Sécurité des bases de données Nicolas Jombart Alain Thivillon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécurité des bases de données Nicolas Jombart Alain Thivillon"

Transcription

1 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des bases de données Nicolas Jombart Alain Thivillon

2 Place des bases de données dans la sécurité du SI Budgets Securité vont d'abord à l'achat de système de sécurité (firewalls, IDS,...) à la formation à la sécurisation des applications le SGBD est le parent pauvre de la sécurité Complexité Les BD sont une affaire de spécialistes: au niveau de leur gestion : DBA au niveau de la programmation On ne peut pas sérieusement faire de l'oracle deux fois par an Quand c'est le cas, la sécurité est encore pire! 2 /24

3 Contraintes sur la sécurité 3 /24 Rôle du DBA maintenir le SGBD gérer les comptes, les applications,... pas de formation sécurité : ne peut pas «imaginer» les attaques possibles Mises à jour des systèmes d'expérience, 80% des serveurs de BD meurent avec le système et le SGBD initial: (Informix 7.2, Oracle 7.2,...) «If it works, don't fix it» Conséquence : de nombreuses failles système et applicatives ne sont JAMAIS corrigées, surtout sur les réseaux internes Criticité des applications : Arrêts impossibles La sécurité passe en dernier

4 Contraintes (2) Le SGBD est souvent un composant installé par ou avec un logiciel tiers ERP (SAP, Lawson) DataMining Gestion de parc (SMS,...) Pour SQL Server : 223 Applications recensées en 2003 Géré via ce logiciel tiers Dans une version limitée (exemple MSDE pour Epolicy Manager) dans un mode d'installation par défaut Sa configuration de sécurité est bien souvent encore plus obscure! et personne ne veut/peut prendre la responsabilité de modifier le paramétrage 4 /24

5 Types d'attaques Attaques sur le SGBD lui même failles connues classiques (buffer overflows, bugs d'autentification, injections SQL dans les procédures stockées,...) failles dans les applications associées: serveurs Web d'administration, applications Web, serveurs LDAP, démons snmp, programmes setuid root installés par le SGBD,... Mauvaises configurations modes d'authentification dégradés (.rhosts, OPS$......) mots de passe par défaut Interception de mots de passe par écoute du réseau par lecture de fichiers de configuration sur disque 5 /24

6 Types d'attaques (2) Attaques sur les applicatifs Injection SQL sur les applications Web détournement des requêtes effectuées par un ERP autorisations trop larges Attaques sur l'os via le SGBD écriture/lecture de fichiers, exécution de commandes la base de données tourne avec des privilèges différents contournement de la politique de sécurité 'safe_mode' de PHP chroot critique chez les hébergeurs Web mutualisés load data infile '/web/data/a/anotheruser/db.param' INTO hack... 6 /24

7 7 /24 Securité Listener Gestion des accès réseaux Oracle Problèmes de sécurité Peut être arrêté à distance sans mot de passe Peut être utilisé (via la fonction de trace) pour écraser n'importe quel fichier Oracle. Attention aux entrées ExtProc qui peuvent permettre à des anonymes d'exécuter du code arbitraitre via les appels de procédures externes Multiples dénis de service Possibilité: De placer un mot de passe De limiter l'accès réseau Oracle : tcp.validnode_checking = yes, tcp.invited_nodes = (x.x.x.x,...) Cf

8 Mots de passe par défaut Combien d'installations Oracle 8 ont encore SYSTEM/MANAGER et SYS/CHANGE_ON_INSTALL? Au moins 80% de nos audits (et c'est bien pratique,...) Permet d'accéder à tous l'environnement à distance Permer d'écrire des procédures stockées appelant le système Mots de passe des comptes applicatifs appli/appli... Comptes par défaut installés par Oracle... Possession des tables, privilèges DBA attribués abusivement,.. 8 /24

9 Vulnérabilités Oracle Multiples vulnérabilités découvertes en permanence 25 vulnérabilités en un seul jour Principalement liées aux extensions (mod_plsql,...) Beaucoup de problèmes liées aux procédures stockées nécessaires au fonctionnement de IAS et autres... Exemple: gain des privilèges via le compte CTXSYS Produit difficile à patcher La suppression des comptes par défaut, une installation minimalisée permet de réduire beaucoup de problèmes 9 /24

10 Vulnérabilités Oracle Problème le plus évident: utilisation d'une fonctionnalité dangereuse: «remote_os_authent» Oracle fait confiance au client pour authentifier l'utilisateur s'il envoie POUET, il est transformé en OPS$POUET (pas de mot de passe) ROMINET Hello, je suis POUET sqlplus OK POUET! 10 /24

11 En environnement Internet Typiquement utilisé pour «dynamiser» les sites Web Contenu mobile (publications) Commerce électronique / Notion de compte Risques principaux sur la base de données : Injection SQL Compromission de la base depuis une autre machine compromise Les bases de données sont souvent moins durcies Comptes oracle/oracle Systèmes d'exploitation non configurés pour la sécurité Déni de service 11 /24

12 Défense en profondeur Architecture en strates HTTP/HTTPS Sqlnet/1521 Servlet/ /24

13 Conseils de sécurité Durcir le système d'exploitation Notamment l'accès, et les comptes Supprimer les exemples, les autres applications satellites Pour l'écriture de l'application Principe de séparation des privilèges Savoir quels comptes sont nécessaires (Création, Lecture, Mise à jour, Sauvegarde) Appliquer ces rôles dans la base de données Comptes SELECT seulement Comptes ayant accès à toutes les tables/à certaines tables... Se prémunir contre l'injection SQL et le déni de service En contrôlant ce qui est envoyé à la base de données 13 /24

14 Risques applicatifs Protection contre le déni de service Conception de la base Empêcher de générer trop de calculs ou trop de réponses Injection SQL Le principe de l'attaque : Insérer du code SQL dans une requête construite dynamiquement, pour modifier son comportement Outrepasser par exemple un contrôle effectué par l'application Fonctionnement d'une application : 1. Récupération de données client (formulaires, fichiers XML,...) 2. Construction d'une requête SQL (SELECT, INSERT, procédure,...) 3. Exécution de celle-ci sur la base 4. Traitement des résultats et présentation 14 /24

15 Injection SQL Différentes méthodes : Modification simple de comportement SELECT * FROM users WHERE name='hsc' and password='xxx' or 'x'='x' Enchaînement de deux requêtes SELECT * FROM table WHERE login='hsc' ; SELECT * FROM passwords ' Ne fonctionne plus avec la plupart des drivers Utilisations de fonctions spécifiques master..xp_cmdshell (MS SQL) shell("ping.exe ") 15 /24 Utilisation de UNION SELECT Ccnum, Ccexp FROM Creditcards WHERE Ccnum='xxx' UNION SELECT NULL, NULL FROM 1=1 '

16 Injection SQL Exemple : Vulnérabilité IMP (Webmail) de janvier 2003 $sql="select username from $default->db_pref_table where Écueils Utilisation des quotes (simples ou doubles) et des commentaires Les résultats ne sont pas toujours visibles Couche de présentation Les possibilités peuvent dépendre du driver utilisé et de la base attaquée 16 /24

17 De l'utilité des messages d'erreur Exemple avec le driver ODBC/ASP Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers error ' ' [Microsoft][ODBC Microsoft Access Driver] You have written a subquery that can return more than one field without using the EXISTS reserved word in the main query's FROM clause. Revise the SELECT statement of the subquery to request only one field. /script.asp, line /24

18 Se prémunir Sécurité du développement : valider les entrées Règle fondamentale, ne protégera pas que contre l'injection SQL Injection de code, modification de comportements, buffer overflows,... Utiliser les fonctions spécialement conçues par le driver ->quote() (Perl DBI) mysql_escape_string (PHP) magic_quotes (PHP)... Se connecter avec des comptes différents si nécessaire Compte read-only Compte read-write 18 /24

19 Plusieurs niveaux: Sécurité des ERP Sécurité systèmes Sécurité réseau (chiffrement, firewalls, accès distants,...) Sécurité intrinsèque (accès, rôles, interfaces,...) Sécurité de la base de données Télémaintenance Doit être étudiée: Par les équipes fonctionnelles Par les consultants ERP Par l'équipe sécurité 19 /24

20 Exemple : SAP Peu d'études publiques de sécurité sur SAP («La sécurité SAP pour les nuls»): Comptes systèmes créés sur Unix <SID>adm, ora<sid> Privilèges SAP : SAP_ALL S_A.SYSTEM Certaines transactions permettent d'exécuter du code système (SM59, rôle S_RSZ_ADM). 20 /24

21 SAP et Oracle Mot de passe par défaut sur l'utilisateur SAPR3 : SAP Oracle en mode insécurisé remote_os_authent = TRUE Utilisateurs OPS$SIDADM et OPS$ORASID ont le pribilège SAPDBA Pas de restrictions dans le LISTENER 21 /24

22 SAP Router: Télémaintenance SAP Relais TCP générique authentifié Permet d'atteindre toutes les applications du LAN (!) Restrictions Limitations IP Sources Limitations IP Destinations et protocoles Doit être placé dans une DMZ 22 /24

23 Mobiles Sap Waldorf Proxy HTTPS Internet HTTPS IPSEC Sap Router VPN SSL Firewall SAP SAP LAN Infrastructure SAP 23 /24

24 Les SGBD sont: Complexes Conclusions Leur sécurité n'est pas toujours maîtrisée Les risques sont réels et parfois ignorés expériences HSC Il faut sensibiliser la chaîne: appels d'offre/cahier des charges développeurs recettes dba, admins, réseau,... Questions? 24 /24

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet.

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet. HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Journées CFSSI Sécurité et SGBD Nicolas Jombart

Plus en détail

Sécurité des bases de

Sécurité des bases de HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet CLUSIR-EST Sécurité des bases de données Louis Nyffenegger Louis Nyffenegger

Plus en détail

SÉCURITÉ DES BASES DE DONNÉES SOUS ORACLE

SÉCURITÉ DES BASES DE DONNÉES SOUS ORACLE SÉCURITÉ DES BASES DE DONNÉES SOUS ORACLE SÉCURITÉ DES DONNÉES La sécurité de l information est vitale. Elle conditionne l activité économique des entreprises et la confiance dans les organismes publics

Plus en détail

Virtualisation et Sécurité

Virtualisation et Sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet CIO - LMI Virtualisation et Sécurité Alain Thivillon Alain Thivillon

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 Les webshells, ou comment ouvrir les portes de son réseau?

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS. Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS. Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet FORUM PHP 2007 Audit de code, retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

Sécurité des applications Retour d'expérience

Sécurité des applications Retour d'expérience HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Netfocus Sécurité des applications Retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 A t t a q u e s c o n t r e l e s a p p l i s w e b cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 D e l ' u t i l i t é d e l ' a t t a

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE Le responsable de la société Itaste utilise une application installée sur son poste : elle est programmée en VBA sous Microsoft Access et pourvue d une

Plus en détail

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection Introduction Ce TP a pour but d analyser un outil d injection SQL, comprendre les vulnérabilités d une BD et de mettre en œuvre une attaque par injection SQL. Prise en main du logiciel SQLMap est un outil

Plus en détail

CS REMOTE CARE - WEBDAV

CS REMOTE CARE - WEBDAV CS REMOTE CARE - WEBDAV Configuration des serveurs archange KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE Date Version Marque de révision Rédaction 18/10/2011 1 - Claude GÉRÉMIE Nicolas AUBLIN Sommaire 1) PRINCIPE

Plus en détail

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web»

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» 1 OBJECTIFS DE LA FORMATION RSSI PUBLIC Administrateur Réseau et Système Consultant sécurité Responsable Développement Développeur

Plus en détail

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP Améliorations et écueils Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr page 1 Ordre du jour Authentification Réseau Stratégies de groupe Fichiers Noyau Support Autres

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web OSSIR 09/09/2002 Vulnérabilités, attaques et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com Page 1 Planning

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

Installation et administration d une base de données MySQL

Installation et administration d une base de données MySQL Compte rendu d'activité Fiche n 2 Nom et prénom : SAÏD Jérôme Nature de l'activité Installation et administration d une base de données MySQL Contexte : Dans le but de mettre en place un outils permettant

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion J. Hennecart Serval-Concept Lundi 23 février 2015 J. Hennecart des injections SQL sont des vulnérabilités permettant de faire exécuter des commandes, non prévues initialement, à une base de données. La

Plus en détail

ALAIN BENSOUSSAN SELAS

ALAIN BENSOUSSAN SELAS OUTIL CIL MANUEL UTILISATEUR 05 06 2015 V.0.1 Sommaire analytique 1. Installation de l application 3 1.1 Présentation technique de l architecture de l application CIL 3 1.2 Procédure d installation de

Plus en détail

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Plan Introduction Sécurisation des sites Web hébergés a Conclusion Introduction

Plus en détail

La terminologie informatique: autoévaluation

La terminologie informatique: autoévaluation La terminologie informatique: autoévaluation Document: f0947test.fm 01/07/2015 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION Ce test est une auto-évaluation

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux

Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux Sommaire SOMMAIRE... 1 PRE REQUIS DU SERVEUR WEB ACCESS... 2 INSTALLATION DU SERVEUR WEB ACCESS EN DMZ... 3 Installation de base

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010

Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010 Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010 Immeuble ACTYS/1 Avenue l'occitane BP 67303 31673 LABEGE CEDEX contact@itrust.fr Tel: 09.80.08.36.12

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès 259 Chapitre 6 La sécurité 1. Introduction La sécurité La sécurité des données est un enjeu capital. Une base de données peut être amenée à stocker des données très sensibles, confidentielles. L'implémentation

Plus en détail

Sécurité des développements. ICAM JP Gouigoux 11/2012

Sécurité des développements. ICAM JP Gouigoux 11/2012 Sécurité des développements ICAM JP Gouigoux 11/2012 Glossaire Virus / Backdoor / Troyen Vulnérabilité / Exploit / Faille / 0-day Injection / Déni de service / Canonicalisation Advanced Persistant Threat

Plus en détail

SQL Server et Active Directory

SQL Server et Active Directory SQL Server et Active Directory Comment requêter AD depuis SQL Server Comment exécuter des requêtes de sélection sur un Active Directory depuis SQL Server? L'utilisation du principe des serveurs liés adapté

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE Aurelien.jaulent@educagri.fr TABLE DES MATIERES Contexte :... 2 Introduction :... 2 Prérequis réseau :... 2 Choix de configuration :... 2 Configuration

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Rencontres SPIRAL 25/02/03 Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants face à certaines attaques patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com

Plus en détail

ComTrafic. Installation du logiciel. 1 Prérequis. Page 1. 1.1 Configuration nécessaire. 1.2 Préparation du serveur

ComTrafic. Installation du logiciel. 1 Prérequis. Page 1. 1.1 Configuration nécessaire. 1.2 Préparation du serveur 1 Prérequis 1.1 Configuration nécessaire Le logiciel ComTrafic s'installe sur la majorité des configurations actuelles, sauf cas particulier le PC est non dédié à l'application. Configuration matérielle

Plus en détail

Note Technique Sécurité. Système d'authentification. Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN. Système de notification

Note Technique Sécurité. Système d'authentification. Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN. Système de notification PLAN Note Technique Sécurité Système d'authentification Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN Système de notification Pré-requis Sécurité et routage des notifications Système d'authentification

Plus en détail

Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa

Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa David Verdin - TutoJ RES 12 : Sécurité des sites web - 4 février 2010 8 février 2010 1 En guise d'intro Le point de vue

Plus en détail

DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE...

DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE... Serveur Proxy Sommaire : DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE... 3 POSTE CLIENT... 8 EXEMPLE AVEC SQUID (SOUS WINDOWS)... 8 POSTE CLIENT...10

Plus en détail

LANDesk Management Suite 8.8

LANDesk Management Suite 8.8 LANDesk Management Suite 8.8 Documentation originale: http://community.landesk.com/support/docs/doc-1531 Adaptation et traduction en Français par Frédéric Mauclaire 2 Mars 2010 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Administration via l'explorateur WebSphere MQ

Administration via l'explorateur WebSphere MQ Ce document présente l utilisation de l Explorateur WebSphere MQ, et en particulier sa capacité à administrer des Queue Manager distants. Il aborde également les problèmes de sécurité liés à l administration

Plus en détail

DM Server V8 Support des bases de données

DM Server V8 Support des bases de données DM Server V8 Support des bases de données Sommaire INTRODUCTION 3 1 - CHOIX D UNE BASE DE DONNEES 3 2 - INSTALLATION SUR SQL SERVER OU MSDE 4 CHOIX DU MODE D INSTALLATION 4 CHOIX DU SERVEUR SQL 4 FOURNITURE

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

Le module Cyber École du SLIS 4.1 0.9

Le module Cyber École du SLIS 4.1 0.9 Documentation SLIS 4 Le module Cyber École du SLIS 4.1 0.9 Novembre 2009 Table des matières I - Cyber École 5 A. Le module Cyber-École...5 1. Installation sur le serveur... 5 2. Utilisation par les clients...

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

Configuration du routeur. Installer le service de certificats

Configuration du routeur. Installer le service de certificats Page 1 sur 21 Avec les paramètres par défaut, Outlook Web Access transmet tout le traffic en clair (y compris les noms d'utilisateur et les mots de passe) entre le serveur et le client. C'est pourquoi

Plus en détail

Sécurité dans les développements

Sécurité dans les développements HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité dans les développements Paris, 11 mai 2007 Hervé Schauer

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI Vulnérabilités logicielles Injection SQL Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI 1 Plan SQL Injection SQL Injections SQL standards Injections SQL de requêtes

Plus en détail

MIF30 Cryptographie. Les Injections SQL

MIF30 Cryptographie. Les Injections SQL MIF30 Cryptographie Les Injections SQL Définition Une injection SQL est un type d exploitation d une faille de sécurité. Celle-ci consiste à injecter des caractères afin de modifier le comportement d une

Plus en détail

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION... 2 INSTALLATION... 2 PRINCIPALES EVOLUTIONS FONCTIONNELLES

Plus en détail

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Groupe 1 : Équipe défense ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Plan de la présentation Présentation du sujet Organisation de l équipe Planification du projet

Plus en détail

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Sécurite Web Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Généralités 80 % des sites contiennent au moins une faille de sécurité 24 familles de failles différentes : on ne présente

Plus en détail

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling Gabriel Corvalan Cornejo Gaëtan Podevijn François Santy 13 décembre 2010 1 Modélisation et récolte d information du système 1.1 Information

Plus en détail

Lot 1 - Migration du serveur de base de données

Lot 1 - Migration du serveur de base de données Situation Rectiline Lot 1 - Migration du serveur de base de données Table des matières Lot 1 - Migration du serveur de base de données...1 Mise à jour du système Debian 6 :...2 Installation de PostgreSQL:...5

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité Administration réseau Architecture réseau et Sécurité Pourquoi la sécurité? Maladroits, pirates, plaisantins et autres malveillants Protéger ce qu'on a à protéger Continuer à fonctionner Responsabilité

Plus en détail

INTERFACE. Supervision / Bases de Données

INTERFACE. Supervision / Bases de Données MASTER ASE SYSTEMES D INFORMATION POUR L INDUSTRIE INTERFACE Supervision / Bases de Données ODBC/ADO Pierre BONNET 2008-2009 Pierre BONNET - Supervision - Liaison ODBC 1 L INTERFACE ODBC Open DataBase

Plus en détail

VoIP, même sécurité?

VoIP, même sécurité? HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet VoIP, même sécurité? Table-ronde AFFUT/Crestel 3 Juin 2008 Olivier

Plus en détail

Sécurité d un site php

Sécurité d un site php Sensibilisation IUT de Fontainebleau 8 juin 2015 1 2 1 2 Enjeux L application manipulent-ils des données fiables? L application interagit-elle avec le bon interlocuteur? Le secret des données échangées

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

STRA TEGIES DE GROUPE ET LOCALE

STRA TEGIES DE GROUPE ET LOCALE STRA TEGIES DE GROUPE ET LOCALE 1. Introduction Une stratégie de groupe permet à un administrateur de modifier, de façon permanente, une condition pour un ensemble de machines et d utilisateurs. L avantage

Plus en détail

Enjeux de la sécurité des réseaux

Enjeux de la sécurité des réseaux HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Enjeux de la sécurité des réseaux Séminaire Inkra Networks 14 octobre

Plus en détail

Accès au serveur SQL. Où ranger les accès au serveur SQL?

Accès au serveur SQL. Où ranger les accès au serveur SQL? 150 requête SQL, cela aura un impact sur un nombre limité de lignes et non plus sur l ensemble des données. MySQL propose une clause originale en SQL : LIMIT. Cette clause est disponible avec les différentes

Plus en détail

V-Ingénierie. présente

V-Ingénierie. présente V-Ingénierie présente Le générateur d applications universel pour une acquisition de données sur terminaux radiofréquences & PC avec module d interface ERP V- Ingénierie 2 rue Auguste Bartholdi 78420 Carrières

Plus en détail

Installation d'applidis avec un compte du domaine administrateur local des serveurs AppliDis

Installation d'applidis avec un compte du domaine administrateur local des serveurs AppliDis Fiche technique AppliDis Installation d'applidis avec un compte du domaine administrateur local des serveurs AppliDis Fiche IS00286 Version document : 1.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment créer un premier Site SharePoint 2010 Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation Daniel Roy 1. But.4 2. Configuration..4

Plus en détail

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 15 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 18 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Migration de la base de données et récupération après un crash

Migration de la base de données et récupération après un crash Migration de la base de données et récupération après un crash MDaemon est une marque déposée de Alt-N Technologies. Archive Server for MDaemon est développé par la société Achab. Page 1/12 Sommaire Différents

Plus en détail

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim,

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim, Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP Gestion de site FTP Edy Joachim, FTP, c est quoi? File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers) Protocole

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité.

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité. Chapitre 10: Cryptographie et L'objectif de ce chapitre: Sécurité. Décrire les différentes étapes de la définition et de la mise en place d'une politique globale de sécurité d'un réseau. Analyser l'intégration

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

Bee Ware. Cible de Sécurité CSPN. Validation Fonctionnelle Validation Fonctionnelle Bon pour application AMOA BEEWARE BEEWARE

Bee Ware. Cible de Sécurité CSPN. Validation Fonctionnelle Validation Fonctionnelle Bon pour application AMOA BEEWARE BEEWARE Référence : BNX_Cible-de-sécurité_CSPN Version : 1.3 Etat : A valider Date : Affaire/projet : Client : BEE WARE Classification : Diffusion projet Bee Ware i-suite Cible de Sécurité CSPN Validation Fonctionnelle

Plus en détail

Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013. Francisco. Juin 2013 LEXFO 1

Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013. Francisco. Juin 2013 LEXFO 1 Compromission d'un environnement VOIP Cisco Exploitation du Call Manager SSTIC 2013 Francisco Juin 2013 LEXFO 1 Plan Introduction Méthodologie Exploitation Démo Conclusion Juin 2013 LEXFO 2 Introduction

Plus en détail

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO Youssef CHAHIR 1 PLAN Architecture Créer une interface PHP/MySQL : Établir une connexion Exécuter une requête Gérer les erreurs Exploiter les résultats de la requête

Plus en détail

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https 1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https Principe d usage La mise en œuvre du mode https sur un serveur Web Access implique : De disposer d un certificat pour le nom d hôte configuré sur le

Plus en détail

Exemple d intrusion dans un réseau

Exemple d intrusion dans un réseau Exemple d intrusion dans un réseau Cédric Blancher - blancher@cartel-info.fr Daniel Polombo - polombo@cartel-info.fr 11 décembre 2001 Plan 1 Introduction et présentation du réseau ciblé Pénétration du

Plus en détail

Les différentes méthodes pour se connecter

Les différentes méthodes pour se connecter Les différentes méthodes pour se connecter Il y a plusieurs méthodes pour se connecter à l environnement vsphere 4 : en connexion locale sur le serveur ESX ; avec vsphere Client pour une connexion sur

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Module 1 Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Vue d ensemble du module Rôles serveur Utilisation des outils d administration Microsoft Windows Server 2008 R2 Utilisation

Plus en détail

Cegid Business Line. Procédure d installation. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488

Cegid Business Line. Procédure d installation. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Cegid Business Line Procédure d installation Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. A lire avant installation... 3 Nouvelle installation... 3 Evolution des répertoires d'installation...

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail