Bibliographie : notes et références bibliographiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bibliographie : notes et références bibliographiques"

Transcription

1 IRFSS CRf Poitou-Charentes Domaine universitaire La Couronne Tél : Fax : Documentalistes : Marjorie Sacaze - Johann Vanaerde Bibliographie : notes et références bibliographiques Introduction Vous serez amené à lire et utiliser des documents pour constituer votre propre travail (mémoire, TFE, rapport ). Ce document vous explique comment citer un extrait d'un document puis comment écrire sa référence dans une bibliographie, selon une norme précise. Citer un extrait ou une idée d'un document dans son travail Si vous employez, dans votre travail, un extrait d'un document mot pour mot, il faut le signaler en italique et entre guillemets. Si vous ne citez pas l intégralité d une phrase, signalez la coupure entre crochets : «Blabla bla [...] bla bla bla.» Si vous reprenez une idée en changeant la formulation, il n'est plus nécessaire de mettre les guillemets et l'italique. Dans les deux cas, vous devez mentionner au lecteur que cet extrait ou cette idée proviennent d'un document original. Pour cela, il faut, suite à l'extrait, faire un renvoi en note de bas de page. En bas de page, vous écrirez une note bibliographique qui renverra elle-même à une référence bibliographique (plus complète) dans votre bibliographie. Visualisation BIBLIOGRAPHIE Blablablablablablablablablabla blablablablablablablabla. «Les commerces de proximité sont aujourd hui au cœur Renvoi du par n problème..» 1 en note de bas de page Blablablablablablablablablabla blabla blblblbalbalblabrbozribofbzsf 1 PIROUET, 2002, p PIROUET, 2002 Note bibliographique note de bas de page ALLAMYyBernard BERNARDETnMarianne PIROUET Jean Le commerce du troisième millénaire. Le quotidien de l économie. 15 janvier 2002, n 39, p.2-7 Référence bibliographique dans la bibliographie ROQUENAUD Edgard

2 1. La note bibliographique La note bibliographique informe succinctement sur la source du document et se situe en note de bas de page. Elle renvoie à la bibliographie. Généralités Présentation : NOM de l auteur, année, page d où est issue la citation ou l idée..«la différence n est pas due à un manque de consensus sur le contenu des champs à inventorier» 1.. En note de bas de page : 1 MAGNON, 2001, p. 123 Cas particuliers Jusqu à trois auteurs : NOM et NOM et NOM, année, page exemple pour deux auteurs : FORMARIER et POIRIER-COUTANSAIS, 1988, p. 14 Plus de trois auteurs : NOM du 1 er Auteur et al. (et alii = et les autres), année, page AKNIN et al., 1998, p. 146 L auteur est un organisme, un ministère : NOM de l organisme, année, page COMITE EUROPEEN DE LA SANTE, 1996, p. 8-9 Privilégiez la version abrégée si elle existe mais ne pas l inventer! : UNESCO, 2002, p.201 Si vous faites référence au même document plusieurs fois sur la même page, utilisez les abréviations suivantes : Ibid. (ibidem) = ici-même, fait référence au document qui précède immédiatement Op. cit. (opere citato) = œuvre citée, fait référence à un document déjà cité dans la page «La recherche * + de se développer.» 3 «L acquisition de connaissances * + tout la recherche» 4 «La recherche est * + sur une démarche scientifique.» 5 «La recherche scientifique appliquée * + les coûts.» 6 En note de bas de page : 3 INTERNATIONAL COUNCIL of NURSES, 1996, p FORTIN, 1996, p Ibid., p. 19 signifie que cet extrait provient du même document que le précédent 6 Op. cit. 3, p. 25 signifie que cet extrait est du même document que le 3 Si vous faites référence à différents documents d un même auteur et de la même année : faites suivre l année d une lettre permettant de différencier les documents KRUGMAN, 1991a, p. 156 KRUGMAN, 1991b, p. 35 >>> Reportez les lettres dans la bibliographie! - 2 -

