PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR"

Transcription

1 NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier (PGAF) pour le territoire sous aménagement. Il est à noter que la numérotation des tableaux et figures du présent document est celle extraite du PGAF complet (version du 26 avril 2012). Il vous est donc possible de vous référer au texte complet d une section plus facilement. Ce document est présenté à titre indicatif et ne se veut en aucun cas une substitution au plan général d aménagement forestier complet. Ce dernier est disponible en contactant directement nos bureaux aux coordonnées suivantes : Gestion Solifor inc. 5700, rue J.-B. Michaud, bureau 440 Lévis (Québec) G6V 0B1 Bureau : Sans frais : Télécopieur : N hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir de l information complémentaire ou pour nous transmettre vos questions. Gestion Solifor inc.

2 LES OBJECTIFS D AMÉNAGEMENT Le défi consiste à mettre en place et à réaliser de manière économiquement viable un aménagement forestier adapté permettant d exploiter le plein potentiel de production des stations, dans le respect de la politique de développement durable. Pour ce faire, nous comptons être rigoureux lors de l établissement des scénarios d interventions sylvicoles afin de minimiser les impacts sur la productivité des sites à long terme. Le reboisement d essences commerciales présentes sur le territoire (épinette noire, épinette blanche, pin gris) nous permet de rencontrer nos objectifs sylvicoles lorsque le stocking n est pas adéquat après interventions. Nous comptons réaliser au minime la stratégie sylvicole établie. La stratégie d aménagement forestière sur le territoire comporte quatre points principaux suite à l intervention : Adapter le traitement au peuplement, dans la mesure où il est économiquement viable; S assurer d obtenir le plein boisement pour l ensemble des superficies forestières productives; Protéger les investissements antérieurs; Tendre vers les cibles déterminées au «Portrait de la forêt naturelle pour l érablière à bouleau jaune de l est situé dans la région de Portneuf». L ENTREPRISE ET LE TERRITOIRE Gestion Solifor inc. (Solifor) a fait l'acquisition de la Seigneurie de Perthuis, en partenariat avec Scierie Dion inc. (20 %), en février La description de ce territoire est présentée dans cette section. La Seigneurie de Perthuis est répartie sur le territoire de deux municipalités régionales de comté (MRC) soit Portneuf et Mékinac. Les municipalités touchées sont celles de Notre-Dame-de- Montauban (369 ha), Rivière-à-Pierre ( ha), Ste-Christine-d Auvergne (4 626 ha) et Portneuf (3 319 ha). Figure 1 POTENTIEL RÉCRÉATIF Il y a sur ce territoire un important potentiel récréatif qui se concrétise par l'attribution de baux de chasse et pêche à des intérêts privés. Des permissions de séjours et d'utilisation du territoire pour la pratique de certaines activités de plein air (camping, randonnée, motoneige) sont également accordées à plusieurs organismes et établissements externes à Solifor.

3 Il existe également un potentiel d'utilisation d'érablières pour la production de sève. Une érablière est actuellement louée à cet effet. PARTICULARITÉS Les paysages bordant le Lac Montauban et la Rivière Bastican sont des paysages reconnus du territoire. Des mesures de protection spécifiques sont mises en place afin d encadrer la planification de l aménagement forestier. L orignal fait l objet d un suivi particulier dans le cadre de l aménagement des forêts. L Indice de Qualité de l Habitat est évalué afin d estimer la proportion du territoire donnant une valeur à l habitat pour l orignal (Nulle, Faible, Moyenne et Élevée). Dans le cadre du potentiel de développement récréatif sur le bord du Lac Montauban, et du souci de Solifor à respecter ses engagements en matière de développement durable, Solifor, en collaboration avec Pesca environnement, ont réalisé une diagnose écologique du Lac Montauban dans le but d obtenir des informations sur son état actuel.

4 SUPERFICIE FORESTIÈRE PRODUCTIVE ET EXCLUES D'une superficie totale de ha, le territoire retenu pour fin de calcul de la possibilité après toutes les déductions applicables est de ha. Le tableau 6 présente la répartition du territoire selon différentes contraintes d'utilisation. Environ 27 % de la superficie totale du territoire doit être exclue des calculs de la possibilité parce qu'impropre à la production forestière tels les étendues d'eau et les dénudés humides, limitée par des contraintes à l'aménagement forestier telles les pentes de plus de 30 % ou limitée par des affectations du territoire tels les chemins forestiers, les bandes riveraines, les forêts à haute valeur de conservation (FHVC), les encadrements visuels et le plan d aménagement d ensemble. Type Superficie (ha) (%) A- Territoires exclus % 1. Contraintes biophysiques Aulnaie 88 Anthropique 4 Dénudé humide 727 Eau Gravière 6 Île 5 Inondé 139 Ligne de transport électrique 684 Non forestier 18 Sous-total Relief Pentes fortes (plus de 30 %) Sous-Total Autres Affectations (chemins, bandes riveraines, FHVC, encadrements visuels et plan d'aménagement d'ensemble) Sous-Total B- Territoire retenu % C- Superficie totale du territoire % TABLEAU 6 : Répartition du territoire (ha) pour le calcul de possibilité

5 TYPE DE COUVERT FORESTIER La superficie forestière productive accessible se répartit par type de couvert dans les proportions présentées au tableau 7. Le territoire présente une forêt majoritairement feuillue et mélangée. TABLEAU 7 : Type de couvert Type de couvert Superficie (ha) (%) Résineux % Mélangés % Feuillus % Aucun (coupes récentes) % Total % GROUPE D ESSENCE SELON LEUR DÉVELOPPEMENT Le tableau 8 montre la répartition de la superficie (ha) entre les différents groupements d'essences présents et ce, par stade de développement. Ce tableau permet de constater que les strates de 7 m et plus de hauteur du territoire sont composées à 38 % de peuplements feuillus, le groupement le plus fréquemment rencontré étant l'érablière à sucre. VOLUME MARCHAND BRUT PAR ESSENCE Le tableau 9 donne la répartition en détail du volume marchand brut par essence et par type de couvert pour les strates forestières productives de plus de 7 m de hauteur. Ce tableau est basé sur les données d'un inventaire de 2003 incluant l'ensemble des terrains forestiers d'abitibi-bowater en Mauricie. L'application de ces données sur une portion plus réduite (Seigneurie de Perthuis) peut entraîner des imprécisions difficilement quantifiables. Nonobstant le commentaire précédent et considérant qu à la carte écoforestière sont intégrées les opérations de récolte effectuées entre 2004 et 2009, la répartition du contenu montre l'importance des volumes en SEPM (25 %), en bouleau jaune (22 %) et en érables (30 %).

6 TABLEAU 8 : Répartition de la contenance (ha) par groupement d'essences et par stade de développement pour les terrains forestiers productifs accessibles (pente 0 % à 30 %) Couvert Groupement Régénération Jeune Mûr Inéquien Total % % Couvert Forêt de plus de 7m Pessières % Résineux Sapinières % 5% Mélangés à dominance résineuse Mélangés à dominance feuillue Feuillus Pinèdes blanches % Résineux à bouleau blanc % Résineux à bouleau jaune % Résineux à érable rouge % Résineux à érable à sucre % Résineux à peupliers % Bétulaies blanches à résineux % Bétulaies jaunes à résineux % Érablières rouges à résineux % Érablières à résineux % Peupleraies à résineux % Bétulaies jaunes % Bétulaies blanches % Érablières rouges % Érablières à sucre % Peupleraies % Forêt de moins de 7m Pin gris % Plantations Pin rouge % Épinettes % 6% Autres % Résineux % En régénération Mélangés % Feuillus % 25% Indistincts % Total % 100% 32% 9% 7% 52% 100% 7% 19% 38%

7 TABLEAU 9 : Répartition du volume marchand brut (m³) par essence et par type de couvert (pente 0 % à 30 %) Essences Type de couvert Résineux Mélangés Feuillus Total % Épinettes ,6% Sapin ,0% Pin gris ,0% Sous-total SEP ,6% Mélèze ,2% Pins blanc et rouge ,8% Pruche ,9% Thuya ,9% Sous-Total autres résineux ,9% Total résineux ,4% Bouleau jaune ,3% Érables ,3% Bouleau blanc ,9% Peupliers ,2% Hêtre ,6% Autres feuillus ,3% Total Feuillus ,6% Grand Total ,0% 7,4% 37,1% 55,5% 100,0% Note: Basé sur les volumes provenant du modèle Woodstock.

8 CALCUL DE POSSIBILITÉ FORESTIÈRE Le niveau de coupe a été établi par simulation à l'aide d'un logiciel de modélisation reconnu à l'échelle mondiale : Woodstock de la compagnie REMSOFT. Dans le but de profiter de la surabondance actuelle de volumes mûrs, le niveau de coupe des essences autres que le groupe SEPM est fixé constant à m³/an pour les trois premières périodes et à rendement soutenu pour les périodes subséquentes. Le niveau de coupe du groupe SEPM est à rendement soutenu pour l'ensemble de l'horizon de calcul. Les résultats de ce calcul sont présentés au tableau 17. TABLEAU 17 : Possibilité annuelle de coupe par essence pour tous les produits Essences Période de simulation (5 ans) Moyenne ans (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) Sapin Épinettes noire et rouge Épinette blanche Épinette de Norvège Pin gris Mélèze Sous-total SEPM Cèdre Pins blanc et rouge Pruche Sous-total Résineux Peupliers Bouleau à papier Bouleau jaune Érables Frênes Hêtre Chêne Tilleul Sous-total Feuillus Toutes essences Rendement (m³/ha/an) 3,38 3,38 3,38 2,18 2,18 2,90 La superficie forestière nette accessible est de ha.

9 POSSIBILITÉ ANNUELLE DE COUPE ET TRAVAUX Les travaux sylvicoles requis pour obtenir cette possibilité pour chaque groupe de calcul sont présentés au tableau 18. TABLEAU 18 : Synthèse des travaux sylvicoles Traitements avec récolte Interventions Période de simulation (5 ans) Moyenne ans (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) Coupe avec protection de la régénération et des sols Coupe progressive Coupe finale après une coupe progressive Coupe de jardinage Coupe de jardinage acéricole Éclaircie commerciale (strate naturelle) Strates à Pin blanc Strates dans le compartiment "Élevé" Sous-total Éclaircie commerciale de plantation 1e éclaircie commerciale e éclaircie commerciale Sous-total Traitements sans récolte Éclaircie précommerciale Reboisement EPB-EPN-PIG

10 PROGRAMME DE SUIVI Afin d assurer un suivi régulier, proportionnel à l échelle et à l intensité de l aménagement forestier, Solifor réalise un programme de suivi. Ce dernier permet d évaluer l état de la forêt, le rendement des produits forestiers, les activités d aménagement et leurs répercussions sociales et environnementales. Ce programme est publié séparément mais une copie papier est jointe à ce rapport. (voir PGAF complet et documents afférents)

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec 1 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Table des matières Avant les traitements... 4 1. Les coupes partielles...

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre Mission La mission de la SSHG est de fournir les services nécessaires à l aménagement des forêts pour assurer leur renouvellement. Depuis 1978, la Société Sylvicole de

Plus en détail

Consultants forestiers DGR inc.

Consultants forestiers DGR inc. Consultants forestiers DGR inc. POSSIBILITÉ FORESTIÈRE DES TERRAINS PRIVÉS SCIERIE DION ET FILS INC. présenté à M. Éric Deslauriers par CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. Mai 2010 Réalisé sous la responsabilité

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01 PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01 POUR LA PÉRIODE DU 1 er avril 2000 au 31 mars 2025 DÉTENTEURS DE CAAF UNITÉS D AMÉNAGEMENT 3742989 Canada inc. (Industries Franc Bois le texte).

Plus en détail

Ce système utilisé par le Forestier en Chef permet une multitude d applications autres que le calcul de la possibilité forestière.

Ce système utilisé par le Forestier en Chef permet une multitude d applications autres que le calcul de la possibilité forestière. FORMATION DE BASE WOODSTOCK 1. MISE EN CONTEXTE Le régime forestier est en profond changement. Les ingénieurs forestiers et autres professionnels impliqués dans la gestion forestière doivent composer avec

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH JOURNÉE DE L ENVIRONNEMENT DU CANTON DE WENTWORTH 10 août 2013 par Eric Pelletier, ingénieur forestier MRC d Argenteuil Portrait du territoire 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés

Plus en détail

Tableaux de compilation de la petite propriété privée à l échelle des MRC. MRC 11 (Basques)

Tableaux de compilation de la petite propriété privée à l échelle des MRC. MRC 11 (Basques) Tableaux de compilation de la petite propriété privée à l échelle des MRC MRC 11 (Basques) 1 Tableau 4.1 Répartition des superficies par catégories de superficies Catégories de superficies Petite propriété

Plus en détail

Plan d aménagement forestier d une forêt privée

Plan d aménagement forestier d une forêt privée Plan d aménagement forestier d une forêt privée IDENTIFICATION DU PRODUCTEUR Nom : *** Adresse postale No. Rue, app., rang Municipalité Code postal Représentant autorisé : Téléphone (résidence) : Téléphone

Plus en détail

Projet d aménagement forestier sur les terres publiques intramunicipales (TPI) de la MRC des Collines-de-l Outaouais

Projet d aménagement forestier sur les terres publiques intramunicipales (TPI) de la MRC des Collines-de-l Outaouais Projet d aménagement forestier sur les terres publiques intramunicipales (TPI) de la MRC des Collines-de-l Outaouais Hiver 2013 Secteur Ruthledge Sud Municipalité de La Pêche Document explicatif des opérations

Plus en détail

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS 2875, boulevard Laurier, bureau 570 Québec (Qc) G1V 2M2 T. 418.780.1360 F. 418.780.1362 DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS POUR L AVENIR DE NOS RÉGIONS Qu est-ce que l AETSQ? L AETSQ est une association à but non

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Possibilité forestière Résultats pour la région Saguenay-Lac-St-Jean / Région 02

Possibilité forestière Résultats pour la région Saguenay-Lac-St-Jean / Région 02 Possibilité forestière 2008-2013 Résultats pour la région Saguenay-Lac-St-Jean / Région 02 Des gestes concrets vers un aménagement forestier durable Décembre 2006 1.4 - Carte Régionale 1.4 - Région 02

Plus en détail

Développement durable Certifications Environnementales

Développement durable Certifications Environnementales Certifications Environnementales Introduction La société devient de plus en plus exigeante envers les entreprises pour qu elles jouent un rôle actif et responsable dans la préservation de l environnement.

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES CADRE DE RÉFÉRENCE PAGE 3 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE PAGE 4 Objectif général Objectifs spécifiques NIVEAUX EXIGÉS PAR LA VILLE DE MAGOG

Plus en détail

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides Présentation des résultats Sant-Jérôme, septembre 2014 Marcel LeBreton Bac et maîtrise

Plus en détail

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Séance d information aux citoyennes et citoyens : 29 avril 2013 Contenu de la présentation Les

Plus en détail

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014 Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières novembre 2014 Progamme de remboursement de taxes foncières 1. Contexte général; 2. Résumé de l ancien programme; 3. Présentation du

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

Rente dos à dos. 30 mars 2010

Rente dos à dos. 30 mars 2010 Rente dos à dos Préparée pour : 30 mars 2010 M. Roger Guardian François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone : (514) 328-4405

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION DE PAYSAGES EN FORÊT FEUILLUE ET MÉLANGÉE

LOGICIEL DE SIMULATION DE PAYSAGES EN FORÊT FEUILLUE ET MÉLANGÉE LOGICIEL DE SIMULATION DE PAYSAGES EN FORÊT FEUILLUE ET MÉLANGÉE Présenté au Centre de service aux réseaux d entreprises du secteur forestier (CSRE-Forêt) AOÛT 2004 REMERCIEMENTS Ce projet a été réalisé

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS PRÉAMBULE Avec ses grands espaces, ses lacs, ses sentiers pédestres, et ses infrastructures, la Municipalité de Montcalm détient un grand potentiel de développement

Plus en détail

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation valeur forestière pour une parcelle d'au moins 5 000 m² - délimitée - accessible aux tracteurs et desservie 1 FUTAIE DE CONIFERES FUTAIE

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Réponses aux demandes de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres

Plus en détail

ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES. Programme Embellir les voies publiques

ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES. Programme Embellir les voies publiques ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Programme Embellir les voies publiques EMBELLIR LES VOIES PUBLIQUES UN PROGRAMME POUR REVITALISER LES ESPACES URBAINS Hydro-Québec est heureuse de présenter

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR

Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR Département foresterie Secteur Secteur Frazie Environnement UAF 31-53 Québec an de la présentation. Mise en contexte général. Sapinière

Plus en détail

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE?

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? 6000 LA FORÊT ROUMAINE, UN PATRIMOINE À HAUT RENDEMENT! IMPLANTÉ DEPUIS 2007 EN ROUMANIE

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE Analyse de la démarche professionnelle du Forestier en chef du Québec dans le cadre des calculs de la possibilité annuelle de coupe à rendement soutenu pour les années 2008 à 2013 Octobre 2007 2750, Einstein,

Plus en détail

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon Dispositions particulières aux usages industriels Table des matières 23.1 champ d application 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon 23.3 sites d extraction 23.3.1 nouveaux

Plus en détail

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec.

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Pour réaliser sa mission, le Ministère intervient dans les secteurs d activité suivants : les services de prévention et de lutte

Plus en détail

Région de Lanaudière : 28 mai 2013 Gérard Szaraz, Forestier en chef Richard Lefebvre, chef de service

Région de Lanaudière : 28 mai 2013 Gérard Szaraz, Forestier en chef Richard Lefebvre, chef de service Résultats des analyses de possibilité forestière avant détermination applicables pour 2014-2018 Région de Lanaudière : 28 mai 2013 Gérard Szaraz, Forestier en chef Richard Lefebvre, chef de service 3.

Plus en détail

Les bases de données en ligne

Les bases de données en ligne Les bases de données en ligne Information-documentation, 1 ère Bac pro et BTSA La liste des bases de données présentées ici n est pas exhaustive. A vous de développer votre connaissance des sites Internet

Plus en détail

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE PLAN D ACTION 2012-2013 Méthode de priorisation des sites Des dizaines de milliers d hectares de plantations et de peuplements naturels éduqués sont susceptibles d être

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

Déclaration de services aux citoyens

Déclaration de services aux citoyens Déclaration de services aux citoyens Commission de protection du territoire agricole du Québec Votr e dr oit à un se r vice de qua lité Avant-propos C est avec fierté que la Commission de protection du

Plus en détail

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier Lignes directrices visant à encadrer la pratique de l'éclaircie précommerciale afin d assurer le maintien de la biodiversité Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM AOÛT 2012 PRÉPARÉ PAR LE BUREAU DU LOISR DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE 2 1. Présentation À Montréal, 80 % des activités de sport et de

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

STANDARDS DU COMMERCE ÉQUITABLE

STANDARDS DU COMMERCE ÉQUITABLE FAIRTRADE LABELLING ORGANIZATIONS INTERNATIONAL STANDARDS DU COMMERCE ÉQUITABLE POUR Le sucre de canne POUR Les Organisations de Petits Producteurs Version actuelle: 15.05.2009 Ce document remplace les

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Historique Golf In 2012« 2009« Création des «Zone Golf In» dans différents établissements au Québec et en Ontario.

Historique Golf In 2012« 2009« Création des «Zone Golf In» dans différents établissements au Québec et en Ontario. Historique Golf In 2015 «Création des «Zone Golf In dans différents établissements au Québec et en Ontario. 2012«Golf In prend de l expansion avec l arrivée de Golf In France. Nouveau distributeur en Europe

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation. ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.org POCHECO CANOPEE REFORESTATION Créée en Décembre 2009 avec le soutien

Plus en détail

Table des matières. Résumé... 2 Introduction... 2 Objectif... 2 Méthodologie... 3 Résultats... 5 Conclusion... 7

Table des matières. Résumé... 2 Introduction... 2 Objectif... 2 Méthodologie... 3 Résultats... 5 Conclusion... 7 Xerox ColorQube 9201/9202/9203 Livre blanc Evaluation du cycle de vie d un système multifonction par rapport à un système multifonction laser couleur Investissement énergétique sur toute la durée de vie

Plus en détail

Copyright 2014 Strikto.fr Tommy REDOR

Copyright 2014 Strikto.fr Tommy REDOR Copyright 2014 Strikto.fr Tommy REDOR Première étape de la conception de votre maison, la réglementation est riche et variée. Ce livret à pour objectif de lever le voile sur les éléments qui la composent

Plus en détail

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS Numéro du document : 1200 21 Adoptée par la résolution : 249 1200 En date du : 19 décembre 2000 Modifiée par la résolution : En date

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

NOUVEAUX RÈGLEMENTS. Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1)

NOUVEAUX RÈGLEMENTS. Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1) Commission de protection du territoire agricole du Québec NOUVEAUX RÈGLEMENTS Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1) Juin 1998 AVANT-PROPOS

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

7 Information communication : Développement du site Internet : www.ofme.org

7 Information communication : Développement du site Internet : www.ofme.org 7 Information communication : Développement du site Internet : www.ofme.org 7.1 Cadre conventionnel Sous programme 2 : Faciliter la circulation de l'information 7.2 Contexte général L accès à l information

Plus en détail

Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007

Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007 Plan d action gouvernemental de protection des lacs et des cours d eau du Québec Juin 2007 Moyens de sensibilisation, de prévention et d information à l intention de la population du Québec Moyens de

Plus en détail

www.pourvoirieavendre.com

www.pourvoirieavendre.com POURVOIRIE DOMAINE VIGNEROD QUÉBEC, CANADA www.pourvoirieavendre.com Le Domaine Vignerod Page 2 LE MANDAT Le 14 février 2011, La compagnie Domaine Vignerod inc., représentée par monsieur Claude Gauthier,

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

NOUVELLES CONSTRUCTIONS ET RÉNOVATIONS IMPORTANTES

NOUVELLES CONSTRUCTIONS ET RÉNOVATIONS IMPORTANTES MULTIVER NOUVELLES CONSTRUCTIONS ET RÉNOVATIONS IMPORTANTES Québec Version 1.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 LEED Canada MULTIVER Multiver est

Plus en détail

Chapitre 10. Programme de compensation

Chapitre 10. Programme de compensation Chapitre 10 Programme de compensation Table des matières...10-i Liste des tableaux... 10-ii Liste des photos... 10-ii Liste des cartes... 10-ii 10 Programme de compensation...10-1 10.1 Compensation pour

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,4 Indemnité

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,4 Indemnité Page 1 Date de mise à jour : 2014-05-05 1 INDEMNITÉ EN BAISSE DE RENDEMENT Pour le sirop d érable, les pertes encourues sont indemnisables en baisse de rendement seulement. Une indemnité en baisse de rendement

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

DE FORMATION 2014 CALENDRIER NOUVEAUTÉ! TOUT sur : FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Et encore plus!

DE FORMATION 2014 CALENDRIER NOUVEAUTÉ! TOUT sur : FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Et encore plus! CALENDRIER DE FORMATION 2014 NOUVEAUTÉ! FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Détails en page 6 TOUT sur : Le Forum de l animation à Laval page 2 Le Forum de

Plus en détail

Stock net de capital («patrimoine»)

Stock net de capital («patrimoine») Extrait de : La mesure du capital - Manuel de l'ocde 2009 Deuxième édition Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264067752-fr Stock net de capital («patrimoine») Merci de citer ce

Plus en détail

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses SécurOption MD Revenu de retraite pour la vie Questions et réponses Table des matières Admissibilité...3 Cotisations...4 Choisir SécurOption...4 Projection revenu de rentes...5 Rachat possible de la rente

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION Généralités MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 1. La demande doit être conforme aux règlements de construction,

Plus en détail

Écho de la GCR - 26 juin 2015

Écho de la GCR - 26 juin 2015 Si vous n'arrivez pas à lire ce courriel, cliquez ici pour le consulter en ligne. Écho de la GCR - 26 juin 2015 Enregistrement La physique, avec Albert Einstein en tête, nous a démontré que le temps est

Plus en détail

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement :

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement : (P)-RF-1999-01 Frais de déplacement Adoptée : Le 22 juin 1999 En vigueur : Le 22 juin 1999 Amendement : Le 25 juin 2002 (CC-2002-189) Le 26 octobre 2004 (CC-2004-320) Le 27 septembre 2005 (CC-2005-296)

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

Le calcul des possibilités forestières Seconde partie - Présentation des analyses

Le calcul des possibilités forestières Seconde partie - Présentation des analyses Le calcul des possibilités forestières 2013-2018 Seconde partie - Présentation des analyses Québec, le 22 mai 2013 Jean Girard ing.f. m.sc, directeur du calcul des possibilités forestières, Bureau du Forestier

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT

L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT POLITIQUE DE GESTION concernant L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT CONSULTATION ADOPTION ET RESPONSABILITÉ Conseils d établissement : entre le 2 février et le Adoptée le : 19 avril

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Le 28 novembre 2003 ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Problématique générale : Le piémont du mont Saint-Hilaire subit des pressions de développement importantes. Ce milieu est relativement

Plus en détail

Note méthodologique sur la statistique des prix de vente des appartements

Note méthodologique sur la statistique des prix de vente des appartements Note méthodologique sur la statistique des prix de vente des appartements Publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat du ministère du Logement Décembre 2013 Ce document méthodologique

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art avec WebOA

Gestion des ouvrages d art avec WebOA Gestion des ouvrages d art avec WebOA Notre solution de gestion des ouvrages d arts repose sur 2 outils : IMAOA destiné à l administrateur, WebOA destiné aux utilisateurs. Nous présentons ici l interface

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE & Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE LE PROCESSUS POUR AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE 1. Déterminer la juste

Plus en détail

Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse

Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse 1 Idée générale Avec son fonds de bourse, Youth For Understanding (YFU) Suisse souhaite donner la possibilité à des jeunes

Plus en détail

Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse

Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse Version du 01/08/2013 Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 4 Synthèse bibliographique Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse Août 2013 2 Rentabilité des sylvicultures

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU CHAPITRE

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant l'achat d'une parcelle de forêt article 486 du cadastre de La Chaux-du-Milieu

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant l'achat d'une parcelle de forêt article 486 du cadastre de La Chaux-du-Milieu ENVIRONNEMENT 13-018 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant l'achat d'une parcelle de forêt article 486 du cadastre de La Chaux-du-Milieu (Du 18 septembre 2013) Monsieur le Président,

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail