Cancer de l œsophage. Comprendre le diagnostic

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer de l œsophage. Comprendre le diagnostic"

Transcription

1 Cancer de l œsophage Comprendre le diagnostic

2 Cancer de l œsophage Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité d information à assimiler et les décisions à prendre. Tout ce que j ai pu entendre, c est «cancer». J ai entendu mon médecin me dire quelque chose comme «nous allons essayer et vous opérer le plus tôt possible». Je n ai pas entendu un mot par la suite. La présente brochure contient des renseignements de base qui vous permettront, à vous et à vos proches, d en savoir plus sur le cancer de l œsophage. Le fait d avoir plus d information vous aidera à mieux maîtriser la situation et à participer avec votre équipe soignante au choix des soins qui sont les plus appropriés à votre cas. Pour de plus amples renseignements Cette brochure vous fournit une introduction au cancer de l œsophage. Vous trouverez de l information plus détaillée sur cancer.ca. Vous pouvez aussi appeler notre Service d information sur le cancer au pour en apprendre plus sur le cancer, le diagnostic, le traitement, les soins de soutien et nos services. Qu est-ce que le cancer? Le cancer est une maladie qui prend naissance dans nos cellules. Notre organisme compte des millions de cellules, regroupées en tissus et en organes (muscles, os, poumons, foie, etc.). Chaque cellule contient des gènes qui régissent son développement, son fonctionnement, sa reproduction et sa mort. Normalement, nos cellules obéissent aux instructions qui leur sont données et nous demeurons en bonne santé. Mais il arrive parfois que les instructions deviennent confuses dans certaines cellules. Celles-ci adoptent alors un comportement inhabituel, en se développant et en se multipliant de façon anarchique. Après un certain temps, des groupes de cellules anormales peuvent former une masse appelée tumeur. Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses). Les cellules formant des tumeurs bénignes demeurent localisées dans une partie du corps et ne mettent généralement pas la vie en danger. Les cellules à l origine des tumeurs malignes ont la capacité d envahir les tissus voisins et de se répandre ailleurs. Il est important de déceler et de traiter les tumeurs malignes le plus tôt possible. Dans la plupart des cas, le traitement a plus de chances de réussir lorsque le cancer est détecté à un stade précoce. Les cellules cancéreuses qui se propagent dans d autres parties du corps sont appelées métastases. Le premier signe de cet envahissement est souvent le gonflement des Photo de couverture : Getty Images Matériel autorisé à des fins d illustration seulement; les personnes apparaissant sur les photos sont des modèles. 1

3 ganglions lymphatiques situés près de la tumeur, mais les métastases peuvent atteindre pratiquement toutes les parties du corps. Un cancer porte le nom de la partie du corps où il prend naissance. Par exemple, un cancer qui se forme dans l œsophage et qui s étend au foie est appelé cancer de l œsophage avec métastases au foie. L adénocarcinome est issu des cellules glandulaires de la partie inférieure de l œsophage. Le traitement est sensiblement le même pour les deux types de cancer de l œsophage. Qu est-ce que le cancer de l œsophage? Le cancer de l œsophage se forme dans les cellules de l œsophage. L œsophage est un tube musculaire creux qui fait passer les aliments solides et liquides de l arrière de la bouche à l estomac. Il est situé derrière la trachée et devant la colonne vertébrale. Lorsqu on avale, les muscles de l œsophage se resserrent et font descendre la nourriture jusqu à l estomac. Le point de contact entre l œsophage et l estomac est appelé jonction œsophago-gastrique. Le muscle situé à cette jonction s ouvre pour permettre aux aliments d entrer dans l estomac. Ce muscle empêche normalement l acide gastrique de remonter dans l œsophage et de causer des brûlures d estomac. Le cancer de l œsophage peut débuter n importe où le long de l œsophage. Il existe sous deux formes principales, selon le type de cellules dans lequel il prend naissance. Le carcinome épidermoïde se développe dans les cellules squameuses qui tapissent l intérieur de l œsophage. Cette forme de cancer touche habituellement la partie supérieure ou médiane de l œsophage. Avant que le cancer de l œsophage apparaisse, les cellules de l œsophage subissent des modifications. Elles deviennent anormales, et sont dites précancéreuses. La maladie en question est appelée œsophage de Barrett, et n est pas un cancer. Un œsophage de Barrett peut être la conséquence d un reflux gastrique qui dure depuis des années. Le reflux gastrique se produit lorsque de l acide gastrique remonte dans l œsophage et provoque des brûlures d estomac. La plupart des personnes qui souffrent de reflux gastrique chronique n auront pas d œsophage de Barrett. Par contre, le risque de cancer est très élevé si un œsophage de Barrett n est pas traité. 2 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

4 Diagnostic du cancer de l œsophage Votre médecin peut soupçonner que vous avez un cancer de l œsophage après avoir vérifié vos antécédents et vous avoir examiné. Pour confirmer son diagnostic, il aura recours à certaines analyses, qui pourront aussi permettre d établir le «stade» du cancer et de planifier le traitement. Symptômes du cancer de l œsophage : Lorsque le cancer de l œsophage est au stade précoce, il n y a souvent aucun signe ni symptôme. En général, les symptômes se déclarent seulement lorsque la tumeur bloque l œsophage et nuit à la déglutition (action d avaler). Les principaux signes et symptômes de cancer de l œsophage sont les suivants : déglutition difficile ou douloureuse; perte de poids; douleur dans la gorge, la poitrine (derrière le sternum) ou le dos; brûlures d estomac ou indigestions; sensation de grande fatigue; perte d appétit; nausées ou vomissements; voix rauque ou toux. D autres problèmes de santé peuvent aussi causer certains de ces symptômes. Pour poser un diagnostic, votre médecin va effectuer au moins un des examens suivants. Techniques d imagerie : Ces techniques permettent de procéder à un examen approfondi des tissus, des organes et des os. La radiographie, l échographie, la tomodensitométrie (TDM), l imagerie par résonance magnétique (IRM) et la scintigraphie osseuse sont autant de moyens pour votre équipe soignante d obtenir une image de la tumeur, d en évaluer la taille et de vérifier si elle s est étendue. Ces examens sont généralement indolores et ne nécessitent aucune anesthésie. Vous passerez peut-être une série de radiographies de l œsophage et de l estomac appelée transit œso-gastroduodénal (TOGD) ou encore une déglutition ou gorge barytée. On vous demandera de boire un liquide épais et crayeux contenant du baryum, qui enrobera l intérieur de l œsophage, de l estomac et du petit intestin et les fera mieux ressortir sur les radiographies. Le médecin va vérifier si l œsophage a subi des changements et, lorsque des signes de cancer sont décelés, si l estomac est aussi atteint. Œsophagoscopie : L endoscopie de l œsophage ou œsophagoscopie permet d examiner l œsophage au moyen d un tube étroit et flexible (endoscope) muni d une lumière à son extrémité. L endoscope est introduit par la bouche et descendu dans l œsophage par la gorge, qui est au préalable insensibilisée par un anesthésiant en vaporisateur. Un léger sédatif peut aussi être administré pour aider les patients à se détendre. Après l examen, la gorge est douloureuse, mais il s agit d un effet normal qui disparaît après un jour ou deux. 4 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

5 Biopsie : Une biopsie est généralement requise pour établir avec certitude un diagnostic de cancer. Elle consiste à prélever des cellules de l organisme et à les examiner au microscope. Si les cellules sont cancéreuses, il faudra ensuite déterminer leur rapidité à se multiplier. Le médecin a souvent recours à une biopsie endoscopique pour diagnostiquer un cancer de l œsophage. S il détecte une portion anormale durant l endoscopie, il prélève des échantillons de tissus avec l endoscope. Analyses sanguines : À partir d échantillons de votre sang, on vérifie la quantité et l apparence des différents types de cellules sanguines. Les résultats des analyses montrent dans quelle mesure vos organes fonctionnent normalement; ils peuvent également indiquer si vous avez un cancer et, le cas échéant, s il s est propagé. Est-ce que tout ira bien pour moi? La plupart des personnes atteintes de cancer veulent savoir à quoi s attendre. Peuvent-elles être guéries? Un pronostic indique, selon la meilleure estimation de votre médecin, quels effets le cancer aura sur vous et comment il va répondre au traitement. Un pronostic tient compte de bien des facteurs, entre autres : du type, du stade et du grade du cancer; de l endroit où se trouve la tumeur et de la présence ou non de métastases; de votre âge, de votre sexe et de votre état de santé général. Même avec tous ces renseignements, votre médecin aura peut-être beaucoup de mal à dire exactement ce qui va arriver. Chaque cas est unique. Votre médecin est la seule personne qui peut vous donner un pronostic. Demandez-lui quels sont les facteurs à considérer dans votre pronostic et ce qu ils signifient pour vous. Examens supplémentaires : Votre médecin voudra peut-être vous faire passer d autres tests pour voir si le cancer s est étendu et pour mieux planifier votre traitement. 6 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

6 Stadification Une fois qu un cancer est diagnostiqué de façon certaine, il faut en établir le stade. Vous et votre équipe soignante pouvez ainsi prendre une décision plus éclairée quant au traitement qui vous convient le mieux. Le stade d un cancer décrit la taille d une tumeur et son degré de propagation. Pour le cancer de l œsophage, il y a cinq stades*. Stade Description 0 Le cancer est présent seulement dans la couche superficielle de la muqueuse œsophagienne. Le cancer de stade 0 est aussi appelé carcinome in situ. 1 Le cancer s est propagé de la couche superficielle de cellules à la couche suivante de la paroi de l œsophage (sous-muqueuse). 2 Le cancer a envahi les couches plus profondes de l œsophage ou les ganglions lymphatiques voisins. Il ne s est pas propagé à d autres parties du corps. 3 Le cancer s est étendu encore plus profondément dans la paroi de l œsophage ou a envahi les tissus ou ganglions lymphatiques situés près de l œsophage. Il ne s est pas propagé à d autres parties du corps. 4 Le cancer s est étendu dans l œsophage. Il a aussi envahi des ganglions lymphatiques et/ou d autres parties du corps (telles que foie, poumons, cerveau ou os). * Ce tableau résume les stades du cancer de l œsophage selon le système de classification TNM de l American Joint Committee on Cancer (AJCC) et de l Union for International Cancer Control (UICC). Pour des renseignements plus détaillés, visitez cancer.ca Traitements pour le cancer de l œsophage Votre équipe soignante prendra en considération votre état de santé général ainsi que le type et le stade du cancer pour vous recommander les traitements les plus appropriés pour vous. Vous serez appelé à participer aux décisions finales avec les membres de votre équipe soignante. N hésitez pas à les consulter si vous avez des questions ou des préoccupations. Certains traitements pour le cancer de l œsophage peuvent rendre la bouche sensible et augmenter le risque d infection. Il est important de consulter votre dentiste et d obtenir les soins dentaires dont vous avez besoin avant de commencer votre traitement. Pour le cancer de l œsophage, vous pourriez recevoir un ou plusieurs des traitements suivants. Chirurgie : La chirurgie est le traitement le plus courant dans les cas de cancer de l œsophage. Elle peut être recommandée selon la taille et l emplacement de la tumeur et votre état de santé général. L intervention chirurgicale sera pratiquée sous anesthésie générale (vous serez endormi) et vous serez hospitalisé durant une semaine ou plus après l opération. Il existe différents types de chirurgie pour le cancer de l œsophage. L intervention qui consiste à enlever une partie ou la totalité de l œsophage est une œsophagectomie. Pour déterminer quelle portion de l œsophage on doit enlever, on tiendra compte du stade du 8 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

7 cancer, de l emplacement de la tumeur et du fait qu elle se soit ou non propagée. Le chirurgien va retirer la tumeur, une partie des tissus sains qui entourent celle-ci de même que les ganglions lymphatiques avoisinants. Dans certains cas, il enlèvera aussi une partie ou la totalité de l estomac. S il doit enlever seulement la partie supérieure de l estomac, il remontera le reste de l estomac pour le fixer à la partie saine de l œsophage. Si ce n est pas possible, il utilisera une partie de l intestin pour reconstituer un nouvel œsophage. Si la tumeur ne peut être enlevée et qu elle bloque l œsophage, il est possible d installer un tube creux (endoprothèse) dans l œsophage. L endoprothèse garde l œsophage ouvert et facilite la prise d aliments et la déglutition. Durant votre période de rétablissement après l opération, vous devrez peut-être recevoir les soins de soutien ci-dessous. Respiration : Il se peut que vous ayez besoin d un respirateur artificiel pendant une courte période pour vous aider à respirer. Votre équipe soignante peut vous enseigner des exercices de respiration qui vous aideront à dégager vos poumons. Drainage : Des drains pourraient être installés dans votre poitrine. Ils serviront à retirer les liquides qui s accumulent autour des poumons et seront retirés quelques jours après l intervention chirurgicale. Alimentation : Après l opération, les liquides et les éléments nutritifs nécessaires vous seront administrés par un goutte-à-goutte inséré dans une veine (intraveineux [IV]) ou par une sonde introduite dans votre nez ou votre abdomen. On procédera à des tests de déglutition pour s assurer que le raccord entre l œsophage et l estomac guérit bien. Après quelques jours de convalescence, vous pourrez commencer à avaler des boissons et des aliments mous par vous-même. Chimiothérapie : La chimiothérapie consiste à traiter le cancer par des médicaments. Les médicaments chimiothérapeutiques peuvent être administrés sous forme de comprimés ou par injection. Ils empêchent le développement et la propagation des cellules cancéreuses, mais ils endommagent aussi les cellules qui sont en santé. Les cellules saines pourront se rétablir avec le temps, mais dans l intervalle, le traitement provoquera peut-être certains effets secondaires tels que nausées, vomissements, diarrhée, perte de cheveux, fatigue et perte d appétit. La plupart des effets secondaires disparaissent après la fin du traitement, mais certains peuvent être prolongés ou permanents. Pour le traitement du cancer de l œsophage, la chimiothérapie peut être utilisée seule ou être jumelée à la radiothérapie (chimioradiothérapie). Les effets secondaires peuvent être plus intenses lorsque la radiothérapie ou la chimiothérapie sont combinées. La chimiothérapie peut être employée avant ou après l intervention chirurgicale. 10 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

8 Radiothérapie : Pour le cancer de l œsophage, la radiothérapie peut comprendre deux types de traitements. En radiothérapie externe, un faisceau de rayons est dirigé avec précision sur la tumeur au moyen d un gros appareil. Le rayonnement endommage toutes les cellules qui se trouvent dans la trajectoire du faisceau les cellules normales comme les cellules cancéreuses. En radiothérapie interne ou curiethérapie, des éléments radioactifs sont placés directement à l intérieur ou à proximité de la tumeur. Les effets secondaires de la radiothérapie varient selon la partie du corps qui reçoit le rayonnement et la dose. Il se peut que vous ayez la bouche et la gorge sèches ou endolories et des difficultés à avaler, que vous ressentiez plus de fatigue que d habitude ou que votre peau devienne différente (rouge ou sensible au toucher) à l endroit traité. La radiothérapie peut être combinée ou non à la chimiothérapie et peut être utilisée avant ou après l intervention chirurgicale. Endoscopie : En plus d être un moyen de diagnostiquer le cancer de l œsophage, l endoscopie sert parfois à le traiter. Durant l intervention chirurgicale, un endoscope permet de retirer ou de détruire des tissus. En thérapie photodynamique, on y a recours pour envoyer une lumière laser de faible intensité afin d activer les médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses. Si le cancer est avancé, on peut utiliser un endoscope pour ouvrir l œsophage. Pour de plus amples renseignements sur le traitement, vous pouvez lire nos brochures Chimiothérapie et autres traitements médicamenteux et La radiothérapie. Essais cliniques de traitements : Les essais cliniques de traitements sont des études évaluant de nouvelles façons de traiter le cancer. Ils fournissent de l information sur l innocuité et l efficacité de nouveaux médicaments ou types de traitements ou de nouvelles associations de traitements existants. Ces essais sont surveillés de près de manière à ce qu ils ne présentent aucun danger pour les participants. Vous pouvez demander à votre médecin s il existe un essai clinique pouvant constituer une option thérapeutique acceptable pour vous, mais rien ne vous y oblige. Votre participation pourrait se révéler profitable, autant pour vous que pour d autres personnes atteintes de cancer. Pour de plus amples renseignements sur les essais cliniques, notamment pour savoir comment en trouver un, vous pouvez lire notre brochure Les essais cliniques. Thérapies complémentaires : Les thérapies complémentaires par exemple massothérapie ou acupuncture sont utilisées en plus des traitements standards contre le cancer, souvent pour réduire la tension et le stress de même que d autres effets secondaires du traitement. Elles ne traitent pas le cancer comme tel. Des recherches plus approfondies seront nécessaires pour vérifier l efficacité de ces thérapies et comprendre leur fonctionnement. 12 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

9 Les thérapies parallèles sont utilisées au lieu de la médecine classique. Il n y a pas vraiment eu d évaluations suffisantes de l efficacité de ces thérapies et des risques qui y sont associés. Utiliser seulement des thérapies parallèles comme traitement du cancer peut entraîner des effets graves sur la santé. Si vous pensez suivre une thérapie complémentaire ou parallèle, il est important de recueillir d abord toute l information possible à ce sujet et d en discuter avec votre équipe soignante. Une telle thérapie pourrait avoir des répercussions sur les résultats de vos tests ou vos traitements habituels. Pour de plus amples renseignements sur les thérapies complémentaires, vous pouvez lire notre brochure Traitements complémentaires. Effet secondaires du traitement : Certains traitements anticancéreux causent des effets secondaires tels que de la fatigue, une perte des cheveux ou des nausées. Comme la réaction au traitement varie d une personne à l autre, il est difficile de prédire quels seront les effets secondaires dans votre cas si vous en avez. Il est souvent possible de bien maîtriser et même de prévenir les effets secondaires. Si vous avez des inquiétudes à ce sujet, discutez-en avec votre équipe soignante et posez-lui des questions. On vous indiquera les effets secondaires qui doivent être signalés immédiatement et ceux qui peuvent attendre jusqu à votre prochain rendez-vous. Si vous éprouvez des effets secondaires ou des symptômes inattendus, parlez-en le plus rapidement possible à votre équipe soignante. Elle vous aidera à obtenir les soins et l information dont vous avez besoin. Après le traitement Les soins de suivi peuvent vous aider, ainsi que votre équipe soignante, à surveiller votre état et à évaluer comment vous vous remettez du traitement. Au début, la prise en charge de votre suivi pourra être assurée par un des spécialistes de votre équipe soignante. Votre médecin de famille pourra ensuite prendre le relais. Le calendrier des visites de suivi est différent pour chaque personne. Les visites chez le médecin pourraient être plus fréquentes au cours de la première année suivant le traitement, et plus espacées par la suite. Si des symptômes persistent ou si de nouveaux symptômes apparaissent une fois le traitement terminé, faites-en part immédiatement à votre médecin, sans attendre le prochain rendez-vous prévu. Maintien d une saine alimentation : Après un traitement pour le cancer de l œsophage, vous devrez peut-être modifier votre régime et vos habitudes alimentaires. Au lieu de trois gros repas par jour, vous devrez plutôt prendre plusieurs petits repas et collations. Il est important de bien vous alimenter afin d absorber suffisamment de calories et de protéines pour limiter la perte de poids et conserver vos forces, ce qui peut être très difficile si vous avez du mal à avaler ou à digérer. 14 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

10 Votre équipe soignante pour vous fournir plus de renseignements sur les façons de continuer à manger sainement. Image de soi et sexualité : Il est naturel que vous vous préoccupiez des effets que pourraient avoir le cancer de l œsophage et son traitement sur votre sexualité. Vous pourriez avoir des inquiétudes quant à l apparence et au fonctionnement de votre corps après le traitement et aux relations sexuelles avec un partenaire, et craindre un rejet. Vous vous sentirez mieux en parlant de ces émotions à une personne en qui vous avez confiance. Votre médecin peut aussi vous diriger vers des spécialistes et des conseillers qui vous aideront à gérer les répercussions psychologiques des traitements contre le cancer de l œsophage. Pour de plus amples renseignements sur la sexualité, vous pouvez lire notre brochure Sexualité et cancer. La fin d un traitement contre le cancer peut susciter des émotions contradictoires. Vous vous réjouirez probablement de la fin des traitements et à l idée de reprendre vos activités habituelles. Par contre, il se pourrait aussi que vous ressentiez de l anxiété. Si la fin du traitement vous préoccupe, parlez-en à votre équipe soignante. Elle est là pour vous aider à traverser cette période de transition. Faire face au cancer Pour en savoir plus sur les ressources utiles pour les personnes touchées par le cancer, vous pouvez lire notre brochure Faire face au cancer. Les personnes atteintes du cancer et leurs aidants peuvent compter sur diverses formes de soutien. Votre équipe soignante : Si vous avez besoin d aide pratique ou de soutien affectif, les membres de votre équipe soignante peuvent vous recommander des services offerts dans votre collectivité. S il le faut, ils peuvent aussi vous orienter vers les ressources d une clinique d oncologie ou vers des professionnels de la santé mentale. Votre famille et vos amis : Les personnes qui vous sont les plus chères peuvent être d un grand réconfort. Acceptez le soutien qui vous est offert. Si quelqu un vous demande : «Qu est-ce que je peux faire pour toi?», dites-le-lui. Il peut s agir de gestes aussi simples que faire les courses, préparer un repas ou vous conduire chez le médecin. D autres personnes qui ont vécu une expérience semblable à la vôtre : Il peut être bénéfique d échanger avec d autres personnes qui sont «passées par là» et d apprendre d elles. Envisagez la possibilité de vous joindre à un groupe d entraide ou de parler, en personne, par téléphone ou en ligne, à quelqu un qui a survécu au cancer. N hésitez pas à essayer différentes formules pour voir laquelle vous convient le mieux. 16 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

11 Vous-même : Bien composer avec le cancer ne signifie pas qu il faut toujours afficher un visage heureux ou souriant, mais peut vouloir dire prendre soin de vous en pratiquant des activités relaxantes et agréables, qui vous permettent de vous ressourcer mentalement, spirituellement ou physiquement. Prenez le temps de réfléchir à des stratégies d adaptation qui vous aideront à passer au travers. Un conseiller peut aussi vous en suggérer d autres. Échanger avec quelqu un qui a vécu une expérience semblable du cancer Nous pouvons vous mettre en contact avec un bénévole qualifié qui a vécu une expérience de cancer semblable à la vôtre. Notre programme de soutien par téléphone est accessible partout au Canada, et nos services de soutien en personne ou en groupe sont offerts dans de nombreux endroits. Pour en savoir plus sur les ressources qui existent dans votre région, vous pouvez : Appeler sans frais notre Service d information sur le cancer au (ATS : ) du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h Envoyer un courriel à notre adresse Visiter notre site Internet cancer.ca Vous souhaitez des échanges en ligne? Pour pouvoir échanger avec quelqu un en ligne, joignez-vous à notre cybercommunauté, ParlonsCancer.ca. En plus de discussions, de blogues et de groupes susceptibles de vous intéresser, vous y trouverez des gens bienveillants et du réconfort. Quelles sont les causes du cancer de l œsophage? Le cancer de l œsophage n est pas attribuable à une cause unique, mais a plus de chances de se déclarer lorsque certains facteurs de risque sont présents. Il peut toucher des personnes qui n ont aucun facteur de risque, et en épargner d autres qui en possèdent plusieurs. Les facteurs de risque pour le cancer de l œsophage sont : tabagisme ou usage de tabac à chiquer; consommation d alcool, en particulier si elle est associée à l usage de tabac; reflux gastro-œsophagien (RGO) et œsophage de Barrett; présence d autres cancers de la tête, du cou ou de l appareil digestif; exposition à des radiations; poids insuffisant, embonpoint ou obésité; antécédents familiaux. Le cancer de l œsophage est diagnostiqué surtout chez des personnes de plus de 60 ans. Les hommes sont plus susceptibles d en être atteints que les femmes. 18 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

12 La Société canadienne du cancer Pour mieux comprendre le cancer Maintenant que vous avez lu cette brochure d introduction au cancer de l œsophage, peut-être souhaitez-vous en savoir un peu plus. N hésitez pas à vous adresser à la Société canadienne du cancer pour obtenir de l information plus détaillée et du soutien. Nos services sont gratuits et confidentiels. Nous aimerions connaître votre opinion Envoyez-nous un courriel à si vous avez des commentaires ou des suggestions pour nous aider à rendre cette brochure plus utile à tous nos lecteurs. Pour joindre la Société canadienne du cancer : Appelez un spécialiste en information en composant le numéro sans frais (ATS : ) du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h Envoyez un courriel à notre adresse Visitez notre site Internet cancer.ca Communiquez avec le bureau local de la Société canadienne du cancer 20 Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic Société canadienne du cancer,

13 Ce que nous faisons La Société canadienne du cancer lutte contre le cancer : en faisant tout son possible pour prévenir le cancer; en subventionnant la recherche pour déjouer le cancer; en fournissant des outils aux Canadiens touchés par le cancer, en les informant et en leur apportant du soutien; en revendiquant des politiques gouvernementales en matière de santé pour améliorer la santé des Canadiens; en motivant les Canadiens à se joindre à ses efforts dans la lutte contre le cancer. Pour en savoir davantage sur le cancer, pour connaître nos services ou pour faire un don, communiquez avec nous. Ces renseignements généraux, colligés par la Société canadienne du cancer, ne sauraient en aucun cas remplacer les conseils d un professionnel de la santé. Le contenu de cette publication peut être copié ou reproduit sans permission; cependant, la mention suivante doit être utilisée : Cancer de l œsophage : Comprendre le diagnostic. Société canadienne du cancer, Société canadienne du cancer 2012 Imprimé en novembre

Cancer de l'œsophage. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer de l'œsophage. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'œsophage Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'œsophage Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité

Plus en détail

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Renseignements pour les patients

Renseignements pour les patients Biopsie du ganglion lymphatique sentinelle Renseignements pour les patients Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur

Plus en détail

Cancer des os Comprendre le diagnostic

Cancer des os Comprendre le diagnostic Cancer des os Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer des os Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle peut

Plus en détail

Cancer de l utérus. Comprendre le diagnostic

Cancer de l utérus. Comprendre le diagnostic Cancer de l utérus Comprendre le diagnostic Cancer de l utérus Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme

Plus en détail

Cancer de l estomac. Comprendre le diagnostic

Cancer de l estomac. Comprendre le diagnostic Cancer de l estomac Comprendre le diagnostic Cancer de l estomac Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

Cancer de la cavité buccale

Cancer de la cavité buccale Cancer de la cavité buccale Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la cavité buccale Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Cancer de la peau autre que le mélanome. Comprendre le diagnostic

Cancer de la peau autre que le mélanome. Comprendre le diagnostic Cancer de la peau autre que le mélanome Comprendre le diagnostic Cancer de la peau autre que le mélanome Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir

Plus en détail

Cancer de la vessie. Comprendre le diagnostic

Cancer de la vessie. Comprendre le diagnostic Cancer de la vessie Comprendre le diagnostic Cancer de la vessie Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme

Plus en détail

Cancer de l'utérus. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer de l'utérus. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'utérus Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'utérus Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle

Plus en détail

Foire aux questions concernant l hépatite C

Foire aux questions concernant l hépatite C Foire aux questions concernant l hépatite C???? Qu est-ce que l hépatite C? L hépatite C est un virus qui peut endommager le foie. 1 Comment se transmet l hépatite C? Le virus de l hépatite C se transmet

Plus en détail

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Cancer de l'estomac. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer de l'estomac. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'estomac Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'estomac Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle

Plus en détail

Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic

Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

Cancer du col de l utérus. Comprendre le diagnostic

Cancer du col de l utérus. Comprendre le diagnostic Cancer du col de l utérus Comprendre le diagnostic Cancer du col de l utérus? Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée

Plus en détail

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé N ONATAL Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé Un dépistage PréCoCe favorise Un TraiTemenT rapide En tant que nouveau ou futur parent, vous avez à cœur

Plus en détail

Massage et cancer Partie 1

Massage et cancer Partie 1 http://blog.cliniquealtermed.com/massage et cancer partie 1/407 Massage et cancer Partie 1 Publié le 5 septembre 2011 par Johanne Roussy Au cours de ma pratique, j entends souvent de nombreux commentaires

Plus en détail

Le partenariat maison-école :

Le partenariat maison-école : TDAHetvous.ca : une ressource pour la rentrée scolaire Le partenariat maison-école : Soutien à l enfant atteint de TDAH Pour les enfants atteints de TDAH, les difficultés et les réussites en lien avec

Plus en détail

Cancer de l ovaire. Comprendre le diagnostic

Cancer de l ovaire. Comprendre le diagnostic Cancer de l ovaire Comprendre le diagnostic Cancer de l ovaire? Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l

Plus en détail

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du rein Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DU REIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours,

Plus en détail

Cancer du col de l'utérus

Cancer du col de l'utérus Cancer du col de l'utérus Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du col de l'utérus Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un

Plus en détail

Mélanome. Comprendre le diagnostic

Mélanome. Comprendre le diagnostic Mélanome Comprendre le diagnostic Mélanome Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité d information

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Ce que la famille peut faire La diagnostic de la maladie d Alzheimer peut s avérer bouleversant pour la personne concernée et pour ses proches. Vous vous

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Cancer de la thyroïde

Cancer de la thyroïde Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Comment naviguer sur le site Web de PSMT

Comment naviguer sur le site Web de PSMT Comment naviguer sur le site Web de PSMT Bienvenue sur le site Web de Protégeons la santé mentale au travail (PSMT)! Ce document a pour but de vous familiariser avec l organisation générale du site. Il

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises,

Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises, Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises, J aimerais vous fournir une mise à jour concernant les efforts accomplis par la province dans la lutte contre le virus de la grippe H1N1 (virus dit de la «grippe

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement Informations aux patients sur les soins post-opératoires des prothèses implanto-portées Prendre soin de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement * Plus qu une restauration. Une nouvelle

Plus en détail

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN Les étudiants travaillent en groupes, chaque groupe recevant une étude de cas différente (Erin, Jenny, Abby ou

Plus en détail

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

La manométrie oesophagienne et la PH-métrie

La manométrie oesophagienne et la PH-métrie La manométrie oesophagienne et la PH-métrie Cette brochure a pour but de vous informer sur la manométrie œsophagienne et la ph- métrie concernant la préparation, le déroulement de l examen ainsi que les

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Planifier une grossesse

Planifier une grossesse Planifier une grossesse La grossesse est un moment spécial pour vous et votre famille. Planifier votre grossesse vous permet de faire des choix santé avant d être enceinte. Voici quelques choix santé :

Plus en détail

Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV)

Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV) Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié.

Plus en détail

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE Information générale Pour vous, pour la vie Qu est-ce qu une allergie? Le mot allergie est utilisé pour décrire une réaction indésirable du corps à une substance

Plus en détail

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein.

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein. Le diabète et l insuffisance rénale Totalement dévouée aux soins du rein. L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Le diabète et l insuffisance rénale Qu est-ce que le diabète? Le diabète

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic

Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic Maladie d Alzheimer Obtenir un diagnostic La maladie d Alzheimer est une maladie dégénérative évolutive du cerveau. Les symptômes comprennent la perte de mémoire, la difficulté à accomplir des tâches du

Plus en détail

Vaincre la douleur est auj

Vaincre la douleur est auj Vaincre la douleur est auj La dose d antalgique prescrite par le médecin, ainsi que l'horaire de prise ne doivent pas être modifiés. L'action du traitement se faisant sur 24 heures, en modifier la dose

Plus en détail

Mélanome. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Mélanome. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Mélanome Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Mélanome Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle peut soulever

Plus en détail

résection chirurgicale de l intestin

résection chirurgicale de l intestin Votre programme de rétablissement après une résection chirurgicale de l intestin La date de votre intervention chirurgicale : Prévoyez rentrer à la maison le : Veuillez prendre les dispositions nécessaires

Plus en détail

Mammographie de dépistage

Mammographie de dépistage Pour avoir plus d information sur le PQDCS : CENTRE DE COORDINATION DES SERVICES RÉGIONAUX DE MONTRÉAL Ligne d information : 514 528-2424 Mammographie de dépistage destinée aux femmes de 50-69 ans CONCERTATION-FEMME

Plus en détail

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Cahier De Travail Etape 1 INTRODUCTION Le Route en Etapes Vers Une Haleine Fraîche, Saine Et Naturelle Ce cahier de travail appartient à: Date de début du

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique COURS 1 : L A B C DE LA GROSSESSE NEUF MOIS DE CHANGEMENTS POUR DEVENIR PARENTS 39 De la théorie à la pratique Vous trouverez toutes les activités de ce livre sur le site mereetmonde.com Maintenant que

Plus en détail

Cancer primitif du foie. Comprendre le diagnostic

Cancer primitif du foie. Comprendre le diagnostic Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée

Plus en détail

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Établir Des Liens Guide des services de soutien à l intention des patients du Réseau mélanome Canada Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Un diagnostic de mélanome peut être bouleversant.

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Les essais cliniques

Les essais cliniques Les essais cliniques Les essais cliniques Cette brochure s adresse aux personnes qui ont à prendre des décisions en vue de traiter un cancer. Vous envisagez peut-être la participation à un essai clinique

Plus en détail

Guide de l administrateur. Démarrage de Net + ACDQ Aide à l installateur et configuration initiale

Guide de l administrateur. Démarrage de Net + ACDQ Aide à l installateur et configuration initiale Démarrage de Net + ACDQ Aide à l installateur et configuration initiale Dernière mise à jour décembre 2013 Table des matières Introduction... 3 Votre rôle en tant qu administrateur... 3 Votre rôle le jour

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire)

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié.

Plus en détail

L importance. de bien prendre son traitement

L importance. de bien prendre son traitement L état moteur du patient atteint de maladie de Parkinson est le reflet de l effet des médicaments. De ce fait, une prise régulière et à la dose adéquate est très importante. L analyse des doses et des

Plus en détail

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Le diabète et la conduite automobile Voici l histoire de Marie-Claude Marie-Claude vient tout juste de célébrer ses 68 ans. Elle

Plus en détail

L auto-examen des seins

L auto-examen des seins L auto-examen des seins Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 I www.cancer.ca À quoi sert l auto-examen des seins (L AES)? L AES vise à déceler les changements de texture

Plus en détail

Droit de transformation de votre assurance collective

Droit de transformation de votre assurance collective Droit de transformation de votre assurance collective ASSURANCE COLLECTIVE Votre assurance vie collective pourrait être résiliée ou réduite lors de la cessation de votre emploi, à votre retraite ou lorsque

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General Hospital ADRESSOGRAPHE Département

Plus en détail

Omar veut décider comment utiliser l octroi de 5000 $ qu il vient de recevoir. But ultime

Omar veut décider comment utiliser l octroi de 5000 $ qu il vient de recevoir. But ultime La prise de décision Il existe de nombreuses techniques efficaces de prise de décision. Sans le savoir, vous utilisez ces techniques tous les jours. La technique que vous utilisez dépendra probablement

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches.

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Chères patientes, chers patients, chers proches, Vous-même, ou l un de vos proches, avez peut-être suivi un traitement ophtalmologique

Plus en détail

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions Information destinée aux patients Traitement par radiothérapie Des réponses à vos questions Bienvenue dans le service de radio-oncologie Une radiothérapie vous est prescrite. Celle-ci dure généralement

Plus en détail

L équipe multidisciplinaire du service d orthopédie-oncologie

L équipe multidisciplinaire du service d orthopédie-oncologie L équipe multidisciplinaire du service d orthopédie-oncologie Le service d orthopédie-oncologie de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont prodigue des soins aux patients provenant des différentes régions du Québec

Plus en détail

Programme de gestion des médicaments de spécialité

Programme de gestion des médicaments de spécialité Programme de gestion des médicaments de spécialité SYNONYME D ÉCONOMIES ET DE SANTÉ Votre régime d assurance soins médicaux vise à vous procurer une protection financière, à vous et aux membres de votre

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

LA PANCRÉATOGRAPHIE. Information pour la clientèle. Pour vous, pour la vie

LA PANCRÉATOGRAPHIE. Information pour la clientèle. Pour vous, pour la vie LA PANCRÉATOGRAPHIE Information pour la clientèle Pour vous, pour la vie Ce dépliant a été conçu pour vous donner des informations plus précises sur l examen que vous subirez, la cholangiopancréatographie

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Il peut être très difficile de composer avec la constipation.

Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Qu est-ce que la constipation? La nourriture que nous mangeons traverse l appareil digestif afin d alimenter notre organisme, notre esprit

Plus en détail

Qu est-ce qui provoque le stress?

Qu est-ce qui provoque le stress? 1 Qu est-ce qui provoque le stress? Le stress n épargne personne. On vit tous, à un moment ou à un autre, des situations stressantes qui, dans votre cas, pourraient se produire : à votre retour d un déploiement;

Plus en détail

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Au cours de ses études en école primaire, votre enfant sera soumis à des tests standardisés en lecture de l anglais et en mathématiques.

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif

ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif ÉQCA Échelle québécoise de comportement adaptatif Guide d utilisation de la plateforme de correction Version originale Table des matières Pré requis.. 3 Connexion à l application 3 - Les impératifs 4 Recommandations

Plus en détail

Vous devez tenir compte du temps

Vous devez tenir compte du temps LA SUEUR CHAUDE La Procédure De Respect Des Pratiques De Sécurité FA6 Vous devez tenir compte du temps lorsque vous planiez un projet et lorsqu en travaillant au site. L extrême chaleur ou vent peut causer

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

Comment se déroule un scanner?

Comment se déroule un scanner? Comment se déroule un scanner? Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à

Plus en détail