Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013"

Transcription

1 Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 15, rue Maréchal Foch Lorient I Tél I Fax I I Site SA au capital de I RCS Bobigny B I TVA intercommunautaire FR I APE 8559A 1

2 Sommaire Contexte et objectifs de l intervention Page 3 Démarche d intervention Taux de retour Page 4 Représentativité Lecture des résultats Page 5 Chiffres d affaires globaux Page 6 Les bureaux équipés Page 10 Taux d occupation / Nombre de clients Page 15 Les salariés Page 19 2

3 Contexte et objectifs de l intervention Le SYNAPHE est le Syndicat des Professionnels de l Hébergement des entreprises. Les adhérents du SYNAPHE proposent à leurs clients des espaces de travail physiques ou virtuels, ainsi que les équipements et les services connexes à cet hébergement. Le SYNAPHE est en relation étroite avec le SIST (Chambre Professionnelle des Services Intégrés du Secrétariat et des Téléservices) et l association ACCES qui accompagne financièrement les projets communs de ces deux structures. Le SYNAPHE représente l équivalent de 250 centres d affaires et de domiciliation. L adhérent moyen représente 500 à de chiffre d affaires avec 4 à 5 salariés. Mais ces chiffres présentent des disparités très fortes selon que l activité de l adhérent soit orientée vers l activité de centre d affaires ou de domiciliataire. Depuis 4 ans environ, le SYNAPHE réalise un baromètre de conjoncture auprès de l ensemble de ses adhérents. Celui-ci consiste à analyser les données et à préparer un rapport de conjoncture basé sur questionnaire adressé à des Centres d Affaires et de Domiciliation. Cebaromètredeconjoncture estréalisé2foisparan. Cet outil sert à la fois de communication interne(les répondants peuvent ainsi se«benchmarker»), mais aussi externe. Le présent document fait l objet des résultats du baromètre du premier semestre. 3

4 Démarche d intervention Taux de retour Enquête auto-administrée Envoi des questionnaires à l ensemble des adhérents par mail Taux de retour à 69%* Base : 24 questionnaires centres d affaires et 10 questionnaires centres de domiciliation Représentant 87 centres d affaires et 69 centres de domiciliation, soit 156 centres, soit 69% des adhérents Synaphe Taux de retour obtenu suite à : - 2 relances mail - 5 relances téléphoniques *Tauxderetourà87%aux-. 4

5 Représentativité Identification des répondants par rapport au semestre précédent Répondants différents du semestre précédent 9% Répondants identiques au semestre précédent 91% Lecture des résultats Attention! Les évolutions par rapport aux trimestres précédents sont à prendre avec précaution : en effet, le périmètre de l enquête n est pas le même : - Pour les et, 156 centres adhérents sont représentés, contre 198 centres adhérents aux et, 119 centres adhérents aux et, et 65 centres adhérents au et. - L échantillonnage des répondants varie au fil des ans. - Les trimestres précédents tiennent compte de données de non-adhérents, ce qui n est pas le cas pour les et et et. - Des adhérents de taille significative apportent leur contribution au baromètre de conjoncture de manière aléatoire, répondant pour certains semestres et pas pour d autres. Les différents résultats prennent en compte le poids de chaque adhérent. Exemple : les chiffres d une enseigne détenant 10 centres auront un poids 10 fois supérieur à l enseigne ne détenant qu 1 centre. 5

6 Partie 1 Chiffres d Affaires globaux 15, rue Maréchal Foch Lorient I Tél I Fax I I Site SA au capital de I RCS Bobigny B I TVA intercommunautaire FR I APE 8559A 6

7 Chiffres d affaires total Chiffre d affaires moyen global par trimestre au m 2 (chiffre d affaires total / surface totale des centres) * ,5 128, , ,2 188,9 207,9 210,3 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente CA HT moyen mensuel -7,0% +1,5% +2,5% +6,0% +0,5% +0,5% +4,5% +5,5% +6,5% +5,0% +31% +32% +57% +56% 41,5 42,5 42, , ,5 47, * Centres d affaires - Hors parking et réserves 7

8 Chiffres d affaires total sur Paris + 92 Chiffre d affaires moyen global par trimestre au m 2 (chiffre d affaires total / surface totale des centres) * , ,8 235,2 286,8 296,8 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente ,5% +6,5% +12% +7,5% +13,5 % +11% +9,0% +8,0% +20% +19% +39% +40% CA HT moyen mensuel 56 60,5 52,5 59, , , * Centres d affaires - Hors parking et réserves 8

9 Chiffres d affaires total sur les autres régions Chiffre d affaires moyen global par trimestre au m 2 (chiffre d affaires total / surface totale des centres) * , ,5 127,0 132,0 127,9 124,4 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente ,0% +6,0% -8,5% -5,5% -2,5% +1,0% +4,5% +3,0% +20% +22% +52% +51% CA HT moyen mensuel , , , * Centres d affaires - Hors parking et réserves 9

10 Partie 2 Les Bureaux Equipés 15, rue Maréchal Foch Lorient I Tél I Fax I I Site SA au capital de I RCS Bobigny B I TVA intercommunautaire FR I APE 8559A 10

11 Les Bureaux Equipés Surface moyenne nette des centres d affaires(en m 2 ) * Sur Paris et 92 Sur les autres régions (*) Forfaitbureau: incluant: excluant: - loyer, charges locatives, charges de fonctionnement, - permanence téléphonique nettoyage, fluides - trafic téléphonique - accueil visiteurs, tri et distribution du courrier - consommation bureautique(fax, copieur, impression) - domiciliation s il y a lieu - assistance, secrétariat horaire, coûts poste, DHL - mobilier, équipement téléphonique de base - abonnements ou prestations data, internet - salles de réunions - boissons, papeterie 11

12 Chiffres d affaires Bureaux Equipés Chiffres d affaires moyen bureaux équipés HT par trimestre (chiffre d affaires bureaux équipés / surface nette des bureaux) * 221,4 227,3 241,6 233, , ,5 160 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente -5,5% +2,0% +5,0% +6,0% 0,0% +0,5% +4,0% +5,0% +7,0% +6,5% +30% +27% +50% +46% CA HT moyen mensuel , ,5 59,5 53, Le chiffre d affaires des bureaux équipés progresse en région parisienne, alors qu il baisse en Province. (*) Forfaitbureau: incluant: excluant: - loyer, charges locatives, charges de fonctionnement, - permanence téléphonique nettoyage, fluides - trafic téléphonique - accueil visiteurs, tri et distribution du courrier - consommation bureautique(fax, copieur, impression) - domiciliation s il y a lieu - assistance, secrétariat horaire, coûts poste, DHL - mobilier, équipement téléphonique de base - abonnements ou prestations data, internet - salles de réunions - boissons, papeterie 12

13 Chiffres d affaires Bureaux Equipés sur Paris + 92 Chiffres d affaires moyen bureaux équipés HT par trimestre (chiffre d affaires bureaux équipés / surface nette des bureaux) * , ,9 295,4 328,4 320,9 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente -7,0% -0,5% +2,5% +5,0% +8,0% +7,5% +9,0% +11% +10% +7,5% +8% +2% +15% +13% CA HT moyen mensuel , , (*) Forfaitbureau: incluant: excluant: - loyer, charges locatives, charges de fonctionnement, - permanence téléphonique nettoyage, fluides - trafic téléphonique - accueil visiteurs, tri et distribution du courrier - consommation bureautique(fax, copieur, impression) - domiciliation s il y a lieu - assistance, secrétariat horaire, coûts poste, DHL - mobilier, équipement téléphonique de base - abonnements ou prestations data, internet - salles de réunions - boissons, papeterie 13

14 Chiffres d affaires Bureaux Equipés sur les autres régions Chiffres d affaires moyen bureaux équipés HT par trimestre (chiffre d affaires bureaux équipés / surface nette des bureaux) * 141,3 140,9 131,1 124, ,5 101, ,5 108,5 107,5 Taux d évolutiondu trimestre par rapport au trimestre de l année précédente -5,0% +3,0% +9,0% +9,0% -6,0% -5,0% +1,0% +1,5% +5,0% +6,0% +27% +28% +20% +16% CA HT moyen mensuel 36,5 35,5 36, , (*) Forfaitbureau: incluant: excluant: - loyer, charges locatives, charges de fonctionnement, - permanence téléphonique nettoyage, fluides - trafic téléphonique - accueil visiteurs, tri et distribution du courrier - consommation bureautique(fax, copieur, impression) - domiciliation s il y a lieu - assistance, secrétariat horaire, coûts poste, DHL - mobilier, équipement téléphonique de base - abonnements ou prestations data, internet - salles de réunions - boissons, papeterie 14

15 Partie 3 Taux d occupation Nombre de clients 15, rue Maréchal Foch Lorient I Tél I Fax I I Site SA au capital de I RCS Bobigny B I TVA intercommunautaire FR I APE 8559A 15

16 Taux d occupation des bureaux Le taux d occupation des centres d affaires est en hausse pour la région parisienne, mais en légère baisse en Province. Mètres carrés occupés / Mètres carrés commerciaux à la vente Au global 73% 74% 76% 78% 80% 80% 84% 86% 85% 86% 77,8% 77,9% 75,0% 75,3% % centre d affaires Sur Paris et 92 Sur les autres régions 87% 88% 90% 87% 79,9% 79,9% 95,2% 95,2% 78% 76% 82% 85% 70,2% 70,5% 67,9% 68,1% % centre d affaires % centre d affaires 16

17 Domiciliation Nombre moyen de clients domiciliés ,5 125,7 139,9 141,4 Le nombre de clients domiciliés est plus fort en centres de domiciliation (209 clients en moyenne au et 212 au ) que dans les centres d affaires (84 clients en moyenne au et 86 au ). Centres d affaires et centres de domiciliation Résultats selon le type de centres Centres d'affaires 84,4 86,3 Centres de domiciliation 208,

18 Location de bureaux Nombre moyen de clients location bureaux Le nombre de clients location de bureaux est stable par rapport au semestre précédent. 20,6 20,6 19,7 19,4 Centres d affaires Permanence téléphonique et autres prestations Nombre moyen de clients permanence téléphonique et autres prestations ,2 28,4 28,3 28,2 Le nombre de clients en permanence téléphonique et autres prestations est globalement stable au fil des ans. Centres d affaires et centres de domiciliation 18

19 Partie 4 Les salariés 15, rue Maréchal Foch Lorient I Tél I Fax I I Site SA au capital de I RCS Bobigny B I TVA intercommunautaire FR I APE 8559A 19

20 Nombre de salariés par centre Un nombre de salariés plus élevé dans les centres d affaires que dans les centres de domiciliation. Pour information, le nombre des salariés travaillant à temps partiel est plus élevé en centres de domiciliation qu en centres d affaires. Nombre moyen de salariés ETP Nombre moyen de salariés temps partiel* Assistante / hôtesse d'accueil 1,91 1,76 Assistante / hôtesse d'accueil 0,41 0,29 Employés 1,06 1,29 Employés 0,56 0,20 Agents de maîtrise 0,62 0,67 Agents de maîtrise 0,12 1,00 Cadres 1,10 1,09 Cadres 0,18 0,17 S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation * Chiffres inclus dans le nombre moyen de salariés ETP. 20

21 Rémunération moyenne par catégorie socioprofessionnelle [Centres d affaires + Centres de domiciliation] L évolution de la rémunération entre le moment de l embauche et après embauche varie selon les fonctions ; l écart de coefficient de rémunération entre le moment de l embauche et après embauche des assistantes / hôtesses d accueil est de +16%, les employés +4%, les agents de maîtrise +1% et les cadres +28%. Coefficient moyen de rémunération à l embauche Coefficient moyen de rémunération Assistante / hôtesse d'accueil 155,7 153,8 Assistante / hôtesse d'accueil 180,3 179,1 Employés 146,3 154,3 Employés 154,7 161,1 Agents de maîtrise 208,1 209,8 Agents de maîtrise 211,4 211,4 Cadres 278,1 279,8 Cadres 308,6 359,8 S2 S1 S2 S1 Rémunération moyenne à l embauche * Rémunération mensuelle moyenne fixe brute* Assistante / hôtesse d'accueil 1457,6 1453,6 Assistante / hôtesse d'accueil 1525,6 1527,4 Employés 1166,0 1454,8 Employés 1352,3 1882,4 Agents de maîtrise 1895,5 1824,6 Agents de maîtrise 2095,3 2078,5 Cadres 2534,7 2487,0 Cadres 3329,6 3732,6 S2 S1 S2 S1 * Certains chiffres de rémunération moyenne sont sur la base de temps partiel. 21

22 Autres éléments de rémunération Les principaux centres d affaires et de domiciliation de taille significative proposent une rémunération variable à leurs salariés, ce qui explique les taux importants obtenus. Mais ceux-ci n attribuent pas de 13 ème mois à leurs salariés. Le 13 ème mois de rémunération est d ailleurs rarement appliqué en centres de domiciliation, voire jamais en ce qui concerne les assistantes / hôtesses d accueil, les cadres et les agents de maîtrise. 13 ème mois(% de oui) Rémunération variable(% de oui) Assistante / hôtesse d'accueil 1,4% 12,8% Assistante / hôtesse d'accueil 80,1% 83,1% Employés 3,0% 24,0% Employés 25,0% 42,5% Agents de maîtrise 0,8% 12,1% Agents de maîtrise 91,6% 91,2% Cadres 0,8% 12,0% Cadres 44,8% 80,6% S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation 22

23 Avantages par catégorie socioprofessionnelle Les tickets restaurant et la mutuelle représentent les avantages sociaux les plus couramment attribués aux salariés des centres d affaires et de domiciliation, sans distinction significative entre centres d affaires et centres de domiciliation. La retraite complémentaire est moins couramment proposée ; les centres d affaires proposent davantage la retraite complémentaire à leurs salariés que les centres de domiciliation. Les centres d affaires et de domiciliation de taille significative proposent les tickets restaurant et la mutuelle à leurs salariés, ce qui explique les pourcentages élevés obtenus. Ils ne proposent pas toujours de retraite complémentaire à leurs salariés, hormis pour les cadres. Ticket restaurant(% de oui) Mutuelle(% de oui) Assistante / hôtesse d'accueil 85,2% 90,2% Assistante / hôtesse d'accueil 79,8% 89,5% Employés 80,9% 91,9% Employés 78,9% 90,4% Agents de maîtrise 91,5% 97,6% Agents de maîtrise 89,0% 94,4% Cadres 89,3% 92,5% Cadres 92,3% 94,0% S2 S1 S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation Centres d affaires et centres de domiciliation Retraite complémentaire(% de oui) Assistante / hôtesse d'accueil Employés Agents de maîtrise 7,1% 36,8% 44,3% 46,3% 36,4% 47,6% Cadres 86,9% 92,3% S2 S1 Centres d affaires et centres de domiciliation 23

24 Formation «Avez-vous bénéficié d actions collectives via notre branche les 3 dernières années?»(% de oui) 9,1% 9% des centres d affaires et centres de domiciliation confondus ont bénéficié d actions collectives sur les 3 dernières années. Notons que ce chiffre fluctue selon qu il s agisse des centres d affaires (16% d entre eux) ou des centres de domiciliation(aucun d entre eux). 99,9% OUI NON Site Internet «Connaissez-vous l existence du site Internet de notre branche de oui) 42,9% 43% des répondants au baromètre de conjoncture affirment connaître l existence du site Internet (71% en centres d affaires et 6% en centres de domiciliation). 57,1% 24

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING 1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING Inédit en France, MonsieurParking.com, société spécialisée dans l achat, la vente et la location de places de parking, crée le 1 er baromètre de l immobilier

Plus en détail

CENTRE D AFFAIRES DE CRETEIL

CENTRE D AFFAIRES DE CRETEIL CENTRE D AFFAIRES DE CRETEIL VOTRE IMPLANTATION A CRETEIL UN CHOIX STRATEGIQUE 70, avenue du Général de Gaulle 94022 CRETEIL CEDEX : 00.33.1.49.81.68.00 : 00.33.1.43.39.94.40 contact@centredaffaire.fr

Plus en détail

www.sofradom.fr D ADRESSES! N 1 de la domiciliation d entreprises centres NOUS NE MANQUONS PAS

www.sofradom.fr D ADRESSES! N 1 de la domiciliation d entreprises centres NOUS NE MANQUONS PAS N 1 de la domiciliation d entreprises 31 centres à votre service! NOUS NE MANQUONS PAS D ADRESSES! Édition 2012-2013 www.sofradom.fr Présent dans chaque arrondissement de Paris avec 23 centres aux meilleures

Plus en détail

Pépinière CREALIS. Vannes Innovation Promotion Expansion. Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles

Pépinière CREALIS. Vannes Innovation Promotion Expansion. Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles Pépinière CREALIS Location de Bureaux et Ateliers Prestation de Services communs Renseignements : 02.97.68.91.91 Vannes Innovation Promotion

Plus en détail

PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES

PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES 1 PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES Communauté de Communes 2 Votre interlocuteur pour toute information complémentaire : Communauté de Communes du Pays Houdanais Espace Prévôté Tel: 01 30 46 99 00 Fax:

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE Domiciliation Artisanale et Commerciale 41 rue Barrault 75013 PARIS Tél : 01 45 89 02 60 Fax : 01 45 89 30 21 Email : ism41@wanadoo.fr CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE FOURNITURE DE PRESTATIONS

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent.

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent. ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société «AD Missions», SAS au capital de 150.000 Euros, RCS Paris 412 383 234 dont le siège social est situé 20 rue Brunel 75017 PARIS, représentée par Monsieur Sylvestre BLAVET,

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

LES ACTIVITÉS DU JOUR

LES ACTIVITÉS DU JOUR DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES Entre les Soussignées : La société IMDEO, Société par Actions Simplifiée au capital de 150.000 Euros, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 479 045 288, dont le siège est

Plus en détail

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique)

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) 13 Rue Hamelin 75783 PARIS CEDEX 16 COMPTES ANNUELS AU 31/12/2005 1 / 10 GFIE RESULTATS FINANCIERS Messieurs, J ai l honneur de vous rendre

Plus en détail

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 Suivre Echanger Relancer Archiver PARTAGER Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 La plateforme d échange et de travail des documents entre le comptable et ses clients Valoriser

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Votre partenaire depuis plus de trente ans... Leader de la domiciliation. www.sofradom.fr

Votre partenaire depuis plus de trente ans... Leader de la domiciliation. www.sofradom.fr Leader de la domiciliation Présent aux meilleures adresses avec 23 centres dans chaque arrondissement à Paris et 8 en région parisienne (78-92-93-94) 31 centres à votre service! Votre partenaire depuis

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 L EXERCICE 2012 EN QUELQUES POINTS CLEFS : - 2012 : troisième année d exploitation du contrat de DSP 2010-2016. Rappel

Plus en détail

Travaux de Secrétariat

Travaux de Secrétariat Travaux de Secrétariat Saisie de document de 1 à 5 pages la page 6,00 Saisie de document de 6 à 10 pages la page 5,20 Saisie de document de 11 à 20 pages la page 4,25 Saisie de document de 21 à 40 pages

Plus en détail

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr Edito Marc Basset, Associé, Responsable du secteur Transport sanitaire C est avec un grand plaisir que nous vous présentons l Observatoire du Transport

Plus en détail

Guide exploitant du contrôleur Legrand

Guide exploitant du contrôleur Legrand Guide exploitant du contrôleur Version 4.0.1 www.legrand.fr Sommaire 1 / Introduction 5 2 / Lancement de l outil d administration déléguée 6 3 / Création d un compte utilisateur 8 3.1 / Étape 1 : Renseignement

Plus en détail

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 GE Capital Equipement Finance Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 Edito Nous sommes ravis de vous présenter la première édition du Baromètre Capex Technologies.

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009 Année de référence 2009 L Observatoire L Observatoire est un outil de la CNET qui permet aux chefs d entreprise de : Avoir une vision claire et précise du marché; Comparer quelques éléments clé de leur

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

Chef d Entreprise Profession Médicale Profession Libérale

Chef d Entreprise Profession Médicale Profession Libérale Chef d Entreprise Profession Médicale Profession Libérale Aratel, une permanence qui s adapte en toute simplicité! Tous vos appels sont réceptionnés par nos hôtesses d accueil Aratel, choisies pour leurs

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique)

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) 13 Rue Hamelin 75783 PARIS CEDEX 16 COMPTES ANNUELS AU 31/12/2006 1 / 10 GFIE RESULTATS FINANCIERS Messieurs, J ai l honneur de vous rendre

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE Instructions Merci : de répondre complètement à toutes les questions, d écrire lisiblement, de signer et dater

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Espace Business Montrouge

Espace Business Montrouge Espace Business Montrouge PARIS MONTROUGE (92 120) Centre d affaires A 300m de la Porte d Orléans 92 lots entièrement équipés A partir de 97 251 HT (mobilier compris) Rendement (1) : 4.60 % HT/HT (hors

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.synaphe.fr

DOSSIER DE PRESSE. www.synaphe.fr DOSSIER DE PRESSE www.synaphe.fr Contacts presse Agence Yucatan Céline BERNARD Nicolas MOUTIER cbernard@yucatan.fr nmoutier@yucatan.fr Tél. 01 53 63 27 27 SYNAPHE Bruno REBILLE Responsable Communication

Plus en détail

www.neuillydom.fr Domiciliation commerciale Secrétariat administratif Formalités d entreprise Location de bureaux

www.neuillydom.fr Domiciliation commerciale Secrétariat administratif Formalités d entreprise Location de bureaux Domiciliation commerciale Secrétariat administratif Location de bureaux Formalités d entreprise DOMICILIATION COMMERCIALE Vous ne possédez pas d infrastructure immobilière de bureaux à Paris et sa région,

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Location de Bureaux Domiciliation d Entreprises Permanence Téléphonique. Agrément Préfectoral n 2011/AEFDJ/13/001

Location de Bureaux Domiciliation d Entreprises Permanence Téléphonique. Agrément Préfectoral n 2011/AEFDJ/13/001 Location de Bureaux Domiciliation d Entreprises Permanence Téléphonique Agrément Préfectoral n 2011/AEFDJ/13/001 Créée en 1956, CENTRAL CANEBIERE est aujourd hui une des plus anciennes sociétés de domiciliation

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Portail. Site Internet

Portail. Site Internet Agesloc Gestion location saisonnière Un ensemble de solutions informatiques Portail Service Logiciel Site Internet SARL Marlogic 13 Avenue Fernand Coin 33140 Villenave D Ornon Siret 33784688500057 Ape

Plus en détail

' ()*+,-./! 01 2120 21"33345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 !

' ()*+,-./! 01 2120 2133345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 ! Avertissement : Cette fiche a une vocation pédagogique, elle ne constitue pas l analyse exhaustive de la FNME-CGT. Les tableaux et références de cette fiche sont tirés des dispositions de la loi Fillon

Plus en détail

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique)

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) 13 Rue Hamelin 75783 PARIS CEDEX 16 COMPTES ANNUELS AU 31/12/2004 1 / 10 GFIE RESULTATS FINANCIERS Messieurs, J ai l honneur de vous rendre

Plus en détail

Principales Fonctionnalités - Version 8

Principales Fonctionnalités - Version 8 Principales Fonctionnalités - Version 8 Cleansoft PRH Option Achats et Fournisseurs Ouverture du produit Personnalisation possible des éditions des pièces de ventes Personnalisation possible des éditions

Plus en détail

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise PIERRE PLUS Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable Immobilier d entreprise CILOGER ! Avertissement L investissement en parts de la SCPI PIERRE PLUS présente les

Plus en détail

Compte Titres Cardif Plan d'épargne en Actions Cardif Livret Cardif

Compte Titres Cardif Plan d'épargne en Actions Cardif Livret Cardif A joindre à votre demande d'ouverture de compte complétée et signée : un chèque personnel du 1 er titulaire, à son ordre et endossé, un RIB de son compte principal, la photocopie d un justificatif d identité

Plus en détail

Dossier de présentation en Comité d agrément de

Dossier de présentation en Comité d agrément de Dossier de présentation en Comité d agrément de Immeuble Consulaire du Puy Pinçon 19000 Tulle Tel : 05 55 18 94 42 Mail : initiativecorreze@correze.cci.fr De : Entreprise : Activité : Adresse de l entreprise

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise.

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. FICHE MÉTIER ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) POLYVALENTE CHARCUTIER-TRAITEUR Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. Que doit-il savoir-faire? Réaliser le secrétariat

Plus en détail

Guide exposant pour les stands de 9 m2

Guide exposant pour les stands de 9 m2 Guide exposant pour les stands de 9 m2 IMA-events 80 rue d Aboukir - 75002 Paris France S.A.R.L au capital de 7 500 SIREN 527 509 327 RCS Paris - APE 8230Z Page 1 Contactez-nous... Vos interlocuteurs Contacts

Plus en détail

Votre partenaire depuis plus de trente ans...

Votre partenaire depuis plus de trente ans... Leader de la domiciliation Présent dans les 20 arrondissements de Paris et en région parisienne (78-92-93-94) 30 centres e! à votre servic Votre partenaire depuis plus de trente ans... Créez ou transférez

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

Solution de jeu concours «Scratch2Win»

Solution de jeu concours «Scratch2Win» Solution de jeu concours «Scratch2Win» VALORYS Media SARL au capital de 10.000 RCS 478799448 LE MANS TVA intra : FR46478799448 Siège social : 16 bis rue Gambetta 72000 LE MANS / Bureaux : 4 rue Hauréau

Plus en détail

Le secrétariat du médecin libéral

Le secrétariat du médecin libéral Le secrétariat du médecin libéral Patrice MARIE Le premier contact du patient avec votre cabinet aura lieu par téléphone. Ce premier accueil du patient est donc primordial puisque de sa qualité dépendra

Plus en détail

Ou partout en France grâce à notre réseau national : Vous avez déjà votre siège social en France ou à l'étranger?

Ou partout en France grâce à notre réseau national : Vous avez déjà votre siège social en France ou à l'étranger? Votre domiciliation commerciale sur Lille : Pour 48,00 HT/mois, Abm Domiciliation met à votre disposition une adresse commerciale pour votre siège social ou votre antenne commerciale sur Lille. Votre courrier

Plus en détail

Votre projet mérite d être fait avec Kiubi!

Votre projet mérite d être fait avec Kiubi! Votre projet mérite d être fait avec Kiubi! Kiubi est une solution Internet de nouvelle génération pour créer et gérer votre site Internet Page 1 sur 8 Vous souhaitez vous lancer sur Internet? Il n est

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

IDEA SARL, Votre domiciliation à la carte...

IDEA SARL, Votre domiciliation à la carte... IDEA SARL, Votre domiciliation à la carte... 563, rue de Paris 60520 LA CHAPELLE EN SERVAL Tél :03.60.74.21.00 Fax:03.60.74.21.01 Email :danieletraulet@ideadom.fr www.ideadom.fr Bienvenue chez vous! Vous

Plus en détail

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets Mon épargne mon patrimoine Une épargne, des projets Une épargne, des projets, toutes les solutions sont au Crédit Mutuel Que vous souhaitiez vous constituer une épargne disponible, un capital pour préparer

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique Office Espace Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces Mémo technique Dotée de fonctionnalités avancées, Office Espace a été développé pour les mairies et collectivités qui recherchent

Plus en détail

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Déterminer mes choix juridiques Livret 2 Les modes d hébergement aidés de l entreprise Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection

Plus en détail

Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009

Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009 Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009 Administration fédérale des contributions AFC Jean-Luc Boschung 1 Sommaire Principaux changements

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI

APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI Note de présentation des résultats : ayant pour référence 2011, atteints entre 2012 et 2014

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs

Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Étude de rémunération auprès des Tour Opérateurs Forum SETO 2013 11 décembre 2013 Synthèse des résultats Plan Les enjeux de l étude L activité Benchmark Rémunération d Aon Hewitt Caractéristiques de l

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

MEDIA KIT : TARIFS DEPUIS JUILLET 2013

MEDIA KIT : TARIFS DEPUIS JUILLET 2013 2013 MEDIA KIT : TARIFS DEPUIS JUILLET 2013 LE PREMIER RÉSEAU DEDIÉ A LA COMMUNAUTÉ LGBT Depuis 2008, Yagg.com est le 1er média social de la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans). En quelques années,

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

Manuel d utilisation MANUEL D UTILISATION MODULE GESTION CREER / MODIFIER UN ETABLISSEMENT

Manuel d utilisation MANUEL D UTILISATION MODULE GESTION CREER / MODIFIER UN ETABLISSEMENT Manuel d utilisation MANUEL D UTILISATION MODULE GESTION CREER / MODIFIER UN ETABLISSEMENT DERNIERE MISE A JOUR : le 21 octobre 2009 Manuel d utilisation SOMMAIRE A. INFORMATIONS GENERALES... 3 B. PARAMETRAGES...

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 7 700 - SIRET : 409 016 961 00032 409 016 961 RCS Châteauroux - Code NAF : 741 G A ssistance et Conseil Administratif - Formation Siège social : 68 rue J.J. Rousseau - 36200 ARGENTON

Plus en détail

Version V2.06. Points Forts. Module Achats (99.00 HT*)

Version V2.06. Points Forts. Module Achats (99.00 HT*) A2GI-COIFFURE Version V2.06 Microsoft Windows 2000, XP, XP-PRO, VISTA * Monoposte ou Réseau Points Forts. Caisse Tactile. Gestion des Rendez-vous. Gestion des Prestations par Employé(e). Gestion des Prestations

Plus en détail

9 LE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE. Je crée donc. su s

9 LE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE. Je crée donc. su s Je crée donc je su s VOUS ALLEZ EFFECTUER VOS PREMIERS PAS D ENTREPRENEUR. ILS CONSISTENT À INSTALLER VOTRE ENTREPRISE AFIN DE RÉPONDRE À VOS PREMIÈRES COMMANDES TROUVER ET AMÉNAGER VOS LOCAUX Le choix

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587 L environnement social de votre entreprise va être profondément modifié dans les six prochains mois. Nous souhaitons vous en parler et vous expliquer ces nouvelles mesures et leurs impacts. La mutuelle

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives d achat on line en 2014? Quel usage du Smartphone dans ces achats? Quelles nouvelles tendances de

Plus en détail

Bradley 10 bis rue Berteaux Dumas 92200 NEUILLY SUR SEINE SARL au capital de 182 938,82 RCS NANTERRE B 378.968.036

Bradley 10 bis rue Berteaux Dumas 92200 NEUILLY SUR SEINE SARL au capital de 182 938,82 RCS NANTERRE B 378.968.036 www.domiciliation.net Bradley 10 bis rue Berteaux Dumas 92200 NEUILLY SUR SEINE SARL au capital de 182 938,82 RCS NANTERRE B 378.968.036 01 46 37 01 07 Domiciliation de 30 à 53 euros par mois NOS ADRESSES

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE e r v i c e s r a n s p o r t s q u i p e m e n t n v i r o n n e m e n t Prévention sécurité année 2010 rapport de branche : quelques éléments Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité

Plus en détail

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010 SFCoach : crée du lien entre le monde du travail et les professionnels de l accompagnement La pratique du coaching en France Baromètre 2010 Fondée en 1996 22, Bd Sébastopol 75004 Paris Association 1901

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

Guide de la mobilité bancaire

Guide de la mobilité bancaire Guide de la mobilité bancaire Service communication SwissLife Banque Privée 10/2009 SwissLife Banque Privée -Siège social : 7, place Vendôme - 75001 Paris - SA au capital de 36.470.960 382 490 001 RCS

Plus en détail

L évaluation des risques au travail

L évaluation des risques au travail L évaluation des risques au travail Un outil au service de vos politiques de prévention pour la santé et les RPS Connection creates value Le contexte Au cours des dernières années, la prise en compte des

Plus en détail

LOCAUX PROFESSIONNELS VACANTS Octobre 2013

LOCAUX PROFESSIONNELS VACANTS Octobre 2013 Service Economie Insertion Professionnelle Mairie de Cenon Sylvain WILLEMOT Tél. 05 57 80 35 74 LOCAUX PROFESSIONNELS VACANTS Octobre 2013 1. AGIC Promotion - 55 rue Camille Pelletan Service Gestion Immeubles

Plus en détail