LETTRE DE VEILLE #30. Technologies, marchés et défis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LETTRE DE VEILLE #30. Technologies, marchés et défis"

Transcription

1 LETTRE DE VEILLE #30 Technologies, marchés et défis

2 SOMMAIRE 3 Editorial 4 Enjeux L INTELLIGENCE ARTIFI- CIELLE AU COEUR DES EFFORTS DE RECHERCHE Cadrage - Focus sur la robotique 6 Robotique et intelligence artificielle Intelligence artificielle - Jean-Gabriel Ganascia, UPMC 9 «Le monde contemporain est en partie forgé par cette discipline» Intelligence imitative - Charles Tijus, Lutin 12 «Nos technologies cognitives numériques sont basées sur la connaissance de la cognition humaine» Décision - Alexis Tsoukias, Lamsade 15 «L intelligence artificielle permet d augmenter la capacité décisionnelle des machines» Traitement automatique des langues - Claire Nédellec, INRA 17 «Formaliser la connaissance va permettre de mieux exploiter les nombreuses données expérimentales» LES MISES EN APPLICA- TION DE L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Cadrage - Applications de l IA en entreprise 21 Comment l intelligence artificielle va-t-elle impacter l entreprise? Mobile - Rand Hindi, Snips 23 «Notre vision à long terme est de faire disparaître la technologie» Deep Learning - Tony Pinville, Heuritech 26 «Le deep learning est une nouvelle branche du machine learning» Simulation - Caroline Chopinaud et Yann Prudent, Masa Group 29 «Nous venons de créer une filiale focalisée sur notre coeur de métier historique, l intelligence artificielle» Traduction - Philippe Anel, Mediawen 32 «L automatisation croissante ne concernera pas toutes les langues avant longtemps» Transformation numérique - Axel Buendia, SpirOps 35 «Notre activité principale est la recherche autour de l intelligence artificielle décisionnelle» Agents virtuels - Pascal Arbault, Davi 37 «Pour qu une intelligence artificielle fonctionne correctement, il faut déjà qu elle ait un objectif» Prédictif - Amine El Helou, Mathworks 40 «Nous constatons une grande effervescence autour des objets connectés dans le domaine industriel» Crédit photo couverture : brewbooks, 200 pairs telephone cable model of corpus callosum 2

3 Les mises en application de l IA Simulation - Caroline Chopinaud et Yann Prudent, Masa Group «Nous venons de créer une filiale focalisée sur notre coeur de métier historique, l intelligence artificielle» Masa Group, créé en 1996, est un fournisseur de solutions technologiques pour modéliser et représenter les comportements humains, principalement dans le cadre de simulations pour l entraînement, l analyse et l aide à la décision en situation de crises. La société a également développé une expertise en intelligence artificielle dans le jeu vidéo, démontrée dans le cadre de plusieurs projets de recherche. Caroline Chopinaud, directrice des partenariats, et Yann Prudent, directeur technique nous dévoilent leurs récentes actualités et leur dernier projet, craft.ai, qui vient de voir le jour. des services (pompiers, police ) pour la gestion de crise par exemple. Enfin, est né de ces deux premiers produits un troisième produit, LIFE. Il permet à des non-développeurs de créer des comportements autonomes pour des entités simulées à intégrer dans une simulation ou un environnement virtuel au sens large. Définition de l intelligence artificielle Y. P : MASA Group est une PME éditrice de logiciels dans le domaine de la modélisation et de la simulation de comportements utilisant des technologies d intelligence artificielle. La société, composée à ce jour d une cinquantaine de personnes, propose ses solutions principalement pour l entrainement et la formation dans les secteurs de la Défense et de la Sécurité Civile, avec des ouvertures sur le marché du jeu sérieux pour le secteur de l industrie. A ce jour, des clients présents dans plus de 15 pays nous font déjà confiance. MASA propose trois produits. Notre premier produit, SWORD, est dédié à l entrainement pour les hauts niveaux de commandement. Le principe est une simulation dans laquelle chaque entité est capable d interpréter et d exécuter des ordres de haut niveau de façon autonome et avec une faible intervention d opérateurs humains. Ralentir l ennemi, escorter une personne, attaquer un objectif entre deux zones sont des exemples de «missions» que l entité doit ensuite remplir seule dans la simulation en tenant compte de la situation courante et des interactions des autres entités sur le terrain. Ce type de simulation (à base d agents) simplifie considérablement le déroulement d exercice d entrainement en évitant d avoir à déployer des ressources humaines sur le terrain, car qui dit haut niveau dit beaucoup de personnes à commander. Ce sont des exercices en conditions réelles mais au lieu d être exécutés par des hommes, c est une simulation qui envoie les résultats pour évaluer les prises de décision. Ensuite, nous avons SYNERGY, un produit similaire mais destiné à la sécurité civile. Les cas d usages sont de simuler des risques, comme une inondation par exemple. Il est le plus souvent utilisé pour travailler à la coordination Y.P : A MASA, on définit l intelligence artificielle comme le fait de comprendre un ordre de haut niveau et l appliquer de façon cohérente par rapport à la situation courante. Ce qui ne veut pas forcément dire apprendre et anticiper, mais être capable de s adapter à l environnement et aux ordres donnés tout au long de l exercice. Nous ne sommes pas dans une optique de compenser les erreurs des utilisateurs à l aide de l IA mais plutôt de lui présenter l impact de ses décisions sur la situation et sur le comportement des entités simulées. Nous nous basons pour cela sur plusieurs technologies : algorithmes et structures de données qui sont des arbres ou des graphes. On a par exemple une situation d entrée avec un contexte, des motivations et des buts. En fonction de cela, les parcours dans le graphe vont donner les actions à effectuer. La notion de temps réel est ici primordiale. L idée est que les comportements et les algorithmes que l on utilise soient des algorithmes capables de prendre une décision en temps réel. Chaque entité réévalue continuellement la situation et les connaissances qu elle a sur l environnement, connaissance potentiellement partielle ou fausse, et qui lui permettent de prendre une décision cohérente par rapport à ce que l entité imagine de la situation. Cela est primordial pour proposer des scénarios qui évoluent de façon réaliste et qui sont surtout en mesure de s adapter aux conditions de l exercice. En distribuant l intelligence du scénario sur des entités distinctes, on réduit considérablement la complexité de mise en œuvre de scénario et leur richesse rien n est complètement scripté comme on peut le voir parfois dans les scénarios de jeux sérieux. Projets de R&D C.C : Nous sommes impliqués dans plusieurs projets de R&D, dont un labélisé par Cap Digital, le projet OCTAVIA. C est un projet de R&D collaboratif qui se termine à la fin de 29

4 Les mises en application de l IA l année. Nous travaillons en consortium avec Black Sheep Studio, le CNAM et BSE Group. La problématique de ce projet était de proposer des solutions pour améliorer l immersion proposée par des environnements virtuels, type ceux rencontrés dans les jeux vidéo, les simulations, les mondes virtuels Pour cela nous proposions de développer un outil à destination des game-designers, permettant de créer simplement des «ambiances de vie» à l aide de personnages non-joueurs, et de les coupler à une ambiance sonore réaliste. Ainsi, dans ce projet, nous avons développé un prototype d outil intégré à Unity3D permettant de créer des «scènes de vie», c est à dire des comportements collectifs joués par un groupe de personnages non-joueurs. Nous avons également développé un moteur à partir de nos technologies d IA permettant de gérer de façon automatique le déroulement de la scène : affectation d un rôle à un personnage, d un comportement, synchronisation avec d autres personnages. L idée était de simplifier le travail du game-designer en distribuant la complexité de création d une ambiance sur des scènes, puis sur les personnages et en fournissant un moteur pour gérer automatiquement le déroulement de cette ambiance. «Nous avons une problématique majeure qui est d avoir des technologies d IA performantes et accessibles» D autres techniques existent, comme par exemple la génération de foule dans l environnement, mais ce qui nous intéressait principalement dans ce projet c est de nous concentrer sur la simplification du processus de conception. En effet, à MASA nous avons une problématique majeure qui est d avoir des technologies d IA qui soient performantes mais aussi accessibles, pour des game designers par exemple, ou des modélisateurs. Nous nous sommes effectivement rendus compte qu il y avait très peu d outils à destination des designers pour leur permettre de créer les comportements des personnages non joueurs et de peupler les environnements virtuels facilement. A MASA nous sommes dans une logique où nous partons du designer/modélisateur pour aller jusqu à l application, alors que plus généralement l approche est inversée : on part de l application pour aller jusqu au designer. Nous souhaitions donc prendre le problème à l envers et le simplifier. Tout l enjeu sur la fin de cette année est que les partenaires intègrent le concept : dans un prototype de jeu (Black Sheep), pour une évaluation par des étudiants de game design (CNAM-ENJMIN). Nous en saurons plus une fois les évaluations effectuées. C est un projet qui a été présenté à Futur en Seine sur notre stand et nous avons eu des retours très positifs, aussi bien sur l outil que sur le contenu de scènes produit. Nous avons même pu échanger sur les problématiques de rendre accessible aux game designers la conception d IA! C était très enrichissant. Nous avons d autres projets en lien avec l IA comme IMOSHION, qui avait lui aussi été présenté à Futur en Seine en C est un projet européen (FP7) qui avait pour objectif de proposer des solutions pour sensibiliser et former aux consignes de sécurité dans les entreprises du secteur industriel en cas d évacuation suite à des départs de feu, des fuites de produits toxiques (projet terminé en avril 2014). Nous avons développé une simulation utilisant une approche à base d agents qui vise à compléter les exercices d évacuation en condition réelle. L objectif était d y intégrer des personnages non-joueurs aux comportements autonomes suivant certains types de comportements : bons ou mauvais comportements des employés, des visiteurs et des serre-files et de rendre accessibles ces problématiques dans le cadre de formations. L idée était aussi de sensibiliser, dans des contextes différents, en créant des situations dangereuses A la fin du jeu, nous proposons, avec un expert, un retour complet pour permettre de mesurer l impact de comportements sur une situation donnée. Ce projet est un bon exemple de l utilité de l IA sur personnages non-joueurs et des comportements adaptatifs. Nous présentons régulièrement ce prototype lors de conférences et d événements spécialisés, ce qui fait émerger d autres cas d utilisation possibles : évacuation de bâtiments et de bateaux, plateformes pétrolières Travaux présentés à PFIA C.C : PFIA est une plateforme organisée par l association française d intelligence artificielle (AFIA). L idée est de réunir plusieurs conférences et séminaires sur une même semaine pour rassembler la communauté scientifique française sur des problématiques d intelligence artificielle. Nous intervenions sur trois conférences et ateliers : les rencontres des jeunes chercheurs (RJCIA) où notre doctorante en CIFRE avec l UTC y a présenté ses travaux sur la modélisation des comportements stratégiques dans les Jeux vidéo (type RTS ou 4X) ; Applications d intelligence artificielle (APIA) où nous avons présenté nos travaux sur OCTAVIA ; Atelier IA&Jeux Vidéo où nous avons présenté nos activités sur l IA dans le domaine des jeux et participé à une table ronde sur l organisation d une compétition d IA. L objectif de cette future compétition serait de regrouper les scientifiques autour de problématiques et de challenges d IA proposés par des industriels et de créer une communauté française sur le domaine de l IA. La compétition s appliquerait sur un jeu vidéo, comme il en existe actuellement à l international. Pendant cette semaine, des interventions ont été marquantes comme celle de Rodney Brooks qui a présenté des problématiques d intelligence artificielle en robotique. Lors de l atelier IA&Jeux, nous avons été interpellés par des interventions ayant trait à la conception d IA de support et d IA antagonistes (adversaires) dans les jeux de stratégies. Elles mettaient en avant cette idée que beaucoup d IA de jeux sont conçues dans le but de «gagner». Or le problème n est pas de «gagner», mais de proposer des IA qui soient «fun à jouer» et surtout malignes! Quand un joueur veut se battre contre le jeu et non contre des adversaires humains, en multijoueur par exemple, ce n est pas toujours évident de s opposer à une IA qui soit intéressante à jouer, c est un vrai challenge pour les studios de jeu actuellement. Ce qui va dans le sens des travaux de notre doctorante, qui 30

5 Les mises en application de l IA visent à simplifier la modélisation des stratégies pour créer des intelligences artificielles malignes et intéressantes à jouer. Dans le domaine de l armement, on souhaite des intelligences artificielles crédibles et réalistes, mais dans le jeu vidéo, c est une toute autre histoire, il faut en plus qu elles soient agréables à jouer! Quelles applications? Y.P : Aujourd hui, on fait de l entrainement, de la formation mais aussi de l analyse de procédure et d équipement. Par exemple, nous avons un cas avec un projet de recherche (CASAVA), où nous intégrons dans notre simulation SWORD les résultats de recherche de nos partenaires pour évaluer les mesures d évacuation lors d une éruption volcanique en Guadeloupe et son impact sur la population et les forces de sécurité. Nous avons modélisé toutes les procédures officielles mises en place, lancé la simulation, et nous sommes rendu compte que le véhicule en charge de la coordination de toute l évacuation était pris d office dans le nuage de cendre et donc que la procédure était caduque Cela nous sert à voir les gros défauts sur les procédures et doctrines! Et de faire des variations de ces doctrines. Une des applications vers laquelle nous souhaitons tendre à l avenir est l aide à la décision en temps réel. Ou reproduire la situation telle qu elle est sur le terrain pendant une opération. Et que l on peut jouer en accéléré pour voir si les décisions vont être optimales sur le terrain. Nous voulons simplifier l utilisation, la mise en place. Plus on sera en mesure de simplifier, plus la mise en place en temps réel sera efficace. Dernières actualités du groupe C.C : Nous venons de créer une filiale, craft ai, focalisée sur le cœur de métier historique de MASA qu est l intelligence artificielle. Notre idée est d amener nos technologies d intelligence artificielle dans d autres marchés que le militaire, la sécurité civile et la simulation. Nous proposons donc un moteur d intelligence artificielle et une API qui vont permettre «d automatiser intelligemment» des objets connectés, des applications web, mobiles, des robots... Nous voulons nous recentrer sur les problématiques d algorithmes d intelligence artificielle, et comment les rendre accessibles à des développeurs pour leur permettre d améliorer leurs applications. Nous sommes partis du constat que, dans les objets connectés par exemple, on est soumis à une masse de données de plus en plus importante mais qu il n existe pas encore de solutions pour proposer des services pertinents à partir de ces données. Pour résumer, les objets sont là, les données aussi mais on en fait quoi? L idée de craft ai est de permettre aux développeurs d utiliser des mécanismes d IA pour fournir la bonne interaction utilisateur qui soit contextualisée et qui tienne compte du profil utilisateur et de ses interactions, et ceci à partir de sources de données hétérogènes collectées via différents services et objets. On imagine ainsi facilement de faire communiquer les objets entre eux pour créer des applications toujours plus intelligentes et riches! Un bon exemple en ce moment : les assistants personnels qui se veulent toujours plus proactifs et capables de vous simplifier la vie dans le quotidien gérer vos rendez-vous, vous rappeler quand vous êtes en retard à une réunion ou si les transports vont vous faire défaut Finalement, craft ai peut être vu comme un langage de programmation graphique pour de l IA permettant de concevoir de la décision, de l automatisation... Nous sommes partis de notre expertise issue de la conception d agents intelligents et nous souhaitons permettre maintenant à tout développeur qui en ressentirait le besoin d embarquer cette intelligence dans des applications, des services IoT Sans avoir le côté «black box» de certaines IA. Nous voulons que le développeur ait le contrôle de ce qui se passe et qu il soit en mesure de comprendre l automatisation de cette intelligence. Avec la création de cette filiale nous ouvrons largement le champ des possibles en nous permettant de toucher des développeurs de multiples domaines. Et bonne nouvelle la version beta de craft ai est accessible aux partenaires qui en feraient la demande à compter de cette semaine! En attendant d avoir accès à la version officielle, contactez-moi! «Craft ai peut être vu comme un langage de programmation graphique pour de l IA» En termes de perspectives, une fois la première version officielle sortie nous souhaitons travailler plus profondément sur la partie apprentissage (machine learning). Ainsi, dans un avenir proche nous pourrons proposer une version de craft ai qui fournit aux développeurs les moyens de créer des applications ou objets qui apprennent de l utilisateur et de l usage qu il fait du service qui lui est proposé. Actuellement, il est déjà possible avec craft ai de stocker dans une base de connaissance l historique d utilisation d une application et de prendre des décisions en fonction de cet historique. Cela permet de proposer des applications personnalisées à l utilisateur, mais nous pensons pouvoir aller encore plus loin en intégrant des notions et algorithmes d apprentissage. La problématique de ces technologies est que ce sont souvent des boites noires, donc on doit travailler au couplage d un bon algorithme d apprentissage avec une technologie qui se veut «white box». C est un chantier important pour nous, ainsi que le fait de faciliter l utilisation des outils par ce que l on appelle le «power user», une personne qui sans être spécialiste est curieuse des apports de l intelligence artificielle pour la customisation d un produit ou d un objet C est une demande forte en particulier dans le domaine de la maison connectée pour scénariser et automatiser l intelligence de la maison et permettre de la customiser à l infini. 31

6 Equipe éditoriale : Directeur de la publication: Patrick Cocquet Responsable éditoriale: Johanna Castel Avec la participation de : Equipe Stratégie et Communautés Françoise Colaïtis, Johanna Castel, Stéphane Delouche, Karim El Bouazizi, Cyril Labordrie, Romain Melet, Elisabeth Racine, Muriel Brunet, Servane Danzin, Antoine Granjon, Lola Kahn Equipe R&D : Philippe Roy, Christelle Ayache, Aylin de Villechenous, Camille Coste Plus d informations : Cap Digital Paris Region 14, rue Alexandre Parodi Paris Facebook: capdigitalparisregion Document #

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense»

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Jade Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Réalisé par Djénéba Djikiné, Alexandre Bernard et Julien Lafont EPSI CSII2-2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Analyse du besoin a. Cahier des charges

Plus en détail

Projets et réalisations

Projets et réalisations 1 Maël Gonzalez contact@mael-gonzalez.com Projets et réalisations 1 2 Little Heroes - [en cours de développement] Type : Jeu mobile multijoueur + application de réalité augmentée Little Heroes est un divertissement

Plus en détail

Spécialité IAD. Master de Sciences et technologie de l UPMC. Mention informatique. Partenaires : ENST, ENSTA. Responsables : T. Artières, C.

Spécialité IAD. Master de Sciences et technologie de l UPMC. Mention informatique. Partenaires : ENST, ENSTA. Responsables : T. Artières, C. Master de Sciences et technologie de l UPMC Mention informatique Spécialité IAD Partenaires : ENST, ENSTA Responsables : T. Artières, C. Gonzales Secrétariat : N. Nardy LES THÉMATIQUES ABORDÉES Les thématiques

Plus en détail

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR

COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR COR-E : un modèle pour la simulation d agents affectifs fondé sur la théorie COR SABRINA CAMPANO DIRECTION: NICOLAS SABOURET ENCADREMENT : NICOLAS SABOURET, VINCENT CORRUBLE, ETIENNE DE SEVIN SOUTENANCE

Plus en détail

Mise au point de méthodes m l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo

Mise au point de méthodes m l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo Mise au point de méthodes m pour l apprenabilité, l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo Charles Tijus LUTIN,, UMS CNRS 2109 Journée e du Département D DAPA - LIP6 - Un laboratoire CNRS, UMS 2809

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

Cahier des charges Inside the Game. Nicolas "Issun" Poitoux Maxime "Berjou" Joubert Maxime "Yuxi" Huang Meven "mevouc" Courouble (Chef de projet)

Cahier des charges Inside the Game. Nicolas Issun Poitoux Maxime Berjou Joubert Maxime Yuxi Huang Meven mevouc Courouble (Chef de projet) Cahier des charges Inside the Game Nicolas "Issun" Poitoux Maxime "Berjou" Joubert Maxime "Yuxi" Huang Meven "mevouc" Courouble (Chef de projet) 16 janvier 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Cahier des charges

Plus en détail

Sommaire. Edito. Qu en ont-ils pensé? Pour EN SAVOIR PLUS. 16 Jeu Vidéo 3D (niveau avancé) 17 Sound Design

Sommaire. Edito. Qu en ont-ils pensé? Pour EN SAVOIR PLUS. 16 Jeu Vidéo 3D (niveau avancé) 17 Sound Design Sommaire 1 2 8 20 24 Edito Découvrez ISART DIGITAL 3 L école du jeu vidéo et de l animation 3D-FX 4 Des formations reconnues 5 Une équipe pédagogique expérimentée 6 Des locaux au cœur de Paris Découvrez

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

CAP DIGITAL en chiffres

CAP DIGITAL en chiffres www.capdigital.com CAP DIGITAL en chiffres R&D ET INNOVATION Depuis 2006 : 2100 projets de R&D reçus dont 1000 labellisés et 600 financés 1,2 milliards d euros d investissements FINANCEMENTS PRIVES Depuis

Plus en détail

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

Créateur d innovation 3D

Créateur d innovation 3D Créateur d innovation 3D www.virdys.com Sommaire sommaire Qui sommes nous? Constats Marché Solutions Virdys Présentation de Virtual Inside 3D Questions/réponses Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? Editeur

Plus en détail

De la captation de données à la Datavisualisation

De la captation de données à la Datavisualisation De la captation de données à la Datavisualisation [Synopsis de l événement] Objets connectés : générateurs de données à visualiser! «En fait de calculs et de proportion, le plus sûr moyen de frapper l

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés Le projet de recherche GéoEduc3D Sylvain GENEVOIS Chargé d études et de recherche (INRP, équipe EducTice) Docteur

Plus en détail

Lutin Laboratoire des Usages en Technologies

Lutin Laboratoire des Usages en Technologies Lutin Laboratoire des Usages en Technologies d Information Numérique (à la Cité des Sciences) Offres à destination des entreprises (club d entreprises) Le principe de la plate-forme RNRT Le laboratoire

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation.

Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation. Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation. Société Virdys / Cap Omega - Rond-point Benjamin Franklin CS39521 / 34960 MONTPELLIER Cedex 2 Tel: +33 (0)9 80 691 691 / Mail: contact@virdys.com

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur 5.1 Comprendre la génération de valeur en environnement réseau En analysant le fonctionnement des mondes virtuels et leurs environnements réseau, nous allons voir

Plus en détail

PROJET BIGDATART DOSSIER DE PRESENTATION

PROJET BIGDATART DOSSIER DE PRESENTATION PROJET BIGDATART DOSSIER DE PRESENTATION Le projet BigDatArt est une installation scientifico-artistique centrée autour des notions d images et de BigData. Ce que je propose dans mon projet et d'inverser

Plus en détail

Edito. La gamification, un concept universel. Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature

Edito. La gamification, un concept universel. Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature Edito Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature C est le constat que nous avons fait lors de nos études de Game Design, et la tendance ne fait que se confirmer depuis : les jeux sont un puissant

Plus en détail

Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique

Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique 19 mai 2015 Préambule L informatique est tout à la fois une science et une technologie qui

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

ANIMER. J ai un site internet et maintenant?

ANIMER. J ai un site internet et maintenant? J ai un site internet et maintenant? Chaque jour, des milliers de sites internet voient le jour. Site vitrine ou site marchand, l animation d un site internet est cruciale pour votre réussite! Rencontrer

Plus en détail

Les clients puissance cube

Les clients puissance cube LETTRE CONVERGENCE Les clients puissance cube L intelligence artificielle au service du marketing des services N 28 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet de conseil

Plus en détail

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA L Architecture d Entreprise au service de la Transformation Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA Introduction Nuage, Social Media, Mobiles Apps, changent notre monde 2 Introduction Quelque soit

Plus en détail

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Dossier de presse du 12 juin 2015 Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Une coproduction CMN-AGP Conçue par Robert Mallet-Stevens, terminée en 1932, la villa Cavrois est considérée

Plus en détail

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1 C E N T R E H O S P I T A L I E R U N I V E R S I T A I R E D ' A N G E R S Simulation en santé Outil de gestion des risques 1 La Simulation : définition 2 Le terme «simulation en santé» correspond à l

Plus en détail

Présentation de la majeure ISN. ESILV - 18 avril 2013

Présentation de la majeure ISN. ESILV - 18 avril 2013 Présentation de la majeure ISN ESILV - 18 avril 2013 La Grande Carte des Métiers et des Emplois Sociétés de service Entreprises Administrations Grand- Public Sciences Utiliser Aider à utiliser Vendre APPLICATIONS:

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Philippe RIVERON p.riveron@learning-crm.com 01 53 56 75 31 / 06 19 52 03 46 DOSSIER DE PRESSE Sommaire LEARNING CRM 3 1.1 Présentation

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet LES JEUX SERIEUX Etat des lieux Rédacteur : Olivier Mondet Les jeux sérieux : entre jeu de rôle et jeu vidéo Les jeux de rôle sont fréquemment utilisés pour simuler des situations professionnelles et impliquer

Plus en détail

#BigData Dossier de presse Mai 2014

#BigData Dossier de presse Mai 2014 #BigData Dossier de presse Mai 2014 La valeur du Big Data pour l entreprise Comment permettre l avènement d une culture de la donnée pour tous? Dans un monde porté par la mobilité et le Cloud, non seulement

Plus en détail

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Stéphane Donikian IRISA/CNRS Campus de Beaulieu 35042, Rennes Cedex, France donikian@irisa.fr La création artistique

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect

Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect Animation interactives de nouvelle génération, nous vous proposons des ateliers WII, PS3 et Kinect avec des écrans 46 pouces sur totem. Plusieurs formules proposées allant

Plus en détail

Demagis Interactive, la nouvelle société hybride

Demagis Interactive, la nouvelle société hybride Demagis Interactive, la nouvelle société hybride DEMAGIS Interactive 18 rue Stephenson 75018 PARIS www.demagis.com SOMMAIRE DEMAGIS INTERACTIVE... 3 I. NOS EXPERTISES SUR LE WEB... 4 II. NOS EXPERTISES

Plus en détail

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46 CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:27:06 25 ans d excellence en conception produit au service de toutes

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!»

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!» CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» 1 CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» Une campagne annuelle type? TEMPS FORT FORMATION SUR SITE FORMATIONS EN LIGNE 2 TEMPS FORT CRÉATION D UN TEMPS FORT

Plus en détail

La technologie comme outil créatif : les enseignements du processus de création dans l industrie du jeu vidéo.

La technologie comme outil créatif : les enseignements du processus de création dans l industrie du jeu vidéo. Innovation and Regulation in Digital Services Expert Workshop on videogames 15 septembre 2011 La technologie comme outil créatif : les enseignements du processus de création dans l industrie du jeu vidéo.

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

Les Ressources Humaines à l heure du Big Data : progrès, perspectives et limites CORNERSTONE WHITEPAPER

Les Ressources Humaines à l heure du Big Data : progrès, perspectives et limites CORNERSTONE WHITEPAPER Les Ressources Humaines à l heure du Big Data : progrès, perspectives et limites CORNERSTONE WHITEPAPER INTRODUCTION L avènement du Big Data et du Cloud Computing laisse entrevoir un monde de plus en plus

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ D é v e l o p p e m e n t P o u r beaucoup d entreprises, il n est pas possible de faire tourner toutes leurs

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Métiers courants) Analyste décisionnel - Business Intelligence Analyste organique informatique Analyste-programmeur / Analyste-programmeuse informatique Chef de projet étude et développement

Plus en détail

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Accélération et précision des rapports, budgets et prévisions au service d une entreprise en plein essor En bref Les besoins À la suite de plusieurs acquisitions

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

LES LANGUES EN DANGER : UN DÉFI POUR LES TECHNOLOGIES DE LA LANGUE

LES LANGUES EN DANGER : UN DÉFI POUR LES TECHNOLOGIES DE LA LANGUE 2 LES LANGUES EN DANGER : UN DÉFI POUR LES TECHNOLOGIES DE LA LANGUE Nous vivons une révolution numérique qui a un impact fort sur la communication et la société. Les développements récents des technologies

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

Sommaire : Pourquoi créer un site web? Qu est-ce qu un site Web? Les différents types de sites. Quelles solutions peuvent être employées?

Sommaire : Pourquoi créer un site web? Qu est-ce qu un site Web? Les différents types de sites. Quelles solutions peuvent être employées? Sommaire : Pourquoi créer un site web? Qu est-ce qu un site Web? Les différents types de sites Quelles solutions peuvent être employées? Présentation d une des solutions Conclusion Aujourd hui le web est

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Environnement Architecture de controle. Décisions

Environnement Architecture de controle. Décisions Chapitre 1 Introduction 1.1 Robot Mobile Il existe diverses définitions du terme robot, mais elles tournent en général autour de celle-ci : Un robot est une machine équipée de capacités de perception,

Plus en détail

Collaboration innovante pour la création d un outil de gestion de production pour le cinéma et l audiovisuel

Collaboration innovante pour la création d un outil de gestion de production pour le cinéma et l audiovisuel Collaboration innovante pour la création d un outil de gestion de production pour le cinéma et l audiovisuel Studio d'animation indépendant Christophe Archambault Responsable Recherche et Développement

Plus en détail

Panorama des études à travers les filières. FEEL du 23 octobre 2014

Panorama des études à travers les filières. FEEL du 23 octobre 2014 Panorama des études à travers les filières FEEL du 23 octobre 2014 Plan Structure générale des études à l'ensimag 1A : le tronc commun 2A/3A : entrée dans les filières et spécialisation Modalités du choix

Plus en détail

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE Langage Java Mentions

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21 IODAA de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage IODAA Informations générales 2 Un monde nouveau Des données numériques partout en croissance prodigieuse Comment en extraire des connaissances

Plus en détail

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE Newsletter Janvier - février 2012 Éditorial Philippe-Pierre Dornier Président directeur général Alexandre de la Nézière Directeur général Yann Jaouën Manager L année 2012 a débuté pour chacun d entre vous

Plus en détail

Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs

Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs smart solutions for smart leaders Le «Big Data» assurément Rédigé par Pascal STERN Architecte d Entreprise Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs Un avis rendu par la cour de justice

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Robotique

Intelligence Artificielle et Robotique Intelligence Artificielle et Robotique Introduction à l intelligence artificielle David Janiszek david.janiszek@parisdescartes.fr http://www.math-info.univ-paris5.fr/~janiszek/ PRES Sorbonne Paris Cité

Plus en détail

Business Intelligence Les 15 tendances clefs pour 2015

Business Intelligence Les 15 tendances clefs pour 2015 Business Intelligence Les 15 tendances clefs pour 2015 Philippe Nieuwbourg www.decideo.fr www.b-eye-network.com 17/11/2008 15 : Temps réel» Fantasme de l intelligence artificielle» Il faut réduire les

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS BUSINESS INTELLIGENCE. Edition 2012

CATALOGUE DE FORMATIONS BUSINESS INTELLIGENCE. Edition 2012 CATALOGUE DE FORMATIONS BUSINESS INTELLIGENCE Edition 2012 AGENDA Qui sommes nous? Présentation de Keyrus Keyrus : Expert en formations BI Nos propositions de formation 3 modes de formations Liste des

Plus en détail

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 275 BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Anne-Olivia LE CORNEC, Jean-Marc FARINONE,

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

Les apports de l informatique. Aux autres disciplines

Les apports de l informatique. Aux autres disciplines Les apports de l informatique Aux autres disciplines Le statut de technologie ou de sous-discipline est celui de l importation l et de la vulgarisation Le statut de science à part entière est lorsqu il

Plus en détail

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006 MIGRATION Atlantica, GIE informatique du Crédit Agricole, a réalisé avec succès une importante migration de ses applications en utilisant une approche industrielle et les outils de Sodifrance. Projet réussi

Plus en détail

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Le projet de recherche européen FlexWood («Flexible wood supply chain»)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT Suite à un appel d offre qui s est déroulé en mai dernier, Necotrans a fait appel à Dagobert pour développer sa nouvelle

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

Les outils classiques de diagnostic stratégique

Les outils classiques de diagnostic stratégique Chapitre I Les outils classiques de diagnostic stratégique Ce chapitre présentera les principaux outils de diagnostic stratégique dans l optique d aider le lecteur à la compréhension et à la manipulation

Plus en détail

Solution de stress test Moody s Analytics

Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Moody s Analytics propose aux établissements financiers une couverture exhaustive de l intégralité du processus de stress

Plus en détail

Table ronde aider les cabinets d expertise comptable à se lancer sur le Web. Vincent Dutot, Ph.D Stéphanie Gueutin Sylvain Hontas

Table ronde aider les cabinets d expertise comptable à se lancer sur le Web. Vincent Dutot, Ph.D Stéphanie Gueutin Sylvain Hontas Table ronde aider les cabinets d expertise comptable à se lancer sur le Web Vincent Dutot, Ph.D Stéphanie Gueutin Sylvain Hontas Les 10 (+1) bonnes idées pour se lancer sur le Web #1 Penser autrement Abandonner

Plus en détail

CREATION INNOVATION EDUCATION

CREATION INNOVATION EDUCATION Ministère de la Culture et de la Communication CREATION INNOVATION EDUCATION du 15 au 28 mai 2014 SILICON VALOIS, ESPACE DE TRAVAIL PARTAGE DEDIE A L INNOVATION CULTURELLE Ministère de la Culture et de

Plus en détail

DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES

DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES Online Intelligence Solutions DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES Marion JOFFRE, Chef de produit marketing WHITE PAPER Table des matières CONTEXTE 3 Un suivi précis et détaillé de l ensemble

Plus en détail

5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne

5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne 5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne Comment Val Thorens, à travers la mise en place d un écosystème numérique & humain, favorise le service et l expérience

Plus en détail

Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne

Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne Les programmes de financement disponibles au sein de l'union Européenne Le premier appel à projets du nouveau programme Europe Créative permet aux jeux vidéo de bénéficier d un soutien financier en tant

Plus en détail

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française?

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? La situation de l industrie française est préoccupante : nous accusons un retard d investissement de l ordre de 40

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Système de Stockage Sécurisé et Distribué

Système de Stockage Sécurisé et Distribué Système de Stockage Sécurisé et Distribué Philippe Boyon philippe.boyon@active-circle.com ACTIVE CIRCLE QUI SOMMES NOUS? Editeur français, spécialiste du stockage de fichiers et de la gestion de données

Plus en détail

Pour une mobilité sure et durable des

Pour une mobilité sure et durable des Safe Move For older drivers Pour une mobilité sure et durable des conducteurs âgés Claude Marin-Lamellet IFSTTAR-TS2-LESCOT 2 Partenaires Projet miroir en Suède Financeurs 3 Personnes impliquées IFSTTAR

Plus en détail

Online Intelligence Solutions. Reed Expositions

Online Intelligence Solutions. Reed Expositions Online Intelligence Solutions Reed Expositions Reed Expositions optimise la présence de ses 40 marques clientes sur les médias sociaux grâce à l efficacité de BuzzWatcher d AT Internet. Case study Case

Plus en détail

SQL SERVER 2008, BUSINESS INTELLIGENCE

SQL SERVER 2008, BUSINESS INTELLIGENCE SGBD / Aide à la décision SQL SERVER 2008, BUSINESS INTELLIGENCE Réf: QLI Durée : 5 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette formation vous apprendra à concevoir et à déployer une solution de Business

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS 2010

APPEL À COMMUNICATIONS 2010 APPEL À COMMUNICATIONS 2010 Bonjour, La prochaine édition de Solutions Linux/Open Source se déroulera les à Paris à la porte de Versailles. Pendant ces 3 jours qui réuniront plus de 220 exposants et accueilleront

Plus en détail

Création de jeu vidéo

Création de jeu vidéo Création de jeu vidéo Mathias Fontmarty Jeudi 5 Juin 2014 Collège Jacqueline Auriol Villeneuve-Tolosane Qui suis-je? TRAVAIL Naissance 1982 Primaire 1986 Enseignant Collège Lycée Bac S Ingénieur informatique

Plus en détail

Spécifications, Développement et Promotion. Ricco RAKOTOMALALA Université Lumière Lyon 2 Laboratoire ERIC

Spécifications, Développement et Promotion. Ricco RAKOTOMALALA Université Lumière Lyon 2 Laboratoire ERIC Spécifications, Développement et Promotion Ricco RAKOTOMALALA Université Lumière Lyon 2 Laboratoire ERIC Ricco? Enseignant chercheur (CNU.27) En poste à l Université Lyon 2 Faculté de Sciences Eco. Recherche

Plus en détail

COMMUNICATION ET FORMATION PAR LE JEU

COMMUNICATION ET FORMATION PAR LE JEU WWW.EVENTSGAMES.COM COUP DE COEUR DU JURY - NUIT DE LA FORMATION 2010 - COMMUNICATION Depuis 2004, Events Games conçoit et développe des outils de formation et de communication sous forme de jeux. Notre

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

FABRIK4WEB. création web - communication interactive - solutions digitales

FABRIK4WEB. création web - communication interactive - solutions digitales FABRIK4WEB création web - communication interactive - solutions digitales SITE INTERNET WEB DESIGN ET ERGONOMIE Performance et plaisir! INTEGRATION ET DEVELOPPEMENT Innover pour évoluer, Evoluer pour convaincre!

Plus en détail

Informatique et mathématiques

Informatique et mathématiques Informatique Discipline qui traite de tous les aspects, tant théoriques que pratiques, reliés à la conception, à la programmation, au fonctionnement et à l utilisation des ordinateurs. Algorithmique Étude

Plus en détail

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS Colombes, jeudi 3 février 2010 UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE GRANDEUR NATURE Thales révolutionne l affichage des systèmes de vidéo surveillance en permettant aux opérateurs

Plus en détail