STREAMING VIDÉO SUR INTERNET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STREAMING VIDÉO SUR INTERNET"

Transcription

1 Ecole d hiver sur les application de l informatique industrielle, réseaux et génie logiciel STREAMING VIDÉO SUR INTERNET ARCHITECTURES, PROTOCOLES ET SERVICES Yassine HADJADJ AOUL Maître de conférences à l Université de Rennes 1 Laboratoire IRISA, Equipe- projet Dionysos (INRIA) Décembre 4, 2013

2 Streaming sur Internet 2 Plan Généralités Contextes Place de la vidéo dans l internet Défini]ons Architectures tradi]onnelles Difficultés du streaming sur Internet Améliora]on du streaming sur Internet Améliora]on structurelle (vidéo) Améliora]on protocolaire (DASH) Architecturale (CDN + Caching) Tendances

3 CONTEXTES Streaming sur Internet 3

4 Streaming sur Internet 4 Contexte économique Nombre gigantesque de clients IP (marché poten]el très important et à moindre coût) Déploiement généralisé et con]nue de l IPTV Dispari]on imminente de la télé analogique «Digital switchover», depuis 2011 en France Croissance importante du nombre de disposi]fs HD Appari]on soudaine de plateformes de partage de contenus (e.g. Youtube, Dailymo]on) et la croissance du partage de fichiers en Pair- à- pair (i.e. P2P)

5 Streaming sur Internet 5 Contexte technologique Plusieurs évolu]ons technologiques ont rendu possible le transport de la vidéo sur IP: Transi]on vers la vidéo digitale La transmission en numérique possible par voie terrestre, satellitaire et par câble Avancées dans la compression vidéo Evolu]on du premier standard (MPEG- 1, 1991) au standard de compression avancé H.264 La vidéo peut être transportée dans un réseau à capacité limité Croissance de la capacité des réseaux IP Démocra]sa]on des accès large bande

6 Streaming sur Internet 6 CES DÉVELOPPEMENTS ONT RENDU TECHNIQUEMENT ET ÉCONOMIQUEMENT POSSIBLE LE TRANSPORT DE LA VIDÉO HAUTE- QUALITÉ AUX NOMBREUX CLIENTS IP En résumé

7 Streaming sur Internet 7 PLACE DE LA VIDÉO DANS L INTERNET

8 Streaming sur Internet 8 Etat des lieux (année 2012) Les consommateurs de vidéos représentent 57% du nombre total de consommateurs de trafic internet 69% en 2017! La Vidéo internet sur TV représente 9% 14% en 2017! probablement plus Le trafic VoD triplera en 2017! La somme de toutes les formes de vidéo (TV, VoD, Internet et P2P) sera de l'ordre de 80 à 90% du trafic mondial d'ici 2017! Cisco forcast

9 Streaming sur Internet 9 Etat des lieux (année 2012) (suite) 60 Prédic]ons 52,7 Trafic en PB (10 15 ) ,8 8,8 19,8 11,6 25,8 14,6 32,9 17,6 41,9 20,4 22,9 Vidéo sur Internet Croissance 29% annuel Vidéo sur réseaux managés Croissance 21% annuel

10 DÉFINITIONS Streaming sur Internet 10

11 Streaming sur Internet 11 L IPTV C EST LA TV PAR INTERNET Idée reçue

12 Streaming sur Internet 12 IPTV IPTV est simplement le moyen de transporter la télé tradi]onnelle dans un réseau IP Caractéris]ques Flux con]nus de contenu produit par des professionnels Contenus uniformes (tous les canaux partagent une même technique de compression, résolu]on, débit) Transport sur un réseau privé (opéré de bout- en- bout) xdsl Transport en mode non connecté RTP/UDP (mul]cast) Visualiser sur une télévision par le biais d une set- top box

13 Streaming sur Internet 13 VoD: Vidéo à la demande Technique de diffusion de contenus vidéo numérique bidirec]onnelle (interac]ve) offerts (catch- up TV) ou vendus Caractéris]ques Contenus discrets Contenus uniformes Transport sur un réseau privé (opéré de bout- en- bout) Transport en mode non connecté RTP/UDP ou TCP Visualiser sur une télévision par le biais d une set- top box Généralement les contenus de la catch- up TV sont accessible durant une période limité

14 Streaming sur Internet 14 Vidéo par Internet La vidéo par Internet se base sur une livraison de contenus en u]lisant un réseau public Caractéris]ques Contenus discrets Millions de contenus vidéo Format des contenus très variable Livraison sur le réseau Internet Transport en mode connecté: TCP Visualiser par des lecteurs sur PCs, Tablexes, smart phones, et la TV (smart TV)

15 Streaming sur Internet 15 Avantages et inconvénients du streaming sur Internet Avantages Disponibilité et ubiquité Low cost par rapport à une solu]on se basant sur un réseau opéré Inconvénients Performance imprédic]ble (i.e. réseau best effort) Coût réduit en infrastructure pas toujours vrai

16 Streaming sur Internet 16 Part de la vidéo par internet en 2015 USA VoD sur TV (e.g. Apple TV) 17% UGC (e.g. Youtube) 15% Vidéo mobile 10% VoD sur PC (e.g. Netflix) 39% Vidéo conférence 4% TV live sur PCs 10% Caméra de sécurité 6%

17 Streaming sur Internet 17 ARCHITECTURES TRADITIONNELLES Evolu]on de la technique avec l évolu]on de la capacité du réseau

18 Streaming sur Internet 18 Download Click and wait, le download implique le téléchargement de tout le fichier avant visualisa]on

19 Streaming sur Internet 19 Download (suite) Avantages Le moyen le plus simple pas de contraintes en BW accès modem 56K Pas de problème de synchronisa]on intra/inter- média Une fois téléchargé, la répé]]on de visionnage ne consomme pas de BW Inconvénients La lecture n est possible qu à la fin du téléchargement du fichier Après téléchargement le fichier peut ne pas être lu (codec, player, ) Contenu peut ne pas correspondre aux axentes Popularité des premières secondes (e.g. Youtube) Fichier portable, partageable, conver]ble dans un autre format,

20 Streaming sur Internet 20 Progressive download Dans le téléchargement progressif, le lecteur mul]média est configuré pour pointer à l URL de la vidéo à lire (e.g. Youtube) (1) HTTP request for Meta file (2) Meta file (3) Video file requested and sent over HTTP

21 Streaming sur Internet 21 Progressive download (suite) Avantages Pas d axente du téléchargement complet avant le démarrage de la lecture Supporté par tous les lecteurs les plus populaires Pas d installa]on de logiciel supplémentaire Le téléchargement peut être interrompu si pas d intérêt pour le contenu Répé]]on possible de la lecture en local (pas de coût en Bande passante) Fonc]onne parfaitement avec les CDNs Inconvénients Interrup]on possible de la lecture (i.e. playout interrup]ons) Le déplacement dans la vidéo n est pas possible

22 Streaming sur Internet 22 Streaming Signifie que le flux vidéo est reçu par et présenté à un u]lisateur final, tout en étant délivré par une diffusion en con]nu du fournisseur. (1) HTTP request for presentation description Live ou VoD (2) Presentation description (3) Video file requested and sent

23 Streaming sur Internet 23 Streaming (suite) Avantages Visualisa]on quasi instantané Où presque, buffer de quelques secondes Déplacement possible à n importe quel endroit de la vidéo Inconvénients Interrup]on possible de la lecture (i.e. playout interrup]ons) Nécessite d avoir des serveurs de streaming La bande passante u]lisée est celle nécessaire à la visualisa]on Seul moyen pour faire du live pas complètement vrai Fichier non portable (sécurité)

24 Streaming sur Internet 24 DANS LE STREAMING PAR INTERNET, ON A PAS FORCÉMENT UN SERVEUR DE STREAMING Serveur web pour le streaming vidéo

25 Streaming sur Internet 25 DIFFICULTÉS LIÉES AU STREAMING SUR INTERNET

26 Streaming sur Internet 26 COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DE L INTERNET POUR COMPRENDRE LES PROBLÈMES DU STREAMING SUR INTERNET

