A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité"

Transcription

1 Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33 - Monter et raccorder des appareils sanitaires 34 - Établir le diagnostic d'un dysfonctionnement sur un réseau sanitaire 321. Identifier sur un plan les organes du réseau et leur position 322. Tracer le parcours des canalisations 323. Déterminer le diamètre des canalisations 324. Façonner un tube d alimentation en eau 325. Assembler des tubes d alimentation en eau de même nature 326. Poser et raccorder un réseau d alimentation en eau 327. Gérer les déchets provenant de ces travaux Page 1 sur 22

2 Contextualisation d apprentissage Déterminer le diamètre des canalisations Déterminez le diamètre d'une alimentation en fonction de l'appareil sanitaire à raccorder. Page 2 sur 22

3 Cheminement d apprentissage CHEMINEMENT A chaque séance vous devez Consulter les notices techniques Exécuter le travail demandé Faire contrôler votre travail Réaliser l évaluation Page 3 sur 22

4 L'eau -1 Besoins en eau Les besoins domestiques en eau varient suivant l'importance de l'équipement. On peut évaluer globalement les besoins domestiques à 100 litres par habitant et par jour. Les éléments suivants permettent de déterminer avec plus de précision les besoins en eau : > Cuisine, boisson, toilette : 30 litres par personne et par jour, > WC avec chasse d'eau : 20 litres par personne et par jour, > Pour une douche : 25 litres, > Pour un bain : 120 litres, > Pour la lessive : 120 litres par personne et par semaine. Pour une maison individuelle, il faut tenir compte de l'importance du jardin qui doit être arrosé. Celui-ci peut exiger pendant certaines périodes de l'été 6 à 8 litres par mètre carré et par jour suivant la nature du sol et la température extérieure. Il faut également se méfier des fuites. Un simple robinet qui fuit au goutte à goutte sous une pression de réseau de 3 bars, représente une perte annuelle d'environ 300 litres. Les débits de base des appareils sont donnés par la norme NF P Canalisation utilisée pour le transport de l'eau On peut utiliser comme tube : Le cuivre : en apparent, en encadré ou enrobé, Le polyéthylène : en enterré, très peu en apparent, Le P.E.R (polyéthylène réticulé), en encastré, Le PVC pression : en enterré, Le plomb : interdit pour l'eau chaude sanitaire et pour l'eau potable (par le règlement sanitaire départemental), Les flexibles : en raccordement d'appareil, ou d'élément (colonne montante producteur d'eau chaude ). Page 4 sur 22

5 L'eau -2 Canalisation d'évacuation Le cuivre : raccordement d'appareil, collecteur d'appartement, Le PVC : sur l'ensemble du réseau, La fonte : raccordement des cuvettes de WC, chutes, descentes, collecteurs, Le grès : chutes, descentes, collecteurs principaux, Le polypropylène : raccordement d'appareil, collecteur d'appartement, Le plomb : raccordement d'appareil, collecteur d'appartement, Les flexibles : raccordement d'appareil. L'apparent implique aussi la pose en dissimulé accessible (ex. : derrière un faux plafond, une gaine technique). Robinetterie La robinetterie de bâtiment est celle que l'on trouve sur l'installation sanitaire proprement dite. La robinetterie sanitaire est celle qui équipe les appareils sanitaires. Robinetterie de bâtiment La robinetterie de bâtiment se compose essentiellement de robinets d'arrêt, de puisage. Les robinets d'arrêt se placent directement sur les canalisations. Ils permettent l'interruption de l'eau, facilitant ainsi les interventions sur les parties en aval de l'installation. Toute installation doit être équipée d'un robinet d'arrêt général (qui peut être le robinet de compteur), de robinet d'arrêt particulier permettant d'isoler certaines parties d'installations, comme la salle de bains, le réseau d'arrosage Page 5 sur 22

6 L'eau -3 Les robinets de puisage sont des robinets simples, destinés à fournir de l'eau à certains usages particuliers, comme le garage ou le jardin. Robinet de puisage Robinetterie sanitaire Mélangeur de lavabo Robinetterie sanitaire La robinetterie sanitaire termine une installation de distribution et permet à l'usager de puiser de l'eau à ses appareils sanitaires. De la qualité de cette robinetterie dépend bien souvent la qualité acoustique de votre installation. Vous devez savoir que certaines robinetteries sont normalisées et qu'elles répondent donc à des critères de qualité rigoureusement contrôlés. Vous devez reconnaître ces robinetteries parce qu'elles sont labellisées NF. Ce label implique obligatoirement que ces robinetteries répondent à la norme NF D , cette norme intègre maintenant le classement E.A.U. de l'association Epebat, ce qui implique que les robinets font l'objet d'essais permettant de les classer dans les rubriques du classement E.A.U. Caractéristiques hydrauliques ou d'ecoulement : E Caractéristiques Acoustiques : A Caractéristiques mécaniques ou résistance à l'usure : U Ce classement est caractérisé par l'association aux 3 lettres E.A.U., d'un indice 1, 2, 3 ou 4 correspondant à un niveau de performance ou de qualité. Page 6 sur 22

7 Canalisations en cuivre Un matériau polyvalent facile à travailler Le tube de cuivre convient aussi bien pour l'eau froide que pour l'eau chaude. Il subit cependant des dilatations importantes qui seront absorbées par des fourreaux et une disposition judicieuse des colliers. Le cuivre est élastique et rigide à la fois, malléable mais résistant. Il permet d'établir des réseaux de canalisations sans trop de difficultés. Très lisse intérieurement, le tube de cuivre offre moins de résistance à l'écoulement que les tubes en acier. La pose d'un tube de cuivre se fait avec un outillage léger et peu encombrant. Les avantages de l'utilisation du cuivre sont : Sa légèreté, Sa résistance mécanique, Sa facilité de travail (soudage, cintrage, coupe, raccordement), Son aspect agréable à l'œil qui permet des canalisations apparentes. Cuivre écroui et cuivre recuit Le cuivre écroui se présente sous la forme de barres rigides de différents diamètres et de longueur variant de 4 à 6 mètres. Le cuivre recuit se présente sous la forme de couronnes pour des tuyaux ayant des diamètres maximum de 20 mm. L'utilisation du cuivre écroui ou du cuivre recuit dépend de la nature des travaux à effectuer. Le cuivre écroui se cintre mal, il est plutôt utilisé pour les parties droites, tandis que le cuivre recuit s'utilise dans les parcours sinueux. Dimensions courantes Les diamètres les plus couramment utilisés en plomberie pour les tubes de cuivre sont : 10 x 1-12 x 1-14 x 1-16 x 1 Le premier chiffre indique le diamètre extérieur en mm et le second indique l'épaisseur. Un matériau inoxydable Le cuivre est un matériau pratiquement inoxydable qui peut être laissé nu et à l'air libre. Si on désire garder les canalisations apparentes, il est préférable de les vernir car elles ont tendance à se ternir légèrement dans le temps. Les tubes et raccords peuvent être nickelés ou chromés. Il est à noter que dans certains cas, des dépôts cellulaires peuvent provoquer une corrosion du cuivre. Mis à part ce cas, les contacts à éviter entre le cuivre et les autres matériaux sont rares. Comme pour les autres matériaux, l'emploi de fourreaux est conseillé pour les autres parois (murs et planchers). Il existe également des cuivres isolés thermiquement. Page 7 sur 22

8 Spécification du tube cuivre utilisé en chauffage et en sanitaire Les caractéristiques métallurgiques, dimensionnelles et mécaniques sont définies par la norme :NF A t font l'objet du Document Technique Unifié : DTU 60.5 Cette norme s'applique aux tubes ronds en cuivre destinés à : la distribution d'eau chaude et d'eau froide sanitaire l'évacuation des eaux usées le chauffage à eau chaude la distribution de gaz la distribution des combustibles liquides Le marquage est obligatoire : _ indélébile tous les 30 cm environ _ repère du fabricant suivi du diamètre extérieur et de l'épaisseur de la paroi, et de la référence à la norme Exemple : (fabricant) - 14 x 1 - NFA Etats de livraison : Recuit désignation O Symboles AFNOR (1) Ecroui dur désignation H 14 Epaisseurs normalisées : 0,8 et 1mm Longueurs normalisées : Recuit en couronnes de 25 ou de 50 m Ecroui dur barres de 5 m Tube cuivre écroui (barre de 5 m) Tube cuivre recuit (couronne de 25 à 50 m selon le diamètre) Page 8 sur 22

9 Caractéristiques physiques des tubes cuivre Caractéristiques physiques des tubes de cuivre Diamètre extérieur (mm) Epaisseur (mm) Diamètre intérieur (mm) Poids au mètre (kg) Section de passage (mm²) Volume intérieur au mètre (dm 3 ) Surface intérieure au mètre (m²) Surface extérieure au mètre (m²) Ces valeurs sont calculées pour les dimensions théoriques des tubes Page 9 sur 22

10 Tube polyéthylène pour réseau de distribution d'eau potable Il existe plusieurs types de tubes polyéthylène de qualité et de densités différentes. Seuls les tubes satisfaisant à la norme :N.F.T sont utilisés pour les réseaux de distribution d'eau potable. Diamètres extérieurs nominaux, épaisseurs nominales, tolérances - Dn 20 à 50 Diamètre extérieur nominal Dn (1) Epaisseur nominale (2) Tolérance sur diamètre extérieur moyen PN 6 PN 10 PN 12,5 PN 16 (3) , ,7 4,5 50 2,4 3,7 4,6 5,6 + 0, , , , ,5 0 (1) Correspond au diamètre extérieur moyen minimal, exprimé en millimètres (2) Correspond à l'épaisseur minimale, exprimée en millimètres Marquage Chaque tube doit porter de façon apparente et indélébile, répétées au moins une fois par mètre et dans l'ordre, les indications suivantes à minima : la désignation commerciale et/ou le sigle du fabricant l'indication PE 63 Eau potable suivie de la valeur de la PN les dimensions du tube : diamètre extérieur nominal x épaisseur nominale la date de fabrication : année (2 derniers chiffres de l'année de fabrication) et quinzaine (lettre) le numéro du lot de fabrication (un numéro de lot correspond à une fabrication à partir d'une composition donnée, extrudée en continu sur une machine donnée, dans un diamètre donné, pour une campagne donnée) l'origine de la matière première (lettre affectée d'un commun accord entre le fabricant et l'utilisateur) Exemple de marquage : XXX PE 63 EAU POTABLE 12,5 160 x 14,6 88M YYY R Page 10 sur 22

11 Tube en PER -1 Depuis quelques années, les tubes PER (Polyéthylène Réticulé haute densité) remplacent de plus en plus les tubes de cuivre traditionnel dans les installations de plomberie. Présentation du tube en PER Le PER se présente en couronne, parfois pré-gainée, et généralement de couleur rouge ou bleu afin de faciliter le repérage ultérieur (les caractéristiques du PER sont identique, quelque soit la couleur)..le tube PER ou polyéthylène réticulé haute densité ou encore PEX (appellation internationale) tend à supplanter le tube cuivre. Il peut aussi être fabriqué en polybutène (PB). Il peut servir autant pour la plomberie sanitaire que pour les installations de chauffage. Ce matériau semi-rigide se présente en différentes couleurs pour un repérage aisé de leur fonction. Contrairement au tuyau PVC classique et au PVC surchloré, il peut servir à alimenter en eau chaude ou en eau froide (couleur différente des tubes). Pour une plomberie sans soudure, le PER est rapide à monter comme un tuyau flexible mais ce dernier est plutôt réservé aux accès difficiles. Bon à savoir : le tube multicouche est un tuyau en PER «amélioré», qui demande lui aussi un outillage spécifique pour le mettre en œuvre. Page 11 sur 22

12 Caractéristiques du tube en PER Tube en PER -2 Les principales caractéristiques du tuyau en PER sont : Pour l'eau chaude/froide (ECFS), une température maximum de 60 C et une pression de 6 bars. Pour le chauffage, une température par radiateur de classe 0, une température de 90 C et une pression de 4 bars. Pour les planchers chauffants de classe 2, une température de 50 C et une pression de 6 bars. Diamètres courants du tube en PER Les tuyaux en PER sont définis par leur diamètre extérieur et leur épaisseur, en millimètres : 12 1,1 soit 10 mm de diamètre intérieur (12 épaisseur 2 = 12 2, 2 = 9,8) 16 1,5 20 1,9 25 2,3 Les outils pour le PER pince à glissement pour les raccords et coupe-tube Page 12 sur 22

13 Tube en PER -3 Tableau des diamètres des canalisations à adopter en fonction des sanitaires à raccorder, par unité et leur coefficient à partir de deux. Appareil Débit (l/s) Diamètre intérieur minimum des canalisations Coefficient Évier 0,20 l/s 12 mm 2,5 Lavabo 0,20 l/s 10 mm 1,5 Bidet 0,20 l/s 10 mm 1 Baignoire 0,33 l/s 13 mm < ou = 150 l : l : 3,3 240 l : 3,9 260 l : 4,1 300 l : 4,5 Douche 0,20 l/s 12 mm 2 Poste d'eau Robinet ½ 0,33 l/s 12 mm 2 Poste d'eau Robinet ¾ 0,42 l/s 13 mm 2 WC à réservoir 0,12 l/s 10 mm 0,5 WC avec robinet individuel 1,50 l/s Au moins le Ø du robinet 1 Lave-mains 0,10 l/s 10 mm 0,5 Machine à laver 0,20 l/s 10 mm 1 Lave-vaisselle 0,10 l/s 10 mm 1 Bon à savoir : si vous avez plusieurs appareils à alimenter avec le même tronçon de tuyauterie, le diamètre change! En effet, il faut alors appliquer un coefficient spécifique à chaque appareil qui est ensuite additionné pour donner le diamètre minimal d'alimentation du groupe d'appareils. Page 13 sur 22

14 Tube en PER -4 Tableau du diamètre minimal/somme des coefficients À partir de 15 appareils, le calcul se fait sur la base des alimentations collectives. Somme des coefficients des appareils Diamètre intérieur arrondi à la dimension courante sanitaires supérieure 2 12 mm 3 12 mm 4 16 mm 5 16 mm 6 16 mm 7 16 mm 8 20 mm 9 20 mm mm mm mm mm mm mm Le marquage obligatoire des tubes PER Tous les tubes doivent avoir un marquage qui indique : le fabricant et/ou le nom commercial du produit ; le diamètre et l'épaisseur du tube ; le type de matériau ; la température et la pression maximale supportée ; le numéro de l'avis technique ; le logo du CSTB avec les deux derniers numéros du certificat ; la date de fabrication ; la taille en longueur du tube ; les classes d'application qui sont au nombre de trois. Page 14 sur 22

15 Caractéristiques des raccords et tubes acier filetables -1 Spécifications des tubes et aciers couramment utilisés en chauffage Eau chaude : 90 / 70 - Eau surchauffée Vapeur B.P. : Technique d'assemblage dominante FILETAGE = NF Technique d'assemblage dominante SOA (Soudage Oxy- Acétylénique = NF ) Eau chaude et froide sanitaire : NF G et NF G (G comme galvanisé) Spécification NF NF Anciennes appellations "Tarif 1" - "tube gaz soudé" série légère NF "Tarif 3" tube gaz sans soudure" série moyenne NF Appellation actuelle NF D ext. Epaisseur NF D ext. Epaisseur Marquage Obligatoire Obligatoire Assemblage SOA / SEA Filetage gaz SOA / SEA Filetage gaz Nuance acier Résistance rupt. Températures d'usage Mini Maxi Pressions de service d'épreuve TS N / mm² - 10 C C Filetés = 10 bars Lisses = 16 bars 50 bars TS N / mm² - 10 C C Filetés = 10 bars Lisses = 16 bars 50 bars Page 15 sur 22

16 Caractéristiques des raccords et tubes acier filetables -2 Caractéristiques dimensionnelles des tubes acier D extérieur NF NF Nominal mm e mm Masse linéique kg / m e mm Masse linéique kg / m 8/13 13,5 2,0 0,567 2,3 0,635 1/4 12/17 17,2 2,0 0,75 2,3 0,845 3/8 15/21 21,3 2,3 1,08 2,6 1,20 1/2 20/27 26,9 2,3 1,40 2,6 1,56 3/4 26/34 33,7 2,9 2,20 2,6 2,41 1" 33/42 42,4 2,9 2,82 3,2 3,09 1" 1/4 40/49 48,3 2,9 3,25 3,2 3,56 1" 1/2 50/60 60,3 3,2 4,51 3,2 5,03 2" 60/ ,2 5,27 3,6 5,90 2" 1/4 66/76 76,1 3,2 5,75 3,6 6,44 2" 1/2 80/90 88,9 3,2 6,76 4,0 8,38 3" 90/ ,6 3,6 8,70 4,0 9,63 3" 1/2 Page 16 sur 22

17 Conditions d'emploi des canalisations usuelles (DTU 60) Nature des canalisations Eau froide Eau chaude Eaux vannes Gaz Tubes de cuivre > Ecroui X X X X > Recuit X X X X > Intermédiaire X X X X > Gainage obligatoire X X X > Gainage obligatoire ou bandes adhésives si risque de contact avec les armatures, ou pose sans ravoirage > Brasage fort prescrit suivant spécifications pour le gaz > Brasage fort recommandé X X X X X Tube en acier noir > Protection obligatoire par bandes adhésives si risque de contact avec les armatures X X Tube en acier galvanisé X X > Protection anti-corrosion X X > Soudo-brasage en cas d'assemblage obligé X X > Gaine obligatoire X PVC X Polyéthylène > Suivant ATEC X X X Page 17 sur 22

18 Diamètres préconisés pour les tubes d'alimentation et d'évacuation des principaux appareils sanitaires Diamètres des tubes en mm Désignation de l'appareil sanitaire Alimentation Evacuation Cuivre* P.E.R.** P.V.C. Lavabo 12 X 1 10/12 32 Lave-mains 12 X 1 10/12 32 Bidet 12 X 1 10/12 32 Evier 14 X 1 13/16 40 Baignoire 16 X 1 13/16 40 Douche 16 X 1 13/16 40 Réservoir de chasse d'eau 10 X 1 10/12 W.C. 100 Poste d'eau 14 X 1 13/16 40 Robinet de jardin 16 X 1 13/16 Lave-linge 14 X 1 10/12 40 Lave-vaisselle 14 X 1 10/12 40 * Pour le cuivre, le premier chiffre est le extérieur, le second l'épaisseur du cuivre. ** Pour le P.E.R., le premier chiffre est le intérieur, le second le extérieur. P.E.R. = tube en polyéthylène réticulé Page 18 sur 22

19 Schéma perspectif d'installation Page 19 sur 22

20 Schéma d'une installation sanitaire (exemple de de distribution) SCHEMA PLAN Légende Raccordement d'appareils sanitaires Avant de raccorder un appareil sanitaire sur un collecteur, voire sur une chute, il est important de connaître le diamètre de raccordement du siphon. Il est formellement interdit de réduire le diamètre d'évacuation (voir tableau ci-joint). Page 20 sur 22

21 Exercice En pensant aux appareils sanitaires qui équipent votre salle de bains, ainsi que les autres pièces de votre logement, déterminez la nature et le diamètre d'alimentation des différents appareils Page 21 sur 22

22 Evaluation FICHE REPONSE Nom : Prénom : n : 1) Indiquez le du tube d alimentation en cuivre pour les appareils ci-dessous : Appareil sanitaire Baignoire Lavabo Bidet Evier Urinoir Bac à douche W.C. Diamètre 2) Indiquez le du tube d alimentation en P.E.R. pour les appareils ci-dessous : Appareil sanitaire Baignoire Lavabo Bidet Evier Urinoir Bac à douche W.C. Diamètre Page 22 sur 22

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA Avis Technique 14/04-912 Révision de l Avis Technique 14/01-621 Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohre Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Société HENCO INDUSTRIES NV Toekomstlaan 27 B-2200 Herentals Belgique Usine : Herentals. Vu pour enregistrement le 6 février 2006

Société HENCO INDUSTRIES NV Toekomstlaan 27 B-2200 Herentals Belgique Usine : Herentals. Vu pour enregistrement le 6 février 2006 Avis Technique 14/05-987 Révision de l Avis Technique 14/01-636 Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem HENCO PEXc/AL/PEXc Titulaire : Société HENCO INDUSTRIES

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206 Avis Technique 14/06-1056 Tubes multicouches PEX/AL/PE Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

Référentiel Professionnel

Référentiel Professionnel Référentiel Professionnel INSTALLATEUR EN SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES 1/26 SOMMAIRE 1. INTITULE DE L'EMPLOI-TYPE...3 1.1 Fiche(s) ROME de rattachement... 3 1.2 Autres(s) appellation(s) de l emploi-type...

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16 4 464 Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 6 VXG44... Corps en bronze CC49K (Rg5) DN 5...DN 40 k vs 0,25...25 m 3 /h Corps filetés avec étanchéité par joint plat G selon ISO 228/ Des raccords à vis

Plus en détail

Règles DTU 60.11 Octobre 1988

Règles DTU 60.11 Octobre 1988 Règles DTU 60.11 Octobre 1988 DTU P 40-202 Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation des eaux pluviales Analyse Les présentes règles de calcul annulent

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant)

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de Cuisines (meubles, carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - VMC (Ventilation

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments

Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments Olivier CORREC Mél : olivier.correc@cstb.fr Contexte des réseaux d eau sanitaire Exigences générales : o Sécuriser la consommation

Plus en détail

AQUACOME. Distribution eau chaude et froide sanitaire Alimentation radiateurs et climatisation. Mise en œuvre

AQUACOME. Distribution eau chaude et froide sanitaire Alimentation radiateurs et climatisation. Mise en œuvre AQUACOME Mise en œuvre S o m m a i r e Aquacome Schémas de principe d'installations 2-3 Composants du système Tubes 4-9 Accessoires de sorties et de branchements -11 Collecteurs / distributeurs - Vannes

Plus en détail

Sertissage Aciers COMAP,

Sertissage Aciers COMAP, Sertissage Aciers COMAP, passez à la vitesse supérieure! Jean Vasseur Communication - Photo : Domino Pascal P. Plombier (Lyon) XPress aciers Carbone XPress aciers Inox RAPIDITÉ Réalisez vos installations

Plus en détail

PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE

PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE PIERRE ASSELIN LES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE SANITAIRE MISE EN ŒUVRE SOMMAIRE 1 AVANT-PROPOS 17 2 LES RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES 19 2.1 Domaines traditionnel et non traditionnel 20 2.2 Techniques courantes

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

VERSION 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé les travaux

VERSION 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé les travaux VERSION 2011 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt du 1 er janvier 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Multitrapress. Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 TRA

Multitrapress. Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 TRA Multitrapress Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 1 TRA TRA Le groupe, dont la création remonte à 1990, est implanté dans plusieurs pays Européens. Le groupe réalise un chiffre

Plus en détail

OUTILLAGE MANUEL. Plomberie Outils spécifiques pour la plomberie. Clé serre-tube STILLSON ROTHENBERGER. Clé serre-tube en alliage ALUDUR ROTHENBERGER

OUTILLAGE MANUEL. Plomberie Outils spécifiques pour la plomberie. Clé serre-tube STILLSON ROTHENBERGER. Clé serre-tube en alliage ALUDUR ROTHENBERGER Clé serre-tube STILLSON ROTHENBERGER Travail à une main "par cliquet", machoire mobile sur ressorts, autoblocante. Pré-réglage rapide du diamètre de tube par marquage sur la machoire mobile. Écrou de réglage

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

8 PLOMBERIE SANITAIRES CCTP + DPGF CHAUFFAGE-RAFRAICHISSEMENT DCE. Maître d'ouvrage. Maître d'œuvre. Bureau d'etudes

8 PLOMBERIE SANITAIRES CCTP + DPGF CHAUFFAGE-RAFRAICHISSEMENT DCE. Maître d'ouvrage. Maître d'œuvre. Bureau d'etudes DCE N du dossier [14-036] Maître d'ouvrage Maître d'œuvre EXTENSION D UN CENTRE MULTI-ACCEUIL DE VARENNES SUR ALLIER COMMUNAUTE DE COMMUNES DE VARENNES FORTERRE 18, rue de Vouroux 03150 VARENNES SUR ALLIER

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT Le Plomb dans l eau De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelle est son origine? Responsabilités Quels sont les effets néfastes du plomb dans l eau sur la santé? Comment les détecter?

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

APPAREILLAGES AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE

APPAREILLAGES AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE 51 POSTES POSTES FLAMME MINIFLAM BOUTEILLE Air liquide Unité 1 poste 455250 Poste de soudage OXY/AD sur chariot mobile Autonomie d'environ

Plus en détail

Flexibles de raccordement sanitaire et chauffage

Flexibles de raccordement sanitaire et chauffage Flexibles de raccordement sanitaire et chauffage Tarif 04/2014 Index Luxor Nous sommes prêts 4 Nous sommes Qualité 5 Nous sommes le fabricant 6 Flexibles de raccordement DN8 9 DN10 15 DN10 Appareils 16

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS RSDG 1 Rev1 Juillet 2013 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. 5. 6. OBJET DU CAHIER DES CHARGES 4 LES OUVRAGES CONCERNES 5 NORMES DE REFERENCE

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2 «Les patios de Millery» Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES MAISONS (document non contractuel

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UN ATELIER LOCATIF Bâtiment B2 Zone d Activités de Varenne et Scie 76590 CRIQUETOT SUR LONGUEVILLE DOSSIER D APPEL D OFFRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Lot n 07 PLOMBERIE

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS!

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS! 2008 50 ANS D INNOVATIONS! WC SALLE DE BAINS CUISINE BUANDERIE CHAUDIÈRE CLIMATISEUR SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX pour créer des sanitaires partout dans la maison SFA c est facile pour

Plus en détail

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC Coupe démultipliée. 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC PRO Corps Zamack, retour de la lame par bouton poussoir. 7350955 42 mm 1 B 25,00 MINI COUPE

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P»

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Innovation + Qualité Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Gamme de produits Conditions générales et directives

Plus en détail

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation.

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation. La plomberie Introduction La plomberie d'une maison demande une bonne planification à l'aide d'un plan de plomberie. Vous devez savoir où vous voulez installer vos appareils pour préparer le plan. Le système

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation et applications industrie, eau non potable et

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE Système de canalisation pré-isolée Uponor 9 Quelques mots sur L histoire L aventure prometteuse des canalisations en plastique remonte à une trentaine d années environ. A la

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail