TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME"

Transcription

1 TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME

2 Vo t r e s p e a k e r a u j o u r d h u i : F r a n ç o i s W e b S e c u r i t y M a n a g e r

3 Agenda Partie 1: Introduction aux Tests d intrusion Pa rtie 2: Procédures de tests Pa rtie 3: Rapport de test et recommandations Pa rtie 4: Ai-je besoin d un Test d intrusion?

4 PARTIE 1 I ntroduction aux Tests d intrusion Q u e s t ce q u u n Te s t d i n t r u s i o n? Te s t a u t o m a t i s é e t t e s t m a n u e l N o s t e s t e u r s Po u r q u o i f a i r e u n Te s t d i n t r u s i o n? C o m m e n t s a v o i r si j a i é t é h a c k é?

5 QU EST-CE QU UN TEST D INTRUSION? Évaluation de la vulnérabilité Réalisé dans des conditions réelles, en suivant les mêmes procédures qu un hacker. Hacking éthique Périmètre de travail prédéfini, sans risques de dommages sur votre infrastructure. Objectifs Renforcer la sécurité de votre système informatique en évaluant les risques de piratage à tous les niveaux. Faire tester la vulnérabilité de votre infrastructure par des experts accrédités CHECK.

6 TEST AUTOMATIQUE et MANUEL Deux approches différentes et complémentaires Les tests automatiques Un fonctionnement en continu Des algorithmes rapides Une solution économique Les tests manuels (tests d intrusion) Une détection proactive des vulnérabilités Une attaque effectuée par une personne physique en situation réelle Une méthodologie qui combine différents outils et techniques Des experts accrédités Le test d intrusion et l analyse des vulnérabilités sont des outils puissants et complémentaires

7 NOS TESTEURS De multiples accréditations pour nos experts en intrusion: CHECK Certification européenne de haut niveau établie par CESG (Communications-Electronics Security Group) en association avec GCHQ Nécessaire à l évaluation des organismes du secteur public CREST IACRB (Information Assurance Certification Review Board) Le test comprend un examen théorique + examen pratique Pour votre test d intrusion, nous vous recommandons de faire appel à des fournisseurs certifiés ISO ou 9001, une preuve de qualité mondialement reconnue.

8 POURQUOI FAIRE UN TEST D INTRUSION? Contrôle de l image de marque et du capital Conformité/ Bonnes pratiques Conformité de l accréditation Les échanges avec des organisations gouvernementales peuvent nécessiter un Test d intrusion Responsabilité des clients et du personnel Maintenir la confiance

9 COMMENT SAVOIR SI J AI ÉTÉ PIRATÉ? Vous ne pouvez pas le savoir! Mais: Un Test d intrusion est capable d identifier une attaque Des signes peuvent être visibles 97 % des entreprises victimes de failles de sécurité l ignorent Les dangers d une attaque Les dommages liés aux coûts et l impact sur la réputation peuvent être considérables Les données perdues ne peuvent pas toujours être récupérées 3 millions d C est le coût annuel moyen des pertes de données pour une entreprise française 72% des PME souffrant d une perte de données conséquente disparaissent dans les 24 mois Source: IBM and Ponemon report Cost of data breach study 2014

10 PARTIE 2 Les procédures de Test Q u e t e s t o n s n o u s? C o m m e n t f o n c t i o n n e l e t e s t? É t a p e s p r é a l a b l e s a u t e s t Ty p e s d e t e s t s

11 QUE TESTONS-NOUS? Test Externe Exploitations à distance / à l extérieur de l entreprise Reproduction d une attaque externe Test Interne Exploitation des vulnérabilités internes à l entreprise Individus présents au sein de l entreprise (personnel, prestataires ) Test des applications web Test des plateformes, administration de la sécurité, escalade des privilèges

12 QUE TESTONS-NOUS? Nous testons également vos: Applications mobiles Examens de code (code review) Build Reviews Social Engineering (ingénierie sociale) Voiceover IP (VoIP) Structure de réseau Wireless (pas seulement Wi-Fi) 3G Radar Micro-ondes Bluetooth Etc.

13 COMMENT FONCTIONNE LE TEST? La procédure du test est non invasive et planifiée selon le champ de travail convenu. Pas d attaque par déni de service DoS Différentes méthodologies de test - black box, grey box ou white box Exercice de découverte publique d Open source Repérage des informations pouvant être utilisées par un hacker malveillant lors d une attaque Mise en place du test Délivrance d une note globale de vulnérabilité Nettoyage pour assurer la non interruption du service. Toutes les attaques sont supprimées du serveur pour assurer qu aucune porte d entrée n ait été laissée ouverte

14 ETAPES PRÉALABLES AU TEST Tout est convenu à l avance Définition du périmètre de travail / questionnaire Attribution d un expert dédié, point de contact technique du client Expert dédié de votre côté Proposition complète incluant : Le périmètre de travail La stratégie de test La méthodologie basée sur les standards CESG CHECK Exemple de rapport Les outils préconnisés pour réhabiliter le système

15 TYPES DE TESTS Black box Grey box White box Aucune Information fournie avant le test Le test le plus réaliste Simule le scénario d une attaque réelle de hacker, à l aveugle Quelques informations fournies avant le test Accès à des informations partielles telles que les addresses IP, les identifiants utilisateurs Tentatives d escalade des niveaux d accès (utilisateur, administrateur ) Toutes les informations sont fournies avant le test Connaissance des données internes du système cible Informations telles que les diagrammes de réseau, les identifiants de connexion Test précis et rigoureux Simule une attaque en interne / la fuite d informations sensibles

16 PARTIE 3 Rapport de Test C o n t e n u d u r a p p o r t Re m i s e d u r a p p o r t

17 RAPPORT DE TEST Les rapports sont structurés en 3 parties 1) Récapitulatif global Principales conclusions ; évaluation des risques Synthèse des mesures correctives Impact sur l entreprise 2) Synthèse technique Evaluation technique Dommages causés sur le système 3) Recommandations de réhabilitation technique détaillées

18 PARTIE 1: RECAPITULATIF GLOBAL Principales conclusions La liste suivante synthétise les principaux problèmes relevés La politique en terme de mots de passe n est pas conforme Correctifs de sécurité obsolètes Ports laissés ouverts Page de login vulnérable aux cross-site scripting (XSS) et aux attaques d injection SQL Pourrait résulter en une attaque de type man in the middle

19 PARTIE 2: SYNTHÈSE TECHNIQUE Tableau synthétique des risques (exemple) Au total, 29 vulnérabilités ont été trouvées et documentées.

20 PARTIE 2: SYNTHÈSE TECHNIQUE Chaque recommandation ou correctif est associé à un niveau d effort qui vous permet d estimer la charge de travail nécessaire à la réparation du système Low: Moderate: High: Jusqu à 1 homme/jour de travail Jusqu à 10 hommes/jour de travail Plus de 10 hommes/jour de travail

21 PARTIE 2: SYNTHÈSE TECHNIQUE Synthèse détaillée et évaluation du risque (exemple) Injection SQL Impact: High Risque: High Probabilité: High Charge de travail pour réparation: Medium

22 PARTIE 3: RECOMMANDATIONS TECHNIQUES DÉTAILLÉES Ces recommandations sont conçues pour le personnel technique responsable des correctifs Description des vulnérabilités Genèse de la découverte du problème Exploitation du problème Captures d écran (si appropriées) Correctifs détaillés pour réhabilitation du système

23 REMISE DU RAPPORT Livraison sécurisée Une clé de décryptage est envoyée sur le mobile du contact fourni Un lien URL de téléchargement et décryptage est envoyé à ce même contact Délai de livraison Sous 2 ou 3 jours après le test La règle est la suivante: la production du rapport prend 50% du temps du Test

24 PARTIE 4 Mon organisation a -t-elle besoin d un Test d intrusion?

25 MON ORGANISATION A-T-ELLE BESOIN D UN TEST D INTRUSION? Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille peuvent bénéficier d un Test d intrusion Le Test est adapté aux exigences et besoins de votre entreprise Si votre organisation possède une accréditation de qualité, telle que la norme ISO 27001, un test régulier est recommandé afin de conserver l accréditation. Certaines industries manipulent des données sensibles (ex : l industrie financière et médicale). Dans ce cas, les organismes de réglementation exigent la mise en place de tests d intrusion.

26 MON ORGANISATION A-T-ELLE BESOIN D UN TEST D INTRUSION? Les questions à se poser avant de pratiquer un Test: Quel est l objectif d un Test d intrusion pour mon organisation? Que dois-je tester? Quel doit être le périmètre du Test? Qu est ce que j accepte de faire tester? A quelle fréquence dois-je effectuer un Test d intrusion? A quelle date ai-je effectué un Test pour la dernière fois?

27 MON ORGANISATION A-T-ELLE BESOIN D UN TEST D INTRUSION? Nos recommandations : Externaliser ce service pour une meilleure qualité et plus de neutralité Choisir un fournisseur avec des accréditations significatives et l expérience de la sécurité web Vous assurer que vous êtes d accord sur la portée du test obtenir un accord signé Vous assurer que vous avez bien un expert dédié pendant la durée du Test d intrusion Obtenir un exemple de rapport de test avant de vous engager Après le test d intrusion, planifier une session de formation pour vos salariés

28 Questions

29 Merci de votre attention! Pour une consultation gratuite Envoyez un Appelez le: Website:

S1-2014. Catalogue des Formations Sécurité. Présentation. Menu. Présentation P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P.

S1-2014. Catalogue des Formations Sécurité. Présentation. Menu. Présentation P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P. www.alliacom.com Catalogue des Formations Sécurité S1-2014 Menu P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P.10 Avec ce nouveau catalogue 2013, Alliacom souhaite partager avec vous vingt

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4)

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Sommaire : Contenu I. Introduction:... 2 II. Présentation de l atelier :... 2 1) Attaque persistante :... 3 2) Attaque non persistante :...

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

Catalogue Audit «Test Intrusion»

Catalogue Audit «Test Intrusion» Catalogue Audit «Test Intrusion» Ne plus imaginer son niveau de sécurité : Le mesurer! À CHACUN SON APPROCHE! 1. par un «Scénario» L objectif est de réaliser un scénario d attaque concret de son Système

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING BRIEFING Dans un monde où la science et la technologie évolue de façons exponentielle, les informaticiens et surtout les administrateurs des systèmes informatique (Réseau,

Plus en détail

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif?

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? http://www.google.fr/#q=sebastien gioria Responsable de la branche Audit S.I

Plus en détail

Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013. Francisco. Juin 2013 LEXFO 1

Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013. Francisco. Juin 2013 LEXFO 1 Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013 Francisco Juin 2013 LEXFO 1 Plan Introduction Méthodologie Exploitation Démo Conclusion Juin 2013 LEXFO 2 Introduction

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE

CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE Janvier 2013 Décembre CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE Certifications Sécurité EC-Council Séminaires Renforcement des Capacités Training Day : Initiation à la Sécurité Informatique Tél :

Plus en détail

Meilleures pratiques de l authentification:

Meilleures pratiques de l authentification: Meilleures pratiques de l authentification: mettre le contrôle à sa place LIVRE BLANC Avantages d un environnement d authentification totalement fiable : Permet au client de créer son propre token de données

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

Protection pour site web Sucuri d HostPapa

Protection pour site web Sucuri d HostPapa Protection pour site web Sucuri d HostPapa Prévenez et nettoyez maliciels, listes noires, référencement infecté et autres menaces de votre site web. HostPapa inc. 1 888 959 PAPA [7272] +1 905 315 3455

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise entreprises l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise offre IT la Tous Risques Informatiques l informatique est omniprésente dans le monde des entreprises Une

Plus en détail

Gestion du risque numérique

Gestion du risque numérique Gestion du risque numérique Auguste DIOP Arnaud PRINCE AGBODJAN TALENTYS www.talentys.ci 2ème édition des Journées de l Entreprise Numérique, 9 & 10 avril 2015 Qui sommes-nous? Fondée en 2007, TALENTYS

Plus en détail

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 Avril 2014 Présenté au PMI 2014 Tactika inc. www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika 1 Contenu de la conférence 1. Les concepts 2.

Plus en détail

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014 La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé Conférence ASIQ, mars 2014 www.hackfest.ca AINSI, CE QUI EST D UNE IMPORTANCE SUPRÊME DANS LA GUERRE, C EST D ATTAQUER

Plus en détail

Indicateur et tableau de bord

Indicateur et tableau de bord Agenda Indicateur et tableau de bord «La sécurité n est pas une destination mais un voyage» 1. Jean-François DECHANT & Philippe CONCHONNET jfdechant@exaprobe.com & pconchonnet@exaprobe.com +33 (0) 4 72

Plus en détail

PHISHING/PHARMING. Les Nouvelles Techniques qui portent atteinte à l intégrité des S.I

PHISHING/PHARMING. Les Nouvelles Techniques qui portent atteinte à l intégrité des S.I PHISHING/PHARMING Les Nouvelles Techniques qui portent atteinte à l intégrité des S.I Livre blanc réalisé par le Dr Patrice Guichard Le Phishing Si le «phishing» n est pas à proprement parlé une technique

Plus en détail

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3)

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Table des matières 1. Présentation de l atelier 2 1.1.

Plus en détail

Sécurité Informatique : Metasploit

Sécurité Informatique : Metasploit Sécurité Informatique : Metasploit Par Brandon ROL Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI,

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI, Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information Awatef HOMRI, ISO27001 Lead Auditor, ITIL Ingénieur en chef, ANSI Awatef.homri@ansi.tn 1 Agenda Management de la Sécurité

Plus en détail

Data Breach / Violation de données

Data Breach / Violation de données GDF SUEZ, SCOR Data Breach / Violation de données Fabien Gandrille, Group DPO & CIL, SCOR Jacques Perret, Group DPO & CIL, GDF SUEZ Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 1 AGENDA Présentation

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

GPIH - CCTP D AUDIT D INTRUSION ET D AUDIT DE LA PLATEFORME DE SECURITE GESTION ET PRESTATIONS INFORMATIQUES POUR L HABITAT GIE - GPIH

GPIH - CCTP D AUDIT D INTRUSION ET D AUDIT DE LA PLATEFORME DE SECURITE GESTION ET PRESTATIONS INFORMATIQUES POUR L HABITAT GIE - GPIH - CCTP D AUDIT D INTRUSION ET D AUDIT DE LA PLATEFORME DE SECURITE GESTION ET PRESTATIONS INFORMATIQUES POUR L HABITAT GIE - 145-147 rue Yves Le Coz 78 000 Versailles Tél. : 01.39.24.16.66 Fax : 01.39.24.16.67

Plus en détail

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC TABLE OF C0NTENTS INTRODUCTION...............................................................

Plus en détail

L'écoute des conversations VoIP

L'écoute des conversations VoIP L'écoute des conversations VoIP Marc-André Meloche (OSCP, C EH, Security+) et Eric Gingras 5 à 7 Technique 21 Septembre 2010 Gardien Virtuel Entreprise de services-conseils spécialisée dans la sécurité

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web OSSIR 09/09/2002 Vulnérabilités, attaques et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com Page 1 Planning

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Sécurité des réseaux Les attaques

Sécurité des réseaux Les attaques Sécurité des réseaux Les attaques A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Les attaques 1 Plan 1. Les attaques? 2. Quelques cas concrets DNS : Failles & dangers 3. honeypot A. Guermouche Cours 2 : Les attaques

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009. CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr

Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009. CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009 CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr Téléphonie sur IP vs téléphonie classique Quel est le niveau de sécurité de la téléphonie classique? 2 La différence c

Plus en détail

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Toute installation d un point d accès est soumise à autorisation auprès du Responsable Sécurité des Systèmes d Information (RSSI) de l INSA

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

Document de présentation technique. Blocage du comportement

Document de présentation technique. Blocage du comportement G Data Document de présentation technique Blocage du comportement Marco Lauerwald Marketing Go safe. Go safer. G Data. Table des matières 1 Blocage du comportement mission : lutter contre les menaces inconnues...

Plus en détail

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm.

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm. IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect serge.richard@fr.ibm.com Agenda Le constat : évolution des menaces Notre Approche La sécurité autour

Plus en détail

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de la PCI (PCI DSS) Version : 1.2 Date : Octobre 2008

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Formation en Sécurité Informatique

Formation en Sécurité Informatique Formation en Sécurité Informatique FreeWays Security Club MAIL: KHALDIMEDAMINE@GMAIL.COM Contenu 1- Comprendre le terrain 2- Metasploit 3- NeXpose a- Installation du serveur NeXpose b- IHM de la console

Plus en détail

Retour d expérience PCI DSS OSSIR. Gérard Boudin. 8 avril 2014

Retour d expérience PCI DSS OSSIR. Gérard Boudin. 8 avril 2014 Retour d expérience PCI DSS Gérard Boudin 8 avril 2014 Fraude Adobe 2,9 puis 38 millions de comptes affectés 2 Autres fraudes SONY (2011) 77 millions de comptes Network PlayStation affectés Subway (Sept

Plus en détail

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION www.lexsi.com AUDIT CONSEIL CERT FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN SECURITE DE L INFORMATION / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR A PROPOS DE LEXSI Avec plus de 10 ans d expérience,

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit Data Loss Prevention Version 11.1.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX

Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX PLAN 1 INTRODUCTION...3 1.1 OBJECTIF...3 1.2 FONCTIONNALITES...3 2 DESCRIPTION TECHNIQUE DE LA PLATE-FORME...4 2.1 ARCHITECTURE...4

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères

Plus en détail

WiFI Sécurité et nouvelles normes

WiFI Sécurité et nouvelles normes WiFI Sécurité et nouvelles normes FRNOG 25 septembre 2003 cleclerc@xpconseil.com Agenda DEVOTEAM Group La soupe à l alphabet et acronymes du 802.11 Normes Les services securité WEP, EAP, TKIP Exploitation

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE. Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition

Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE. Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition 25 mai 2005 Objectif de l exercice d évaluation personnelle : 1. Observer le partage de

Plus en détail

RPVA. le cloud privé dédié aux avocats. le plus grand réseau VPN certifié Technologie française

RPVA. le cloud privé dédié aux avocats. le plus grand réseau VPN certifié Technologie française RPVA le cloud privé dédié aux avocats le plus grand réseau VPN certifié Technologie française Solution Avocats Vous souhaitez : Garantir la sécurité et la confidentialité de vos données? Optimiser votre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit Symantec Endpoint Protection Version 12.1.2 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Topologies et Outils d Alertesd

Topologies et Outils d Alertesd Topologies et Outils d Alertesd IDS / IDP DEFINITIONS IDS : SDI / Système de détection d intrusion IDP : SPI / Système de protection d intrusion IDS / IDP Statfull matriciels ACTIVITE IDP : Coupe circuit

Plus en détail

DenyAll Protect. Sécurité & accélération. Parefeux pour applications et services Web. de vos applications. www.denyall.com.

DenyAll Protect. Sécurité & accélération. Parefeux pour applications et services Web. de vos applications. www.denyall.com. DenyAll Protect DenyAll Protect Parefeux pour applications et services Web Sécurité & accélération de vos applications Sites institutionnels ou marchands, messageries, outils collaboratifs, portails d

Plus en détail

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC.

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Communiqué de Presse 20 décembre 2006 Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Une protection absolue contre toute intrusion dans votre vie privée! Vos documents

Plus en détail

networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS

networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS Sommaire Introduction 3 I Identification des facteurs de risque 5 II Prévention, protection et bonnes pratiques 6 III Amélioration des sécurités passives et

Plus en détail

La protection de la vie privée et les appareils mobiles

La protection de la vie privée et les appareils mobiles i La protection de la vie privée et les appareils mobiles www.ipc.on.ca Table des matières Introduction 1 Comment sécuriser les appareils mobiles 3 Aide-mémoire 4 Autres resources 8 La protection de la

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Pourquoi revoir la sécurité des applications Web Des technologies omniprésentes Facilité de mise en œuvre et de déploiement. Commerce en ligne,

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES De la théorie à la pratique Juillet 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Développer des Applications Web Sécurisées Intervenants Agenda Frédéric

Plus en détail

Premier ministre. Agence nationale de la sécurité des systèmes d information. Prestataires d audit de la sécurité des systèmes d information

Premier ministre. Agence nationale de la sécurité des systèmes d information. Prestataires d audit de la sécurité des systèmes d information Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Prestataires d audit de la sécurité des systèmes d information Référentiel d exigences Version 2.0 du 14 février 2013 HISTORIQUE

Plus en détail

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Applications Web Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Les vulnérabilités au sein des applications Web sont un vecteur majeur du cybercrime. En effet, selon le rapport d enquête 2012

Plus en détail

La sécurité d Acquia Cloud à l œuvre Protéger votre business grâce à une défense en profondeur

La sécurité d Acquia Cloud à l œuvre Protéger votre business grâce à une défense en profondeur La sécurité d Acquia Cloud à l œuvre Protéger votre business grâce à une défense en profondeur Andrew Kenney, Vice-président Platform Engineering chez Acquia et Cash Williams, Consultant technique chez

Plus en détail

Release Status Date Written by Edited by Approved by FR_1.00 Final 19/03/2014

Release Status Date Written by Edited by Approved by FR_1.00 Final 19/03/2014 ISMS (Information Security Management System) Politique de sécurité relative à des services de Cloud Version control please always check if you are using the latest version. Doc. Ref. :isms.050.cloud computing

Plus en détail

MD Evolution Rappels de sécurité

MD Evolution Rappels de sécurité MD Evolution Rappels de sécurité Contenu 1 Introduction... 2 2 Principe généraux de sécurité... 2 3 Recommandations particulières MD Evolution... 3 3.1 Description générale... 3 3.2 Gestion du mot de passe

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit de Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications, à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

1 La visualisation des logs au CNES

1 La visualisation des logs au CNES 1 La visualisation des logs au CNES 1.1 Historique Depuis près de 2 ans maintenant, le CNES a mis en place une «cellule d analyse de logs». Son rôle est multiple : Cette cellule est chargée d analyser

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015 DenyAll Detect Documentation technique 27/07/2015 Sommaire 1. A propos de ce document... 3 1.1 Objet... 3 1.2 Historique... 3 1.3 Contexte... 3 2. Liste des tests... 4 2.1 Découverte réseau (scan de ports)...

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

When Recognition Matters

When Recognition Matters When Recognition Matters PROGRAMME DE PARTENARIAT DU PECB www.pecb.com A propos du PECB /// Le PECB (Professional Evaluation and Certification Board) est un organisme de certification des personnes pour

Plus en détail

Security Exposed. #1 - Take the red pill. An introduction to hacking & security flaws. ... and follow the white rabbit

Security Exposed. #1 - Take the red pill. An introduction to hacking & security flaws. ... and follow the white rabbit Security Exposed #1 - Take the red pill... and follow the white rabbit An introduction to hacking & security flaws 1 Copyright 2010 Thireus. All Rights Reserved. 1 Sur les traces d un pirate Objectifs

Plus en détail

PANORAMA ET RISQUES DE L OUVERTURE DES SI MODERNES

PANORAMA ET RISQUES DE L OUVERTURE DES SI MODERNES PANORAMA ET RISQUES DE L OUVERTURE DES SI MODERNES 02/07/2013 1 Présentation LAUDIERE Guillaume Consultant Sécurité / Auditeur 7 années d expérience 2 Contexte Représentation graphique Panorama de l ouverture

Plus en détail

GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION

GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION Savadogo Yassia ARCEP/CIRT-BF savadogo.yassia[at]arcep.bf AGENDA Introduction Définition d un incident de sécurité de l information Schéma de classification

Plus en détail

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter La Sécurité des Données en Environnement DataCenter Thien-Trung Nguyen tnguyen@imperva.com 1 Agenda Présentation Imperva Protection des applications Web Protection des données sensibles Modes de déploiement

Plus en détail

Sécuriser les applications web de l entreprise

Sécuriser les applications web de l entreprise LABORATOIRE SECURITE Sécuriser les applications web de l entreprise Mise en place de ModSecurity pour Apache Julien SIMON - 61131 Sommaire Présentation de la situation actuelle...3 Qu est ce qu un WAF?...5

Plus en détail

Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise

Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise Si vous exercez une activité professionnelle, vous

Plus en détail

Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center. Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts!

Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center. Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts! Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center Energy News Le coin des technos : Sophos UTM 1er trimestre 2013 Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts! Vous trouverez

Plus en détail

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE 19 mars 2013 (Révision 3) Sommaire Présentation 3 Nessus 3 Détection des programmes malveillants... 3 Détection des réseaux

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR.

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR. FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI Encadré par PR.AHLAM BEGEDOURI Abdelhamid El hassani Mohamed Ouddaf Nacer Harti Yahya kharban Hatim

Plus en détail

SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE

SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE PUBLICATION CPA-2011-102-R1 - Mai 2011 SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE Par : François Tremblay, chargé de projet au Centre de production automatisée Introduction À l

Plus en détail

Web Application Firewalls (WAF)

Web Application Firewalls (WAF) Web Application Firewalls (WAF) Forum CERT-IST Paris le 9 Juin 2009 Sébastien GIORIA (sebastien.gioria@owasp.org) French Chapter Leader Copyright 2009 - The OWASP Foundation Permission is granted to copy,

Plus en détail

Menaces et sécurité préventive

Menaces et sécurité préventive HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Menaces et sécurité préventive Matinales Sécurité Informatique 18

Plus en détail

Livre blanc, août 2013 Par Peer1 et CompliancePoint www.peer1.fr. Certification PCI DSS De la complexité à la simplicité

Livre blanc, août 2013 Par Peer1 et CompliancePoint www.peer1.fr. Certification PCI DSS De la complexité à la simplicité Livre blanc, août 2013 Par Peer1 et CompliancePoint www.peer1.fr Certification PCI DSS De la complexité à la simplicité Table des matières Introduction 1 Des entreprises perdent des données client 1 Les

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

CASE-LINUX CRÉATION DMZ

CASE-LINUX CRÉATION DMZ 1 CASE-LINUX CRÉATION DMZ Introduction DMZ = Demilitarized Zone. Que l on traduit par un sous réseau isolé par un pare-feu. On fait ainsi la distinction entre le réseau de production interne d une entreprise

Plus en détail

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp!

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Protégez votre univers L aveugle ne craint pas le serpent Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Voici un exemple de contamination

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

Sécurité. Tendance technologique

Sécurité. Tendance technologique Sécurité Tendance technologique La sécurité englobe les mécanismes de protection des données et des systèmes informatiques contre l accès, l utilisation, la communication, la manipulation ou la destruction

Plus en détail

La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet

La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet REALSENTRY TM Gestion, Performance et Sécurité des infrastructures Web La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet L authentification

Plus en détail

sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security

sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security sécurisation des systèmes d information BE READY FOR WHAT S NEXT. Kaspersky Open Space Security Le Saviez-vous? La Cybercriminalité génère plus d argent que le trafic de drogue* La progression des malwares

Plus en détail

SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB LA SOLUTION D ANALYSE IDÉALE POUR LES APPLICATIONS WEB

SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB LA SOLUTION D ANALYSE IDÉALE POUR LES APPLICATIONS WEB SWAT BROCHURE SÉCURITÉ DES APPLICATIONS WEB La sécurité des applications Web s est avérée être un énorme défi pour les entreprises ces dernières années, très peu de solutions appropriées étant disponibles

Plus en détail

La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse

La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse 1 2 La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse Les sociétés et les individus sont de plus en plus connectés Cloud Computing Mobile Computing Utilisation génerale des Médias/Réseaux Sociaux

Plus en détail

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008

La continuité des activités informatiques. Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 La continuité des activités informatiques Intégrer un PCA dans mon entreprise Prangins 17 Janvier 2008 Pas de recette toute faite!!! Vérité n 1 : «il existe autant de PCA différents que de sociétés» Votre

Plus en détail

Déploiement des manuels numériques sur tablette. Mode d emploi intégrateur / administrateur

Déploiement des manuels numériques sur tablette. Mode d emploi intégrateur / administrateur Déploiement des manuels numériques sur tablette Mode d emploi intégrateur / administrateur Table des matières Introduction... 3 Etape 1 : récupération de l application sur les stores... 3 Etape 2 : création

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Windows Seven/Vista / XP / 2000 ESET Smart Security offre la vitesse et la précision d ESET NOD32 Antivirus et de son puissant moteur ThreatSense, allié à un pare-feu

Plus en détail

Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com

Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com Yaoundé, Palais des Congrès, du 22 au 26 Avril 2013 PRESENTATION INTRODUCTION À l heure de la mondialisation,

Plus en détail