Security Exposed. #1 - Take the red pill. An introduction to hacking & security flaws. ... and follow the white rabbit

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Security Exposed. #1 - Take the red pill. An introduction to hacking & security flaws. ... and follow the white rabbit"

Transcription

1 Security Exposed #1 - Take the red pill... and follow the white rabbit An introduction to hacking & security flaws 1 Copyright 2010 Thireus. All Rights Reserved. 1

2 Sur les traces d un pirate Objectifs principaux d un pirate? Récupérer/modifier des données sensibles Prendre le contrôle d un système pour l utiliser en tant que passerelle ou espionner un utilisateur Rendre inaccessible un service Usurper une identité 2 2

3 Sur les traces d un pirate Quels sont les objectifs utopiques d un hacker? Web : Contrôler l administration d un site Système : Prendre la main sur le compte root/admin d une machine Network : Accéder aux services d administration des routeurs Pirater sans se faire prendre 3 3

4 1ère Partie - Le Web Au menu Footprinting & Authentification Mots clés: robots.txt, whois, google, social engineering, BruteForcer Exploits & t00lz Mots clés: Nikto, Nmap, Skypfish Web Security Mots clés: PHP, SQL, Cookies

5 I.1 - Footprinting On arrive sur un site, on se demande : À qui appartient ce site? (qui l héberge?) Comment puis-je prendre le contrôle du site? Comment trouver des failles? 5 5

6 I.1 - Footprinting Première chose à faire, se renseigner sur la personne qui détient le DNS et le serveur Whois - RIR (Registre Internet Régional) - Ex: (RIPE) Contre-mesures : - DNS anonyme - Formulaire de contact - Exemple: eirbware.fr En cherchant sur le site on peut aussi trouver des infos intéressantes, comme des adresses , des pseudo, des noms, etc. 6 6

7 I.1 - Footprinting Maintenant que l on sait à qui on a à faire, on va essayer d avoir une vue globale sur le site Quels outils ont été utilisés pour élaborer le site? - Petite inspection du footer, copyright et code source Énumération des répertoires/fichiers du site Acunetix Web Vulnerability Scanner, Google Hacking, w3bfukk0r, robots.txt Contre-mesures : -.htaccess,.htpasswd - Éviter les fichier.bak, test.php - Supprimer les copyrights / footers 7 7

8 I.1 - Authentification On vient de trouver une page protégée par un mot de passe, que faire? 3 options s offrent à nous : - Guessing / social engineering - BruteForce - Détourner le système 8 8

9 I.1 - Authentification Guessing / social engineering Qu est-ce que c est? Phishing Username:Password les plus courants : admin: admin:admin admin:password admin:admin123 admin:azerty admin:qwerty test:test root:password Contre-mesures : - Ne jamais communiquer son mdp - Éviter les mots de passe triviaux - Avoir des mdp multiples 9 9

10 I.1 - Authentification BruteForce WTF is that? Les outils : - " Brutal Gift " (Mac) - " Brutus " (Windows) - " THC-Hydra " (Unix) Les wordlists - Site : PacketStorm Contre-mesures : - Bloquer les tentatives multiples d authentification (fail2ban) - Utiliser des mdp robustes 10 10

11 I.1 - Authentification Si malgré tout, on ne trouve pas le mot de passe... On ne se décourage pas pour autant, on cherche un moyen détourné! Introduction aux failles de sécurité :D 11 11

12 I.2 - Exploits Qu est-ce qu un exploit? Un exploit est un programme ou script permettant d'exploiter une faille de sécurité Où les trouve-t-on? Bases de données d exploits (Google is your friend) : - inj3ct0r.com - exploit-db.com Comment les utiliser? Tout d'abord, il faut savoir si l outil qui sert de support au site contient une faille, pour cela on récupère son nom et sa version. Un site qui n est pas mis à jour contient généralement des failles! Exemple: phpbb 3.0.1, wordpress 2.8.5, etc. Il nous suffit alors de rechercher dans la base de données d exploits celui qui convient à la version du site. ATTENTION!! CES OUTILS PEUVENT ÊTRE TRÈS DANGEREUX!!! Contre-mesures : - Mettre à jour son support web! - S abonner aux flux RSS de màj / exploits 12 12

13 I.2 - t00lz Acunetix Web Vulnerability Scanner (Windows - payant) Un outil automatique qui combine à la fois un outil de mappage du site et de découverte de failles ou informations potentiellement dangereuses. Nikto (Unix & Windows - gratuit) Cet outil très puissant permet la découverte de failles uniquement. La base de données des failles ou informations potentiellement dangereuses est très souvent mise à jour! Nmap (Unix & Windows) Outil permettant la découverte de service, d OS, de ports ouverts et permettant aussi de mapper un réseau. Ici, il est intéressant pour la découverte de service. Skipfish (Unix) Outil développé par Google, il est similaire à Nikto. ATTENTION!! CES OUTILS SONT TRÈS DANGEREUX!!! 13 13

14 I.2 - t00lz Quels sont les types d informations que ces outils nous apportent? Dans la plupart des cas, les informations renvoyées par ces outils ne sont pas exploitables directement, elles concernent souvent des moyens supplémentaires pour le pirate de se renseigner sur le site en question. Quelles sont les informations intéressantes dans l immédiat? Failles include, sql injection, xss, DDoS, etc. (Ça vous parle?) Que faire par la suite? Exploitation des failles à la main en réfléchissant à une stratégie Contre-mesures : - Avoir une longueur d avance sur le pirate - Utiliser ces outils avant lui 14 14

15 I.3 - Web Security Quelques exemples de failles Web : PHP/JS: XSS PHP: File inclusion (include, file, fopen, require, include_once, require_once) PHP/SQL: Injection SQL PHP: Upload En général : NEVER TRUST USER INPUT ;) 15 15

16 I.3 - XSS Qu est-ce qu une faille XSS? C est une faille qui permet l'exécution d un code JavaScript/HTML par le biais d une requête de type POST ou GET envoyée par le client. Comment ça marche? Imaginons le code PHP d une page index.php qui serait de cette forme : Si maintenant le client s amuse à appeler la page : index.php?une_variable=<script>alert("faille_xss_detected")</script> Le client verra son script s exécuter sur la page index.php. Mais à quoi ceci peut-il bien servir? Contre-mesures : - Coder les variables (ex : base64, htmlentities) Si le client envoie un lien vers la page index.php avec la variable contenant un script malicieux à un membre ou administrateur du site, il pourra par exemple récupérer des informations juteuses (cookies, sessions, informations sur la page courante, etc.) 16 16

17 I.3 - File Inclusion File Inclusion? En PHP ce sont toutes les fonctions de type : include, file, fopen, require, include_once, require_once Comment ça marche? Imaginons le code PHP d une page index.php qui serait de cette forme : Si maintenant le client s amuse à appeler la page : index.php?page=admin/une_page_admin Le client pourra ainsi accéder à la page admin/une_page_admin.php Mais à quoi ceci peut-il bien servir? Contre-mesures : - Utiliser un switch case pour la variable Comme vous l aurez compris, on peut facilement contourner la protection des pages interdites du site, en les incluant grâce à PHP dans notre index.php. Ceci permet donc au pirate d afficher les informations contenues sur ces pages, même si elles sont dans un répertoire protégé par.htaccess

18 I.3 - Injection SQL Miam! L injection SQL permet de récupérer des informations sensibles dans une base de donnée en modifiant la requête de base. Comment ça marche? Imaginons le code PHP/MySQL d une page index.php : Si maintenant le client modifie son cookie définissant son login pour le site en "admin" ou pire encore, si il rajoute " OR 1=1", alors il sera en mesure de voir tous les id, login et password stockés dans la table users_table! Contre-mesures : - Utiliser mysql_real_escape_string() 18 18

19 I.3 - Upload Une page upload sans vérification d'extension de fichier ou vérification de contenu c est très dangereux!! Le client peut très bien uploader une page.php,.html, etc. Le client peut dissimuler du code malicieux à l intérieur d un fichier à transférer. Petite anecdote : il existait (ou existe toujours) une faille sur la messagerie Hotmail, via laquelle un expéditeur pouvait envoyer une page html dissimulée avec l extension.jpg (ou toute autre extension d image). Une fois le message reçu par le destinataire, si celui-ci ouvrait l image reçue en pièce jointe il accédait directement à la page html codée par l expéditeur. Celle-ci pouvant contenir des scripts malicieux ;) Contre-mesures : - Contrôler les uploads - Limiter les accès aux fichiers 19 19

20 I.3 - Pour info... Les failles XSS sont partout, surtout sur les gros sites (Ebay, FaceBook, etc.). Plus un site sera complexe, plus forte sera la probabilité qu une variable puisse être utilisée comme passerelle pour XSS. Les failles de type include sont quant à elles beaucoup plus présentes sur les petits sites perso, car elles sont généralement évitées dès la création du site. Les injections SQL sont quant à elles présentes lors de la création d un site, elles sont généralement corrigées rapidement par les développeurs à la suite de problèmes rapportés par les utilisateurs. (Piratage de compte, etc.) Il est facile de cibler la source du problème grâce aux logs des requêtes SQL

21 Questions? 21 21

22 2ème Partie - Wireless Security Au menu Backtrack Basic ToOlz Mots clés: sniffing, aircrack, wireshark Wireless Hacking Mots clés: OPN, WEP, WPA Advanced Hacking TOolz Mots clés: ettercap, nmap

23 II.1 - Backtrack Basic ToOlz airmon-ng Un outil qui vous permet d initialiser votre carte wifi en mode monitoring. airodump-ng Cet outil très puissant permet de scanner les réseaux sans fils disponibles et de sauvegarder la data qu ils génèrent! aircrack-ng Outil permettant le crack WEP et WPA/WPA2 personnal. aireplay-ng Outil permettant de dialoguer avec l AP ou les clients (dans le but d obtenir plus d IVs par exemple). Wireshark Outil incontournable pour l analyse d un réseau, il permet de visualiser le contenu passant par notre interface réseau

24 II.1 - Backtrack Basic ToOlz Place à la pratique... :) 24 24

25 II.2 - Wireless Hacking Réseau OPN? 25 25

26 II.2 - Wireless Hacking Réseau WEP? Phase de Cryptage 26 26

27 II.2 - Wireless Hacking Réseau WEP? Phase de Décryptage 27 27

28 IV? II.2 - Wireless Hacking Réseau WEP? Initialization Vector. IV = 24 bits, la probabilité qu une IV se répète au bout de paquets est d environ 50%! (Calcul: 5000*1500/2^24 ~ 45%) Mais où est la faille? XOR utilisé plusieurs fois avec la même clé = Pas bon! L idée est donc de pouvoir remonter vers la branche PSEUDO-RANDOM DATA. Pour se faire, on va essayer de deviner des bouts de DATA. Une fois des bouts de PSEUDO-RANDOM DATA connus, on reverse le PRGA, puis on doit remettre en ordre la clé WEP mélangée avec notre IV. Mais comment fait-on tout ça? On utilise airodump-ng pour capturer la data, et en parallèle on laisse aircrack-ng faire son boulot sur notre fichier de capture. Si on n a pas assez de data, alors on ré-injecte des requêtes ARP sur le réseau avec aireplay-ng ;-) 28 28

29 II.2 - Wireless Hacking Réseau WPA/WPA2? Quels sont les réseaux WPA/WPA2 faillibles? Seuls les réseaux WPA/WPA2 Personal, c est-à-dire utilisant une clé de type PSK (Pre-shared Shared Key) peuvent être crackés à ce jour. Comment qu on fait? Il faut attendre ou forcer, un client à initialiser une connexion avec l AP, dans le but de récupérer un paquet appelé l handshake. On crack comment? aircrack-ng ;) avec un bon dictionnaire, et oui! Cette fois-ci ce sera du pure bruteforce!!! Si on arrive pas à obtenir d handshake alors qu un client est connecté à une AP? Hé bien on le déconnecte :D pour cela on utilise aireplay-ng avec l attaque qui va bien ;) 29 29

30 II.3 - Advanced Hacking TOolz Next Time

31 Questions? 31 31

Si vous avez des questions ou bien si vous voulez tout simplement vous détendre, faite un tour sur le forum.

Si vous avez des questions ou bien si vous voulez tout simplement vous détendre, faite un tour sur le forum. Wifiway : tests de sécurité réseau http://www.wifiway.fr/ 2 sur 3 26/03/2010 01:11 Les modems wifi sont de plus en plus courants. Le wifi présente de nombreux avantages (pas de câble, facilité pour créer

Plus en détail

MONNIER Marie 10807915 2008/2009 WPA

MONNIER Marie 10807915 2008/2009 WPA WPA RESUME Je vais étudier dans ce projet WPA (WPA et WPA2, en particulier la version personal la plus utilisée, mais aussi la version enterprise utilisant un serveur d authentification de type radius

Plus en détail

Rapport de Projet. La sécurité du protocole 802.11 : l exploitation des failles et étude des méthodes de protection. Réalisé par :

Rapport de Projet. La sécurité du protocole 802.11 : l exploitation des failles et étude des méthodes de protection. Réalisé par : Rapport de Projet La sécurité du protocole 802.11 : l exploitation des failles et étude des méthodes de protection Réalisé par : Abel ONDAS Albert MINKOMA Année Universitaire 2011-2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Poussés par cette relative simplicité d'installation. Cassons le cryptage WPA, sécurisons le WiFi

Poussés par cette relative simplicité d'installation. Cassons le cryptage WPA, sécurisons le WiFi Cassons le cryptage WPA, sécurisons le Régis Senet La démocratisation des appareils (Wireless Fidelity) a grandement simplifié le déploiement des petits réseaux professionnels et domestiques. Grâce à cette

Plus en détail

La sécurité dans un réseau Wi-Fi

La sécurité dans un réseau Wi-Fi La sécurité dans un réseau Wi-Fi Par Valérian CASTEL. Sommaire - Introduction : Le Wi-Fi, c est quoi? - Réseau ad hoc, réseau infrastructure, quelles différences? - Cryptage WEP - Cryptage WPA, WPA2 -

Plus en détail

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4)

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Sommaire : Contenu I. Introduction:... 2 II. Présentation de l atelier :... 2 1) Attaque persistante :... 3 2) Attaque non persistante :...

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

REPETEUR SANS FIL N 300MBPS

REPETEUR SANS FIL N 300MBPS REPETEUR SANS FIL N 300MBPS Guide d installation rapide DN-70181 Introduction : Le DN-70181 est un répéteur Wi-Fi permettant une connexion réseau filaire/sans fil conçu spécialement pour les besoins des

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING BRIEFING Dans un monde où la science et la technologie évolue de façons exponentielle, les informaticiens et surtout les administrateurs des systèmes informatique (Réseau,

Plus en détail

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 A t t a q u e s c o n t r e l e s a p p l i s w e b cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 D e l ' u t i l i t é d e l ' a t t a

Plus en détail

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Pourquoi revoir la sécurité des applications Web Des technologies omniprésentes Facilité de mise en œuvre et de déploiement. Commerce en ligne,

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3)

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) Table des matières: 1. Présentation de l atelier... 2 2. Présentation

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME

TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME TEST D INTRUSION : UNE SIMULATION DE HACKING POUR IDENTIFIER LES FAIBLESSES DE VOTRE SYSTÈME Vo t r e s p e a k e r a u j o u r d h u i : F r a n ç o i s W e b S e c u r i t y M a n a g e r Agenda Partie

Plus en détail

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015 DenyAll Detect Documentation technique 27/07/2015 Sommaire 1. A propos de ce document... 3 1.1 Objet... 3 1.2 Historique... 3 1.3 Contexte... 3 2. Liste des tests... 4 2.1 Découverte réseau (scan de ports)...

Plus en détail

Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf

Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf Sécurité des Réseaux Wi Fi Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf Table des matières Présentation du réseau Wi Fi Configuration d'un réseau Wi Fi Risques liés aux réseaux Wi Fi Règles de base

Plus en détail

WiFI Sécurité et nouvelles normes

WiFI Sécurité et nouvelles normes WiFI Sécurité et nouvelles normes FRNOG 25 septembre 2003 cleclerc@xpconseil.com Agenda DEVOTEAM Group La soupe à l alphabet et acronymes du 802.11 Normes Les services securité WEP, EAP, TKIP Exploitation

Plus en détail

Authentification sur réseau sans-fil Utilisation d un serveur radius Expérience du CENBG

Authentification sur réseau sans-fil Utilisation d un serveur radius Expérience du CENBG Authentification sur réseau sans-fil Utilisation d un serveur radius Expérience du CENBG Sommaire Critères de choix d architecture Solution adoptée Serveur radius Configurations Cas des visiteurs portail

Plus en détail

(Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001. Introduction. 1 Domain Name Server. 2 Commandes DNS. 3 Hacking des serveurs DNS

(Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001. Introduction. 1 Domain Name Server. 2 Commandes DNS. 3 Hacking des serveurs DNS Détournement de serveur DNS (Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001 Introduction Ce document traite de la possibilité d exploiter le serveur DNS pour pirater certains sites

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR.

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR. FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI Encadré par PR.AHLAM BEGEDOURI Abdelhamid El hassani Mohamed Ouddaf Nacer Harti Yahya kharban Hatim

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SITE WEB : Steve Mind Magicien Close-up & Mentaliste - 1 -

CAHIER DES CHARGES SITE WEB : Steve Mind Magicien Close-up & Mentaliste - 1 - CAHIER DES CHARGES SITE WEB : Steve Mind Magicien Close-up & Mentaliste - 1 - SOMMAIRE - 2 - Sommaire Présentation du projet Contexte Description du projet web Les Enjeux du projet web Analyse Concurrentiel

Plus en détail

IV. La sécurité du sans-fil

IV. La sécurité du sans-fil IV. La sécurité du sans-fil Le Wi-Fi est un vrai défis et une vraie révolution. Le développement de ces outils à été plus vite que l apparition des normes, il en découle de sérieux problèmes de base. Nul

Plus en détail

Attaques applicatives

Attaques applicatives Attaques applicatives Attaques applicatives Exploitation d une mauvaise programmation des applications Ne touche pas le serveur lui-même mais son utilisation/ configuration Surtout populaire pour les sites

Plus en détail

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner Département de Mathématiques Informatique Master 2 RIP filière «Réseaux» Cours «Sécurité des réseaux et des contenus multimédia» Responsable du module : Mr Osman SALEM Tutoriel sur Retina Network Security

Plus en détail

Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H.

Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H. Conceptronic C100BRS4H Guide d installation rapide Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H. Ce guide d installation vous permettra d installer pas à pas votre

Plus en détail

Sécurité d IPv6. Sécurité d IPv6. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr

Sécurité d IPv6. Sécurité d IPv6. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr Sécurité d IPv6 Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr 1 / 24 Sécurité d IPv6 Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr 2 / 24 Introduction IPv6 est la version d IP normalisée en 1995-1998 (RFC

Plus en détail

Sécurité des réseaux wifi. CREIX Kevin GIOVARESCO Julien

Sécurité des réseaux wifi. CREIX Kevin GIOVARESCO Julien Sécurité des réseaux wifi Sécurité des réseaux wifi CREIX Kevin GIOVARESCO Julien Sécurité des réseaux wifi Introduction Introduction Wi-Fi = Wireless Fidelity (gage d'intéropérabilité) 1997 -> norme 802.11

Plus en détail

L'écoute des conversations VoIP

L'écoute des conversations VoIP L'écoute des conversations VoIP Marc-André Meloche (OSCP, C EH, Security+) et Eric Gingras 5 à 7 Technique 21 Septembre 2010 Gardien Virtuel Entreprise de services-conseils spécialisée dans la sécurité

Plus en détail

PROJECTEUR DE DONNEES XJ-A135/XJ-A145/XJ-A155/ XJ-A245/XJ-A255

PROJECTEUR DE DONNEES XJ-A135/XJ-A145/XJ-A155/ XJ-A245/XJ-A255 PROJECTEUR DE DONNEES XJ-A135/XJ-A145/XJ-A155/ XJ-A245/XJ-A255 F Projecteur de données Guide des fonctions sans fil Veillez à lire les précautions dans le Mode d emploi (Opérations de base) fourni avec

Plus en détail

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes 1 La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes Didier Chassignol Frédéric Giquel 6 décembre 2005 - Congrès JRES 2 La problématique Multiplication des applications web nécessitant

Plus en détail

Configurer le Serveur avec une adresse IP Statique (INTERFACE :FastEthernet) : 172.16.0.253 et un masque 255.255.0.0

Configurer le Serveur avec une adresse IP Statique (INTERFACE :FastEthernet) : 172.16.0.253 et un masque 255.255.0.0 RES_TP3 Objectifs : Les réseaux informatiques : Client - Serveur Utilisation de serveurs DHCP HTTP DNS FTP Configuration basique d un routeur Utilisation du simulateur CISCO PACKET TRACER G.COLIN Architecture

Plus en détail

Outils libres d'audit et d'intrusion pour les réseaux Wi-Fi

Outils libres d'audit et d'intrusion pour les réseaux Wi-Fi HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Solution Linux Paris 2006 Mardi 31 janvier 2006 Outils libres d'audit

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [Information Gathering via Metasploit] Chef Atelier : Nihel AKREMI (RT 3) Baha Eddine BOUKHZAR(RT 2) Sana GADDOUMI (RT 4) Safa

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE

CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE Janvier 2013 Décembre CATALOGUE DES FORMATIONS SECURITE INFORMATIQUE Certifications Sécurité EC-Council Séminaires Renforcement des Capacités Training Day : Initiation à la Sécurité Informatique Tél :

Plus en détail

Audit Sécurité vendredi 13 novembre 2009 1

Audit Sécurité vendredi 13 novembre 2009 1 Audit Sécurité 1 Ordre du jour Présentation de l atelier Audit boîte noire Audit à code ouvert 2 Qui parle? Philippe Gamache Parler haut, interagir librement : audit de sécurité, formations Caviste de

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr 13/10/04 Sécurité des réseaux sans fil 1 La sécurité selon les acteurs Responsable réseau, fournisseur d accès Identification, authentification

Plus en détail

Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center. Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts!

Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center. Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts! Réseau - Sécurité - Métrologie - Data Center Energy News Le coin des technos : Sophos UTM 1er trimestre 2013 Le leader du marché allemand des UTM débarque en France avec des arguments forts! Vous trouverez

Plus en détail

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Résolution d adresses et autoconfiguration Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Se trouve au niveau de la couche réseau Interrogé par le protocole

Plus en détail

Attaques Wi-Fi WPA. Séparer le bon grain de l ivraie dans le buzz ambiant. Cédric Blancher. sid@rstack.org Rstack Team http://sid.rstack.

Attaques Wi-Fi WPA. Séparer le bon grain de l ivraie dans le buzz ambiant. Cédric Blancher. sid@rstack.org Rstack Team http://sid.rstack. Attaques Wi-Fi WPA Cédric Blancher 1/31 Attaques Wi-Fi WPA Séparer le bon grain de l ivraie dans le buzz ambiant Cédric Blancher cedric.blancher@eads.net Computer Security Research Lab EADS Innovation

Plus en détail

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110. Auteur : François CHAUSSON

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110. Auteur : François CHAUSSON Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110 Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2012 Référence : utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110.doc

Plus en détail

Création d un «Web Worm»

Création d un «Web Worm» Création d un «Web Worm» Exploitation automatisée des failles web Simon Marechal Thales Security Systems Consultant Risk Management 1 Création d un ver exploitant une faille web 1.1 Introduction Les applications

Plus en détail

INTRUSION SUR INTERNET

INTRUSION SUR INTERNET INTRUSION SUR INTERNET Filière Télécommunication Laboratoire de Transmission de Données Diplômant : Marfil Miguel Professeur : Gérald Litzistorf En collaboration : Banque Pictet, Lanrent Dutheil e-xpert

Plus en détail

RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU

RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU 181 RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU INFORMATIQUE Aucun réseau informatique n est à l abri d une attaque (volontaire ou non) à sa sécurité (Orange

Plus en détail

Législation. Loi anti-terrorisme

Législation. Loi anti-terrorisme Législation Loi Loi Anti-terrorisme Quelle est cette loi? Décret no. 2006-358 du 26 mars 2006 qui légifère sur les installations internet (Wifi ou non) déployées au public. Qui est sujet à cette loi? Tout

Plus en détail

Protocoles DHCP et DNS

Protocoles DHCP et DNS Protocoles DHCP et DNS DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un protocole qui permet à un serveur DHCP (Unix, Windows, AS400...) d'affecter des adresses IP temporaires (et d'autres paramètres)

Plus en détail

TP 6 : Wifi Sécurité

TP 6 : Wifi Sécurité TP 6 : Wifi Sécurité Ce TP fait appel à plusieurs outils logiciels et documents, la plupart d'entre eux sont déjà installés avec l'icône sur le bureau. Dans le cas contraire, vérifiez que le programme

Plus en détail

Contenu. Cocher : Network Policy and Access Services > Next > Next. Cocher : Network Policy Server > Next > Install

Contenu. Cocher : Network Policy and Access Services > Next > Next. Cocher : Network Policy Server > Next > Install Albéric ALEXANDRE 1 Contenu 1. Introduction... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du serveur... 2 a. Installation de Network Policy Server... 2 b. Configuration de Network Policy Server... 2 4. Configuration

Plus en détail

PHP CLÉS EN MAIN. 76 scripts efficaces pour enrichir vos sites web. par William Steinmetz et Brian Ward

PHP CLÉS EN MAIN. 76 scripts efficaces pour enrichir vos sites web. par William Steinmetz et Brian Ward PHP CLÉS EN MAIN 76 scripts efficaces pour enrichir vos sites web par William Steinmetz et Brian Ward TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 1 TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LES SCRIPTS PHP

Plus en détail

Qu est ce qu un e-mail?

Qu est ce qu un e-mail? Qu est ce qu un e-mail? Un mail fonctionne sur le principe du courrier papier classique. On écrit un message que l on dépose dans une boîte avec une adresse de destination. E-mail, mail, courrier électronique,

Plus en détail

The Mozilla Art Of War. David Teller. 20 septembre 2008. Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans. La sécurité des extensions.

The Mozilla Art Of War. David Teller. 20 septembre 2008. Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans. La sécurité des extensions. The Mozilla Art Of War Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans 20 septembre 2008 Firefox, c est sûr Firefox, c est sûr Donc je vais faire mes extensions sous Firefox, elles seront en sécurité.

Plus en détail

Sécurité des réseaux Les attaques

Sécurité des réseaux Les attaques Sécurité des réseaux Les attaques A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Les attaques 1 Plan 1. Les attaques? 2. Quelques cas concrets DNS : Failles & dangers 3. honeypot A. Guermouche Cours 2 : Les attaques

Plus en détail

Etude de la pertinence et de l'intérêt des appliances WAF (IPS web) à l'inria

Etude de la pertinence et de l'intérêt des appliances WAF (IPS web) à l'inria Etude de la pertinence et de l'intérêt des appliances WAF (IPS web) à l'inria 1 Philippe Lecler TutoJRES «Sécurité des sites WEB» 4 février 2010 Contexte 2 PCI-DSS : Payment Card Industry Data Security

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 Un poste de travail mal protégé peut mettre en péril non seulement les informations qui sont traitées sur le poste

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr DIFF AVANCÉE Samy samy@via.ecp.fr I. RETOUR SUR QUELQUES PROTOCOLES COUCHE FONCTIONS Protocoles 7 Application 6 Présentation 5 Session 4 Transport 3 Réseau 2 Liaison 1 Physique Interface entre l utilisateur

Plus en détail

www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3

www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3 L i a m T A R D I E U www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3 Sommaire Sommaire... 2 Eléments initiaux... 3 Base de données... 3 Tables... 4 membres... 4 commandes... 4 articles... 4 details_commandes...

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement par flot. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement par flot. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Chiffrement par flot E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr CHIFFREMENT PAR FLOT Chiffrement par flot Chiffrement RC4 Sécurité du Wi-fi Chiffrement

Plus en détail

Configuration de routeur D-Link Par G225

Configuration de routeur D-Link Par G225 Configuration de routeur D-Link Par G225 Modèle : DIR-625 et DIR-628 Adresse du routeur par le navigateur internet : http://192.168.0.1/ Changer le mot de passe utilisateur du routeur Sans fil L'accès

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Formateurs: 1. Trabelsi NAJET

Plus en détail

http://www.commentcamarche.net/faq/sujet-3020-wifi-cours-d-introduction?imprim=1

http://www.commentcamarche.net/faq/sujet-3020-wifi-cours-d-introduction?imprim=1 Page 5 of 9 [WiFi] Cours d'introduction John Locke dimanche 10 décembre 2006 à 12:20:41 brupala J'ai fait un rapport de stage sur le WiFi. Autant vous en faire profiter : 1. Les réseaux sans fil Un réseau

Plus en détail

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage Outil d administration de parc informatique Documentation d installation et de paramétrage Nicolas BIDET Ouapi.org 29/07/2012 Sommaire Installation de Wampserver... 3 1.1. Téléchargement de WampServer...

Plus en détail

Faille VLC. Faille dans QuickTime

Faille VLC. Faille dans QuickTime Janvier Faille VLC Suite à la découverte d'une faille de son lecteur multimédia VLC version 0.8.6. L'éditeur à mis en ligne un correctif de son programme. La nouvelle version 0.8.6a corrige ce problème

Plus en détail

S1-2014. Catalogue des Formations Sécurité. Présentation. Menu. Présentation P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P.

S1-2014. Catalogue des Formations Sécurité. Présentation. Menu. Présentation P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P. www.alliacom.com Catalogue des Formations Sécurité S1-2014 Menu P.2 Nos formations P.3 Modalités P.9 Bulletin d inscription P.10 Avec ce nouveau catalogue 2013, Alliacom souhaite partager avec vous vingt

Plus en détail

COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec

COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec COURS 5 Mettre son site en ligne! Exporter son site avec WordPress Duplicator Installer un logiciel FTP Faire le suivi des visites de son site avec Google Analytics Donner votre appréciation du cours!

Plus en détail

Fiche Technique. Cisco Security Agent

Fiche Technique. Cisco Security Agent Fiche Technique Cisco Security Agent Avec le logiciel de sécurité de point d extrémité Cisco Security Agent (CSA), Cisco offre à ses clients la gamme de solutions de protection la plus complète qui soit

Plus en détail

Adresse directe fichier : Adresse url spécifique sur laquelle le lien hypertext du Client doit être

Adresse directe fichier : Adresse url spécifique sur laquelle le lien hypertext du Client doit être GLOSSAIRE Adresse directe fichier : Adresse url spécifique sur laquelle le lien hypertext du Client doit être redirigé pour permettre l activation du Service. Adresse IP : Numéro qui identifie chaque équipement

Plus en détail

Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE

Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE Procédure d utilisation et de paramétrage (filtrage) avec IPFIRE Par AVIGNON Bastien et CHOMILIER Tom V2.0 Sommaire : (Sommaire interactif) I) Introduction... 2 II) Mettre en place une black liste sur

Plus en détail

Retour d expérience sur Prelude

Retour d expérience sur Prelude Retour d expérience sur Prelude OSSIR Paris / Mathieu Mauger Consultant Sécurité (Mathieu.Mauger@intrinsec.com) Guillaume Lopes Consultant Sécurité (Guillaume.Lopes@Intrinsec.com) @Intrinsec_Secu 1 Plan

Plus en détail

2. Activation du WIFI sur la FREEBOX et de sa fonction Routeur

2. Activation du WIFI sur la FREEBOX et de sa fonction Routeur 1. Procédure d'installation de la caméra avec le WiFi L'installation d'une Caméra Ip doit se faire en plusieurs étapes, comme suit : 1. Configuration de la Box pour le WiFi et de sa fonction Routeur 2.

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

TEST D INTRUISION. Document Technique

TEST D INTRUISION. Document Technique Document Technique TEST D INTRUISION Préparé et présenté par AMINATA THIAM 3 ème année Sécurité de la Technologie de l Information, la Cité Collégiale Cours analyse des risques et vulnérabilités Mars 2012

Plus en détail

Administration du WG302 en SSH par Magicsam

Administration du WG302 en SSH par Magicsam Administration du WG302 en SSH par Magicsam Le Point d'accès WG302 comprend une interface sécurisée de commande en ligne Telnet. Deux possibilités pour administrer le WG302 en SSH : via le port série situé

Plus en détail

eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82

eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82 eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82 eurobraille 134-140, rue d Aubervilliers, 75019 PARIS Tel : (33) 01 55 26 91 00 Fax : (33) 01

Plus en détail

Fiche produit. Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié

Fiche produit. Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié Fiche produit Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié La plate-forme étant enrichie en permanence, la liste des fonctionnalités présentées n est pas exhaustive. Nous vous invitons donc à nous

Plus en détail

Sécurité des applications web. Daniel Boteanu

Sécurité des applications web. Daniel Boteanu I F8420: Éléments de Sécurité des applications web Daniel Boteanu Architecture des applications web Client légitime Internet HTTP 浀 HTML Server Web 2 Architecture des applications web Client légitime Internet

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

JAB, une backdoor pour réseau Win32 inconnu

JAB, une backdoor pour réseau Win32 inconnu JAB, une backdoor pour réseau Win32 inconnu Nicolas Grégoire Exaprobe ngregoire@exaprobe.com, WWW home page : http ://www.exaprobe.com 1 Introduction Le but de cet article est de montrer les possibilités

Plus en détail

Le wifi ça se configure

Le wifi ça se configure Le wifi ça se configure (Chapitre I) J'ai eu envie de partager avec vous trois années de test en sécurité informatique. Si vous lisez ces lignes c'est que cela vous intéresse, mais je tiens à vous rappeler

Plus en détail

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage:

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage: Administration d un Intranet Rappel: Le routage dans Internet La décision dans IP du routage: - Table de routage: Adresse destination (partie réseau), netmask, adresse routeur voisin Déterminer un plan

Plus en détail

Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance

Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance Ecole Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique, d Hydraulique et des Télécommunications Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance Jean-François GINESTE,

Plus en détail

networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS

networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS networks NOTE DE SYNTHESE SÉCURITÉ WORDPRESS Sommaire Introduction 3 I Identification des facteurs de risque 5 II Prévention, protection et bonnes pratiques 6 III Amélioration des sécurités passives et

Plus en détail

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23 1 Introduction 19 1.1 À qui s adresse cet ouvrage?... 21 1.2 Comment est organisé cet ouvrage?... 22 1.3 À propos de l auteur... 22 1.4 Le site Web... 22 2 Présentation du logiciel de commerce électronique

Plus en détail

Configurer et sécuriser son réseau sans fil domestique

Configurer et sécuriser son réseau sans fil domestique Configurer et sécuriser son réseau sans fil domestique Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé informatique, 22 mars 2007 1 Avant de débuter Qui suis-je? À qui s adresse cette

Plus en détail

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free Introduction Opmanager est un outil de supervision des équipements réseau. Il supporte SNMP, WMI et des scripts ssh ou Telnet pour récupérer des informations sur les machines. Toutefois les machines doivent

Plus en détail

Movie Cube. Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi

Movie Cube. Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi Movie Cube Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi Table des matières 1. Connexion de l'adaptateur USB sans fil WiFi...3 2. Paramétrage sans fil...4 2.1 Infrastructure (AP)...5 2.2 Peer to Peer

Plus en détail

Open Vulnerability Assessment System

Open Vulnerability Assessment System UFR Mathématique-Informatique Université Paris Descartes UFR Mathématique-Informatique Master 2 Informatique RIP Parcours : Réseaux Open Vulnerability Assessment System Réalisé par : Responsable de cours

Plus en détail

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION BTS INFORMATIQUE DE GESTION - ISE4R SESSION 2012 E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème Dossier 1 : extension du réseau du siège Dossier 2 : ouverture

Plus en détail

Manuel des logiciels de transferts de fichiers File Delivery Services

Manuel des logiciels de transferts de fichiers File Delivery Services Manuel des logiciels de transferts de fichiers File Delivery Services Editeur La Poste CH SA Technologies de l information Webergutstrasse 12 CH-3030 Berne (Zollikofen) Contact La Poste CH SA Technologies

Plus en détail

INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez

INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez Directives : - La date de remise est Mercredi le 26 mars 2007 à 12h, *VOIR I STRUCTIO S DÉTAILLÉES DE REMISE

Plus en détail

Skype (v2.5) Protocol Data Structures (French) Author : Ouanilo MEDEGAN http://www.oklabs.net

Skype (v2.5) Protocol Data Structures (French) Author : Ouanilo MEDEGAN http://www.oklabs.net Skype (v2.5) Protocol Data Structures (French) Author : Ouanilo MEDEGAN http://www.oklabs.net : Champ Encodé SKWRITTEN() : Champ Variable défini Précédemment & définissant l état des champs à suivre ECT

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail