Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO"

Transcription

1 Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

2 AVIS DE CHANTIER N CO. 2/39 Avis de Résistance au Feu pour un Avis Technique AVIS n CO Entreprise KNAUF Avis de Résistance au feu : Procédé de construction STYLTECH avec plaques de plâtre KNAUF Champs sur Marne, le 2 février 2005 CSTB / «client» SF/DC - Avis Styltech-Knauf-mt.doc «ref»

3 y1 - OBJET L'objet de cet avis de laboratoire est d'estimer le degré de résistance au feu, selon l'arrêté du 22 mars 2004 du Ministère de l intérieur, des solutions techniques proposées pour le procédé du système constructif STYLTECH mis en œuvre avec des plaques de plâtre da la société KNAUF. Les profilés métalliques sont fournis par la société ARCELOR (PROFIL du FUTUR). Cet avis est réalisé dans le cadre de l'avis technique n. L avis technique peut comporter différentes solutions constructives. Lorsqu'une exigence de résistance au feu est demandée pour le bâtiment construit selon ce procédé, seules les solutions constructives validées par cet avis peuvent être appliquées. L étude est établie sur dossier présenté par le demandeur. y2 - DOCUMENTS DE REFERENCE 8 Arrêté du 22 mars DTU Bois-Feu. Le demandeur a fourni les informations et documents suivants : 8 Dossiers techniques du 25 mai et 3 juin Procès verbaux n , , , , , A, A, , , , , 98-G- 093, 02-G-015, 97-V-018, 99-V-103, , 96-G-224, 96-G-332, , , , RS97-103, , , (Sté. KNAUF). 8 Rapports d'essais de maquette de plafond n RS02-086/A et B, 00-P-339 et 00-P-340 (Sté. KNAUF). 8 Rapports d'essais de maquette de cloison n 04-F-094 (Sté. KNAUF). CSTB /KNAUF SF/DC

4 y3 - DESCRIPTION La description est établie sur la base des informations fournies par le demandeur. Les cotes sont indiquées en mm pour des valeurs nominales sujettes aux tolérances usuelles de réalisation. 26 plans A4 du cahier feu "KNAUF validées pour ces configurations sont données dans les tableaux 1 à 3. Les détails donnés sur ces plans, rejoints au présent avis, prévalent sur les plans et autres informations de l avis technique Généralités Les maisons construites selon ce procédé sont constituées d'une ossature porteuse, d'une isolation extérieure et d'une paroi intérieure en plaques de plâtre KNAUF. L'ossature porteuse des maisons et leurs faces métalliques extérieures sont constituées d'éléments minces. Les détails relatifs à la structure du bâtiment sont donnés dans l'avis technique n. En fonction de l'exigence au feu requise pour la maison, le parement intérieur des parois est constitué de différents types de plaques de plâtre. La composition de ce parement, pour tous les types de parois, est donné dans le cahier feu "KNAUF STYLTECH" (fourni par la société KNAUF) et sur les plans validés joints à cet avis de laboratoire. Tous les composants qui constituent ce type de bâtiment, nécessaires à la réalisation des assemblages des différents éléments de la structure et à son isolation thermique à froid, sont donnés dans l'avis technique. Ci-dessous ne sont décrit que les éléments participants à la résistance au feu du bâtiment. Les durées de résistance validées par cet avis prennent en compte la composition de la structure porteuse du bâtiment et la composition des planchers Les différentes configurations étudiées sont données dans les tableaux 1 à 3. CSTB /KNAUF SF/DC

5 Croquis Horizontal xKS13 direct sur solives Cahier feu KNAUF - STYLTECH Façade Composition de l'écran Vertical 1xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB Classement requise xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/4h xKS13 direct sur solives 1xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/4h xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/4h xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 direct sur montants ou sur +pivot acoustique fourrures MOB 1/4h? xKS13 sur fourrures F47 2xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/2h xBA18 sur fourrures F47 1xBA18 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/2h xKS13 sur fourrures F47 2xKS13 direct sur montants ou sur +pivot acoustique fourrures MOB 1/2h? xKF15 sur fourrures F47 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h xKF15 sur fourrures F47 2xKHD18 direct sur montants ou s1hur +pivot acoustique fourrures MOB 1h?? xFB15 sur fourrures FL55 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h1/2 Tableau 1 : Configurations étudiées pour les parois de façades et les plafonds liés à elles. 1/4h Croquis Horizontal xKS13 sur fourrures F xKS13 sur fourrures F47 +pivot acoustique 1xKHD18 sur fourrures F47 +pivot acoustique xKHD18 sur fourrures F xKHD18 sur fourrures F47 +pivot acoustique Composition de l'écran Vertical 2xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 2xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 1/2h 1/2h? 2xKS13 direct 1/2h? 2xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB 2xKS13 direct sur montants ou sur fourrures MOB xKF15 sur fourrures F47 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h 1/2h xFB15 sur fourrures FL55 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h1/2 Tableau 2 : Configurations étudiées pour les séparatifs et les plafonds liés à ces éléments de construction. Classement requise 1/2h? CSTB /KNAUF SF/DC

6 Cahier feu KNAUF - STYLTECH Murs de refend Croquis Composition de l'écran Classement Horizontal Vertical requise xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 direct sur montants 1/4h xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 sur fourrures MOB 1/4h xKS13 sur fourrures F47 1xKS13 un parement direct sur montants et l'autre sur fourrures MOB 1/4h xKS13 direct sur solives 1xKS13 direct sur montants 1/4h xKS13 sur fourrures F47 2xKS13 sur fourrures MOB 1/2h xKS13 sur fourrures F47 2xKS13 direct sur montants 1/2h xKS13 sur fourrures F47 +pivot acoustique 2xKS13 sur fourrures MOB 1/2h? xKF15 sur fourrures F47 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h xFB15 sur fourrure FL55 2xKHD18 sur fourrures MOB 1h1/2 Tableau 3 : Configurations étudiées pour les murs de refend et les plafonds liés à ces murs. 3.2 Ossature métallique porteuse du bâtiment L ossature porteuse du bâtiment est constituée de profilés formés à froid. Celle des pans de mur et refends intérieurs est constituée de poteaux en forme de C ou de Σ (multi-beam) à entraxe de 600 ou de 1200 mm et de lisses en U. L ancrage des poteaux dans le chaînage du soubassement est réalisé par des chevilles en acier ou par des crosses scellées. Les poteaux d'angle sont réalisés par des poteaux constitués de plusieurs profilés. L'ossature des planchers est constituée de solives en profilés PSB, "Z" (ZED), Σ (beam) et "C". Ces solives sont espacées de 600. Les détails sur les fermettes sont donnés dans l'avis technique. Les ouvertures comportent un cadre en profilés C et, si besoin, un linteau en profilé Σ. Les contreventements sont constitués, soit par des croix de St. André avec des plaques en acier d'épaisseur 1,5 à 2, soit par des bacs acier Nergal (voir avis technique). Les plans des montages annexés à cet avis précisent les entraxes maximaux à respecter par les différents éléments de structure afin d'assurer la durée de résistance au feu requise. Les plans des montages annexés à cet avis précisent Ossature support des écrans de protection du feu Ossature support des écrans verticaux CSTB /KNAUF SF/DC

7 Dans le cas des écrans verticaux, les plaques de plâtre sont fixées, soit directement sur les montants (les poteaux qui constituent la structure porteuse des pans), soit sur des lisses horizontales du type oméga (profilés MOB sur les plans joints à cet avis de laboratoire). Ces lisses sont fixées sur la structure porteuse du bâtiment. L'espacement maximal des lisses est de 600. Elles sont indispensables dans tous les cas où l'espacement des poteaux est supérieur à Ossature support des écrans horizontaux de protection du feu Dans le cas des écrans horizontaux, les plaques de plâtre sont fixées, soit directement sur les solives du plancher, soit sur une ossature type, d'écrans horizontaux, constituée de suspentes et de fourrures F 47. L'espacement maximal des suspentes est de 1200 et celui des fourrures est de Parements résistants au feu Les parements résistants au feu sont constitués de différents types de plaques de plâtre KNAUF. Dans le tableau 1 sont donnés les types de plaques utilisées pour chaque configuration étudiée. Les explications des notations données dans le tableau 1 sont : 1 KS13 : une plaque de plâtre standard d'épaisseur de 12,5 mm, 1 KF15 : une plaque de plâtre spécial feu d'épaisseur de 15 mm, 1 KHD18 : une plaque de plâtre standard haute dureté d'épaisseur 18 mm, 1 FB15 : une plaque de plâtre standard "fireboard" d'épaisseur de 15 mm. La pose des plaques doit être conforme au DTU Le calpinage des plaques et leurs fixations doivent être conformes aux PV de résistance au feu de référence. Les vis utilisées pour la fixation des parements et leurs espacements sont conformes au PV de résistance au feu utilisés comme référence pour cette étude. Les joints entre plaques sont traités conformément au PV de référence par des enduits et bandes à papier testés par des essais de résistance au feu. Les étanchéités des angles entre parois verticales sont traitées conformément au DTU En effet, les angles sont constitués d'un montant sur lequel sont fixés les parements des deux parois. Leur finition est réalisée à l'aide de bandes à papier et d'enduits certifiés par des essais de résistance au feu. Les étanchéités périphériques des plafonds où autrement dit, les étanchéités entre écrans horizontaux et verticaux, sont assurées à l'aide de cornières sur lesquelles sont fixés les deux écrans. Les joints d'étanchéités sont traités comme ceux des angles des parois verticales. CSTB /KNAUF SF/DC

8 3.5 Isolation Des isolants en laine minérale peuvent ou non être placés au dos des écrans horizontaux et au vide interne des écrans verticaux. Les configurations validées par cet avis peuvent être utilisées avec ou sans laine minérale sans changement de la durée de résistance. Les panneaux de laine minérale sont fixés par des aiguilles acier avec rondelles clipsées, ou par un laçage en fil de fer repris sur des vis prises sur les profilés d'ossature. 3.6 Dispositions générales pour assurer la résistance au feu des écrans Pour toutes les configurations validées par cette étude, la protection des boîtiers électriques, insérés dans les écrans, doit être vérifiée par un essai de résistance au feu. Afin de ne pas modifier la durée de résistance au feu des écrans, objet de cet avis, les portes ou d'autres éléments de construction insérés dans ces écrans doivent être validés par des essais de résistance au feu. Les configurations des écrans horizontaux validées par cet avis sont valables pour des planchers en bois et en béton. Les embrasures des ouvertures sont traitées de manière identique aux angles entre écrans horizontaux et verticaux, à savoir, la face inférieure des ouvertures est constituée du même type de plaques de plâtre que celle de l'écran intérieur et que ces plaques sont fixées sur un profilé métallique positionné à l'angle formé par ces deux faces perpendiculaires. La résistance au feu de la face extérieure n'a pas été étudiée par cet avis de laboratoire, par conséquence l'influence sur le comportement au feu de la structure du bâtiment, sous l'effet des flammes qui sortent des ouvertures n'a pas été étudiée. y4 - JUSTIFICATIONS p Solutions constructives justifiées par des résultats d'essais de résistance au feu, CSTB /KNAUF SF/DC

9 p p p p La tenue mécanique des écrans et leur isolation thermique assure la stabilité au feu de la structure porteuse du bâtiment pendant toute la durée requise et est validée par cette étude, Protection suffisante des pivots acoustique des suspentes pour ne pas affecter la durée de résistance au feu requise de l'écran horizontal et par conséquent celle du bâtiment, Traitement soigné des étanchéités des jonctions entre écrans verticaux et horizontaux, Le calpinage des plaques des écrans et les pas de fixation de ces plaques sont identiques à ceux des essais de références. y5 - CONCLUSIONS Au sens de l arrêté de résistance au feu susvisé, toutes les configurations du procédé de construction KNAUF STYLTECH, telles que décrites au chapitre 3 (dans les tableaux 1 à 3), satisfont les durées de résistance au feu requises ce, lorsque le feu est situé à l'intérieur des pièces entourées par les écrans qui constituent leurs parois et que ces écrans ne sont attaqués par le feu que sur la face intérieure. En considère donc que les durées de résistance au feu validées ne sont valables que pour des feux circonscrits à l'intérieur du bâtiment. y6 - VALIDITÉ La validité du présent avis et sa durée sont limitées par toute modification des données techniques ou réglementaires prises en compte dans son établissement, par exemple : La fin de validité de l avis technique du procédé de construction KNAUF STYLTECH. La fin de validité de l un des documents justificatifs indiqués en référence (procès verbaux, rapports d essai, DTU, etc. Toute modification dans les produits et matériaux indiqués. Toute modification de l arrêté du 22 mars 2004 ou tout changement dans les méthodes d essai et de classement concernées qui changeraient les données nécessaires à l'estimation de la durée de résistance au feu des configurations objet de cette étude. CSTB /KNAUF SF/DC

10 PLANS DU CAHIER FEU KNAUF-STYLTECH FAÇADE CSTB /KNAUF SF/DC

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22 SEPARATIFS CSTB /KNAUF SF/DC

23

24

25

26

27

28

29

30 Murs et Refend CSTB /KNAUF SF/DC

31

32

33

34

35

36

37

38

39 Remarques: L acceptation et l utilisation de cet avis engagent le demandeur sur l exactitude des informations communiquées et utilisées par le laboratoire pour établir le présent avis. La conformité des réalisations des chantiers n est pas vérifiée par le laboratoire de résistance au feu. Le présent avis est établi sur la supposition du dimensionnement normal de l ouvrage vis à vis des actions mécaniques auxquelles il doit résister à froid. Ce dimensionnement n a pas été vérifié par le laboratoire de résistance au feu. Cet avis de résistance au feu a été établi pour répondre aux exigences de résistance au feu requises qui ont été indiquées par le demandeur ; Il ne préjuge pas des autres aspects de sécurité. Fait à Champs Sur Marne, le 11 février 2005 Département Sécurité, Structures et Feu Ingénierie de la Sécurité et Technologies Associées Dhionis DHIMA CSTB /KNAUF SF/DC

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9 Notre métier... p Matière première... p Ossature bois... p 9 Éléments constitutifs... p 0 Assemblages... p Performances énergétiques... p Réalisations... p Notre métier Matière première Charpentes Françaises

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 03 : CHARPENTE OSSATURE BOIS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Charpente ossature bois - 1 / 11 - 3 LOT 03 CHARPENTE OSSATURE BOIS 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

Aménagement des Locaux de la Maison de Santé Rue de lʼ église 89150 DOMATS

Aménagement des Locaux de la Maison de Santé Rue de lʼ église 89150 DOMATS CCTP Lot n 02 Charpente - Ossature Bois - Bardage Bois Page 1 / 6 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (D.C.E.) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT n 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable Tous les prix pour la construction et la rénovation VERSION DEMO (sans les prix) Pour obtenir la version avec les prix : commandez ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable 2013 Economies d'énergies

Plus en détail

Avis Technique 16/10-607

Avis Technique 16/10-607 Avis Technique 16/10-607 Annule et remplace l Avis Technique 16/06-513 Mur à coffrage intégré Coffrage Structural Coffor Titulaire : Société Polyfinance Coffor Holding SA 5 Rue Faucigny CH-1705 Fribourg

Plus en détail

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 02.01 PRESCRIPTIONS...2 02.01.01 Prescriptions réglementaires...2 02.01.02 Qualité des bois...2 02.02 NOTE DE CALCULS ET PLANS...2 02.03

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement L acoustique : une attente majeure pour les Français. Le bruit concerne tout le monde, il est omniprésent dans votre vie. Les bruits

Plus en détail

Métropolines 2 / / 2

Métropolines 2 / / 2 Métropolines 2 / / 2 Systèmes intercontemporains, pragmatiques, clairs Métropolines 2 : un nouveau système de cloison multiple, fonctionnel et pragmatique qui permet de réaliser tous les scénarios et de

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS RECONSTRUCTION DU BATIMENT F-CONSTRUCTION OSSATURE BOIS Murs MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC Principes Les murs à ossature légère en bois sont constituées

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

Vis à béton FBS et FSS

Vis à béton FBS et FSS Vis à béton FBS et FSS Un montage rapide et de hautes performances. ETA-11/0093 ETAG 001-6 Usage multiple pour application non structurelle dans le béton Z-21.8-2015 ETA-11/0095 ETAG 001-3 Option 1 pour

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

CCTP Bâtiment bois modulaire

CCTP Bâtiment bois modulaire CCTP Bâtiment bois modulaire www.modulenbois.fr GECCO - Société coopérative artisanale à responsabilité limitée et capital variable 225, route de Nîmes 34670 Baillargues - Tel : 04 67 58 22 54 Fax 04 99

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois Prescriptions de mise en œuvre Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois technique & détails SOMMAIRE Produit p. 03 Propriétés caractéristiques p. 04 Physique du bâtiment p. 05 Découpe et

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Assemblages résistant au feu

Assemblages résistant au feu Renseignements exhaustifs sur les essais des assemblages à indice de résistance au feu montés à l aide de produits et de systèmes de CGC Assemblages résistant au feu SA-100 L un des enjeux cruciaux des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02 LOT N 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRESCRIPTIONS GENERALES... 5 1.1. CHARPENTE... 5 1.1.1. EXIGENCES

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

Charpente visible sous plafond et couverture isolée

Charpente visible sous plafond et couverture isolée Charpente visible sous plafond et couverture isolée Pour voir un plafond lambrissé et la charpente apparente sous une couverture de tuiles ou de tôles, il vous faut préciser les réglages du Toit, du Plafond

Plus en détail

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665 CertainTeed SHAFTLINER Pour For Acloisons rea Separation de séparation Firewalls pare-feu SHAFTLINER Depuis 1665 Panneaux SHAFTLINER pour c Les panneaux GlasRoc Shaftliner sont des produits spécialement

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE HABITATION. Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE

CONSTRUCTION D'UNE HABITATION. Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE CONSTRUCTION D'UNE HABITATION Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES C.C.T.P D.C.E. Lot N 01 : CHARPENTE - OSSATURE

Plus en détail

Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme

Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme * Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme Le programme, lancé en 2009** et coordonné par FCBA, a pour objet d affiner les connaissances sur le comportement au séisme des habitats

Plus en détail

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense P. Gontier 1 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense Pascal Gontier Architecte

Plus en détail

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques La construction face au risque sismique Nouvelle réglementation Auch 27 novembre 2012 Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques Albane RAMBAUD Sandrine MARNAC CETE du Sud Ouest / DALET

Plus en détail

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

LES MURS EN STRUCTURE BOIS

LES MURS EN STRUCTURE BOIS LES MURS FICHE TECHNIQUE / 03 LES TECHNIQUES CONSTRUCTIVES TRADITIONNELLES Le mur en structure bois est toujours posé sur une base en pierre ou maçonnerie afin de le protéger de l'humidité (voir fiche

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Vfoyers centraux chauffent

Vfoyers centraux chauffent Fiche technique - Série 9000 LES FOYERS isibles depuis tous les coins de la maison, nos Vfoyers centraux chauffent jusqu'à 1500 pi. car. sans besoin de ventilateurs électriques. Ils dégagent une douce

Plus en détail

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique)

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique) Avis Technique 9/10-905 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-829*V1 Cloison de distribution et de doublage Partition wall Vorsatzschalen Masterimpact RH Titulaire : Usine : Société Promat SAS Rue de

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p.

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p. solutions B É T O N Inertie thermique et confort d été UNE TROP FORTE CHALEUR À L INTÉRIEUR D UNE HABITATION EST UN Logements Paris FACTEUR D INCONFORT IMPORTANT.SI CELA EST SOUVENT VÉCU COMME UNE FATALITÉ,

Plus en détail

Top. La vis adéquate pour chaque montage

Top. La vis adéquate pour chaque montage Top La vis adéquate pour chaque montage Vue d ensemble: De cette manière vous trouvez la vis qu il vous faut. Applications Vis Toproc vis à distance Toproc-Baby vis à distance Toproc-S autoperceuse vis

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

Plus en détail

G UIDE solutions TECHNIQUEs. PlANCher. ToiTure. CrÉATioN d'espace EUROCODE 5. NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1

G UIDE solutions TECHNIQUEs. PlANCher. ToiTure. CrÉATioN d'espace EUROCODE 5. NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1 G UIDE solutions TECHNIQUEs ToiTure PlANCher CrÉATioN d'espace EUROCODE 5 NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1 ÉdiToriAl SoMMAire ToUT sur la poutre NailWeb DaNs UN seul GUIDE la poutre Nailweb existe depuis plus

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2304 Annule et remplace l Avis Technique 5/09-2066 Système d isolation composée (EPS + MW) non porteur support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

Les + Tournus. Rigidité : plan de travail épaisseur 1,2 mm, doublé par panneau stratifié hydrofuge avec encadrement en aluminium.

Les + Tournus. Rigidité : plan de travail épaisseur 1,2 mm, doublé par panneau stratifié hydrofuge avec encadrement en aluminium. Les + Tournus Sécurité et esthétique : bandeau à bords droits hauteur 40 mm, bord écrasé périphérique. Confort acoustique : bac et égouttoir insonorisés. Esthétique : bandeau hauteur 40 mm et dosseret

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1558

Avis Technique 2/13-1558 Avis Technique 2/13-1558 Annule et remplace l Avis Technique 2/09-1349 Plaques en fibres-ciment Bardage rapporté/vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Natura Pictura Textura

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

NOM :...PRENOM :... LP Alfred SAUVY 66740 VILLELONGUE DELS MONTS

NOM :...PRENOM :... LP Alfred SAUVY 66740 VILLELONGUE DELS MONTS LP Alfred SAUVY 6674 VILLELONGUE DELS MONTS Bac Pro TMA Dossier n 3 : Agencement Angle de sanitaire CCF Mise en œuvre / Épreuve E33 Ce document comporte 9 pages. Assurez vous que cet exemplaire est complet.

Plus en détail

Ferrures d assemblage

Ferrures d assemblage Ferrures d assemblage Table des matières Ferrures d assemblage à percer 3-9 Ferrures d assemblage à visser 10-13 Équerre d assemblage et plaques de raccord 14-19 Ferrures d assemblage spécifiques 20-22

Plus en détail

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX MAITRE D OUVRAGE 29, Rue Frédéric CHOPIN 26000 VALENCE MSA CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 02 CHARPENTE BOIS - ARCHITECTE BET STRUCTURE / ECONOMIE / FLUIDES Cabinet d'architecture Olivier

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009 La Poutre en I Le guide d emploi L essentiel pour une bonne réalisation dcembre 2009 Nos partenaires AGINCO 6 rue Henry Potez Z.I. Nord 28100 DREUX Tél : 02 37 42 51 00 Fax : 02 37 42 50 10 Web : www.aginco.fr

Plus en détail

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Description Le Contre-châssis Scrigno Gold Base version plaques de plâtre est destiné à des cloisons intérieures en plaques de plâtre pour une épaisseur

Plus en détail

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON B.60 VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

Plus en détail

Poseuse de systèmes intérieurs

Poseuse de systèmes intérieurs Poseuse de systèmes intérieurs Le plan de formation des apprentissages (poseuse de systèmes intérieurs) Les tâches du métier de poseuse de systèmes intérieurs Tâche 1 : Tâche 2 : Tâche 3 : Tâche 4 :

Plus en détail

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons Cloisons Sommaire 1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons 2 Présentation Les types de cloisons Gyproc Applications et avantages Choix des plaques Pose parallèle ou perpendiculaire

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

Annule et remplace toute liste de prix précédente

Annule et remplace toute liste de prix précédente SYSTEMES D OSSATURES APPARENTES : T 15 - T 24 - T 35 - JOINT CREUX LONGUE PORTÉE - OSSATURES POUR CLOISONS ET PLAFONDS EN PLAQUES DE PLATRE, ACCESSOIRES, VISSERIE, TRAPPES DE VISITE, JOINTOIEMENT Annule

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

Document Technique d Application. Labelrock

Document Technique d Application. Labelrock Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/2-955 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-822 Doublage de mur et habillage Wall lining Vorsatzschale Labelrock Relevant de la norme NF EN

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Revêtement des murs extérieurs

Revêtement des murs extérieurs Canada R É S I D E N T I E L Revêtement des murs extérieurs Édition nouvelle construction Le mur performant et ses avantages procurés par l isolant CLADMATE Le concept de «mur performant» procure aux maisons

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

FERMACELL. Guide de pose

FERMACELL. Guide de pose FERMACELL Guide de pose 2 Avantages FERMACELL d un seul coup d œil. 50 kg par vis avec cheville 30 kg par vis seule 15 kg par crochet ou clou La plaque FERMACELL a un classement de réaction au feu Mo (incombustible)

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

Fiche technique ossature bois

Fiche technique ossature bois Fiche technique ossature bois Page 1 Ce manuel constitue le support d une formation en éco construction dispensée sur cinq jours. Avant de découvrir les différentes techniques de construction bois il nous

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail