Les urgences en O.C. - ١ -

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les urgences en O.C. www.chir-dent.org - ١ -"

Transcription

1 Les urgences en O.C I Introduction La pratique d'oc et d'endodontie comprend souvent des actes et des interventions qui doivent être exécuté sur le champ pour soulager le malade dans les plus bref délais. On parle d'urgence lorsque le malade a été surpris par l'apparition d'un phénomène douloureux. L'urgence peut être motivée par des problèmes inflammatoires ou infectieux, problèmes esthétiques ou problèmes de traumatismes. II Définition Terme médical : constitue l'ensemble des soins médicaux et chirurgicaux qui doivent être pratiqués sans délais. En odontostomatologie : c'est la survenue d'un problème diagnostic ou thérapeutique dont l'examen ne peut être différé et qui nécessite une décision immédiate. III Objectifs du traitement d'urgence Préservée la vitalité pulpaire chaque fois que cela est possible en particulier dans le cas de dent immature. Maintien de l'organe dentaire dépulpé sur l'arcade. équilibre médical du patient. IV Facteurs déterminants le succés d'un traitement d'urgence Il s'agit d'un traitement non programmé, pose un triple problème: IV.A. Diagnostic Il doit être précis et porté rapidement à partir de l'interrogatoire et l'examen clinique. Cet examen devra mettre en évidence les: Signes subjectif : caractère de la douleur, fréquence, intensité, durée, irradiation. Signes objectifs : carie, restauration étendue, percussions, palpation, tuméfaction, état parodontal. Un rétro alvéolaire et les tests thermiques confirment la nature de l'urgence. IV.B. Efficacité de l'acte opératoire Pour être efficace, le traitement d'urgence doit permettre l'amorce des phénomènes de cicatrisation des tissus pulpaires et parodontaux. Cet objectif ne peut être atteint que par: L'élimination de tissus pathologique enflammée ou infecté, Le respect permanent des lois irréversiblde la chirurgie IV.C. L'organisation du temps disponible Les thérapeutiques endodontique sont quelque fois longues et délicates, le praticien dispose souvent de délais limites non extensibles, d'où la nécessité impérative à une simplification du travail (qui permet d'associer les notions d'ergonomie et le respect des règles chirurgicales) V Moyens de diagnostic L'interrogatoire et les réponses du patient ou de son accompagnement, sont parfois suffisants pou faire une idée assez précise sur l'état de la dent en cause, mais le plus souvent on est amené à confirmer tous ces signes subjectifs par un examen clinique. V.A. Tests de vitalité pulpaire Ces tests doivent être réaliser dans certaines conditions: les dents à tester doivent être séchés, le test appliqué sur la face vestibulaire au niveau du 1/3 cervical. Appliquer ce test sur la dent incriminée, tenant compte de l'état de fatigue et de peur du patient (à tester également les dents voisines et n'arriver à la dent incriminé par le patient qu'en dernière - ١ -

2 position). V.A.a. Tests thermiques 1 Test au froid Réaliser avec une boulette de coton imprégnée de quelque gouttes de chlorure d'éthyle, la manifestation douloureuses peut être immédiate ou par contre tarde à se déclencher: absence de manifestation douloureuse > non vitalité pulpaire douleurs immédiate, plus vif que sur une dent saine et se prolonge après la fin du stimulus -> syndrome pulpaire réaction vives, disparition au retrait du stimulus -> pulpe vivante (saine) 2 Test au chaud L'absence de réponse n'est pas significative, seule la réponse violente signe l'atteinte pulpaire. V.A.b. Tests à la percussion Percussion axiale : signe l'origine desmodontale Percussion transversale : réponse pulpaire ou desmodontale. V.A.c. Test à l'anesthésie Dans le cas de synalgie dento-dentaire, et en présence de carie multiples et profonde, pratiqué une anesthésié intra ligamentaire pour éliminer la douleur. Lorsque la douleur disparaîtra, on pourra incriminer la dernière dent anesthésiée. V.B. Radiographie C'est un complément indispensable au diagnostic et au traitement. VI Les differentes thérapeutiques d'urgence VI.A. Traitement de l'urgence inflammatoire VI.A.a. Traitement de L'urgence de catégorie I 1 Définition Pulpe vivante sans symptomatologie ; lésée accidentellement ou proche d'une carie profonde susceptible d'être protégé par un coiffage. 2 Traitement coiffage direct à l'hydroxyde de calcium pulpotomie pour rétention de l'obturation 3 Indication : indiqué pour adulte et enfant. 4 Protocole opératoire Champ opératoire Désinfection du champ puis de la dent Curetage dentinaire totale Elargissement de la plaie pulpaire Hémostase Coiffage au Ca(OH)2 Mise en place d'un IRM Contrôle de l'occlusion même procédure pour la biopulpotomie coronaire. VI.A.b. Traitement de L'urgence de catégorie II 1 Définition pulpe vivante avec symptomatologie, dont on tentera chez le sujet jeune de conserver la vitalité - ٢ -

3 par un coiffage ou biopulpotomie. 2 (1er cas) : lésions carieuses ou traumatiques sans exposition pulpaire Exemples: fracture d'une cuspide sur pluriradiculé au cours de la mastication, perte de l'obturation avec mise a nue dentinaire, carie à évolution rapide. 1 Examen clinique Signes subjectifs : douleurs types dentinites, brève provoquées Signes objectifs: profondeur moyenne de la carie, obturation étendue, perte de substance amélo-dentinaire, test au froid (+) percussions (-) Radio : mise en évidence de rapport pulpe-lésion. 2 Traitement d'urgence : coiffage pulpaire indirect ou naturel a) Traumatisme La protection du produit de coiffage peut poser un problème de rétention, on aura recours à des moules en acrylates, ou bien collage d'un composite b) Carie : Curetage sous anesthésie, désinfection, mise en place du Ca(OH)2, et protection par IRM. c) Usure pathologique La cause réside dans un brossage intempestif ou dans le frottement d'un crochet mal conçu. La topographie de la lésion et son aspect non cavitaire n'autorise qu'une protection avec un vernis et une bonne technique de brossage. 3 (2ème cas) : lésions carieuses ou traumatiques avec exposition pulpaire 1 Examen clinique Signes subjectifs: douleurs provoquées ou spontanées ± fréquente, d'intensité variable ; brève et lancinantes. Signes objectifs: carie profonde pénétrante, fracture avec exposition pulpaire, tests au froid et au chaud : + Radio : apex ouvert => dent immature 2 Traitement d'urgence Consistera en un coiffage ou pulpotomie partielle permettant la fermeture apicale. Au cas où la pulpotomie est irréalisable, on a recours à une pulpotomie haute : apexogenèse. VI.A.c. Traitement d'urgence de La catégorie III 1 Définition Pulpe vivante dont la biopulpectomie ou la pulpectomie et l'obturation canalaire immédiate sont indiqués pour des raisons symptomatique, prothétique ou iatrogène. C'est l'urgence inflammatoire, la plus fréquente : pulpite aigue simple ou compliquée d'une desmodontite. 2 Examen clinique Signes subjectifs : douleurs spontanées intermittente, irradié et paroxystique, douleurs provoquées par le froid Signes objectif : destruction coronaire par traumatisme, - ٣ -

4 carie avec exposition pulpaire éviter les tests thermiques susceptible de déclancher une crise douloureuse. percussion axiale : + (parodonte souvent enflammé). A) (1er cas) : pulpite simple: Le but est de soulager le malade immédiatement, qu'il puisse retrouvé sont calme, plusieurs possibilités selon la disponibilité du praticien. a) Pansement calmant ou sédatif Champ opératoire Nettoyage de la cavité de carie : curetage Lavage au sérum physiologique Assèchage Mise en place dans la cavité de coton imprégnée d'anti-inflammatoire (pulperyl, pulparthrol, pulposidol..) sous pansement non occlusif Le patient est soulagé dans les minutes qui suivent le contact du produit avec le parenchyme pulpaire. b) Pulpotomie : sous anesthésie Champ opératoire Curetage dentinaire Excision de la pulpe camérale avec une fraise boule ou excavateur, et éventuellement la pulpe radiculaire des canaux larges Hémostase (H202) Mise en place de coton imprégné d'anti-inflammatoire sous pansement occlusif c) Pulpectomie Rx préopératoire Anesthésie (locale, locorégionale, intrapulpaire, intraligamentaire). Champ opératoire Nettoyage de la cavité 1 Pour une monoradiculé Choix de la limite apicale et de la longueur de travail Elimination sous irrigation du parenchyme pulpaire camérale et radiculaire Léger alésage sous irrigation Contrôle de l'hémostase Pansement 2 Pour une pluriradiculé Le facteur temps et l'architecture complexe, rendent quasiment impossible la réalisation d'une pulpectomie immédiate sous anesthésie. De ce fait, faire une pulpectomie coronaire, avec celle du canal radiculaire le plus large. La suite sera réalisée ultérieurement. Cette technique peut être réalisé d'embler ou en cas d'échec du pansement sédatif. Dans le cas de réchauffement d'une pulpite chronique ouverte, le traitement d'urgence consiste à réaliser une pulpectomie. B) (2ème cas) : pulpite aigue avec atteinte desmodontale Lorsque la pulpite aiguë est associée à une atteinte periapicale desmodontale sévère, il est difficile d'obtenir une sédation rapide de la douleur. Il faut éviter d'augmenter l'inconfort du patient : manoeuvres opératoire conduite en douceur, éviter les vibrations, il est souhaitable de mettre la dent en sous occlusion légère et transitoire (réaliser une pulpectomie totale). Si le praticien ne dispose pas suffisamment de temps, sous anesthésie il réalise une pulpectomie camérale (faire saigner le parenchyme pulpaire pour obtenir une décompression, pose d'un pansement anti-inflammatoire, obturation de la dent à l'aide d'un ciment hermétique; prescription d'un anti-inflammatoire par voie générale. - ٤ -

5 VI.B. Traitement de l'urgence infectieuse, urgence de la catégorie IV VI.B.a. Définition Pulpe nécrosée avec infection de la dentine radiculaire, avec ou sans complications périapicales ; exigeant un traitement antiseptique et l'obturation canalaire hermétique. La nécrose pulpaire peut causer une intervention d'urgence quand il s'agit: D'une poussée aigue d'une infection apicale chronique préexistante, D'une évolution primaire d'une pulpite purulente totale provoquant une nécrose septique dépassant les limites de la cavité endodontique. Atteinte desmodontale aigue avec absence de parenchyme pulpaire vivant. VI.B.b. Examen clinique Signes subjectifs : douleurs spontanées, lancinante, irradiées, le simple contact de la dent peut déclencher la douleur. Signes objectifs: carie exposant directement ou indirectement la pulpe, traumatisme : perte de substance intéressant la chambre pulpaire la radio révèle une destruction osseuse ± importante, percussion axiale et transversale :(+) tests de vitalité :(-) il peut existé une tuméfaction ± volumineuse, parodonte enflammé, rougeur, voussure, fistule, l'état général du patient peut être altéré. VI.B.c. Cas clinique 1 Gangrène pulpaire ouverte, refermée ou indirectement ouverte Le traitement d'urgence consiste à drainer, trépaner la chambre pulpaire, pour l'évacuation du sang, gaz, pus, pour soulager le malade. La trépanation consiste à caler la dent contre une paroi de son alvéole, entre le pouce et l'indexe, travailler avec une fraise neuve coup par coup, sans perte de contact avec la dentine; Maintenir le drainage (mise en place d'une boulette de coton avant chaque repas); Prescription : bain de bouche, antiseptique, anti-inflammatoire, antibiotique; Le traitement conservateur lorsque la dent devient totalement muette. 2 Gangrène pulpaire fermée (GPF): Ouverture de la dent Supprimer la cause : débridement; Appliquer localement en intracanalaire à l'aide d'un Lentulo du Ca(OH)2; Refermer avec un ciment provisoire; Supprimer les prématurités occlusales par meulage Remarque Ouvrir et laisser ouvert une GPF, peut transformer la desmodontite chronique en desmodentite aigue, ou empêche la desmodontite aigue de passer à la chronicité. VI.B.d. Abcès alvéolaire aigue L'abcès périapicale aigu est caractérisé par la formation d'une collection suppurée. 1 Diagnostic Le diagnostic est posé devant: Douleurs spontanées intenses lancinantes, rebelles aux antalgiques habituelles Douleurs provoquées au moindre contact Tests de vitalité :(-) la dent ne répend pas. Percussions axiale et transversale : douloureuses. Sensation de dent longue Le vestibule en regard de la dent est comblé par une tuméfaction douloureuse à la palpation. La douleur est augmentée par le chaud, calmée par le froid Singes généraux: fièvre à 38 C, asthénie. 2 Le traitement - ٥ -

6 Réaliser un drainage par voie canalaire ou chirurgical. a) Drainage par voie canalaire Consiste a trépané la dent pour permettre un drainage immédiat de la collection suppurée sous forme d'un écoulement purulent puis de sang, pour soulager le malade. Il est préférable de laisser la dent ouverte pour permettre la poursuite du drainage, antibiothérapie si l'état général du malade est altéré. b) Drainage chirurgical Envisager quand le drainage par voie canalaire est rendu difficile à cause de la sensibilité de la dent, petitesse de l'orifice apical, ou inefficacité du drainage endodontique avec présence d'une collection purulente importante. anesthésie de contact incision: superficielle, réalisé à l'aide d'un bistouri, au niveau de la zone la plus déclive mise en place d'un drain est souhaitable prescription d'atb est souhaitable. 3 Lésions endo-parodontales 1 Le diagnostic les signes cliniques se confondent avec la désmodontite aigue: dent ne répond pas aux tests de vitalités; douleurs spontanées intenses violentes; dent sensible aux percussion, ± mobile, ± extrusé par rapport aux dents voisines; lésions visible à la radio; Dans ce cas on est confronté à une pathologie pulpaire et desmodontale, présence de pus à la pression gingivale = poche parodontale suppuré. 2 Le traitement Il est à double visée endodontique et parodontale sur le plan endodontique : désinfection canalaire ± pansement antiseptique sur le plan desmodontal : éliminer dans la mesure du possible le pus de la poche parodontale Mais devant un patient montré de moins de 24 à 48h de souffrances: anesthésie impossible en milieu inflammatoire et suppuré, il faut remettre l'intervention à une date ultérieure et prescrire une antibiothérapie ± anti-inflammatoire, 3 à 4 jours après sédations des douleurs, réaliser le traitement conventionnel. VI.C. Traitement de l'urgence due aux traitements endodontigues VI.C.a. Flambé infectieuse Elle se déclare après la première séance de désinfection non suivie de l'obturation peut être due: manoeuvres incontrôlées en milieu aseptique qui ont traumatisé les tissus périapicaux, manoeuvres intempestives, qui ont provoqué le passage au delà des limites apicales des germes, des débris nécrosés, des produits de dégradations ou d'endotoxines diminution passagère de la résistance de l'organisme. Traitement Mise en place d'une boulette de coton dans la cavité d'accès imprégnée d'un anti- inflammatoire type : pulperyl, pulparthrol sous pansement occlusif Prescription d'atb et/ou anti-inflammatoire. VI.C.b. Pulpite résiduelle Les pulpectomies partielles sont très fréquentes, le praticien laisse a demeure de multiple filets nerveux accessoires On note: manifestation douloureuse importante, sensibilité aux variations thermiques, le passage de broche -> témoigne une pulpe vivante Traitement : ablation sous anesthésie des résidus du tissu pulpaire - ٦ -

7 mise en place d'une boulette de coton imprégnée d'anti-inflammatoire sous pansement occlusif VI.C.c. Injection accidentelle de NaOCI L'utilisation de plus en plus fréquente de ce produit, et la mauvaise technique d'injection fait que ce genre d'accidents devient de plus en plus fréquent. Dès le passage du produit dans l'espace périapical: les douleurs se manifestent de manière violente une tuméfaction apparaît dans la région apicale de la dent traitée et augmente progressivement. Traitement calmer le malade procéder à des injections intraveineuses d'atb à forte dose et de corticoïdes la surveillance en milieu hospitalier nécessaire, la maîtrise de la technique est ainsi exigée. VI.C.d. Desmodontite apicale secondaire à une pulpectomie vitale Le patient peut consulter le lendemain de la première séance d'une biopulpectomie: douleurs à la mastication douleurs pulsatives, lancinantes et insupportables. Causes: irritation médicamenteuse du périapex non respect de la limite apicale. Traitement: mise en place d'une boulette de coton imbibée d'anti-inflammatoires sous pansement occlusif reprendre le traitement quelques jours plus tard. VI.C.e. Algies du septum Le signe pathognomonique est la douleur à la pression digitale de la papille interdentaire. Le traitement d'urgence consiste en un traitement symptomatique: traitement étiologique : élimination du facteur étiologique : obturation débordante, rétention alimentaire, faire saigner et laver à l'eau oxygénée (10v). VI.C.f. Fusée arsenicale L'anhydride arsénieux à tendance à envahir tous les tissus parodontaux. Tous fluides: sang, salive, tissu humide, dentine ramollie, gencive, desmodonte ; lui servent de diverticules et selon le territoire envahi on aura: atteinte gingivale atteinte desmodontale atteinte osseuse. Traitement : éliminer tous ce qui ne saigne pas, par curetage, sans anesthésie et puis lavage abondant. Dans le cas d'atteinte osseuse, seule la chirurgie parodontale fera l'excision des tissus nécrosés pour rendre un contour harmonieux aux tissus osseux. VI.C.g. Désmodontite aiguë secondaire à une obturation canalaire imparfaite ou débordante En présence d'une obturation canalaire imparfaite ou incomplète, le drainage ne peut avoir lieu que si le canal est désobturé. si la matière obturatrice peut devenir môle par l'action des solvants => on désobture si la matière obturatrice est dure : on à deux éventualités: désobturés le canal: acte long et douloureux refroidir la désmodontite aiguê par la prescription d'atb et ATI En présence d'une obturation débordante (dépassement apicale) = prescrire des ATI. Si les douleurs persistent plus de 6 mois réaliser un curetage périapical. VI.D. Traitement de l'urgence esthétique VI.D.a. Noircissement de la dent Lié soit à une nécrose pulpaire, ou bien à une dyschromie, elle devient une urgence car le patient est exigeant et veut y porter remède le plus rapidement possible. Traitement: - ٧ -

8 blanchiment ou éclaircissement reconstitution esthétique. VI.D.b. Perte d'une reconstitution esthétique il faut s'assurer de la vitalité pulpaire reprendre la préparation refaire l'obturation VI.D.c. Perte d'une prothèse esthétique Descellement d'une couronne jacket ou d'une couronne à tenon: s'assurer de bonne état de santé apicale (Rx), avant de resceller définitivement la prothèse. VI.E. Traitement de l'urgence traumatique VI.E.a. Denture temporaire Fracture de l'émail : meulage, polissage, fluoration. Fracture de l'émail et de la dentine: selon la perte de substance, simple meulage ou reconstitution. Pulpe atteinte: si récente pulpotomie à l'hydroxyde de calcium si la dent est résorbée, pulpectomie ou extraction. Fracture corono-radiculaire : extraction. Luxation: extraction si interférence occlusale ou atteinte du germe. Intrusion: antibiothérapie, anti-inflammatoire car rééruption possible. Expulsion: antibiotique, anti-inflammatoire. VI.E.b. Denture permanente immature Fractures amélo-dentinaires : protection du tissu pulpaire par pose d'une protection dentinopulpaire, recouverte d'un bandeau de composite, de verre ionomére ou de compomère ; on peut récupérer le morceau fracturé et le coller. Si la pulpe est atteinte, douleur à l'inspiration et présence d'un point sanglant sur le trait de fracture. Coiffage direct, pulpotomie, ou pulpectomie selon la gravité. Fractures corono-radiculaires : douleurs à la mastication. Retirer le fragment, gingivoplastie, extraction... Fractures radiculaires: sans communication avec le milieu buccal: contention pendant trois mois si communication, extraction du fragment coronaire, extrusion ODF du fragment apical ou extraction... Subluxation: légère mobilité et saignement du sulcus. Réglage de l'occlusion et contention. Extrusion : repositionnement, contention, ABThérapie, AI. Intrusion: abstention, ABThérapie, AI, si la dent est immature, possibilité de Réeruption, si non extrusion ODF. Expulsion : nettoyer la dent à la salive ou au sérum physiologique, replacer la dent dans son alvéole, AB, AI, Bains de bouche. Fractures alvéolaires : déplacement des dents et du fragment osseux, hématome, mobilité des dents. Sous anesthésie locale, réduction de la fracture, contention, AB, AI. VII Conclusion L'urgence en OC occupe une place importante dans la pratique quotidienne. L'objectif essentiel de notre traitement d'urgence, est de bien maitriser le processus pathologique en cours, soulager immédiatement le malade et d'initier un processus de cicatrisation qui favorise la mise en oeuvre ultérieure des thérapeutiques habituelles. - ٨ -

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:.

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:. UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 SESSION PRINCIPALE- MARS- 2014 5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence.

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. La sélection du cas en endodontie Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. 1a 1b Dr David C. BENSOUSSAN n Chirurgien dentiste n CES

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

CONE BEAM ET ENDODONTIE

CONE BEAM ET ENDODONTIE CONE BEAM ET ENDODONTIE L endodontie est le traitement et la prévention des parodontites apicales dans le but de la conservation de la dent. Ces dernières années, le cone beam (ou CBCT pour Cone Beam Computed

Plus en détail

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir!

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Que faire? Dr Marc SIMON Chirurgien Dentiste LOUVIERS RAPPELS ANATOMIQUES Origine 1. Traumatique 2. Post chirurgicale 3. Endodontique

Plus en détail

UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2011/2012 SESSION PRINCIPALE- MAI- 2012

UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2011/2012 SESSION PRINCIPALE- MAI- 2012 UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2011/2012 SESSION PRINCIPALE- MAI- 2012 4 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE. Année 2007 Thèse n 6

UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE. Année 2007 Thèse n 6 UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2007 Thèse n 6 TRAITEMENT D URGENCE EN ENDODONTIE : ELABORATION D UN OUTIL DECISIONNEL. THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR

Plus en détail

Conduite à tenir face à une urgence endodontique

Conduite à tenir face à une urgence endodontique Conduite à tenir face à une urgence endodontique RÉSUMÉ Guilhem ROMIEU Attaché, Ancien assistant hospitalier et universitaire, UFR Odontologie, Université Montpellier I, CHU de Montpellier. 7 rue du Clos,

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2006 N 05 ETUDE DE LA DOULEUR PREOPERATOIRE ET L UTILISATION DES MEDICAMENTS CHEZ LES PATIENTS CONSULTANT

Plus en détail

Résorption. cervicale invasive. Formation l Endodontie. CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin.

Résorption. cervicale invasive. Formation l Endodontie. CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin. 1 Résorption cervicale invasive Grégory Caron CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin Les résorptions cervicales invasives font partie de la famille des résorptions inflammatoires

Plus en détail

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues.

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues. Les maladies parodontales sont la cause principale d'environ 70% des pertes de dents chez les adultes. Elles affectent trois personnes sur quatre à un moment donné de leur existence. Dans les premiers

Plus en détail

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU *************

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* REPUBLIQUE DU BENIN ********* MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* COMMUNE DE SEME PODJI ***********

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

ORTHODONTIE VETERINAIRE

ORTHODONTIE VETERINAIRE ORTHODONTIE VETERINAIRE L orthodontie est la branche de la dentisterie qui étudie le diagnostic et les corrections des malpositions dentaires. Comme chez l homme, ces malpositions sont assez fréquentes

Plus en détail

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière MIKULICZ Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS Mme GANDOSSI Yannick infirmière Mikulicz Infirmière 1 Objectif : Le Mikulicz est un drainage par capillarité. Il permet de drainer les

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez

Plus en détail

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle)

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle) Kit d essai GrandTEC Chère utilisatrice, Cher utilisateur, Le présent kit d essai vous permet de tester sur un modèle, avant l application clinique, l utilisation des bandes en fibres de verre imprégnées

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE Académie Nationale de Chirurgie Dentaire-22 rue Emile Ménier BP 2016-75761

Plus en détail

Prévention et traitement des traumatismes dentaires dans la pratique du rugby

Prévention et traitement des traumatismes dentaires dans la pratique du rugby UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2012 N 042D Prévention et traitement des traumatismes dentaires dans la pratique du rugby THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR

Plus en détail

1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 3. RÉSULTATS... 15

1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 3. RÉSULTATS... 15 Plan 1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 2.1. TYPE ET CADRE DE L ÉTUDE... 5 2.2. POPULATION ÉTUDIÉE... 5 2.3. RECUEIL DES DONNÉES... 5 2.4. CRITÈRES DE JUGEMENT... 9 2.5. CRITÈRES D INCLUSION...

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2007 N 16 ETUDE DE LA QUALITE DE LA SOLUTION D IRRIGATION CANALAIRE UTILISEE PAR LES CHIRURGIENS DENTISTES

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser!

LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser! LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser! Dr S.KESSACI/BENNACER CHIRURGIEN DENTISTE SPECIALISTE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE 5éme CONGRES NATIONAL DE LUTTE CONTRE

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée L opération du kératocône Technique du cross linking pour traiter la cornée Introduction Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération du kératocône par

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Point limite éthique ou obligation d intervenir

Point limite éthique ou obligation d intervenir Atelier national 2015 du CCPA Point limite éthique ou obligation d intervenir Christian Demers Coordonnateur CIPA CRCHUM 30 mai 2015 Montréal, QC Lignes directrices du CCPA La déclaration de principes

Plus en détail

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire Programme de 5 ème ANNEE Médecine Dentaire Matière Volume horaire théorique Volume horaire Travaux cliniques Volume horaire TD/TP coefficient Mode d enseignement annuel/semestriel ODONTOLOGIE CONSERVATRICE/

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

TROUBLES HEMORROIDAIRES. comprendre, détecter et traiter

TROUBLES HEMORROIDAIRES. comprendre, détecter et traiter TROUBLES HEMORROIDAIRES comprendre, détecter et traiter 1 COMPRENDRE QU APPELLE-T-ON HEMORROIDES? Les hémorroïdes sont des structures normales, présentes chez chacun d entre nous, au niveau de l'anus.

Plus en détail

Chez l Homme, la douleur est engendrée par la stimulation de :

Chez l Homme, la douleur est engendrée par la stimulation de : Mécanismes de la sensibilité pulpaire et dentinaire Chez l Homme, la douleur est engendrée par la stimulation de : L émail avec : du chaud du froid La dentine avec : du chaud du froid des stimulations

Plus en détail

traitement de la SEP *

traitement de la SEP * 4 Le traitement de la SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d'une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Bien qu'il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement capable

Plus en détail

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER Hugues BORY Maître artisan Diplômé en kinésiologie Maître conférencier Benoit GOBERT Prothésiste dentaire Diplômé en technique

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

AVIS 14 décembre 2011

AVIS 14 décembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2011 BIORGASEPT 0,5%, solution pour application cutanée Flacon de 250 ml (CIP : 360 430-7) Laboratoires BAILLEUL-BIORGA DCI Code ATC (libellé) Conditions

Plus en détail

Pourquoi le Lokki YAP 1341 nm pulsé?

Pourquoi le Lokki YAP 1341 nm pulsé? Pourquoi le Lokki YAP 1341 nm pulsé? Technologie exclusive «Made in France» Le LOKKI YAP au quotidien Facilité de prise en main. Facilité d utilisation. Fiabilité assurée. Rentabilité prouvée par gain

Plus en détail

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire»

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire» 26 - troubles associés La persistance, au-delà de l'âge de cinq à six ans, de cette forme de déglutition pourra être à l'origine de dysmorphoses dento maxillaires, de perturbation de la croissance crâniofaciale

Plus en détail

A.R. 27.9.2015 M.B. 1.10.2015 En vigueur 1.10.2015 + 1.12.2015 + 1.1.2016

A.R. 27.9.2015 M.B. 1.10.2015 En vigueur 1.10.2015 + 1.12.2015 + 1.1.2016 A.R. 27.9.2015 M.B. 1.10.2015 En vigueur 1.10.2015 + 1.12.2015 + 1.1.2016 Wijzigen Invoegen Verwijderen Article 5 SOINS DENTAIRES En vigueur 1.10.2015 1 er. PRESTATIONS JUSQU'AU 18 e ANNIVERSAIRE : SOINS

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE Année universitaire 2008-2009 1 PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

Nécrose de racine dentaire sur. lhoesti) (Cercopithecus. Réunion AFVPZ 03/04/09

Nécrose de racine dentaire sur. lhoesti) (Cercopithecus. Réunion AFVPZ 03/04/09 Nécrose de racine dentaire sur un Cercopithèque de L HoestL (Cercopithecus lhoesti) Wedlarski Rudy Réunion AFVPZ 03/04/09 Commémoratifs moratifs «Lulu»,, mâle cercopithèque de l Hoest Né le 22/12/1986

Plus en détail

PATHOLOGIES DE L'OREILLE

PATHOLOGIES DE L'OREILLE ORL PATHOLOGIES DE L'OREILLE I - LES OTITES A - OTITE EXTERNE AIGUË a) Étiologie Germe: staphylocoque Concerne l'oreille externe Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à:. Traumatisme. Furoncle.

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Le jour de votre consultation Vous serez accueilli(e) par ma secrétaire qui vous demandera votre nom, et si besoin votre Carte Vitale, puis elle

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

CPRE: principe duodénoscope

CPRE: principe duodénoscope CPRE: indications Le cathétérisme endoscopique bilio-pancréatique peut être utile pour déterminer l origine de troubles hépatiques comme l'apparition d'un ictère (jaunisse), de douleurs abdominales, de

Plus en détail

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Propositions de l Office des professions du Québec Décembre 2014 DENTISTES L exercice de la médecine dentaire consiste à évaluer

Plus en détail

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Hygiène des plaies chroniques Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Definition : Plaie ouverte faisant suite à une altération tissulaire sans tendance à la

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

CONGRES SASPAS LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE. Le mardi 26 mars 2013. Caroline Terris

CONGRES SASPAS LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE. Le mardi 26 mars 2013. Caroline Terris CONGRES SASPAS Le mardi 26 mars 2013 Caroline Terris LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE I/ ANATOMIE DE L APPAREIL UNGUEAL L'appareil unguéal comprend le tissu péri- unguéal

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires

Traumatismes alvéolo-dentaires Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d Odontologie, Université de Reims Champagne Ardenne Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive cément Pulpe Dentine

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES

PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES Dr A. FREY Conférence de consensus SFMU Clermont-Ferrand décembre 2005 Introduction Plaie = effraction de la barrière cutanée : Les coupures : par agent tranchant

Plus en détail

Adénome de prostate et soins infirmiers

Adénome de prostate et soins infirmiers I Adénome de prostate Définitions, généralités Adénome de prostate et soins infirmiers Il touche plus les hommes de plus de 50 ans. On opère de plus en plus, ce qui augmente la durée de vie. Il est caractérisé

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE

TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE U.E. 4 E.C.1 13 / 01 / 2009 12h 13h Pr FRAYSSE Preneur: Elise D. TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE EXAMEN DU PATIENT I Anamnèse 11 La date de naissance L âge est essentiel pour savoir si l on a à traiter

Plus en détail

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France + PICC line Dr Khalil Jabbour Département d Anesthésie Réanimation Hôtel-Dieu de France + + Introduction PICC line : Peripherally Inserted Central Catheter Depuis le début des années 90, largement utilises

Plus en détail

FRAISES EN CARBURE DE TUNGSTÈNE POUR LES CAVITÉS 04-05 FRAISES À MÉTAUX EN CARBURE DE TUNGSTÈNE 06-07

FRAISES EN CARBURE DE TUNGSTÈNE POUR LES CAVITÉS 04-05 FRAISES À MÉTAUX EN CARBURE DE TUNGSTÈNE 06-07 SOMMAIRE FRAISES EN CARBURE DE TUNGSTÈNE POUR LES CAVITÉS 04-05 FRAISES À MÉTAUX EN CARBURE DE TUNGSTÈNE 06-07 FRAISES ENDO EN CARBURE DE TUNGSTÈNE ET DIAMANTÉES 08-09 FRAISES DE CHIRURGIE EN CARBURE DE

Plus en détail

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agénésie Absence congénitale du germe d une dent. B Barre de stabilisation Il s'agit d'une barre vissée sur un minimum de 2 implants, dont le but est

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Bonjour, Cette brochure a pour but de vous informer sur la chirurgie de l oreille que

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite...

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une grosse jambe rouge

Plus en détail

TRAITEMENT ENDODONTIQUE. Texte court du rapport d évaluation technologique. Service évaluation des actes professionnels

TRAITEMENT ENDODONTIQUE. Texte court du rapport d évaluation technologique. Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT ENDODONTIQUE Texte court du rapport d évaluation technologique SEPTEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade-de-France 93218 Saint-Denis-la-Plaine CEDEX Tél. :

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

Oncologie Interventionnelle Information pour les patients

Oncologie Interventionnelle Information pour les patients Oncologie Interventionnelle Information pour les patients Radiologie Interventionnelle: Votre alternative à la chirurgie www.cirse.org Cardiovascular and Interventional Radiological Society of Europe Cardiovascular

Plus en détail

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS BUT DE LA DEMARCHE : ce référentiel concerne l évaluation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des phlegmons périamygdaliens Définition. Cette collection

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

SÉMIOLOGIE DE LA DENT PERMANENTE. Croissance Radiculaire Stades de Nolla. Stade 8 Stade 9 Stade 10. Ière molaire permanente. Dent Mature 12/03/2013

SÉMIOLOGIE DE LA DENT PERMANENTE. Croissance Radiculaire Stades de Nolla. Stade 8 Stade 9 Stade 10. Ière molaire permanente. Dent Mature 12/03/2013 Mathieu 6 ans SÉMIOLOGIE DE LA DENT PERMANENTE Dr MOULIS - D3 La dent permanente immature Naïma 15 ans Croissance Radiculaire Stades de Nolla La dent permanente mature Stade 8 Stade 9 Stade 10 Eruption

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PAGE 2 PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM 1. Motifs de consultation et renseignements personnels 2. Antécédents médicaux complets 3. Antécédents

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 22 juin 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 27 décembre 2000 (JO du 4 janvier 2000) POVIDONE IODEE

Plus en détail

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête.

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête. LA SEPTOPLASTIE Introduction La septoplastie est une opération qui corrige une déviation de la cloison nasale. La cloison nasale, appelée septum, sépare les deux fosses nasales. En avant, le septum est

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 coordination officieuse. Le coefficient de pondération P est attribué par A.R. 17.1.2013 (en vigueur 1.3.

SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 coordination officieuse. Le coefficient de pondération P est attribué par A.R. 17.1.2013 (en vigueur 1.3. SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 "A.R. 6.12.2005" (en vigueur 1.9.2005) + "A.R. 31.8.2007" (en vigueur 1.9.2007) "Art. 5. Sont considérées comme des prestations qui requièrent la qualification de praticien

Plus en détail

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Qu est que c est? pourquoi? Évolution possible et risque? Ulcération chronique de la face plantaire des pieds - Apparait aux points d appuis

Plus en détail

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE RAPPEL DE L ORGANE DENTAIRE 1. L odonte Les tissus durs, minéralisés, des dents: - émail - dentine - cément 2. Le parodonte - gencive - os alvéolaire -

Plus en détail

Produits Dentaires Une qualité unique pour les experts

Produits Dentaires Une qualité unique pour les experts PD Produits Dentaires Une qualité unique pour les experts Préparations et Médicaments à usage dentaire Catalogue supplémentaire n 8 Swiss quality dental products catalogue supplémentaire N 8 Préparations

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

GESTION DES COMPLICATIONS

GESTION DES COMPLICATIONS GESTION DES COMPLICATIONS PREMIER TEMPS OPÉRATOIRE PROBLÈMES CAUSES POSSIBLES SOLUTIONS Saignement lors du forage. Lésion d une artériole. Le placement de I implant arrête Ie saignement. Implant instable

Plus en détail

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

La posture, reflet des interférences d origine buccale

La posture, reflet des interférences d origine buccale Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 101 La posture, reflet des interférences d origine buccale Thierry SANDRETTO * HISTORIQUE Des exemples anciens venant de l antiquité nous interpellent sur l influence

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1 TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1- DESCRIPTION Le terme de «montée de lait» est souvent interprété par les mères comme le moment à partir duquel elles commencent à avoir du lait dans

Plus en détail