Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques"

Transcription

1 Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Préambule La présente charte tend à rassembler l essentiel des principes, valeurs et visions qui sont chères à la Société suisse de la sclérose en plaques. Elle définit également ses valeurs éthiques prioritaires, lesquelles devront être régulièrement rediscutées et retravaillées pour rester vivantes et intégrées dans une pratique journalière. 1. Mission La Société suisse de la sclérose en plaques (Société SEP) est une association suisse sans but lucratif, confessionnellement et politiquement neutre. La Société SEP a pour objectifs, en particulier: d'encourager et de garantir l'indépendance et la qualité de vie des personnes atteintes de sclérose en plaques. La Société SEP focalise son activité dans les domaines procurant un maximum d indépendance aux personnes atteintes de sclérose en plaques. de travailler pour l avenir en soutenant la recherche en matière de SEP. La Société SEP soutient tous les travaux au niveau national et, dans la mesure du possible, international qui sont destinés à vaincre la maladie. Son Conseil médical assure l encouragement ciblé de projets de recherche SEP choisis de favoriser la collaboration interdisciplinaire dans le but de garantir un encadrement optimal des personnes atteintes de sclérose en plaques. de sensibiliser le grand public aux besoins des personnes atteintes de SEP et leur entourage De surcroît, la Société SEP peut compter sur le soutien et la motivation de plus de 1300 bénévoles dans toute la Suisse qui s engagent dans différents domaines tels que : accompagnement des personnes atteintes et des proches au sein des groupes régionaux, Conseil scientifique, Comité, séjour en groupe et vacances.

2 Page 2 de 5 2. Vision Nous souhaitons être une organisation de référence pour la sclérose en plaques et un partenaire de confiance. Nous nous engageons pour soutenir de manière pragmatique les personnes atteintes de sclérose en plaques. Nous affectons les ressources qui nous sont confiées dans le meilleur intérêt des personnes atteintes. Nous exerçons une politique de communication transparente ouverte et constructive. Nous développons le potentiel de nos collaborateurs avec ou sans handicap. 3. Principes de conduite 3.1 Corporate Governance Au travers du Corporate Governance, la Société SEP jouit de la confiance des clients, des donateurs, du grand public et des collaborateurs. Corporate Governance assure un sens des responsabilités et un développement durable, une conduite et un contrôle ciblés de la Société SEP. Corporate Governance est la base d une collaboration transparente et de confiance avec les partenaires, en particulier avec les firmes pharmaceutiques. 3.2 Conduite La direction demande des responsabilités à tous les niveaux, ce qui représente la base pour l obtention d une gestion efficace et rentable. La direction demande et encourage l initiative individuelle, une collaboration efficace et performante, et en donne elle-même l exemple. Elle crée des conditions cadres et suffisamment d espace libre pour que les collaborateurs puissent apporter leurs forces, développer leur potentiel et ainsi contribuer au développement des valeurs et de la qualité dans sa globalité. La direction exige de ses collaborateurs le respect, la discrétion et l estime de ses valeurs. Conflits et erreurs font partie du travail quotidien. Ils doivent être considérés comme une chance de pouvoir, ensemble, tirer parti des situations et des comportements, afin de se perfectionner et de s améliorer constamment. Pour cela, la direction demande une bonne ouverture d esprit et un dialogue permanent.

3 Page 3 de 5 4. Prestations Nous souhaitons offrir des prestations qui respectent les principes d équité, d accessibilité, et de subsidiarité. Par de nombreuses prestations, notre Société SEP s engage avec respect, à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes et des proches et à les soutenir afin de mener une vie aussi autonome que possible. Notre équipe de professionnels, conseille de manière neutre et indépendante les personnes atteintes de SEP et leurs proches sur tous les aspects d ordre social, psychologique et médical de la sclérose en plaques. Nos collaborateurs et bénévoles respectent le secret professionnel ainsi que les principes de neutralité et d indépendance qui caractérisent notre organisation. Elle informe le public et plus particulièrement notre groupe cible de manière claire et compréhensible sur notre travail et nos prestations. Elle souhaite présenter adéquatement la réalité des faits et garantir la fiabilité des sources de ses informations. 5. Recherche scientifique La Société suisse de la SEP soutient la recherche sur la SEP dans le but de mieux comprendre les causes et l évolution de la maladie, de développer de nouvelles possibilités de traitement et d alléger les effets de la maladie sur les patients et leurs familles. C est pourquoi, les projets liés aux sciences cliniques fondamentales, les diagnostics et traitements médicaux et les projets liés aux disciplines annexes (psychologie, sociologie, réadaptation) profitent également de ce soutien. La recherche soutenue par la Société SEP ne peut pas remplacer le soutien d autres institutions gouvernementales ou de fondations privées. Notre but est de stimuler l intérêt de jeunes chercheurs aux problèmes spécifiques à la SEP et de combler les lacunes en matière de financement. 6. Finance La Société SEP s engage de gérer l organisation dans le temps et sur la durée, autant que le besoin existe, avec une utilisation efficiente de ses ressources. Elle garantit une utilisation adéquate, ciblée, efficace et économique des dons versés ainsi que la transparence des comptes. Sa comptabilité et ses comptes annuels sont contrôlés par une Société d expertise externe.

4 Page 4 de 5 7. Collaborateurs 7.1 Valeurs Tous nos collaborateurs disposent de précieuses compétences et de potentiels qu ils utilisent avec responsabilité et motivation dans le cadre de leurs tâches et dans l intérêt de la Société SEP et des personnes atteintes de SEP. La motivation nous unit dans l action commune. Les collaborateurs respectent et valorisent la diversité et les différents aspects de la personne. La Société SEP est un partenaire fiable pour ses collaborateurs. Les conditions préalables et les conditions cadre pour des prestations de qualité sont élaborées dans le dialogue. Elle privilégie la diversité et la considère comme une chance pour toute l organisation. La collaboration repose sur la confiance et le respect réciproque. Ce capital doit être cultivé et appliqué au quotidien. 7.2 Valeures ethiques Une éthique vivante demande quotidiennement la responsabilité et la disponibilité de chacun dans l application de ses valeurs. Elle doit tendre à s appliquer au travers de l ensemble de ses prestations Personnes atteintes de SEP / Proches Respect de la personnalité (Autodétermination) : L intégrité des personnes atteintes de SEP est respectée dans sa globalité. Elles sont libres de leurs choix et leurs ressources sont respectées et renforcées. Confidentialité : Dans un dialogue interactif, les besoins et les objectifs sont évalués, sans préjugés et de manière confidentielle Collaborateurs Diversité : Les différences sont un défi et un enrichissement au quotidien. Un environnement respectueux des rapports entre personnes est la condition pour une bonne collaboration. Le respect doit être appliqué chaque jour, par tous et régulièrement élaboré. Performance : les collaborateurs apportent une importante contribution dans l élaboration et la réalisation des objectifs.

5 Page 5 de Bénévoles Reconnaissance : les possibilités et les limites de l engagement bénévole doivent être respectées. Engagement : le bénévolat va dans le sens de la vision et des objectifs de la Société SEP et des exigences du travail bénévole Partenaires Fiabilité : un partenariat est basé sur une relation équitable et de confiance, en tenant compte des intérêts des deux parties. Durabilité : la base pour un partenariat durable est le respect de la différence et de la volonté de chacun, dans l intérêt commun des personnes atteintes de SEP Public Compréhension pour les personnes atteintes de SEP : le public reçoit une image sensible et la plus réelle possible sur la maladie et la vie avec la SEP. Pour cela, la compréhension par le public pour les personnes atteintes est en permanence encouragée. Transparence : l engagement de la Société SEP est transparent, neutre et fiable.

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

Politique Ressources Humaines

Politique Ressources Humaines Politique Ressources Humaines 1 Fondamentaux de la politique ressources humaines Une responsabilité partagée Egalité des chances et équité Un équilibre vie privée-vie le Des conditions favorables au maintien

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Gestion flexible du personnel dans le domaine public

Gestion flexible du personnel dans le domaine public Gestion flexible du personnel dans le domaine public Solutions sur mesure Ce qu il faut, c est une gestion du personnel moderne et flexible Pour maîtriser les défis du futur, les administrations publiques

Plus en détail

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap Charte éthique de la société ES TEAM Voyages Familles et amis passent avant le handicap Agence de voyages spécialiste de vos séjours adaptés avec accompagnement La présente charte est le reflet de notre

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

CHARTE OFFICE CANTONAL DES ASSURANCES SOCIALES

CHARTE OFFICE CANTONAL DES ASSURANCES SOCIALES 2 2 CHARTE OFFICE CANTONAL DES ASSURANCES SOCIALES 4 SOMMAIRE Préambule 5 Présentation 6 Mission 6 Vision 7 Management 7 Nos clients 8 Nos partenaires 8 Collaborateurs 11 Environnement 11 5 6 PRÉAMBULE

Plus en détail

Charte Qualité H3P 2014

Charte Qualité H3P 2014 Charte Qualité H3P 2014 SOMMAIRE 1. Présentation du cabinet...3 2. Déontologie Professionnelle...4 3. Gestion des Risques...4 Indépendance...4 Contrôle qualité...5 Page 2 sur 6 1. Présentation du cabinet

Plus en détail

www.unibe.ch Charte de l Université de Berne

www.unibe.ch Charte de l Université de Berne www.unibe.ch Charte de l Université de Berne Vision et valeurs L Université de Berne se veut une université généraliste de tradition européenne. Ses facultés comprennent la théologie, les sciences humaines

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

Profil de l entreprise. La qualité qui compte vraiment

Profil de l entreprise. La qualité qui compte vraiment Profil de l entreprise La qualité qui compte vraiment SQS Faits & chiffres Compétence intersectorielle Expérience confirmée et numéro un sur le marché Lors de sa fondation en 1983, l Association Suisse

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Charte du bénévolat dans l association OFI

Charte du bénévolat dans l association OFI Charte du bénévolat dans l association OFI Tout bénévole accueilli et intégré dans l association se voit remettre la présente charte. Elle définit le cadre des relations et les règles du jeu qui doivent

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

charte d entreprise missions, valeurs et objectifs

charte d entreprise missions, valeurs et objectifs charte d entreprise missions, valeurs et objectifs janvier 2011 sommaire préambule 2 origines 3 missions 4 valeurs et principes fondamentaux 5 visions et objectifs 6 relations avec le personnel et les

Plus en détail

A chacun son médecin de famille

A chacun son médecin de famille A chacun son médecin de famille Des médecins de famille pour la Suisse aujourd hui et demain www.fondation-medecins-famille.ch Médecins de famille et pédiatres en Suisse Toute personne, âgée ou jeune,

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Le service social. Judith Roggo - Service social

Le service social. Judith Roggo - Service social Le service social Judith Roggo - Service social L activité au service social Les collaborateurs du service social s occupent des patients fragilisés en rupture de liens et qui doivent affronter des réalités

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France est un des principaux membres du Système européen de banques centrales (SEBC). En tant

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE Charte d entreprise Document public Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE TABLE DES MATIÈRES I. Mission...4 II. Vision...5 III. Valeurs «métier»...6 IV. Valeurs «gestion»...8 Groupe Pittet Page

Plus en détail

STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS

STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS Stratégie d enterprise Notre voie vers le succès La stratégie d entreprise décrit la perception qu EVVA a d elle-même et sert à orienter l organisation dans son ensemble.

Plus en détail

RiskSolo Réassurance congruente des risques d invalidité et de décès

RiskSolo Réassurance congruente des risques d invalidité et de décès RiskSolo Réassurance congruente des risques d invalidité et de décès Réassurance congruente selon vos besoins «Par les caisses de pension pour les caisses de pension». C est selon ce principe que nous

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE 2011 1 17, rue des Prêtres Saint-Germain l Auxerrois 75001 PARIS Tél. : 08 26 30 60 60 Fax : 01 53 40 60 63 SIRET 552 097 123 00012 SOMMAIRE

Plus en détail

Charte du bénévole 1. LA MISSION DE L ASSOCIATION PARENTRAIDE CANCER

Charte du bénévole 1. LA MISSION DE L ASSOCIATION PARENTRAIDE CANCER Charte du bénévole Tout bénévole accueilli et intégré dans l association Parentraide Cancer se voit remettre la présente charte. Elle définit le cadre des relations et des règles qui doivent s instituer

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E Résumé Le présent rapport de recherche décrit les composantes d une infrastructure TI sécurisée pour le commerce électronique. L objectif est de fournir une description exhaustive des enjeux liés à la

Plus en détail

Groupe Helvetia. Charte d entreprise

Groupe Helvetia. Charte d entreprise Groupe Helvetia Charte d entreprise Notre credo Être les meilleurs en termes de croissance, de rentabilité et de fidélité client. La charte d entreprise du groupe Helvetia énonce les valeurs fondamentales

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Université d Ottawa Avis de non-responsabilité Ce document comporte des renseignements généraux fournis seulement à titre d information et peut être modifié sans préavis. Il ne remplace aucunement les

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

1 La FSA. 2 Vision. 3 Services. Charte de la FSA

1 La FSA. 2 Vision. 3 Services. Charte de la FSA Charte de la FSA 1 La FSA La Fédération suisse des aveugles et malvoyants FSA est une organisation d entraide avec plus de 4300 membres aveugles et malvoyants répartis en 16 sections. Elle complète l activité

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION NB : les mentions en caractère gras sont relatives à la fonction hiérarchique de la responsable du secteur animation. 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste

Plus en détail

Modèle idéal Fédération suisse de natation

Modèle idéal Fédération suisse de natation Modèle idéal Fédération suisse de natation Autorisé par l AD du avril 06 (Etat au.04.06) Modèle idéal Fédération suisse de natation autorisé par l AD Page de 7 Remarques préliminaires Le présent modèle

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Société suisse de la sclérose en plaques (Société SEP)

Société suisse de la sclérose en plaques (Société SEP) Page 1 sur 5 Société suisse de la sclérose en plaques (Société SEP) Règlement concernant le Conseil scientifique (CS) Le règlement suivant, destiné au Conseil scientifique, est édicté sur la base de l

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

Charte de déontologie. Janvier 2004

Charte de déontologie. Janvier 2004 Charte de déontologie Janvier 2004 Charte de déontologie Janvier 2004 1 Indépendance de jugement < Compétence < Adaptation des moyens Transparence < Qualité scientifique et technique < Devoir d information

Plus en détail

Personal Financial Services Fonds de placement

Personal Financial Services Fonds de placement Personal Financial Services Fonds de placement Un investissement dans des fonds de placement, c est la promesse de rendements attractifs pour un risque contrôlé. Informez-vous ici sur le fonctionnement

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile PROJET DE SERVICE Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le 1 association d aide à domicile Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le Conformément à la loi du 02 janvier 2002 rénovant

Plus en détail

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance Charte 1. Préambule 1.1. Contexte A notre époque où les outils de communication et d information sont de plus en plus nombreux,

Plus en détail

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR (Fondation de la Commune de Versoix pour le logement et l accueil des personnes âgées) «Sur des valeurs de Respect de l individu, de Dignité de la personne humaine,

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Référent et management

Référent et management Référent et management Manager pour une efficacité de prévention Rôle, mission du référent et relais avec l encadrement Comment fédérer tous les acteurs de soins Référent et management Manager pour une

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

Les défis de la formation professionnelle en Suisse

Les défis de la formation professionnelle en Suisse Les défis de la formation professionnelle en Suisse Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI Assemblée des délégués de l UPSV, 22.04.2015 Aperçu 1. Forces de la formation professionnelle en Suisse 2.

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes»

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Charte d Entreprise 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Pour répondre à cet engagement fondamental, notre choix s est porté naturellement vers le recrutement de

Plus en détail

Management Expertises Solutions

Management Expertises Solutions Management Expertises Solutions Rue Louis-Favre 34 2 0 0 2 N e u c h â t e l +41 32 729 35 00 +41 32 729 35 01 contact@mesgestion.ch www.mesgestion.ch Notre entreprise Fondée en 1990, est une société suisse

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE

OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE convictions et engagements GRADIAN A ÉTÉ CRÉÉE EN 1978, EN FRANCE ET EN SUISSE, PAR UNE ÉQUIPE D INGÉNIEURS AYANT ACQUIS UNE SOLIDE EXPÉRIENCE, PARTAGEANT UNE FORTE

Plus en détail

Politique numéro 26 sur l évaluation du rendement du directeur général et du directeur des études

Politique numéro 26 sur l évaluation du rendement du directeur général et du directeur des études POLITIQUE NUMÉRO 26 sur l évaluation du rendement du directeur général et du directeur des Études Responsable : Secrétariat général Dernière mise à jour : CA-2010-425.6.1, le 29 novembre 2010 Prochaine

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur Code d éthique Créé le 9 mai 2007 Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos Mission du CPCQ Philosophie

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION

CHARTE DE L ASSOCIATION CHARTE DE L ASSOCIATION Référence : 100.01 Validation : 01.06.99 Fichier :O\CVD98\classeurCVD\management\100.01_charte Nous sommes solidaires 2 CHARTE DE CARITAS VAUD Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de

Plus en détail

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016.

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. La prévention de la santé en entreprise comprend différentes facettes. Découvrez neuf de nos prestations actuelles. Bienvenue! La santé en entreprise

Plus en détail

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Si vous attachez de l importance à la performance et au conseil d une organisation à but non lucratif La Fondation de placement

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération.

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération. Document de politique d ENQA sur la garantie de la qualité dans l espace européen de l enseignement supérieur à l occasion de la conférence des ministres responsables de l enseignement supérieur à Leuven

Plus en détail

PRÉFET DU LOIRET. Rapport d activité 2014. des services de l État dans le Loiret

PRÉFET DU LOIRET. Rapport d activité 2014. des services de l État dans le Loiret PRÉFET DU LOIRET Rapport d activité 2014 des services de l État dans le Loiret Sommaire 1. Agir pour l emploi et la croissance 1.1 Restaurer la compétitivité des entreprises page 4 1.2 Accélérer la réinsertion

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Objet : Politique de développement des ressources humaines

Objet : Politique de développement des ressources humaines Page 1 de 6 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique reflète les valeurs que le conseil d administration et la direction générale du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins soutiennent

Plus en détail

Switcher en quelques chiffres

Switcher en quelques chiffres Switcher en quelques chiffres PME suisse créée en 1981 au Mont-sur-Lausanne Plus de 6,5 millions d articles vendus en 2005 Distribution en Suisse : 30 000 articles par jour 80 millions de chiffres d affaires

Plus en détail

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE INTRODUCTION Situé aux pieds de l Opéra Garnier, l est une institution parisienne depuis 1862. Cet hôtel 4* appartenant au groupe InterContinental Hotels Group dispose

Plus en détail

GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE EN TUNISIE

GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE EN TUNISIE GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE EN TUNISIE INTRODUCTION : L institution judiciaire en Tunisie a réalisé, au cours des vingt dernières années, un effort de modernisation sans précédent. Cette modernisation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

Orphelin et inconnu, ça fait beaucoup... La Fondation d entreprise OCIRP a trouvé que ça faisait trop!

Orphelin et inconnu, ça fait beaucoup... La Fondation d entreprise OCIRP a trouvé que ça faisait trop! Orphelin et inconnu, ça fait beaucoup... La Fondation d entreprise OCIRP a trouvé que ça faisait trop! La Fondation d entreprise OCIRP «Au cœur de la famille» Dans le prolongement de sa mission, l OCIRP

Plus en détail

La gestion et le gestionnaire

La gestion et le gestionnaire Chapitre 3 La gestion et le gestionnaire Objectifs pédagogiques Après avoir lu ce chapitre l étudiant doit être capable de : Donner une description de la nature de la gestion. Expliquer le processus de

Plus en détail

Une cordiale bienvenue! Le Secours d hiver s engage depuis 1936 en toute saison pour une Suisse sans pauvreté

Une cordiale bienvenue! Le Secours d hiver s engage depuis 1936 en toute saison pour une Suisse sans pauvreté Une cordiale bienvenue! Le Secours d hiver s engage depuis 1936 en toute saison pour une Suisse sans pauvreté 2 Notre aide Soutien à des familles, personnes isolées, enfants en détresse par des aides directes

Plus en détail

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE DÉPLOYER LE LEADERSHIP Dans un contexte de mutations permanentes, les connaissances et l expérience acquise ne suffisent plus. Pour permettre à l entreprise de faire face aux changements, et de rebondir

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail