Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre"

Transcription

1 D O S S I E R D E P R E S S E Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre Une exposition gratuite en partenariat avec le Centre National d Etudes Spatiales

2 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés

3 La ville d Agen se réjouit de recevoir en ses murs l exposition «Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre», organisée par un des acteurs majeurs de l'europe spatiale : le Centre National d'etudes Spatiales. Conscients des challenges importants que relève le CNES, il nous semble essentiel d initier et d informer Agenais et Lot-et-Garonnais sur l exploration spatiale et son potentiel, ces derniers étant au cœur des grands enjeux publics. Le CNES fait référence au niveau international, puisqu il est un des moteurs de la stratégie spatiale européenne. Séduits par le projet et désireux de satisfaire curieux et passionnés ou encore de faire naître de nouvelles vocations, nous mettons à disposition la Salle des Illustres du 11 octobre au 10 novembre 2014, de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h00. Dédiée aux Agenais les plus célèbres, elle se prêtera parfaitement à la mise en scène des différents modules d exposition, tirant ainsi un trait d union entre le passé et l avenir. Afin de coordonner cette action et de lui donner un maximum d ampleur, nous invitons tous les agenais, ainsi que le corps enseignant, à venir découvrir modules et maquettes d exposition impressionnants, applications sur l accès à l espace, sciences spatiales, ou encore les actions du CNES. L exposition, gratuite, est disponible pour petits et grands. Elles sont les bienvenues au sein de la mairie d Agen. Le grand public ainsi que les scolaires peuvent s inscrire pour la date de la visite guidée (d une heure) de leur choix, menée par un animateur spécialisé au Il est tout à fait possible de suivre une visite libre. «J espère que cette exposition destinée aux jeunes et moins jeunes, révélera chez eux le véritable sens de la conquête spatiale. Les apprentis «spationautes» pourront découvrir les moyens d accès à l espace, les sciences, l observation, la sécurité et les télécommunications. C est en s intéressant à l espace, que l on gagne en sagesse.» Jean Dionis du Séjour Maire de la ville d Agen

4

5 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés L E S E X P O S I T I O N S Trois expositions sont proposées par le CNES. Elles sont menées par des animateurs spécialisés de Planète Sciences, qui ont préalablement suivi une formation avec le CNES. Les expositions sont gratuites et ouvertes au public à partir du 11 octobre 14 heures, et ce, tous les jours du lundi au dimanche inclus, de 9h à 12h et de 13h à 18h, jusqu au 10 novembre. Il est possible de suivre une visite libre. Les visites guidées sont d une heure. Nos animateurs spécialisés sont là pour répondre aux questions. Dans le cadre spécifique de la venue des scolaires, il est possible de travailler en amont avec professeurs et enseignants afin d établir une continuité logique avec le programme scolaire. Des ateliers de création sont mis en place du 3 au 7 novembre, à la mairie d Agen, par un animateur de Planète Sciences (voir page 12.) Informations et réservation au

6 S A L L E D E S I L L U S T R E S Les missions du CNES sont présentées sous forme ludique. 5 thématiques principales y sont déclinées : Ariane : l autonomie d accès à l espace est un enjeu de souveraineté garanti par la gamme des lanceurs Européens. Présentation de la base de Kourou (Post spatial de l'europe), de la station spatiale internationale et de l'atv (cargo ravitailleur). Science : Exploration de l espace, réponses aux questions fondamentales de l humanité sur l origine du système solaire, des galaxies et de la vie sur Terre. Observation : La planète Terre vit sous le regard constant des satellites qui l observent, étudient son atmosphère et fournissent des données indispensables pour la météorologie, l océanographie, l altimétrie. Que sont ces satellites? Une démonstration présentera également l'organisation des secours en cas de catastrophe majeure (tremblements de terre, inondations...) Présentation des satellites d observation Pléiades et Jason. Sécurité : l observation optique à très haute résolution, l écoute, les télécommunications hautement sécurisées, la surveillance de l espace, contribuent à la paix et à la sécurité des citoyens. Présentation du satellite de surveillance Helios. Télécommunications : Présentation des différents moyens de collecte de données environnementales, de moyens recherches, de localisation, de sauvetage et de télécommunications à haut débit. On finit par l'oublier, mais le satellite est précieux pour toutes ces applications de la vie quotidienne. Présentation d Alphabus Alphasat, du programme Cospas-Sarsat, et des systèmes Argos et Angeo (système d aide aux malvoyants).

7 H A L L D E S M A R I A G E S Exposition : Question d'espace Question d espace est une exposition produite par le CNES, et coréalisée avec Centre-Sciences et Science Animation, afin de sensibiliser les jeunes et le grand public à la culture spatiale. L exposition s articule en 4 grandes parties : Quitter la Terre : présente le milieu spatial d un point de vue physique, les moyens d accès à l espace et la satellisation. Surveiller l environnement : explique les apports du spatial à la connaissance et la gestion de notre planète et notre environnement. Espace et Société : expose les utilisations des satellites dans notre quotidien. Exploration spatiale : répond aux questions relatives au monde de l espace et son exploration. A cela, s ajoute une introduction aux dates clés de l Histoire spatiale, et une conclusion qui offre un panorama des activités spatiales élaborées par le CNES. A C C U E I L M A I R I E Présentation du système solaire avec des supports pédagogiques.

8 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés

9 C O N F E R E N C E S 4 conférences proposées les jeudis à 18h30, au Théâtre Municipal Ducourneau. Jeudi 16 octobre : «Curiosity : 2 ans d exploration à la surface de mars» Avec Sylvestre MAURICE, astronome à l Observatoire Midi-Pyrénées, docteur en astrophysique, astronome à l'institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) de Toulouse. Sylvestre Maurice est planétologue, spécialiste de l étude des environnements et des surfaces des planètes de notre système solaire. Il participe aux missions d exploration de la Lune, Mars et Saturne. Il est responsable de la partie française d'élaboration du Chem Cam, instrument embarqué à bord du rover Curiosity de la mission MSL (Mars Science Laboratory) de la NASA, qui a pour mission d'étudier les sols et les roches de la planète Mars. Jeudi 23 octobre : «L ATV : le cargo spatial européen de ravitaillement de la Station Spatiale Internationale» avec Pierre CHADOUTAUD, ingénieur au CNES et responsable des vols ATV3, 4 et 5. Après une introduction du CNES et de ses thèmes d'activités, Pierre Chadoutaud vous emmènera vers les programmes et les caractéristiques de la Station Spatiale Internationale et de l'atv (cargo spatial européen de ravitaillement), pour ensuite se focaliser sur le cycle des opérations, les moyens et les métiers mis en œuvre au centre de contrôle de Toulouse.

10 C O N F E R E N C E S Jeudi 30 octobre : «L Espace pour la Terre : quelles visions en 2030?» avec Murielle LAFAYE, ingénieure au CNES, prospective et relations avec les Ministères et Jacques ARNOULD, direction de la communication externe du CNES, philosophe, historien des sciences et théologien français, chargé de mission sur la dimension éthique, sociale et culturelle des activités spatiales au CNES. Rares sont ceux qui, parmi nous, ont déjà vu un satellite. Pourtant, nos sociétés ne sauraient plus se passer de ces techniques spatiales, aussi invisibles que banalisées, y compris pour prévoir les dates de la moisson, labourer ou fertiliser un champ! Entre mythe, peur, espoir et réalité, faisons le point sur l avenir possible que nous ouvre le recours croissant à ces machines qui tournent au-dessus de nos têtes. Jeudi 6 novembre : «Mieux comprendre et mieux gérer la Planète grâce aux satellites» Avec Bernard CABRIERES, sous-directeur en charge de l exploitation des satellites au CNES. Au cours de cette conférence, Bernard Cabrières démontrera comment les satellites permettent de mieux comprendre et de mieux gérer notre planète. Après des considérations générales sur l'intérêt des systèmes spatiaux par rapport à ces problématiques, il abordera successivement les caractéristiques et les apports respectifs des satellites de météorologie, d'océanographie et d'observation de la Terre. L objectif est de permettre au public de comprendre, à travers de nombreux exemples, à la fois le "Comment ça marche?" et "A quoi cela sert-il?"

11 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés

12 L E S P A T I O B U S A T E L I E R P E D A G O G I Q U E Le Spatiobus est un outil du CNES, au service de la diffusion de la culture spatiale auprès des jeunes, mis en œuvre par Planète Sciences Midi Pyrénées. Tout au long de l année, il sillonne les routes de l hexagone pour venir en renfort d activités spatiales pour les jeunes. Dès sa création en 1962, le CNES s est tourné vers les jeunes avec un double objectif : faire connaître les activités spatiales et leurs applications, et permettre aux enseignants et aux animateurs d utiliser l espace comme support d apprentissage dans leur mission éducative. Des activités pédagogiques sont proposées aux jeunes sur ces thématiques dans le cadre scolaire ou de loisirs. Rendez-vous du 3 au 7 novembre, parvis de la mairie d Agen ou le samedi 8 novembre Place Wilson pour le grand public.

13 C Y B E R R E N C O N T R E Une rencontre avec Thomas PESQUET via Skype depuis Moscou est possible pour les établissements scolaires intéressés. A 36 ans, Thomas Pesquet a été choisi pour une mission de six mois au sein de la Station spatiale internationale (ISS, pour International Space Station). En décembre 2016, il partira à bord d'une fusée russe Soyouz lancée depuis Baïkonour, au Kazakhstan. Huit ans après Léopold Eyharts, et sur les traces de Jean-Loup Chrétien, Jean-Pierre et Claudie Haigneré, ses plus illustres aînés, il deviendra le dixième Français, et le plus jeune astronaute européen, à s'arracher à la gravité terrestre.

14 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés R E N C O N T R E S Les scolaires ont la possibilité de rencontrer des ingénieurs du CNES. Les ingénieurs interviendront dans les classes intéressés afin d apporter : une transmission et un partage d expérience, des connaissances concrètes et un enrichissement personnel pour l élève, des apports professionnels et pédagogiques. Les objectifs du témoignage : faire découvrir l univers des métiers du spatial, le secteur d activité, et un panel de métiers spécifiques dans la structure même des études spatiales afin de permettre aux élèves de mieux préparer leur orientation, et leur avenir professionnel.

15 H I S T O I R E E T C H A N S O N S Les enseignants des classes intéressées ont la possibilité d obtenir le livre CD : «Les étoiles d Hubert» auprès du service communication de la ville d Agen. Dominique Dimey, l auteure, viendra conter l histoire et chanter des chansons. Antonin vit au Canada et passe ses vacances d'été chez sa grand-mère, au bord du lac Saint-Louis. Il adore observer le ciel et un soir, il aperçoit une étoile filante qui tombe à côté du lac. Il n'a jamais vu ça... Que s'est-il passé? C'est Hubert, un grand spécialiste des astres et ami de son grand-père, qui va lui apprendre mille secrets sur les étoiles et l'univers... Un récit qui permet à la fois de mieux comprendre ce qu'est une étoile et d'enchanter les enfants avec le monde des sciences et de l'astronomie. Dominique Dimey dédie ce livre au célèbre astrophysicien Hubert Reeves, protagoniste de l'histoire, qui a généreusement accepté de participer dans le livre et sur le cd.

16

17 Photos : photothèque CNES Tous droits réservés I N A U G U R A T I O N Samedi 11 octobre à 12h00 Afin d accueillir dans les meilleures conditions cette exposition dédiée aux agenais et à tous les férus de sciences et d astronomie, afin, aussi, de lui offrir un impact visuel important : la ville d Agen célèbrera aux côtés du CNES, l ouverture officielle de l exposition le samedi 11 octobre à 12h00, en salle des Illustres. Les invités se retrouveront ainsi au milieu des différentes mises en scène des modules d exposition. Très honorés que cette exposition se déroule dans nos locaux, cette inauguration sera à l image de nos envies : celle de faire de grandes et belles choses au sein de notre ville d Agen.

18 L E C E N T R E N A T I O N A L D E T U D E S S P A T I A L E S (1 er septembre 2013) Créé en 1961, le CNES (Centre National d Etudes Spatiales) est l établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES est à l origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites, qu il fait réaliser par l industrie. Il s entoure également de partenaires scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est le principal contributeur de l Agence spatiale européenne (ESA), chargée par ses 20 Etats membres de conduire la politique spatiale de l Europe. Q U A T R E C E N T R E S D E X C E L L E N C E Le CNES compte près de collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d application infinis, innovants, utiles à tous. Implanté en Midi-Pyrénées depuis 1968, le Centre spatial de Toulouse (CST) est le plus grand centre technique et opérationnel du CNES. Ses ingénieurs étudient, conçoivent, développent, réalisent, mettent à poste, contrôlent et exploitent les systèmes orbitaux, satellites et instruments. A Paris Daumesnil, la Direction des lanceurs (DLA) préside depuis plus de 40 ans aux destinées de la famille Ariane. Ses spécialistes sont plus que jamais engagés dans l avenir du lanceur européen au sein d une équipe intégrée avec l Agence spatiale européenne. En Guyane, les équipes du Centre spatial guyanais (CSG), coordonnent les activités de lancement de la gamme des lanceurs européens. Idéalement situé à proximité de l équateur, le port spatial de l Europe est un atout majeur du programme spatial européen. Enfin, à Paris Les Halles, les collaborateurs du siège sont chargés d élaborer la politique spatiale de la France et de l Europe et de conduire les programmes du CNES.

19 C I N Q D O M A I N E S D I N T E R V E N T I O N Les activités du CNES se répartissent en cinq domaines d intervention, qui recouvrent l ensemble des compétences nécessaires à la définition et la mise en œuvre de notre politique spatiale : Ariane : l autonomie d accès à l espace est un enjeu de souveraineté garanti par la gamme des lanceurs européens. Les sciences : l exploration de l espace recherche les réponses aux questions fondamentales de l humanité sur l origine du système solaire, des galaxies, de la vie, L observation : la planète Terre vit sous le regard constant des satellites qui l observent, étudient son atmosphère et fournissent des données indispensables pour la météorologie, l océanographie, l altimétrie, Les télécommunications : les satellites jouent un rôle irremplaçable pour les télécommunications à haut débit, la localisation, la collecte de données environnementales, la recherche et le sauvetage. La défense : l observation optique à très haute résolution, l écoute, les télécommunications hautement sécurisées, la surveillance de l espace, contribuent à la paix et à la sécurité des citoyens. L E C N E S E T L E M P L O I En inventant les systèmes spatiaux de demain, le CNES est un acteur majeur de l innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. 80% de son budget reviennent vers les entreprises françaises et 40% de l industrie spatiale européenne est localisée en France. En France métropolitaine, emplois sont générés par l activité spatiale et en Guyane, l espace représente emplois directs et indirects, soit 15% de l emploi local. Au total, avec 20 de retombées économiques pour 1 investi, l innovation spatiale représente un effet de levier considérable pour l industrie, l économie, la recherche, la société et les politiques publiques. Picto Facebook : Facebook.com/CNESFrance Twitter : twitter.com/cnes_france Google+ :

20 Renseignements et réservations : Audrey Milani ou Photos : photothèque CNES Tous droits réservés

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est issu de

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

Stratégie spatiale française

Stratégie spatiale française Stratégie spatiale française MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Avant-Propos La France est la première puissance spatiale européenne et l Europe compte parmi les trois grandes puissances

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions :

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Parcours Astronomie Dossier pédagogique pour les enseignants Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Explore les expositions «Objectifs Terre» et «le Grand

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

GAIA Dossier d information. Arpenteur de la Galaxie

GAIA Dossier d information. Arpenteur de la Galaxie GAIA Arpenteur de la Galaxie CNES/ILL.D.DUCROS -CNES/E.Grimault, 2013 Sommaire p. 4 p. 6 p. 10 p. 16 p. 18 p. 20 p. 24 p. 22 GAIA 2 En bref Les grandes étapes du programme Gaia Quelques chiffres 1. Les

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Lancement de la mission GAIA, jeudi 19 décembre 2013 au LUPM à partir de 9h15

Lancement de la mission GAIA, jeudi 19 décembre 2013 au LUPM à partir de 9h15 -------------------------------------------------- INVITATION PRESSE UM2 CNRS -------------------------------------------------- Lancement de la mission GAIA, jeudi 19 décembre 2013 au LUPM à partir de

Plus en détail

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3 Les fusées Ariane Par Jennifer MOULLET, 3 3 Sommaire: I) le contexte A: recommencer après un échec B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès II) présentation des fusées A: Généralités B:

Plus en détail

2015 www.cite-espace.com

2015 www.cite-espace.com 2015 www.cite-espace.com PARTAGER L AVENTURE SPATIALE ET SON ACTUALITE PREAMBULE : Présentation rapide de la Cité de l espace 1. 1. DES RENDEZ-VOUS D ACTUALITE POUR TOUS 1.1. Les rendez-vous 2015 : l éclipse

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM L ŒIL DE JÉRUSALEM Joseph Weiss, vice-président et directeur général de l IAI - Israel Aircraft Industries Ltd, Systems Missiles & Space Group. (Photo: Bethsabée Süssmann) Par Roland S. Süssmann Une vieille

Plus en détail

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Préliminaire Comment se répartissent les presque 200 milliards de dollars de chiffre d affaires annuel de l industrie des satellites? Combien d acteurs

Plus en détail

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 2014 : une multitude de nouveautés pour permettre à tous de découvrir le ciel et partager l aventure spatiale actuelle Nouveautés :

Plus en détail

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 1994 De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 2004 Rétrospective et faits marquants, situation actuelle et perspectives Avril 1994 : création de l association

Plus en détail

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 février 2009. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI...

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... Sommaire CHAPITRE 1 LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... 5 1.1 QUELQUES CHIFFRES... 5 1.2 LA CONQUETE N EST PLUS LE SEUL MOTEUR DE L ACCES A L ESPACE... 5 1.3 QUI SE PARTAGE LE MARCHE DU SPATIAL?... 7

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE PLANETE SCIENCES

PROJET EDUCATIF DE PLANETE SCIENCES PROJET EDUCATIF DE PLANETE SCIENCES Le plaisir d enseigner conduit au plaisir d apprendre. Apprendre et comprendre, c est renoncer au renoncement. Hubert CURIEN. Colloque des 40 ans de l ANSTJ, 25 novembre

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772 Nations Unies A/AC.105/772 Assemblée générale Distr.: Générale 7 décembre 2001 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Rapport du deuxième Atelier

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage D Histoires en Patrimoine J ai fondé D Histoires en Patrimoine en juillet 2013, sous le statut d autoentrepreneur.

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Les Messagers des Temps Modernes

Les Messagers des Temps Modernes Les Messagers des Temps Modernes Le Périple Intergénérationnel Oh! Range ta Planète 1 Table des matières L'arrivée des Messagers...4 La préparation des activités...5 Les activités... 7 SMS/ MMS...8 Transfert

Plus en détail

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web La Baule - Presqu île de Guérande Les transats numériques 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014 Parcours n 1 Susciter l envie grâce à la photo et à la vidéo Parce qu une image vaut mille

Plus en détail

LA CITE DES SCIENCES. Parcours Innovation. Parcours Univers. Parcours Forme et santé

LA CITE DES SCIENCES. Parcours Innovation. Parcours Univers. Parcours Forme et santé LA CITE DES SCIENCES Cité des Sciences et de l'industrie - 30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 10h à 19h, fermé le lundi. Parcours Innovation L

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr

Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr Médiathèque François Mitterrand Place François Mitterrand - 01 46 01 71 30 www.clamart.fr ou http://mediatheque.clamart.fr 2 Vous pouvez bénéficier d un accès autonome aux postes informatiques de l espace

