RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE"

Transcription

1 RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE 10èmes Journées nationales de médecine agréée 21 Octobre NANTES Docteur Jean-Michel MAUREL, médecin conseil Assurances et services des collectivités locales

2 SOMMAIRE q DEFINITION q STABILISATION q AGGRAVATION q CAUSE EXTERIEURE q CONCLUSION

3 DEFINITION Définition du Professeur Yves SAINT-JOURS dans son traité de sécurité sociale consacré aux accidents du travail. La rechute s entend de la récidive subite et naturelle de l affection précédente sans intervention d une cause extérieure. Il s agit d une aggravation spontanée d une lésion consolidée ou apparemment guérie en dehors de toute influence des conditions de travail et à l exclusion des manifestations de gêne qui ne sont que des séquelles douloureuses habituelles du traumatisme causé par l accident.

4 Elle suppose la réalisation de trois éléments : la stabilisation de l état de la victime l aggravation de la lésion antérieure et l exclusion de toute cause extérieure Cette définition s appuie sur les arrêts de la Cour de cassation. Le Conseil d Etat s en inspire dans les principes. Il faut rappeler que si la rechute repose bien sur des notions médicales, d un point de vue juridique la Cour de cassation prend pour référence les articles L et L du code de la Sécurité sociale.

5 LA STABILISATION q Il s agit de l état de consolidation formalisé par le certificat final de consolidation et un taux d IPP. Ce taux n est absolument pas prédictif d une rechute ultérieure. q Il peut aussi s agir d une guérison: 1. «guérison apparente»: qui n exclue pas la possibilité d une rechute. 2. «guérison apparente avec retour à l état antérieur» : en cas de rechute il faudra se poser la question s il s agit d état antérieur lui même imputable 3. «guérison définitive» : il n y aura pas de rechute possible

6 L AGGRAVATION DE LA LESION ANTERIEURE Aggravation spontanée qui : 1. Survient «en dehors de toute influence des conditions de travail» 2. «A l exclusion des manifestations de gêne qui ne sont que des séquelles douloureuses habituelles du traumatisme causé par l accident» : Lien direct avec les soins post-consolidation, et le taux d IPP / ATI qui indemnise forfaitairement ces séquelles (qui englobe les soins dits d entretien à ne pas confondre avec les soins post conso?) La prescription de soins entrant dans ce cadre d exclusion ne justifient donc pas une prise en charge au titre de la rechute. La seule réapparition de gêne ou de douleurs épisodiques ne suffit pas à la reconnaissance d une rechute. 3. La rechute devrait donc survenir en dehors de l activité professionnelle A contrario une déclaration à l occasion du travail n exclue pas forcément sa reconnaissance

7 L EXCLUSION DE CAUSE EXTERIEURE q L existence d une cause extérieure ou de mécanismes bien identifiés est incompatible avec la notion d aggravation spontanée propre à la pathologie imputable. q Elle peut alors signifier la survenue d un nouvel accident. q Le nouvel accident vient ainsi aggraver l antériorité q Il convient alors d analyser les circonstances de la survenance pour qualifier l imputabilité ou non au service. q Si la survenance accidentelle est d origine privée il s agit d un accident de vie privée, non imputable. q Idem si l aggravation concerne un état préexistant à l accident de service.

8 EN CONCLUSION, des voies d amélioration Il ne faut pas confondre nouvelle lésion sur un même siège avec une rechute. En absence de certificat final exigé par les collectivités, certaines fixent la consolidation (administrative, sans taux d IPP) si besoin après avis du médecin agréé qui pourra proposer les conditions de clôture du dossier (guérison, consolidation, éventuellement l IPP). Il serait opportun que l employeur, et a fortiori le médecin agréé, n associent pas automatiquement la déclaration d une rechute à une imputabilité sans reprendre l histoire de l accident Une déclaration de rechute doit répondre au même traitement que la déclaration d un accident initial, avec ses contraintes

9 EN CONCLUSION, des voies d amélioration Les impacts financiers des rechutes «par excès» sont particulièrement lourds : q Reconnaissance d imputabilité abusive q Imputation à la mauvaise collectivité en cas de mutation ou changement d employeur q Concerne toujours les pathologies les plus fréquentes, les plus lourdes et souvent intriquées avec un état non imputable: Lombalgies, TMS q Pose de réels problèmes lors des accidents de trajet cadre Loi Badinter (Recours). Source de divergences constantes avec l assureur. Pour mémoire dans le régime général il n'y a pas de présomption d'imputabilité des lésions au titre d'une rechute en AT-MP,. La rechute est acceptée en AT si les lésions invoquées sont en lien unique direct et certain avec le traumatisme initial..

10 q MERCI DE VOTRE ATTENTION

11 Lecture de référence : L accident et la maladie du fonctionnaire imputables au service Régime juridique et garanties statutaires Michel Libes coll les indispensables Ed Berger-Levrault 2008.

MEDICALE EN FONCTION PUBLIQUE

MEDICALE EN FONCTION PUBLIQUE IMPUTABILITE XXXXXX EN COURS MEDICALE EN FONCTION PUBLIQUE Éléments constitutifs Procédures Conséquences Dr. Pierre MASSIANI, médecin légiste Unité de Médecine Légale AP-HM Marseille On dénombre, en France,

Plus en détail

Les motifs de saisine de la commission de réforme

Les motifs de saisine de la commission de réforme Accueil > CDG71 > Santé au travail > Commission de réforme > Les motifs de saisine de la commission de réforme Les motifs de saisine de la commission de réforme Dernière modification le 22/07/2013 L'accident

Plus en détail

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien cerfa n 50513#01 cerfa accident du travail notice d utilisation destinée au praticien Ce doit être utilisé pour les salariés victimes d accidents du travail, de trajet, de maladies professionnelles (dans

Plus en détail

RAPPORT MEDICAL. de M

RAPPORT MEDICAL. de M ALLOCATION TEMPORAIRE D INVALIDITE DES AGENTS DES COLLECTIVITES LOCALES RAPPORT MEDICAL de M 1 re concession N.I.R de la Sécurité Sociale Clé Révision nouvel évènement (accident, maladie) Révision quinquennale

Plus en détail

L ACCIDENT DE SERVICE

L ACCIDENT DE SERVICE L ACCIDENT DE SERVICE Le coût moyen d un accident de service pour un agent CNRACL en 2010 était de 2434 1 sans considérer les coûts induits en termes de désorganisation des services, de démobilisation

Plus en détail

Les Risques Professionnels

Les Risques Professionnels Les Risques Professionnels Sommaire Définition d un accident du travail et d une maladie professionnelle Les Formalités à accomplir: employeurs et salariés La Reconnaissance AT La Reconnaissance MP L indemnisation

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

Les risques professionnels

Les risques professionnels Les risques professionnels LES RISQUES PROFESSIONNELS Quelques définitions : Accident du travail, accident de trajet et maladie professionnelle Accident du travail : est considéré comme accident du travail,

Plus en détail

CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX En cas de congé pour maladie l agent voit son maintien de rémunération assuré par sa

Plus en détail

LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE. Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne

LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE. Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne Pour accéder au téléservice CM AT/MP : URL : https://espacepro.ameli.fr Insérer la carte CPS

Plus en détail

ATELIER 3. Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute. 2 cas pratiques. 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES

ATELIER 3. Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute. 2 cas pratiques. 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES ATELIER 3 Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute 2 cas pratiques 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES Docteur Pascal ARRIVE, animateur Docteur Jean-Michel MAUREL, expert Un agent de 48 ans

Plus en détail

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap Le contexte La Prévention de la Désinsertion Professionnelle s inscrit dans le cadre : de l accompagnement des victimes de maladie ou d accident pour les aider à conserver leur emploi ou un emploi compatible

Plus en détail

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014 année 2014 Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! >> 1 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles

Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Accidents du travail et maladies professionnelles : définitions...1 1. 1

Plus en détail

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet -

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - - Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - 1 - Les Matinées Employeurs - 2011 Qu est-ce qu une réserve motivée? La déclaration d accident du travail ou de trajet t peut être assortie

Plus en détail

FNATH Grand Sud. 10 rue du Château d Eau 31140 Aucamville. Tel. 05 61 70 24 83 Mail : fnathgrandsud@bbox.fr http//fnath-grand-sud.

FNATH Grand Sud. 10 rue du Château d Eau 31140 Aucamville. Tel. 05 61 70 24 83 Mail : fnathgrandsud@bbox.fr http//fnath-grand-sud. FNATH Grand Sud 10 rue du Château d Eau 31140 Aucamville Tel. 05 61 70 24 83 Mail : fnathgrandsud@bbox.fr http//fnath-grand-sud.org Présentation par : Audrey CANALI Secrétaire générale PRESENTATION DE

Plus en détail

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires GRAS SAVOYE PÔLE COLLECTIVITES LOCALES & ETABLISSEMENTS PUBLICS Filière Statutaire Manuel de Gestion Gestion de votre contrat d assurance statutaire GUIDE PRATIQUE 2015 Sommaire Maladie ordinaire Grave

Plus en détail

Les accidents de service et maladies professionnelles. Définitions. Note 001-2010

Les accidents de service et maladies professionnelles. Définitions. Note 001-2010 Note HYGIENE & SECURITE 001-2010 Les accidents de service et maladies professionnelles Quelque soit la collectivité, un accident ou une maladie professionnelle est un évènement lourd de conséquences au

Plus en détail

accident du travail ou maladie professionnelle du

accident du travail ou maladie professionnelle du accidents travail et maladies définis et prescrits par le en avec le médecin conseil volet 1 à conserver par le médecin traitant nom de naissance (suivi s'il y a lieu nom d'usage)-prénom accident travail

Plus en détail

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Les maladies professionnelles Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Définition et Reconnaissance des Maladies Professionnelles

Plus en détail

L ALLOCATION TEMPORAIRE D INVALIDITÉ (ATI)

L ALLOCATION TEMPORAIRE D INVALIDITÉ (ATI) indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 10 CNRACL : Stagiaires et titulaires à TNC > ou = 28h et à TC L ALLOCATION TEMPORAIRE D INVALIDITÉ (ATI) 1. Références, définition et conditions d octroi

Plus en détail

N 1262 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1262 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1262 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 juillet 2013. PROPOSITION DE LOI visant à lutter contre les abus

Plus en détail

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE Principe Cadre légal et Aspects jurisprudentiels Docteur Christophe ROSE Février 2005 SOMMAIRE NOTIONS D APTITUDE ET D INAPTITUDE INAPTITUDE TEMPORAIRE A QUELLE OCCASION

Plus en détail

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE Sommaire Présentation de la L avis de la : Recours Références Juridiques ANNEXES pour un accident de service / de trajet pour une maladie professionnelle pour un

Plus en détail

FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98

FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98 FICHE MP N 5 PARTICULARITES DES TABLEAUX N 97 ET N 98 Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier (n 97) ou provoquées

Plus en détail

& nouvelle tarification. - Les Matinées Employeurs -

& nouvelle tarification. - Les Matinées Employeurs - Arrêt de travail en cas d accident du travail & nouvelle tarification 1 Arrêt de travail : définition L arrêt de travail est prescrit par un médecin sur un imprimé i spécifique (Cerfa n 11137*02). Sur

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL Définition Conformément à l article L. 411-1 du code de la sécurité sociale, "est considéré comme un AT, l accident survenu par le fait ou à l occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant,

Plus en détail

Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987)

Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987) I/ Le contexte : Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987) L article 20 du décret 87-602 du 30/07/1987 établit les conditions pour obtenir un droit

Plus en détail

LES CONGES POUR ACCIDENT DE SERVICE, DE TRAJET ET DE MALADIE PROFESSIONNELLE

LES CONGES POUR ACCIDENT DE SERVICE, DE TRAJET ET DE MALADIE PROFESSIONNELLE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Propos introductifs (1) La santé au travail est devenue une question de société La valeur travail est importante

Plus en détail

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Les critères d de Garantie Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Document non contractuel à jour au 27/03/2015 Document à titre d information commerciale 1 Les Critères d des Garanties,

Plus en détail

Charte de télétravail pendulaire

Charte de télétravail pendulaire Charte de télétravail pendulaire 1/5 Sommaire Préambule Définition du télétravail Chapitre 1 : Contexte général 1.1 - Objet 1.2 - Champ d application Chapitre 2 : Application 2.1 - Cadre Juridique 2.2

Plus en détail

1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur.

1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur. Sommaire : 1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur. Définition. Les fondements. Conditions de recours. Le déroulement de la procédure. 2. La contre-visite médicale, les intérêts pour

Plus en détail

Que faire en cas d accident de travail sur la ferme?

Que faire en cas d accident de travail sur la ferme? Que faire en cas d accident de travail sur la ferme? Me Éric Latulippe et Me François Bouchard, avocats Firme Langlois, Kronström, Desjardins www.langloiskronstromdesjardins.com/latulippe-eric/voir-details.html

Plus en détail

Guide de gestion des carrières des enseignants de l enseignement supérieur Fiche n 14

Guide de gestion des carrières des enseignants de l enseignement supérieur Fiche n 14 Fiche n 14 Disponibilités Référence : décret n 85-986 du 16 septembre 1985 modifié La disponibilité est la position du fonctionnaire qui, hors de son administration, cesse de percevoir son traitement et

Plus en détail

Vous êtes victime d un accident de trajet

Vous êtes victime d un accident de trajet Vous êtes victime d un accident de trajet Mise à jour novembre 2012 Si vous êtes victime d un accident en vous rendant ou revenant de votre lieu de travail, cet accident peut être considéré comme un accident

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN 1/8 SOMMAIRE PREAMBULE... 3... 3 I.LES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE EPARGNE TEMPS APPLICABLES À LA VILLE DE ROUEN... 4 ARTICLE 1.LES BÉNÉFICIAIRES...

Plus en détail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail Guide de la personne déléguée Déclaration des accidents de travail Décembre 2007 Introduction Toute enseignante ou tout enseignant peut être victime d un accident de travail. Le présent document se veut

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE. PRÉVENTION by HISCOX LES BONS REFLEXES POUR ÉVITER L INEXCUSABLE

LES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE. PRÉVENTION by HISCOX LES BONS REFLEXES POUR ÉVITER L INEXCUSABLE PRÉVENTION by HISCOX LES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE LES BONS REFLEXES POUR ÉVITER L INEXCUSABLE Employer de nombreux salariés dont vous êtes éloignés au quotidien constitue un des risques majeurs

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 1. La liste des congés de courte durée... 1 2. Les modalités de prise des jours de congés de courte durée... 3 Démarches... 3 Salarié déjà absent au moment

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Bientôt parents? Vous êtes sur le marché du travail et vous serez bientôt parents. Vous vous demandez quels sont les congés parentaux payés et non payés par l employeur

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES

POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES adoptée par l assemblée générale du 15 janvier 2003 1. Préambule; 2. But de la politique; 3. Admissibilité; 4. Types de dossiers; 5. Aide financière; 6.

Plus en détail

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS Exemplaire destiné à l assuré Sport(s) pratiqué(s) par l assuré Exemplaire destiné à la société Sport(s) pratiqué(s) par l assuré Exemplaire destiné à l intermédiaire Sport(s) pratiqué(s) par l assuré

Plus en détail

Les aspects juridiques de l inaptitude

Les aspects juridiques de l inaptitude Journée d étude du 09 octobre 2015 UD CGT du Puy de Dôme Les aspects juridiques de l inaptitude 1 Plan 1 ère partie : introduction 2 ème partie : la constatation de l inaptitude 3 ème partie : l obligation

Plus en détail

ROLE DU MEDECIN DE SANTE AU TRAVAIL. CIST Thionville Dr Annick FOURRIER-ASTRANSKAS 01 juillet 2014

ROLE DU MEDECIN DE SANTE AU TRAVAIL. CIST Thionville Dr Annick FOURRIER-ASTRANSKAS 01 juillet 2014 ROLE DU MEDECIN DE SANTE AU TRAVAIL CIST Thionville Dr Annick FOURRIER-ASTRANSKAS 01 juillet 2014 ROLE DU MEDECIN «Eviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail» Le Médecin

Plus en détail

Formation des internes en médecine générale. L arrêt de travail. DRSM PACA / Corse Formation Internes en MG. Public

Formation des internes en médecine générale. L arrêt de travail. DRSM PACA / Corse Formation Internes en MG. Public Formation des internes en médecine générale L arrêt de travail 1 L arrêt de travail Lorsque l état de santé d un assuré est à l origine d une incapacité totale de travail avec nécessité de soins actifs

Plus en détail

résentationsofaxis FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CHAMP MEDICO-ADMINISTRATIF 11 Mai 2006 Docteur Jean-Michel MAUREL Médecin M

résentationsofaxis FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CHAMP MEDICO-ADMINISTRATIF 11 Mai 2006 Docteur Jean-Michel MAUREL Médecin M FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CHAMP MEDICO-ADMINISTRATIF 11 Mai 2006 Docteur Jean-Michel MAUREL Médecin M Conseil SOMMAIRE Acte 1: protection sociale de la fonction publique territoriale Les statuts:

Plus en détail

Créteil, le. L inspecteur d académie, directeur des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne

Créteil, le. L inspecteur d académie, directeur des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne Créteil, le L inspecteur d académie, directeur des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Division des affaires générales Service des affaires médicales et des accidents de

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

Guide d utilisation pour la saisie en ligne de la Commission de réforme avec le logiciel AGIRHE

Guide d utilisation pour la saisie en ligne de la Commission de réforme avec le logiciel AGIRHE Guide d utilisation pour la saisie en ligne de la Commission de réforme avec le logiciel AGIRHE Afin de vous faciliter la saisine de la Commission de réforme et de vous permettre de disposer d un suivi

Plus en détail

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Denis Gobeille, M. Sc. R.I. Conseiller en ressources humaines agréé Conseiller en régimes d assurance collective Agir face à l'invalidité en

Plus en détail

Comment déclarer une maladie professionnelle

Comment déclarer une maladie professionnelle Comment déclarer une maladie professionnelle Mise à jour novembre 2012 CCAS - Comment déclarer une maladie professionnelle Une maladie professionnelle est la conséquence de l exposition plus ou moins prolongée

Plus en détail

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006 DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE 20 janvier 2006 Approuvé par le Conseil de l Université de Montréal le 30 janvier 2006 Table des matières

Plus en détail

Direction des Risques Professionnels Département prévention Prévention de la désinsertion professionnelle 10 SEPTEMBRE 2013 -

Direction des Risques Professionnels Département prévention Prévention de la désinsertion professionnelle 10 SEPTEMBRE 2013 - CONSTAT pour 5% des salariés suivis par un médecin du travail se pose la question de l aptitude médicale au poste soit 700 000 personnes 150 000 avis d inaptitude sont émis chaque année contre 70 000 il

Plus en détail

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES Principaux textes concernant les commissions de réforme : Fonction publique de l état : Loi n 84-16 du 11 janvier 1984 Décret n 86-442 du 14 mars 1986

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE Association du personnel de l École Polytechnique 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Afin de ne pas alourdir le texte, tous les termes faisant référence à des personnes

Plus en détail

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Seynod, le 27 juin 2011 Références juridiques : NOTE d INFO n 2011-05 POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux

Plus en détail

INVALIDITE. ELSM 93 Docteur RIO Béatrice

INVALIDITE. ELSM 93 Docteur RIO Béatrice INVALIDITE ELSM 93 Docteur RIO Béatrice T1 Grands principes PLAN Conditions médicales Conditions administratives Demande Prestations Catégories Durée Contentieux Exemples T2 GRANDS PRINCIPES DU RISQUE

Plus en détail

CONTRÔLE ET SIGNALEMENT DES ARRÊTS

CONTRÔLE ET SIGNALEMENT DES ARRÊTS DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation CONTRÔLE ET SIGNALEMENT DES ARRÊTS Données chiffrées, recours possibles 07 octobre 2015 1 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Plus en détail

Pour une indemnisation équitable et un accompagnement des victimes de dommages corporels

Pour une indemnisation équitable et un accompagnement des victimes de dommages corporels Pour une indemnisation équitable et un accompagnement des victimes de dommages corporels 1 Les dommages corporels en chiffres Nombre d accidents corporels en France Accidents de la circulation (source

Plus en détail

Nouvelle tarification des entreprises

Nouvelle tarification des entreprises Nouvelle tarification des entreprises 1- Qu est-ce que la «tarification»? En France, 2 millions d établissements des secteurs de l industrie, du service et du commerce cotisent en fonction de leur taille,

Plus en détail

En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé?

En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé? En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé? Fiche juridique Accident du travail Lorsqu un ouvrier ou un employé a un accident du travail (ou sur le chemin du travail),

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE LA CARRIERE DES FONCTIONNAIRES AU CAMEROUN

CARACTERISTIQUES DE LA CARRIERE DES FONCTIONNAIRES AU CAMEROUN CARACTERISTIQUES DE LA CARRIERE DES FONCTIONNAIRES AU CAMEROUN La notion de poste de travail préserve les éléments essentiel de la Fonction Publique de carrière L existence d un statut ( 1) et l aménagement

Plus en détail

Personnel de l établissement

Personnel de l établissement INFORMATION DE GESTION IG-G4-1070-01 Prise des congés annuels Responsable de l application : Directeur des services administratifs À l usage de : Documents de référence : Personnel de l établissement Dispositions

Plus en détail

RISQUES PROFESSIONNELS

RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PROFESSIONNELS LE PARCOURS D UNE DEMANDE DE MALADIE PROFESSIONNELLE Réunion CCI: l ergonomie au travail Le 26 juin 2007 Répartition des maladies professionnelles déclarées en Sarthe En Sarthe 2006

Plus en détail

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Toute personne dispose de la liberté de choisir son domicile et nul ne peut apporter aux droits

Plus en détail

Réparation du préjudice corporel en Algérie

Réparation du préjudice corporel en Algérie Réparation du préjudice corporel en Algérie Communication en deux parties: 1. Le cadre institutionnel 2. L expertise médicale Première partie Le cadre institutionnel Introduction 1. La réparation du préjudice

Plus en détail

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes La profession infirmière Elle est protégée par le Code de la santé publique. L exercice

Plus en détail

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale.

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale. COMPTE EPARGNE TEMPS Note d'information N 2010-15 du 6 septembre 2010 COMPTE EPARGNE TEMPS REFERENCE : Décret n 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant certaines dispositions relatives au compte épargne temps

Plus en détail

Modèle lettre saisine CDR + liste pièces à joindre

Modèle lettre saisine CDR + liste pièces à joindre Modèle lettre saisine CDR + liste pièces à joindre Avignon, le à Monsieur Le Président de la Commission de Réforme CDG 84 Secrétariat de la Commission de Réforme 80J rue Marcel Demonque AGROPARC CS60508

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles POLITIQUE SUR LA DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS GASPÉ, LE 30 AVRIL 2004 1. PRÉAMBULE : Dans le cadre des dispositions prévues à la Loi (L.Q. 2002, ch. 71, art.

Plus en détail

Le dispositif de la maladie imputable au service

Le dispositif de la maladie imputable au service LA QUESTION DE L IMPUTABILITÉ AU SERVICE DES MALADIES RÉSULTANT DE LA FRAGILITÉ PSYCHOLOGIQUE D UN FONCTIONNAIRE EN DEHORS DE TOUTE FAUTE DE L EMPLOYEUR PUBLIC Le dispositif de la maladie imputable au

Plus en détail

Maladies Professionnelles en lien avec les TMS

Maladies Professionnelles en lien avec les TMS DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Maladies Professionnelles en lien avec les TMS Statistiques Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Les statistiques nationales

Plus en détail

ASSISTANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL

ASSISTANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL ASSISTANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL NOTICE D INFORMATION Conforme à l article L.141-4 du Code des Assurances Les prestations de la convention d'assistance n 516314 / 0004 sont souscrites par la banque

Plus en détail

et bien naviguer sur votre compte!

et bien naviguer sur votre compte! Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! année 2011 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

C.E.R.N.A. ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE

C.E.R.N.A. ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE Partenaire de C.E.R.N.A. 14 ème journée juridique Vendredi 18 novembre 2005 ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE I - Quelques statistiques II - Quelles garanties pour les dommages corporels III -

Plus en détail

GUIDE. de l agent victime d un accident ou d une maladie professionnelle

GUIDE. de l agent victime d un accident ou d une maladie professionnelle GUIDE de l agent victime d un accident ou d une maladie professionnelle 1 2 Pourquoi déclarer un accident ou une maladie professionnelle? En tant qu agent de l Inserm, vous bénéficiez de la protection

Plus en détail

LES FRAIS DE CURES THERMALES

LES FRAIS DE CURES THERMALES LES FRAIS DE CURES THERMALES Modalités de prise en charge DISPOSITIONS GENERALES Il n existe pas de congé statutaire pour les cures thermales. Un fonctionnaire ne peut cesser son travail pour effectuer

Plus en détail

Le congé de maladie ordinaire des fonctionnaires territoriaux

Le congé de maladie ordinaire des fonctionnaires territoriaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements:

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements: Indemnités de petits déplacements: Indemnité de repas: Indemnise forfaitairement le salarié des suppléments de frais occasionnés par la prise du déjeuner en dehors de sa résidence habituelle. Indemnité

Plus en détail

Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF

Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF A partir du 1 er mai 2015 : Les banques se sont engagées à n utiliser que les caractéristiques appartenant à la liste des critères

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 02/2010 Cl. C 44 Colmar, le 5 janvier 2010 Màj. novembre 2012 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - RHIN F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E 2 2, r u e W i l s o

Plus en détail

Class action en droit français

Class action en droit français Class action en droit français Commission juridique de la Chambre Franco- Allemande de Commerce et d Industrie Paris, le 12 mai 2013 Christian Connor Avocat au Barreau de Paris cconnor@lmtavocats.com Introduction

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

Annexe 8 - Données exploitables dans la base «Gestion des Risques» du SGMC D EDF-GDF (pour les deux risques AT et MP)

Annexe 8 - Données exploitables dans la base «Gestion des Risques» du SGMC D EDF-GDF (pour les deux risques AT et MP) Annexe 8 - Données exploitables dans la base «Gestion des Risques» du SGMC D EDF-GDF (pour les deux risques AT et MP) Les lignes soulignées et en italique correspondent à des sections dans la base. Toutes

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

NOM DE L AGENT STAGIAIRE :... NOM DE LA COLLECTIVITE :... EXAMEN OU CONCOURS PREPARE :...

NOM DE L AGENT STAGIAIRE :... NOM DE LA COLLECTIVITE :... EXAMEN OU CONCOURS PREPARE :... NOM DE L AGENT STAGIAIRE :... NOM DE LA COLLECTIVITE :... EXAMEN OU CONCOURS PREPARE :... PREAMBULE Le présent document a pour objectif principal de favoriser l action conduite par la délégation régionale

Plus en détail

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION (la «Bourse») A. Objet Le conseil d administration de la Bourse (le «conseil») a établi un comité de surveillance de la réglementation (le «comité») afin d aider le conseil à superviser les responsabilités

Plus en détail

!" # $ #! ## % #! &'

! # $ #! ## % #! &' !"# $#!## %#!&' ! "##$ %& Accidents du travail 8,7% 1,3% Accidents du trajet Maladies professionnelles 90,0% Honoraires 1011 Hospit. 2595 Prescript. 1455 Autres 666 ITP 10246 IPP 21216 AT / MP - Dépenses

Plus en détail