Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%"

Transcription

1 Cr > 10,5% C < 1,2%

2 Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche passive) qui apporte la résistance. oxygène couche passive Principales familles masse d acier inoxydable Austénitique : fer-chrome-nickel, carbone < 0,1 % (y compris nuance /304, souvent appelée 18/8; 18/10), amagnétique à l état de livraison ; > 65% de l utilisation d acier inoxydable. rritique : fer-chrome, carbone < 0,1%, magnétique. Martensitique : fer-chrome, carbone > 0,1%, magnétique et apte à la trempe. Duplex : fer-chrome-nickel, structure mixte austénitique-ferritique, magnétique. Principales caractéristiques Résistance et à l oxidation attrait esthétique économique/durée de cycle recyclabilité totale neutralité biologique - facile à fabriquer et à nettoyer bon rapport résistance mécanique/poids Etats de surface généralement disponibles et processus de fabrication 1) 1D 2B Laminé à chaud, recuit, décapé 2H Laminé à froid, recuit, décapé, skinpassé Ecroui 2R Laminé à froid, recuit brillant, éventuellement skinpassé 1) voir également : Guide des finitions de surface des pour aciers inoxydables (Série Bâtiment Volume 1), deuxième édition, Luxembourg : Euro Inox EN , Aciers inoxydables. Conditions techniques de livraison de tôles et bandes pour usage général., 2005.

3 De quelle façon les nuances austénitiques sont-elles interdépendantes? En partant de la nuance la plus universelle, le , la teneur en éléments d alliage peut être adaptée pour modifier les caractéristiques de l acier. Résistance Alliages Ni Caractéristiques mécaniques Ti Bas C L* L* (S) / (S) Ajout de Cr-Ni pour augmenter la résistance à températures élevées augmenter la résistance mécanique, également à basses températures N LN Résistance à l oxydation Réduction du C ou ajout de Ti pour éviter la corrosion intergranulaire après soudage Ti Ti 2% Mo: L* 2,5% Mo: L* 3% Mo: L % Cr 8% Ni Résistance Ajout de Mo pour augmenter la résistance 2% Mo: * 2,5% Mo: * 3% Mo: 317 Caractéristiques mécaniques Augmentation du C pour renforcer les caractéristiques mécaniques (y compris l écrouissage) Remplacement de C par N pour augmenter la soudabilité, la ductilité et la résistance à la corrosion LN Augmentation du Ni (12%) pour améli - orer la déformation par expansion Plus de Cr, Mo, N pour obtenir une résistance supérieure. 6% Mo: Désignations conformes à l EN et à l AISI. A noter qu il n existe aucune relation 1:1 entre les nuances AISI et EN (*). Pour tout complément d informations sur l analyse chimique et l équivalence, merci de consulter

4 Quelles sont les options avec les ferritiques? La nuance la plus courante est l EN (AISI 430). Il est possible de sélectionner des alliages à faible teneur en chrome dans des milieux non critiques et lorsque l esthétique de surface ne constitue pas une priorité. Le chrome et le molybdène augmentent la résistance. Le titane et le niobium améliorent la soudabilité Mo, Ti, Nb Nb Résistance et soudabilité améliorées Ti Résistance relative * et résistance à l oxydation améliorées Cr, Nb Ti* améliorée Ti Cr, Mo % Cr Cr Mo Résistance améliorée améliorée Ti S Désignations conformes à l EN et à l AISI. Pour toutes informations sur l analyse chimique et l équivalence, merci de consulter * désignations courantes

5 Qu en est-il des duplex? Les aciers inoxydables duplex présentent généralement des caractéristiques mécaniques supérieures et une meilleure résistance que la plupart des nuances courantes ferritiques et austénitiques. Les différences relatives entre les nuances d acier inoxydable duplex parmi lesquelles l EN est la plus connue doivent être examinées dans ce contexte * * mécanique. mécanique. mécanique * 22% Cr 5% Ni 3% Mo * * Ajout de Cr, Ni, Mo, (W, Cu) pour augmenter la résistance. Ajout de Mo, N pour Ajout de Cr pour renforcer la résistance Résistance relative * * * Désignations conformes à l EN et à l AISI. Pour toutes informations sur l analyse chimique et l équivalence, merci de consulter * désignations courantes

6 Diamant Building Bd. A. Reyers Bruxelles Belgique Tél Fax -69

L inox en contact avec d autres matériaux métalliques

L inox en contact avec d autres matériaux métalliques L inox en contact avec d autres matériaux métalliques Métal 1 Anode Électrolyte e - Métal 2 Cathode Matériaux et Applications, Volume 10 Euro Inox Euro Inox est l association européenne pour le développement

Plus en détail

Durabilité de la protection anticorrosion par galvanisation des structures métalliques.

Durabilité de la protection anticorrosion par galvanisation des structures métalliques. Durabilité de la protection anticorrosion par galvanisation des structures métalliques. Simon Nuytten Projet interdisciplinaire à option ENAC Master Génie Civil semestre 2 École Polytechnique Fédérale

Plus en détail

INFO SOUDAGE LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR

INFO SOUDAGE LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT, CLASSEMENT, APPLICATIONS & AVANTAGES Cet article passe en revue le principe de fonctionnement du soudage

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Que savons-nous des ressources mondiales d uranium?

Que savons-nous des ressources mondiales d uranium? Que savons-nous des ressources mondiales d uranium? La tendance actuelle à la reprise du nucléaire de par le monde semble déjà avoir eu une influence à la hausse sur les prix de l uranium. Mais qu en est-il

Plus en détail

Platzhalter für Titel

Platzhalter für Titel Meules sur tige Platzhalter für itel I 1 Outils diamant et CBN Outils diamant et CBN 205 205 I 1 Meules sur tige Sommaire Entraînement Contenu Page Informations générales 3 L outil idéal en un clin d oeil

Plus en détail

Réparation et protection du béton armé avec Sika conformément à la Norme Européenne EN 1504

Réparation et protection du béton armé avec Sika conformément à la Norme Européenne EN 1504 Réparation et protection du béton armé avec Sika conformément à la Norme Européenne EN 1504 Maîtrise de la réparation du béton, de la protection Table des matières Page(s) La série de Normes Européennes

Plus en détail

Marquage CE. pour structures en acier

Marquage CE. pour structures en acier Marquage CE pour structures en acier guide pratique - édition 2013 Marquage CE pour structures en acier Guide pratique Avant-propos La première édition de cette publication a été rédigée en 2010 et éditée

Plus en détail

Guide d Expert Maintenance. Solutions pour toute application de collage, étanchéité, nettoyage et lubrification

Guide d Expert Maintenance. Solutions pour toute application de collage, étanchéité, nettoyage et lubrification Guide d Expert Maintenance Solutions pour toute application de collage, étanchéité, nettoyage et lubrification Solutions pour les experts en maintenance Chez Henkel, nous comprenons les défis auxquels

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Les solutions polystyrène Placo Édito Dans le contexte du Grenelle de l Environnement, la France s est fixée comme objectif de réduire de 40 % les émissions de gaz à

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

Qu est ce qu un gaz comprimé?

Qu est ce qu un gaz comprimé? Qu est ce qu un gaz comprimé? Il existe plusieurs produits à base de gaz ou de mélanges de gaz sous pression conservés dans des bouteilles 1. La plupart de ces gaz sont classés dans la catégorie des «gaz

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1493

Avis Technique 2/12-1493 Avis Technique 2/12-1493 Panneaux verre collé sur plaque en mortier de granulats de verre Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent

Plus en détail

STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm»

STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm» Spécifications techniques unifiées STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm» Version mars 2012 STS 71-1 Post-isolation

Plus en détail

DESCRIPTION DE PRODUIT

DESCRIPTION DE PRODUIT 41231 et suiv. Système de peinture opaque (pigmenté) à l eau, pour le professionnel DESCRIPTION DE PRODUIT Généralités Caractéristiques particulières Normes de contrôle Système de peinture opaque à l eau,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L OFFICE DES ASPHALTES FASCICULE 10

CAHIER DES CHARGES DE L OFFICE DES ASPHALTES FASCICULE 10 CAHIER DES CHARGES DE L FASCICULE 10 PRESCRIPTIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES COMMUNES AUX COULÉS CAHIER DES CHARGES FASCICULE 10 Édition 2012 CAHIER DES PRESCRIPTIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES

Plus en détail

L électroérosion par enfonçage : ce qu il faut savoir

L électroérosion par enfonçage : ce qu il faut savoir : ce qu il faut savoir SOMMAIRE 1. Electroérosion par enfonçage 5 2. Fluide diélectrique pour l électroérosion 17 3. Rôle du fluide diélectrique 17 4. Exigences liées au fluide diélectrique 18 5. Critères

Plus en détail

Navette SecurLine SL50 Notice d utilisation & d entretien Référence du document : SL-SL50 2013 V1-0 Mise à jour le 25 Juillet 2013

Navette SecurLine SL50 Notice d utilisation & d entretien Référence du document : SL-SL50 2013 V1-0 Mise à jour le 25 Juillet 2013 I. Navette SecurLine SL50 Notice d utilisation & d entretien Référence du document : SL-SL50 2013 V1-0 Mise à jour le 25 Juillet 2013 I. Introduction... 1 II. Rappel... 1 III. Consigne d utilisation...

Plus en détail

Convention de Minamata sur le mercure

Convention de Minamata sur le mercure Convention de Minamata sur le mercure Les Parties à la présente Convention, Reconnaissant que le mercure est une substance chimique préoccupante à l échelle mondiale vu sa propagation atmosphérique à longue

Plus en détail

DIRECTIVE 2009/125/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 2009/125/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 285/10 Journal officiel de l Union européenne 31.10.2009 DIRECTIVES DIRECTIVE 2009/125/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 21 octobre 2009 établissant un cadre pour la fixation d exigences en matière

Plus en détail

Avis Technique 5/12-2315

Avis Technique 5/12-2315 Avis Technique 5/12-2315 Procédé de végétalisation des terrasses et toitures Végétalisation des toitures Green roof system Dachbegrünung Sopranature Toundra Titulaire : Soprema SAS 14 rue de Saint Nazaire

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 15.1.2011 FR Journal officiel de l Union européenne L 12/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 10/2011 DE LA COMMISSION du 14 janvier 2011 concernant les matériaux et objets en matière

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1506

Avis Technique 2/12-1506 Avis Technique 2/12-1506 Annule et remplace l Avis Technique 2/08-1298 Plaques en fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Natura, Pictura, Textura

Plus en détail

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires?

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Louis Robert, agronome, M. Sc. Conseiller régional en grandes cultures Même s ils ne sont pas nouveaux sur le marché, les engrais de démarrage liquides

Plus en détail

Apprentissage par renforcement (1a/3)

Apprentissage par renforcement (1a/3) Apprentissage par renforcement (1a/3) Bruno Bouzy 23 septembre 2014 Ce document est le chapitre «Apprentissage par renforcement» du cours d apprentissage automatique donné aux étudiants de Master MI, parcours

Plus en détail

Qu est-ce que l adaptation au changement climatique?

Qu est-ce que l adaptation au changement climatique? Note de position de CARE sur le changement climatique Qu est-ce que l adaptation au changement climatique? Le changement climatique représente une menace sans précédent pour les populations des pays en

Plus en détail

Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique.

Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique. 12.1 Chapitre 12. Bâtiments à ossature mixte en zone sismique. 12.1. Introduction. Il existe des solutions mixtes acier-béton très diverses dans le domaine du bâtiment. A côté des classiques ossatures

Plus en détail

LES PIÈCES A SCELLER

LES PIÈCES A SCELLER COORDINATION SYNDICALE DES INDUSTRIES DE LA PISCINE 9, RUE LA PÉROUSE - 75784 PARIS CEDEX 16 - TÉL. : 01 40 69 53 25 - FAX : 01 47 20 43 25 DIRECTIVES TECHNIQUES PISCINES LES PIÈCES A SCELLER DTP n 8 Janvier

Plus en détail

EXO Manuel de l utilisateur

EXO Manuel de l utilisateur EXO Manuel de l utilisateur PLATEFORME AVANCEE DE SURVEILLANCE DE LA QUALITE DES EAUX Produit 603789REF Révision B Les informations contenues dans ce manuel sont sujettes à modification sans préavis. Tout

Plus en détail