W O L F GANG AMADEUS MOZART DON GIOVA N N I. Don Giovanni ossia Il dissoluto punito Livret de Lorenzo da Ponte. Dramma giocoso en deux actes K.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "W O L F GANG AMADEUS MOZART DON GIOVA N N I. Don Giovanni ossia Il dissoluto punito Livret de Lorenzo da Ponte. Dramma giocoso en deux actes K."

Transcription

1 W O L F GANG AMADEUS MOZART DON GIOVA N N I Don Giovanni ossia Il dissoluto punito Livret de Lorenzo da Ponte Dramma giocoso en deux actes K OPERA de LYON

2

3 LIVRET 5 Fiche technique 11 L argument 19 Les personnages 24 Atto primo / Premier acte 162 Atto secondo/ Second acte CAHIER de LECTURES CARNET de NOTES Molière 283 Un cœur à aimer toute la terre Ivan Nagel 285 L incarnation du bonheur André Tubeuf 287 La chasse & la fuite Alfred de Musset 289 Sérénade de Don Juan Lorenzo Da Ponte 290 Don Juan n eut aucun succès E.T.A. Hoffmann 293 Don Juan Jean Genet 304 Parmi les morts Alexandre Blok 305 Les pas du Commandeur Charles Baudelaire 307 Don Juan aux enfers Wolfgang Amadeus Mozart 310 Repères biographiques 320 & Notice bibliographique Don Giovanni 322 Orientations discographiques

4 Illustration. L une des gravures de Jean-Honoré FRAGONARD pour les Contes & Nouvelles en versde Jean de La Fontaine À Paris, de l Imprimerie de P. Didot l aîné, an III 1795

5 LIVRET Selon ses Mémoires, Lorenzo da Ponte (lire page 294) rédige pendant une période de deux mois le livret de Don Giovanni de front avec ceux de deux autres ouvrages. On sait que c est Da Ponte qui a proposé le sujet de l opéra à Mozart. Il s inspire pour son travail du Dom Juan de Molière, ainsi que du livret écrit par Giovanni Bertati pour l opéra de Giuseppe Gazzaniga, Don Giovanni Tenorio, créé quelques mois auparavant à Venise. 5 PARTITION Pasquale Bondini, directeur du Théâtre de Prague commande un nouvel opéra à Mozart à la suite de l immense succès des Noces de Figaro (1786). Mozart compose Don Giovanni entre mai et septembre Arrivé le 4 octobre à Prague pour la création, il y complète sa partition (numéros avec chœur, scènes de Masetto et du Commandeur, ouverture). Il porte l œuvre dans son catalogue privé le 28 octobre, sous la dénomination d opera buffa.

6 PERSONNAGES 6, giovane cavaliere estremamente licenzioso, jeune chevalier extrêmement libertin Baryton IL COMMENDATORE / LE COMMANDEUR Basse DONNA ANNA, sua figlia, dama promessa sposa di Don Ottavio DONNA ANNA, sa fille, dame fiancée à Don Ottavio Soprano DON OTTAVIO Ténor DO N N A ELV I R A, dama di Burgos, abbandonata da Don Giovanni DO N N A ELV I R A, dame de Burgos, abandonnée par Don Giovanni Soprano, servo di Don Giovanni / valet de Don Giovanni Basse MASETTO, amante di Zerlina / amoureux de Zerline Basse ZERLINA, contadina / une paysanne Soprano CORO Contadine e contadini ; servi ; coro di sotterra. Suonatori. CHŒUR Paysannes & paysans ; serviteurs ; chœur souterrain. Musiciens. La scena si finge in una città della Spagna. L action se déroule dans une ville d Espagne. ORCHESTRE 2 flûtes 2 hautbois 2 clarinettes 2 bassons

7 2 cors 2 trompettes 3 trombones Timbales Mandoline Cordes Continuo : clavecin, violoncelle Musique de scène Acte I N o 13. Finale Orchestre I : 2 hautbois, 2 cors, Cordes sans les violoncelles, basson (ad libitum) Orchestre II : violons, contrebasse Orchestre III : violons, contrebasse 7 Acte II N o 24. Finale 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, 1 violoncelle DURÉE MOYENNE 2 heures 50 CRÉATION 29 octobre 1787 Au Nationaltheater (actuel Théâtre Tyl) de Prague. Direction. Wolfgang Amadeus Mozart Mise en scène.johann Josef Strohbach

8 Luigi Bassi (Don Giovanni), Giuseppe Lolli (Le Commandeur), Teresa Saporiti (Donna Anna), Antonio Baglioni (Don Ottavio), Caterina Micelli (Donna Elvira), Felice Ponziani (Leporello), Giuseppe Lolli (Masetto), Caterina Bondini (Zerlina) CRÉATION en FRANCE 1805 Académie Impériale de Musique (salle Montansier). Création le 17 septembre 1805, dans une version dont le livret et la partition avaient été adaptés Théâtre des Italiens. Création le 12 octobre de la version en italien, sous la direction du compositeur Gasparo Spontini. L ŒUVRE à LYON 1822 Création le 10 décembre dans une version en français Direction musicale.theodor Guschlbauer Mise en scène.louis Erlo Décors & costumes.jacques Rapp Roger Soyer (Don Giovanni), Pierre Thau (Le Commandeur), Sylvia Geszty (Donna Anna), Éric Tappy (Don Ottavio), Bernadette Antoine (Donna Elvira), Gabriel Bacquier (Leporello), Georg Pappas (Masetto), Danièle Perriers (Zerlina) 1980 Direction musicale. Emil Tchakarov

9 Mise en scène. Louis Erlo Décors.Jacques Rapp Costumes. Jacques Rapp & Daniel Ogier Roger Soyer (Don Giovanni), Sergios Kalabakos (Le Commandeur), Margarita Castro-Alberti (Donna Anna), Éric Tappy (Don Ottavio), Rosario Andrade (Donna Elvira), Pierre-Yves Le Maigat (Leporello), Helge Weidinger (Masetto), Colette Alliot-Lugaz (Zerlina) 1983 Direction musicale.armin Jordan Mise en scène.louis Erlo Décors.Jacques Rapp Costumes.Daniel Ogier Claes Ahnsjö (Don Giovanni), Sergios Kalabakos (Le Commandeur), Margarita Castro-Alberti (Donna Anna), Éric Tappy (Don Ottavio), Rosario Andrade (Donna Elvira), Pierre-Yves Le Maigat (Leporello), Helge Weidinger (Masetto), Colette Alliot-Lugaz (Zerlina) Direction musicale.peter Eötvös Mise en scène.tamás Ascher Décors.Zsolt Khell Costumes.Györgyl Szakács Éclairages. Tamás Banyai Rodney Gilfry (Don Giovanni), Romuald Tesarowicz (Le Commandeur), Michié Nakamaru/Joyce Guyer (Donna Anna), John Mark Ainsley/Bruno Lazaretti (Don Ottavio), Isabelle Vernet (Donna Elvira), Giovanni Furlanetto (Leporello), Antonio Pirozzi (Masetto), Janet Williams (Zerlina) Au Théâtre du 8 e de Lyon

10 1993 Reprise à l Opéra de la production précédente Direction musicale. Peter Eötvös William Shimell (Don Giovanni), Frode Olsen (Le Commandeur), Michié Nakamaru (Donna Anna), John Mark Ainsley (Don Ottavio), Isabelle Vernet (Donna Elvira), Giovanni Furlanetto (Leporello), Christophe Lacassagne (Masetto), Virginie Pochon (Zerlina) Direction musicale.daniel Harding Orchestre de chambre Gustav-Mahler Chœur de l Académie européenne de musique Mise en scène.peter Brook Eléments scéniques.tom Pye Costumes.Chloé Obolensky Éclairages. Jean Kalman Roberto Scaltriti/Peter Mattei (Don Giovanni), Alessandro Guerzoni/Gudjon Oskarsson (Le Commandeur), Monica Colonna/Carmela Remigio (Donna Anna), Kenneth Tarver/John Mark Ainsley (Don Ottavio), Véronique Gens/Melanie Diener (Donna Elvira), Nicola Ulivieri/Gilles Cach le (Leporello), Nathan Berg/Till Fechner (Masetto), Catryn Wyn-Davies/Lisa Larsson (Zerlina)

11 PREMIER ACTE SCÈNE 1 Un jardin, la nuit. Devant la maison de Donna Anna, LE P O- RELLO fait les cents pas ; il récrimine contre sa condition ingrate et fatigante de valet de grand seigneur. Du bruit, on vient, il se cache. Son maître,, cherchant à cacher son visage, fuit la maison, poursuivi par DONNA ANNA : «N espère pas, si tu ne me tues, que je te laisse jamais fuir.» LE COMMANDEUR, père de Donna Anna, survient à son tour. Entendant la voix de son père, DONNA ANNA rentre dans la maison. LE COMMANDEUR invite au duel, il refuse. Le vieillard insiste, GIOVANNI sort son épée ; bref combat ; tue LE COMMANDEUR. 11 SCÈNE II retrouve, qui lui reproche ironiquement ses deux faits d armes : «Violer la fille et tuer le père!» le menace, se calme. Maître et serviteur s éclipsent. SCÈNE III DONNA ANNA, accompagnée de son fiancé DON OTTAVIO, revient. Elle ne peut que constater la mort de son père. Désespérée, elle n entend pas les paroles de consolation d OTTAVIO ; elle lui fait jurer de venger cette mort.

12 12 SCÈNES IV, V & VI Une rue. C est toujours la nuit. accorde un moment de liberté de parole à son. Mais quand son valet lui reproche sa vie dissolue, il lui intime violemment l ordre de se taire. Puis il lui fait part d un nouveau projet amoureux, quand il perçoit «une odeur de femme». Celle qui arrive, en tenue de voyage, est, à la recherche de l homme qui l a abandonnée ; elle se promet de lui infliger mille tourments. se sent évidemment attiré, et prêt à consoler cette belle délaissée, qu il ne reconnaît pas d emblée. L homme qui l a trompée, c est lui. éclate en violent reproches. Courageux, mais pas téméraire, charge de prendre en charge ELVIRA avant de s esquiver discrètement. tente de consoler ELVIRA : «Vous n êtes ni la première ni la dernière.» Il lui montre et commente un catalogue qu il tient lui-même : celui des innombrables conquêtes de son maître aux quatre coins de l Europe., pleine de rage et de dépit amoureuse encore pourtant jure de se venger du traître. SCÈNES VII & VIII En compagnie de leurs amis PAYSANS et PAYSANNES ZERLINA et MASETTO chantent joyeusement leur amour et leur mariage tout proche. s invite à la fête, il y a tant de jolies femmes. Mais c est la jeune mariée qui aiguise son désir. Il charge d emmener dans son palais toute la noce, sauf ZERLINA. MASETTO proteste mais doit s incliner devant les menaces de. SCÈNES IX & X Enfin seul avec ZERLINA, la séduit avec des mots, des caresses, des promesses. ZERLINA hésite puis cède. Tous deux chantent la joie toute proche d un «inno-

13 cent amour». surgit alors. Elle a tout entendu et tire la jeune femme des griffes du séducteur, l emmenant avec elle. SCÈNES XI & XII se retrouve seul, pestant contre sa malchance, quand arrivent ses amis, DON OTTAVIO et DONNA ANNA, qui lui demandent son soutien dans le malheur qui les frappe. se met généreusement à leur disposition quand, une fois encore, ELVIRA survient. Elle met en garde DONNA ANNA : ne te fie pas à ce scélérat, il m a trahie, il te trahira. tente de la faire passer pour folle, mais la douleur et la noblesse d ELVIRA sèment le trouble dans l esprit d ANNA et d OTTAVIO qui ne savent plus que croire. s en va, promettant de rendre publics les mauvais coups de. Celui-ci, feignant la pitié, la suit pour qu il ne lui arrive pas malheur, dit-il. En partant, il salue ses amis. 13 SCÈNES XIII & XIV Aux accents des dernières paroles de DO N GI OVA N N I, AN N A reconnaît en lui avec horreur son agresseur nocturne. Pour la première fois, elle fait alors à OT TAV I O l e récit de cette nuit où DO N GI OVA N N I a failli la violer. Maintenant que le coupable et ses actes sont démasqués, elle exige de DO N OT TAV I O vengeance de l outrage et de la mort de son père. OT TAV I O a du mal à croire qu un noble chevalier puisse être capable d un tel crime. Il se promet, pour l amour d AN N A et pour sa sérénité, de la détromper ou de la venger. SCÈNE XV rend compte à son maître de sa mission : les paysans sont tous au palais, à moitié ivres, tout est prêt pour les entreprises amoureuses de qui

14 demande à de préparer une grande fête, de rameuter encore quelques filles sur la place et de faire danser tout le monde. Son catalogue, ce soir, doit s enrichir de quelques unités. SCÈNE XVI Dans les jardins du palais, ZERLINA retrouve un MASETTO furieux. Elle lui propose de payer le prix de son incartade : qu il la batte et qu ensuite on fasse la paix. MASETTO est reconquis. On entend qui approche. ZER- LINA prend peur, elle ne veut pas le revoir. MASETTO se méprend sur le sens de son inquiétude : «Tu crains que je comprenne comment la chose s est passée entre vous.» Il décide de se cacher pour observer la rencontre. ZERLINA essaye en vain de l en dissuader : c est surtout pour lui qu elle a peur. 14 SCÈNE XVII DO N GI OVA N N Irentre en scène avec ses serviteurs, réveillant ses invités, les invitant à boire, à danser, à s amuser. SCÈNE XVIII ZERLINA tente de se cacher parmi les arbres, mais DON GIOVANNI la repère et l entraîne vers la niche où, justement, MASETTO s est caché. Après un mouvement de stupeur, il invite le couple à venir danser avec lui. SCÈNE XIX Arrivent, DON OTTAVIO et DONNA ANNA, masqués, décidés à saisir l occasion de la fête pour dévoiler les méfaits de. Par la fenêtre, les aperçoit ; à la demande de, il les invite à rejoindre le bal. Les masques invoquent l aide du ciel avant d entrer dans le palais.

15 SCÈNE XX Le bal a commencé brillamment : orchestres, invités, serviteurs. continue à courtiser ZERLINA ; MASETTO, furieux, ouvre l œil... Le trio des masques fait son entrée. les accueille à bras ouvert : «C est ouvert à tous, vive la liberté!» Le bal reprend. DON OTTAVIO exécute un menuet avec DONNA ANNA., pour distraire l attention de MASETTO, le force à danser avec lui. invite ZERLINA, puis l entraîne dans une autre pièce, suivie par MASETTO et. Soudain, un cri, le bruit d une poursuite. Les trois masques volent au secours de ZERLINA qui a réussi à s échapper. rentre, traînant qu il accuse d avoir outragée ZERLINA. Mais la ruse ne prend pas. ELVIRA, ANNA et OTTAVIO Se démasquent et promettent à le châtiment imminent de ses forfaits. Celui-ci affirme qu il ne le craint pas. 19 SECOND ACTE SCÈNE I Lassé de la conduite de son maître, excédé qu il l ait faussement accusé, veut le quitter. parvient à le faire changer d avis en lui remettant quatre doublons. Le valet conseille quand même au maître de laisser tomber les femmes. Impossible pour DON GIO- VANNI : elles lui aussi indispensables que l air qu il respire et que le pain qu il mange. Puis il l informe de ses nouveaux projets féminins : il a jeté son dévolu sur la camériste de. Et pour mieux la séduire c est une servante il demande à d échanger ses vêtements avec lui. Sitôt dit, sitôt fait.

16 SCÈNES II & III Dans le soir qui tombe, on entend la voix d ELV I R A à sa fenêtre, qui chante son déchirement : son cœur aime encore le criminel. DO N GI OVA N N I saisit l occasion : d en bas, il lui redit son amour, il lui demande pardon, il l implore de la rejoindre. La crédule ELV I R A cède à ses supplications. LE P O R E L L O, avec le costume de son maître, va se charger d elle pour laisser le champ libre à DO N GI O- VA N N I. C e l u i -ci se cache pour observer un peu le jeu de son valet avec ELV I R A. LE P O R E L L O prend goût à la farce, s échauffe même un peu. DO N GI OVA N N I, caché, simule un duel nocturne qui fait fuir ELV I R A et LE P O R E L L O. I l peut alors, sous les fenêtres, chanter une sérénade à celle q u il convoite. 16 SCÈNES IV, V & VI Il est dérangé par MASETTO, accompagné d un groupe de paysans armés comme lui. Expédition punitive : il s agit de trouver. Le faux propose de se joindre à eux, organise les recherches et s arrange pour que MASETTO reste seul avec lui. Alors il le roue de coups et le laisse brisé dans la rue. C est là que ZERLINA le trouve, tout gémissant. À condition qu il calme sa jalousie, elle lui promet de le soigner avec un remède qui n est qu à elle et qui bat là, dans sa poitrine. SCÈNES VII & VIII et ELVIRA ont trouvé refuge, cachés dans un vestibule mal éclairé de la maison de DONNA ANNA. Celleci paraît avec son fiancé. et ELVIRA cherchent une porte pour fuir et tombent sur MASETTO et ZERLINA. On veut se venger de, demande grâce pour lui. Quand se découvre, la stupéfaction est générale.

17 SCÈNE IX s explique sur son déguisement, implore l indulgence de ceux qu il a trompés, avant de réussir à prendre la fuite. SCÈNE X DON OTTAVIO ne doute plus que soit l assassin du Commandeur. Il exprime son intention d aller demander justice et vengeance à qui de droit. En attendant, il demande à ELVIRA, ZERLINA et MASETTO d aller sécher les pleurs de DONNA ANNA. Restée seule, elle exprime son angoisse : DO N GI OVA N N I l a certes trahie, mais elle ne peut s empêcher d avoir peur et d avoir pitié en voyant ouvert devant lui «l a b î m e de la mort». SCÈNE XI Au clair de lune, DO N GI OVA N N I profite d un moment de répit dans un cimetière, celui où repose le Commandeur dont on voit la statue. Il est rejoint par LE P O R E L L O à qui il raconte ses derniers exploits en riant. On entend alors une voix : «Avant le lever du jour, tu cesseras de rire.» DO N GI OVA N N I croit à une plaisanterie, LE P O R E L L O n e s t pas rassuré. C est alors qu il repère la statue du CO M- M A N D E U R. Il demande à LE P O R E L L O de l inviter à dîner le soir suivant. Tremblant, LE P O R E L L O s exécute. La statue accepte l invitation. 17 SCÈNE XII DON OTTAVIO a fait le nécessaire pour que justice se fasse. À présent, il exhorte DONNA ANNA à accepter la mort de son père, à s incliner devant la volonté du ciel. Il lui rappelle qu ils sont fiancés, mais ANNA hésite encore, elle n est pas prête, elle souffre encore. OTTAVIO est déterminé à la soutenir dans son épreuve.

18 SCÈNES XIII & XIV Chez lui, s apprête à dîner, servi par LEPO- RELLO, accompagné par la musique d un petit orchestre interprétant quelques airs plus ou moins connus. ELVIRA surgit. Pour la dernière fois, elle tente de sauver DON GIOVANNI, sans résultat. Après qu elle est sortie, on entend son cri terrifié. envoie son valet voir ce qu il se passe. Même cri. revient, terrifié : c est l homme de pierre qui arrive à pas lourds. On entend frapper à la porte. ayant trop peur pour aller ouvrir, c est qui s en charge. SCÈNE XV LE COMMANDEUR a répondu à l invitation, il entre. DON GIOVANNI fait bonne figure, demande un autre couvert à son valet. LE COMMANDEUR veut rendre son invitation à qui accepte et, comme gage, lui tend une main qu il ne peut plus dégager de la poigne de pierre. LE COMMANDEUR lui demande de se repentir. refuse obstinément. LE COMMANDEUR se retire. On entend des voix sombres. Entouré de flammes, est englouti par la terre sous le regard terrifié de. DERNIÈRE SCÈNE DO N N A AN N A, DO N N A ELV I R A, ZE R L I N A, DO N OT TAV I O e t MA S E T T O surviennent avec des officiers de justice pour que le coupable soit châtié. LE P O R E L L O leur dit que ce n e s t plus la peine, qu il est parti loin. Et il leur raconte, la statue... l engloutissement final. DO N N A ELV I R A va se retirer au couvent, LE P O R E L L O se chercher un nouveau maître. DO N N A AN N A demande encore un délai d un an à OT TAV I O avant le mariage. MA S E T T O et ZE R L I N A s apprêtent à aller dîner tous les deux. Et tous reprennent en chœur une ancienne moralité : «Ainsi finissent les méchants et la mort des trompeurs à leur vie ressemble toujours!»

19 Le mythe de Don Juan fait partie de ceux qui fondent l imaginaire européen. Le personnage de et cet opéra de Mozart, font partie de ceux sur lesquels on a le plus écrit, pensé, imaginé, fantasmé. Don Giovanni est un opéra du mouvement, de la poursuite, de la fuite en avant, des contradictions secrètes. La richesse du personnage central tient peutêtre à son côté insaisissable. 19 DON GIOVA N N I, «jeune chevalier extrêmement libert i n» est un aristocrate, «grand seigneur méchant homme» pour reprendre la définition de Sganarelle dans la pièce de Molière. Il peut être généreux, quand il ouvre ses fêtes à tous, au nom de la liberté. Il peut être mesquin : LE P O R E L L O se plaint de son ingratitude dès la première scène, le valet ne mange peut-être pas à sa faim puisqu il prélève quelques morceaux lors du dernier dîner de son maître. Il peut être courageux même par obstination lorsqu il affronte ses accusateurs au finale du premier acte et la statue du CO M- M A N D E U R à la fin du deuxième. Il peut être lâche, quand il accuse LE P O R E L L O de la tentative de viol dont il est lui-même coupable ; ou quand il isole MA S E T T O pour mieux le rouer de coups. Des femmes comme il l explique à

20 LE P O R E L L O, il a un besoin vital, organique, comme de «l a i r q u il respire» ; un besoin plus qu un désir, qui le pousse à la poursuite incessante de toutes les femmes, de chaque femme. C est cette poursuite qui stimule le personnage, qui le fait agir et tenir. DO N GI OVA N N I n a que deux brefs airs solistes dans la partition : un air brillant, où il presse LE P O R E L L O d o rganiser la fête et la danse ; une courte et caressante sérénade à la mandoline, dédiée à une qu il aime... Sa vie débridée l amène jusqu au meurtre, celui du CO M M A N D E U R : c est à partir de cet événement que l abîme s ouvre devant lui, et que sa perte se joue. 20 Autour de ce personnage central, les autres personnages tournent, comme en orbite, déterminés par ses agissements. Son valet d abord,, toujours à la limite de la démission, mais que des liens assez forts unissent à son maître : on perçoit chez lui une grande admiration pour DON GIOVANNI c est lui qui met à jour le catalogue de ses conquêtes mêlée à une grande répulsion devant sa vie dissolue, son cynisme ou sa méchanceté., comme double, malgré lui, de son maître : l inversion des rôles de l acte II en est comme un signe. Les autres planètes qui tournent autour de sont les femmes. DONNA ELV I R A, celle qu il a presque épousée à B u rgos, puis qu il a abandonnée. C est elle qui va se dresser à plusieurs reprises devant DO N GI OVA N N I, pour déjouer ses p l a n s. DO N N A ELV I R A l abandonnée qui n abandonne jamais : sa colère et son dépit n ont d égaux que l amour et la compassion qu elle persiste à éprouver pour DO N GI OVA N N I, j u s q u a u dernier moment, jusqu à la dernière visite, quasi humiliante, où elle tente de le ramener dans le droit chemin. DO N N A ELV I R A finira sa vie retirée dans un couvent, pour y finir ses jours, dans le remords peut-être, dans les regrets sans doute.

21 DONNA ANNA fait partie du même monde que DON GIOVANNI qui est un de ses amis. D où sa stupeur quand elle découvre presque par hasard par une intonation de DON GIOVANNI que c est lui qui a tenté de la violer avant de tuer son père en duel. La scène dont elle fait le récit à son fiancé DON OTTAVIO, elle en est profondément marquée, elle n en finit pas de la revivre. ANNA a du mal à faire le deuil, elle va demander à son fiancé de remettre encore le mariage d une année : peut-être sa rencontre avec l aura-telle tourmentée jusqu en des domaines les plus secrets, inavouables pour elle... Son fiancé, DON OTTAVIO, peut paraître un personnage assez pâle, surtout face à la vitalité débridée de DON GIOVANNI. C est un honnête homme en fait, un homme courtois, pacifique mais prêt à assumer toutes les vengeances et tous les sacrifices pour le bonheur de celle qu il aime. ZERLINA est une jeune paysanne. Elle est évidemment sensible aux séductions de et manque de céder à ses propositions. C est l intervention de qui l en préserve, et peut-être aussi une forme de bon sens, et l amour, tout simplement, qui l unit à son MASETTO. MASETTO est un personnage simple. Il aime celle qui est sur le point de devenir sa femme. Il en est jaloux, si jaloux qu il en oublie que est le maître, et que le paysan n a jamais raison contre le seigneur. Il l apprend à ses dépens puisqu il se fait finalement proprement corriger par qui l a attiré dans une sorte de guet-apens. 25 LE COMMANDEUR enfin, est le père de DO N N A AN N A. Il intervient peu mais fortement. Au début, en défendant sa fille, imposant pour son malheur le duel à DO N GI OVA N N I : il entre, se bat et meurt. On le retrouve en statue, mi-mort, mivivant, comme messager et instrument de la chute finale du héros. Représentant de forces célestes il faut noter que Dieu

22 n est pas cité dans l opéra il tente de provoquer le repentir de DO N GI OVA N N I, sans y parvenir. Son rôle s arrête là. Limité par le temps, ayant échoué dans sa mission, il s en repart, laissant la place aux forces souterraines qui engloutissent le libertin.

23 W. A. M O Z A RT DON GIOVA N N I Don Giovanni ossia Il dissoluto punito

24 Ouvertura ATTO PRIMO Giardino. Notte. 24 SCENA 1 N o 1. Introduzione (con ferraiuolo, passeggia davanti la casa di Donna Anna) Notte e giorno faticar, per chi nulla sa gradir, Piova e vento sopportar, mangiar male e mal dormir... Voglio far il gentiluomo, e non voglio più servir, E non voglio piu servir; no no no no no non voglio più servir. Oh che caro galantuomo! Voi star dentro colla bella, Ed io far la sentinella, la sentinella, la sentinella! Voglio far il gentiluomo, e non voglio più servir, E non voglio piu servir; no no no no no non voglio più servir. Ma mi par... che venga gente... ma mi par... che venga gente; Non mi voglio far sentir, ah non mi voglio far sentir, Non mi voglio far sentir, no, no, no, no, no, Non mi voglio far sentir. (S asconde.)

25 Ouverture PREMIER ACTE Jardin. Nuit. SCÈNE 1 N o 1. Introduction (revêtu d une cape, va et vient devant la maison de Donna Anna) Nuit et jour se fatiguer, pour qui ne sait pas dire merci, La pluie, le vent, les supporter, dormir mal et mal manger... Je veux faire le gentilhomme et ne plus faire le valet, Et ne plus faire le valet ; non, non, non, ne plus faire le valet. Oh quel cher et galant homme! Vous dedans avec la belle, Et moi je fais la sentinelle, la sentinelle, la sentinelle! Je veux faire le gentilhomme, je ne veux plus faire le valet, Je ne veux plus faire le valet, non, non, non, je ne veux plus faire le valet. Mais je crois... qu il vient du monde... mais je crois... qu il vient du monde ; Je ne veux pas me trahir, ah je ne veux pas me trahir, Je ne veux pas me trahir, non, non, non, non, non Je ne veux pas me trahir. (Il se cache.) 25

26 MOZART DONNA ANNA (tenendo forte pel braccio Don Giovanni, ed egli cercando sempre di celarsi) Non sperar, se non m uccidi, ch io ti lasci fuggir mai. Donna folle! indarno gridi! chi son io tu non saprai! Che tumulto! oh ciel, che gridi! Il padron in nuovi guai. DONNA ANNA Non sperar, se non m uccidi, ch io ti lasci fuggir mai, Non sperar ch io ti lasci fuggir mai. 26 Donna folle! indarno gridi! chi son io tu non saprai, no, Tu non saprai. DONNA ANNA Gente! servi! al traditore! Taci, e trema al mio furore; DONNA ANNA Scellerato! Sconsigliata! DONNA ANNA Scellerato! Sconsigliata!

27 PREMIER ACTE SCÈNE I DONNA ANNA (agrippant fortement Don Giovanni qui cherche à se dissimuler) N espère pas, si tu ne me tues, que je te laisse jamais fuir. Folle femme! Tu cries en vain! Tu ne sauras pas qui je suis! Quel tumulte! Oh ciel, quels cris! Le patron a encore des ennuis. DONNA ANNA N espère pas, si tu ne me tues, que je te laisse jamais fuir. N espère pas que je te laisse jamais fuir. Folle femme! tu cries en vain! tu ne sauras pas qui je suis, Non, tu ne sauras pas. 27 DONNA ANNA Mes gens! Mes serviteurs! sus au traître! Tais-toi, et tremble devant ma colère ; DONNA ANNA Scélérat! Insensée! DONNA ANNA Scélérat! Insensée!

28 Sta a veder che il Libertino... DONNA ANNA Gente! servi! Taci, e trema!... Mi farà precipitar! MOZART 28 DONNA ANNA Come furia Disperata ti saprò perseguitar. Come furia disperata, disperata... Questa furia disperata Mi vuol far precipitar. Questa furia disperata... Che tumulto! oh ciel, che gridi. Sta a veder che il Libertino mi farà precipitar. Sta a veder che il libertino mi farà precipitar. DONNA ANNA... ti saprò perseguitar.... Mi vuol far precipitar.

29 Vous allez voir que ce Libertin... DONNA ANNA Mes gens! serviteurs! Tais-toi, et tremble!... Me perdra! PREMIER ACTE SCÈNE I DONNA ANNA Comme une furie Au désespoir je saurai te harceler. Comme une furie au désespoir... Cette furie au désespoir Veut précipiter ma perte. Cette furie au désespoir Quel tumulte! oh ciel, quels cris. Vous allez voir que ce Libertin me perdra. Vous allez voir que ce libertin me perdra ; DONNA ANNA... je saurai te harceler.... Veut causer ma perte.

30 MOZART DONNA ANNA Scellerato! Sconsigliata! DONNA ANNA Scellerato! Sconsigliata! 30 Sta a veder che il Libertino mi farà precipitar! Che tumulto! Oh ciel che gridi! DONNA ANNA Gente! servi! Come furia disperata Ti sapron perseguitar, Come furia... Taci, e trema! Questa furia disperata Mi vuol far precipitar. DONNA ANNA... Disperata, disperata... Questa furia disperata...

31 PREMIER ACTE SCÈNE I DONNA ANNA Scélérat! Insensée! DONNA ANNA Scélérat! Insensée! Vous allez voir que le Libertin me perdra! Quel tumulte! Oh ciel quels cris! DONNA ANNA Mes gens! serviteurs! Comme une furie au désespoir, Je saurai te harceler. Comme une furie Tais-toi et tremble! Cette furie au désespoir Veut précipiter ma perte. DONNA ANNA... Au désespoir, au désespoir... Cette furie au désespoir...

32 Sta a veder che il libertino Mi farà precipitar. Sta a veder che il libertino mi farà precipitar. Sta a veder che il libertino mi farà precipitar. Sta a veder che il libertino mi farà precipitar. DONNA ANNA... Ti sapro perseguitar, Ti sapro perseguitar. (Sentendo il Commendatore lascia Don Giovanni ed entra in casa.)... Mi vuol far precipitar, Mi vuol far precipitar. MOZART 32 IL COMMENDATORE Lasciala, indegno, battiti meco! Va, non mi degno di pugnar teco. IL COMMENDATORE Così pretendi da me fuggir? Potessi Almeno di qua partir! Va non mi degno, no. IL COMMENDATORE Così pretendi da me fuggir?

33 PREMIER ACTE SCÈNE I Vous allez voir que le libertin Me perdra. Vous allez voir que le libertin me perdra. Vous allez voir que le libertin me perdra. Vous allez voir que le libertin me perdra. DONNA ANNA... Je saurai te harceler Je saurai te harceler. (Entendant le Commandeur, elle laisse Don Giovanni et rentre dans la maison.)... Veut précipiter ma perte, Veut précipiter ma perte. LE COMMANDEUR Laisse-la, misérable, bats-toi! 33 Va, je ne daigne pas me battre avec toi. LE COMMANDEUR Ainsi tu prétends m échapper? Si je pouvais au moins Fuir cet endroit! Va, je ne daigne pas, non. LE COMMANDEUR Ainsi tu prétends m échapper?

34 MOZART Potessi Almeno... Misero! IL COMMENDATORE Battiti!... Di qua partir! Misero! Misero, attendi, se vuoi morir! 34 Combattono. IL COMMENDATORE Ah... soccorso!... Son tradito!... l assassino... m ha ferito... E dal seno palpitante... (a parte) Qual misfatto! Qual eccesso! Entro il sen, dallo spavento palpitar il cor mi sento. (a parte) Ah, già cade il sciagurato, affannoso E agonizzante già dal seno palpitante Veggo l anima partir, Veggo l anima partir, Già dal seno palpitante, Veggo l anima partir.

35 PREMIER ACTE SCÈNE I Si je pouvais Au moins... Malheureux! LE COMMANDEUR Bats-toi!... Fuir cet endroit! Malheureux! Patience, si tu veux mourir! Ils se battent. LE COMMANDEUR Ah... au secours!... Je suis trahi!... l assassin... m a touché... Et de mon sein qui palpite (à part) Quel méfait! C est trop! Dans mon sein je sens mon cœur trembler d épouvante. (à part) Ah, le pauvre est déjà à terre, haletant Et agonisant, de son sein palpitant déjà Je vois son âme s en aller, Je vois son âme s en aller, De son sein palpitant, déjà Je vois son âme s en aller.

36 IL COMMANDATORE... Sento l anima partir, Sento l anima partir. (Muore.) MOZART Io non sò che far, che dir. Io non sò che far, che dir. Entro il sen, dallo spavento, palpitar il cor mi sento. Io non sò che far, che dir. Io non sò che far, che dir. SCENA II Recitativo 36 Leporello, ove sei? Son qui per mia disgrazia; e voi? Son qui. Chi è morto, voi, o il vecchio? Che domanda da bestia! il vecchio. Bravo: due imprese leggiadre! Sforzar la figlia, ed ammazzar il padre!

CLASSE DE QUATRIEME SEQUENCE 4 L'OPERA CAPACITES

CLASSE DE QUATRIEME SEQUENCE 4 L'OPERA CAPACITES CLSSE DE QUTRIEME SEQUENCE 4 L'OPER CONNISSNCES 4.55 Je sais expliquer ce qu'est un opéra 4.56 Je connais les genres vocaux constitutifs d'un opéra et leurs caractéritiques (air, récitatif, ensemble, chœur)

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

opéra - wolfgang amadeus mozart

opéra - wolfgang amadeus mozart Dossier de préparation JEUNE PUBLIC don giovanni opéra - wolfgang amadeus mozart MC 93 bobigny REPRÉSENTATIONS TOUT PUBLIC Samedi 22 mars 2014 à 20h Lundi 24 mars 2014 à 20h Mercredi 26 mars 2014 à 20h

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

«Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement

«Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement Scott Carpenter Carleton College, Minnesota (USA) scarpent@carleton.edu «Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement Paris, le 23

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Le pardon en famille

Le pardon en famille Commission diocésaine de l Eveil à la foi Diocèse d Annecy- Val d Arly Janvier 2016 Le pardon en famille Le pape François a ouvert le 08 décembre 2015 «l Année Sainte de la Miséricorde». Ce «Jubilé de

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Le langage d amour : réalité ou illusion?

Le langage d amour : réalité ou illusion? Le langage d amour : réalité ou illusion? Meghan Hansen 1120008 20.4680/3-001 Littérature du XVIIe siècle : l âge baroque Professeur S. Viselli Le langage qu utilise les personnages dans L Illusion Comique

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous.

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous. Learning by Ear VIH Un ange en chacun de nous Episode 05 Texte: Romie Singh Rédaction; Maja Dreyer Traduction : Anne Le Touzé PERSONNAGES Anita; Oncle Billy (au téléphone); Djamila; mère de Djamila; Oncle

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Le Désespéré Léon Bloy Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Lorsque du Créateur la parole féconde, Dans une heure fatale, eut enfanté le monde Des germes du chaos, De son œuvre imparfaite il détourna

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Personnages Socrate Xanthippe, sa femme Ménèxène, leur plus

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres.

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres. FICHE 8 STATUE DE PERSONNAGE Vous trouverez, ci-dessous, le résumé de l intrigue de la pièce Le Bourgeois Gentilhomme de Molière. Avant d aborder l exercice de Statue de personnage, il serait bon de connaître

Plus en détail

! Paroles et musique : Annette Campagne

! Paroles et musique : Annette Campagne Pour ce que ça vaut Pour ce que ça vaut Y a encore des jours où je m enflamme Où je suis à la merci de tous mes états d âme C est difficile de lâcher prise Quand mes vagues se heurtent sur tes rochers

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat)

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) PAIN de la LOUANGE, de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) 3 e soirée de prière durant l AVENT 1 1 er

Plus en détail

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici!

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici! Clément : Bonjour Kitti : Bonjour, vous venez pour le concours? Clément : Oui, commençons tout de suite Kitti : D accord. (Ils plantent puis ils arrosent.) Clément : Attendons maintenant que ça pousse.

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr. PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.st Nous vous présentons ici à peu près la moitié de la pièce. Si vous êtes

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde

Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde incertain... 7 Paroles, Paroles Pour certains, parler

Plus en détail

de Mozart «Les noces de Figaro», 1786)

de Mozart «Les noces de Figaro», 1786) Œuvre de référence : «Se vuol ballare signor contino» air de FIGARO (Opéra de Mozart «Les noces de Figaro», 1786) Se vuol ballare signor contino, il chitarrino* le suonerò. Se vuol venire nella mia scuola

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail

Le Dialogue en solitude

Le Dialogue en solitude Bismillah Al-Rahman Al-Rahim Le Dialogue en solitude Mohammad Reza Zaeri C est Moi, qui t a créé, Je connais tout ce qui se passe dans ton for intérieur ; Je connais tes secrets et Je ne les révèlerai

Plus en détail

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Agathe : Simon, mon chéri! Simon (embrassant sa mère) : Salut maman. Mais tu es en pleine forme dis-moi! (embrassant Rebecca) Toi, par contre,

Plus en détail

1. Pétales de tendresse

1. Pétales de tendresse Introduction Ferme tes yeux, un instant. Je dirige ton corps sous la pluie éperdue qui nous enveloppe et nous sépare du monde. Nous n avons pas voulu les guerres, ni la pauvreté, ni la haine oppressante.

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Les poèmes d amour wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui L art du sonnet

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Lumière Noire 23/10 24/10

Lumière Noire 23/10 24/10 Lumière Noire 23/10 Je m appelle Loreley, j ai 22 ans. C est ici que commence mon journal. Je fais partie de ces gens qu on classe dans les populations «minoritaires». Je ne suis pas lesbienne, je ne suis

Plus en détail

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu.

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu. Partir : Recherche «lemmatisée». Le logiciel ne permttant pas de séparer le verbe «part», de «à part»... ou «le parti» de «parti» on a procédé manuellement au choix. 2 page 937 / 1ère partie, PARIS Je

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT. PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage...

TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT. PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage... TABLE DES LIVRES ET DES INCIPIT PROLOGUE... 7 Voici l homme...7 Voici l homme qui a appris...8 L homme ne cesse de regarder...9 Plonge ton visage...9 I L ABSOLU DE LA NEIGE... 11 Ces chemins qui ne mènent

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Auteur : Njoki C. Muhoho Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin!

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! L AU REVOIR D UN GENIE L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! Gabriel Garcia Marquez s est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A

Plus en détail

En attendant Esclarmonde

En attendant Esclarmonde Danielle Mémoire En attendant Esclarmonde P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e À Mademoiselle, Mademoiselle Claire Nioche Un petit livre de rien du tout que je tenterais d écrire en attendant Esclarmonde,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5)

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5) Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE (Recueil n 5) Préface Née à Waziers, petite commune du nord de la France, Marie-Hélène Coppa est l ainée d une fratrie de trois filles et a grandi dans une famille très

Plus en détail

Crocky le crocodile a mal aux dents

Crocky le crocodile a mal aux dents EPISODE 1 Crocky Ledur est une vraie «star». Quand il chante, tous les animaux de la jungle se rassemblent pour l écouter. Son sourire éclatant est célèbre dans le monde entier et les photographes se bousculent

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant 1 Les étiquettes On fait souvent des murs avec des mots, alors qu on devrait faire des ponts. Chacun, c est pas bête, fait des étiquettes, qu il colle à la tête de ses voisins. Ainsi, c est la pratique,

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail