Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi"

Transcription

1 Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111

2 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé par l Université de Yale et utilisé par l Université de Limoges. Il permet de faire du «Single Sign-On», c-à-d. de l authentification unique pour différents services : un utilisateur dispose d un système d identification unifié, qui lui permet de mémoriser un seul identifiant et un seul mot de passe associé (login/mot de passe), pour l accès à plusieurs services ; l utilisateur lorsqu il veut s authentifier pour la première fois à un service doit fournir dans le système son identifiant et son mot de passe ; l utilisateur qui s est déjà authentifié auprès d un service peut s authentifier auprès d un autre service sans avoir à fournir son identifiant et son mot de passe à nouveau ; cette authentification automatique est limitée dans le temps. Ce système est basé sur les protocoles suivants : TCP, pour le transport sûr des données ; SSL, pour le chiffrement de ses données, ce qui permet de les rendre non observable depuis l extérieur (confidentialité) ; HTTP, pour le système de requête/ressource ; HTTP + CGI, pour l envoi de paramètres de formulaire ; HTTP + cookie, pour réaliser l authentification ; HTML, pour l utilisation des formulaires et de la redirection automatique du navigateur. 112

3 Les avantages le système est gratuit et opensource ; il est basé sur l utilisation d un serveur supportant le protocole HTTP, le CGI et le HTML ; le mot de passe de l utilisateur ne circule qu entre le navigateur de l utilisateur et le serveur CAS, à l intérieur d un canal sécurisé ; le mécanisme permettant la ré-authentification automatique de l utilisateur est basée sur un Cookie privé et protégé et dont seul le serveur CAS connaît le contenu ; le navigateur va recevoir ce cookie lors de sa connexion avec le serveur CAS ; les échanges des autorisations, sous forme de ticket, se font par l intermédiaire du navigateur de l utilisateur ; Ce ticket : a une durée de vie très courte, il est détruit par le serveur CAS lors de son utilisation (ne sert qu une seul fois) ; est lié au service demandé, il ne peut pas servir pour un autre service ; l identité de l utilisateur est connue du service uniquement en cas de succès de l authentification. 113

4 Pour faire circuler les informations on va utiliser le navigateur de l utilisateur : lorsque l utilisateur va sur le service, on lui propose de s authentifier sur le serveur CAS e suivant un lien vers le serveur CAS ; dans l URL du lien vers le serveur CAS est fournie en paramètre (GET) une «URL de retour» vers le service ; le navigateur se connecte au serveur CAS avec cette URL (contenant en paramètre l URL de retour) : s il est déjà authentifié : il donne son cookie appelé TGC, «Ticket Granting Cookie» au serveur CAS (c est automatique dans la gestion des cookies et c est le serveur CAS qui l a donné initialement au client) ; s il n est pas authentifié, il s authentifie en remplissant le formulaire avec son nom et son mot de passe et renvoi le formulaire au serveur CAS (il recevra en retour son cookie TGC) en indiquant aussi dans les paramètres l URL de retour au service ; dans tous les cas, le serveur CAS retourne un document HTML forçant le navigateur a retourner sur le service (grâce à l URL de retour) ; dans le document HTML fourni par CAS, une redirection vers le service contient en paramètre un ticket associé au service ; le navigateur du client utilise cette URL et transmet le ticket au service ; le service vérifie la validité du ticket auprès du serveur CAS et obtient l identité de l utilisateur. 114

5 Connexion au Serveur CAS et récupération du formulaire d authentification Soumission du formulaire et récupération du TGC Le serveur CAS interroge un serveur chargé d enregistrer les identifiants/mdp des utilisateurs (annuaire LDAP par exemple). 115

6 Connexion au service : l utilisateur est redirigé sur le serveur CAS 116

7 L utilisateur déjà authentifié transmet le TGC au serveur CAS Le serveur CAS fournit en retour un ticket et redirige le navigateur de l utilisateur vers le service avec ce ticket 117

8 le service utilise le ticket pour vérifier la validité du ticket auprès du serveur CAS 118

9 L utilisateur peut ensuite accéder à la ressource 119

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service)

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) JOSY «Authentification Centralisée» Paris, 6 mai 2010 Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Julien Marchal Consortium ESUP-Portail SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi

Plus en détail

Extensions à OpenSSO :

Extensions à OpenSSO : Extensions à : compatibilité et gestion des autorisations Philippe BEUTIN DSI Grenoble-Universit Universités Thierry AGUEDA Univ.. Pierre-Mend Mendès-France Gérard FORESTIER Univ.. Joseph-Fourier Le-Quyen

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi le Single Sign-On? Principes du SSO sur le

Plus en détail

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Fédération Définit un cercle de confiance constitué de Fournisseurs d'identités

Plus en détail

Description de la maquette fonctionnelle. Nombre de pages :

Description de la maquette fonctionnelle. Nombre de pages : Description de la maquette fonctionnelle Nombre de pages : 22/07/2008 STATUT DU DOCUMENT Statut Date Intervenant(s) / Fonction Provisoire 22/07/2008 Approuvé Validé HISTORIQUE DES MODIFICATIONSICATIONS

Plus en détail

Authentification et contrôle d'accès dans les applications web

Authentification et contrôle d'accès dans les applications web Authentification et contrôle d'accès dans les applications web Quelques Rappels Objectifs : contrôler que seulement Certains utilisateurs Exécutent certaines opérations Sur certains objets Trois entités

Plus en détail

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web Jérémy Vauchelle Enseignant: Aurélien Bénel Intervenants: Chao Zhou Arnaud Pagnier Plan 1. Présentation du sujet 2. Présentation du protocole

Plus en détail

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On Introduction aux architectures web de Single Sign-On Single Sign-on Authentifier 1 seule fois un utilisateur pour accéder à un ensemble d applications contexte web Nombre croissant d applications ayant

Plus en détail

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes 1 La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes Didier Chassignol Frédéric Giquel 6 décembre 2005 - Congrès JRES 2 La problématique Multiplication des applications web nécessitant

Plus en détail

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique Introduction : Le protocole HTTPS permet l échange de données entre client et serveur de manière sécurisée, en ayant recours au cryptage (technologie SSL).

Plus en détail

Sécurisation d une application ASP.NET

Sécurisation d une application ASP.NET Sécurisation d une application ASP.NET 1- Authentification L authentification est un processus essentiel à la sécurisation d une application internet. Ce processus permet d authentifier l entité à l origine

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

Mise en œuvre de la complémentarité MAGRET 86 - ENT

Mise en œuvre de la complémentarité MAGRET 86 - ENT 2013 Mise en œuvre de la complémentarité MAGRET 86 - ENT M. A. N. E. T. CHASSAIN G. PICOU 01/12/2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PREREQUIS... 3 2. VERIFICATION D INTERNET INFORMATION SERVICE IIS... 3 2.1.

Plus en détail

SQLI. Solution Santé. IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007. Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35

SQLI. Solution Santé. IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007. Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35 SQLI Solution Santé IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007 Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35 Historique Historique des versions du document Version / Date Auteur Commentaire

Plus en détail

DESCRIPTION DU PLUGIN D AUTHENTIFICATION AVEC CAS POUR SPIP

DESCRIPTION DU PLUGIN D AUTHENTIFICATION AVEC CAS POUR SPIP Secrétariat général Service des Politiques support et des Systèmes d Information entre de prestations et d Ingénierie Informatique Département Opérationnel de l Ouest Décembre 2013 DESRIPTION DU PLUGIN

Plus en détail

Foire aux Questions CAM ONLINE

Foire aux Questions CAM ONLINE Foire aux Questions CAM ONLINE Qu est-ce que CAM Online? Avec CAM Online, il vous sera possible d accéder aux services bancaires de chez vous via internet, rapidement et en toute sécurité que ce soit pour

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

Configuration du FTP Isolé Active Directory

Configuration du FTP Isolé Active Directory Configuration du FTP Isolé Active Directory 1 - Introduction KoXo Administrator permet de configurer les attributs de l annuaire pour permettre à un utilisateur d accéder à son dossier de travail via le

Plus en détail

DMZ... as Architecture des Systèmes d Information

DMZ... as Architecture des Systèmes d Information ASI... Le réseau à l INSA de Rouen Sébtien Bonnegent 9 décembre 2010 INSA de Rouen - rev. 40 1 / 25INSA de Rouen - rev. 40 2 / 25 ASI... DMZ... le département ASI 6 vlans réseaux sur 2 bâtiments 5 serveurs

Plus en détail

CAS, la théorie. R. Ferrere, S. Layrisse

CAS, la théorie. R. Ferrere, S. Layrisse CAS, la théorie R. Ferrere, S. Layrisse ANF Les systèmes d authentification dans la communauté ESR : étude, mise en oeuvre et interfaçage dans un laboratoire de Mathématique Angers, 22-26 septembre 2014

Plus en détail

d authentification SSO et Shibboleth

d authentification SSO et Shibboleth SSO et Shibboleth 1 1 Université Bordeaux 1 Mathrice GDS 2754 : la RNBM, 13 octobre 2010 Sur Internet, les usagers utilisent un grand nombre de services web A chaque service : un identifiant et un mot

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

Authentification avec CAS sous PRONOTE.net 2011. Version du lundi 19 septembre 2011

Authentification avec CAS sous PRONOTE.net 2011. Version du lundi 19 septembre 2011 1 Authentification avec CAS sous PRONOTE.net 2011 Version du lundi 19 septembre 2011 2 1 - Vocabulaire employé et documentation... 3 1.1 - SSO (Single Sign-On)... 3 1.2 - CAS (Central Authentication Service)...

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

Note Technique Sécurité. Système d'authentification. Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN. Système de notification

Note Technique Sécurité. Système d'authentification. Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN. Système de notification PLAN Note Technique Sécurité Système d'authentification Authentification hors APN LuxGSM Authentification 3G/APN Système de notification Pré-requis Sécurité et routage des notifications Système d'authentification

Plus en détail

COMMUNICATION Inter-OS

COMMUNICATION Inter-OS COMMUNICATION Inter-OS Pour ce TP, nous avons besoin de: PuTTY MobaSSH (à installer) TinyWeb Xming XEYES ou autre (coté Linux : apt-get install xeyes) Créer un utilisateur de type Administrateur -PuTTY,

Plus en détail

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10 Dossier Technique Page 1/10 Sommaire : 1. REPONSE TECHNIQUE A LA DEMANDE 3 1.1. Prise en compte de la dernière version de phpcas 3 1.2. Gestion de la connexion à GRR 3 1.2.1. Récupération des attributs

Plus en détail

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique NOTE TECHNIQUE Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique OBJETIF DE SECURITE Réduire les risques d usurpation d identité et de vols de données (exemple : keylogger, cheval de Troie

Plus en détail

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test?

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? CyberMUT Paiement - Paiement CIC Commerce Electronique mailto:centrecom@e-i.com

Plus en détail

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Centre de Calcul de l IN2P3 Mai 2007 2.4. Particularités du service Du point de vue de l utilisateur, le service IMAP proposé par le Centre de Calcul de l IN2P3 présente

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

CONFIGURATION D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES - CONNECTOR FOR MICROSOFT SHAREPOINT 10.0

CONFIGURATION D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES - CONNECTOR FOR MICROSOFT SHAREPOINT 10.0 CONFIGURATION D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES - CONNECTOR FOR MICROSOFT SHAREPOINT 10.0 Informations juridiques Informations juridiques Pour les informations juridiques, voir http://help.adobe.com/fr_fr/legalnotices/index.html.

Plus en détail

Kerberos, le SSO système

Kerberos, le SSO système Kerberos, le SSO système Benoit Métrot Université de Poitiers ANF Les systèmes dans la communauté ESR : étude, mise en œuvre et interfaçage dans un laboratoire de Mathématique Angers, 22-26 septembre 2014

Plus en détail

Tutoriel : Comment installer une compte email (une adresse email) sur un logiciel de messagerie (ou client messagerie)?

Tutoriel : Comment installer une compte email (une adresse email) sur un logiciel de messagerie (ou client messagerie)? Tutoriel : Comment installer une compte email (une adresse email) sur un logiciel de messagerie (ou client messagerie)? Sur Thunderbird (V.3.0.5) Etape 1 - Introduction Lancez l'application Thunderbird

Plus en détail

IMPORTER UN ANNUAIRE LDAP DANS GLPI Procédure d utilisation Importer un Active Directory dans GLPI Auteur : GALLEGO Cédric 22/10/2014 N version : v1

IMPORTER UN ANNUAIRE LDAP DANS GLPI Procédure d utilisation Importer un Active Directory dans GLPI Auteur : GALLEGO Cédric 22/10/2014 N version : v1 IMPORTER UN ANNUAIRE LDAP DANS GLPI Procédure d utilisation Importer un Active Directory dans GLPI N version : v1 Importer un annuaire LDAP dans GLPI Procédure d utilisation Objectif du document : Importer

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim,

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim, Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP Gestion de site FTP Edy Joachim, FTP, c est quoi? File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers) Protocole

Plus en détail

Langages du Web. Que savez vous???

Langages du Web. Que savez vous??? Langages du Web Que savez vous??? Le WEB World Wide Web ouwww ouweb Toile d'araignée mondiale ou la toile Le Web utilise le réseau Internet pour relier des serveurs qui, grâce aux protocoles HTTP, HTTPS,

Plus en détail

TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0

TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0 TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0 Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution Pas d'utilisation Commerciale Partage à l'identique 3.0 non transposé.

Plus en détail

Headers, cookies et sessions

Headers, cookies et sessions Headers, cookies et sessions Chargement de fichiers (upload) Entêtes HTTP et redirections Gestion des cookies et des sessions de connexions Authentification Validation des données Programmation avancée

Plus en détail

Journée fédération 2013. Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS

Journée fédération 2013. Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS Journée fédération 2013 Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS Plan P. 2 Contexte Janus et Web Services Cas d usage & typologies Réflexions,

Plus en détail

(structure des entêtes)

(structure des entêtes) Aide mémoire HTTP (structure des entêtes) Fabrice HARROUET École Nationale d Ingénieurs de Brest http://www.enib.fr/~harrouet/ enib 1/10 Structure générale d une requête Requête HTTP méthode ressource

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Plan. Présentation du logiciel Sympa Architecture La gestion des hôtes virtuels Listes avec inclusion des abonnés Les modules d authentification

Plan. Présentation du logiciel Sympa Architecture La gestion des hôtes virtuels Listes avec inclusion des abonnés Les modules d authentification Plan Présentation du logiciel Sympa Architecture La gestion des hôtes virtuels Listes avec inclusion des abonnés Les modules d authentification Les Scénarios d autorisation Le format TT2 Les familles de

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION au service de paiement sécurisé sur Internet PAYBOX SYSTEM

DOSSIER D INSCRIPTION au service de paiement sécurisé sur Internet PAYBOX SYSTEM DOSSIER D INSCRIPTION au service de paiement sécurisé sur Internet PAYBOX SYSTEM Ce dossier comprend 7 pages : La démarche à suivre (1 page) qui doit être datée, signée et tamponnée. La fiche d'inscription

Plus en détail

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats. OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Programmation Web. Introduction

Programmation Web. Introduction Programmation Web Introduction 1 Introduction 10 séances 1 h cours + 1h TD Notes : contrôle continu DS 1 TP : note de groupe : rapport + code source + démo TD : note personnelle (=0 si 2 absences non justifiées)

Plus en détail

Réalisation d un portail captif d accès authentifié à Internet 10.10.10.1

Réalisation d un portail captif d accès authentifié à Internet 10.10.10.1 Master 1 ère année UE Réseaux avancés I Projet Réalisation d un portail captif d accès authentifié à Internet Présentation du projet Le but du projet est de mettre en place un portail captif permettant

Plus en détail

Technologies Web. Farah Benamara Zitoune Maître de conférences IRIT-UPS benamara@irit.fr

Technologies Web. Farah Benamara Zitoune Maître de conférences IRIT-UPS benamara@irit.fr Technologies Web Farah Benamara Zitoune Maître de conférences IRIT-UPS benamara@irit.fr Plan du cours Cours 1 : Introduction HTML/CSS Cours 2 : Introduction programmation web + javascirpt Cours 3 : Introduction

Plus en détail

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF GUICHET ONEGATE Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF CORRESPONDANTS BANQUE DE FRANCE Pour les questions techniques et d administration des utilisateurs : (Certificats,

Plus en détail

Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des tablettes ou smartphones.

Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des tablettes ou smartphones. PERSPECTIVES Le Single Sign-On mobile vers Microsoft Exchange avec OWA et ActiveSync Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des

Plus en détail

IPS-Firewalls NETASQ SPNEGO

IPS-Firewalls NETASQ SPNEGO IPS-Firewalls NETASQ SPNEGO Introduction Un utilisateur doit gérer de nombreux mots de passe. Un mot de passe pour la connexion au poste de travail, un mot de passe pour la messagerie et n mots de passe

Plus en détail

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO)

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Note technique W4 Engine Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Cette note technique a pour but d expliquer le mécanisme de fonctionnement de la connexion des utilisateurs à W4 Engine, notamment lorsque

Plus en détail

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https

1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https 1. Mise en œuvre du Cegid Web Access Server en https Principe d usage La mise en œuvre du mode https sur un serveur Web Access implique : De disposer d un certificat pour le nom d hôte configuré sur le

Plus en détail

14.1. Paiements et achats en ligne

14.1. Paiements et achats en ligne Chapitre 14 Sécurité et Internet Si Internet vous permet de vous connecter et d accéder à des services et des sites du monde entier, il est important aussi de comprendre qu une fois connecté au Web votre

Plus en détail

Manuel d utilisation du portail UCOPIA

Manuel d utilisation du portail UCOPIA Manuel d utilisation du portail UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Version 4.0.1 2 Manuel d utilisation du portail UCOPIA 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Table

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Intégration e-commerce. Version 0.4

Intégration e-commerce. Version 0.4 Intégration e-commerce Version 0.4 16 octobre 2013 1 Table des matières 1 Introduction... 3 Fonctionnement général... 3 La sécurité... 3 2 Paramètres de votre compte... 4 3 Créer un paiement... 5 Le paramètre

Plus en détail

Leçon 0 : Introduction au développement web

Leçon 0 : Introduction au développement web Module : Atelier programmation n- tiers Atelier de TP : N 0 Durée : 6h Groupes : M31- M32 Leçon 0 : Introduction au développement web NB : Ce document est un support de cours (notes de cours) : ce n'est

Plus en détail

Sébastien Bonnegent. 9 décembre 2010

Sébastien Bonnegent. 9 décembre 2010 Le réseau à l INSA de Rouen Sébtien Bonnegent 9 décembre 2010 INSA de Rouen - rev. 40 1 / 25 ASI... INSA de Rouen - rev. 40 2 / 25 ASI... le département ASI 6 vlans réseaux sur 2 bâtiments 5 serveurs physiques

Plus en détail

FAIRE UN PAIEMENT TIPI

FAIRE UN PAIEMENT TIPI FAIRE UN PAIEMENT TIPI I. Accès au site II. Je n ai pas de compte sur ce site 1. Indiquer une adresse email valide a. J ai une adresse email b. Je n ai pas d adresse email 2. Indiquer les informations

Plus en détail

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme!

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Patrick PETIT (DSI Grenoble-Universités) Philippe BEUTIN (DSI Grenoble-Universités) Jean-François SCARIOT (INRIA Grenoble - Rhône-Alpes) Université

Plus en détail

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro 1 Introduction IIS (Internet information service) est un composant Windows qui prend en charge le service Web (http) et FTP. Le serveur

Plus en détail

A DESTINATION DES SERVICES TIERS. Editeurs d applications et ressources pédagogiques connectées à l ENT

A DESTINATION DES SERVICES TIERS. Editeurs d applications et ressources pédagogiques connectées à l ENT DOCUMENTATION CAS A DESTINATION DES SERVICES TIERS Titre descriptif du document Référence du document REFO-DT-ENTV2-ServeurCAS-v1.2.docx Nom du fichier REFO-DT-ENTV2-ServeurCAS-v1.2.docx Version du document

Plus en détail

Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009

Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009 Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009 1 Introduction II. Qu est ce qu un OpenId? III. Acteurs IV. Principe V. Implémentation VI. Sécurité VII. conclusion I. 2 Vue le nombre croissant de sites web nous

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

IIS, c est quoi? Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification. Edy Joachim,

IIS, c est quoi? Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification. Edy Joachim, IIS, c est quoi? Historique de IIS Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification Edy Joachim, Internet Information Services, c est quoi? Internet Information Services (IIS) 7.5

Plus en détail

JOSY. Paris - 4 février 2010

JOSY. Paris - 4 février 2010 JOSY «Authentification centralisée pour les applications web» Paris - 4 février 2010 Sommaire de la journée Présentations de quelques technologies OpenId CAS Shibboleth Retour d expériences Contexte :

Plus en détail

Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie. Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr

Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie. Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr Plan de la présentation Origines du projet Phases du projet Caractéristiques du matériel Contexte de déploiement

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

Utiliser le portail d accès distant pour les étudiants de l'insa de LYON

Utiliser le portail d accès distant pour les étudiants de l'insa de LYON Utiliser le portail d accès distant pour les étudiants de l'insa de LYON Table des matières 1) Authentification...2 2) Page d accueil du portail...3 3) Accéder à la documentation électronique (PORTAIL

Plus en détail

Introduction à Sign&go Guide d architecture

Introduction à Sign&go Guide d architecture Introduction à Sign&go Guide d architecture Contact ILEX 51, boulevard Voltaire 92600 Asnières-sur-Seine Tél. : (33) 1 46 88 03 40 Fax : (33) 1 46 88 03 41 Mél. : support@ilex.fr Site Web : www.ilex.fr

Plus en détail

NDV40-NC-PHTTP-120423-fr. Portail http. www.neocoretech.com

NDV40-NC-PHTTP-120423-fr. Portail http. www.neocoretech.com NDV40-NC-PHTTP-120423-fr Portail http www.neocoretech.com Le portail http permet aux utilisateurs de se connecter à un PC virtuel via un navigateur internet. Cette connexion se fait à travers un des protocoles

Plus en détail

REAUMUR-ACO-PRES. Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u

REAUMUR-ACO-PRES. Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u REAUMUR-ACO-PRES Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u Raisin 13 Octobre 2005 L. Facq - facq@u-bordeaux.fr www.reaumur.net REseau Aquitain des Utilisateurs des Milieux Universitaire

Plus en détail

PRESENTATION D INTEROPS

PRESENTATION D INTEROPS PRESENTATION D INTEROPS Nom Organisme Date Rédaction GT Technique Interops Validation Approbation Document applicable à compter du Identification du document Direction Objet Domaine Nature N d ordre Version

Plus en détail

Intégration e-commerce. Version 0.5

Intégration e-commerce. Version 0.5 Intégration e-commerce Version 0.5 13 décembre 2013 1 Table des matières 1 Introduction... 3 Fonctionnement général... 3 La sécurité... 3 2 Paramètres de votre compte... 4 3 Création d un paiement... 5

Plus en détail

Réussir l intégration de Payzen

Réussir l intégration de Payzen Réussir l intégration de Payzen Version 1.4b Réussir l intégration de Payzen 1/16 SUIVI, HISTORIQUE Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom

Plus en détail

GIR SabiWeb Prérequis du système

GIR SabiWeb Prérequis du système GIR SabiWeb Prérequis du système www.gir.fr info@gir.fr Version 1.0-0, mai 2007 2 Copyright c 2006-2007 klervi. All rights reserved. La reproduction et la traduction de tout ou partie de ce manuel sont

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2

Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2 Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2 LE COURRIER... 4 CREER UN NOUVEAU MESSAGE... 4 1. Comment envoyer un mail?... 4 2. Envoi avec une pièce jointe?... 7 REPONDRE A

Plus en détail

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE 1 @student.helha.be Chaque étudiant de la Haute École dispose pour ses contacts administratifs et pédagogiques, d une boite mail dont l adresse a comme structure

Plus en détail

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed Auteurs : Papa Kalidou Diop Valdiodio Ndiaye Sene Professeur: Année: 2013-2014 Mr, Gildas Guebre Plan Introduction I. Définition II. Fonctionnement III.

Plus en détail

Configuration du routeur. Installer le service de certificats

Configuration du routeur. Installer le service de certificats Page 1 sur 21 Avec les paramètres par défaut, Outlook Web Access transmet tout le traffic en clair (y compris les noms d'utilisateur et les mots de passe) entre le serveur et le client. C'est pourquoi

Plus en détail

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone est prêt pour une utilisation en entreprise. Il gère Microsoft Exchange ActiveSync, ainsi que des services de base standards, le

Plus en détail

Mise en oeuvre d un intranet à partir de logiciels Open Source avec intégration des certificats numériques et login unique

Mise en oeuvre d un intranet à partir de logiciels Open Source avec intégration des certificats numériques et login unique Mise en oeuvre d un intranet à partir de logiciels Open Source avec intégration des certificats numériques et login unique N. Clément, F. Dal, X. Jeannin, M.T. Nguyen CNRS/UREC http://www.urec.cnrs.fr

Plus en détail

Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle. Julie Balan Service Scolarité ENSAT

Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle. Julie Balan Service Scolarité ENSAT Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle Julie Balan Service Scolarité ENSAT 1 SOMMAIRE : Se Connecter A Moodle Composition Du Site L espace Cours L objectif de cette formation, destinée

Plus en détail

Notice d accréditations à ONEGATE Version 1.1 Juin 2013

Notice d accréditations à ONEGATE Version 1.1 Juin 2013 Notice d accréditations à ONEGATE Version 1.1 Juin 2013 Sommaire 1. CONTENU DU DOCUMENT... 1 2. POLITIQUE DE CERTIFICATION... 2 2.1. INTRODUCTION... 2 2.2. OBTENIR UN CERTIFICAT D AUTHENTIFICATION LOGICIEL

Plus en détail

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel TPEV Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel Version: 1.C Payline PROPRIETAIRE Page 1-1/29 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées

Plus en détail

Présentation d Epicard

Présentation d Epicard IAM Valais Implémentation d IAM réalisée à l Etat du Valais et concordance avec les normes ech et perspectives de développement futur en rapport avec TrustIAM Présentation d Epicard Epicard SA Société

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE SP Plus

GUIDE DE DEMARRAGE SP Plus GUIDE DE DEMARRAGE SP Plus Secteur public Version 1.2 31/08/2011 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction

Plus en détail

DOCUMENT A L ATTENTION DES PRINCIPAUX DE COLLEGES DU RHÔNE ET DE LEUR GESTIONNAIRES LACLASSE.COM ACCEDER A PRONOTE DEPUIS LACLASSE.

DOCUMENT A L ATTENTION DES PRINCIPAUX DE COLLEGES DU RHÔNE ET DE LEUR GESTIONNAIRES LACLASSE.COM ACCEDER A PRONOTE DEPUIS LACLASSE. DOCUMENT A L ATTENTION DES PRINCIPAUX DE COLLEGES DU RHÔNE ET DE LEUR GESTIONNAIRES LACLASSE.COM ACCEDER A PRONOTE DEPUIS LACLASSE.COM PROCÉDURE 2013 1 1 ACCEDER A PRONOTE DEPUIS LACLASSE.COM Il est à

Plus en détail

User Guide Portail Campus

User Guide Portail Campus User Guide Portail Campus https://campus.esc-rennes.fr Que vous soyez à l'extérieur ou sur le campus de l'esc Rennes, votre site de référence est maintenant campus.esc-rennes.fr. Il intègre un maximum

Plus en détail

Service Web ATUM spécifications techniques

Service Web ATUM spécifications techniques Service Web ATUM spécifications techniques Table des matières Introduction...2 Service Web ATUM...3 Authentification...4 Envoi de fichier...5 En-têtes...6 En-tête Content-Type En-tête Content-Disposition

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr 4 arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : Esri France Version de la documentation : 1.2 Date de dernière mise à jour : 26/02/2015 Sommaire

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 2 Applications Web Dynamiques Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

A6 - HTTP ESIROI 2014-2015

A6 - HTTP ESIROI 2014-2015 A6 - HTTP ESIROI 2014-2015 HTTP HyperText Transfer Protocol Protocole synchrone 3 version : HTTP/0.9 (obsolète) HTTP/1.0 (rare) HTTP/1.1 HTTP - fonctionnement Requête Réponse Icones : http://www.visualpharm.com/

Plus en détail

La sécurisation d applications

La sécurisation d applications Université Toulouse 1 Sciences Sociales 10 mars 2008 Les firewalls ne suffisent plus Mais ont-ils jamais été suffisants? La protection à 100% n existe pas. De plus certains protocoles doivent absolument

Plus en détail