3 2. La bibliographie & les références bibliographiques La bibliographie ne contient uniquement les références bibliographiques des documents utilisés. Les normes de présentation Les normes en vigueur sont celles de l AFNOR (Z ), celles de style américain et de Vancouver. Ces normes ont inspiré en 1998 une norme internationale la norme ISO pour les documents imprimés et la norme ISO pour les documents électroniques. La présentation de la bibliographie La bibliographie se situe avant les annexes. La police de caractère à utiliser est la même que pour le reste du travail. L enchaînement des références bibliographiques Il convient aujourd hui de citer les références bibliographiques dans l ordre alphabétique d auteur, puis par année de publication (de la plus récente à la plus ancienne). La longueur de la bibliographie d un travail de fin d études n est pas limitée. Elle peut faire plusieurs pages. Il faut cependant éviter d'hypertrophier sa bibliographie avec des documents que vous n avez pas lus puisque vous pourriez être interrogé dessus lors de la soutenance. Les documents imprimés du type ouvrage, article, mémoire et thèse ne font pas l objet d une rubrique particulière. Seuls les documents électroniques ou multimédias, les textes législatifs et les cours font l objet de rubriques spécifiques. exemple (vue d une page) : Bibliographie Les références bibliographiques Les références bibliographiques sont à concernant les documents de type classer par ordre alphabétique (Cf. suite du document) d AUTEUR!!!... Textes législatifs... Sites et pages Internet... Cours... Les autres types de documents utilisés - 3 -

4 La référence bibliographique Schématiquement, la référence bibliographique se présente dans cet ordre : AUTEUR. Année. Titre. Edition, pagination. Les normes pour citer la référence bibliographique des types de documents suivants : 1. ouvrage 7. thèse/mémoire 2. chapitre d ouvrage 8. cours/entretien 3. chapitre d ouvrage collectif 9. page et site Internet 4. ouvrage collectif 10. cdrom 5. article de revue 11. vidéo 6. texte législatif 1. Ouvrage d un ou plusieurs auteurs NOM Prénom. Année. Titre. Mention d édition (facultative). Ville d édition : Editeur. MACE Gordon Guide d élaboration d un projet de recherche. Bruxelles : De Boeck Université. Pour l année d édition, prendre la date du dépôt légal, si elle ne figure pas sur l ouvrage prendre la date d achevé d imprimer Pour la mention d édition, noter 2 ème éd. pour deuxième édition... Ne rien signaler pour une 1 ère édition Si plusieurs auteurs, cf. les règles d écriture p.2 2. Chapitre dans un ouvrage d un même auteur NOM Prénom. Année. Titre du chapitre. In Titre de l'ouvrage. Mention d édition. Ville d édition : Editeur, pagination. HYMAN Richard A la recherche de la mobilisation perdue. In Sociologie du travail, 40 ans après. Paris : Elsevier, p Il est plus judicieux de citer l ouvrage en entier que de surcharger la bibliographie de plusieurs chapitres d un même livre 3. Chapitre d un ou plusieurs auteurs dans un ouvrage collectif NOM Prénom. Année. Titre. In Auteur(s) de l ouvrage. Titre de l ouvrage. Mention d édition. Ville d édition : Editeur, pagination. BROSSIER Jacques Risques et incertitudes dans la gestion de l exploitation agricole. In Eldin M., Milleville P., Brossier J. Le risque en agriculture. Paris : Orstom, p Si plusieurs auteurs voir les règles d écriture p.2 4. Ouvrage collectif (sous la direction ou la coordination de ) Titre. Année. Sous la dir. de NOM, Prénom. Mention d édition. Ville d édition : Editeur, année. La laïcité, une valeur d aujourd hui? Sous la dir. de BAUDOUIN, Jean. Rennes : Presses universitaires de Rennes. Il est rare de citer un tel document, on se réfère généralement à un ou plusieurs chapitres 5. Article de revue (= article de périodique, magazine) NOM Prénom. Année. Titre de l article. Titre du périodique, date, volume (facultatif), numéro, pagination. LONCAN Anne Recompositions familiales, la part du thérapeute. Le journal des psychologues, novembre 2001, n 192, p Nom de la revue en italique Si plusieurs auteurs voir les règles d écriture p.2-4 -

5 6. Texte législatif (loi, arrêté, code...) MINISTERE. Intitulé du texte : Partie concernée. MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS. Décret n du 2 août 2010 relatif aux conditions d autorisation des programmes d éducation thérapeutique du patient : art. 4. La norme ISO est vague pour ce type de documents Vous pouvez mentionner la parution au Journal Officiel ou autre élément pertinent à la suite des parties obligatoires La mention du ministère est facultative 7. Thèse ou mémoire (publié ou pas) NOM Prénom. Année. Titre. Mention de thèse (ou de mémoire) en abrégé : Discipline : établissement de soutenance. LANGLOIS Emmanuel L expérience du sida : maladie, reconnaissance et normativité du sujet. Th. doct. : Sociologie : Bordeaux Cours, entretien, communication NOM Prénom. Année. Titre de l intervention : lieu de l intervention. Date. Lieu de disponibilité. BACHELARD Antoine La responsabilité infirmière : IFSI CRF Angoulême. Février Document disponible à l IFSI CRF Angoulême. L exemple donné est factice 9. Document électronique : une page Internet NOM Prénom. Année. Titre [type]. Date de consultation. <Adresse Internet>. MERMET Jean-Michel Le rôle des bibliothèques dans l archivage des périodiques électroniques scientifiques [en ligne]. Consultée le 12/09/2003. <URL : S il n y a pas d auteur, le titre devient le premier élément à citer S il n y a pas de titre de page, prenez le nom du site disponible en page d accueil (à ne pas confondre avec l adresse du site) URL : uniform ressource locator (adresse internet) SI le document consulté en ligne a un équivalent papier, on peut privilégier cette dernière forme 10. Document électronique : un CDRom NOM Prénom. Année. Titre [type]. In Titre du CDRom. Lieu d édition : Editeur. Protocole d isolement [CDRom] In NosocoRom. Montmorency : Appit S il n y a pas d auteur comme l exemple ci-dessus, le titre est le premier élément à citer S il y a un réalisateur pour tout le CDRom, sans mention d auteur, le réalisateur est considéré comme auteur S il n y a pas de titre, prenez le nom du CDRom Le lieu d édition est généralement disponible sur le boîtier et/ou sur le fascicule du CDRom 11. Vidéo : film sur vidéocassette ou DVD, émission diffusée Il n existe pas de norme pour ce type de document, néanmoins suivez la consigne suivante : Réalisateur. Année de réalisation. Titre [format, (durée en minutes)]. Date de diffusion pour une émission. Disponibilité. exemple film : SCORSESE Martin Shutter Island [DVD (132 mn)]. En location. exemple émission : AMSELLEM Jean-Jacques Savoir plus santé, l anorexie à tous les âges [émission (90min)]. 01/06/2003. Disponible en cass. vidéo au CDI de l IFSI CRF ANGOULÊME. L exemple donné est factice - 5 -

6 Le NOM des auteurs est toujours en majuscules. Le Prénom peut-être noté en entier (en minuscules) ou mentionné par une initiale : vous devez adopter une seule notation pour l ensemble de la bibliographie! Bibliographie BALLON A., MEUNIER E., PACAUD C La prise en charge périnatale de l enfant porteur d une cardiopathie congénitale. Soins Pédiatrie/Puériculture, février 2008, n 240, p BIOY A., BOURGEOIS D., NEGRE I Communication soignant-soigné : repères et pratiques. Rosny : Bréal. COLLIERES M.-F Elements participant à la construction du processus de soins infirmiers. In Promouvoir la vie. Paris : Interéditions, p DI ROCCO V La double contrainte : obéir et transgresser. Santé mentale, janvier 2010, n 144, p.14. DUBOYS FRESNEY C., PERRIN G Le métier d infirmière en France. 2 ème éd. Paris : PUF. DURAND THOMAS M La confiance. In Carlson C. E., BLACKWELL B. Les comportements humains : concepts et applications aux soins infirmiers. Paris : Le Centurion, p FARMERY S Développer son empathie. Paris : Eyrolles. GIANINAZZI F. et al Perception et communication du risque : du diabète à la maladie cardiovasculaire. Revue Médicale suisse, 9 juin 2010, vol. 6, n 252, p GUERIN N La vérité au malade : l annonce diagnostique. Perspective soignante, décembre 2009, n 36, p Le nouveau Littré Paris : Garnier. MANOUKIAN A., MASSEBOEUF A La relation soignant-soigné. 3 ème éd. Rueil-Malmaison : Lamarre. Recueil de bonnes pratiques. Avenir & Santé, février 2010, n 381, RIME B Faut-il parler de ses émotions? Sciences humaines, avril 2000, n 104, p ROCQUES C Soins douloureux et analgésie. Soins, janvier-février 2007, n 712, p TISON B., HERVE-DESIRAT E Soins et cultures : formation des soignants à l approche interculturelle. Issy-les-Moulineaux : Masson. VIENS PYTHON V. et al Prévalence de la violence rapportée par les patients consultant un service d urgence. Recherche en soins infirmiers, septembre 2005, n 82, p Texte de loi MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS. Arrêté du 2 août 2010 relatif aux compétences requises pour dispenser l éducation thérapeutique du patient. Annexe. Page Internet TOURNEBISE T Les pièges de l empathie [en ligne]. Consultée le 21/09/2010. <URL :

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Sommaire 1 Décrire le contenu du mémoire : le résumé et les mots-clés...2 1.1.1 Le résumé...2 1.1.2 Les mots-clés...2 2 Bibliographie...4

Plus en détail

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments :

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments : LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants sources : Les deux sources d information pour l élaboration d une liste de références bibliographiques sont : - le document lui-même (les informations

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie Guide de rédaction des références bibliographiques et citations Médiathèque EM Normandie Le Havre 2010/2011 Sommaire Introduction... 3 1. Les références bibliographiques... 3 2. Livre et un chapitre de

Plus en détail

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER Voici une présentation des recommandations de Vancouver. Ces recommandations ont pour objet d uniformiser la présentation des références bibliographiques dans

Plus en détail

REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION

REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION Dans tous vos travaux universitaires en Licence et Master Information et Communication, vous devez vous référer

Plus en détail

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE Service documentation 2011/2012 REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE 1. Présentation 2. La bibliographie 2.1 Règles de présentation pour les documents imprimés 2.2 Règles de présentation pour les documents électroniques

Plus en détail

La norme ISO 690 (Z 44-005)

La norme ISO 690 (Z 44-005) Références et citations bibliographiques dans un article scientifique La norme ISO 690 (Z 44-005) Fiche créée le 23 mai 2007, mise à jour le 14 avril 2009 Copyright 2006-2009 Véronique Pierre, veronique.pierre[chez]free.fr

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE ET CITATIONS RESUME METHODOLOGIQUE

BIBLIOGRAPHIE ET CITATIONS RESUME METHODOLOGIQUE BIBLIOGRAPHIE ET CITATIONS RESUME METHODOLOGIQUE Bibliograhieetcitations 24.11.10 page1/7 1) CITATIONS Les citations doivent automatiquement faire l'objet d'une inscription de l'ouvrage en question en

Plus en détail

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE Afin de valider leur formation, les élèves doivent rendre à la fin de leur cursus, un mémoire de recherche

Plus en détail

Séminaire «Maîtrise de l information scientifique» Exploitation de l information : optimiser sa gestion documentaire

Séminaire «Maîtrise de l information scientifique» Exploitation de l information : optimiser sa gestion documentaire Séminaire «Maîtrise de l information scientifique» Exploitation de l information : optimiser sa gestion documentaire Dernière mise à jour : 01/09/2013 - Auteur : Frédérique Flamerie Programme Exploitation

Plus en détail

Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques.

Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques. Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques. Nous vous proposons ici un modèle local inspiré de diverses manières

Plus en détail

1. Vérification de conformité aux normes Champion

1. Vérification de conformité aux normes Champion 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire Sages-femmes 2015 1 ère séance http://sicd1.ujf-grenoble.fr Lundi 16 mars 2015 Recherche documentaire Sages-femmes / BUM 1 Une formation en 4 parties - Présentation

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer. Guide de présentation d un travail écrit

Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer. Guide de présentation d un travail écrit Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer Guide de présentation d un travail écrit 2 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION 3 Normes de présentation 3 Ordre des éléments 3 Papier, format et marges

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE Source : http://coursz.com/definition-d-un-ordinateur Bibliothèque de Sciences Po Grenoble Février 2013 Sommaire La rédaction... 3 La typographie... 4 Quelques règles

Plus en détail

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant Comment rédiger une bibliographie Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009 Tiré à part du Guide de l étudiant 2 Table des matières Notice bibliographique pour un ouvrage de référence (dictionnaire

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Comment rédiger r une bibliographie? BULCO-Méthodologie documentaire-bibliographie-2010

Comment rédiger r une bibliographie? BULCO-Méthodologie documentaire-bibliographie-2010 Comment rédiger r une bibliographie? 1 Qu est ce qu une bibliographie? C est une méthode de classement et de présentation des documents. Il ne faut pas confondre bibliographie, référence bibliographique,

Plus en détail

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 275 BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Anne-Olivia LE CORNEC, Jean-Marc FARINONE,

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

Faculté de Médecine Comité des thèses Année 2012 Séminaire-Atelier n 1

Faculté de Médecine Comité des thèses Année 2012 Séminaire-Atelier n 1 Faculté de Médecine Comité des thèses Année 2012 Séminaire-Atelier n 1 La recherche bibliographique La recherche bibliographique Temps essentiel Début de travail +++ Pendant la Rédaction Comparer son travail

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DE DOCUMENTS ELECTRONIQUES. Table des matières. Guide : présentation et utilisation 1. I.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DE DOCUMENTS ELECTRONIQUES. Table des matières. Guide : présentation et utilisation 1. I. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DE DOCUMENTS ELECTRONIQUES Table des matières Guide : présentation et utilisation 1 I. Internet et URL 6 II. Références électroniques dans une bibliographie 10 III. Références

Plus en détail

Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE. Cégep de Jonquière

Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE. Cégep de Jonquière Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE Cégep de Jonquière Mai 2013 Ce document contient plusieurs éléments, mis à jour ou adaptés, du Guide de présentation

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

Règles typographiques de base

Règles typographiques de base Règles typographiques de base Fiche créée le 9 octobre 2006, mise à jour le 12 août 2013 Copyright 2006-2013 Véronique Pierre, veronique.pierre[chez]free.fr Certains droits réservés, selon les termes du

Plus en détail

1. Informations préliminaires

1. Informations préliminaires 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero au logiciel de gestion bibliographique Zotero Pour Microsoft Word et Writer La gestion manuelle des références bibliographiques (inventaire des sources consultées, rédaction d une bibliographie et création

Plus en détail

METHODOLOGIE RECHERCHE DOCUMENTAIRE

METHODOLOGIE RECHERCHE DOCUMENTAIRE METHODOLOGIE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE P.Plane Antenne Aurillac Objectifs de la formation : - Acquérir autonomie - Savoir vous repérer dans les différents types de documents - Acquérir une méthode de travail

Plus en détail

REGLES DE PRESENTATION D UNE BIBLIOGRAPHIE

REGLES DE PRESENTATION D UNE BIBLIOGRAPHIE REGLES DE PRESENTATION D UNE BIBLIOGRAPHIE La description de la bibliographie doit permettre au lecteur de retrouver le document signalé. On peut classer les références par ordre alphabétique des noms

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE

GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE BTS Bioanalyses et contrôles Gil Voge Lycée Louise Michel, Grenoble Base de données (BD ou DB, database) Ensemble de données relatif à un domaine particulier des connaissances

Plus en détail

Style de citation APA. Nadia Villeneuve Conseillère en information documentaire

Style de citation APA. Nadia Villeneuve Conseillère en information documentaire Style de citation APA Nadia Villeneuve Conseillère en information documentaire Style de citation APA Le style de citation APA est défini par l American Psychological Association. Ce style est le premier

Plus en détail

Guide du doctorant (2014-2015)

Guide du doctorant (2014-2015) Guide du doctorant (2014-2015) 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Contexte réglementaire... 3 Vos interlocuteurs... 4 Signalement des thèses de doctorat en France... 5 Structure et la présentation de la thèse...

Plus en détail

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 Projet : Mise en page d affiches clôturant ou annonçant une activité (sortie, visite ) Structure : accueil périscolaire / accueil quartier / local jeune Secteur enfance et jeunesse

Plus en détail

ENDNOTE X2 SOMMAIRE. 1. La bibliothèque EndNote 1.1. Créer une nouvelle bibliothèque 1.2. Ouvrir une bibliothèque EndNote 1.3. Fermer une bibliothèque

ENDNOTE X2 SOMMAIRE. 1. La bibliothèque EndNote 1.1. Créer une nouvelle bibliothèque 1.2. Ouvrir une bibliothèque EndNote 1.3. Fermer une bibliothèque 1 ENDNOTE X2 SOMMAIRE 1. La bibliothèque EndNote 1.1. Créer une nouvelle bibliothèque 1.2. Ouvrir une bibliothèque EndNote 1.3. Fermer une bibliothèque 2. Manipuler une bibliothèque EndNote 2.1. La saisie

Plus en détail

Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations

Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations Université de Fribourg (Suisse) Philosophie Moderne et Contemporaine Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations Version 2 Jean-Roch Lauper, Mars 2006 Rédaction d

Plus en détail

Rédaction des références bibliographiques selon les normes de l American Psychological Association Abrégé adapté à un environnement francophone

Rédaction des références bibliographiques selon les normes de l American Psychological Association Abrégé adapté à un environnement francophone Bibliothèque de Psychologie et des Sciences de l éducation Université Catholique de Louvain Rédaction des références bibliographiques selon les normes de l American Psychological Association Abrégé adapté

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Ceci constitue la seule assurance de validité scientifique.

Ceci constitue la seule assurance de validité scientifique. Les références Règle : Tout document utilisé, cité ou mentionné doit être évoqué, dès sa première apparition et à chaque fois ensuite, selon un système de référence bien précis. Celui-ci doit permettre

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

CONVENTION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL

CONVENTION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL 5 COM ITH/10/5.COM/CONF.202/INF.7 Paris, le 27 octobre 2010 Original : anglais/français CONVENTION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE

Plus en détail

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION CONSTRUCTION DE L'INFORMATION «Quand l information devient fiction» DEMARCHE DE CONCEPTION DE LA SEQUENCE 1. Compétences, objet d'étude, questions, choix de l œuvre, problématique de la séquence. J ai

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

Formation à la recherche documentaire sur le web

Formation à la recherche documentaire sur le web Formation à la recherche documentaire sur le web Objectif : Savoir effectuer des recherches pertinentes sur Internet Savoir distinguer les informations fiables sur Internet Savoir effectuer des recherches

Plus en détail

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B)

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B) Département de criminology/department of criminology Hiver 2014 Fernando Acosta facosta@uottawa.ca Pavillon des Sciences sociales, bureau 13022 Téléphone : (613) 562-5800 (1790) Mercredi : 8h30-11h30 Salle

Plus en détail

Publier un Carnet Blanc

Publier un Carnet Blanc Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier un Carnet Blanc Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008 Publication,

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Guide de présentation d'une thèse

Guide de présentation d'une thèse Institut d'etudes Politiques de Paris Guide de présentation d'une thèse Ecole doctorale de Sciences Po Dernière mise à jour le 7 octobre 2005 «Guide de présentation d une thèse» Ecole doctorale de Sciences

Plus en détail

Données documentaires Généralités : structure des données documentaires dans BCDI et règles de saisie à adopter

Données documentaires Généralités : structure des données documentaires dans BCDI et règles de saisie à adopter Données documentaires Généralités : structure des données documentaires dans BCDI et règles de saisie à adopter 1. Les données documentaires dans BCDI Edité et diffusé par le CRDP de Poitou-Charentes depuis

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LOGICIELS DE GESTION DE RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

PRÉSENTATION DE LOGICIELS DE GESTION DE RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES PRÉSENTATION DE LOGICIELS DE GESTION DE RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES I/ A quoi servent les logiciels de gestion de références bibliographiques? CONTEXTE D UTILISATION ET DEFINITION A QUOI SERVENT LES LOGICIELS

Plus en détail

MASTER HUMANITÉS MENTION «TERRITOIRES ET SOCIÉTÉS» (TESOC)

MASTER HUMANITÉS MENTION «TERRITOIRES ET SOCIÉTÉS» (TESOC) Faculté des Lettres et Sciences Humaines BP 7207 97275 Schœlcher Cedex Tél. : 05 96 72 74 50 05 96 72 74 53 Télécopie : 05 96 61 18 69 MASTER HUMANITÉS MENTION «TERRITOIRES ET SOCIÉTÉS» (TESOC) Guide du

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

FORMATION DOCUMENTAIRE. module "ACCES AUX DOCUMENTS PRIMAIRES"

FORMATION DOCUMENTAIRE. module ACCES AUX DOCUMENTS PRIMAIRES FORMATION DOCUMENTAIRE module "ACCES AUX DOCUMENTS PRIMAIRES" P L A N I - MONOGRAPHIES 1 - Définitions 2 - Est-ce à l ORSTOM? 3 - Obtenir le document à l extérieur a) Vérification de la référence b) Achat

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997)

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997) 1 BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997) 2 Sommaire I. Description générale...3 II. Description détaillée...4 III. Visualisation de la consultation...

Plus en détail

PROTOCOLE TYPOGRAPHIQUE APPLICABLE AUX MÉMOIRES DE MASTER

PROTOCOLE TYPOGRAPHIQUE APPLICABLE AUX MÉMOIRES DE MASTER PROTOCOLE TYPOGRAPHIQUE APPLICABLE AUX MÉMOIRES DE MASTER Pour mettre en forme le texte selon le protocole, procéder de la manière suivante : ouvrir le document ; dans «Format», sélectionner «Paragraphe»

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la plateforme BeExcellent MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT

Manuel d utilisation pour la plateforme BeExcellent MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT Manuel d utilisation pour la plateforme MANUEL D UTILISATION POUR LA PLATEFORME BEEXCELLENT Manuel d utilisation pour la plateforme 13 14 Manuel d utilisation pour la plateforme Qu est-ce que 1. Qu est-ce

Plus en détail

II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE

II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE 2.1 LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT La mise en page d un document est constituée de l ensemble des règles et des normes de présentation matérielle d un

Plus en détail

LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31)

LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31) LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31) AVERTISSEMENT : Les exemples en vert sont recommandés, ceux en rouge, interdits. L'écriture des unités de mesure Les unités de mesure s'écrivent en totalité lorsqu'elles -

Plus en détail

La forme d'un ouvrage :

La forme d'un ouvrage : La forme d'un ouvrage : Normes et conseils pour la publication Livre, thèse, mémoire, rapport 2008 Une formation universitaire nécessite de s approprier une grande quantité de connaissances afin de développer

Plus en détail

Europresse.com. Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement. Votre meilleur outil de recherche en ligne. Guide version 1.

Europresse.com. Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement. Votre meilleur outil de recherche en ligne. Guide version 1. Europresse.com Pour les bibliothèques publiques et de l enseignement Votre meilleur outil de recherche en ligne Guide version 1.5 CEDROM-SNi Comprendre la page d accueil 1. Bandeau de navigation 2. Espace

Plus en détail

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE Pourquoi et quand citer ses sources? Ajouter une valeur à son travail de recherche tout en respectant le droit d'auteur En se référant

Plus en détail

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION UNIVERSITE PARIS VII UFR EILA ANNEE 2010-2011 LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION Enseignants : Mmes Bordet et Dupuy ; M. Delestre 1 Planning semestriel 2010-2011 1. semaine 1 (24 au

Plus en détail

La Bibliographie : Règles et Présentation

La Bibliographie : Règles et Présentation La bibliographie La Bibliographie : Règles et Présentation 1 er Mars 2012 Isabelle Perez Centre de documentation P. Bartoli 1 La bibliographie : définition Pourquoi rédiger une bibliographie? Comment rédiger

Plus en détail

Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche

Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche L'expérience accumulée en matière de rapports et mémoires présentés par les étudiants révèle

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

4.1. Faire une page de titre 4.2. Rédiger l introduction

4.1. Faire une page de titre 4.2. Rédiger l introduction Nous présentons ici le détail de la présentation générale d un instrument de recherche papier, y compris tous les éléments complémentaires comme la bibliographie et les sources complémentaires (suite du

Plus en détail

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre 1 Anatomie du mot typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices GOTHIC R e a l v i r t u e Linguistyle Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre ECRIRE Comprendre typographie T

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

Point 1/8. L accès authentifié à un portail e-sidoc. Janvier 2013 Documentation détaillée V2.2. Sommaire

Point 1/8. L accès authentifié à un portail e-sidoc. Janvier 2013 Documentation détaillée V2.2. Sommaire Point 1/8 L accès authentifié à un portail e-sidoc Janvier 2013 Documentation détaillée V2.2 Sommaire LE COMPTE ADMINISTRATEUR ET LES COMPTES USAGERS... 2 Le compte administrateur... 2 Les comptes usagers...

Plus en détail

Description de Produit Logiciel. AMI News Monitor v2.0. SPD-AMINM-10 v1.0

Description de Produit Logiciel. AMI News Monitor v2.0. SPD-AMINM-10 v1.0 Description de Produit Logiciel AMI News Monitor v2.0 SPD-AMINM-10 v1.0 Octobre 2010 Sommaire 1 Préambule... 3 2 Approbations... 3 3 Fonctionnalités... 4 3.1 Principes... 4 3.2 Sources d information...

Plus en détail

L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet. Informations sur le Projet. Scientifiques. Secteurs développement

L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet. Informations sur le Projet. Scientifiques. Secteurs développement L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet Soumission d'un Projet Les champs précédés d un astérisque * sont obligatoires Établissement * Laboratoire * Faculté /institut

Plus en détail

B2i. Brevets Nouvelles Technologies. Brevet n 1. Brevet n 16. Ecole primaire de Boz Ec-Elementaire-Boz@ac-lyon.fr http://ecole.marelle.

B2i. Brevets Nouvelles Technologies. Brevet n 1. Brevet n 16. Ecole primaire de Boz Ec-Elementaire-Boz@ac-lyon.fr http://ecole.marelle. Extrait du Bulletin Officiel du 23-11-2000 La rapide évolution des technologies de l'information et de la communication a engendré au cours de ces dernières années une progression notable des applications

Plus en détail

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat Qu est-ce que le plagiat? Voici la définition de la Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIÉA) du collège

Plus en détail

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

et de la feuille de styles.

et de la feuille de styles. Feuilles de style / mars 2007 Manuel d'utilisation du modèle enssib et de la feuille de styles. Writer Open Office Service des produits documentaires Contact : Richard Grenier 2e étage enssib Tél : 04

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES MONTRÉAL, 11 octobre 2011 (Version 2) École de technologie

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55 2013 AIDE MEMOIRE Forprev De l habilitation à la gestion de sessions Page 1 sur 55 Bienvenue, Vous êtes, ou souhaitez être, habilité à dispenser des formations relevant du dispositif de démultiplication

Plus en détail

HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR

HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR CHANTAL COUVREUR Sociologue, Docteur en Santé Publique Présidente de «Mediteam» Si l on s intéresse à l histoire des soins palliatifs, on constate

Plus en détail

Lire autrement. Echéancier : 12 séances, 2 séances par semaine avec deux niveaux différents. ( CP/CE1) (CE2/CM1).

Lire autrement. Echéancier : 12 séances, 2 séances par semaine avec deux niveaux différents. ( CP/CE1) (CE2/CM1). Lire autrement Objectifs : Sensibiliser les enfants à la langue des signes et aux braille. Pendant les mois de janvier et février 2014, les enfants inscrits aux TAP «autour du livre», organisés par la

Plus en détail

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures SAMEDI 16 FEVRIER 2013 METHODOLOGIE DE RECHERCHE Mme. ZinebEl Hammoumi SOMMAIRE Introduction Étapes préalables: 6 phases Consignes Plan du mémoire Conventions de formes Conventions de structures 2 INTRODUCTION

Plus en détail

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme»)

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») Préambule qui ne peut être modifié La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme) suit le modèle élaboré par la

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803 OUTILS NUMERIQUES Édu-Sondage : concevoir une enquête en ligne Rédacteur : Olivier Mondet Bla. 1 Présentation Parmi les pépites que contient l Édu-Portail, l application Édu-Sondage est l une des plus

Plus en détail