2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2015 www.cite-espace.com"

Transcription

1 2015

2 PARTAGER L AVENTURE SPATIALE ET SON ACTUALITE PREAMBULE : Présentation rapide de la Cité de l espace DES RENDEZ-VOUS D ACTUALITE POUR TOUS 1.1. Les rendez-vous 2015 : l éclipse solaire, le réveil du robot Philae, les 25 ans du télescope spatial Hubble, l exploration de Pluton avec la sonde New Horizons, la sonde Rosetta et comète Chury au plus près du soleil Partager l aventure actuelle de Philae et Curiosity avec l exposition temporaire Explorations Extrêmes 1.3. Une équipe qui s adapte à la diversité des publics pour rendre l espace accessible, spectaculaire et vivant, chaque jour à la Cité de l espace et sur 2. NOUVEAUTES Une nouvelle identité visuelle 2.2. La Coupole de l astronome 2.3. Des nouveaux laboratoires éducatifs 3. DES EXPOSITIONS RENOUVELEES 3.1. Le centre de lancement 3.2. Le vaisseau Terre 3.3. Le pôle Météo 3.4. Le quai du système solaire 3.5. Le Hall d entrainement : des simulateurs, des sensations spatiales 3.6. L Observatoire 3.7. De véritables pierres spatiales 3.8 Des expériences étonnantes 4. LES JARDINS : APPROCHER DE VERITABLES VAISSEAUX SPATIAUX 4.1. Le vaisseau Soyouz 4.2. La station spatiale Mir 4.3. La fusée Ariane Des satellites en taille réelle 4.5. L Allée de l infini 4.6. La Base des enfants 4.7. Le Square des petits astronautes 4.8. Le 5. DES SPECTACLES AUDIOVISUELS POUR VIVRE L AVENTURE SPATIALE 5.1. Planétarium : «Collisions Cosmiques 5.2. IMAX : «Hubble 3D» 5.3. Stellarium 6. LES PARTENAIRES : UN EQUIPAGE IMPLIQUE DEPUIS L ORIGINE Annexes Agenda des événements 2015 Informations pratiques La Cité de l espace en quelques dates et chiffres DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

3 PREAMBULE PRESENTATION RAPIDE DE LA CITE DE L ESPACE LA CITE DE L ESPACE, LIEU UNIQUE DE PARTAGE DE L AVENTURE SPATIALE, EUROPEENNE ET MONDIALE La Cité de l espace est située au cœur de la Capitale européenne de l espace, Toulouse, qui réunit avec Midi-Pyrénées près de employés travaillant dans le domaine spatial. Soutenue par les plus grands organismes du domaine, la Cité de l espace dispose d une place de choix pour témoigner auprès du public de cette formidable aventure humaine et scientifique qui se joue chaque jour. La Cité de l espace est unique, elle se situe au carrefour de multiples métiers et missions. Partager les avancées spatiales et astronomiques avec le plus grand nombre, donner l envie d en savoir plus, susciter les vocations, être la «caisse de résonance» de la filière spatiale, témoigner de l actualité de l espace et de l astronomie, participer à l attractivité touristique de Toulouse et sa région, tels sont les rôles de la Cité de l espace. Pour cela elle dispose d un réseau dense de partenaires dans tous les champs de ses missions : culturels, scientifiques, industriels, éducatifs, touristiques (cf. page partenaires). Une Cité de l espace renouvelée en 2012 et en phase avec les évolutions du public et de l espace La Cité de l espace a entamé en 2012 une grande métamorphose avec la refonte complète de ses expositions permanentes et une nouvelle approche de médiation : plus humaine, plus sensorielle, plus immersive, moderne, ludique, très concrète, accessible à tous et reliée à l actualité. La Cité de l espace propose une découverte des activités spatiales et astronomiques actuelles qui répond aux nouvelles attentes du public adulte, ou enfant. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

4 La Cité de l espace poursuit son développement avec une volonté : s ouvrir à tous, curieux, rêveurs ou passionnés, en offrant des expériences scientifiques inédites, vivantes, accessibles et authentiques. Le ciel et l espace touchent un très large public aux intérêts très variés et la Cité de l espace a toujours eu pour vocation de s adresser au plus grand nombre. Ouvrir une coupole d astronomie pour comprendre le ciel ou tout simplement découvrir la beauté des objets célestes matérialisent cette nouvelle approche qui associe connaissance, expérience sensorielle, culture scientifique, simplicité, contemplation, curiosité et authenticité. A partir de 2014, l observation du ciel prend une place plus grande au sein de la Cité de l espace : le public va dorénavant pouvoir regarder le ciel dans la journée de plus près, en direct, à travers l œil d une télescope : une expérience sensible, forte et accessible dorénavant au grand public à la Cité de l espace. Un programme d animations, de spectacles et de rencontres permet à tous les publics de toujours mieux saisir l Univers qui nous entoure. Permettre à tous de vivre, au plus près, la réalité de l espace Bien sûr la Cité de l espace conserve les éléments clés qui font son succès : ses vaisseaux spatiaux grandeur réelle pour s immerger dans la réalité spatiale et se prendre pour un astronaute, des spectacles audiovisuels qui embarquent le public aux confins de l Univers et ses simulateurs qui font partager l aventure spatiale aux petits et grands. La Cité de l espace organise des rencontres et événements pour permettre à son public de vivre l actualité astronomique, spatiale et culturelle «en direct». La curiosité, la connaissance accessible, l expérience sensorielle, l actualité spatiale sont les maitres mots. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

5 1. DES RENDEZ-VOUS D ACTUALITE POUR TOUS DES RENCONTRES POUR PARTAGER L AVENTURE SPATIALE : POUR LES CURIEUX, REVEURS, EXPLORATEURS, PASSIONNES, PETITS ET GRANDS LES RENDEZ-VOUS D ACTUALITE 2015 La Cité de l espace et les experts spatiaux font partager au grand public ces grands moments astronomiques et spatiaux à travers des directs en images, des expériences accessibles à tous et des démonstrations. (cf. Agenda complet des événements en fin de dossier de presse) La sonde Rosetta et son robot Philae ont été au plus près de la comète Chury (périhélie) : jeudi 13 août La comète 67 P ou Chury a été au plus fort de son activité sous les «yeux» de la sonde Rosetta. La Cité de l espace, témoigne de cette actualité. Suivi des missions Curiosity et Rosetta, toute l année 2015 depuis l exposition temporaire Explorations Extrêmes (cf. photos cidessous) Photo à gauche : le Robot Philae taille réelle et animé dans le décor cométaire réaliste de l exposition Temporaire Explorations Extrêmes (jusqu au 1 er novembre 2015) Suivi du réveil du robot Philae de la mission Rosetta : juin 2015 Explications et suivi dans le décor de l exposition «Explorations Extrêmes» (photo ci-contre : exposition temporaire qui se déroule à la Cité de l espace jusqu au 1 er novembre 2015). Survol de Pluton par la sonde New Horizons (NASA) : une très grande première spatiale : mardi 14 juillet Suivi du passage de la sonde américaine New Horizons près de Pluton aux confins du système solaire. Elle sera la première sonde à nous dévoiler «l ex-planète». Cette sonde devrait nous permettre de «visiter» ce que l on considérait être il y a peu comme la dernière planète du système solaire. Nous devrions découvrir pour la première fois ce corps céleste en images. La Cité de l espace organise un PC de suivi à partir du 10 juillet et jusqu au 16 juillet, présentation finale des images lors de la nocturne de ce soir- là. Photo à droite : Le Robot Curiosity taille réelle et animé le décor martien de l exposition Temporaire Explorations Extrêmes (jusqu au 1er novembre 2015) DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

6 2.1. PARTAGER L AVENTURE ACTUELLE DE PHILAE ET CURIOSITY AVEC L EXPOSITION TEMPORAIRE EXPLORATIONS EXTREMES Partager l aventure de Philae et Curiosity chaque jour avec l exposition temporaire créée par la Cité de l espace, Explorations Extrêmes avec - en exclusivité mondiale - les répliques des robots Philae et Curiosity, taille réelle et mobile dans des décors réalistes de comète et la planète Mars : Exposition jusqu au 1er novembre Ces deux missions spatiales, Rosetta et Curiosity ont plusieurs points communs : elles se déroulent dans notre Système solaire, elles sont risquées, innovantes et inédites et ont pour objectif la recherche de nos origines et l histoire de l apparition de la vie sur Terre. L actualité de ses missions est partagée avec le public grâce à l équipe d animation présente dans l exposition, aux images réalisées par les sondes et robots Curiosity et Rosetta retransmises en continu dans l exposition Explorations Extrêmes, et, aux événements et rencontres organisés par la Cité de l espace. Des événements dont la Cité de l espace témoigne également sur son site Une exposition pour s immerger dans des paysages astronomiques inaccessibles à l Homme, une comète et la planète Mars, et vivre l actualité spatiale en direct. Découvrir la mission Rosetta avec cette exposition : une multitude de «premières ou de défis» scientifiques pour le rendez-vous inédit d un robot avec une comète Après 10 ans de voyage dans le Système solaire le robot Philae, porté par la sonde Rosetta, s est posé sur la comète Churyumov- Gerasimenko le 12 novembre 2014 : une grande première vécue en direct à la Cité de l espace par 6100 personnes Cette mission est présentée et expliquée au public dans cette exposition à travers des animations variées auxquelles participent activement les visiteurs, petits ou grands. Découvrir la mission Curiosity. Arrivé en août 2012 sur Mars, le robot Curiosity de la NASA continu en 2015 d arpenter la surface de la planète rouge. Dans l exposition, le public peut approcher l imposant robot Curiosity en taille réelle (900 kg) et le voir se déplacer dans un paysage martien réaliste. Le public se familiarise avec la mission Curiosity et découvre la participation française Photo : le robot Curiosity grandeur réelle à ce robot avec le CNES qui a réalisé la caméra chimique ChemCam imaginée par l IRAP (CNRS/Université Toulouse III Paul Sabatier) et l instrument SAM du LATMOS. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

7 Avec sa nouvelle exposition, la Cité de l espace fait partager au public l actualité Rosetta, Philae et Curiosity. Avec l exposition Explorations Extrêmes le public participe à 4 ateliers étonnants pour se familiariser avec la planète rouge et les comètes et réalise de multiples expériences concrètes et sensorielles Photo: atelier Cuisiner une Comète pour s initier à l astronomie. Au cœur de ces 2 décors cométaire et martien, des animateurs proposent des expériences concrètes au public, adulte ou enfant, pour comprendre ces 2 corps célestes si différents, Mars et les comètes, mais dont les origines sont communes à celles de notre planète, la Terre. Des expériences à réaliser en famille, ou entre amis pour ressentir l environnement martien et cométaire et s initier au système solaire. 1- Atelier «Cuisiner une comète» Les visiteurs aidés d un animateur fabriquent une comète, en comprennent la composition et découvrent la formation du système solaire, l origine des comètes et l intérêt qu elles constituent. Le public réalise 3 expériences : fabrication d un noyau de comète miniature (mélange de glace H2O à 80 %, CO2, NH3, poussières, carbone, ). Manipulation de météorites et distinction d une comète (boule de neige sale, froide, friable, flottant sur l eau) par rapport à un astéroïde (bloc de roche et de métal, compact, magnétique, plus dense que l eau). Animation de 30 minutes (à partir de 6 ans) avec la présence obligatoire d un adulte accompagnant. 2- Mission Rosetta Animation Robot Philae Cette animation réaliste de 15 minutes est présentée par un animateur devant la réplique grandeur nature du robot Philae de la mission Rosetta sur un sol de noyau cométaire reconstitué. Le public assiste à l atterrissage du robot et au déploiement de ses principaux instruments. À proximité, une maquette de la sonde porteuse Rosetta (échelle ¼) est suspendue «en orbite». L animateur présente le robot Philae (photo ci-dessus) et explique l implication scientifique française, le centre de contrôle de Philae au CNES à Toulouse (SONC) et la mission fondamentale du tandem Rosetta - Philae : déchiffrer la nature et la composition d un noyau de comète, vestige du système solaire primitif. L animateur présente la mission (lancement, durée du voyage, distance parcourue, position actuelle, état de santé des sondes et opérations en cours). L animateur réalise en direct la descente du robot Philae et son atterrissage sur le sol de la comète. Des écrans vidéo présentent l actualité spatiale et les défis réalisés par la mission Rosetta : la mise en orbite de la sonde autour de la comète (6 août 2014), l atterrissage du robot Philae sur la comète (12 novembre 2014) et les dernières découvertes de la mission en images réelles. L animateur réalise une démonstration des différents équipements et phases de la mission Rosetta. Les prochains défis de la mission sont annoncés. Animation de 15 minutes DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

8 3- Animation Robot Curiosity Cette animation présentée par un animateur, se déroule devant la réplique grandeur nature du robot Curiosity, stationnée sur un sol martien reconstitué. Le public assiste au fonctionnement des principaux instruments de Curiosity dont la camera ChemCam et son laser qui pulvérise la roche à distance pour l analyser et revit en images les conditions d atterrissage du robot Curiosity sur Mars. L animateur présente la mission fondamentale du rover : trouver des preuves de l habitabilité passée de la planète Mars, une mission déjà réussie. L animateur explique l implication scientifique française, le centre de contrôle de ChemCam et SAM au CNES à Toulouse. Il rappelle des découvertes de Curiosity en effectuant un point sur sa feuille de route : état de santé du robot, distance parcourue et destination finale. Animation de 15 minutes. Animation incluse dans le billet d entrée. 4- Mission Curiosity - Atelier Classe Mars La météo, les saisons, le sol, l environnement martien en différentes expériences «live». Un animateur fabrique en direct devant le public de l atmosphère martienne (CO2 à 95%) et met en évidence ses caractéristiques (plus lourde que l air, irrespirable ).Le public recherche et sélectionne le sable terrestre le plus ressemblant au sable martien (ocre, sans trace de vie, poussiéreux, magnétique) parmi divers échantillons et reconstitution de la coloration du ciel de Mars. L animateur met en évidence des glaces martiennes (H2O, CO2) et réalise une démonstration spectaculaire des conditions nécessaires pour que l eau demeure liquide à la surface de Mars (température, pression, notion d habitabilité). L animateur présente au public des images réelles prises sur Mars par les robots et un bulletin météorologique en direct de Mars : saison, date, température, pression, vent grâce aux informations envoyées par le rover Curiosity et il réalise une démonstration collective de «brouillard sec martien». Animation à partir de 6 ans (présence obligatoire d un adulte). Animation incluse dans le billet d entrée. ExplorNova 360 offre un voyage virtuel et immersif vers les comètes depuis la Lune et vers Mars à la rencontre du robot high tech, CURIOSITY et grâce à de grands écrans vidéos interactifs qui offrent à chaque visiteur son propre parcours dans l Univers. L animation tactile «Toucher la comète» permet au public de ressentir la surface et le froid glacial d une comète Icy bodies (mini comètes - Photo ci-dessous) pour assister en direct au phénomène de sublimation des comètes avec la formation de la chevelure et de la queue de mini-comètes : un élément qui suscite la fascination et le rêve. Photo : mini comètes DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

9 Les comètes : quoi et pourquoi? Le visiteur découvre à travers de multiples expériences originales toutes les facettes d une comète, tour à tour dangereuse ou providentielle, énigmatique boule de neige sale, voyageuse solitaire et mutante. A chacun de se faire son idée mais attention aux confusions avec les astéroïdes, météorites, étoiles filantes L exposition aide ainsi le visiteur à se repérer dans le système solaire Mars : quoi et pourquoi? La planète Mars livre ses secrets petits à petits grâce aux explorations spatiales et répond aux questions : Mars «habitable» dans le passé, Mars aujourd hui. Une Table interactive «carnet de voyage» présente une galerie de portraits des missions martiennes passées - GIOTTO, DEEP IMPACT, STARDUST Vent martien, le public ressent la force d un vent de même intensité, sur Mars et sur Terre Avec l animation Voir Mars en 3D il peut se promener sur Mars en 3 dimensions. Comparer la Terre et Mars ; les principales caractéristiques des 2 planètes. «Mars, malchanceuse jumelle de la Terre?» Ces 2 missions spatiales doivent chacune réaliser en 2015 de grands défis inédits. La Cité de l espace avec son site d actualité spatiale en témoignera régulièrement auprès du grand public. Parmi ces grands moments d actualité le public va vivre le réveil de Philae fin mars et observer au fil des mois les transformations de la comète à l approche du Soleil. Pour en savoir plus sur la mission Rosetta ou en résumé ci-après : les étapes de la mission Rosetta 20 janvier 2014 réveil de la sonde spatiale Rosetta 12 nov.2014 atterrissage du robot Philae de la mission Rosetta sur la comète vécu en direct à la Cité de l espace T2j57LsEqxy&v=yt8q86WFXg8 Juin 2015 suivi du réveil de Philae 13 août 2015 la sonde Rosetta, son robot Philae et la comète Chury au plus près du soleil (périhélie) : la mission Curiosity, 27 juin 2014 : l anniversaire des 1 ans martien du robot Curiosity Fin de l année 2014 : les dernières découvertes sur Mars autour de la recherche d'une vie présente ou passée sur Mars : détection de Méthane et d un lac ancien : explications dans l exposition Explorations Extrêmes et sur le site d actualité de la Cité de l espace (www. enjoyspace.com) ici Depuis fin 2014 : Curiosity poursuit son ascension du Mont Sharp DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

10 1.3 UNE EQUIPE QUI S ADAPTE A LA DIVERSITE DES PUBLICS POUR RENDRE L ESPACE ACCESSIBLE, SPECTACULAIRE ET VIVANT, A LA CITE DE L ESPACE, ET, SUR Dans les Expositions permanentes et temporaire, les jardins, la Coupole de l Astronome, les 2 planétariums de la Cité de l espace, sur le pole Météo, lors des évènements grand public, (cf. Agenda en fin de dossier) lors des accueils scolaires, les animateurs témoignent de l aventure et l actualité spatiales en s adaptant à chaque public, adulte ou enfant. : chaque jour, des nouvelles de l espace et des événements spatiaux en direct Faire partager chaque jour au plus grand nombre, et partout dans le monde, l'actualité spatiale, telle est la vocation d'enjoyspace.com. Imaginé et initié par la Cité de l'espace est le site internet d'actualité spatiale pour tous. Enjoyspace prolonge sur le web la vocation de la Cité de l'espace : donner les clés pour comprendre l'espace et son actualité. Véritable portail web, Enjoyspace propose des articles inédits, originaux, des vidéos, dossiers, un blog et offre la possibilité de savoir quels sont les astronautes dans l'espace en ce moment, quelles sont les missions d'exploration en cours, quelles sont les dates des prochains lancements... Avec Enjoyspace, présente aussi les coulisses, les témoignages et les histoires inédites de cette aventure humaine en marche. Enjoyspace s adresse à tous les publics, néophyte ou passionné. Enjoyspace existe en français et en anglais. Assistez régulièrement à des retransmissions d événements spatiaux en direct et commentés en français sur et à la Cité de l espace. Sur Photo : pole météo DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

11 NOUVEAUTES UNE NOUVELLE IDENTITE VISUELLE POUR LA CITE DE L ESPACE : UN NOUVEAU VISAGE POUR UNE NOUVELLE ERE Pour être en phase avec son évolution, la Cité de l espace devait se doter d une nouvelle identité qui la positionne au niveau de ses ambitions, de ses compétences et de celle de la Métropole. Cette nouvelle identité place la Cité de l espace au centre de la médiation entre l espace et les Homes et traduit son approche plus humaine, plus moderne et plus ludique de l espace. Une identité qui exprime un rayonnement : car la Cité de l espace est un lieu unique de partage de l aventure spatiale européenne et mondiale. Une identité qui exprime une vocation. La Cité de l espace fait la synthèse d une pédagogie «joyeuse», accessible, et du plus haut niveau de culture scientifique de l espace. Une Cité de l espace est riche de ses composantes qui sont autant de clés pour faire rayonner la dernière et la plus grande aventure humaine. Le «C» du logo, lettre ouverte pour fédérer et animer tous les acteurs de la filière spatiale. Une agora ouverte à tous. Le «C» comme Cité, comme connaissance. 2.2 LA COUPOLE DE L ASTRONOME LA COUPOLE DE L ASTRONOME : UN NOUVEL OBSERVATOIRE POUR DECOUVRIR LE CIEL A TRAVERS UN VERITABLE TELESCOPE, COMME UN ASTRONOME Ouverture de «La Coupole de l'astronome» en 2014 à la Cité de l'espace. Un nouvel équipement pour permettre à tous de découvrir le ciel et ses mystères, «comme un astronome» ou juste s initier à l astronomie, à travers l œil d un télescope. La Coupole de l astronome est ouverte en journée, chaque jour d ouverture de la Cité de l espace. Le public découvre l astronomie avec l aide d un animateur et la bouillonnante activité du Soleil, le relief de la Lune avec ses cratères et, selon le calendrier, parfois les planètes. La «Coupole de l Astronome» ouvre au public également en soirée ou de nuit pour des séances d observation du ciel et pour assister à des phénomènes astronomiques remarquables. Ce nouveau logo apporte un registre coloré, vivant, joyeux, pour traduire l accessibilité à tous les publics et l universalité de la médiation. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

12 Les observations possibles avec la Coupole de l Astronome EN JOURNEE : Observation tous les jours d ouverture de la Cité de l espace, par temps clair. Accompagné d un animateur le public peut observer : - les taches solaires - les éruptions solaires - les mers et les cratères de la Lune - les étoiles les plus brillantes - certaines planètes - et 20 mars 2015 l éclipse de Soleil de 9h à 11h (voir agenda) EN SOIREE : Accompagné d un animateur le public peut observer les mers et les cratères de la Lune, Jupiter et ses satellites, Saturne, ses anneaux et ses satellites, Mars, Venus, Mercure, Uranus, Neptune, des astéroïdes et des comètes, des amas d étoiles, ouverts et globulaires (amas de Persée, amas d Hercule ), des nébuleuses diffuses et planétaires (Orion, nébuleuse de la Lyre, ), les principales galaxies SI LE CIEL EST NUAGEUX? Toute l année, en cas de mauvais temps, les équipes d animation abordent des sujets astronomiques variés : fonctionnement d un télescope, optique, pollution lumineuse, lieux d observation astronomique en Midi-Pyrénées et dans le monde En effet, la Cité de l espace oriente ses visiteurs les plus curieux vers les associations et autres lieux de pratique de l astronomie en région Midi-Pyrénées pour leur permettre de poursuivre leur expérience astronomique. Exceptionnellement lors des nocturnes d été chaque jeudi de mi-juillet à fin août, et lors de soirées astronomiques (ex. Nuit des Etoiles le 7 août ) DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

13 La Coupole et ses instruments - Coupole de 7,50 mètres de diamètre hébergeant plusieurs instruments dont un télescope de 40 cm de diamètre et une lunette dédiée à l observation du Soleil. Capacité d accueil 30 personnes en simultané - un télescope de 40 cm de diamètre pour observer de jour et de nuit. Grossissements de 100 à 455 fois, pour voir des détails de 1km sur la Lune (grossissement des cratères de la Lune ). un prolongateur optique de 80 cm de long pour permettre aux plus petits et aux personnes à mobilité réduite d utiliser le télescope. - Deux lunettes dédiées à l observation de la surface et/ou des éruptions solaires. L une équipée d une caméra vidéo, l autre d un système de projection. - un Handiscope : un télescope fabriqué sur mesure par l association «Des étoiles pour tous», pour permettre l observation astronomique aux personnes en fauteuil roulant. - des matériels pédagogiques pour les groupes scolaires pour varier les observations en direct (spectroscopes, solarscopes ) - Les animations : séance d animation selon le programme du jour (20 à 30 minutes par séance). Animation incluse dans le prix d entrée à la Cité de l espace. Un programme d animations astronomiques dédiées sera proposé aux publics scolaires. 2.3 NOUVEAUX ATELIERS EDUCATIFS «Une île indienne est menacée par la montée des eaux Est-ce dû au changement climatique? Comment y remédier?» «Un objet astronomique se dirige vers la Terre...Représente-t-il un danger pour notre planète? Comment-nous prémunir de ce risque?» Ces scénarios sont-ils ceux d un prochain film? Non, ce sont les données de départ de deux nouveaux ateliers scolaires proposés par la Cité de l espace et déclinés des classes de primaire (cycle 3), au collège, jusqu au lycée. Travailler en équipe, s immerger dans une situation concrète et accessible à tous. Parce que la science, se conçoit surtout à travers des expériences, avec ces nouveaux ateliers, les élèves répartis en 6 groupes de 3 ont 1 heure pour répondre à une problématique, avec pour seules aides du matériel expérimental, des paillasses d activités, des tablettes numériques renfermant des ressources sélectionnées, une mission, et un animateur scientifique pour les conseiller. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

14 L agencement des labos a été totalement repensé pour permettre une autonomie maximale des élèves. Observations, analyses, réalisations manuelles, de multiples compétences sont sollicitées tout au long de l heure, permettant à tous les élèves de participer aux travaux quelles que soient leurs aptitudes, scientifiques ou non. C est adapté à tous. A chacun de tester ses hypothèses. Autonomie, travail collaboratif et estime de soi sont les maîtres mots de ces nouveaux ateliers. Les élèves, en groupe et assistés d un animateur scientifique vont répondre eux-mêmes aux questions posées dans le cadre de ces scénarios. Des équipements originaux et très réalistes permettent aux enfants, en mini équipes de 3 de progresser dans leurs recherches et d échanger sur leur résultat avec les autres élèves en fin d atelier (1 heure). Les résultats des différents groupes, présentés en fin d atelier à l oral par les protagonistes, composent la réponse collective apportée par les élèves. Redonner le goût des sciences à tous par l expérience et la créativité A l heure où les étudiants semblent être moins attirés par les sections scientifiques, la Cité de l espace propose une nouvelle approche des sciences, plus concrète et plus active, en renouvelant entièrement ses ateliers scolaires pour offrir un nouveau regard sur les sciences et en redonner le goût à tous les élèves, quel que soient leurs connaissances ou centres d intérêt. Ces ateliers d un nouveau genre ont été conçus avec l aide des enseignants chargés de mission à la Cité de l espace. Au programme : combustion d un Chamallow pour reconstituer la croûte de fusion d une météorite, fabrication d une comète avec de la carboglace et du charbon, simulation d un tsunami dans un aquarium, analyse de la rotation d un astéroïde sur un tourne-broche, altération d un coquillage avec du vinaigre L activité scolaire à la Cité de l espace : une priorité depuis toujours. Depuis son ouverture en juin 1997 la Cité de l espace a développé une politique éducative dynamique autour de l espace et l astronomie pour les élèves de tous niveaux scolaires avec l aide d enseignement chargés de mission. Visites guidées thématiques, ateliers scolaires, documents pédagogiques, pré- visites enseignants, événement originaux comme le Congrès scientifiques des enfants : la volonté de la Cité de l espace est d encourager les vocations pour les sciences et l espace et développer des approches complémentaires à l enseignement à l école. En 2012 la Cité de l espace a engagé une nouvelle dynamique et une nouvelle approche de médiation. Elle a renouvelé entièrement ses expositions permanentes, ouvert une Coupole d Astronomie en 2014 et une exposition temporaire sur Rosetta et Curiosity. Les ateliers scolaires constituent une brique fondamentale de cet édifice pour former une nouvelle Cité de l espace, en phase avec le monde qui l entoure et tournée vers les évolutions des attentes de tous ses publics. Informations : Durée d un atelier scolaire de la Cité de l espace : 1h Lieu : réalisés en Labos, des salles adaptées 2 thèmes : «Astronomie» et «Terre» et 2 niveaux scolaires Niveaux scolaires : du cycle 3 (CE2) primaire, collège, jusqu au lycée. Partenaire : l académie de Toulouse. Informations : DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

15 3. DES EXPOSITIONS RENOUVELEES La volonté de la Cité de l espace est de témoigner simplement des grandes avancées de l espace et de répondre aux attentes du public le plus large et le plus varié possible : des visiteurs originaires de la région, comme des touristes, des personnes venant en famille, seuls ou en groupes touristiques ou scolaires. A la Cité de l espace, le visiteur, acteur de ses découvertes, va vivre de multiples expériences et ainsi s amuser à découvrir l espace et son actualité. Entièrement scénarisé et scénographié, le parcours de visite s appuie sur 6 grandes thématiques ou 6 histoires, et autant de décors. Après 15 ans d existence la Cité de l espace a intégralement repensé et renouvelé son pavillon d expositions permanentes en 2012, dans le fond comme la forme, soit 2000 m 2 consacrés à l aventure humaine vers les étoiles. Ce projet ambitieux a été rendu possible grâce au soutien de la Ville de Toulouse,Toulouse Métropole, la Région Midi- Pyrénées, l'union européenne dans le cadre des programmes POCTEFA et FEDER. Explorer l espace et l Univers grâce à une multitude d expériences originales et réalistes et adaptées à tous 3.1 LE CENTRE DE LANCEMENT Découvrir comment les hommes, les fusées et les satellites partent dans l espace aujourd hui. 5, 4, 3, 2,1, 0, partez! Le parcours débute dans les coulisses de l espace, comme si le visiteur pénétrait dans un centre de lancement d où partent les fusées. Dans ce décor à la fois réaliste et ludique, la curiosité est sollicitée de tous côtés par des manipulations variées et des mises en situation qui permettent de se prendre au jeu de la découverte. Le fonctionnement des fusées, leurs origines et l assemblage du lanceur Ariane 5 à travers l Europe sont abordés simplement, à travers des expériences variées. Le visiteur assiste à des lancements de fusées à travers le monde et joue à être un ingénieur spatial en réalisant différentes missions. Ce parcours se vit à son rythme, naturellement, en jouant, seul, en famille ou entre amis. Tel un V.I.P doté d un accès privilégié à un centre de fabrication de satellites et de fusées, le public découvre comment et avec quelles précautions on prépare ces équipements pour leur lancement. Les missions humaines dans l espace sont présentées avec notamment un véritable scaphandre de cosmonaute russe Orlan ou encore l étonnante reconstitution d une salle blanche, lieu central et protégé où sont assemblés les satellites avant leur départ. Des archives spatiales audiovisuelles marquantes et une galerie de portraits des pionniers de la conquête spatiale complètent ce parcours. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

16 3.2. LE VAISSEAU-TERRE Découvrir la Terre depuis l espace et tester l utilisation des satellites dans de nombreux métiers La deuxième étape du parcours présente la Terre depuis l espace. Le public prend conscience que nous, «terriens», sommes tous des astronautes Et notre vaisseau : c est la Terre! Nous rendons nous compte que l atmosphère est notre scaphandre et que pour l instant nous sommes dans un très beau et très fragile vaisseau? Cette prise de conscience est largement favorisée par l observation de notre planète depuis l espace : les satellites nous offrent une vision de la Terre qui nous permet de mieux découvrir notre planète et de la comprendre. De plus, l activité spatiale nous apporte chaque jour de nouveaux services : les applications satellitaires. Pêcheurs, agriculteurs, sauveteurs, infirmiers et bien d autres utilisent quotidiennement les satellites dans leur métier. Il est ici possible de tester ces services dans des décors très parlants Par les données qu ils recueillent ou les transmissions qu ils relaient, les satellites permettent une gestion responsable de nos ressources et «amènent» l éducation et le savoirfaire d experts dans des régions isolées. Des exemples qui sont mis en scène, sous forme d expériences ou de simulations: prendre la barre d un bateau de pêche, garder le cap et préserver les réserves de poissons grâce aux satellites. Suivre le parcours d animaux sur le globe et expérimenter la façon dont certains cultivateurs utilisent l espace aujourd hui pour obtenir une agriculture raisonnée LE POLE-METEO Découvrir la météorologie actuelle et rencontrer un prévisionniste Changement de décor pour arriver au poste du prévisionniste. Parmi les services rendus par les satellites, il y a bien évidemment la prévision du temps. Grâce à la présence d un météorologiste de Météo-France en permanence dans cette zone d exposition, et aux images satellites en temps réel à disposition, on peut comprendre comment l on réalise les prévisions aujourd hui. Le temps d une visite on devient même présentateur météo avec le Studio TV, où l on peut enregistrer son propre bulletin météo, et regarder ensuite sa prestation télévisuelle! Embarquement dans l ascenseur atmosphérique direction l espace pour explorer les différents niveaux de notre atmosphère. On peut aussi reproduire des phénomènes météo en direct et en images : cyclone, orage, et comprendre les raisons de leur formation. Photo : le Studio TV Météo DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

17 3.4 LE QUAI DU SYSTEME SOLAIRE Partir pour une exploration inédite du système solaire et au-delà Réaliser un périple passionnant et apprendre que des découvertes récentes ont révolutionné notre vision du système solaire. L astronomie évolue encore et toujours. Photo : ISS module Columbus de la Station Spatiale Internationale Le chemin continue ensuite vers notre satellite naturel (la lune) et l on découvre une authentique pierre de Lune ramenée par les astronautes de la mission Apollo 15 et confiée par la NASA à la Cité de l espace. Photo : une véritable pierre de Lune (mission Apollo 15) La poursuite du voyage est une découverte du reste du système solaire, les planètes rocheuses comme Mars, les astéroïdes et des objets étonnants comme une maquette de la sonde Rosetta en route actuellement pour un voyage de 10 ans à destination d une comète. Dans cette zone d exposition, le public fait une première escale à 400 km d altitude avec la Station Spatiale Internationale, ISS. Le visiteur peut entrer dans une reconstitution taille réelle du module européen Columbus d ISS, véritable laboratoire et maison spatiale actuellement en orbite autour de la Terre. Le visiteur découvre la vie quotidienne d un astronaute ou même essaye de composer un menu équilibré avec les drôles de plats utilisés dans l espace. Les lunes de planètes géantes gazeuses peuvent-elles héberger la vie? Le visiteur enquête en brisant la banquise d Europe, une lune de Jupiter, ou en survolant Titan, lune de Saturne. On se projette encore plus loin dans l espace en débusquant les exo planètes, ces mondes qui tournent autour d autres soleils que le nôtre et l on découvre de nouveaux Systèmes solaires et plus de 1700 nouvelles planètes. DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

18 3.5 L OBSERVATOIRE DE L UNIVERS Aller plus loin et viser l Univers profond! Nébuleuses lointaines où naissent des étoiles, galaxies hébergeant des centaines de milliards de soleils : l Univers se dévoile dans un décor qui reconstitue un observatoire astronomique sous la voûte céleste. Grâce à des dispositifs interactifs, comme des tables tactiles grand format, l on découvre le Cosmos d une façon originale. Les observatoires astronomiques terrestres ou les télescopes lancés dans l espace nous montrent l Univers dans des longueurs d onde que nos yeux ne voient pas : rayons X, ultraviolet, infrarouge, etc. Et chacune de ces «fenêtres» nous en apprend plus sur tout ce qui nous entoure, depuis les étoiles les plus proches jusqu au Big Bang. Ecouter des histoires et légendes d étoiles bien confortablement installé, ici l on peut s arrêter. Le ciel fait rêver les hommes, l imagination stimule la curiosité ou nous permet de nous évader, aussi, la Cité de l espace a sélectionné des histoires et légendes astronomiques qui ont inspiré de nombreuses populations à travers le monde. 3.6 LE HALL D ENTRAINEMENT : DES SIMULATEURS POUR RESSENTIR DES SENSATIONS SPATIALES Photo : Simulateur de marche lunaire Moon Runner Ressentir des sensations spatiales : Moon Runner. Eprouver des sensations uniques. Ici des animateurs accueillent le public (15 kg à 110 kg) pour tester des simulateurs qui permettront de ressentir les sensations éprouvés par les professionnels de l espace. Avec ce simulateur Moon Runner le visiteur, enfant comme adulte, expérimente la légèreté de la marche Lunaire et se déplace à la manière des astronautes sur la Lune, comme un Moonwalker. On pèse 6 fois moins et la marche est modifiée. Découvrez votre 6ème sens avec le Siège Rotatif de la Cité de l espace : pour mettre à l épreuve nos capteurs de mouvement comme les astronautes à l entrainement Avec ce siège rotatif les visiteurs de la Cité de l espace vont découvrir un sens ignoré par la plupart des personnes sur terre, le sens de l oreille interne. Cette capacité physique est très importante car elle participe à l équilibre de notre corps. Ce siège rotatif est habituellement destiné à tester chez les astronautes leur niveau de résistance à la perturbation de ce sens particulièrement lorsqu il entre en conflit avec la vue. Ces sensations contradictoires du système de l équilibre vont provoquer le «mal de l espace» (la nausée ou le mal des transports). Ce siège habituent les futurs astronautes à ressentir ce trouble, plus ou moins important selon les personnes, et qui fera partie de leur vie dans l espace. A la Cité de l espace, c est la découverte de ce sixième sens qui est proposée aux visiteurs. Inclus dans le billet d entrée. Ce siège a été conçu par Sogeclair Aerospace et transmis à la Cité de l espace par la Ville de Toulouse. Photo : Thomas Pesquet (astronaute ESA) teste le siège rotatif à la Cité de l espace DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

19 3.7 APPROCHER DE VERITABLES PIERRES SPATIALES Un morceau de Lune rapporté par les astronautes Apollo 15, une météorite martienne et la plus grosse météorite de France Approcher l inaccessible, imaginer le chemin parcouru par ces roches et découvrir leur histoire. La pierre de Lune (photo) exposée «Quai du système solaire» est un fragment de basalte de 163 grammes, rapporté de la Lune par les astronautes de la mission Apollo 15, elle est inestimable par sa rareté. L approcher c est s offrir une part de rêve... Photo : Météorite de Caille La plus grosse météorite découverte en France, la météorite de Caille de 625 kg ( du Museum d Histoire Naturelle de Paris) est présentée dans l exposition temporaire «Explorations Extrêmes». Découvrir, tout au long du parcours à travers les expositions, des météorites de diverses provenances dont une météorite martienne: une autre façon d accéder à la réalité de l espace. 3.8 VIVEZ DES EXPERIENCES ETONNANTES! L animation «vide spatial» (photo). Dans l'espace, il n'y a pas d'air : c'est le vide! Cette animation propose de découvrir quelques conséquences de ce vide sur des phénomènes physiques particuliers. Un ballon, de l'eau et même un téléphone portable seront mis à contribution dans ces expériences étonnantes réalisées par un animateur scientifique, avec l'aide du public. Durée de l animation : 30 minutes. Pendant les week-ends, jours fériés et les vacances Rendez-vous météo. Rencontrer un prévisionniste de Météo-France qui répond à toutes les questions sur la prévision météo, le climat, le temps à travers le monde DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

20 4. LES JARDINS : APPROCHER DE VERITABLES VAISSEAUX SPATIAUX Découvrez toutes les dimensions de l espace et de l Univers Au cœur d un jardin de 2 hectares, les visiteurs découvrent «l Allée de l infini», «Le Labyrinthe de la Galaxie», les cadrans solaires et de véritables engins spatiaux. Il est même possible de monter à bord de certains d entre eux! 4.1. LE VAISSEAU SOYOUZ S installer comme un cosmonaute dans un véhicule mythique, toujours utilisé actuellement. Avec la Cité des étoiles à Moscou, réservée à l entraînement des cosmonautes, la Cité de l espace est le seul site au monde à proposer à ses visiteurs de prendre place à bord d un vaisseau spatial Soyouz. Une expérience marquante du confinement et de l exigüité des vaisseaux spatiaux. La capsule Soyouz Photo : Monter dans le vaisseau Soyouz et ressentir des sensations spatiales 4.2 LA STATION SPATIALE MIR : Visiter la datcha russe et découvrez le quotidien des cosmonautes dans l espace. En pénétrant à l intérieur de ce véritable modèle d essais, les visiteurs se familiarisent avec les conditions de vie et de travail des cosmonautes. Une expérience unique! La station spatiale Mir 4.3 LA FUSEE ARIANE 5 Comme à Kourou en Guyane, installée sur son pas de tir, la fusée Ariane 5 grandeur nature culmine à 53 mètres de haut. La fusée Ariane 5 Photo : Fusée Ariane 5 taille réelle : 53 mètres dans les jardins de la Cité de l espace DOSSIER DE PRESSE 19 AOUT

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 2014 : une multitude de nouveautés pour permettre à tous de découvrir le ciel et partager l aventure spatiale actuelle Nouveautés :

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est issu de

Plus en détail

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 1994 De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 2004 Rétrospective et faits marquants, situation actuelle et perspectives Avril 1994 : création de l association

Plus en détail

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions :

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Parcours Astronomie Dossier pédagogique pour les enseignants Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Explore les expositions «Objectifs Terre» et «le Grand

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008 Le Planétarium Peiresc est une réalisation de l association des Amis du Planétarium Numéro spécial rentrée 2007 d Aix en Provence, avec le soutien de : Ville d Aix-en en-provence Conseil Général des Bouches

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre

Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre D O S S I E R D E P R E S S E Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre Une exposition gratuite en partenariat avec le Centre National d Etudes Spatiales Photos : photothèque CNES Tous

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

Photographier le ciel avec votre appareil photo

Photographier le ciel avec votre appareil photo Photographier le ciel avec votre appareil photo Christiane Defays Cet article s adresse aux photographes amateurs curieux du monde et du ciel, il a pour but de leur montrer comment réaliser de surprenants

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie

2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie dossier de presse mars 2015 2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie 2015 est l Année internationale de la lumière. À

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

LA CITE DES SCIENCES. Parcours Innovation. Parcours Univers. Parcours Forme et santé

LA CITE DES SCIENCES. Parcours Innovation. Parcours Univers. Parcours Forme et santé LA CITE DES SCIENCES Cité des Sciences et de l'industrie - 30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 10h à 19h, fermé le lundi. Parcours Innovation L

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37. Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.fr La forteresse royale de Chinon, propriété du Conseil général d

Plus en détail

La magnitude des étoiles

La magnitude des étoiles La magnitude des étoiles 1.a. L'éclat d'une étoile L'éclat d'une étoile, noté E, est la quantité d'énergie arrivant par unité de temps et par unité de surface perpendiculaire au rayonnement. Son unité

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU GUIDE À DESTINATION DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU www.handicap.centrepompidou.fr UN LIEU DE CULTURE OUVERT À TOUS UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DES TARIFS ADAPTÉS VOUS AVEZ

Plus en détail

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire - Notre Galaxie - Amas stellaires - Milieu interstellaire - Où sommes-nous? - Types de galaxies - Interactions entre galaxies Notre Galaxie

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Préliminaire Comment se répartissent les presque 200 milliards de dollars de chiffre d affaires annuel de l industrie des satellites? Combien d acteurs

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Sciences et techniques 4. Comment se libérer du vertige? Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Exposition temporaire «Très toucher» Du 7 juillet au 7 décembre 2012 à L Arche des Métiers L ARCHE DES MÉTIERS - CCSTI de l Ardèche Place des Tanneurs BP 55-07160 LE CHEYLARD Tél.

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Assemblée générale Distr. limitée 30 octobre 2012 Français Original: anglais et russe Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Sous-Comité scientifique

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition:

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition: Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Son ambition est de présenter au grand public le meilleur de la culture numérique d aujourd hui et les produits, services

Plus en détail

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France SCIENCE-ACTUALITÉS Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France Rappel historique La salle Science-Actualités a été inaugurée

Plus en détail

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3 Les fusées Ariane Par Jennifer MOULLET, 3 3 Sommaire: I) le contexte A: recommencer après un échec B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès II) présentation des fusées A: Généralités B:

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 La rénovation des programmes de technologie nécessite des activités pédagogiques centrées sur l objet technique ce qui nécessite

Plus en détail

Agence communication évènementielle. Donnez de la couleur à vos événements...

Agence communication évènementielle. Donnez de la couleur à vos événements... Agence communication évènementielle Donnez de la couleur à vos événements... Qui sommes-nous? L Agence Zétó est une agence de communication spécialisée dans l organisation d événements à destination :

Plus en détail

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS GUIDE ENTREPRISES 1 L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS POUR VOTRE ENTREPRISE, L AVANT SEINE EST UN LIEU... CENTRAL Un espace au coeur des Hauts-de-Seine, dans le centre-ville de Colombes : à 12 min en train

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun.

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun. Accès pour tous La Fondation est accessible à tous. L entrée est gratuite et prioritaire pour les personnes en situation de handicap et un de leur accompagnateur. La priorité d accès à la billetterie et

Plus en détail

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux ❶ Le 1 er octobre 2013, ouverture du Site ABCD de l égalité : url : www.cndp.fr/abcd-de-l-egalite ❷ Sept. 2013, lancement du concours national

Plus en détail

- Le LPC2E et les Bases de Données Spatiales - Valorisation des bases de données ondes

- Le LPC2E et les Bases de Données Spatiales - Valorisation des bases de données ondes - Le LPC2E et les Bases de Données Spatiales - Valorisation des bases de données ondes Equipe Plasmas Spatiaux du LPC2E Plan de la présentation Le LPC2E et les BdD spatiales Les projets spatiaux auxquels

Plus en détail

Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr

Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr 2 Vous pouvez bénéficier d un accès autonome aux postes informatiques de l espace

Plus en détail

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele. 5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.com Le 15/06/2011 Dossier de Presse Sommaire 1. Présentation du groupe..page 3

Plus en détail

Robotique, intelligence arti ficielle et artistique les 14 et 15 octobre à Toulouse

Robotique, intelligence arti ficielle et artistique les 14 et 15 octobre à Toulouse COMMUNIQUÉ DE PRESSE I TOULOUSE I SEPTEMBRE 2011 Robotique, intelligence arti ficielle et artistique les 14 et 15 octobre à Toulouse Le LAAS-CNRS est partenaire de la 3e édition de la Novela, manifestation

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

«Portfolio» Depuis 1994

«Portfolio» Depuis 1994 «Portfolio» Depuis 1994 Corpo Aventure, générateur d'expériences, oeuvre au niveau des programmes incentives, de récompences (team building et autres), VIP et Relation publique, mettant les gens dans l'action

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

LE CATALOGUE MESSIER

LE CATALOGUE MESSIER LE CATALOGUE MESSIER Le Français Charles Messier ( 1730-1817 ), surnommé le furet des comètes par Louis XV, fut l un des plus brillants astronomes de son époque. De nos jours, il est surtout connu pour

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une Patrice Octobre 2012 Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une autre, il faut savoir où regarder dans

Plus en détail

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 Le camping en Charente-Maritime Plus qu'un simple salon professionnel, le salon Atlantica est aussi la vitrine de la Fédération

Plus en détail

Tablette Chasse au Trésor

Tablette Chasse au Trésor Le Rallye Tablette Chasse au Trésor Voici notre activité du moment : le Rallye Tablette! Ce jeu ludique et intéractif se pratique en équipe, il est basé sur le principe d une chasse au trésor revisitée.

Plus en détail

2012-2013 GRAND CONCOURS. des jeunes reporters. Pour les 8-10 ans. Photos : Istockphoto. Remise des prix le. Les mammifères marins!

2012-2013 GRAND CONCOURS. des jeunes reporters. Pour les 8-10 ans. Photos : Istockphoto. Remise des prix le. Les mammifères marins! 2012-2013 GRAND CONCOURS des jeunes reporters Pour les 8-10 ans Photos : Istockphoto Les mammifères marins! Remise des prix le 23 MARS 2013 au Tu adores la nature et les animaux? Tu veux protéger les baleines

Plus en détail

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace?

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? Sur la Lune, le carburant du futur 3He et la fusion nucléaire La fusion est partout dans l Univers : cent milliards d étoiles dans notre

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

L étonnant flair du chien

L étonnant flair du chien Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Audrey Miller Septembre 2015 Titre : Des chiens au secours des animaux menacés Rubrique : Monde animal Pages : 19-22 Thème : Les chiens renifleurs

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences)

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) Présentation des applications de réalité virtuelle et augmentée présentées par le Laboratoire LISA les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2005 à l Ecole Supérieure

Plus en détail

Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences.

Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences. Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences.org Stages été 2015 LA MAISON DES SCIENCES (7/13 ans) Ramonville

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE Comment une étoile évolue-t-elle? Comment observe-t-on l'évolution des étoiles? Quelques chiffres (âges approximatifs) : Soleil : 5 milliards d'années Les Pléiades : environ 100 millions d'années FORMATION

Plus en détail

Présentation Fête de la science au Parc du Radôme

Présentation Fête de la science au Parc du Radôme p. 1 / 5 Présentation Fête de la science au Parc du Radôme La Fête de la Science est une manifestation nationale organisée par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Cette manifestation

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

CONSULTING COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIEL RELATIONS PUBLIQUES MARKETING SPORTIF

CONSULTING COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIEL RELATIONS PUBLIQUES MARKETING SPORTIF ÉVÉNEMENTS CORPORATE, TEAM BUILDING, CONGRÈS, SALONS, SOIRÉES CONSULTING COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIEL RELATIONS PUBLIQUES MARKETING SPORTIF «CRÉATEUR D ÉMOTIONS» WWW.MG-CONSULTING.FR Plus qu'une simple animation,

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien

Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien Invitation presse Nice, le 22 mai 2015 Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien L académie de Nice et tous ses partenaires académiques et universitaires, notamment Inria (Institut National de Recherche

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements.

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements. Entre Romans et Valence, la capitale stratégique du Sud Rhône Alpes : la Drôme, vous offre de nombreux attraits culturels, historiques et gastronomiques. Un département aux multiples facettes, composées

Plus en détail

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE @... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes 12 boulevard des Frères Lumière - BP 48 29260 LESNEVEN

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013

CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013 Devenez Astronome High Tech CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013 001 l Observatoire des Baronnies Provençales Ouvert à tous les publics depuis 2012 Sur site ou a distance depuis Internet Toute l année

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

LE GUIDE DES ACTIVITÉS GROUPES ADULTES 2015

LE GUIDE DES ACTIVITÉS GROUPES ADULTES 2015 LE GUIDE DES ACTIVITÉS GROUPES ADULTES 2015 La Cité des télécoms JOUER DÉCOUVRIR APPRENDRE PLEUMEUR-BODOU / PARC DU RADÔME / WWW.CITE-TELECOMS.COM Bienvenue à la Cité des télécoms DÉCOUVRIR LES PIONNIERS

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007

Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007 Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007 1957 4 octobre 1957 : lancement du premier satellite artificiel soviétique : Spoutnik-1 par la fusée Semiorka, c'est le début de la conquête spatiale.

Plus en détail