Plus en détail

OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange

OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange LES PORTES DU SOLEIL, UN UNIVERS COMPLEXE Des planètes plus ou moins grosses Des planètes plus ou moins éloignées du centre Des planètes

Plus en détail

Chère Madame, Cher Monsieur,

Chère Madame, Cher Monsieur, Chère Madame, Cher Monsieur, L Institut National des Statistiques prévoit qu en 2030, les personnes de plus de 65 ans représenteront 23% de la population wallonne. Etant donné la place importante qu elles

Plus en détail

2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts

2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts 2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts PRÉSENTATION L accès de l Europe à l espace, pour l essentiel organisé dans le cadre de l Agence spatiale européenne

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008 Le Planétarium Peiresc est une réalisation de l association des Amis du Planétarium Numéro spécial rentrée 2007 d Aix en Provence, avec le soutien de : Ville d Aix-en en-provence Conseil Général des Bouches

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace?

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? Sur la Lune, le carburant du futur 3He et la fusion nucléaire La fusion est partout dans l Univers : cent milliards d étoiles dans notre

Plus en détail

Vos rendez-vous experts 2015

Vos rendez-vous experts 2015 Vos rendez-vous experts 2015 Accessibilité handicapes - ce qui change en 2015 Lundi 19 janvier à 15h00 Thur Doller Lundi 26 janvier à 15h00 Saint-Louis Trois Frontières Lundi 02 février à 15h00 Sundgau

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie

2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie dossier de presse mars 2015 2015 : L Odyssée de la Lumière un voyage dans le cosmos du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des sciences et de l industrie 2015 est l Année internationale de la lumière. À

Plus en détail

«L Été Oh! Parc» pédagogique. Fiche. Bonjour de France Fiches pédagogiques 1. Auteur : Delphine WODA. http://www.bonjourdefrance.

«L Été Oh! Parc» pédagogique. Fiche. Bonjour de France Fiches pédagogiques 1. Auteur : Delphine WODA. http://www.bonjourdefrance. Fiche pédagogique Auteur : Delphine WODA «L Été Oh! Parc» http://www.bonjourdefrance.com/ Niveau : A1 minimum ; certaines parties peuvent être utilisées pour des élèves de niveau A2 Durée : 45 min à 1h30

Plus en détail

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001)

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) 1. Présentation du GPS Le GPS (Global Positionning System=système de positionnement

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE

UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE Pour son troisième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites : le satellite dédié à l Internet EchoStar XVII pour

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Réunion Infos Parents Vendredi 19 juin 2015

Réunion Infos Parents Vendredi 19 juin 2015 Réunion Infos Parents Vendredi 19 juin 2015 ALSH été 2015 (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Lieux: Ecole Françoise Dolto pour les 3/6 ans. Ecole Michel Petrucciani pour les 7/15 ans. Entrées Rue Gustave

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES LES TRANSATS NUMÉRIQUES Vous exercez une activité touristique sur

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Table des matières Biographie des auteurs... 5 PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Le droit international de l espace... 13 SECTION 1 Règles relatives au statut de l espace extra-atmosphérique...

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

AVRIL 2015 IPNS : Ne pas jeter sur la voie publique

AVRIL 2015 IPNS : Ne pas jeter sur la voie publique AVRIL 2015 IPNS : Ne pas jeter sur la voie publique A c t u a l i t é s En avril ne perdez pas le fil! Le MOOC ExplorUnivers continu et vous réserve encore bien des surprises! Dans ce MOOC, il est question

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Complexe Sportif Andromède Chemin du Ferradou 31700 Blagnac Tel : 05 61 71 60 03 E-mail :secretariat.bsca@gmail.com Site : www.bsc-athle.com LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Bienvenue au Blagnac Sporting

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr

Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr Mention SDUEE Sciences de l Univers, Environnement, Écologie www.master.sduee.upmc.fr Disciplines très variées Étude de l environnement au sens large: -Espace (planétologie) - Terre Fluide: atmosphère,

Plus en détail

Des idées au cahier des charges

Des idées au cahier des charges Des idées au cahier des charges Un projet commence par une idée lancée par un groupe de chercheurs scientifiques. Cette idée est ensuite déclinée en spécifications scientifiques qui constitueront le cahier

Plus en détail

LES LANCEURS SPATIAUX

LES LANCEURS SPATIAUX Texte de la 266 e conférence de l'université de tous les savoirs donnée le 22 septembre 2000. LES LANCEURS SPATIAUX par Hubert CURIEN La conquête de l Espace par l Homme est, sans conteste, l un des plus

Plus en détail

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé Roeland vzw Service de jeunesse pour la promotion de la connaissance des langues Krijgslaan 18 9000 Gent T +32 9 221 60 44 www.roeland.be info@roeland.be 1 QUI

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Présentation Fête de la science au Parc du Radôme

Présentation Fête de la science au Parc du Radôme p. 1 / 5 Présentation Fête de la science au Parc du Radôme La Fête de la Science est une manifestation nationale organisée par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Cette manifestation

Plus en détail

Ministry of Technology, Communication and Innovation. Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO!

Ministry of Technology, Communication and Innovation. Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO! Ministry of Technology, Communication and Innovation Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO! DOSSIER DE PRESSE Lancement de la Webcup 2015 Salle de conférence - 1 er étage

Plus en détail

CREATION INNOVATION EDUCATION

CREATION INNOVATION EDUCATION Ministère de la Culture et de la Communication CREATION INNOVATION EDUCATION du 15 au 28 mai 2014 SILICON VALOIS, ESPACE DE TRAVAIL PARTAGE DEDIE A L INNOVATION CULTURELLE Ministère de la Culture et de

Plus en détail

Contact presse Ingrid Cadoret, Agence Hexagramm, ingrid.cadoret@hexagramm.fr - 09 51 51 14 71

Contact presse Ingrid Cadoret, Agence Hexagramm, ingrid.cadoret@hexagramm.fr - 09 51 51 14 71 Contact presse Ingrid Cadoret, Agence Hexagramm, ingrid.cadoret@hexagramm.fr - 09 51 51 14 71 dossier de presse 2013 sommaire page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 9 page 10 Présentation Rewild, mode

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007

Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007 Les grandes dates de la conquête spatiale 1957-2007 1957 4 octobre 1957 : lancement du premier satellite artificiel soviétique : Spoutnik-1 par la fusée Semiorka, c'est le début de la conquête spatiale.

Plus en détail

Des vacances à vivre ensemble

Des vacances à vivre ensemble Séjours enfants et ados Des vacances à vivre ensemble Colonie 6 à 12 ans Camps 13 à 17 ans Une aventure extraordinaire pour t éclater en toute liberté Dévoile ton côté sauvage! Si tu es un peu explorateur

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA SAML ÉDITION DU 1er SEPTEMBRE 2013

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA SAML ÉDITION DU 1er SEPTEMBRE 2013 SOCIÉTÉ ASTRONOMIQUE DE LA MONTAGNE DE LURE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA SAML ÉDITION DU 1er SEPTEMBRE 2013 ARTICLE 1 - Statuts et règlement intérieur Le règlement intérieur est établi en complément des statuts

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

La Cité des sciences et de l Industrie

La Cité des sciences et de l Industrie La Cité des sciences et de l Industrie I. Comment se rendre à Paris? en avion : plusieurs vols par jour depuis München et Nürnberg, avec Air France et Lufthansa. Voir aussi les tarifs que proposent les

Plus en détail

Cours IV Mise en orbite

Cours IV Mise en orbite Introduction au vol spatial Cours IV Mise en orbite If you don t know where you re going, you ll probably end up somewhere else. Yogi Berra, NY Yankees catcher v1.2.8 by-sa Olivier Cleynen Introduction

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi. Informations et chiffres essentiels

Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi. Informations et chiffres essentiels Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi Informations et chiffres essentiels 2014 La Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi Informations et chiffres essentiels Initié en 2009

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail