Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014"

Transcription

1 Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014

2

3 Que-est-ce que la «Fraude de masse» Toutes les formes de fraude faisant usage des techniques de communication de masse telles que le télémarketing, internet et les mailings de masse (distribution de courrier) et ayant pour objectif d entrer en contact avec les victimes (potentielles) et de communiquer avec elles.

4 Que-est-ce que la «Fraude de masse» (2) Dommage financier direct pour la victime : faible la plupart du temps ( mais au niveau de la société : important) Dommage psychologique indirect : Important

5 Différentes formes et appellations Fraude à l émotion Fraude à l acompte (Advence fee fraude) Phishing Ransomware Fraude aux échantillons gratuits Wangiri

6 Fraude à l émotion Fraude à l amitié SOS mail Faux appels aux dons

7 Fraude à l amitié (1) Contact via site de rencontre, médias sociaux.. Confiance établie au fil des semaines/mois Invention d histoire «lamentable» en vue de demander de l argent Exemple atypique de fraude de masse : contact 1 to 1 Dommages importants

8 Fraude à l amitié (2) Les photos et courriels proviennent du Nigeria, autres pays d Afrique de l Ouest, Royaume-Uni, Espagne, Afrique du Sud, Roumanie, Russie et Ukraine Correspondance en mauvais anglais Transferts d argent demandés sur des comptes à l étranger ou via Western Union

9 SOS mail Courriel d ami ou de connaissance en difficultés Semble vrai mais l adresse mail est hackée Transferts d argent demandés via Western Union, Moneygram, Moneytrans

10 Faux appels aux dons Les arnaqueurs jouent sur la sensibilité des gens et des événements de l actualité Sujet : catastrophes naturelles ou graves maladies d enfant Transferts d argent demandés à l attention d une organisation (inconnue)

11 Fraude à l acompte (Advence Fee Fraude) image

12 Fraude à l acompte (Advence Fee Fraude) (1) Les photos et courriels proviennent du Nigeria, autres pays d Afrique de l Ouest, Royaume-Uni, Espagne, Afrique du Sud, Roumanie, Russie et Ukraine Correspondance en mauvais anglais Transferts d argent demandés sur des comptes à l étranger ou via Western Union

13 Fraude à l acompte (Advence Fee Fraude) (2) Spam - sans lettre, ni appel téléphonique, ni sms ou courriel d introduction Les messages semblent provenir d instances officielles (remplis de faute de grammaire et d orthographe) Adresses mail expéditeur comptes gratuits comme Gmail, Hotmail ou Yahoo

14 Fraude à l acompte (Advence Fee Fraude) (3) Vous êtes l unique héritier d un membre de la famille décédé dont vous n avez jamais entendu parlé Vous avez gagné un grosse somme d argent loterie Pour obtenir l héritage/le prix vous devez payer un «acompte» sur un compte à l étranger ou via Western Union ou MoneyGram

15 Phishing (hameçonnage)

16 Phishing (hameçonnage) (2) Collecte de renseignements personnels sur les utilisateurs (identité/login/password/code secret ) Via spam ou malware (logiciel mal veillant) L utilisateur crédule pense avoir à faire à une institution officielle (p.ex. sa banque) Informations recherchées : données d identité, de banque et de carte de crédit

17 Phishing (hameçonnage) (3) Les courriels semblent provenir de votre banque L introduction du message non nominatif : «cher client/chère cliente» Communication de l existence de ce type de mail frauduleux Données personnelles : code pin / mot de passe En mauvais anglais ou en mauvais français

18 Ransomware Programme malveillant (malware) qui bloque l ordinateur de la victime Exige un paiement pour le débloquer (souvent ne débloque rien du tout)

19

20 Fraude aux échantillons gratuits

21 Fraude aux échantillons gratuits (2) Publicité pour des produits de beauté ou d amaigrissement sur les réseaux sociaux Un échantillon gratuit seuls frais de port Échantillon = un abonnement de +/- 200 euros pour 3 mois Qualité des produits : douteuse voire dangereuse

22 Wangiri Sms «rappelle-moi» ou des appels manqués Répondre = rappeler un numéro surtaxé

23 Victimes potentielles

24 Victimes potentielles TOUT LE MONDE!

25 Victimes potentielles (2) Faiblesse sociale Solitude, en recherche de contact Amoureux Personnes âgées Romantique crédule Personnes sous pression Sensation que «c est vrai!» «ca va marcher!» Rôle de «secouriste»

26 Les victimes réelles Sentiment de honte idiot Spirale infernale dont il difficile de sortir Accumulation de dettes Sous pression

27 Que fait l Inspection économique? Plate-forme nationale contre la fraude de masse Prévention : conscientisation/information

28 Plate-forme nationale contre la Fraude de masse (1) Inspection économique : protection du consommateur mais peu de signalements de la part des victimes Compétence essentiellement de la police : pas une priorité Justice : difficulté de trouver les arnaqueurs

29 Plate-forme nationale contre la Fraude de masse (2) Mise sur pied d un point de contact Cartographie des fraudes Approche multi-compétences Collaboration avec / attirer l attention des facilitateurs Entraves financières : collaboration avec l ISI et la CTIF

30 Prévention : conscientisation Annuellement : Fraud Prevention Month Page Facebook : «Marnaque» Site internet du SPF Economie Avenir : encore plus..

31 Que pouvez-vous faire? Déceler des arnaques Prévenir/informer les victimes potentielles Entourer les victimes réelles Communiquer!

32 Quelques règles d or (1) Trop beau pour être vrai : c est probablement vrai Transfert d argent via Western Union etc ce canal ne doit être utilisé que lorsque l on connaît réellement la personne à qui on fait un transfert de fonds Google, un instrument utile : si hésitation sur une invitation, une personne ou une autre information => «googeler»

33 Quelques règles d or (2) ne pas répondre à une adresse mail d un inconnu Impossible de gagner à une loterie sans avoir acheter un billet Les banques et les entreprises publiques ne demanderont jamais d information sur les données privées par courriel

34 Quelques règles d or (3) Remettez la situation dans une la vie réelle : p.ex. un étranger vient sonner à votre porte pour vous expliquer que vous allez recevoir de l argent de sa part. Parlez-en à vos amis, votre famille, à vos conseillers,.

35 Liens utiles uille

36 Merci pour votre attention

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

spam & phishing : comment les éviter?

spam & phishing : comment les éviter? spam & phishing : comment les éviter? Vos enfants et les e-mails en général Il est préférable que les très jeunes enfants partagent l adresse électronique de la famille plutôt que d avoir leur propre compte

Plus en détail

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Créé par Action Prévention Verdun ORGANISME DÉDIDÉ À LA SÉCURITÉ URBAINE ET AU BIEN-ÊTRE MANDATAIRE DU PROGRAMME MONTRÉALAIS Déjouer ensemble le marketing

Plus en détail

L E S M E S S A G E S S P A M & P H I S H I N G

L E S M E S S A G E S S P A M & P H I S H I N G N E W S L E T T E R N 1 / 2 0 1 3 Newsletter N 5/2015 Spam, spam, spam, lovely spam, wonderful spam, lovely spam, wonderful spam... - la chanson spam de Monty Python s Flying Circus L E S M E S S A G E

Plus en détail

Les grandes arnaques à éviter

Les grandes arnaques à éviter Les grandes arnaques à éviter Extrait de Senior planet - 10 février 2009 Fausses loteries, fortunes venues d Afrique, vente pyramidale, démarchages frauduleux Voici les escroqueries les plus courantes

Plus en détail

SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE. le grand amour ou la grande arnaque?

SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE. le grand amour ou la grande arnaque? SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE le grand amour ou la grande arnaque? Une inscription gratuite qui peut coûter cher Vous pouvez parfois vous inscrire gratuitement sur un site de rencontre. Vérifiez dans

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne

RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne Sommaire Avant-propos de Parry Aftab 3 Expert de la sécurité en ligne Achats en ligne : la vérité 4 Recommandations et mises en

Plus en détail

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement BIEN PROTÉGER Mes données bancaires et mes moyens de paiement 2 En matière bancaire comme dans tous les domaines, la sécurité et la vigilance sont primordiales. Des systèmes de protection sont mis en place

Plus en détail

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production Club des Responsables d Infrastructures et de la Production LA BRIGADE D ENQUÊTES SUR LES FRAUDES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Intervention du Commissaire Divisionnaire Anne SOUVIRA Le 19 mars 2014

Plus en détail

Guide de l informatique Le courrier électronique

Guide de l informatique Le courrier électronique Guide de l informatique Le courrier électronique Le courrier électronique - également appelé email ou courriel - occupe désormais une place importante dans la vie de beaucoup d'internautes. Se créer une

Plus en détail

L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées

L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées L ABC de la fraude en matière d investissement aux dépens des personnes âgées Guide destiné aux professionnels travaillant auprès des personnes âgées Ensemble, nous pouvons aider les personnes âgées du

Plus en détail

Trousse pour nouveaux arrivants. Fraude. Feuilles de travail

Trousse pour nouveaux arrivants. Fraude. Feuilles de travail Trousse pour nouveaux arrivants Fraude Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535 Fax:

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises Qu est-ce qu il y a dans ce document? 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document?

Plus en détail

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se multiplient également. Voici un aperçu des méthodes les plus

Plus en détail

Les vols via les mobiles

Les vols via les mobiles 1 Les vols via les mobiles Android est le système d exploitation le plus populaire parmi les utilisateurs des appareils mobiles et malheureusement aussi parmi les cybercriminels puisque c est l OS le plus

Plus en détail

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés SECTION 3. La prévention de la fraude Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger Un guide pour les aînés 19 SECTION 3. La prévention de la fraude L exploitation financière d une personne

Plus en détail

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS-POSTE FALSIFIÉS

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS-POSTE FALSIFIÉS Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS-POSTE FALSIFIÉS Sommaire Au cours des dernières années, les organismes de réglementation et d application de la loi du Canada et des États-Unis

Plus en détail

Bien acheter sur l Internet. EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011. Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN

Bien acheter sur l Internet. EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011. Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN Bien acheter sur l Internet EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011 Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN De quoi parlons-nous? La vente en ligne : Le fait d acheter un produit ou un service

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8 fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 La fraude est le premier acte criminel en importance commis à l endroit des Canadiens âgés.

Plus en détail

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS Résumé Les organismes de réglementation et d application de la loi au Canada et aux États-Unis ont récemment observé une hausse considérable

Plus en détail

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sécurité sur Facebook? Faut il avoir peur, et de quoi sur Facebook? ou sur d'autres réseaux? Quelques exemples de risques par ordre décroissant:

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction à Internet 13. Chapitre 2 Utilisation des navigateurs Internet 25

Chapitre 1 Introduction à Internet 13. Chapitre 2 Utilisation des navigateurs Internet 25 Chapitre 1 Introduction à Internet 13 1.1. Fonctionnement d Internet... 14 1.2. L indispensable pour surfer sur le Net... 14 L ordinateur... 14 Les modems et les cartes Ethernet (carte réseau)... 15 Les

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document? 2 Social Engineering ou fraude

Plus en détail

- JE ME PERFECTIONNE-

- JE ME PERFECTIONNE- - JE ME PERFECTIONNE- 14 mai 2014 SPAM, PUBLICITES LES PIEGES A EVITER EPN Vallée de l'avance - Mai 2014 1 OBJECTIF DE LA SEANCE - Apprendre à identifier les publicités sur Internet et les spams dans votre

Plus en détail

Votre sécurité sur internet

Votre sécurité sur internet Votre sécurité sur internet 14 mai 2013 p 1 Votre sécurité sur internet Certains antivirus vous proposent, moyennant finance, une protection sur internet par le biais d un contrôle parental, un filtre

Plus en détail

Risque de Cyber et escroquerie

Risque de Cyber et escroquerie Risque de Cyber et escroquerie 24 Octobre 2014, Rédigé par SILTECH Conseil Pour plus d'information pour éviter l'escroquerie. pour effectuer des opérations bancaires, etre en contact avec des amis, Internet

Plus en détail

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com COMBATTRE LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 LIVRE BLANC www.vade-retro.com Index Introduction... 3 Typologies du phishing et du spam... 4 Techniques de filtrage des

Plus en détail

Fraude de masse - L approche belge. Luxembourg le 14.03.11

Fraude de masse - L approche belge. Luxembourg le 14.03.11 Fraude de masse - L approche belge Luxembourg le 14.03.11 Fernand Van Gansbeke Directeur DG Controle et Médiation Qu est-ce que la «fraude de masse» Tous types de fraude Utilisant tous les techniques de

Plus en détail

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER Chaque année, de nombreuses entreprises sont victimes de fraudes. Vous trouverez ci-dessous les techniques de fraude les plus répandues ainsi que nos

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI SOMMAIRE MAILS FRAUDULEUX FRAUDE A LA CARTE BANCAIRE ACHETER SUR INTERNET LES BON REFELEXES Ce que dit la loi 1/ Au titre de l'escroquerie Article L313-1 du Code Pénal «L

Plus en détail

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO POUR L ATELIER 2 Bonjour Cette année, la campagne de sensibilisation permet d approfondir notre connaissance sur le thème de la protection des informations confidentielles. DEUXIÈME

Plus en détail

1 Description du phénomène. 2 Mode de diffusion effets dommageables

1 Description du phénomène. 2 Mode de diffusion effets dommageables 1 Description du phénomène Le ransomware est un software malveillant (malware) qui bloque l ordinateur de la victime. La plupart du temps, un paiement est demandé pour débloquer la machine, mais payer

Plus en détail

Qu est ce qu un e-mail?

Qu est ce qu un e-mail? Qu est ce qu un e-mail? Un mail fonctionne sur le principe du courrier papier classique. On écrit un message que l on dépose dans une boîte avec une adresse de destination. E-mail, mail, courrier électronique,

Plus en détail

Idées et propositions de cours «Phishing»

Idées et propositions de cours «Phishing» Page 1 NetLa Matériel pédagogique 10 Idées et propositions de cours «Phishing» Informations sur le cours...page 2 Complément d informations pour l enseignant...page 3 Préparation...Page 4 Introduction

Plus en détail

OFFERT PAR AXA Banque. PETIT e-guide PRATIQUE DE LA PROTECTION DES DONNÉES BANCAIRES. AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 3

OFFERT PAR AXA Banque. PETIT e-guide PRATIQUE DE LA PROTECTION DES DONNÉES BANCAIRES. AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 3 OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DE LA PROTECTION DES DONNÉES BANCAIRES AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 3 SOMMAIRE EDITO 4 INTRODUCTION 6 FICHE 1 : AU QUOTIDIEN 8 Les conseils élémentaires

Plus en détail

10 RÉFLEXES SÉCURITÉ

10 RÉFLEXES SÉCURITÉ FÉVRIER 2015 ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com Le présent

Plus en détail

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE FÉVRIER 2015 www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

Plus en détail

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir 04 Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir Les banques ont recours à des systèmes de sécurité très perfectionnés et à des équipes de spécialistes des fraudes en vue d

Plus en détail

SUPER! J ai trouvé un amateur!

SUPER! J ai trouvé un amateur! Bonjour. Le gsm que vous vendez m intéresse. Vous pouvez l envoyer à F. Ilout, rue Harnak 22, 1000 Bruxelles. J effectuerai le paiement dans mon bureau de poste et vous pourrez retirer l argent en donnant

Plus en détail

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Atelier de l Afrique de l ouest sur les cadres politiques et réglementaires pour la cybersécurité et la protection de l infrastructure de

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 08 et 20 novembre 2013 Présentateur : Guy Bélanger Co-auteur : Réjean Côté

Club informatique Mont-Bruno Séances du 08 et 20 novembre 2013 Présentateur : Guy Bélanger Co-auteur : Réjean Côté Contenu de la rencontre Club informatique Mont-Bruno Séances du 08 et 20 novembre 2013 Présentateur : Guy Bélanger Co-auteur : Réjean Côté Les fonctions de base de Windows Live Mail - Le démarrage - L

Plus en détail

Achats en ligne - 10 re flexes se curite

Achats en ligne - 10 re flexes se curite Achats en ligne - 10 re flexes se curite Attention : Donner ses coordonnées de compte bancaire sans vérification vous expose à des risques. Soyez vigilant! 1. Je vérifie que le site du commerçant est sûr

Plus en détail

- JE DEBUTE - 15 Janvier 2014 «COMMUNIQUER PAR EMAIL»

- JE DEBUTE - 15 Janvier 2014 «COMMUNIQUER PAR EMAIL» - JE DEBUTE - 15 Janvier 2014 «COMMUNIQUER PAR EMAIL» 1. Pourquoi une messagerie électronique? Le courrier électronique a été inventé par Ray Tomlinson en 1972. C est depuis le service le plus utilisé

Plus en détail

LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS

LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS LE GUIDE LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS Phishing. Technique de fraude associant l envoi d un courrier électronique non sollicité (spam) et la mise en place d un site Web illégal. Accessible au travers

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking.

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Face à la recrudescence des actes de malveillance et des opérations frauduleuses liés à l utilisation d Internet,

Plus en détail

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte.

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte. Eléments d information relatifs au plan de lutte contre les escroqueries Escroqueries : un plan de prévention pour contrer le phénomène Alors que la délinquance a chuté de 4,10% en 2007, les escroqueries

Plus en détail

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail!

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Dossier de presse Septembre 2013 édito Lancé en août 2012, Outlook.com est le nouveau service de messagerie gratuit pour le grand public de Microsoft,

Plus en détail

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR S'INSTALLER P.3 ACHETER P.6 SE DÉPLACER P.9 GÉRER P.12 COMMUNIQUER P.14 VOYAGER P.16 RÉGLER UN LITIGE P.18 POUR ALLER PLUS LOIN... P.19 Quatre murs, un toit...

Plus en détail

Internet et les produits financiers

Internet et les produits financiers L essentiel sur Internet et les produits financiers En partenariat avec Les enjeux d Internet Internet offre de nombreuses possibilités Internet est utilisé en tout premier lieu comme source d information.

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 3 : gestion de la relation client Mardi 31 mars 2015 Présentation Emilie REVEL Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Internet sans risque surfez tranquillement

Internet sans risque surfez tranquillement Pare-Feu Scam Hameçonnage Pourriel Spam Spywares Firewall Ver Phishing Virus Internet quelques chiffres : Les derniers chiffres de l'arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques des Postes)

Plus en détail

Courrier électronique : vocabulaire

Courrier électronique : vocabulaire Envoyer des mails Sommaire Envoyer des mails Page 1 Sommaire Page 2 Courrier électronique : vocabulaire Page 3 Comprendre le fonctionnement du courrier électronique Page 4 L adresse e-mail Page 5 Avoir

Plus en détail

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2 Jeu pop Question 1 La tenue d un budget et la planification financière peuvent vous aider : a) à découvrir le secret du bonheur b) à devenir millionnaire c) à atteindre vos objectifs de vie Jeu pop Question

Plus en détail

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu Microfinance institutions linking remittances to development: les institutions de microfinance permettant aux transferts d être un levier de développement Présentation de l'umpamecas Date de création :

Plus en détail

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Prévenez et gérez les risques numériques L utilisation d Internet, l évolution des technologies numériques et l effervescence provoquée par

Plus en détail

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement 2. Le régime juridique du m- paiement 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement, c est? Définition: ensemble des paiements pour lesquels les données de paiement et les

Plus en détail

0004 Comment décompresser des fichiers zip ou rar http://formation-informatique-avec-cedric.fr/vg-0004-comment-decompresser-des-fichiers-zip-ou-rar/

0004 Comment décompresser des fichiers zip ou rar http://formation-informatique-avec-cedric.fr/vg-0004-comment-decompresser-des-fichiers-zip-ou-rar/ Formation informatique avec cedric Cet outil liste l ensemble des vidéos gratuites et exclusives disponibles sur le site : http://formation-informatique-avec-cedric.fr/ 01 - Comment extraire des images

Plus en détail

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire LES Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire 1. Le virus 2. Le phishing (ou hameçonnage) 3. Le cheval de Troie 4. Le spyware (ou logiciel espion) 5. Le ver informatique 6. Le piratage

Plus en détail

MOT SUR L'ANIMATEUR SERGENT STEVE BERBERI, CISSP

MOT SUR L'ANIMATEUR SERGENT STEVE BERBERI, CISSP MOT SUR L'ANIMATEUR SERGENT STEVE BERBERI, CISSP 1994-1998 COMPTABILITÉ/FISCALITÉ 1998-2003 ENQUÊTEUR/CR. ÉCONO./SQ 2003-2009 ENQUÊTEUR/CHEF D'ÉQUIPE CYBERSURVEILLANCE/SQ 2010-... CHEF D'ÉQUIPE/INTÉGRITÉ

Plus en détail

Sécurité sur Internet

Sécurité sur Internet Judicael.Courant@laposte.net Ce document est sous licence Creative Commons Ce dont parlent les médias Menaces les plus médiatiques : fraude à la carte bleue cyber-terrorisme pédophilie Reflet de la réalité

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012 CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012 Qui sommes-nous? Tous droits réservés Jurisdemat Avocat 2010-2012 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE Jurisdemat Avocat

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

Les dix plus grandes arnaques des dix dernières années : nouveaux médias, mêmes escrocs

Les dix plus grandes arnaques des dix dernières années : nouveaux médias, mêmes escrocs Les dix plus grandes arnaques des dix dernières années : nouveaux médias, mêmes escrocs Vancouver, le 28 février 2014. Au cours des dix dernières années, les fraudeurs ont tiré profit de l adoption rapide

Plus en détail

Je me familiarise avec le courrier électronique

Je me familiarise avec le courrier électronique Je me familiarise avec le courrier électronique Cahier de formation 4 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit dans le cadre

Plus en détail

STAGES D INFORMATIQUE

STAGES D INFORMATIQUE Notretemps.com et Seniordi vous proposent des stages d informatique adaptés à votre besoin et votre niveau Cadre convivial Prix attractifs Matériel fourni sur place Formations spécifiques Seniors Pédagogie

Plus en détail

INTERNET. Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com

INTERNET. Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com INTERNET Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com Extraits de «Guide de l'informatique 6: Internet et les pages web» et «Guide de l'informatique 7: le courrier électronique» sur softonic.fr http://onsoftware.softonic.fr/guide-de-linformatique-6-internet-et-les-pages-web

Plus en détail

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!!

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! sommaire A votre domicile Des gestes simples se prémunir des cambriolages en cas d'absence prolongée que faire? Vous avez été victime d'un

Plus en détail

Généralités sur le courrier électronique

Généralités sur le courrier électronique 5 février 2013 p 1 Généralités sur le courrier électronique 1. Qu est-ce que le courrier électronique? Voici la définition que donne, l encyclopédie libre lisible sur internet : «Le courrier électronique,

Plus en détail

Pour commencer à utiliser votre nouvel appareil LG G3

Pour commencer à utiliser votre nouvel appareil LG G3 Pour commencer à utiliser votre nouvel appareil LG G3 Vous n êtes pas certain de la façon de configurer votre tout nouveau LG G3? Nous sommes là pour vous aider! Il vous suffit de suivre les consignes

Plus en détail

Informations propos du traitement des courriers indésirables

Informations propos du traitement des courriers indésirables Informations propos du traitement des courriers indésirables 1. Vous êtes utilisateur de Microsoft Outlook 2003/2007... 2 2. Vous êtes utilisateur d Outlook Web Access (OWA)... 4 3. Vérifiez de temps en

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 2 ... Comment surfer en toute sécurité. Ces icônes démontrent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 2 ... Comment surfer en toute sécurité. Ces icônes démontrent pour qui est le document Leçon 2... Comment surfer en toute sécurité. Ces icônes démontrent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi? Il

Plus en détail

SIG 42. ISEPP Mardi 10 décembre 2013

SIG 42. ISEPP Mardi 10 décembre 2013 SIG 42 Sécurité des Mails ISEPP Mardi 10 décembre 2013 Sommaire Rappel sur le fonctionnement d une messagerie Clients lourds : Le trafic en clair Le serveur de mail : tout y est accessible Les webmails

Plus en détail

Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html. Les Virus http://carrefour-numerique.cite

Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html. Les Virus http://carrefour-numerique.cite La SécuritS curité sur Internet Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html france.com/netiquette.html Les Virus http://carrefour-numerique.cite numerique.cite- sciences.fr/ressources/flash/anims/virus/cyberbase06_home.html

Plus en détail

Découvrir et bien régler Avast! 7

Découvrir et bien régler Avast! 7 Découvrir et bien régler Avast! 7 Avast 7 est disponible en libre téléchargement. Voici, en images, tout ce qu'il faut savoir pour maîtriser les nouveautés de cette édition qui s'annonce encore plus efficace

Plus en détail

LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES

LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES GENDARMERIE NATIONALE MINISTERE DE L'INTERIEUR LA SECURITE AU QUOTIDIEN Fragilisés par l âge, des pathologies diverses, des handicaps visuels ou

Plus en détail

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE Sécurité Page 1 de 5 A la BANQUE DES MASCAREIGNES, nous accordons une extrême importance à la sécurité de vos informations. Nos systèmes et les procédures

Plus en détail

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi 1. Les raisons de ce choix a. Arguments déterminants b. Malgré les inconvénients c. Pourquoi une «page publique» et un «groupe secret» 2. Ouvrir un compte Facebook 3. Paramétrer son compte Facebook 4.

Plus en détail

Les bonnes pratiques de la communication par email Par Philippe Sauvan-Magnet, Ingénieur ESIEE.

Les bonnes pratiques de la communication par email Par Philippe Sauvan-Magnet, Ingénieur ESIEE. Les bonnes pratiques de la communication par email Par Philippe Sauvan-Magnet, Ingénieur ESIEE. Communiquer par email Ce petit guide a pour objectif de proposer quelques règles simples pour que vos emails

Plus en détail

Règlement du Jeu. ArPcle 1 : CondiPons d accès 1.1.

Règlement du Jeu. ArPcle 1 : CondiPons d accès 1.1. Règlement du Jeu La société VMA, Sàrl., dont le siège social est 3, place de La>re 68000 COLMAR, immatriculée au registre du commerce de Colmar sous le numéro 445 218 225 00016, dénommée ci- après «la

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs.

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. Soyez prudent! De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. vol et fraude d identité fraude par carte de débit fraude par carte de crédit hameçonnage et hameçonnage verbal

Plus en détail

Internet Découverte et premiers pas

Internet Découverte et premiers pas Introduction Définition 7 Les services proposés par Internet 8 Se connecter Matériel nécessaire 9 Choisir son type de connexion 10 Dégroupage total ou dégroupage partiel 11 Choisir son fournisseur d accès

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

Gestion du risque de fraude liée aux paiements :

Gestion du risque de fraude liée aux paiements : Solutions de trésorerie et de paiement Rapports et gestion du risque Gestion du risque de fraude liée aux paiements : Toute entreprise s expose à des risques de fraude. Nous nous engageons à vous fournir

Plus en détail

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES Prévention des risques de fraudes SECURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES PRÉVENTION DES RISQUES DE FRAUDES Les moyens modernes de communication et les systèmes informatiques des

Plus en détail

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Comment utiliser Internet à son gré tout en étant protégé en permanence de ces menaces? Avec un peu de curiosité, on découvre qu il est

Plus en détail

Conseils de Se curite

Conseils de Se curite Conseils de Se curite Conseils, logiciels, petits trucs pour la sécurité de votre PC. Avec l utilisation de plus en plus massive d Internet, différentes menaces pèsent sur votre PC (Virus, Malware, Vulnérabilité,

Plus en détail

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ

www.lesclesdelabanque.com 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ JUIN 2015 Guide élaboré avec CARTE BANCAIRE www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 5 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE Guide élaboré avec le Groupement

Plus en détail

Carte bancaire - 9 re flexes se curite

Carte bancaire - 9 re flexes se curite Carte bancaire - 9 re flexes se curite Attention : Même si l amélioration de la sécurité des paiements par carte est constante, un certain nombre de précautions s impose pour contribuer à éviter les fraudes

Plus en détail

Données novembre 2012. La sécurité?

Données novembre 2012. La sécurité? Données novembre 2012 La sécurité? Statistiquement : 7 à 10 % des sites sont corrompus ou vérolés, 15 à 25 % des ordinateurs connectés à Internet sont infectés. Alors, c est quoi un «VIRUS»? De quoi parle-t-on?

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

le cours des parents un internet plus sûr pour les jeunes

le cours des parents un internet plus sûr pour les jeunes le cours des parents un internet plus sûr pour les jeunes 6 ème édition oct/nov 2013 bienvenue! pourquoi le cours des parents? Orange s engage pour la protection des enfants et souhaite aider ses clients

Plus en détail

Internet Le guide complet

Internet Le guide complet Introduction Définition 9 Les services proposés par Internet 10 Se connecter Matériel nécessaire 13 Choisir son type de connexion 14 Dégroupage total ou dégroupage partiel 16 Choisir son fournisseur d

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles

Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles Journée de formation Clés pour consommer intelligemment Fraud Prevention Month 14 mars 2014 PROGRAMME Réglementation et

Plus en détail