Retenir les meilleurs talents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retenir les meilleurs talents"

Transcription

1 Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents

2 Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre première tasse de café bien chaud, votre meilleure collaboratrice frappe à la porte et demande un entretien de quelques minutes. L expression de son visage n annonce rien de bon. Elle vous raconte qu elle a vécu une expérience fantastique au sein de l entreprise en particulier sous votre direction mais qu il est temps pour elle de relever de nouveaux défis. Vous venez de perdre votre employée la plus talentueuse, une personne sur laquelle vous pouviez compter en tout temps et vous n avez rien vu venir. Ses recherches se sont effectuées dans le plus grand secret. Votre principal défi actuel est la rétention Dans un contexte économique où les signes de reprise sont de plus en plus évidents, bien des sociétés se soucient de rebondir avec une compétitivité renouvelée. La première source d avantage concurrentiel dans pratiquement toutes les professions n est plus la recherche et le développement, l accès au financement, la technologie ou le marketing, mais bien l élément humain. Réussir à garder des collaborateurs qualifiés, en particulier les talents les plus performants, ne va pas sans poser quelques défis de taille, et ce, quel que soit le climat économique. Les meilleurs candidats sont toujours convoités. Vous ne pouvez vous contenter de vœux pieux. Pour que vos collaborateurs restent à votre service, il faut leur donner de bonnes raisons de rester, une multitude de bonnes raisons. Pour un grand nombre d entreprises, le secret de la rétention ne se résume pas à une formule toute simple, mais bien dans la manière de traiter le personnel. Pour développer une vision à long terme, le management doit s appuyer sur un changement d attitude et de comportement à l égard des collaborateurs. Nous énonçons dans ce guide quelques techniques à adopter pour retenir vos meilleurs talents.

3 Facteur clé: le recrutement intelligent Si vous souhaitez fidéliser vos collaborateurs les plus précieux, il vous faut à tout prix recruter dès le départ les bonnes personnes. Le choix que vous effectuez, et que le collaborateur effectue également, est plus que jamais crucial, car tout engagement est fondé sur la compatibilité. Il est essentiel pour l employeur comme pour l employé de trouver la combinaison gagnante. Un bon partenariat donne de l élan. Mais à l opposé, un partenariat qui ne repose pas sur des bases solides peut s avérer coûteux. Pour des conseils plus précis sur les techniques intelligentes de recrutement, veuillez contacter le bureau Adecco Finance de votre région. Partez du bon pied Les premières impressions sont déterminantes, et les premiers jours ont un impact profond sur le développement d une relation de travail durable. Pour que votre politique d intégration vous assure le succès, il faut qu elle aille au-delà des mesures d accueil habituelles. Les managers seniors devraient prendre les nouvelles recrues sous leur aile et les encadrer avec soin. En les invitant par exemple à joindre des équipes de projets spéciaux ou à des séances de planification; ou en trouvant des occasions de leur confier des missions de présentation à des cadres supérieurs lors de réunions de haut niveau. Motivezles dès le tout premier jour et accomplissez ainsi une large part du travail de rétention.

4 Un cadre de travail plaisant donnera à vos employés l envie de rester. Le salaire ne suffit pas à maintenir la motivation et l enthousiasme de vos effectifs L argent demeure un moyen puissant de conquête des cœurs et des esprits de vos collaborateurs et aide à maximiser leur productivité. Mais c'est pendant la phase de recrutement que l attrait du salaire et des autres avantages est le plus élevé. Les employeurs futés offrent à leurs collaborateurs des récompenses non pécuniaires et des avantages non conventionnels qui améliorent leurs conditions de vie et leur donnent une plus grande satisfaction. Voici une courte liste des avantages alloués par les entreprises qui s efforcent d établir des liens solides avec leurs employés: Temps alloué pour la gym, garde d enfants et séminaires de formation, dont les coûts sont payés par l entreprise Crèche sur le lieu de travail Heures flexibles Job sharing Récompenses incitatives sous forme de voyages Programmes de reconnaissance En bref, accordez une rémunération juste, touchez le cœur des employés et créez une culture à laquelle ils ont envie de s attacher. Tout cela vaut bien plus que l argent seul. Montrez aux employés qu ils sont respectés et valorisés Il est important, aujourd hui plus que jamais, de laisser entendre aux membres indispensables d une équipe combien vous et votre entreprise tenez à eux. Le moyen le plus efficace d exprimer votre reconnaissance à un collaborateur est également le plus simple: dites-lui simplement merci. Louer une bonne performance n'est pas une idée nouvelle, c est une idée qui perdure et qui a plus de poids que jamais. La rémunération est un droit. La reconnaissance est un cadeau. Certaines des formes les plus efficaces de reconnaissance ne coûtent rien. Un mot de remerciement exprimé avec sincérité par la bonne personne au bon moment peut signifier plus pour un collaborateur qu une augmentation de salaire, une récompense formelle ou un mur entier tapissé de certificats. La puissance de tels gestes de reconnaissance tient au fait que quelqu'un a pris le temps de souligner le succès, d identifier son auteur, et de le ou la complimenter personnellement et au moment opportun. Les recherches ont démontré que les récompenses les plus appréciées des employés sont celles qui ont un caractère personnel et qui sont délivrées sur-lechamp par le supérieur hiérarchique direct. En d'autres termes, tout manager possède à portée de main des moyens de susciter la satisfaction de son personnel. 4

5 Voici quelques suggestions qui ne sont pas onéreuses ou qui peuvent parfois même être gratuites: Invitez vos collaborateurs à votre bureau pour les remercier. N abordez pas d autre sujet. Demandez à votre chef ou au PDG de la société d appeler un collaborateur pour le ou la remercier pour une réalisation exceptionnelle. Faites appel aux idées pour résoudre un problème. Lorsque vous consultez vos collaborateurs clés, ils comprennent que leurs opinions ont de l importance. Permettez à un employé dont les réalisations sont exceptionnelles d utiliser la meilleure place de parking pendant une semaine. Signez de votre main une carte de remerciement. Demandez-vous comment faire profiter les personnes qui travaillent avec vous d un climat de plaisir, de célébration, de récompense et de reconnaissance au cours des deux prochaines semaines. Communiquer souvent et apprendre à écouter Fréquence insuffisante. Informations inexactes. Pas au bon moment : telles sont les critiques les plus fréquentes formulées par les employés au sujet de la communication d entreprise. Le manque d information peut avoir un rôle décisif sur le succès ou l échec des affaires, il peut affecter des décisions critiques, des négociations importantes et des relations interpersonnelles clés. L information est le pouvoir, et ce, dans le sens le plus positif qui soit. Une communication ouverte, honnête et en temps opportun favorise l implication du personnel et son sens de l autonomie. Célébrez le succès. Même dans les temps difficiles, il peut y avoir de bons résultats. Aidez votre équipe à mettre l emphase sur ces succès et reconnaissez la valeur de ceux qui y ont contribué. Désignez des jours où les collaborateurs peuvent commencer plus tard ou quitter plus tôt le travail, ou alors venir en tenue décontractée. 5

6 Etre écoutés et compris des autres témoigne du respect et de la valeur qui nous sont accordés. Les employés d aujourd hui ont besoin de se faire entendre pour s exprimer sur les problèmes qu ils rencontrent, partager des idées et faire des suggestions. Quels sont les moyens à la disposition des entreprises pour donner la parole à leurs employés et que cela soit au cœur de leur stratégie de rétention? Voici quelques suggestions: Tenir des réunions 50/50 Les employés veulent être entendus et compris. Bien qu ils ne soient pas opposés à ce qu'on leur dise la vérité, ils apprécient l empathie et l humanité. Ces deux besoins peuvent être respectés de manière équilibrée lors de réunions 50/50: le management s exprime pendant la première moitié de la séance, sur ses objectifs, sa vision et sa mission; les employés ont la possibilité de soulever les questions qui les préoccupent pendant l autre moitié de la réunion. Le besoin de se sentir impliqué étant extrêmement important pour les employés, le meilleur moyen d éradiquer la négativité et la morosité est de communiquer de manière exhaustive et directe dans le cadre de plusieurs rencontres. Travailler de concert avec les collaborateurs Faites-vous un devoir de discuter des questions importantes qui se posent au quotidien. Envisagez de poser des questions telles que: Que pouvons-nous faire pour faciliter votre travail, pour que votre expérience soit meilleure? Créer des occasions pour pratiquer l écoute efficace Créez de nouvelles formes d écoute de vos collaborateurs qui sont compatibles avec votre culture d entreprise. Boîtes à suggestions, comités d employés, enquêtes et groupes cibles peuvent constituer d excellentes stratégies pour parvenir à une écoute plus efficace. Mais soyez en mesure d agir sur les questions soulevées par vos employés. La pire approche est celle qui consiste à susciter des questions importantes sans avoir l intention d y répondre. 6

7 Les collaborateurs sont des êtres humains respectez ce principe L avantage le plus recherché par les collaborateurs pourrait bien être l équilibre. Certaines études montrent qu'un mode de vie équilibré et non l argent est la première des priorités identifiées par les jeunes chercheurs d'emploi. Un nombre croissant de personnes définit le succès en termes de qualité de vie plutôt que de réussite financière. Un des moteurs de la loyauté des collaborateurs est la reconnaissance exprimée par les managers à l égard du besoin d équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Il a en outre été démontré qu une prise de conscience et une appréciation accrues des questions d équilibre entre travail et vie privée de la part des employeurs suscitent une loyauté plus forte des employés. Aujourd hui, les employés prennent la parole pour soulever des problèmes, partager des idées et émettre des suggestions. Favorisez le développement et la réussite de vos effectifs Un autre facteur déterminant pour assurer la rétention des effectifs est de susciter des opportunités de développement personnel. Le remboursement des frais de cours, la formation en entreprise, des abonnements gratuits à des revues spécialisées de la branche, des opportunités de promotion et de développement de nouvelles compétences sont tous des avantages valorisés par les personnalités performantes d aujourd'hui. Les cadres intelligents ont tôt fait de découvrir ce qui compte le plus pour les membres de leurs équipes dont le départ représenterait une grande perte. Cela peut signifier pour certains individus de ralentir la cadence de travail afin de prendre le temps de se ressourcer et de maîtriser le stress causé par les cycles économiques. Pour d autres, la réponse adéquate peut consister à leur donner des missions qui surpassent et stimulent leur expertise. Le message clé est: trouvez ce qui tient à cœur à la personne talentueuse que vous voulez fidéliser, puis répondez à ses besoins.

8 Vous voulez en savoir plus? Contactez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. Adecco Finance Streitgasse Basel Tél Im Stade de Suisse Papiermühlestrasse Bern Tél Rue du Marché Genève 3 Tél Rue du Petit-Chêne Lausanne Tél Stampfenbachstrasse Zürich Tél adecco.ch

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Motiver les équipes commerciales

Motiver les équipes commerciales Motiver les équipes commerciales Nouvelle recherche sur les facteurs de motivation des commerciaux les plus performants. par Colleen O Sullivan & Greg McDonald Developing the 21st century workforce TM

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

ATELIERS THEMATIQUES COMMERCES UNIONS COMMERCIALES ATELIER CONDUITE DE REUNION DECIDER - CONVAINCRE MOBILISER

ATELIERS THEMATIQUES COMMERCES UNIONS COMMERCIALES ATELIER CONDUITE DE REUNION DECIDER - CONVAINCRE MOBILISER ATELIERS THEMATIQUES COMMERCES UNIONS COMMERCIALES ATELIER CONDUITE DE REUNION DECIDER - CONVAINCRE MOBILISER Siège social 82, bis av. des Mimosas - 64700 HENDAYE Tél. 05 59 85 28 59 - Fax : 05 59 201

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit L union fait la force Parce qu ils sont essentiels pour la qualité de votre travail, nous accordons

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail GUIDE DU FORMATEUR L'art d'inspirer une équipe de travail TABLE DES MATIÈRES PRÉPARATION À L'ATELIER LE MESSAGE VIDÉO................................................................ 2 COMMENT UTILISER

Plus en détail

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription Hiver 2014/2015 News Chères lectrices, chers lecteurs, Celui qui décide d entamer une formation professionnelle supérieure, et de passer des examens conséquents dans le domaine professionnel dans lequel

Plus en détail

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises Management motivationnel Stress et Management Droits et devoirs du manager CATALOGUE Formations Inter- Entreprises Cabinet de Conseil et de Formation en Motivation et Développement de la Performance CRECI

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans le Conseil juridique et fiscal

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans le Conseil juridique et fiscal www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans le Conseil juridique et fiscal L union fait la force Parce qu ils sont essentiels pour la qualité de votre

Plus en détail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail RÉSUMÉ : Facteurs et stratégies visant à aider les infirmières et infirmiers en santé au travail à appuyer le superviseur dans les cas de retour au travail d'employés qui ont eu des problèmes de santé

Plus en détail

Appuyer les femmes dans des postes de direction

Appuyer les femmes dans des postes de direction Juin 2011 Appuyer les femmes dans des postes de direction La diversité des sexes au travail Pourquoi se préoccuper de la diversité des sexes au travail? Les organisations qui attirent des femmes, qui les

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

ecrm: Attrition clients

ecrm: Attrition clients ecrm: Attrition clients Comment identifier et retenir un client sur le départ? Cabestan Livre Blanc Introduction Les clients, même les plus fidèles, sont parfois incités à mettre fin à leur relation avec

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Remerciements Bénévoles Canada remercie l auteure, Liz Weaver, de son travail à l égard du document original, intitulé

Plus en détail

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES 2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50ANS? O N Si non : Voir trucs et astuces SOMMES-NOUS PRÊTS À RECEVOIR LES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50 ANS? Savons-nous pourquoi nous voulons

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Formation et Coaching en Leadership inclusif et en Management interculturel Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Une approche holistique

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

Le Marketing Relationnel par Email

Le Marketing Relationnel par Email 1 Comment améliorer sans peine la qualité de vos contacts, renforcer votre crédibilité Et accroître votre liste!" 2 TABLE DES MATIERES...2 Comment améliorer sans peine la qualité de vos contacts, renforcer

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration L organisation interne et la gestion des ressources humaines Un outil d aide à la structuration Sommaire 1 L organisation interne de l association 2 1.1. Clarifier les rôles et missions de chacun 2 1.2.

Plus en détail

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100 4200 North Fraser Way Burnaby

Plus en détail

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel «L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel Pascale JOLY, Fondatrice du Cabinet : COACHDAFFAIRES Entrepreneur, Executive & Business Coach AAA Autodidacte,

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux

Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux Joël Gayet CoManaging Un marketing centré sur la création de lien et la communauté Autour de la marque, la communauté et les ambassadeurs sont

Plus en détail

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Enquête ADP 2015 auprès des responsables de la gestion du capital humain d entreprises internationales TABLE DES MATIÈRES Synthèse... 3 Introduction

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS PREMIÈRE ÉDITION (4 Juin 2014) LISTE DE CONTROLE POUR ENGAGER UN BON CONSULTANT I. Travaux préparatoires en interne II. Critères personnels concernant le consultant III.

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

Statuts du 16 mars 2013

Statuts du 16 mars 2013 Statuts du 16 mars 01 Nom et siège Article 1) L Association Suisse des Donneurs Vivants d Organe, ASDVO en abrégé, est une association selon l Article 60 du Code Civil Suisse (CC). Elle est neutre du point

Plus en détail

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE OFFICE FEDERAL DES MIGRATIONS (ODM) MESURES D ENCOURAGEMENT DE L INTEGRATION PRISES PAR LA CONFEDERATION : PROGRAMME DES POINTS FORTS 2008-2011 EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine.

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. Et pour la réalisation de ses rêves. Avoir un but, c est bien.

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Outplacement Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets L outplacement Nous abordons la transition de carrière comme une

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points CORRIGÉ GEDOC SA Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 Organisation des réunions 1.1 Mettre en évidence les inconvénients de l organisation actuelle des réunions.

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants [ Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E sommaire Page 2 3 3 3 4

Plus en détail

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime:

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime: www.pwc.ch/careers Grow your own way Tes possibilités de carrière The opportunity of a lifetime: Audit Conseil juridique et fiscal Conseil économique Services internes Une mine d expériences: éditorial

Plus en détail

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Table des matières 1. Faites la promotion de notre partenariat sur votre site Web 2. Suivez-nous sur Twitter et participez à la conversation 3. Aimez-nous

Plus en détail

Fidéliser = Développer l expérience employés. Lucie Morin Professeure

Fidéliser = Développer l expérience employés. Lucie Morin Professeure Fidéliser = Développer l expérience employés Lucie Morin Professeure Sommet 18 juin 2015 Fidéliser les employés, c'est la même chose que fidéliser les clients : on doit offrir un bon service après-vente!

Plus en détail

Savoir fidéliser ses clients

Savoir fidéliser ses clients Savoir fidéliser ses clients le programme partie 1 Les enjeux de fidélisation partie 2 La relation client : un levier de fidélisation Partie 3 Gérer sa base de données clients Partie 4 Les outils pour

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

B.A.-BA de la garde d enfants

B.A.-BA de la garde d enfants B.A.-BA de la garde d enfants pour la Suisse romande Vue d ensemble des variantes de garde les plus fréquentes pour les petits enfants - Crèche - Accueil familial de jour - Nounou - Babysitter, Au Pair

Plus en détail

Êtes-vous bien épaulé?

Êtes-vous bien épaulé? D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 Êtes-vous bien épaulé? de votre fournisseur DMS. Par Dave Bates MISEZ SUR VOTRE RÉUSSITE. Êtes-vous bien épaulé? Bénéficiez-vous d assistance? de votre fournisseur

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing L automatisation du marketing est une technologie qui permet de fidéliser les prospects grâce à des campagnes automatisées. Étant donné que

Plus en détail

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances Table des matières 1. Introduction 2. Revenus 3. Dépenses 4. Impôts 5. Budget 6. Planification financière 7. Assurances 8. Épargne-retraite 9. Autres responsabilités 10. Remarques finales 1 1. Introduction

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET Il existe un certain type d intelligence collective qui est à la fois vertueuse pour le collaborateur et riche de promesse pour l organisation, c est l intelligence

Plus en détail

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Client: entreprise du secteur privé et public Population: top management - 160 cadres dirigeants répartis en France

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

COMMENT RECONNAITRE SON STYLE DE MANAGEMENT PREFERENTIEL?

COMMENT RECONNAITRE SON STYLE DE MANAGEMENT PREFERENTIEL? COMMENT RECONNAITRE SON MANAGEMENT PREFERENTIEL? Les différents contextes professionnels et le caractère souvent hétérogène des individualités au sein d une même équipe supposent, pour le dirigeant ou

Plus en détail

Sales Excellence (L'excellence commerciale)

Sales Excellence (L'excellence commerciale) Aperçu général sur le Refresher pour les cadres dirigeants Sales Excellence (L'excellence commerciale) Dernière mise à jour : 30 janvier 2012 Pour plus d'informations ou pour vous inscrire, visitez notre

Plus en détail

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition «Chez nous, s entraîner c est s amuser» Cardio Féminin Profil du franchiseur Issus d une belle région du Québec, la Beauce, reconnue pour son entreprenariat

Plus en détail

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Un cadre d action commun des partenaires sociaux européens du secteur de l électricité I. Introduction

Plus en détail