INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INF4420: Éléments de Sécurité Informatique"

Transcription

1 : Éléments de Module III : Sécurité des réseaux informatiques José M. Fernandez M poste 5433

2 Où sommes-nous? Semaine 1 Intro Semaines 2, 3 et 4 Cryptographie Semaine 6, 7 Sécurité dans les SE (suite) Semaine 8 Période de relâche Semaine 9 Sécurité des BD et des applications Web Semaine 10 Contrôle périodique Semaine 11, 12 et 13 Sécurité des réseaux Risques spécifiques aux réseaux Des attaques, des attaques et encore des attaques Configuration sécuritaires et contre-mesures Semaine 14 Gestion de la sécurité. Intervenants et modes d'intervention Aspects légaux et déontologiques 2

3 Module III Sécurité des réseaux Semaine 11 Notions de bases sur les réseaux Risques spécifiques aux réseaux Analyse de risques par couche Attaques typiques par couche Attaques intra-couche Semaine 12 Configuration sécuritaire de réseaux Plan d'adressage, routage et NAT Pare-feux DMZ, VPN et serveurs mandataires Encore des attaques Dissection d'une attaque standard Attaques de déni de service (DOS) Pourriel et hameçonnage Semaine 13 Détection d'intrus (IDS) Protocoles sécuritaires de réseaux SSH SSL et TLS (HTTPS) IPSEC/IPv6 3

4 Configuration sécuritaire Principes de bastionnage de réseaux Bloquer tous le trafic non pertinent Paquets qui ne vont pas à la bonne place adresses IP vs. table de routage Applications/services non offerts (superflus) Ports fermés/ouverts Segmentation du réseau Utiliser des routeurs/passerelles/serveurs mandataires Cacher les adresses IP internes (par NAT) Protéger les services/serveurs critiques «Défense en profondeur» Principe de l oignon Chaque niveau à un contexte différent Permet de mieux ajuster le modèle de sécurité 4

5 Network Address Translation Principe de base Le réseau interne est dans le domaine «privé» 10.*.*.* ou *.* Non-routable (par défaut) vers l extérieur ou sur l Internet Pour les paquets sortant (priv_src_ip, priv_src_port) est associé à une nouvelle paire (public_src_ip, public_src_port) Ces associations sont conservés dans une table NAT Pour les paquets entrant On utilise le dest_port pour retrouver la bonne paire (priv_src_ip, priv_src_port) Implémenté par Routeur ou passerelle Coupe-feu Serveur mandataire 5

6 Réseaux privés virtuels (VPN) Objectifs Relier plusieurs sous-réseaux (ou un client et un sous-réseau) ensembles de façons sécuritaires à travers un réseau intermédiaires non sécurisé Techniques de base Tunneling Chaque sous réseau protégé par une passerelle VPN Encapsulation de paquet ( NAT) Ancien paquet devient message Nouvelle entête en fonction des passerelles Chiffrement Message (= ancien paquet) peut-être chiffré pour éviter l interception ou modification sur le réseau non-securisé Contrôle d accès Seuls les paquets provenant des clients ou sous-réseaux autorisés sont ré-acheminés vers le réseau interne 6

7 Zone démilitarisée (DMZ) Objectif Permettre fournir des services de ou vers l extérieur du réseau interne, tout en protégeant celui-ci Principe de base Créer une zone intermédiaire où se trouve les services strictement nécessaires Adresses des serveurs DMZ sont routables et accessibles de l extérieur : tout le temps de l intérieur : si pertinent Protégé par un coupe-feu/passerelle Isolé du réseau interne par un coupe-feu/passerelle 7

8 Services typiques dans une DMZ Services fournis à l extérieur Serveur DNS (pour adresses DMZ seulement) Serveur SMTP Serveur Web Passerelle VPN Services fournis à l intérieur Serveur mandataires Web M-à-j des fichiers du serveur Web Connexion avec serveur SMTP interne Connexion entre serveur Web et serveur de BD 8

9 Types de coupe-feu Selon l implémentation Matériel Pare-feu filtrant Parfois intégré dans le routeur «Network appliances» Combine d autres fonctionalités Logiciel Serveur pare-feu dédié Pare-feu client ou individuel Selon les fonctionnalités Filtrage statique Filtrage dynamique Pare-feu d application Pare-feu filtrant Serveur mandataire (proxy) 9

10 Coupe-feu statique Principes de fonctionnement Examine paquet par paquet («stateless») Adresses IP src et dest Port src et dest Type de protocole Utilise des règles pour prendre action «block» ou «accept» Règle de routage : «IF src_ip = *.* THEN block» adresses privées adresses internes/externes listes noires Règle d application : «IF dest_port = 80 THEN accept» Par port de destination Évaluation séquentielle (!!) Limitations Pas de notion de connexion permet certains types d attaques 10

11 Coupe-feu dynamique Principes de bases Examine paquet par paquet, mais essaie d établir relations entre paquets UDP Associe paquet avec d autre paquets sur mêmes ports et adresses En général, permet seulement réponses si requêtes originales venant d adresses internes TCP Garde information sur état et direction de la session TCP Regarde en plus les flags TCP pour déterminer si hors-protocole Applications qui changent de port (e.g. FTP) Suit et autorise les ports éphémères utilisés par les applications Limitations Pas de connaissance de l état de la connexion au niveau application Usurpation de port 11

12 Coupe-feu applicatif Principe de base Le coupe-feu regarde le message et interprète son contenu par rapport à l application identifié par le port Routeur filtrant Bloque ou accepte en fonction du contenu du message Bon port pour type d application Bonne séquence à niveau des protocoles d application Serveurs mandataires (proxy) Agisse au nom du client d application Déballe et remballe les paquets IP avec nouvel adresse et port src Autres fonctionnalités Authentification et contrôle d accès VPN Anti-virus, anti-spam, filtrage de contenu Caching 12

13 Étapes d une attaque standard sur le réseau 1. Définitions et identification d objectifs Quelle est la cible? 2. Reconnaissance Où se trouve la cible? 3. Caractérisation («Fingerprinting») Identification de vulnérabilité 4. Pénétration Exploitation de vulnérabilité 5. Exploitation Garder l accès Ne pas se faire prendre Accomplir les objectifs 13

14 Attaques de déni de services (DoS) Objectifs Éliminer ou réduire la qualité de service d un fournisseur de services Types Par vulnérabilité («crippling DoS») Par saturation («Flood DoS») Par absorption («Black hole DoS») Particularités Pas de pénétration Camouflage optionnel Pas de contre-mesures absolues!! 14

15 Attaque DoS distribuée (DDoS) Principe de base 1. Prendre le contrôle de plusieurs machines («botnet») 2. Utiliser ces machines pour générer des requêtes (saturation) Exemples SYN flooding SYN/ACK flooding Direct Indirect (backblast) Session/Application flooding TCP, HTTP, SQL «Spoofing» plus possible Défense Analyse de coût relatif Faire augmenter le coût de l attaque 15

16 Crimes informatiques économiques 1. Polluriel et hameçonnage Canulards Vente directe de produits Vente pyramidale Arnaques «nigériennes» Captures de comptes 2. Fraudes publicitaires Modèle de revenu «par click» Génération de «faux» click 3. Augmentation de priorité («shilling») Moteurs de recherche Systèmes de recommandation 16

17 Pourriel Contre-mesures Détecter courriels identiques Comparaison intégrale ou par fonction de hachage Bloquer une adresse IP si plusieurs courriels identiques/similaires Reconnaissance de pourriel Analyse par règles Contre-contre-mesures Utiliser des machines «jetables» (botnet) Générer des messages différents, mais équivalents Ajouts d éléments aléatoires hors-message hachés différents Variations du message Texte mal écrit, mais lisible Message en HTML Texte dans une image Course d armement entre pollueurs et constructeur de filtres 17

18 Hameçonnage bancaire Techniques de base En apparence lien pointe sur vrai site Faux site a apparence identique Session redirigée vers vrai site («ni vu, ni connu») Techniques avancées DNS spoofing (serveurs DNS compromis ou empoisonné) Prendre le contrôle d un serveur web existant Sans que le propriétaire s en rende compte Pour éviter de se faire repérer Usager/NIP capturés re-acheminé par canal clandestin 18

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module III : Sécurité des réseaux informatiques José M. Fernandez D-6428 340-4711 poste 5433 Où sommes-nous? Semaine 1 Intro Semaines 2, 3 et 4 Cryptographie Semaine 6, 7 Sécurité dans les

Plus en détail

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité Administration réseau Architecture réseau et Sécurité Pourquoi la sécurité? Maladroits, pirates, plaisantins et autres malveillants Protéger ce qu'on a à protéger Continuer à fonctionner Responsabilité

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Sécurité des réseaux Firewalls

Sécurité des réseaux Firewalls Sécurité des réseaux Firewalls A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Firewalls 1 Plan 1. Firewall? 2. DMZ 3. Proxy 4. Logiciels de filtrage de paquets 5. Ipfwadm 6. Ipchains 7. Iptables 8. Iptables et

Plus en détail

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module III : Sécurité des réseaux informatiques José M. Fernandez D-6428 340-4711 poste 5433 Où sommes-nous? Semaine 1 Intro Semaines 2, 3 et 4 Cryptographie Semaine 6, 7 Sécurité dans les

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble ASR4 réseaux Barrière de Sécurité Introduction Serveur de proximité, pare-feu IP, filtrage, architecture 1 Objectif des gardes barrières Protéger un environnement (vis à vis de l extérieur et de l intérieur)

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants JRES 2003 Lille, 20 novembre 2003 Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants Marie-Claude QUIDOZ & Catherine GRENET CNRS/UREC Évolution de l architecture de réseau /

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

Administration réseau Firewall

Administration réseau Firewall Administration réseau Firewall A. Guermouche Cours 5 : Firewall 1/13 Plan Firewall? DMZ Iptables et filtrage Cours 5 : Firewall 2/13 Plan Firewall? DMZ Iptables et filtrage Cours 5 : Firewall 3/13 Pourquoi

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Application Note. NAT et Redirection de ports

Application Note. NAT et Redirection de ports Application Note NAT et Redirection de ports Table des matières 1 Le NAPT ou NAT dynamique... 4 2 Le 1-to-1 NAT ou NAT statique... 5 3 La redirection de ports... 9 Cette fiche applicative présente les

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1 Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 Problématiques de la sécurité... 1-2 Domaines de la sécurité... 1-4 Buts de la sécurité informatique... 1-6 Niveaux de sécurité... 1-7

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Conception des réseaux Contrôle Continu 1

Conception des réseaux Contrôle Continu 1 NOM: PRENOM: Conception des réseaux Contrôle Continu 1 Durée : 2 heures Seuls les documents manuscrits ou distribués en cours sont autorisés. Les réponses doivent tenir dans l encadré prévu à cet effet

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2008-2009 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La partie A est une étude

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

Fonctionnement de Iptables. Exercices sécurité. Exercice 1

Fonctionnement de Iptables. Exercices sécurité. Exercice 1 Exercice 1 Exercices sécurité 1. Parmi les affirmations suivantes, lesquelles correspondent à des (bonnes) stratégies de défenses? a) Il vaut mieux interdire tout ce qui n'est pas explicitement permis.

Plus en détail

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T SECURINETS. Présente. Atelier : ASTARO

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T SECURINETS. Présente. Atelier : ASTARO Dans le cadre de SECURIDAY 2009 SECURINETS Présente Atelier : ASTARO Formateurs: 1. RHIMI BILEL 2. BEN MOUSSA RAHMA 3. GUIZANI ZEINEB 4. MHADHBI IMENE 5. DAHI NOUHA 6. JOUINI NADIA 1. Introduction : Pour

Plus en détail

Pare-feu. 2. Zone Démilitarisée (DMZ) 1. Qu'est-ce qu'un pare-feu?

Pare-feu. 2. Zone Démilitarisée (DMZ) 1. Qu'est-ce qu'un pare-feu? Pare-feu Chaque ordinateur connecté à Internet (et d'une manière plus générale à n'importe quel réseau) est susceptible d'être victime d'une intrusion pouvant compromettre l'intégrité du système ou bien

Plus en détail

Sécurité avancée des réseaux Filtrage des paquets. IUT d Auxerre Département RT 2 ème année 2013-2014 ZHANG Tuo tuo.zhang@u-bourgogne.

Sécurité avancée des réseaux Filtrage des paquets. IUT d Auxerre Département RT 2 ème année 2013-2014 ZHANG Tuo tuo.zhang@u-bourgogne. Sécurité avancée des réseaux Filtrage des paquets IUT d Auxerre Département RT 2 ème année 2013-2014 ZHANG Tuo tuo.zhang@u-bourgogne.fr Outline Pare-feu & Filtre de Confiance Filtrage de paquets Pare-feu

Plus en détail

Administration réseau Réseaux privés

Administration réseau Réseaux privés Administration réseau Réseaux privés A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Réseaux privés 1 Plan 1. Introduction 2. NAT statique 3. NAT dynamique : Masquerading 4. Proxy A. Guermouche Cours 2 : Réseaux

Plus en détail

Les Attaques en Réseau sous Linux

Les Attaques en Réseau sous Linux Les Attaques en Réseau sous Linux Plan Introduction Partie 1: ARP Spoofing Partie 2: Outils de simulation. Partie 3: Démonstration de l attaque.. Partie 4: Prévention et détection de l attaque. Partie

Plus en détail

Cours de sécurité. Pare-feux ( Firewalls ) Gérard Florin -CNAM - - Laboratoire CEDRIC -

Cours de sécurité. Pare-feux ( Firewalls ) Gérard Florin -CNAM - - Laboratoire CEDRIC - Cours de sécurité Pare-feux ( Firewalls ) Gérard Florin -CNAM - - Laboratoire CEDRIC - 1 Plan pare-feux Introduction Filtrage des paquets et des segments Conclusion Bibliographie 2 Pare-Feux Introduction

Plus en détail

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Loic.Castel@telindus.com CHANGE THINGS YOUR WAY Quelques chiffres La téléphonie par IP en général Résultat d une enquête In-Stat sur des entreprises nord-américaines

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet Sensibilisation à la Sécurité sur Internet Cours «2» : Menaces et Cours «2» : Menaces et vulnérabilités sur Internet Plan du cours Sécurité locale du PC Sécurité du réseau Sécurité de communication Outils

Plus en détail

Mécanismes de sécurité des systèmes. 10 e cours Louis Salvail

Mécanismes de sécurité des systèmes. 10 e cours Louis Salvail Mécanismes de sécurité des systèmes 10 e cours Louis Salvail Objectifs Objectifs La sécurité des réseaux permet que les communications d un système à un autre soient sûres. Objectifs La sécurité des réseaux

Plus en détail

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU I LES OUTILS NÉCESSAIRES Pour réaliser ce TP, vous devez installer le simulateur réseau de Pierre Loisel (version transmise). II LE CONTEXTE D

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 69 Audit et Sécurité Informatique Chap 2: Firewall et Règles de Filtrage ACL Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2 / 69 Plan

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

1 Montage de l architecture

1 Montage de l architecture Étude de cas Sécurité des réseaux Xavier Skapin xavier.skapin@univ-poitiers.fr 28-29 Correction Montage de l architecture L objectif de cette étude est de monter une architecture sécurisée selon divers

Plus en détail

Archit Arc hit c e t c ure ure Ré Ré e s a e u

Archit Arc hit c e t c ure ure Ré Ré e s a e u Architectures Réseau Architecture d'un réseau Vous avez travaillé avec l'infrastructure du cours depuis quelque jours, et êtes un peu plus comfortables avec celle-ci Vous avez probablement la responsabilité

Plus en détail

DESS TEXTE. Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1

DESS TEXTE. Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1 Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP DESS TEXTE Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1 Introduction But du cours : récupérer automatiquement des données accessibles sur le web

Plus en détail

Couche réseau : autour d IP. Claude Chaudet

Couche réseau : autour d IP. Claude Chaudet Couche réseau : autour d IP Claude Chaudet 2 ICMP : Signalisation dans IP Positionnement et rôle d'icmp IP est, en soi, un mécanisme simple dédié à l'acheminement de trames Il ne définit pas de messages

Plus en détail

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux Réseaux Evolutions topologiques des réseaux locaux Plan Infrastructures d entreprises Routeurs et Firewall Topologie et DMZ Proxy VPN PPTP IPSEC VPN SSL Du concentrateur à la commutation Hubs et switchs

Plus en détail

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications Tunnels et VPN 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II.2/ Description des couches 1&2 La couche physique s'occupe de la transmission des bits de façon brute sur un canal de

Plus en détail

Sécurité informatique : Sécurité dans un monde en réseau. Explosion des connexions à internet 2. ... Mais c est pas tout! 3

Sécurité informatique : Sécurité dans un monde en réseau. Explosion des connexions à internet 2. ... Mais c est pas tout! 3 Sécurité informatique : Matthieu Amiguet 2006 2007 Explosion des réseaux Explosion des connexions à internet 2 En 1990, environ 320 000 hôtes étaient connectées à internet Actuellement, le chiffre a dépassé

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr M1 Informatique Réseaux Filtrage Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr Sécurité - introduction Au départ, très peu de sécurité dans les accès réseaux (mots de passe, voyageant en clair) Avec

Plus en détail

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VI. NAT statique et dynamique Overloading (PAT) Overlapping, port Forwarding Serveur Proxy, DMZ

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VI. NAT statique et dynamique Overloading (PAT) Overlapping, port Forwarding Serveur Proxy, DMZ TR2 : Technologies de l'internet Chapitre VI NAT statique et dynamique Overloading (PAT) Overlapping, port Forwarding Serveur Proxy, DMZ 1 NAT : Network Address Translation Le NAT a été proposé en 1994

Plus en détail

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41 Windows Vista et Windows Server 2003... 15 Windows Vista... 16 Pourquoi Vista?... 16 L initiative pour l informatique de confiance... 17 Le cycle de développement des logiciels informatiques fiables...

Plus en détail

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists).

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists). 1 LINUX FIREWALL Introduction Un firewall ou pare-feu est un des composants essentiel à la sécurité informatique d un réseau. Il va permettre d isoler une ou plusieurs machines ou réorienter les requêtes

Plus en détail

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité.

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité. Chapitre 10: Cryptographie et L'objectif de ce chapitre: Sécurité. Décrire les différentes étapes de la définition et de la mise en place d'une politique globale de sécurité d'un réseau. Analyser l'intégration

Plus en détail

Rappels réseaux TCP/IP

Rappels réseaux TCP/IP Rappels réseaux TCP/IP Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (1) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /27 Au menu Modèle

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ)

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Objectifs Se connecter au périphérique multi-fonction et afficher les paramètres de sécurité

Plus en détail

Evaluation de Trames : stateful Inspection. Marc Rozenberg / EVE

Evaluation de Trames : stateful Inspection. Marc Rozenberg / EVE Evaluation de Trames : stateful Inspection 1 Marc Rozenberg / EVE Système de base Mécanismes de Niveau 3 OSI Trame A Trame A Logiciel ou Appliance Réseau interne Réseau externe 2 Manipulations de Trames

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 54 Audit et Sécurité Informatique Chap 1: Services, Mécanismes et attaques de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2

Plus en détail

INF4420A Examen final Automne 2008. 1. Sécurité des applications Web [7 sous-questions ; 18 points]

INF4420A Examen final Automne 2008. 1. Sécurité des applications Web [7 sous-questions ; 18 points] 1. Sécurité des applications Web [7 sous-questions ; 18 points] Après avoir fini vos études à Polytechnique, vous décidez de créer sur le Web une radio de musique alternative en ligne. Pour avoir le contrôle

Plus en détail

Glossaire. Acces Denied

Glossaire. Acces Denied Glossaire Acces Denied Littéralement, Accès refusé. Procédure en vigueur sur les espaces de discussion et permettant aux administrateurs d'interdire l'accès à une personne, en général repérée par son adresse

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public.

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. TP 8.1 ÉTUDE D UN FIREWALL OBJECTIFS Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. PRÉ-REQUIS Système d exploitation

Plus en détail

ETUDE DU PROTOCOLE TCP

ETUDE DU PROTOCOLE TCP TP Analyse de protocole ETUDE DU PROTOCOLE TCP Equipe Réseaux - 1 - 1. Travail préparatoire. Ouvrez une fenetre DOS et récupérer les informations suivantes : l adresse ip de votre machine? le masque de

Plus en détail

INF4420/ 6420 Sécurité informatique

INF4420/ 6420 Sécurité informatique Directives : INF4420/ 6420 Sécurité informatique Examen final - SOLUTIONS 8 décembre 2004 Profs. : François-R Boyer & José M. Fernandez - La durée de l examen est deux heures et demi L examen est long.

Plus en détail

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif Master d'informatique Réseaux Proxies et filtrage applicatif Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/radis Proxy applicatif Un proxy, ou serveur mandataire, relaie

Plus en détail

Firewall. Firewall, Virus, Spam. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Définition. Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables

Firewall. Firewall, Virus, Spam. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Définition. Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables Firewall, Virus, Spam Administration Système et Réseaux, Sécurité Firewall, Spam, Virus Philippe Harrand Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables 1 Departement Informatique Pôle Sciences

Plus en détail

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES MICKAËL CHOISNARD UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE Cours MIGS 2 novembre 2015 INTRODUCTION La sécurité de ma machine, je m'en fous : y'a rien de précieux sur ma machine... personne

Plus en détail

Proxy et reverse proxy. Serveurs mandataires et relais inverses

Proxy et reverse proxy. Serveurs mandataires et relais inverses Serveurs mandataires et relais inverses Qu'est-ce qu'un proxy? Proxy = mandataire (traduction) Un proxy est un service mandataire pour une application donnée. C'est à dire qu'il sert d'intermédiaire dans

Plus en détail

Éléments de Sécurité sous Linux

Éléments de Sécurité sous Linux Éléments de Sécurité sous Linux Objectif: Pare-feu sous GNU/Linux Contenu: Principes de base fonctionnement de Netfilter architecture: DMZ configuration par iptables par Shorewall Principe du pare-feu

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Table des matières Remerciements.................................................. Avant-propos.................................................... Structure

Plus en détail

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages UREC/CNRS - LAAS/CNRS Mai 2000 L internet a changé... Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France : 1990 3 000 1994

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Groupe 1 : Équipe défense ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Plan de la présentation Présentation du sujet Organisation de l équipe Planification du projet

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

Stage Linux-SambaÉdu Module 2. Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP

Stage Linux-SambaÉdu Module 2. Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP Stage Linux-SambaÉdu Module 2 Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP Réseau administré : principes Tous les ordinateurs sont regroupés dans un domaine, sorte de zone sécurisée, sur lequel on

Plus en détail

Fiche descriptive de module

Fiche descriptive de module Fiche descriptive de module ST216 310 310 Prérequis Processus PEC associés spécifiques Conditions de réussite Contenu du module Date entrée en vigueur : 27.08.2012 ST200 Enseignements et exercices théoriques,

Plus en détail

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage:

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage: Administration d un Intranet Rappel: Le routage dans Internet La décision dans IP du routage: - Table de routage: Adresse destination (partie réseau), netmask, adresse routeur voisin Déterminer un plan

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI)

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Aperçu technique (SAI) 3 CONTENU 1 Objectif... 2 2 Principes... 3 3 Résumé de la solution... 4 4 Adressage IP... 4 5 Politique de sécurité... 4 6 Mise en réseau Inhouse LAN... 4 7 Organisation et exploitation...

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau ACTION PROFESSIONNELLE N 4 Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de Réseaux Session 2003 Sécurité du réseau Firewall : Mandrake MNF Compétences : C 21 C 22 C 23 C 26 C 34 Installer

Plus en détail

vraiment sécuritaires Atelier 156

vraiment sécuritaires Atelier 156 Un réseau r administratif Par : Michel Biron vraiment sécuritaires Atelier 156 Plan de la présentation Quoi sécuriser? Mot de la fin Séparer la pédagogie de l administratif Impossible à séparer complètement

Plus en détail

CONFIGURATION FIREWALL

CONFIGURATION FIREWALL Diffusion : Libre Expert en Réseaux & Télécoms Restreinte Interne CONFIGURATION FIREWALL Version : 2.0 Date : 29/08/2009 RESIX - 8, rue germain Soufflot - Immeuble le sésame - 78180 Montigny le Bretonneux

Plus en détail

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau.

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau. Firewall I- Définition Un firewall ou mur pare-feu est un équipement spécialisé dans la sécurité réseau. Il filtre les entrées et sorties d'un nœud réseau. Cet équipement travaille habituellement aux niveaux

Plus en détail

Compte Rendu FIRAT Ali

Compte Rendu FIRAT Ali Compte Rendu FIRAT Ali S.I.S.R. Auteur: FIRAT Ali Introduction 1. Service de domaine Active Directory 2. Création d un package MSI 3. Transfère de fichier avec un FTP (File Transfert Protocol) 4. Authentification

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux affirmations vraies relatives à la sécurité du réseau? (Choisissez deux réponses.) Protéger un réseau contre les attaques internes constitue une priorité moins élevée car les employés

Plus en détail

Iptables. Nat : Cette table effectue le masquerading. Elle est constituée de trois chaînes internes : PREROUTING, OUTPUT et POSTROUTING..

Iptables. Nat : Cette table effectue le masquerading. Elle est constituée de trois chaînes internes : PREROUTING, OUTPUT et POSTROUTING.. I) Introduction : Il existe trois tables : Filter : C est la table par défaut qui permet le filtrage des paquets. Elle ne modifie pas le contenu des paquets. Elle est constituée de trois chaînes : INPUT,

Plus en détail

Sécurité et Firewall

Sécurité et Firewall TP de Réseaux IP pour DESS Sécurité et Firewall Auteurs: Congduc Pham (Université Lyon 1), Mathieu Goutelle (ENS Lyon), Faycal Bouhafs (INRIA) 1 Introduction: les architectures de sécurité, firewall Cette

Plus en détail

Jonathan DERQUE - Jean-Francois SMIGIELSKI. XVPND extended VPN Dæmon p.1/53

Jonathan DERQUE - Jean-Francois SMIGIELSKI. XVPND extended VPN Dæmon p.1/53 XVPND extended VPN Dæmon Jonathan DERQUE - Jean-Francois SMIGIELSKI XVPND extended VPN Dæmon p.1/53 Plan Introduction Présentation Implémentation Tests Perspectives d évolution Conclusion XVPND extended

Plus en détail

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi Xposé logiciel, système et réseau Le tunneling _ 2 Le tunneling est un outil de plus en plus sollicité Solutions réseau Solutions logiciel Sécurité Insécurité _ 3 Les choses que nous allons aborder Le

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET PROJET SÉCURITÉ Equipe Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS Pôle Utilisateurs : Philippe BEAUGENDRE Vincent LARRIBAU Pôle Communication

Plus en détail

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 Sylvain Maret 4 info@e-xpertsolutions.com

Plus en détail