Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection"

Transcription

1 Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection

2 Présentation // Généralités Objectifs>> Etudier les apports possibles des techniques de télédétection dans la cartographie des zones humides intra forestières Moyens >> Images : achat de 2 prises de vue Quickbird au printemps 2007 >> Utilisation de 2 logiciels spécialisés : ERDAS Imagine 9.1 et ENVI 4.4 (licence d évaluation) avec son module Feature Extracor -2 zones d étude : - Vosges du Nord : relief doux - Hautes Vosges : relief plus marqué -Images Quickbird panchromatique : - résolution spatiale : 0,6m - 3 bandes utilisées : Vert, Rouge et PiR - prises de vue : 15/03 et 10/04 - peu de nuages - beaucoup d ombres (hachurage)

3 Stratégies // Techniques employées - Idée 1 Idée n 1 : Comparer les zones décrites sur le terrain avec les images et définir une signature spectrale par type de zones humides. Gros problème de calage! Décalage géographique Approx des contours : S = 1500m² mais S annoncée par l'agent = 3000m² Raisons : 1- origine de la donnée : plans papier au 1/5000 annotés à la main 2- numérisation sans calage préalable 3- erreurs liées à l'orthorectification Donc.. Mauvaise idée!

4 Stratégies // Techniques employées - Idée 2 Idée n 2 : Réaliser une classification supervisée 'classique' à partir de zones connues, essayer une approche par la texture de l'image. Sur l'image panchromatique : Effet Poivre et sel très marqué. Plusieurs passages de filtre sont necessaires pour obtenir des polygones de surface utile Analyse de la texture : Utile pour différencier la Forêt des zones sans arbres Mais pas pour nos zones humides..

5 Stratégies // Techniques employées - Idée 2 Uniquement sur l extraction de la bande PiR : La très haute résolution empêche une classification efficace des images Même si classifier une image THR est possible.. c est plus facile hors forêt!

6 Stratégies // Techniques employées - idée 3 Idée n 3 : Dégrader la qualité spatiale puis retenter une classification supervisée. La dégradation spatiale choisie est d un facteur 10 sur les 2 axes Le pixel en sortie est une moyenne de 100 pixels originaux Image originale résol : 60 cm Image dégradée résol : 600 cm

7 Stratégies // Techniques employées - idée 3 Résulats : intéressants.. Mais beaucoup de fausses détections et d'erreurs de classement exemple d'un polygone de la classe 'Aulne - frene - tremble' Bonne détection (en fond : image d'origine) Mauvaise détection (en fond : image d'origine) Idée à retenir.. L image d origine pouvant servir à contrôler le résultat

8 Stratégies // Techniques employées - Idée 4 Idée n 4 : Tenter une approche automatisée avec Feature Extractor d'envi 4.4 (lic. evaluation) - sur l'image d'origine et sur l'image dégradée Les images THR sont bien adaptées à la classification par objets Extrait montrant des houppiers Feuilu Résineux

9 Stratégies // Techniques employées - Idée 4 Extension à nos zones humides ZH ouvertes Aulnaies

10 En conclusion : - Résultats peu satisfaisants - Objectif très ambitieux - Images disponibles sur le marché pas adaptées à notre objectif Mais! - Image satellite THR utilisable en photo-interprétation classique - Technique en plein développement - Nouveaux satellites Radar à haute résolution (Orfeo) - Applications multiples qui fonctionnent déjà.. MERCI De votre attention..

11

12 Comment avons nous choisi notre capteur? Ce que nous devons trouver : -zones humides en forêt (possiblement sous couvert) - surfaces réduites (- de 0.5 ha) - formes allongées (ex le long des cours d'eau) Necessité d'avoir (au moins) du Proche Infra Rouge (PiR) Bonne résolution spatiale Budget limité Pas de compétence en Radar Choix de Quickbird car meilleure résolution spatiale = Quickbird, Ikonos ou IRS (SPOT possible mais + cher) Retour

13

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Comité de pilotage du Réseau Bocages de Bourgogne du 4/12/2015

Plus en détail

Journées ORFEO ECOTONE. Bureau d étude recherche et environnement

Journées ORFEO ECOTONE. Bureau d étude recherche et environnement Journées ORFEO ECOTONE Bureau d étude recherche et environnement Création en 1998 Objectif initial : Faire le lien entre Recherche et utilisateurs publics/privés (Services de l Etat, Collectivités territoriales,

Plus en détail

Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites

Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites Projet GIZ-CRTS Formation en Télédétection spatiale et SIG CRTS, 18-21 janvier 2016 Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites Abderrahman

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale

La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale J.-P. Donnay, C. Collet & C. Weber Réseau Télédétection de l'auf - Lausanne - novembre 1999 1. Émergence : Phase 0 Photographie aérienne

Plus en détail

Potentialités des simulations Pléiades :

Potentialités des simulations Pléiades : Groupe de Travail 2 Risque et Aide humanitaire Potentialités des simulations Pléiades : Vers l utilisation de l OTB pour l évaluation des zones débroussaillées pour la gestion opérationnelle des feux de

Plus en détail

Observation du trait de côte par imagerie spatiale

Observation du trait de côte par imagerie spatiale Observation du trait de côte par imagerie spatiale Laure CHANDELIER, Christelle BOSC, Pierre LAINE PCI Applications Satellitaires - Observation du trait de côte Analyse du milieu Choix d'indicateurs Observation

Plus en détail

La problématique de la. Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti

La problématique de la. Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti Le cas du quartier El Amir, ville d Oran (Algérie) Madina Asmaa Missoumi, Ingénieur d État en aménagement du territoire Département

Plus en détail

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Contexte Cette étude fait partie du projet «CANOPOR : Short term tropical forest canopy dynamics unveiled by Airborne

Plus en détail

TP3_PARTIE B : SEGMENTATION D IMAGE RADAR

TP3_PARTIE B : SEGMENTATION D IMAGE RADAR TP3_PARTIE B : SEGMENTATION D IMAGE RADAR Le but de cet exercice est de pratiquer avec un algorithme de segmentation d images dans le cas des images radar. Bien que l algorithme disponible par PCI ne soit

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel?

L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel? Comment suivre les évolutions urbaines? L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? Pierre ALBERT Scot Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 1 Plan

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques

Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques Par Sylvain Trépanier CONSOREM, UQAM CONSOREM Consortium de recherche en exploration minérale Aurizon Cambior Majescor Falconbridge

Plus en détail

L impact de deux strategies de compression dans le

L impact de deux strategies de compression dans le L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo Réunion scientifique, Imagerie stéréo et 3D GdR ISIS, 2011 G. Blanchet, A. Buades, B. Coll (Univ. Illes Balears), J.M. Morel, B. Rougé

Plus en détail

BRGM/RP RP- 54 787 - FR

BRGM/RP RP- 54 787 - FR Aide à la mise au point d une méthodologie de traitement de la couverture territoriale SPOT 5 pour le calcul des superficies dégradées par l ancienne activité minière en Nouvelle-Calédonie Rapport final

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

La gestion de l eau et du profil cultural

La gestion de l eau et du profil cultural La gestion de l eau et du profil cultural Par Aubert Michaud, Ph.D. Marc Olivier Gasser, responsable du chapitre Aubert Michaud, Marc Duchemin, Institut de recherche et de développement en agroenvironnement

Plus en détail

5. Traitement d'image? 5.3 Segmentation : détourage automatique et sélection par les couleurs

5. Traitement d'image? 5.3 Segmentation : détourage automatique et sélection par les couleurs 5. Traitement d'image? 5.3 Segmentation : détourage automatique et sélection par les couleurs PLAN 5.3.1 Définition et utilité 5.3.2 Détourage Hypothèses Principe Traitements automatiques/manuels Règlages

Plus en détail

État de l art l. t tection opérationnels pour l observation l des milieux forestiers: principes, applications et exemples en A-T A.

État de l art l. t tection opérationnels pour l observation l des milieux forestiers: principes, applications et exemples en A-T A. État de l art l des outils de télédétection t tection opérationnels pour l observation l et le suivi des milieux forestiers: principes, applications et exemples en A-T A André Beaudoin, SCF Contributions

Plus en détail

La géomatique au service de l évaluateur municipal

La géomatique au service de l évaluateur municipal La géomatique au service de l évaluateur municipal Jean-François Métivier, géomaticien Coordonnateur - Évaluation Service de l évaluation Ville de Trois-Rivières PARTENAIRES Conférence des utilisateurs

Plus en détail

5ème rencontre internationale de l AFCAS

5ème rencontre internationale de l AFCAS 5ème rencontre internationale de l AFCAS Ile de Réunion du 09 au 15 septembre 2012 B. Meka 16/05/12 www.cs12.re 1 16/05/12 www.cs12.re 2 Versants plus ou moins réguliers 22 000 ha cultivés Forme en croupe

Plus en détail

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire UMR TETIS Cemagref-CIRAD-ENGREF PLAN 1. IMAGES AERIENNES ET SATELLLITALES a) Images sources pour les MNT b) Modes

Plus en détail

Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes

Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes Master Info 1 Image et RF Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes Plis fòs ba pengwen là! Objet de ce cours? Comprendre comment est acquise / stockée une image. Quelles mesures

Plus en détail

Programme éducatif de l ESA

Programme éducatif de l ESA L'Agence Spatiale Européenne Programme éducatif de l ESA (site eduspace logiciel LEOWorks Atlas scolaire) Juerg Lichtenegger, Zurich Consultan ESA jlichtenegger@bluewin.ch L'Agence Spatiale Européenne

Plus en détail

Application des techniques de photogrammétrie avec un drone à la caractérisation de la ressource forestière

Application des techniques de photogrammétrie avec un drone à la caractérisation de la ressource forestière Application des techniques de photogrammétrie avec un drone à la caractérisation de la ressource forestière Journées de la recherche de l IGN, édition 2015 Lisein Jonathan, Lejeune Philippe et Pierrot

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

Nev@ntropic SAS : présentation

Nev@ntropic SAS : présentation Nev@ntropic SAS : présentation Services opérationnels de suivi de l environnement par satellite Porteur: François Marqués Ex - IRD (IBIS/DECLIMS/SEAS) L équipe 2 x techniciens 1 x ingénieur en traitement

Plus en détail

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 Jescika Lavergne, biologiste Responsable de l environnement Ville

Plus en détail

Expérimentation de procédés d acquisition innovants pour plus de données géographiques à très grande échelle

Expérimentation de procédés d acquisition innovants pour plus de données géographiques à très grande échelle Expérimentation de procédés d acquisition innovants pour plus de données géographiques à très grande échelle Lever dynamique terrestre et prise de vues par drone 2 Vue d ensemble Deux volets I. Lever du

Plus en détail

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE Jean-Pierre L. Consultant logistique spécialiste en entreposage. DIALOGIS METHODE L implantation du picking : enjeu majeur de la mise en oeuvre d une chaîne de préparation mécanisée RESUME L exploitation

Plus en détail

2 - La télédétection optique

2 - La télédétection optique Introduction à la télédétection 2 - La télédétection optique OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Principes d'acquisition des images 5 A. Acquisition d'une image...5 1. 2. 3. 4. Le scanner...6 Le

Plus en détail

Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images

Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images Sabrina Tollari, Hervé Glotin, Jacques Le Maitre Université du Sud Toulon-Var Giens, 16 juin 2004 1 Plan Problématique Du

Plus en détail

Cartographie de la végétation polynésienne par classification SVM de données multi-sources

Cartographie de la végétation polynésienne par classification SVM de données multi-sources Cartographie de la végétation polynésienne par classification SVM de données multi-sources Robin Pouteau 2 ème Séminaire GePaSud : 12 novembre 2009 Vaiahu, Nuku Hiva (Marquises) La végétation polynésienne

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Calcul des superficies viticoles avec QGIS

Calcul des superficies viticoles avec QGIS Calcul des superficies viticoles avec QGIS Clément FRAIGNEAU Expert Foncier et Agricole Consultant en création et gestion de domaines agricoles Séminaire utilisateurs QGIS 10 décembre 2015 Montpellier

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB La photogrammétrie stéréoscopique appliquée à la mesure de la hauteur de la végétation en zone alluviale : exemple de la réserve naturelle du Val-d Allier (03) Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION GENERALE TTI Production est un bureau d experts en Télédétection, SIG et Cartographie crée en 1994. Nous sommes aussi revendeur d images satellites (optiques et

Plus en détail

«Le Contrôle Fiscal Informatisé :

«Le Contrôle Fiscal Informatisé : Accounting Services :: International Business Services :: Audit :: Transaction Services :: Human Resources :: Consulting «Le Contrôle Fiscal Informatisé : De la contrainte réglementaire à la création de

Plus en détail

Le CNES facilite le développement des services médicaux

Le CNES facilite le développement des services médicaux Le CNES facilite le développement des services médicaux Philippe BILLAST Les Objectifs Grâce à CESARS, le Centre National d'études Spatiales et ses partenaires visent à Développer l'usage des télécommunications

Plus en détail

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Conservatoire d Espaces Naturels Rhône Alpes - Cermosem Gustave Coste - Stagiaire Montpellier SupAgro gustavecoste@gmail.com Nicolas Robinet

Plus en détail

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH ORGANISATION EUROPÉENE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN - ST Division CERN-ST-2000-044 February, 2000 GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST I. Béjar

Plus en détail

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain EXTRACTION ET EXPLOITATION DE L INFORMATION EN ENVIRONNEMENTS INCERTAINS / E3I2 EA3876 2, rue F. Verny 29806 Brest cedex

Plus en détail

Télédétection avec ERDAS Imagine

Télédétection avec ERDAS Imagine HEXAGON GEOSPATIAL WORLD TOUR 17 Mars Paris Stéphane LHOMME, Expert Télédétection Chef de Projet Afrique Subsaharienne Télédétection avec ERDAS Imagine ERDAS IMAGINE un produit de la suite Producer Collecter,

Plus en détail

Cartographie des toitures végétalisées de la ville de Genève

Cartographie des toitures végétalisées de la ville de Genève SYSTEME D'INFORMATION DU PATRIMOINE VERT (SIPV) Cartographie des toitures végétalisées de la ville de Genève Pascal MARTIN, Joëlle MASSY et Nicolas WYLER En partenariat avec : Plan CJB & SIPV Les toits

Plus en détail

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau Colloque Têtes de bassin Comment concilier les enjeux sur ces territoires hors du commun? Paris, 4 mars 2015 Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine

Plus en détail

Présentation d AMOES

Présentation d AMOES "La STD, un outil au service de la performance énergétique des bâtiments" Le bon usage de la STD Vincent COSTE, Ingénieur AMOES Présentation d AMOES 1 Plan de la présentation I. Qu est-ce qu une STD? III.

Plus en détail

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition 1ère partie Leçon 1.2 Les bases de la photo : 1ère partie l'exposition Les trois facteurs de base L'exposition d'une photographie résulte de la combinaison de trois facteurs : le flux lumineux qui traverse

Plus en détail

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance Olivier Hagolle Mercredi 6 février 2012 Sentinel-2 : révolution du suivi de la végétation par télédétection 13 bandes spectrales, résolution 10m à 20m,

Plus en détail

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval N. Chehata (1), D. Guyon(2)

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

OUTILS DE TRAITEMENT DES IMAGES

OUTILS DE TRAITEMENT DES IMAGES ORFEO TOOLBOX OUTILS DE TRAITEMENT DES IMAGES Manuel Grizonnet 22 mai 2012 1 SOMMAIRE Généralités traitement d'images Programme ORFEO volet méthodologique : L'ORFEO ToolBox Traitement d'images de télédétection

Plus en détail

La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols

La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols SégerM., Perrier C., Pasquier C., BourennaneH., MitomboD., Nicoullaud B., Mistou M.N., Hugard R., Ubertosi M., Cousin

Plus en détail

SEMINAIRES DE DIRECTION

SEMINAIRES DE DIRECTION SEMINAIRES DE DIRECTION Conçus spécialement pour les membres de la direction, ces séminaires sont concis et pratiques. Ils peuvent prendre la forme de présentations avec études de cas à l appui, ou de

Plus en détail

Utilisation des données LIDAR

Utilisation des données LIDAR Utilisation des données LIDAR Michel Belleau Mai 2016 Plan de la présentation Premier pas; Première expérimentation; Projet en cours et perspectives futures 2 Premier pas Utilisation du modèle numérique

Plus en détail

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre Résumé du module 5 Les élèves déterminent l essence de l arbre qu ils souhaitent planter au lieu choisi en fonction de divers critères. Ils suivent les

Plus en détail

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée.

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée. A R T D E L A R E L I U R E LE DESSIN EN NIVEAU DE GRIS C.1.1 - Réaliser un dessin artistique S.1.1 - Analyse d un document, d un produit - S.1.1.1 - Formes et volumes Les volumes géométriques (cubes,

Plus en détail

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin SEMINAIRE DE CLÔTURE Rabat 11 mai 2015 Mohammed Faouzi SMIEJ smiej@crts.gov.ma Abderrahman Atillah atillah@crts.gov.ma Présentation

Plus en détail

Biodiversité & Tourisme

Biodiversité & Tourisme Biodiversité & Tourisme > Réaliser le diagnostic des enjeux de ma structure Guillaume BEREAU La vocation du questionnaire >>> Ne remplace pas un diagnostic de terrain. o Identifier les principales sources

Plus en détail

ETUDES DE TRAVAUX D ARMOR

ETUDES DE TRAVAUX D ARMOR PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le géoradar est un système utilisant la réflexion d ondes électromagnétiques dans le sol pour y détecter la présence d obstacles ponctuels ou linéaires. Chaussée Ondes Emises

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée

Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée IRISA - Equipe TEMICS 6 Fevrier 2008 1/18 Problématique : Recalage vidéo 2D et modèle 3D Problématique Avec : Le modèle

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales A chaque zonage sa fonction Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales 9ème Conseil des Marais Atlantiques 4 février 2010 Les zones humides en Charente-Maritime

Plus en détail

Fusion d images de résolutions spatiales différentes

Fusion d images de résolutions spatiales différentes Fusion d images de résolutions spatiales différentes Claire Thomas To cite this version: Claire Thomas. Fusion d images de résolutions spatiales différentes. Mathématiques [math]. École Nationale Supérieure

Plus en détail

RCS PARIS B 329 211 734 - LT03/05 BIEN RECEVOIR CANAL+ INFORMATIONS ET CONSEILS

RCS PARIS B 329 211 734 - LT03/05 BIEN RECEVOIR CANAL+ INFORMATIONS ET CONSEILS RCS PARIS B 329 211 734 - LT03/05 BIEN RECEVOIR CANAL+ INFORMATIONS ET CONSEILS Une excellente qualité de réception est indispensable pour bénéficier pleinement des programmes de. SOMMAIRE LA RÉCEPTION

Plus en détail

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite.

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite. COMMENT ÉCONOMISER L'EAU Image satellite. 1 ) ACTIVITÉ N 1 : 1.1 ) INTRODUCTION. A partir du site Consommation d eau par foyer en France. Quelle est la consommation journalière (en m³) d'un français en

Plus en détail

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN)

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Audio-vidéo Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Signal analogique Caractéristiques des signaux analogiques Échantillonnage

Plus en détail

Télé-épidémiologie et cartographie de l aléa entomologique du paludisme An. darlingi à St Georges de l Oyapock (Guyane)

Télé-épidémiologie et cartographie de l aléa entomologique du paludisme An. darlingi à St Georges de l Oyapock (Guyane) Télé-épidémiologie et cartographie de l aléa entomologique du paludisme An. darlingi à St Georges de l Oyapock (Guyane) Antoine ADDE 1, Samuel B. VEZENEGHO 1, Romuald CARINCI 1, Jean ISSALY 1, Pascal GABORIT

Plus en détail

CHAPITRE 1 : PREPARATION DE LA DONNEE

CHAPITRE 1 : PREPARATION DE LA DONNEE CHAPITRE 1 : PREPARATION DE LA DONNEE 1. Opérations d import/export 2. Formation d images multicanaux (addition des bandes) 3. Compositions colorées multispectrales et multidates 4. Extraction des fenêtres

Plus en détail

Thèse. Connaissances et clustering collaboratif d objets complexes multisources

Thèse. Connaissances et clustering collaboratif d objets complexes multisources Laboratoire des Sciences de l Image, de l Informatique et de la Télédétection UMR 7005 UDS/CNRS École Doctorale Mathématiques, Sciences de l Information et de l Ingénieur Thèse présentée pour obtenir le

Plus en détail

DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine

DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine 1. Introduction Merci pour votre achat de détecteur de radar fixe et mobile KAZA CDP DT 400. Le détecteur de radar KAZA

Plus en détail

Actualités du PICC. Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC?

Actualités du PICC. Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC? Actualités du PICC Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC? Jean-Claude JASSELETTE Directeur SPW (SG - Dépt Géomatique) Direction de la

Plus en détail

Agence Spatiale Algérienne (ASAL)

Agence Spatiale Algérienne (ASAL) Agence Spatiale Algérienne (ASAL) Contribution de l outil spatial dans l évaluation et la gestion des actions de lutte contre la dégradation des terres, la désertification et la sécheresse UNCCD/MADR,

Plus en détail

Retours d expériences : Prise en compte du radon dans le bâtiment en Bretagne

Retours d expériences : Prise en compte du radon dans le bâtiment en Bretagne Retours d expériences : Prise en compte du radon dans le bâtiment en Bretagne Antonin POTELON Juin Décembre 2015 Partenariat Réseau Breton Bâtiment Durable / Agence Qualité Construction Le Radon, Le Radon,

Plus en détail

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6 Table des matières Livrable A - V0.1 / Résultats du modèle Partie 1: Préambule...4 Partie 2: Inventaire des données...6 1 Données contextuelles...7 2 Données hydrologiques...9 3 Données hydrauliques...12

Plus en détail

Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER

Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER 1 Techniques prédictives Passé pour prédire l avenir 2 Concepts de la modélisation Données test / apprentissage Généralement créées par l utilisateur

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour

Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour Charles Beumier Signal and Image Centre (Prof. Marc Acheroy) Ecole royale militaire Bruxelles, Belgique 8 Jan 29, Paris-Tech 1 Vérification

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Le système Lidar pour drones cartographie la hauteur de la forêt tropicale pour la première fois

Le système Lidar pour drones cartographie la hauteur de la forêt tropicale pour la première fois , 24 mars 2014 Le système Lidar pour drones cartographie la hauteur de la forêt tropicale pour la première fois L approche avec un Lidar pour drones offre une alternative de cartographie peu coûteuse,

Plus en détail

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE GéoLink développe des programmes de formation pour les développeurs économiques

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008 Un système de rafraîchissement hérité des romains est sorti de l'oubli : on l'appelle puits canadien quand il sert à préchauffer l'air extérieur l'hiver, puits provençal quand il sert à rafraîchir l'été,

Plus en détail

Comment favoriser le bien-être au travail par l aménagement des espaces de travail & de vie? LEROY MERLIN Pleurtuit / Dinard

Comment favoriser le bien-être au travail par l aménagement des espaces de travail & de vie? LEROY MERLIN Pleurtuit / Dinard Comment favoriser le bien-être au travail par l aménagement des espaces de travail & de vie? LEROY MERLIN Pleurtuit / Dinard «La qualité de vie au travail peut, certes, avoir un effet sur la santé, mais

Plus en détail

Parc d'innovation Boulevard Sébastien Brant BP 10413 67412 ILLKIRCH CEDEX. France

Parc d'innovation Boulevard Sébastien Brant BP 10413 67412 ILLKIRCH CEDEX. France Parc d'innovation Boulevard Sébastien Brant BP 10413 67412 ILLKIRCH CEDEX. France Tél. : +33 (0)3 90 24 46 47 Fax : +33 (0)3 90 24 46 46 Mail : sertit@sertit.u-strasbg.fr Web : http://sertit.u-strasbg.fr

Plus en détail

Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010

Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010 Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010 Beaucoup de personnes n'arrivent pas à bien photographier les minéraux et ne trouvent pas de conseil. Je ne suis pas photographe

Plus en détail

Processus d élaboration des images des satellites d observation de la Terre Philippe LIER CNES

Processus d élaboration des images des satellites d observation de la Terre Philippe LIER CNES Atelier DROIT et ESPACE Processus d élaboration des images des satellites d observation de la Terre Philippe LIER CNES Droit et Espace 22 septembre 2010 1 Cahier des charges Le produit image : Résolution,

Plus en détail

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec DinkeyDongle. Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec DinkeyDongle. Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika. Guide d intégration Protection de logiciels LABVIEW avec DinkeyDongle Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.fr Contact Technique : Tél. : 02 47 35 53 36 Email : support@aplika.fr

Plus en détail

Indexation 3D à partir de vues 2D

Indexation 3D à partir de vues 2D Indexation 3D à partir de vues 2D Thibault Napoléon 1 Télécom ParisTech - TSI Qu est ce que l indexation 3D? Recherche dans une grande base de donnée 3D Recherche par le contenu (la forme, la couleur...)

Plus en détail

Photo-interprétation et Télédétection

Photo-interprétation et Télédétection Photo-interprétation et Télédétection L3 CM5 GO 651 Caen 2007 Anne PUISSANT Sommaire 1. Introduction 2. Principes fondamentaux de la télédétection 3. Spécificités des PA 4. Spécificités des images satellites

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Acquisition d un référentiel topographique haute résolution LIDAR sur l estuaire de la Seine

Acquisition d un référentiel topographique haute résolution LIDAR sur l estuaire de la Seine 1 16:47 Acquisition d un référentiel topographique haute résolution LIDAR sur l estuaire de la Seine Etat d avancement sur l acquisition et perspectives de valorisation Nicolas Bacq GIP Seine-Aval 2 16:47

Plus en détail