Mise en sécurité du barrage du PINEY et confortement du barrage de LA RIVE. Mai 2001

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en sécurité du barrage du PINEY et confortement du barrage de LA RIVE. Mai 2001"

Transcription

1 Mise en sécurité du barrage du PINEY et confortement du barrage de LA RIVE 1 Mai 2001

2 Situation SOULAGES LA RIVE LE PINEY 2

3 Les 3 barrages de SAINT CHAMOND LA RIVE Type : barrage poids arqué en maçonnerie Longueur en crête : 165 m Hauteur : 48 m Volume de retenue: m3 Niveau RNE : NGF Années de construction : LE PINEY Type : voûte simple en béton Longueur en crête : m Hauteur : 45 m Epaisseur : de 2.50 m à 12 m. Volume de retenue : m3 Niveau RNE initial : NGF Années de construction : SOULAGES Type : voûtes multiples et contreforts en béton Longueur droite de la crête : m Hauteur : 40 m Epaisseur : de 0.90 m à 1.90 m. Volume de retenue : m3 Niveau RNE initial : NGF Années de construction :

4 Chronologie. LE PINEY LA RIVE Soumission d un dossier de révision spéciale au CTPB Dispositif d auscultation topographique Forage de drains depuis le pied aval 1979 Abaissement du niveau du déversoir 1987 Mission d étude et de diagnostic des 3 barrages (La Rive, Le Piney et Soulages) Expertise du Professeur Pierre ANTOINE Etude du voile de drainage et du dispositif d auscultation Réalisation d un voile de drainage (24 drains) et pose de 14 capteurs de pression interstitielle Pose d un pendule direct et d un pendule inversé 1988 Pose de 2 capteurs de pression interstitielle supplémentaires et forage de 4 drains supplémentaires en fond de vallée 1989 Mesure de pression interstitielle élevées sous l ouvrage Baisse du PEN de 5 m 4

5 Chronologie (suite) LE PINEY LA RIVE Forage de 6 drains complémentaires en fond de vallée Visite décanale par plongeur en juin. Constatation de l insuffisance des organes de vidange Mars : anomalie de piézométrie aval et déplacement irréversible : baisse de 4 m du PEN Etude de diagnostic complet Observation du phénomène de hausse piézométrique constaté en novembre. Travaux provisoires d amélioration des capacités de vidange Exploitation à niveau réduit Juin :Début des travaux de mise en sécurité par percement d un pertuis en rive gauche à la côte NGF Octobre : découverte des anomalies du plot MN et interruption des travaux et constat Décembre : expertise de Pierre LONDE Janvier : Investigations complémentaires sur la fondation du plot MN et réevaluation de la sécurité du barrage Février : Décision de mise hors service par le Maître d Ouvrage Avril : Opérations de vidange totale et définitive Août : Réception des travaux de mise hors service 2000 Révision de l hydrologie nécessité de vidanger le barrage pour garantir la stabilité en crue APS des solutions de confortement Octobre : crues conduisant à un dépassement de la côte de sécurité Mise en sécurité par ouverture d un pertuis de fond, aménageable en future prise d eau. Mise en sécurité effective en décembre Présentation du Dossier de Confortement au CTPB Dossier de Consultation des Entreprises pour Travaux de Confortement Février : démarrage des travaux Avril : Adaptation du projet en fond de vallée Décembre : fin des travaux amont Mars : Réception des travaux de confortement et début de remplissage Juin : fin du premier remplissage 5

6 Barrage du PINEY Console de clé NGF RNE. : NGF

7 Barrage du PINEY Incident de mars 1996 AUSCULTATION Augmentation brutale de plus de 11m du niveau piézométrique aval (capteur P5) Augmentation des débits des drains aval Déplacement en crête irréversible mesuré par le pendule direct de l ordre de 7 mm Baisse immédiate du plan d eau normal de 4m Analyse du comportement 7

8 Barrage du PINEY Travaux de mise en sécurité ( ) Plot MN Ancien évacuateur Pertuis latéral 8

9 Barrage du PINEY Désordres du plot MN Zone de béton à faible résistance Fissure ouverte dentelée au contact béton/rocher 9

10 Barrage du PINEY Désordres du plot MN Fissure horizontale Fissure horizontale traversant Fissure horizontale 10

11 Barrage du PINEY Désordres du plot MN Coupe du plot MN Boisage Dessins Conforme à l Exécution Tranchée de reconnaissance Profil réel de la fondation 25 11

12 Barrage du PINEY Désordres du plot MN ESSAIS LABORATOIRE Compression simple Cisaillement sur plan de foliation RESULTATS Valeur de pic de frottement 24 à 32 Frottement résiduel 23 à 30 Angle de dilatance < 4 Contrainte normale 0.8 à 1MPa Compression simple 47 à 93 MPa 12

13 Barrage du PINEY Réévaluation de la sécurité ANALYSE DE STABILITE Estimation du coût supplémentaire des travaux : < 4 MF Passage en commission CTPB obligatoire Mise hors service du PINEY 13

14 Barrage du PINEY Travaux de mise hors service (2000) OPERATIONS DE VIDANGE DEFINITIVE 14

15 Barrage du PINEY Travaux de mise hors service (2000) PERCEMENT DU PERTUIS DE FOND 15

16 Barrage du PINEY Repères Intervenants Maître d Ouvrage : Ville de SAINT-CHAMOND Autorité de Contrôle : DDE42 - BETCGB Entreprise de Génie Civil : SFET Essais de laboratoire : CETE Lyon Maîtrise d œuvre : SOGREAH Chiffres Montant total des travaux : 3 MF Durée des travaux : 14 mois Fin des travaux : Août

17 17 Barrage de LA RIVE

18 Barrage de LA RIVE Travaux de confortement ( ) Galerie technique Evacuateur de crues Plinthe périmétrale Parement amont Chambre des vannes 18

19 CHAUSSEE ET GALERIE TECHNIQUE

20 Chaussée et galerie technique Élargissement de la chaussée Dépose des parapets en Pose de blocs placepréfabriqués formant chaussée + Remplissage complémentaire trottoirs de béton entre les Ancrage des blocs parapets Intégration d une galerie technique comprenant Une conduite de collecte des eaux de Une conduite d pluie eaux Des fourreaux usées divers pour accueillir téléphone, électricité, etc... 20

21 Excavation de la maçonnerie existante Coffrage ferraillage de la galerie technique Pose des conduites Pose des dalles préfa 21

22 Remise en place des parapets Crête après travaux 22

23 PLINTHE - MUR DE PIED - RIDEAU D ETANCHEITE

24 Plinthe périmétrale mur de pied rideau d étanchéité Plinthe périmétrale Élément de raccord entre l étanchéité du parement amont par membrane et l étanchéité du rocher par injection Poutre B.A ancrée au rocher Mur de pied Élément de raccord entre l étanchéité du parement amont par membrane et l étanchéité du fond de vallée par injection de la maçonnerie et de la fondation. Poutre B.A ancrée dans le parement amont du barrage Rideau d étanchéité Rideau réalisé depuis la plinthe et le mur de pied par forage et injection de coulis de ciment dans le rocher Profondeur variable de 10m à 30 m de profondeur 24

25 Préparation du fond de fouille au BRH Dégagement des terrains meubles 25

26 26 Mise en œuvre du béton de la plinthe par plots alternés

27 27

28 28

29 ETANCHEITE DU PAREMENT AMONT

30 Etanchéité du parement amont Préparation du parement Enlèvement de l enduit dégradé et rebouchage des fissures importantes Fixation des profilés inox de tension de la membrane. Mise en place du complexe d étanchéité Fixation du géotextile Fixation de la géogrille en-dessous de la cote Mise en place de la membrane PVC par lés de 3.70m 30

31 31

32 32

33 33

34 34

35 EVACUATEUR DE CRUES

36 Évacuateur de crues Évacuateur amont Démolition de l ancien évacuateur (capacité 20 m 3 /s) Excavation du rocher avec pré découpage à l explosif Maintien de la paroi rocheuse au moyen de barres HA passives Ferraillage,coffrage et bétonnage par plots d un nouvel évacuateur (capacité 80 m 3 /s) Reprise en sous œuvre pour élargissement du passage sous le pont. Évacuateur aval Excavation du rocher avec pré découpage à l explosif Ferraillage,coffrage et bétonnage par plots d un nouvel évacuateur (capacité 80 m 3 /s) Recalibrage de la chute aval 36

37 37

38 38

39 39

40 Ancien niveau de l évacuateur Reprise en sous oeuvre 40

41 41

42 42

43 CHAMBRE DES VANNES ET RIDEAU DE DRAINAGE

44 Chambre des vannes et rideau de drainage Chambre des vannes Création d une nouvelle chambre des vannes par excavation d une niche dans le corps du barrage Création d un bouchon pour obturer le pertuis de sécurité Installation une nouvelle vidange de fond Installation d une nouvelle prise d eau pour l AEP de Saint- Chamond. Rideau de drainage Auréole de drains depuis la chambre des vannes dans le corps du barrage et en fondation. Depuis l aval pour drainer la fondation Depuis l ancien tunnel d adduction. 44

45 45

46 46

47 Repères Entreprises Chiffres Génie Civil : SFET Étanchéité parement : CARPI Préparation parement : STPL Vannes : SEETP/ROBINET Injections : TERASTIC Maître d Ouvrage : Ville de SAINT-CHAMOND Maîtrise d œuvre : SOGREAH Autorité de Contrôle : DDE42 - BETCGB Montant des travaux : Barrage 14 MF Chaussée 5 MF Durée des travaux : 14 mois Mise en eau : Mars 2000 Retenue pleine : Juin 2000 Capacité totale de la retenue : m 3 47

48 48

49 49

50 50

Barrage de Charmines. Thème C : Excavations et préparation des fondations: traitements et renforcements

Barrage de Charmines. Thème C : Excavations et préparation des fondations: traitements et renforcements Thème C : Excavations et préparation des fondations: traitements et renforcements Barrage de Charmines F. Delorme, P. Geitner, P. Kolmayer, P. Valley (EDF) Colloque CFBR Fondations des Barrages 8 et 9

Plus en détail

ADAPTATIONS DU PROJET DU BARRAGE MOULAY BOUCHTA

ADAPTATIONS DU PROJET DU BARRAGE MOULAY BOUCHTA Thème : Excavations et préparations des fondations: Traitements et renforcements ADAPTATIONS DU PROJET DU BARRAGE MOULAY BOUCHTA Auteurs Ahmed Fouad Chraibi (Consultant Indépendant) Abdelaaziz Zaki (Direction

Plus en détail

BARRAGE DE SAINT FERREOL

BARRAGE DE SAINT FERREOL BARRAGE DE SAINT M. HOONAKKER BETCGB D. MAZZIERI Page 1 Présentation Générale Page 2 Caractéristiques de l ouvrage : Superficie Profondeur maximale Altitude Contenance Circonférence du bassin Epaisseur

Plus en détail

Retour d expérience sur les sous-pressions de 48 barrages poids à EDF

Retour d expérience sur les sous-pressions de 48 barrages poids à EDF Thème D : Instrumentation et surveillance des fondations : tenue à moyen et long terme Retour d expérience sur les sous-pressions de 48 barrages poids à EDF Jérôme SAUSSE EDF-DTG Jean-Paul FABRE EDF-DTG

Plus en détail

Les vieux barrages-poids en maçonnerie. Réévaluation de la stabilité Travaux de réhabilitation

Les vieux barrages-poids en maçonnerie. Réévaluation de la stabilité Travaux de réhabilitation Les vieux barrages-poids en maçonnerie Réévaluation de la stabilité Travaux de réhabilitation 1 Journée CFBR Roanne 28/01/2017 - Marc HOONAKKER La Loire : un parc très ancien Nom Mise Hauteur Type en eau

Plus en détail

Surveiller, diagnostiquer & renforcer les structures précontraintes. Journée Technique Vendredi 25 septembre 2015 à l Amphithéâtre de la SMABTP

Surveiller, diagnostiquer & renforcer les structures précontraintes. Journée Technique Vendredi 25 septembre 2015 à l Amphithéâtre de la SMABTP Surveiller, diagnostiquer & renforcer les structures précontraintes Journée Technique Vendredi 25 septembre 2015 à l Amphithéâtre de la SMABTP Confortement du barrage du CHAMBON 2 Confortement du barrage

Plus en détail

OBJECTIF DU DIAGNOSTIC RAPIDE

OBJECTIF DU DIAGNOSTIC RAPIDE OBJECTIF DU DIAGNOSTIC RAPIDE Il existe en France et dans le monde un très grand nombre de barrages anciens souvent mal connus et mal surveillés. Le public s'est habitué à leur présence et pourtant ils

Plus en détail

AMENAGEMENT HYDRAULIQUE DES BOUCHES DU RHONE

AMENAGEMENT HYDRAULIQUE DES BOUCHES DU RHONE SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D'AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENCALE Concession régionale du Canal de Provence AMENAGEMENT HYDRAULIQUE DES BOUCHES DU RHONE OPERATION BIMONT RENOVATION DU BARRAGE ET DE

Plus en détail

Pourquoi refaire l étanchéité d un barrage?

Pourquoi refaire l étanchéité d un barrage? Page 1 sur 12 Techniques de réhabilitation Réfection de l étanchéité par pose de géomembranes Introduction par Michel LINO ISL La technologie des géomembranes s est largement imposée au cours des 10 dernières

Plus en détail

PONT D IENA SPIE FONDATIONS INTERVIENT SUR LE RENFORCEMENT DES PILES DU PONT D IENA POUR ARRETER UN IMPORTANT TASSEMENT

PONT D IENA SPIE FONDATIONS INTERVIENT SUR LE RENFORCEMENT DES PILES DU PONT D IENA POUR ARRETER UN IMPORTANT TASSEMENT FEVRIER 2016 - Dossier de presse PONT D IENA SPIE FONDATIONS INTERVIENT SUR LE RENFORCEMENT DES PILES DU PONT D IENA POUR ARRETER UN IMPORTANT TASSEMENT Constatant d importants désordres sur certaines

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation L expérience du Département de Meurthe-et-Moselle : Réparation du pont des Haras à Rosières-aux-Salines 2011-2013 Nicolas BRUNNER Département de Meurthe-et-Moselle

Plus en détail

DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC

DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC JOURNEES OUVRAGES D ARTD Sourdun (CETE de Lyon) 9/05/2012 Un viaduc en maçonnerie? Il était une fois un ouvrage ayant l aspect d un viaduc en maçonnerie sous lequel

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Élargissement des ponts en maçonnerie Rafael ORTIZ DIR Est Service Ouvrages d Art 1 Introduction Présentation d après le guide «Élargissement des ponts

Plus en détail

la construction du barrage du Drennec

la construction du barrage du Drennec la construction du barrage du Drennec 1 2 un projet longuement mûri au sortir de la guerre 14-18, la ville de Brest avait déjà étudié un projet de réserve d eau sur la haute Elorn, qui n eut pas de suite

Plus en détail

Journée Technique EPLoire- DREAL. Présentation Service Stéphanois Barrage de Lavalette

Journée Technique EPLoire- DREAL. Présentation Service Stéphanois Barrage de Lavalette Journée Technique EPLoire- DREAL Présentation Service Stéphanois Barrage de Lavalette Orléans, 26 juin 2013 Plan de la présentation I La ville de SAINT-ETIENNE et son service de l eau II Le barrage de

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Chapitre 3. Chapitre 2. Chapitre 4. Charges permanentes et d exploitation- Données de base

Sommaire. Chapitre 1. Chapitre 3. Chapitre 2. Chapitre 4. Charges permanentes et d exploitation- Données de base Sommaire 5. Attaque par alternance gel et dégel... 28 6. Classes particulières d exposition... 28 7. Exigences minimales pour les bétons... 29 8. Ouvrages courants et caractéristiques principales du BPE...

Plus en détail

BORDEREAU DES QUANTITÉS

BORDEREAU DES QUANTITÉS Contrat Service Type Séquence Révision R2-06-05 CRSL BQ 0001 C Classement H-Q: 1603.02.01.01 BORDEREAU DES QUANTITÉS Construction des digues D2, E2 et F2 Contrat R2-06-05 1.0 GÉNÉRAL Déboisement avec récupération

Plus en détail

CLUB OUVRAGES D ART du Grand Sud-Ouest

CLUB OUVRAGES D ART du Grand Sud-Ouest CLUB OUVRAGES D ART du Grand Sud-Ouest Journée du 31 Mai 2007 OUTILS POUR L ENTRETIEN ET LA RÉPARATION DES PONTS EN MAÇONNERIE Y. LABASTE - CETE-SO / DOA Quelques documents de référence 1 Fondations de

Plus en détail

- 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES

- 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES - 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES - 1.1 - TERRASSEMENT EN TRANCHEE POUR CANALISATION DN Ø 200 SUR CHAUSSEE DEPARTEMENTALE POUR FIL D EAU COMPRIS ENTRE 2 M ET 1.81 M canalisation Ø 200 à une

Plus en détail

Tous les ouvrages qui ne répondent pas aux critères énumérés seront considérées comme retenues collinaires ou petits barrages.

Tous les ouvrages qui ne répondent pas aux critères énumérés seront considérées comme retenues collinaires ou petits barrages. CARACTERISTIQUES DES BARRAGES CLASSIFICATION DES BARRAGES (Décision du 28/02/1993 du M.R.E) Sont considérées grands barrages : (cf. CIGB/ICLOD) Tous les barrages dont la hauteur 15 m (hauteur à partir

Plus en détail

Les équipements d Ouvrages d Art Étanchéité et dispositifs de retenue

Les équipements d Ouvrages d Art Étanchéité et dispositifs de retenue Les équipements d Ouvrages d Art Étanchéité et dispositifs de retenue LES ANCRAGES P Jean-Louis Boucher CEREMA/DTerSO/DOA 10 décembre 2015 - Saint-Médard-en-Jalles 2 10 décembre 2015 Les équipements de

Plus en détail

Tunnel du Puymorens Programme de mise en sécurité THE SAFE WAY IS THE ONLY WAY

Tunnel du Puymorens Programme de mise en sécurité THE SAFE WAY IS THE ONLY WAY Programme de mise en sécurité THE SAFE WAY IS THE ONLY WAY Présentation du site Concession ASF Construction: 1988 1994 Longueur : 4820m Altitude : 1500m 5 Abris incendie borgnes tous les 800m degré coupe-feu

Plus en détail

Vue générale d aval 1

Vue générale d aval 1 PROJET DE CHABROUH Vue générale d aval 1 Sommaire de l Exposé Le contexte général du Projet de CHABROUH Les principales adaptations en phase travaux La qualité des matériaux pour les remblais La fondation

Plus en détail

LAC de SAINT-PARDOUX. Établissement Public Loire. 28 avril 2016

LAC de SAINT-PARDOUX. Établissement Public Loire. 28 avril 2016 LAC de SAINT-PARDOUX Établissement Public Loire 28 avril 2016 Sommaire 1 - Implantation 2 - Historique 3 - Caractéristiques du barrage 3 1 - Géométrie du barrage 3 2 - Ouvrages hydrauliques 4 - Vidange

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Direction des structures RÉPARATION DU TUNNEL NOTRE-DAME- DE-GRÂCE AU MOYEN DE BÉTON AUTOPLAÇANT Bernard Pilon, ing., M. Sc Ministère des Transports du Québec Direction des structures Service de l entretien

Plus en détail

Murs de Soutènement La typologie des murs de soutènements Patrick LOSSET / DOA

Murs de Soutènement La typologie des murs de soutènements Patrick LOSSET / DOA Murs de Soutènement La typologie des murs de soutènements Patrick LOSSET / DOA 1 Date_Titre de la présentation Les situations : Ouvrage en remblai 2 Les situations Ouvrage en déblai 3 Les situations Ouvrage

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients de la fabrication d énergie électrique à partir des barrages hydroélectriques?

Quels sont les avantages et les inconvénients de la fabrication d énergie électrique à partir des barrages hydroélectriques? Quels sont les avantages et les inconvénients de la fabrication d énergie électrique à partir des barrages hydroélectriques? INTRODUCTION Qu est-ce qu un barrage? Comment fonctionne un barrage? À quoi

Plus en détail

Dossier de Consultation des entreprises INSTALLATIONS DE CHANTIER

Dossier de Consultation des entreprises INSTALLATIONS DE CHANTIER 101 INSTALLATIONS DE CHANTIER 100 - INSTALLATIONS DE CHANTIER Ce prix rémunère, au forfait, les installations de chantier. le constat par huissier de l'état des constructions riveraines, à savoir le déplacement

Plus en détail

Journée Technique Ouvrages d'art Gestion et entretien des équipements d'ouvrages d'art Étanchéités et dispositifs de retenue

Journée Technique Ouvrages d'art Gestion et entretien des équipements d'ouvrages d'art Étanchéités et dispositifs de retenue Journée Technique Ouvrages d'art Gestion et entretien des équipements d'ouvrages d'art Étanchéités et dispositifs de retenue RN10 - Déviation de Couhé Pont de Valence (OA n 010-a88) Remplacement des ancrages

Plus en détail

L ETANCHEITE DES PONTS EN MACONNERIE. Hervé CANNARD- Dter Est Laboratoire Régional de Strasbourg

L ETANCHEITE DES PONTS EN MACONNERIE. Hervé CANNARD- Dter Est Laboratoire Régional de Strasbourg L ETANCHEITE DES PONTS EN MACONNERIE Hervé CANNARD- Dter Est Laboratoire Régional de Strasbourg SOMMAIRE 1- Généralités sur l étanchéité 2- La réfection d une étanchéité d ouvrage en maçonnerie 3- Différents

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de «GAILLON-sur-MONTCIENT» Rue du Four aux Prêtres Reconstruction du mur de soutènement face au n 39 *** Pièce A4 Bordereau des prix s Maître d Ouvrage Commune de Gaillon

Plus en détail

Étude de cas Construction en tunnel d'une conduite d'amenée d'eau potable de 2100 mm

Étude de cas Construction en tunnel d'une conduite d'amenée d'eau potable de 2100 mm Étude de cas Construction en tunnel d'une conduite d'amenée d'eau potable de 2100 mm Direction de l eau potable Service de l eau, Ville de Montréal Jean-François Dubuc, ing. Chef de section Projets majeurs

Plus en détail

REX des inondations dans le Var Dégâts constatés sur ouvrages d'art et travaux de réparation induits. Cas des sinistres les plus importants

REX des inondations dans le Var Dégâts constatés sur ouvrages d'art et travaux de réparation induits. Cas des sinistres les plus importants REX des inondations dans le Var Dégâts constatés sur ouvrages d'art et travaux de réparation induits Cas des sinistres les plus importants Le patrimoine du Var 4293 Ouvrages d'art : 1582 ponts, 2694 murs

Plus en détail

Situation géographique. Quai Chef de Baie 1

Situation géographique. Quai Chef de Baie 1 Situation géographique Quai Chef de Baie 1 1 Quai de Chef de Baie 1 Le quai Chef de Baie 1, d une longueur 180.00 m est constitué d un rideau avant de 23.50 m de hauteur et retenu par des tirants horizontaux

Plus en détail

Pérennité des fonctions étanchéité et drainage des fondations des barrages-voûtes. Exemple du barrage de Vouglans

Pérennité des fonctions étanchéité et drainage des fondations des barrages-voûtes. Exemple du barrage de Vouglans Thème D: Instrumentation et surveillance des fondations : tenue à moyen et long terme Pérennité des fonctions étanchéité et drainage des fondations des barrages-voûtes. Exemple du barrage de Vouglans Visuel

Plus en détail

LES FOUILLES LES FOUILLES

LES FOUILLES LES FOUILLES LES FOUILLES LE PROBLEME En terme d'organisation de travaux, le problème consiste à déterminer le volume de terre à excaver. Ce volume dépend de la forme du terrassement. Or ce terrassement dépend de l'environnement

Plus en détail

Plateforme de sortie de la cheminée d équilibre de la future usine hydroélectrique EDF à Livet Gavet (38)

Plateforme de sortie de la cheminée d équilibre de la future usine hydroélectrique EDF à Livet Gavet (38) Journée Technique du 19 novembre 2015 à l INSA de Lyon «Travaux en Montagne» Plateforme de sortie de la cheminée d équilibre de la future usine hydroélectrique EDF à Livet Gavet (38) Pierre Laumain, Responsable

Plus en détail

Barrages. Ouvragesannexes. Ouvrages annexes. Laboratoire de constructions hydrauliques FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE

Barrages. Ouvragesannexes. Ouvrages annexes. Laboratoire de constructions hydrauliques FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE Barrages Ouvrages Ouvragesannexes annexes ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE Dérivation pendant la construction Evacuateurs de crues Vidanges de fond Prises d eau Dérivation --débit

Plus en détail

MIGOUELOU, EDF investit pour l avenir

MIGOUELOU, EDF investit pour l avenir 28 août 2008 MIGOUELOU, EDF investit pour l avenir Contacts presse : Thierry TREMOUILLE, Directeur du GEH Tél : 05 62 97 70 00 Gérard MARTIN, Responsable du GU du Val d Azun Tél : 05 62 97 60 01 Jean-Marie

Plus en détail

ESSAIS ET PRATIQUES EXPÉRIMENTALES SUR SITES ET STRUCTURES INDUSTRIELLES

ESSAIS ET PRATIQUES EXPÉRIMENTALES SUR SITES ET STRUCTURES INDUSTRIELLES ESSAIS ET PRATIQUES EXPÉRIMENTALES SUR SITES ET STRUCTURES INDUSTRIELLES 29/09/2015 ENS Cachan, France Séminaire scientifique 2015 de l institut SEISM Vincent Lhuillier EDF R&D-AMA-VDS But: Caractérisation

Plus en détail

Typologie des ouvrages de soutènement Liste II

Typologie des ouvrages de soutènement Liste II Typologie des ouvrages de soutènement Liste II 1 Tableau de typologie N type Type Nom de la technique ou du procédé Mode de fonctionnement 1 Mur en maçonnerie de pierres sèches 2 Mur en maçonnerie jointoyée

Plus en détail

JACOU. Parc de Bocaud. Maison de la coquille LOT 01 - MACONNERIE - PIERRE DE TAILLE

JACOU. Parc de Bocaud. Maison de la coquille LOT 01 - MACONNERIE - PIERRE DE TAILLE JACOU Parc de Bocaud Maison de la coquille LOT 01 - MACONNERIE - PIERRE DE TAILLE 1 INSTALLATIONS COMMUNES DE CHANTIER 1.1 I.7.6 Branchement électrique et alimentation du chantier 1.2 I.7.6 Branchement

Plus en détail

Ouvrages etanches en beton

Ouvrages etanches en beton Ouvrages etanches en beton Règles technologiques CSTC Benoit Parmentier Avec N. Cauberg, J. Wijnants et C. Aerts Choix d un système d étanchéité Eviter ou limiter les infiltrations Eau dans le sol? Perméabilité

Plus en détail

CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE

CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE 1 CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE Révision 0 du 16 septembre 2015 2 1- Contexte du projet METAFENSCH est un nouveau centre de recherche qui va s implanter dans un ancien bâtiment

Plus en détail

REHABILITATION ET MAINTENANCE DE BARRAGES ET OUVRAGES HYDRAULIQUES

REHABILITATION ET MAINTENANCE DE BARRAGES ET OUVRAGES HYDRAULIQUES REHABILITATION ET MAINTENANCE DE BARRAGES ET OUVRAGES HYDRAULIQUES HYDROKARST - 9 bis Avenue de la Falaise, 38360 SASSENAGE - FRANCE - Tel : + 33 (0)4 76 21 34 06 - NOTRE EXPERTISE Depuis 1977, HYDROKARST

Plus en détail

Jet Grouting principes et applications

Jet Grouting principes et applications Méditerrané e Jet Grouting principes et applications D. Batista Centre d'études Techniques de l'équipement www.cete-mediterranee.fr Méditerrané e Définitions et principes Centre d'études Techniques de

Plus en détail

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES 2014 RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES SOMMAIRE DESCRIPTION ET AVANTAGES DU PROCÉDÉ...1 DISPOSITION CONSTRUCTIVE TRADITIONNELLE...2 DISPOSITION CONSTRUCTIVE AVEC L EMPLOI

Plus en détail

Viaduc à travées indépendantes à poutres précontraintes par post-tension

Viaduc à travées indépendantes à poutres précontraintes par post-tension Viaduc à travées indépendantes à poutres précontraintes par post-tension 1 Morphologie Hauteur des poutres : de l ordre de 2 m Portée : de 30 à 40 m en général Espacement entre les poutres : le plus souvent

Plus en détail

Évaluation de l état des ouvrages de soutènement structure des murs en béton, gabions, éléments préfabriqués empilés

Évaluation de l état des ouvrages de soutènement structure des murs en béton, gabions, éléments préfabriqués empilés Évaluation de l état des ouvrages de soutènement structure des murs en béton, gabions, éléments préfabriqués empilés 1 Structure mur en béton 2 Structure mur en béton Type de défaut (n 4110) Fissure verticale

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DEPARTEMENT DE LOIR ET CHER Communauté de Communes du Grand Chambord ALIMENTATION EN EAU POTABLE PROGRAMME 2010 Travaux de réhabilitation du réservoir sur tour de Montlivault DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL

Plus en détail

INSTALLATION D UNE GÉOMEMBRANE PVC AU BARRAGE D AUBERT

INSTALLATION D UNE GÉOMEMBRANE PVC AU BARRAGE D AUBERT INSTALLATION D UNE GÉOMEMBRANE PVC AU BARRAGE D AUBERT INSTALLATION OF A PVC GEOMEMBRANE AT AUBERT DAM Alberto SCUERO, Gabriella VASCHETTI, Marco BACCHELLI Carpi Tech, Balerna, Suisse RÉSUMÉ Aubert est

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du CLUB Barrages Réservoirs. du 15 Novembre Pouilly en Auxois

Compte rendu de la réunion du CLUB Barrages Réservoirs. du 15 Novembre Pouilly en Auxois Compte rendu de la réunion du CLUB Barrages Réservoirs du 15 Novembre 2005 Pouilly en Auxois 1 accueil des participants, présentation de la journée Présentation rapide du Cetmef Un tour de table permet

Plus en détail

Problèmes exceptionnels de mécanique des roches posés par le barrage de Koudiat- Acerdoune (Algérie)

Problèmes exceptionnels de mécanique des roches posés par le barrage de Koudiat- Acerdoune (Algérie) Problèmes exceptionnels de mécanique des roches posés par le barrage de Koudiat- Acerdoune (Algérie) Etienne FROSSARD 1 Comportement actuel de l ouvrage indissociable de son historique de construction

Plus en détail

Divers types de barrages

Divers types de barrages Divers types de barrages Le principe général d'un barrage est de barrer une vallée, plus ou moins encaissée, pour accumuler l'eau. Cette accumulation peut avoir plusieurs objectifs. Leurs caractéristiques

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Réparation et renforcement des ponts en maçonnerie Damien CHAMPENOY Cerema NANCY, 24 septembre 2015 1 RENFORCEMENT 1 - A partir de quel moment estime-t-on

Plus en détail

BARRAGES DE LA VALLEE DU GIER EVOLUTIONS DE L EXPLOITATION POUR S ADAPTER AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AUX CHANGEMENTS DES ATTENTES

BARRAGES DE LA VALLEE DU GIER EVOLUTIONS DE L EXPLOITATION POUR S ADAPTER AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AUX CHANGEMENTS DES ATTENTES BARRAGES DE LA VALLEE DU GIER EVOLUTIONS DE L EXPLOITATION POUR S ADAPTER AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AUX CHANGEMENTS DES ATTENTES Arnaud de BONVILLER, Chloé LESTREHAN, Benjamin PELTIE, Gwendal SENECHAL

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES TRAVAUX D ASSAINISSEMENT RESEAUX EAUX USEES ET PLUVIALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES TRAVAUX D ASSAINISSEMENT RESEAUX EAUX USEES ET PLUVIALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES TRAVAUX D ASSAINISSEMENT RESEAUX EAUX USEES ET PLUVIALES SIARP 73, rue de Gisors 93000 PONTOISE Tél : 01 30 32 74 28 contact@siarp.fr Postes de refoulement

Plus en détail

Glissements de terrain

Glissements de terrain Glissements de terrain Solutions mécaniques de renforcement Exemples R.M. Faure J.C. Gress 1 SOLUTIONS MECANIQUES DE CONFORTEMENT Allègement matériaux allégés Allègement modifications TOPO Masque poids

Plus en détail

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire 2008-2009 Mécanique des sols et des roches Contrôle des connaissances 2 (Séance du 2 février 2009) CORRIGÉ Exercice 1. Résistance au cisaillement et

Plus en détail

SURVEILLANCE ET MAINTENANCE DES BARRAGES à ELECTRICITE DE FRANCE

SURVEILLANCE ET MAINTENANCE DES BARRAGES à ELECTRICITE DE FRANCE SURVEILLANCE ET MAINTENANCE DES BARRAGES à ELECTRICITE DE FRANCE Le parc d ouvrages Les risques Les politiques organisationnelles et techniques de la surveillance Les outils Lien entre surveillance et

Plus en détail

Département de l'hérault. Maître d ouvrage. Commune de Bouzigues. Dossier de Consultation des Entreprises. Marché passé en procédure adaptée

Département de l'hérault. Maître d ouvrage. Commune de Bouzigues. Dossier de Consultation des Entreprises. Marché passé en procédure adaptée Département de l'hérault Maître d ouvrage Commune de Bouzigues Dossier de Consultation des Entreprises Marché passé en procédure adaptée Pièce 5.1 Bordereau des prix unitaires LOT1 Nature des travaux REFECTION

Plus en détail

SYSTÈMES D'INJECTION K

SYSTÈMES D'INJECTION K SYSTÈMES D'INJECTION K ASSURER LA BONNE ASSISE kuechler-technik.ch 2 Systèmes d'injection K TUYAUX D'INJECTION TUYAUX D'INJECTION K en HDPE N article Ø extérieur Ø intérieur Epaisseur de paroi Pression

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation

JOURNEE TECHNIQUE Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation Direction Territoriale Ouest JOURNEE TECHNIQUE Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation ADSTD DIAGNOSTIC DE COMPORTEMENT ET D ETAT Jean-Pierre LEVILLAIN Ingénieur conseil - JPLCONSEIL L OUVRAGE

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX (B.P.)

BORDEREAU DES PRIX (B.P.) MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Commune de Saint Victor des Oules Maître d'ouvrage : COMMUNE DE SAINT VICTOR DES OULES 30700 SAINT VICTOR DES OULES Objet du marché : Place du Château

Plus en détail

Travaux de confortement des digues Amidonniers et Sept-Deniers. Présentation du 04/07/2017

Travaux de confortement des digues Amidonniers et Sept-Deniers. Présentation du 04/07/2017 Travaux de confortement des digues Amidonniers et Sept-Deniers Présentation du 04/07/2017 La Garonne : un fleuve tumultueux... Confluence avec le bassin de l'ariège Un bassin en forme de corolle avec des

Plus en détail

Évaluation de la sécurité du barrage du lac Saint-Denis (X )

Évaluation de la sécurité du barrage du lac Saint-Denis (X ) Les amis du Lac Saint-Denis Évaluation de la sécurité du barrage du lac Saint-Denis (X0001717) Version pour commentaires Préparé par : Patrick Thibodeau, ing., OIQ no 115895 31 mai 2016 Table des matières

Plus en détail

Travaux souterrains L3 - Gros Oeuvre Université Joseph Fourier

Travaux souterrains L3 - Gros Oeuvre Université Joseph Fourier Travaux souterrains L3 - Gros Oeuvre Université Joseph Fourier 2009-2010 Introduction Différents types de tunnels les tunnels de communication : les tunnels ferroviaires, les tunnels routiers, les tunnels

Plus en détail

Zone noyée avec battement de la nappe Vaste exploitation par chambres et piliers

Zone noyée avec battement de la nappe Vaste exploitation par chambres et piliers SUIVI GÉOTECHNIQUE ET CONFORTEMENT DES ANCIENNES CARRIÈRES SOUTERRAINES DE CRAIE SUIVI GÉOTECHNIQUE ET Carrières souterraines de la MALOGNE à Cuesmes (MONS) Zones d étude Levé topographique et géotechnique

Plus en détail

Travaux souterrains Quand la montagne stocke de l énergie

Travaux souterrains Quand la montagne stocke de l énergie Architecture & technique Travaux souterrains Quand la montagne stocke de l énergie La centrale de pompageturbinage de Nant de Drance s appuiera sur les flux créés entre deux lacs. D ans le canton du Valais,

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Devis type.

Marché Public de Travaux. Devis type. Marché Public de Travaux Devis type. Maîtres de l'ouvrage Commune d AUMENANCOURT Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Maire de la Commune d Auménancourt Maître d œuvre

Plus en détail

3. Méthode de creusement de tunnel.

3. Méthode de creusement de tunnel. 3. Méthode de creusement de tunnel. Creusement par tranchée couverte 1. On creuse 2 tranchées parallèles délimitant la section du tunnel avec un grappin d excavation. Creusement par tranchée couverte 2.

Plus en détail

COMMISSION DES USAGERS DU SOUTIEN DES ÉTIAGES APPORTÉ PAR LES OUVRAGES DE NAUSSAC ET DE VILLEREST

COMMISSION DES USAGERS DU SOUTIEN DES ÉTIAGES APPORTÉ PAR LES OUVRAGES DE NAUSSAC ET DE VILLEREST COMMISSION DES USAGERS DU SOUTIEN DES ÉTIAGES APPORTÉ PAR LES OUVRAGES DE NAUSSAC ET DE VILLEREST VILLEREST, 5 NOVEMBRE 2015 ORDRE DU JOUR Eléments de bilan de l année 2015 et perspectives 2016 Hydrologie

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE DE SURVEILLANCE ET D AUSCULTATION DES V.I.P.P

GUIDE METHODOLOGIQUE DE SURVEILLANCE ET D AUSCULTATION DES V.I.P.P GUIDE METHODOLOGIQUE DE SURVEILLANCE ET D AUSCULTATION DES V.I.P.P édité par le L.C.P.C en octobre 2001 V.I.P.P : viaducs à travées indépendantes à poutres préfabriquées en béton précontraint par post-tension

Plus en détail

CADRE DE BORDEREAU TRAVAUX DE DECONSTRUCTION D'UN BATIMENT - COMMUNE DE GOURLIZON (29710)

CADRE DE BORDEREAU TRAVAUX DE DECONSTRUCTION D'UN BATIMENT - COMMUNE DE GOURLIZON (29710) 1 LOT UNIQUE : DECONSTRUCTION - DESAMIANTAGE - TRAVAUX DIVERS 1.2 SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE ens 1.3 ETAT DES LIEUX PAR CONSTAT D'HUISSIER u 1.4 DESCRIPTION DES OUVRAGES DE TRAITEMENT DE LA MERULE

Plus en détail

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire 2007-2008 Mécanique des sols et des roches Contrôle des connaissances 2 (Séance du 18 février 2008) CORRIGÉ Exercice 1. Résistance au cisaillement

Plus en détail

Impact de la sécheresse sur les constructions

Impact de la sécheresse sur les constructions Impact de la sécheresse sur les constructions ANR-ARGIC - Prévention et Traitement des dommages Synthèse des travaux des partenaires de l axe A Jean-Bernard KAZMIERCZAK 1 / 17 Contenu de l exposé 1 Prévention

Plus en détail

ANNEZIN BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PETITS TRAVAUX DE VOIRIE ET TROTTOIRS

ANNEZIN BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PETITS TRAVAUX DE VOIRIE ET TROTTOIRS ANNEZIN BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PETITS TRAVAUX DE VOIRIE ET TROTTOIRS N de Prix Désignation U Définition du Prix PU HT 1 Installation et signalisation de chantier Forfait Amenée et repli du

Plus en détail

BARRAGE DE VILLEREST REPRISE DE L ÉTANCHEITÉ DES VANNES

BARRAGE DE VILLEREST REPRISE DE L ÉTANCHEITÉ DES VANNES BARRAGE DE VILLEREST REPRISE DE L ÉTANCHEITÉ DES VANNES Présentation du barrage de Villerest La retenue Longueur : 36 Km Volume : 68 Mm3 à 304 m NGF 123 Mm3 à 314 m NGF 235 Mm3 à 324 m NGF Bassin versant

Plus en détail

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville CABANNES Tél. : / Fax :

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville CABANNES Tél. : / Fax : Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.41 Phase DCE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DPGF

Plus en détail

Décret , 5 juin 2013

Décret , 5 juin 2013 Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 26 juin 2013, 145 e année, n o 26 2603 Gouvernement du Québec Décret 550-2013, 5 juin 2013 CONCERNANT l approbation des plans et devis d Hydro- Québec pour le projet

Plus en détail

L emploi des fibres dans le béton projeté

L emploi des fibres dans le béton projeté L emploi des fibres dans le béton projeté Deux exemples de chantiers de travaux souterrains : - La descenderie de la Praz (projet LTF) - La rénovation lourde du tunnel de la Croix-Rousse (Lyon) L emploi

Plus en détail

EXEMPLE

EXEMPLE CONSTRCTION D'N RESTARANT - 97400 SAINT DENIS GROS - OEVRE 02.2 02.2.1 02.2.1.1 TRAVAX PREPARATOIRES Installation de chantier Installation et aménagement du chantier. 02.2.1.1 1 Installation de chantier

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 10 LA FISSURATION DU BETON Section 10.1 Les principes de comportement 10.1.1 Les causes de la fissuration 10.1.1.1 l identification des causes 10.1.1.2 la fissuration

Plus en détail

Traitement de talus marneux Projet de L Autoroute Est/Ouest en Algérie

Traitement de talus marneux Projet de L Autoroute Est/Ouest en Algérie Traitement de talus marneux Projet de L Autoroute Est/Ouest en Algérie Tabti S., Gendrin P. Présenté par: Saïd TABTI Journée technique «Géosynthétiques: protection contre l érosion» 23 mars 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF

DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF nature des travaux VILLAGE DE CHANAC - QUARTIER DE LA PARRO REFECTION DES RESEAUX HUMIDES - ENFOUISSEMENT DES RESEAUX SECS REFECTION DES CHAUSSEES Lot 1 - Travaux de réseaux

Plus en détail

Journée technique Ouvrages d art destinés aux «modes doux» Exemples d application dans le département de la Sarthe

Journée technique Ouvrages d art destinés aux «modes doux» Exemples d application dans le département de la Sarthe Journée technique Ouvrages d art destinés aux «modes doux» Exemples d application dans le département de la Sarthe Pont en maçonnerie en entrée d agglomération Pont ossature métallique CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OUVRAGE HYDROÉLECTRIQUE DE VOUGLANS

PRÉSENTATION DE L OUVRAGE HYDROÉLECTRIQUE DE VOUGLANS PRÉSENTATION DE L OUVRAGE HYDROÉLECTRIQUE DE VOUGLANS Jean-Pierre Lalle EDF Unité de Production Est Hydraulique 10 décembre 2013 PRÉSENTATION DE L OUVRAGE HYDROÉLECTRIQUE DE VOUGLANS Présentation des équipes

Plus en détail

Ponts et Chaussées DOA - LUXEMBOURG - Elargissement du pont passerelle OA 788 MEMOIRE TECHNIQUE. Etude de faisabilité

Ponts et Chaussées DOA - LUXEMBOURG - Elargissement du pont passerelle OA 788 MEMOIRE TECHNIQUE. Etude de faisabilité Ponts et Chaussées DOA - LUXEMBOURG - Elargissement du pont passerelle OA 788 MEMOIRE TECHNIQUE Etude de faisabilité Aix les bains, le 08 janvier 2007 TONELLO Ingénieurs Conseils - 33, Boulevard Domenget

Plus en détail

UNE NOUVELLE JEUNESSE POUR LE PONT DU TEIL! Mercredi 20 avril 2011

UNE NOUVELLE JEUNESSE POUR LE PONT DU TEIL! Mercredi 20 avril 2011 UNE NOUVELLE JEUNESSE POUR LE PONT DU TEIL! Mercredi 20 avril 2011 Septembre 2007 : rupture d un câble porteur Les travaux engagés sur le Pont du Teil par la DIR Centre-Est font suite à la rupture d un

Plus en détail

DQE Ind. : A 08/11/16 Page 1/15

DQE Ind. : A 08/11/16 Page 1/15 Page 1/15 LOT 10 : PLOMBERIE / SANITAIRE Il est demandé à l entreprise de compléter le tableau de prix et de fournir un devis détaillant les prestations et les fournitures proposées. L entrepreneur s engage

Plus en détail

Tél. : Fax. : Mise en œuvre des plaques d isolation. Préparation

Tél. : Fax. : Mise en œuvre des plaques d isolation. Préparation Mise en œuvre des plaques d isolation Préparation Le sol béton devra être dressé sans aspérités poinçonnantes Les percements dans les sols et bas de murs auront été préalablement rebouchés au ciment. Les

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME

COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME BORDEREAU DE TRAVAUX DE VOIRIE- ANNEE 2017 Accord-cadre n 2017-04-VOIRIE-0000 Communauté de communes Vallée de l Homme 4, place de la mairie 24620 LES EYZIES DE

Plus en détail

ÆDIFICIO Architectes du Patrimoine

ÆDIFICIO Architectes du Patrimoine 1 LOT N 1 : ECHAFAUDAGES - MACONNERIE - PIERRE DE TAILLE 1.2 INSTALLATIONS COMMUNES DE CHANTIER 1.2.1 LOCATION DES INSTALLATIONS DE CHANTIER - TF - 4 MOIS 1.2.2 PANNEAU DE CHANTIER - ENSEMBLE DES TRANCHES

Plus en détail

TECHNOLOGIE LES PANNEAUX DE FACADE PREFABRIQUES (DTU 22.1)

TECHNOLOGIE LES PANNEAUX DE FACADE PREFABRIQUES (DTU 22.1) PAGE 1 LOCALISATION DE L ETUDE : Les murs de façade peuvent être réalisés en maçonnerie, en béton armé ou en éléments préfabriqués. La terminologie associée est la suivante : I INTRODUCTION : D une manière

Plus en détail

Groupe de travail Liquéfaction

Groupe de travail Liquéfaction RÉSEAU ACCÉLÉROMÉTRIQUE PERMANENT FRENCH ACCELEROMETRIC NETWORK Groupe de travail Liquéfaction Rapport Préliminaire Installation du forage de Belleplaine Responsable scientifique: E. Foerster (BRGM) Responsable

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M-026

AVIS TECHNIQUE M-026 AVIS TECHNIQUE M-026 Murs de soutènement MONUMENTAL Fournisseur : Techo-bloc inc. Septembre 2011 Révision avril 2012 AVIS TECHNIQUE M-026 MONUMENTAL 2 1.0 IDENTIFICATION 1.1 Présentation 1.1.1 Renseignements

Plus en détail

TRAVAUX EN COURS MAI 2013

TRAVAUX EN COURS MAI 2013 TRAVAUX EN COURS MAI 2013 RUE JACQUES PREVERT Bâtiment C de l Association Jacques Prévert Retrait du câble alimentation électrique provisoire Entreprise IRION Remise des clés aux nouveaux locataires (2

Plus en détail

Mairie de BEAULIEU-LES-LOCHES 6, place du Maréchal Leclerc de Hautecloque Beaulieu-Lès-Loches

Mairie de BEAULIEU-LES-LOCHES 6, place du Maréchal Leclerc de Hautecloque Beaulieu-Lès-Loches Mairie de 6, place du Maréchal Leclerc de Hautecloque 37600 Beaulieu-Lès-Loches COMMUNE DE AMENAGEMENT DE LA RUE DE L ABBAYE, RUE SAINT LAURENT ET RUELLE PANNETIER D E T A I L Q U A N T I T A T I F E T

Plus en détail

Réhabilitation du barrage des Plats

Réhabilitation du barrage des Plats Réhabilitation du barrage des Plats Rehabilitation of "Les Plats" dam Marc HOONAKKER BETCGB, 44 avenue Marcelin Berthelot, 38030 Grenoble Cedex 2 marc.hoonakker@developpement-durable.gouv.fr Alain JENSEN,

Plus en détail

OBLIGATIONS DU PROPRIETAIRE VIS A VIS D'UN BARRAGE DE CLASSE C

OBLIGATIONS DU PROPRIETAIRE VIS A VIS D'UN BARRAGE DE CLASSE C 1/5 MISE EN APPLICATION DU DECRET N 2007-1735 du 11 décembre 2007 OBLIGATIONS DU PROPRIETAIRE VIS A VIS D'UN BARRAGE DE CLASSE C Tout ouvrage hydraulique, retenant de l'eau de manière permanente ou pas,

Plus en détail