PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY"

Transcription

1 PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY Avril 2012 P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 1/12

2 SOMMAIRE 1- Contexte réglementaire Elaboration du P.P.B.E. pour les routes départementales Les routes concernées La démarche mise en œuvre Les principaux résultats du diagnostic Les objectifs de réduction du bruit Les mesures réalisées, engagées ou programmées Les mesures de prévention ou de réduction depuis Mesures de prévention Mesures de réduction Les mesures prévues entre 2012 et Mesures de prévention Mesures de réduction Le financement des mesures Justification du choix des mesures Impact des mesures programmées ou envisagées Résumé non-technique du plan... 8 Annexes 1 - Cartes des zones bruyantes (extrait des cartes de bruit) Définitions Références des textes Modalités de concertation et de consultation du public 12 P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 2/12

3 1. CONTEXTE REGLEMENTAIRE La Directive européenne 2002/49/CE sur l évaluation et la gestion du bruit dans l environnement définit une approche commune à tous les États membres visant à éviter, prévenir ou réduire les effets nuisibles de l exposition au bruit aux abords des infrastructures de transport et dans les grandes agglomérations. Cette approche est basée sur une cartographie de l exposition au bruit, sur l'information des populations et sur la mise en œuvre au niveau local de plans d'actions pour prévenir les nuisances. Elle est transposée dans le droit français avec les articles L572-1 à L et R572-1 à R du code de l Environnement. Ceux-ci définissent notamment les autorités compétentes pour arrêter les cartes de bruit et les plans de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE). En ce qui concerne les infrastructures routières, les cartes de bruit sont établies par le Préfet et les PPBE le sont par la collectivité gestionnaire de l'infrastructure. La première échéance imposée par la Directive européenne concerne les infrastructures routières dont le trafic dépasse 6 millions de véhicules/an, soit véhicules/jour. 2. ELABORATION DU PPBE POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES Les objectifs du PPBE sont définis par le code de l Environnement : prévenir les effets du bruit, réduire, si nécessaire, les niveaux de bruit, et protéger les zones calmes 2.1 Les routes concernées Pour le réseau routier géré par le Conseil Général du Jura, les tronçons concernés par le seuil de trafic précité sont les suivants : Axe Linéaire concerné Trafic (2007) R.D. 678 Traversée de MONTMOROT véhicules/j R.D. 905 Zones d'activités de CHOISEY véhicules/j Il convient de noter que depuis 2007, les trafics n ont pas subi d augmentation notable. 2.2 La démarche mise en œuvre Le PPBE a été élaboré par le Conseil Général selon les plusieurs étapes : - Une phase de diagnostic pour recenser les connaissances disponibles sur l exposition sonore des populations, dans l objectif d identifier les zones considérées comme bruyantes au regard des valeurs limites fixées par les articles L572-6 et R572-5 du code de l Environnement. - Une phase de définition des actions locales de prévention et de protection avec l estimation de leurs coûts. - Une phase de rédaction du présent document en s'appuyant sur le guide pour l élaboration des Plans de prévention du bruit dans l environnement à destination des collectivités locales daté de P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 3/12

4 2.3 Les principaux résultats du diagnostic Le diagnostic est basé sur les résultats des cartes de bruit et sur les données de l'observatoire départemental du bruit des infrastructures de transports terrestres géré par la Direction Départementale des Territoires du Jura (D.D.T.). Conformément à l'arrêté du 6 avril 2006, les zones bruyantes étudiées pour la définition des sites à traiter sont celles exposées à des valeurs supérieures aux seuils suivants : Indicateurs de Route et/ou LGV Voie ferrée Activité Aérodrome bruit conventionnelle industrielle Lden 55 db(a) 68 db(a) 73 db(a) 71 db(a) Ln - 62 db(a) 65 db(a) 60 db(a) Ces seuils concernent les bâtiments à usage d habitation ainsi que les établissements scolaires et de santé. Les cartes de bruit des RD 678 et RD 905 (anciennes RN 78 et RN 5 avant 2007) ont permis de délimiter ces zones bruyantes. Elles ont été élaborées par l'etat et approuvées par arrêté préfectoral n 223 du 25 février Elles sont consultables sur le site internet de la D.D.T. Un extrait de ces cartes figure en annexe 1. Concernant l estimation des populations et établissements sensibles exposés, les cartes de bruit donnent les résultats suivants : Centre ville de MONTMOROT R.D. 678 Nbre de personnes exposées (habitations) Nbre d établissements d enseignement Nbre d établissements de soins Dépassement de la valeur limite 68 db(a) Dépassement de la valeur limite 62 db(a) < < Zones d'activités de CHOISEY R.D. 905 Nbre de personnes exposées (habitations) Nbre d établissements d enseignement Nbre d établissements de soins Dépassement de la valeur limite 68 db(a) Dépassement de la valeur limite 62 db(a) < < Il convient de noter que ces cartes sont le résultat d une approche macroscopique et non d'une modélisation fine des conditions de propagation du bruit. De même les estimations de population sont basées sur des ratios d'occupation des bâtiments d'habitation. Une autre approche, plus précise, est celle de l'observatoire départemental précité, qui a recensé en 2003 les Points Noirs du Bruit (PNB) selon les seuils préconisés par la circulaire du 12 juin 2001 (cf. annexes 2 et 3). Une maison d habitation à CHOISEY et six à MONTMOROT ont ainsi été recensées. P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 4/12

5 3. LES OBJECTIFS DE REDUCTION DU BRUIT Les objectifs en matière de réduction du bruit peuvent être fixés individuellement par chaque autorité compétente. Par souci de cohérence, le Conseil Général a décidé de retenir ceux de la politique nationale de résorption des points noirs dus au bruit des réseaux routiers nationaux fixés par la circulaire du 25 mai Ils s appliquent dans le strict respect du principe d antériorité rappelé dans cette circulaire. Dans le cas de réduction du bruit à la source, les objectifs minimaux de bruit à atteindre sont : Indicateurs de bruit Valeurs en db(a) LAeq (6 h/22 h) 65 LAeq (6 h/18 h) 65 LAeq (18 h/22 h) 65 LAeq (22 h/6 h) 60 Dans le cas de réduction du bruit par renforcement de l isolement acoustique des façades, les objectifs minimaux d'isolement acoustique à attendre simultanément sont : Indicateurs d'isolement DnT,A,tr Valeurs en db(a) LAeq (6 h/22 h) 40 LAeq (6 h/18 h) 40 LAeq (18 h/22 h) 40 LAeq (22 h/6 h) LES MESURES REALISES, ENGAGEES OU PROGRAMMEES L article R572-8 du code de l Environnement prévoit que le PPBE recense toutes les mesures visant à prévenir ou réduire le bruit dans l environnement arrêtées au cours des dix années précédentes et celles prévues pour les cinq années à venir. 4.1 Les mesures de prévention ou de réduction depuis Mesures de prévention Urbanisation Le plan d'occupation des sols de CHOISEY classe les terrains en bordure de la RD 905 soit en zone naturelle (ND), soit en zone d'activités (NAy et UX), ce qui interdit de fait l'implantation de bâtiments sensibles. Actions sur les bâtiments Tous les constructeurs de locaux d habitation, d enseignement, de santé, d action sociale et de tourisme opérant à l intérieur des secteurs affectés par le bruit déterminés par arrêté préfectoral sont tenus de se protéger du bruit en mettant en place des isolements acoustiques adaptés de manière à ce que les niveaux de bruit résiduels intérieurs ne dépassent pas 35 db(a) de jour et 30 db(a) de nuit. Dans le Département du Jura, le Préfet a procédé au classement sonore des infrastructures concernées, par arrêté préfectoral n 451 du 10 novembre La RD 905 à CHOISEY est classée en catégorie 2 (secteurs affectés par le bruit sur 250 m de part et d autre de la voie). La RD 678 à MONTMOROT est classée en catégorie 3 (100 m). P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 5/12

6 Le classement sonore des voies est consultable sur le site internet de la D.D.T. L autorité compétente en matière d urbanisme a, quant à elle, l obligation de reporter ses informations dans les annexes de son plan d'occupation des sols ou son plan local d urbanisme (articles R et R du Code de l Urbanisme) Mesures de réduction Les revêtements routiers Lors de la réfection en 2010 de la couche de roulement de la RD 678 entre la rue Billon et le carrefour avec la RD 1083, le Conseil Général a décidé de retenir un revêtement dit "acoustique" qui permet d'améliorer le confort acoustique des riverains en baissant d'environ 3 db(a) le niveau de bruit routier (valeur estimée). Maîtrise du trafic Plusieurs mesures de réduction du transit des poids lourds ont été mises en œuvre ces dernières années : - en 2009, le Conseil Général de Saône-et-Loire a interdit la circulation des poids lourds en transit entre CHALON-SUR-SAONE et le Jura (RD 673) - en 2010, le Conseil Général du Jura a adopté un plan de réduction du trafic de poids lourds en transit dans le Jura et notamment sur l'axe CHALON-BESANCON. Ces mesures ont entraîné une baisse du trafic de poids lourds entre 2010 et 2011 sur la RD 673 (- 23 %). Concernant la RD 678, le Département du Jura a repris en 2007 la maîtrise d'ouvrage du contournement routier par l'ouest de LONS LE SAUNIER. Les travaux commencés en 2008 sont en cours. Le report de trafic de transit sur la nouvelle voie entraînera de fait une réduction des émissions sonores sur les voiries internes de l agglomération. Protections contre le bruit routier Lors de la réalisation de l'échangeur de la RD 905 avec le péage de l'a39 à CHOISEY, un merlon et un mur anti-bruit d'une longueur totale de 300 m ont été réalisés le long de l'ancienne RN 73 au droit des habitations situées à l'extrémité de la rue Sous les Vignes. 4.2 Mesures de prévention ou de réduction prévues entre 2012 et Mesures de prévention Urbanisation Les communes concernées par le P.P.B.E. devront prendre en compte les nuisances sonores liées au bruit routier lors de la modification ou la révision de leurs documents d'urbanisme. Actions sur les bâtiments La révision du classement sonore des infrastructures de transports terrestres a été engagée par l'etat et elle devrait être achevée en Mesures de réduction Les revêtements routiers Lors du renouvellement des couches de roulement, le Conseil Général s'engage à utiliser en milieu urbain des revêtements garantissant des performances acoustiques supérieures à celles des revêtements classiques. P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 6/12

7 Maîtrise du trafic Comme indiqué précédemment, les travaux du Contournement de LONS LE SAUNIER sont en cours. La mise en service complète est prévue fin La baisse attendue du trafic dans la traversée de MONTMOROT est de véhicules/j dont 400 poids lourds Pour la RD 673, en plus des interdictions en vigueur, l'etat doit mettre en place en 2013 une écotaxe applicable aux poids lourds qui circulent sur les axes supportant un report de trafic par rapport aux autoroutes. Par décret en date du 27 juillet 2011, la RD 673 a été retenue sur le Jura avec deux autres axes. La réduction annoncée du trafic est de 76 % par rapport au trafic de 2009 (avant les arrêtés d'interdiction mentionnés au 4.1.2). Les aménagements de la voirie Dans la perspective de la mise en service du contournement routier de LONS LE SAUNIER, la Communauté d'agglomération (E.C.L.A.) a décidé de lancer une étude de requalification des voiries qui seront déviées et notamment la RD 678. L'un des objectifs est de favoriser les modes de déplacements doux piétons-vélos, ce qui entraînera à la fois une baisse des vitesses des véhicules et une réduction du trafic local (liaison domicile travail). 5. LE FINANCEMENT DES MESURES Les mesures concernant les revêtements routiers sont financées à 100 % par le Conseil Général. La plus value entre un revêtement classique et un revêtement acoustique est de 2 euros/m2 de chaussée. Pour mémoire les travaux de MONTMOROT ( 4.1.2) se sont élevés à Les protections acoustiques réalisées à CHOISEY sont estimées à En ce qui concerne le contournement ouest de LONS LE SAUNIER estimé à 46 M, les mesures de protection contre le bruit sont estimées à Le Conseil Général s'engage en outre à participer au financement des opérations de requalification des voiries délestées par le contournement (maîtrise d ouvrage Communauté d'agglomération). 6. JUSTIFICATION DU CHOIX DES MESURES En ce qui concerne le transport routier, on constate, comme indiqué dans le guide d'élaboration des P.P.B.E. de 2008, que la seule mesure qui résoudrait les problèmes de bruit serait une réduction drastique des besoins en déplacements motorisés. Pour la RD 678, les deux mesures principales (contournement routier et requalification des voies) vont dans ce sens. Les mesures proposées pour la RD 905, notamment l'écotaxe, sont adaptées à des enjeux moins importants. 7. IMPACT DES MESURES PROGRAMMEES OU ENVISAGEES Pour évaluer l'impact des mesures réalisées, le Conseil général réalisera avant la mise en service du contournement de LONS-LE-SAUNIER un état des lieux détaillé du bruit routier dans la traversée de MONTMOROT, principal enjeu du PPBE. Les indicateurs retenus pour évaluer l efficacité des actions de protection sont : - le niveau de bruit en façade des habitations - le nombre d habitants qui ne seront plus exposés au-delà des objectifs de réduction (cf 3) P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 7/12

8 8. RESUME NON TECHNIQUE DU PPBE La réglementation européenne relative à l évaluation du bruit dans l environnement, transcrite dans le code de l Environnement, prévoit l élaboration de deux outils : les cartes de bruit stratégiques et les Plans de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E.). Les cartes de bruit constituent un diagnostic tandis que les P.P.B.E. définissent les mesures prévues par les autorités compétentes pour traiter les situations identifiées par le diagnostic. Les valeurs limites qui justifient des mesures particulières pour les bâtiments d habitation et les établissements d enseignement et de santé situés près des routes, sont les suivantes : Indicateurs de bruit Lden Ln Seuil 68 db(a) 62 db(a) L objectif du P.P.B.E. est de prévenir les effets du bruit, de réduire si nécessaire les niveaux sonores, et de préserver si elles existent, les zones calmes. Il s agit à la fois de recenser les protections réalisées ou en cours, et de définir celles prévues pour les prochaines années, en tenant compte du cadre réglementaire en vigueur et des possibilités de partenariats avec les collectivités concernées. Le Conseil Général du Jura, gestionnaire des routes départementales, a établi le P.P.B.E. des deux secteurs identifiés par les cartes de bruit réalisées par l'etat en 2009 : la RD 678 dans la traversée de MONTMOROT et la RD 905 à CHOISEY. Ce plan est établi pour la période Il sera réexaminé tous les 5 ans ou en cas d augmentation significative des niveaux de bruit. En termes d'enjeux, les études ont montré que quelques dizaines de personnes habitant le long de la RD 678 à MONTMOROT étaient exposées à un niveau de bruit supérieur aux seuils précités. Aucun établissement de soins ou de santé n'est concerné. Aucune habitation ni établissement sensible n'est recensé à CHOISEY. Pour la RD 678, le Conseil Général a pris des mesures de réduction du bruit à la source en utilisant des revêtements acoustiques pour les chaussées et surtout en engageant les travaux du contournement routier de LONS-LE-SAUNIER qui entraînera une réduction très sensible du trafic. Celle-ci sera renforcée par actions de requalification de cette route envisagée par la Communauté d'agglomération. Pour la RD 673, les enjeux sont plus faibles et on peut noter que l'entrée en vigueur annoncée pour 2013 de l'écotaxe "poids lourds" devrait accentuer la baisse du trafic déjà engagée avec les arrêtés d'interdiction de transit. En tout état de cause, le Conseil Général utilisera également des revêtements acoustiques à l'occasion du renouvellement des couches de roulement. Les protections déjà réalisées représentent un montant de Les mesures prévues pour le contournement ouest de LONS-LE-SAUNIER sont évaluées à P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 8/12

9 ANNEXE 1 Extraits des cartes de bruit P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 9/12

10 ANNEXE 2 Définitions Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (PPBE) Il s'agit d'un plan d'actions qui a pour but de prévenir les effets du bruit, de réduire, si besoin, les niveaux de bruit, ainsi que de protéger les zones de calme. Leur élaboration est prévue selon deux échéances. Les zones concernées par la première échéance sont : Les voies routières empruntées par plus de 6 millions de véhicules/an ( véhicules/jour), Les voies ferrées comptant de passages de train/an (164 trains/jour), Les agglomérations dont la population est supérieure à habitants Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Les infrastructures de transports terrestres (routes, voies ferrées) sont classées en 5 catégories selon le niveau de bruit qu elles engendrent, la catégorie 1 étant la plus bruyante. Pour chaque infrastructure, on définit de part et d'autre un secteur affecté par le bruit : de 300 m pour la catégorie 1, à 10 m pour la catégorie 5. Les infrastructures concernées sont : Les routes et rues écoulant plus de véhicules/jour, Les voies de chemin de fer interurbaines de plus de 50 trains par jour, Les voies de chemin de fer urbaines de plus de 100 trains par jour. Zone de bruit critique ( ZBC) Zone urbanisée relativement continue où les indicateurs de bruit, évalués en façade des bâtiments, dépassent les valeurs limites (cf. infra). Les ZBC sont étudiées dans les secteurs retenus pour le classement sonore des infrastructures de transports terrestres. Point Noir du Bruit (PNB) Bâtiment sensible localisé dans une zone de bruit critique engendrée par au moins une infrastructure de transports terrestres et qui répond à des critères acoustiques (cf. infra) et d antériorité définis par les textes. Il peut s'agir d'un bâtiment d'habitation ou d'un établissement d'enseignement ou de santé. Indicateur français LAeq Le bruit de la circulation étant un phénomène fluctuant, la mesure instantanée ne suffit pas pour caractériser le niveau d exposition des riverains. Le cumul d énergie sonore reçu par un individu est l indicateur le plus représentatif de la gêne issue du bruit du trafic. Ce cumul est traduit par le niveau énergétique équivalent (LAeq). En France, ce sont les périodes 6 h/22 h (jour) et 22 h/6 h (nuit) qui ont été adoptées comme référence pour le calcul du LAeq. Indicateurs européens Lden et Ln La Directive européenne de 2002 a défini deux indicateurs de niveau sonore : Lden pour l'ensemble de la journée (day-evening-night) et Ln pour la période nocturne (night). La correspondance entre les seuils français et européens pour les PNB est la suivante : Indicateurs Route et/ou LGV Voie ferrée Cumul conventionnelle LAeq (6h-22h) LAeq(22h-6h) Lden Ln Ces valeurs sont exprimées en db(a) et mesurées en façade des bâtiments. P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 10/12

11 ANNEXE 3 Référence des textes Directive 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à la gestion du bruit dans l environnement. Code de l Environnement : - Articles L572-1 à L et R572-1 à R Articles L571-9 et L Circulaire du 7 juin 2007 relative à l élaboration des cartes de bruit et des Plans de Prévention du Bruit dans l Environnement. Instruction du 23 juillet 2008 relative à l élaboration des Plans de Prévention du Bruit dans l Environnement relevant de l Etat et concernant les grandes infrastructures ferroviaires et routières. Arrêté du 4 avril 2006 relatif à l établissement des cartes de bruit et des Plans de Prévention du Bruit dans l Environnement Circulaire du 25 mai 2004 relative au bruit des infrastructures de transports terrestres Circulaire du 12 juin 2001 relative à la résorption des Points Noirs du Bruit des transports terrestres Décret n du 9 janvier 1995 relatif à la limitation du bruit des aménagements et infrastructures de transports terrestres Arrêté du 5 mai 1995 relatif au bruit des infrastructures routières. P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 11/12

12 ANNEXE 4 Modalités de concertation et de consultation du public L élaboration du projet de P.P.B.E. des Routes Départementales a été menée en trois principales étapes (cf. 2.2). Ce projet synthétisant les mesures prévues pour la RD 905 à CHOISEY et la RD 678 à MONTMOROT a fait l objet d une présentation au Comité de Pilotage Départemental de suivi des cartes de bruit et des P.P.B.E. Conformément à l article R572-9 du code de l Environnement, le projet de plan est mis à la disposition du public pendant 2 mois, du 01 avril 2013 au 31 mai Le projet de PPBE est disponible au Conseil Général du Jura avec un registre où les observations seront consignées durant cette période. Il est également consultable sur le site internet du Conseil général. Les résultats de la consultation et les suites qui leurs seront donnés feront l objet d une note annexée avec le P.P.B.E. à la délibération du Conseil Général approuvant celui-ci. P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 12/12

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports terrestres nationales

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports terrestres nationales PREFET DE LA LOZERE Direction Départementale des Territoires de la Lozère DEPARTEMENT DE LA LOZERE Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports

Plus en détail

Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION

Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION SEANCE DU 11 FÉVRIER 2009 -=-=-=-=-= SYSTEME D AIDES POUR

Plus en détail

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique CA. Les Lacs de l'essonne - CSB - Résumé non technique 03 11 2014-1/19 Sommaire I. Contexte réglementaire autour de l élaboration des cartes de bruit stratégiques...3

Plus en détail

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques Rapport Sommaire 1. TEXTES DE REFERENCES... 3 2. OBJET DE L ETUDE... 3 3. CONTENU DES CARTES DE BRUIT STRATEGIQUES... 4 1.1. Documents graphiques... 4 4. METHODE DE CALCUL ET PARAMETRES RETENUS... 4 1.2.

Plus en détail

Département de l ARIEGE

Département de l ARIEGE LES RAPPORTS BUREAU VERITAS Bureau Veritas 12 rue Michel Labrousse Bât 15 BP 64797 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Dardilly, le 12 juillet 2012 Département de l ARIEGE Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Plus en détail

3-Résumé non technique

3-Résumé non technique PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement des infrastructures de transports terrestres nationales (réseaux routier et ferroviaire) (1ère

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

Cartes de bruit stratégiques

Cartes de bruit stratégiques Département de la Sarthe Cartes de bruit stratégiques Grandes infrastructures de transports Réseau autoroutier COFIROUTE Résumé non technique Article R 572-5 du code de l environnement Vu pour être annexé

Plus en détail

ACOUPHEN ENVIRONNEMENT GROUPEMENT COORDONNE PAR LA COMMUNE DE MONTESSON ETUDE REALISEE POUR LE COMPTE DU : RAPPORT D ETUDE RA-080001-07-A

ACOUPHEN ENVIRONNEMENT GROUPEMENT COORDONNE PAR LA COMMUNE DE MONTESSON ETUDE REALISEE POUR LE COMPTE DU : RAPPORT D ETUDE RA-080001-07-A MANAGEMENT DE L SONORE WWW.ACOUPHEN-.COM CONTACT@ACOUPHEN-.COM SIEGE SOCIAL LYON CAMPUS DE LA DOUA 66, BD NIELS BOHR B.P. 52132 69603 VILLEURBANNE CEDEX TEL / 33 (0)4 72 69 01 22 FAX / 33 (0)4 72 44 04

Plus en détail

Carte de bruit des infrastructures routières nationales non concédées

Carte de bruit des infrastructures routières nationales non concédées RAPPORT CETE DU SUD-OUEST LRPC de Bordeaux Groupe Eau, Risques, Environnement (ERE) Unité Technique Bruit et Ambiances Urbaines (BAU) 19 janvier 211 Carte de bruit des infrastructures routières nationales

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE

RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DE L AMENAGEMENT ET DU DEVELOPPEMENT Service études et prospective RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE

Plus en détail

Directive 2002/49/CE Cartes de bruit de la. Vienne. Réseau ferroviaire RAPPORT. CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON.

Directive 2002/49/CE Cartes de bruit de la. Vienne. Réseau ferroviaire RAPPORT. CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON. RAPPORT CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Environnement Territoires Climat Affaire 51ES1125 Février 213 Directive 22/49/CE Cartes de bruit de la Vienne Réseau ferroviaire Février

Plus en détail

Résumé non technique. Tableaux d estimation

Résumé non technique. Tableaux d estimation Résumé non technique Tableaux d estimation 4 Chapitre 1 Introduction 5 E n application de la directive européenne 2002/49/CE, et de ses retranscriptions en droit français (décret 2006-361 du 24 mars 2006

Plus en détail

Cartes de bruit stratégiques

Cartes de bruit stratégiques RAPPORTS CETE Normandie Centre LRB Laboratoire Régional de Blois Affaire 131550 Cartes de bruit stratégiques Réseau routier national de l'eure Résumé non technique Article 3 du décret du 24 mars 2006 Novembre

Plus en détail

jáëé=éå=çéìîêé=çé=ä~=çáêéåíáîé OMMOLQVL`b

jáëé=éå=çéìîêé=çé=ä~=çáêéåíáîé OMMOLQVL`b jáëé=éå=çéìîêé=çé=ä~=çáêéåíáîé OMMOLQVL`b `~êíéë=çé=äêìáí=ëíê~í ÖáèìÉë= dê~åçë=~ñéë=êçìíáéêë=çì=ç é~êíéãéåí= ÇÉ=ä~=`çêê òé o ëé~ì=êçìíáéê=å~íáçå~ä =o~ééçêí=çé=ëóåíü ëé ~ÑÑ~áêÉ=kø=SP=MT=NVQQV=a=PQU pééíéãäêé=ommu

Plus en détail

7-2. Annexe Voies Bruyantes. Cartographie des zones affectées par le bruit des infrastructures routières sur la commune (A89) Arrêtés associés

7-2. Annexe Voies Bruyantes. Cartographie des zones affectées par le bruit des infrastructures routières sur la commune (A89) Arrêtés associés AGC - Patrick REYNÈS Etude & Conseil Urbanisme Environnement DÉPARTEMENT DE LA LOIRE COMMUNE D'AMIONS PLAN LOCAL D URBANISME 7-2 Annexe Voies Bruyantes Cartographie des zones affectées par le bruit des

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel)

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie Direction Générale de la Prévention des Risques Service de la Prévention des Nuisances et de la Qualité de l Environnement

Plus en détail

Charte de qualité de L ENVIRONNEMENT. Aéroport Toulouse-Blagnac

Charte de qualité de L ENVIRONNEMENT. Aéroport Toulouse-Blagnac Charte de qualité de L ENVIRONNEMENT Aéroport Toulouse-Blagnac SOMMAIRE Les groupes de travail constitués pour élaborer et rédiger la charte de l aéroport Toulouse-Blagnac ont identifié 5 axes majeurs

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Fiche méthodologique INDICATEUR : L DEN LIÉ AU TRAFIC AÉRIEN THEME : BRUIT 1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Question posée par l indicateur : Quelle est la répartition spatiale des

Plus en détail

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Marine Baulac Delphine Bourgois, Solène Marry, Christophe Goeury,

Plus en détail

Prévenir les nuisances futures

Prévenir les nuisances futures 4877 Prévenir les nuisances futures BILAN D ACTIVITÉ 2000 q 2005 50 51 52 53 54 Sensibiliser les professionnels aux nuisances sonores Réviser les Plans d Exposition au Bruit (PEB) Créer une zone D Réfléchir

Plus en détail

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL. Vu la code de la construction et de l'habitation, et notamment son article R 111-4-1,

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL. Vu la code de la construction et de l'habitation, et notamment son article R 111-4-1, République Française Préfecture de Meurthe-et-Moselle ARRÊTÉ PRÉFECTORAL RELATIF AU CLASSEMENT SONORE DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORTS TERRESTRES FERROVIAIRES ET A L'ISOLEMENT ACOUSTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Installations classées pour la protection de l'environnement Campagne de mesure de bruit SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3

Installations classées pour la protection de l'environnement Campagne de mesure de bruit SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3 SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3 II. MODE OPERATOIRE... 3 A. MATERIEL UTILISE... 3 1) Sonomètre... 3 2) Calibreur... 3 B. METHODE DE MESURE... 4 C. POSITIONNEMENT DU MATERIEL... 4 III. CAMPAGNE DE MESURE...

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes

Journal officiel des Communautés européennes L 189/12 18.7.2002 DIRECTIVE 2002/49/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 25 juin 2002 relative à l évaluation et à la gestion du bruit dans l environnement LE PARLEMENT EUROPÉEN ET LE CONSEIL DE

Plus en détail

Extraits du Code du Travail

Extraits du Code du Travail Extraits du Code du Travail Bruit au travail - Santé auditive QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE IV : PRÉVENTION DE CERTAINS RISQUES D EXPOSITION TITRE III : PRÉVENTION DES RISQUES D

Plus en détail

MESURES DE BRUIT A l ÉTAT INITIAL

MESURES DE BRUIT A l ÉTAT INITIAL DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE UNITE DE METHANISATION DE MATIERES ORGANIQUES Siège social : FRANCE BIOGAZ VALORISATION 12 rue Finkmatt 67000 STRASBOURG Tél. : 03 88 23 47 72 Fax : 03

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Edms 335722 CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE A 8 Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Table des matières 1 Base juridique 2 Objet 3

Plus en détail

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES SOUS PREFECTURE DE BAYONNE Grand Projet du Sud-Ouest Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 22 février 2012 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CPCU Chaufferie de Vaugirard 25 rue Georges Pitard 75015 PARIS. À l attention de Madame JOYCE-ERMOLLI RAPPORT DE VÉRIFICATION

CPCU Chaufferie de Vaugirard 25 rue Georges Pitard 75015 PARIS. À l attention de Madame JOYCE-ERMOLLI RAPPORT DE VÉRIFICATION CPCU Chaufferie de Vaugirard 25 rue Georges Pitard 75015 PARIS À l attention de Madame JOYCE-ERMOLLI RAPPORT DE VÉRIFICATION NIVEAUX SONORES ÉMIS DANS L ENVIRONNEMENT EN RÉFÉRENCE À L ARRÊTÉ DU 23 JANVIER

Plus en détail

Les cartes de Bruit. Recueil des données du trafic aérien. La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49. Service Technique de l Aviation Civile

Les cartes de Bruit. Recueil des données du trafic aérien. La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49. Service Technique de l Aviation Civile La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49 Les cartes de Bruit Recueil des données du trafic aérien Service Technique de l Aviation Civile François WATRIN Recueil et mise en forme des données du trafic

Plus en détail

JERI 2014 Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant

JERI 2014 Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant Tiefbauamt TBA Expérience du canton de Fribourg en matière de revêtement phonoabsorbant 25 novembre 2014 André Magnin, Ingénieur cantonal, chef du Service des ponts et chaussées Direction de l aménagement,

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

> REnDRE LE BRuIt visible

> REnDRE LE BRuIt visible > REnDRE LE BRuIt visible > sonbase La Base de données SIG pour la Suisse Déterminer et analyser la pollution sonore pour l ensemble de la Suisse 02 > sonbase La base de données SIG pour la Suisse La base

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Certu Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Pourquoi des zones 30? Introduites dans le code la route par le décret du 29 novembre 1990, les zones 30 délimitent des secteurs de la ville où

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS. Première partie : GENERALITES

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS. Première partie : GENERALITES INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS Première partie : GENERALITES Article 9-2. Balises. H. Balises J10 Les balises J10 ont pour objet d'indiquer aux usagers

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 15/IMO/0204 Date de réalisation : 16 avril 2015 (Valable 6 mois)

Plus en détail

TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT. CHAPITRE Ier Dispositions générales

TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT. CHAPITRE Ier Dispositions générales Code du travail nouveau : TITRE III - PREVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT CHAPITRE Ier Dispositions générales SECTION 1 Définitions Art.

Plus en détail

REGIME JURIDIQUE DE MANIFESTATIONS SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE

REGIME JURIDIQUE DE MANIFESTATIONS SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE REGIME JURIDIQUE DE S SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE S SPORTIVES QUI NE SONT SOUMISES NI A AUTORISATION, NI A DECLARATION : Il résulte des dispositions de l'article R 331-6 du code du sport que ne rentrent

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE PRÉFECTURE DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L'ESSONNE DIRECTION RÉGIONALE ET INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉNERGIE D'ÎLE-DE-FRANCE Unité territoriale de l'essonne

Plus en détail

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative MINISTERE DE L INTERIEUR MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION

Plus en détail

PLACE DE L ACADIE MISE À JOUR DES ÉTUDES ACOUSTIQUES À PARTIR DES PLANS DE SITE RÉVISÉS SOUMIS EN DATE DU 3 DÉCEMBRE 2008

PLACE DE L ACADIE MISE À JOUR DES ÉTUDES ACOUSTIQUES À PARTIR DES PLANS DE SITE RÉVISÉS SOUMIS EN DATE DU 3 DÉCEMBRE 2008 MJM CONSEILLERS EN ACOUSTIQUE INC MJM ACOUSTICAL CONSULTANTS INC 55, Côte des Neiges, Bureau 0 Montréal (Québec) Tél.: (5) 77-98 HS A6 Fax: (5) 77-986 Site internet: www.mjm.qc.ca Courrier électronique:

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

Détermination et évaluation des nuisances sonores liées à l'exploitation des établissements publics

Détermination et évaluation des nuisances sonores liées à l'exploitation des établissements publics Détermination et évaluation des nuisances sonores liées à l'exploitation des établissements publics Directive du 10 mars 1999 (modification du 30 mars 2007) 1. PREAMBULE La loi fédérale sur la protection

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes GESTION PATRIMONIALE GESTION PATRIMONIALE Définition d un programme de renouvellement Indépendance - Expériences - Expertises - Proximité

Plus en détail

Comment améliorer l information sur le bruit et sa gestion opérationnelle au sein des agglomérations européennes?

Comment améliorer l information sur le bruit et sa gestion opérationnelle au sein des agglomérations européennes? HARMOnized Noise Information for Citizens and Authorities Comment améliorer l information sur le bruit et sa gestion opérationnelle au sein des agglomérations européennes? Guide méthodologique Mettre en

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS

RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS Note de préconisations aux maires de Saône et Loire Les permissions de voirie (PdV) répondent à des règles bien

Plus en détail

Commission de suivi de site STORENGY

Commission de suivi de site STORENGY Commission de suivi de site STORENGY Réunion du 8 octobre 2014 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Rhône-Alpes www.developpement-durable.gouv.fr Plan 1- Rappel des objectifs

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

20 propositions visant à assurer la mise en application du principe de développement durable au transport aérien

20 propositions visant à assurer la mise en application du principe de développement durable au transport aérien 20 propositions visant à assurer la mise en application du principe de développement durable au transport aérien Concevoir un système aéroportuaire francilien équilibré Il s agit de penser le «système

Plus en détail

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R.

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. Septembre 2012 EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-18 à R. 331-45 et A. 331-23 et A. 331-32 Article R331-18 En savoir plus sur cet article... Les concentrations de véhicules terrestres à moteur se

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public.

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public. Conseil Départemental d Ille-et-Vilaine - 16 rue Saint-Hélier - 35000 RENNES 02 99 67 46 27 02 99 67 46 28 ille-et-vilaine@oncd.org www.odcd35.fr Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite,

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE SOMMAIRE ENJEUX EN MATIERE DE PREVENTION ETAT DES LIEUX : ENSEIGNEMENTS DE L ETUDE «ERGOSPACE» EVOLUTION REGLEMENTAIRE EXEMPLE DANOIS ACTIONS ENGAGEES ENJEUX - 1 Le

Plus en détail

LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE

LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE LES PASSAGES A NIVEAU EN BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE 1 LA REGLEMENTATION LA REGLEMENTATION 2 L arrêté ministériel du 18 mars 1991 modifié le 23 mai 2008 Le classement, la réglementation et l équipement

Plus en détail

Le Bruit en Europe Colloque du Conseil National du Bruit Paris, 12-13 Décembre 2000

Le Bruit en Europe Colloque du Conseil National du Bruit Paris, 12-13 Décembre 2000 Le Bruit en Europe Colloque du Conseil National du Bruit Paris, 12-13 Décembre 2000 Le bruit des transports en Europe : exposition de la population, risques pour la santé et coût pour la collectivité Jacques

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/11 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 29 Janvier 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION PRINCIPALE DES ROUTES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la publication des décrets Intervenant Service Date Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Direction Départementale des Territoires du Cher Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Sommaire Organisation de l application du droit des

Plus en détail

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique Yann MENAGER

Plus en détail

37. LES VALEURS ACOUSTIQUES ET VIBRATOIRES UTILISÉES EN RÉGION BRUXELLOISE (VERSION 2010)

37. LES VALEURS ACOUSTIQUES ET VIBRATOIRES UTILISÉES EN RÉGION BRUXELLOISE (VERSION 2010) 37. LES VALEURS ACOUSTIQUES ET VIBRATOIRES UTILISÉES EN RÉGION BRUXELLOISE (VERSION 2010) Des explications concernant les indices acoustiques évoqués dans le texte ci-dessous sont fournies dans la fiche

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique Commissaire enquêteur titulaire : Christian CHEVALIER Suppléant : Vincent-Emmanuel VALOIS Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité

Plus en détail

ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT

ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT ANNEXE R-AC 5 AUTOROUTE A831 : FONTENAY-LE-COMTE ROCHEFORT I - DESCRIPTION DU PROJET. A - Historique du projet. Un projet d'autoroute concédée entre Nantes et Niort ainsi qu une grande liaison d'aménagement

Plus en détail

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015 ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l exploitation des établissements d enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière. NOR: EQUS0100026A Version

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI N 728 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI relative au statut juridique des gens du voyage et à la sauvegarde de leur mode

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Ministère de l Écologie, de l Énergie du Développement durable et de la Mer PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Reunion du 20 janvier 2014 aux Chapelles Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail