Questionnaire aux entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questionnaire aux entreprises"

Transcription

1 Questionnaire aux entreprises Septembre 2011 INTRODUCTION Dans le cadre des activités de Ra&D de l Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg, le projet d observatoire national (NetObservatory) pour la sécurité de l Internet Suisse a démarré en Son but est dans un premier temps de fournir une vue globale du niveau de sécurité de l Internet au niveau national, et dans un deuxième temps d offrir une surveillance plus complète des sites et réseaux d entreprises et organisations qui le désirent. Les premiers résultats des analyses ont été publiés en décembre 2010 au travers de notre rapport trimestriel NORA (NetObservatory Report & Analysis) qui démontrent que plus de 70% des sites web ème ème Suisse ont des vulnérabilités potentielles et lors de la publication de notre 3 rapport pour le 2 trimestre 2011, nous constatons que cela ne s améliore pas! Par exemple, seul 15% des sites web utilisant Typo3 ont des versions récentes. Ces rapports sont disponibles gratuitement sur notre site internet : Afin de mieux comprendre l impact que peut représenter une attaque informatique sur l infrastructure des entreprises, nous avons transmis un questionnaire à 800 entreprises suisse afin de déterminer l importance de la sécurité des infrastructures IT dans les PME. netobservatory, c/o EIA-FR, Bd de Pérolles 80, CP 32, CH-1705 Fribourg T. +41 (0) F. +41 (0)

2 1. Informations générales sur les entreprises ayant répondu au questionnaire Les entreprises ciblées par ce questionnaire étant principalement des PME, tous les secteurs d activités sont présents dans les résultats de ce sondage, avec une part faible d entreprises travaillant dans le domaine des télécommunications, des transports et de la finance. Environ 5% des entreprises questionnées ont répondues. Finance 2.1% Services de santé 4.2% Education 4.2% Manufacture 8.3% Administration 8.3% Commerce 10.4% Conseil 14.6% Autres 18.8% Techonologie de l'information 29.2% 5.0% % % % Figure 1 : Secteurs d'activité Plus de 80% des entreprises ayant répondu au questionnaire ont moins de 60 employés. plus&de&200& 100&et&200& 81&et&100& 61&et&80& 6.1%& 3.0%& 3.0%& 6.1%& 41&et&60& 15.2%& 21&et&40& 9.1%& 1&et&20& 57.6%& & 1& 2& 3& 4& 5& 6& 7& Figure 2 : Répartition du nombre d'employés plus%de%100%miochf% 6.1%% 10%et%100%mioCHF% 21.2%% 1%et%10%mioCHF% % 100%et%1000%kCHF% 15.2%% 10%et%100%kCHF% 6.1%% % 5.0%% 1% 15.0%% 2% 25.0%% 3% 35.0%% Figure 3 : Répartition du chiffre d'affaire netobservatory Questionnaire aux entreprises 2/8

3 2. Attaques subies en 2010 On constate que les virus représentent une grande partie (~28%) des problèmes informatiques rencontrés dans les PME, suivi par le vol de matériel informatique (~18%) et par les défacements 1 /attaques des sites web de l entreprise (7.7%+15.4%). Ces derniers peuvent fortement nuire à l image de l entreprise. Selon le dernier rapport de PandaLabs 2, la Suisse se trouve dans le Top 10 des pays les moins infectés, avec 29% de systèmes infectés en comparaison avec la Chine qui a un taux d infection de 61%. Pénétration des systèmes par des externes Accès non autorisé à des systèmes par des internes Attaque due à une faiblesse dans un nav. Web Intrusion dans un réseau sans fil Machines zombies / botnets dans réseau de l'entreprise Vol de données confidentielles Fraude financière Vol de mots de passe 2.6% 2.6% 2.6% Dénis de service 5.1% Abus de la connexion Internet par des internes Défacement d'un site web 7.7% 7.7% Abus de la messagerie instantanée 10.3% Autre attaque d'un site web sur Internet 15.4% Vol / Perte d'ordinateurs portables 17.9% Infection virus / malwares 28.2% 5.0% % % 3 Figure 4 : Type d attaques subies en 2010 On constate que les pertes dues à des attaques proviennent pour 1/5 de l interne de l entreprise et pour 28.4% de l externe. Pourcentage des pertes dues à des accidents 18.0% Pourcentage des pertes dues à des internes 21.2% Pourcentage des pertes dues à des actes délibérés 25.3% Pourcentage des pertes dues à des externes 28.4% 5.0% % % 3 Figure 5 : Sources des attaques 1 Un défacement est un anglicisme désignant la modification non sollicitée de la présentation d'un site web, suite au piratage de ce site. 2 Quaterly Report PandaLabs (April-June 2011), netobservatory Questionnaire aux entreprises 3/8

4 Combien d'attaques à grande échelle? 8 Combien d'attaques ciblées sur votre entreprise? 19 Combien d'attaques avez-vous subi? Figure 6 : Nombre d attaques subies en 2010 Le nombre d attaques subies par les entreprises questionnées est au nombre de 87. Sur celle-ci 9.1% (soit 8) sont des attaques à grande échelle et 21.8% (soit 19) sont des attaques ciblées sur l entreprise. Si l on observe la Figure 7, on constate qu environ la moitié des entreprises questionnées n ont pas répondu au deux premières questions. Est-ce par manque de connaissance de ce qu il s est passé? Ou par discrétion? Un autre point positif est qu un tiers des entreprises questionnées n ont subit aucune attaque en Il n y a par contre pas de secteurs d activités plus touchés qu un autre. Combien d'attaques à grande échelle? 48.5% 18.2% Combien d'attaques ciblées sur votre entreprise? 45.5% 21.2% Pas de réponses Aucune Combien d'attaques avez-vous subi? 27.3% 48.5% 1 et plus 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Figure 7: Attaques subies en 2010 (détails) 3. Pertes Les pertes mentionnées ici sont faibles, mais nous estimons que celles-ci sont sous-estimées, les entreprises ne préférant pas mentionner des chiffres «réels» ou n ont simplement pas répondu à cette question (seul 60% ont répondu). plus%de%20%kchf% % 10%et%20%kCHF% 3.0%% 0%et%10%kCHF% 60.6%% % 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% Figure 8 : Estimation en CHF des pertes dues aux attaques netobservatory Questionnaire aux entreprises 4/8

5 4. Mesures de protection Il est intéressant de constater qu en moyenne 10% du budget informatique est dédié à la sécurité de l infrastructure IT, avec une fourchette qui se situe entre 2 et 30%. Cette répartition dépend aussi fortement du secteur d activité de celle-ci (industrie ou service/finance). Une étude de Gartner 3 en 2010 a démontré que les entreprises européennes consacrent en moyenne 4.3% de leur budget IT pour la sécurité. Par rapport au budget total 2.9% Par rapport à votre budget IT 10.2% 2.0% 4.0% 6.0% 8.0% % Figure 9 : Pourcentage du budget informatique dépensé pour la sécurité IT De ce budget informatique, on peut malheureusement constater que la prévention/sensibilisation ne concerne que 6% des entreprises questionnés et la vérification que 12% de celles-ci. Pour les aspects fonctionnels 35.7% Pour les aspects non fonctionnels 13.8% Pour la vérification 4.3% Pour la sensibilisation 2.5% Pour le traitement des événements imprévus 1.0% 5.0% % % % 4 Figure 10 : Proportion du budget sécurité par poste Les éléments de sécurité utilisés par les entreprises se focalisent sur les trois éléments suivants : firewall (pare-feu), anti-virus et anti-spyware. Seul un quart des entreprises ont des outils spécifiques, tel que gestionnaire de log, gestionnaire de patch ou encore PKI (Public Key Infrastructure). On remarque à nouveau que cela dépend du domaine d activité, les entreprises avec données critiques informatisées seront plus sensibles aux outils leur permettant de diminuer les attaques ou d augmenter la possibilité de plus facilement les détecter. 3 netobservatory Questionnaire aux entreprises 5/8

6 Autre Forensics tools Endpoint security client software / NAC Biometrics Smart cards and other one-time tokens Data loss prevention / content monitoring Log management software Public Key Infrastructure systems Encryption of data at rest Intrusion detection systems Vulnerability / Patch management tools Virtualization-specific tools Specialized wireless security systems Server-based access control lists Intrusion prevention systems encryption of data intransit Static account / login passwords Web / URL filtering Application-level firewalls Virtual Private Nerwork Anti-spyware software Firewalls Anti-virus software 3.0% 3.0% 3.0% 6.1% 9.1% 12.1% 15.2% 18.2% 18.2% 21.2% 30.3% 42.4% 42.4% 57.6% 78.8% 93.9% 97.0% Figure 11 : Eléments de sécurité utilisés Si l on regarde le nombre d éléments de sécurité en place dans les entreprises, 45% d entre-elles ont au moins cinq des éléments cités ci-dessus. 15 et % 12 à % 9 et % 6 et 8 3 et % 0 et 2 9.1% 5.0% % % % 4 Figure 12 : Répartition du nombre d'éléments de sécurité par entreprise netobservatory Questionnaire aux entreprises 6/8

7 5. Echanges d information Par échange d information, on entend le fait de transmettre à d autres organismes de renseignements ou de défense des informations sur les attaques subies, afin de trouver facilement des contre-mesures ou simplement déterminer si l attaque que l on subi est unique ou étendue. Forum de sécurité 6.1% Plateforme d'échange spécifique 9.1% Police / Justice 1.0% 2.0% 3.0% 4.0% 5.0% 6.0% 7.0% 8.0% 9.0% 1 Figure 13 : Echanges d'informations 6. Lignes directrices sur la sécurité Nous constatons que seulement 1/3 des entreprises ont des politiques de sécurité formelles et en application. A contrario, il est impressionnant de voir que 1/3 des entreprises ne soient pas conscientes de l utilité de telles procédures, et que 1/3 des entreprises questionnées n ont pas répondu à cette question (par manque de connaissance?). Il serait intéressant de déterminer si les politiques en place s appuient sur des standards du marché tel que ISO ou encore ITIL 5, ou bien s il s agit de standards internes aux entreprises. Pas en discussion Informelles Formelles 21.2% En application 36.4% En cours d'application 15.2% 5.0% % % % 4 Figure 14 : Lignes directrices sur la sécurité netobservatory Questionnaire aux entreprises 7/8

8 7. Divers Contact netobservatory c/o EIA-FR Boulevard de Pérolles 80 Case postale 32 CH-1705 Fribourg Tel (0) , Fax ++41 (0) Avertissement Le projet NetObservatory et ces participants, privés et publiques, ont produit ces résultats de la manière la plus précise et complète possible. Ils ne doivent en aucun cas être tenue responsables du contenu de ce document. Ce document est fournit «tel quel», sans aucune garantie d aucun genre. Les informations fournies peuvent contenir des erreurs, être imprécises ou partiellement ou complètement fausses. netobservatory Questionnaire aux entreprises 8/8

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

Conférence de presse. Safe Gallery BCF Fribourg

Conférence de presse. Safe Gallery BCF Fribourg Conférence de presse Mercredi 1 er décembre 2010 Safe Gallery BCF Fribourg Présentation Philippe JOYE Bienvenue = L équipe de projet NetObservatory vous souhaite la bienvenue à sa première conférence de

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information

Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information CLUSIS Association suisse de sécurité des systèmes d'information Case postale 9 1000 Lausanne 26 Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information Organisation: Date: Lieu: Interlocuteur(s): Consultant:

Plus en détail

PCI DSS un retour d experience

PCI DSS un retour d experience PCI DSS un retour d experience Jean-Marc Darées, IT architect PSSC Customer Center, NTC France jmdarees@fr.ibm.com EUROPE IOT Agenda Le standard PCI Un réveil soudain Retours d Expérience IBM PCI DSS Un

Plus en détail

10 conseils infaillibles pour garantir la sécurité de votre activité. your

10 conseils infaillibles pour garantir la sécurité de votre activité. your 10 conseils infaillibles pour garantir la sécurité de votre activité on en keep top your 10 conseils infaillibles pour garantir la sécurité de votre activité Avec l évolution et le développement constant

Plus en détail

Politique de sécurité

Politique de sécurité Politique de sécurité 1. Environnement Un CPAS dépend pour son bon fonctionnement d'un ensemble d'éléments: - de son personnel et son savoir-faire (expérience); - de ses informations (données sociales,

Plus en détail

La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel?

La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel? La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel? Les risques encourus par les postes de travail tournant sous d autres plates-formes que Windows se confirment. En effet, les systèmes Mac et Linux,

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

College Du Chinchon. Torniké Sidamonidzé 3C. M. Brulé

College Du Chinchon. Torniké Sidamonidzé 3C. M. Brulé College Du Chinchon Torniké Sidamonidzé 3C M. Brulé Introduction à la sécurité informatique Avec le développement de l'utilisation d'internet, il est donc essentiel de connaître les ressources de l'entreprise

Plus en détail

Quelles sont, aujourd hui, les menaces pesant sur l informatique? Pietro Di Gregorio, Audit Line Partners SA

Quelles sont, aujourd hui, les menaces pesant sur l informatique? Pietro Di Gregorio, Audit Line Partners SA Quelles sont, aujourd hui, les menaces pesant sur l informatique? Pietro Di Gregorio, Audit Line Partners SA Agenda Contexte général Les menaces (Les grands classiques) Les menaces contemporaines (La mode

Plus en détail

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs Solutions pour la sécurité des serveurs Sécurisez les charges de travail des serveurs avec une incidence minime sur les performances et toute l'efficacité d'une gestion intégrée. Imaginez que vous ayez

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Les «Scarewares» ou «faux anti-virus» nouvelles menaces pour les utilisateurs

Les «Scarewares» ou «faux anti-virus» nouvelles menaces pour les utilisateurs Les «Scarewares» ou «faux anti-virus» nouvelles menaces pour les utilisateurs Pour la partie audio : N d appel : +33-1-70-70-60-67 puis code participant 92 95 067 suivi de «#» Rappel : merci aux participants

Plus en détail

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année 2011 et 2012 Arrow ECS Partenaire Distribution EMEA de l année Qui sommes-nous? McAfee s est donné pour mission d assurer en toutes circonstances la protection et la tranquillité d esprit de ses clients,

Plus en détail

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle»

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» FORMATION CONTINUE CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» 2 Situation et contexte Notre société prend aujourd hui conscience

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

Pourquoi choisir ESET Business Solutions?

Pourquoi choisir ESET Business Solutions? ESET Business Solutions 1/6 Que votre entreprise soit tout juste créée ou déjà bien établie, vous avez des attentes vis-à-vis de votre sécurité. ESET pense qu une solution de sécurité doit avant tout être

Plus en détail

Développeur de Logiciel cybersecurity

Développeur de Logiciel cybersecurity Développeur de Logiciel cybersecurity Entreprise Européenne en Cyber-sécurité depuis 2007 Fondateurs et Conseil Activités Leadership PDG fondateur Jean-Nicolas Piotrowski Ancien RSSI à la BNP Paribas Banque

Plus en détail

Protection et fuite des données

Protection et fuite des données Protection et fuite des données quelles sont les clés pour s en sortir McAfee Security Summit Paris, le jeudi 24 octobre 2013 Abdelbaset Latreche, Head of HP Enterprise Security Services Consulting France

Plus en détail

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise C A M P A N A T H É O C A R P I N T E R O F A B I A N G A N I V E T J U S T I N L A P O T R E G U I L L A U M E L A D E V I E S T É P H A N E S A U

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

Gestion du risque numérique

Gestion du risque numérique Gestion du risque numérique Auguste DIOP Arnaud PRINCE AGBODJAN TALENTYS www.talentys.ci 2ème édition des Journées de l Entreprise Numérique, 9 & 10 avril 2015 Qui sommes-nous? Fondée en 2007, TALENTYS

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E Résumé Le présent rapport de recherche décrit les composantes d une infrastructure TI sécurisée pour le commerce électronique. L objectif est de fournir une description exhaustive des enjeux liés à la

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité : Sécurité informatique (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) w 1 Sécurité Informatique Plan du cours - Introduction - Risques & Menaces - Vulnérabilités des réseaux - Firewall -

Plus en détail

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement Comment sécuriser vos paiements en ligne? Entre 2010 et 2013, les chiffres démontrent que c est sur internet que la fraude à la carte bancaire a montré sa plus forte progression. Même si le taux de fraude

Plus en détail

menaces de sécurité?

menaces de sécurité? Comment gérer au mieux les enjeux souvent contradictoires de la mobilité croissante et des nouvelles menaces de sécurité? Michel Juvin Remerciements à A.Chilloh, KH.Dang-Heudebert, M.Denfer, E.Vautier,

Plus en détail

les prévisions securité 2015

les prévisions securité 2015 les prévisions securité 2015 Panda Security Les prévisions sécurité 2015 du PandaLabs Selon les estimations du Pandalabs, les chiffres concernant la création de malware vont encore une fois battre des

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

La sécurité de l'information

La sécurité de l'information Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Quelques statistiques 3 Sécurité de l information Définition 4 Bref historique de la sécurité 4 La sécurité un processus

Plus en détail

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES Solutions opérées d'advens 1 Contexte 2 L accompagnement Advens Plan Build Run Govern 3 Services opérés (RUN) Périmètres Endpoint Security Assurance

Plus en détail

Enquête «ehealth Suisse» 2006

Enquête «ehealth Suisse» 2006 Centre de recherche ehealth de l Université de Fribourg Département d informatique Bd de Pérolles 90 CH 1700 Fribourg http://ehealthcenter.ch Enquête «ehealth Suisse» 2006 Merci beaucoup de l intérêt que

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Franck Veysset 01/12/2009 www.certa.ssi.gouv.fr Nouvelle stratégie française en matière de défense et de sécurité nationale Livre blanc sur

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Web Security

IBM Managed Security Services for Web Security Description des services 1. Nature des services IBM Managed Security Services for Web Security Les services IBM Managed Security Services for Web Security («MSS for Web Security») peuvent inclure : a.

Plus en détail

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration A propos de commonit Notre équipe Des experts de la sécurité

Plus en détail

Economic Cyber Crime. Exigences minimales de prévention pour les PME. Romain Roubaty, novembre 2012

Economic Cyber Crime. Exigences minimales de prévention pour les PME. Romain Roubaty, novembre 2012 Economic Cyber Crime Exigences minimales de prévention pour les PME Romain Roubaty, novembre 2012 En 16 leçons Leçon n 1 «Dieu me garde de mes amis, mes ennemis je m'en charge» Maréchal de Villars Le danger

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

A PROPOS DE LANexpert

A PROPOS DE LANexpert A PROPOS DE LANexpert Société suisse fondée en 1995, aujourd hui basée à Genève, Lausanne, Berne et Zurich, LANexpert est un intégrateur de services et de solutions d infrastructures informatiques à fortes

Plus en détail

Feuille de données Outpost Antivirus Pro Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu

Feuille de données Outpost Antivirus Pro Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu Outpost Antivirus Pro Feuille de données Page 1 [FR] Feuille de données Outpost Antivirus Pro Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu Ne laissez pas les logiciels malveillant s approcher

Plus en détail

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME Vo t r e s p e a k e r a u j o u r d h u i : F r a n ç o i s W e b S e c u r i t y M a n a g e r Agenda Partie

Plus en détail

Logiciels malveillants

Logiciels malveillants Logiciels malveillants Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de présentation Introduction Listes des logiciels malveillants Définitions et principales caractéristiques Virus détails Ver détails

Plus en détail

Cette charte devra être lue et signée par l ensemble des utilisateurs du matériel informatique de l EPL.

Cette charte devra être lue et signée par l ensemble des utilisateurs du matériel informatique de l EPL. CHARTE D UTILISATION DU MATERIEL INFORMATIQUE ET NUMERIQUE EPL LONS LE SAUNIER MANCY (Délibération n 6-22.05 du 13 juin2005 et n 4-16.06 du 9 juin 2006) Cette charte a pour but de définir les règles d

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

La Gestion des Applications la plus efficace du marché

La Gestion des Applications la plus efficace du marché La Gestion des Applications la plus efficace du marché Contexte La multiplication des applications web professionnelles et non-professionnelles représente un vrai challenge actuellement pour les responsables

Plus en détail

Travail de Bachelor Informatique et Télécommunications Toutes les dates importantes

Travail de Bachelor Informatique et Télécommunications Toutes les dates importantes Centre St-Roch Avenue des sports 20 CH 1401 Yverdon www.b2s.ch info@b2s.ch Travail de Bachelor Informatique et Télécommunications Toutes les dates importantes HE-Arc Ingénierie Espace de l'europe 11 2000

Plus en détail

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre Une protection ICT optimale Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre 1 Sommaire Cette brochure vous donne de plus amples informations sur la manière dont Telenet peut

Plus en détail

Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité. Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest

Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité. Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest Agenda Contexte et approche de Microsoft Simplifier et étendre la

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet Préambule Charte informatique ou Charte de bon usage des ressources informatiques Unité Mixte de Recherche (UMR 7287) CNRS - Université d'aix-marseille "Institut des Sciences du Mouvement" Cette charte

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Ready? Or not? Comparer les opportunités de demain et les risques futurs. Une enquête mondiale sur les tendances en termes de sécurité informatique.

Ready? Or not? Comparer les opportunités de demain et les risques futurs. Une enquête mondiale sur les tendances en termes de sécurité informatique. Ready? Or not? Comparer les opportunités de demain et les risques futurs. Une enquête mondiale sur les tendances en termes de sécurité informatique. Be Ready for What s Next. kaspersky.com/fr/beready Sommaire

Plus en détail

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 Certified Ethical Hacker Penetration testing tified CHFI Ethical Hacker CHFI Management de la sécurité des SI ical Hacker Penetration t CISSP CISSP Ethical Hacker

Plus en détail

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates!

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Tom Pertsekos Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Sécurité Le mythe : «Notre site est sûr» Nous avons des Nous auditons nos Firewalls en place applications périodiquement par des

Plus en détail

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab www.vade-retro.comlivre BLANC LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 Index Introduction... 2 Naissance d un botnet... 3 Vie d un botnet...

Plus en détail

GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau

GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau GFI LANguard NSS v9 novembre 2008 Introduction GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau Distributeur pour le marché francophone des solutions GFI

Plus en détail

Virtualisation et sécurité Retours d expérience

Virtualisation et sécurité Retours d expérience Virtualisation et sécurité Retours d expérience Hervé Hosy Sylvain Pouquet 8 juin 2009 Forum Cert-IST - Virtualisation et sécurité Page 1 Agenda 2 retours d expérience abordés Client bancaire : étude de

Plus en détail

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e La sécurité des systèmes d information Conférence animée par Christophe Blanchot Tour de table Présentation Nom, prénom, promotion Entreprise et fonction Expérience(s)

Plus en détail

Gestion de la sécurité de l information par la haute direction

Gestion de la sécurité de l information par la haute direction Étude technique Gestion de la sécurité de l information par la haute direction _la force de l engagement MC Groupe CGI inc. 2004, 2010. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut

Plus en détail

OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE. Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels

OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE. Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels Les services de banque en ligne se sont considérablement développés. Ils permettent désormais

Plus en détail

Guide d'intégration à ConnectWise

Guide d'intégration à ConnectWise Guide d'intégration à ConnectWise INTÉGRATION DE CONNECTWISE À BITDEFENDER CONTROL CENTER Guide d'intégration à ConnectWise Intégration de ConnectWise à Bitdefender Control Center Date de publication 2015.05.14

Plus en détail

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR?

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? 31 DÉCEMBRE 2014 LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? THOMAS GIANGRANDE BTS SIO ICOF Lyon Mais qu est-ce qu un virus informatique? C est un programme informatique qui lorsqu on l exécute se charge

Plus en détail

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY FR UN MARCHÉ EN EXPANSION Le tournant du marché de la sécurité applicative. Dans le monde entier, les clients investissent dans la sécurité applicative pour faciliter

Plus en détail

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Hacking Edition» Nos formations Réf. HAC01 35 Heures Les techniques d attaques Réf. HAC02 21 Heures Vulnérabilités réseaux et applicatives Réf. HAC03 21 Heures Sécurité des applications Web

Plus en détail

KYRON SI. PME/ETI: tous concernés par la sécurité de nos Systèmes d Information

KYRON SI. PME/ETI: tous concernés par la sécurité de nos Systèmes d Information PME/ETI: tous concernés par la sécurité de nos Systèmes d Information Bienvenue dans le monde de la Sécurité 2 Aujourd hui, les entreprises doivent continuellement faire face à de nouveaux enjeux en matière

Plus en détail

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise entreprises l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise offre IT la Tous Risques Informatiques l informatique est omniprésente dans le monde des entreprises Une

Plus en détail

A N N E X E S A P P E N D I C E S

A N N E X E S A P P E N D I C E S OBLIGATIONS ALIMENTAIRES MAINTENANCE OBLIGATIONS Doc. prél. No 9 - annexes Prel. Doc. No 9 - appendices Juin / June 2004 A N N E X E S TRANSFERT DE FONDS ET UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurisation

Vers un nouveau modèle de sécurisation Vers un nouveau modèle de sécurisation Le «Self-Defending Network» Christophe Perrin, CISSP Market Manager Security cperrin@cisco.com Juin 2008 1 La vision historique de la sécurité Réseaux partenaires

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Fiche technique: Sécurité de la messagerie Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Présentation protège les données confidentielles et garantit la productivité

Plus en détail

KIT DE DÉMARRAGE PC/MAC Guide de démarrage rapide

KIT DE DÉMARRAGE PC/MAC Guide de démarrage rapide À CONSERVER CODE D'ACTIVATION POUR PC/MAC KIT DE DÉMARRAGE PC/MAC Guide de démarrage rapide À CONSERVER CODE D'ACTIVATION POUR ANDROID TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES D'INSTALLATION...3 DECOUVREZ OFFICE 365

Plus en détail

sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security

sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security Le Saviez-vous? La Cybercriminalité génère plus d argent que le trafic de drogue* La progression des malwares

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques WIFI Le wifi est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne Utilisateur

Plus en détail

Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL

Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL Un livre blanc des L EMAIL, VECTEUR DE MENACES POUR LA SÉCURITÉ DES PME 5 RÉALITÉS QUE TOUTE PME DOIT CONNAÎTRE SUR LA SÉCURITÉ DE L EMAIL En dépit du succès grandissant des outils de communication en

Plus en détail

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008 Forum Suisse pour le Droit de la Communication Université de Genève Séminaire du 28 novembre 2008 Devoirs et responsabilités des organes de sociétés en matière de sécurité informatique Wolfgang Straub

Plus en détail

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Bio (en deux phrases) Auteur du logiciel Nessus (1998 -) Co-fondateur de Tenable Network Security, Inc. (Maryland, 2002 -) Tenable La société

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05. Routeur chiffrant Navista Version 2.8.0

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05. Routeur chiffrant Navista Version 2.8.0 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05 Routeur chiffrant

Plus en détail

Seite1 ( Enquête du groupe de travail "sécurité" et du Clusis sur l'organisation de la sécurité des systèmes d'information Deutsche Eine deutsche Version ist hier verfügar. Version Introduction Le but

Plus en détail

Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The

Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The Cloud. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Qui suis-je?

Plus en détail

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel En bref : Les politiques strictes de sécurité informatique et les avancées techniques ne suffisent pas à elles seules à assurer la protection des entreprises. Les mécanismes de protection sont souvent

Plus en détail

Offering de sécurité technologique Sécurité des systèmes d'information

Offering de sécurité technologique Sécurité des systèmes d'information Offering de sécurité technologique Sécurité des systèmes d'information Qui sommes-nous? NewPoint est un cabinet-conseil multinational spécialisé dans la technologie, jeune, moderne et dynamique, qui dispose

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... Introduction... XVII

Table des matières. Avant-propos... Introduction... XVII Avant-propos... IX Introduction... XVII 1. Le paysage du piratage informatique... 1 Les traces que nous laissons... 3 Techniques de pirates... 8 Le piratage hors ligne et en ligne... 8 La pollution virale

Plus en détail

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER Chaque année, de nombreuses entreprises sont victimes de fraudes. Vous trouverez ci-dessous les techniques de fraude les plus répandues ainsi que nos

Plus en détail

3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013

3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013 3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013 Karim Oustouh Ingénieur Réseau & Sécurité oustouh@educert.ma www.educert.ma team@educert.ma +212 537 569 898 Contexte Introduction Missions Services Communication

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé sur la technologie

Plus en détail

dossier de presse Orange Business Services sécurité

dossier de presse Orange Business Services sécurité Orange Business Services sécurité gestion de la sécurité en entreprise : l approche globale d Orange Business Services Contacts presse : Sabrina Heinz, sheinz@i-e.fr Nabila Kifouche, nabila.kifouche@orange-ftgroup.com

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

Feuille de données Outpost Antivirus Pro 2009 Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu

Feuille de données Outpost Antivirus Pro 2009 Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu Outpost Antivirus Pro 2009 Feuille de données Page 1 [FR] Feuille de données Outpost Antivirus Pro 2009 Antivirus de haute vitesse qui vous tient à la tête du jeu Ne laissez pas les logiciels malveillant

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

8 novembre 2002. 1. Données sur l'entreprise. 2. Introduction des technologies de l'information et de la communication

8 novembre 2002. 1. Données sur l'entreprise. 2. Introduction des technologies de l'information et de la communication Konjunkturforschungsstelle der ETH ETHZentrum, 8092 Zürich Telefon 01 / 632 42 39 Telefax 01 / 632 12 18 Enquête 2002 Utilisation des technologies de l'information et de la communication au sein des entreprises

Plus en détail

Le Rôle des Hébergeurs Dans la Détection de Sites Web Compromis

Le Rôle des Hébergeurs Dans la Détection de Sites Web Compromis Le Rôle des Hébergeurs Dans la Détection de Sites Web Compromis Davide Canali, Davide Balzarotti, Aurélien Francillon Software and System Security Group EURECOM, Sophia-Antipolis *Publié à la conférence

Plus en détail