27 Streaming sur Internet 27 Structure de l Internet Internet exchange Point Réseau d accès Lien de peering Réseau d accès ISP A Réseau d accès POP ISP B Réseau d accès NAP IXP Réseau d accès ISP C POP: Point Of Presence (ISP-ISP) NAP: Network Access Point (ISP-Autres) Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès

28 Streaming sur Internet 28 Structure de l Internet: plus en détail Réseau d accès Réseau d accès ISP A Réseau d accès Réseau d accès ISP régionaux ISP C Fournisseur de contenus IXP ISP B Réseau d accès ISP régionaux Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès

29 Streaming sur Internet 29 Structure de l Internet: plus en détail Tier 1 - ISP Tier 1 - ISP Google IXP IXP IXP Tier 2 - ISP ISP régional ISP régional Achat par]el de leurs trafic Tier 3 - ISP Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Achat de tout leurs trafic " Les ISPs ]er- 1 commerciaux (e.g., Level 3, Sprint, AT&T, NTT), présentent une étendue na]onal et interna]onal " Les fournisseurs de contenus (e.g, Google) bypass généralement les Tiers 1 et ISPs régionaux

30 Streaming sur Internet 30 TCP et le streaming sur Internet Protocole assurant une transmission fiable Pas de dégrada]on de la qualité de l image Adapter aux services de vidéos à la demande (e.g. User Generated Contents «UGC») Retransmission des paquets perdus même lorsque la retransmission n est pas u]le Permet de bypasser les firewall et NAT Transport sur HTTP/TCP Serveur assez simple (e.g. download ou progressive download)

31 Streaming sur Internet 31 TCP et le streaming sur Internet (suite) Adapta]on du débit de transmission (ges]on de la conges]on) Chute du débit après une perte de paquet même si cela peut causer une famine au niveau du client Overhead Three- way handshake, entête TCP de 20 octets dans chaque paquet trop pour l envoie de données audio Envoie d acquitement pour tous les paquets bien plus que nécessaire Non compa]ble avec le mul]cast (e.g. IPTV) Mul]cast applica]f?

32 Streaming sur Internet 32 Difficultés du streaming sur Internet Réseau Best effort Pas de garan]s en ressources (pire encore: ressources variables) Délais variables, pertes Limites de l ingénierie de trafic (MPLS, ) Pas de qualité en inter- domaine Pas de QoS de bout- en- bout (i.e. Enthrone, ) Problème de conges]on Principalement au niveau des liens de peering Pas de mul]cast en TCP redondance non exploitée

33 Streaming sur Internet 33 Impacte du streaming sur l écosystème Les ISP et les réseaux de transit sont submergés de trafic de distribu]on de contenus Déséquilibre des liens de peering (bande passante entrante/sortante) Le service de peering ne peut plus être gratuit Réseaux de transit : mise à jour con]nue des liens de transmission Passage par les réseaux de transit/payement suivant le débit Coût des IXPs reste non négligeable Mise à jour de la capacité de transport, des équipements et la loca]on de l endroit Achat du service de distribu]on d un ou de plusieurs opérateurs de CDNs Qui doit payer?

34 Streaming sur Internet 34 AMÉLIORATION DU STREAMING SUR INTERNET

35 Streaming sur Internet 35 Axes d améliora]ons Structure de la vidéo Protocole de streaming Infrastructure Stockage Base sur des fragments Popularité/fragment Adaptatif Débit suivant l état du réseau CDN Au plus près des clients Caching dynamique Popularité/ Plusieurs qualité pour un même contenu Prefetching Popularité potentiel Qualité optimal

36 Streaming sur Internet 36 DASH: UNE STRUCTURATION ET UN PROTOCOLE

37 Streaming sur Internet 37 Streaming de vidéo à base de fragments La vidéo de streaming est divisée en segments (i.e. chunks) contenant une certaine durée de vidéo (typiquement: 2 à 10s) Caractéris]ques Streaming plus efficace Moins d impact en cas de perte U]lisa]on plus efficace de la bande passante Caching plus efficace Un cache à fragments offre une meilleure efficacité qu un cache à contenu complet (i.e. Caching des chunks populaires) Pas d interdépendance entre chunk

38 38 Structure d une vidéo Groupe d images (GoP) = k images Une séquence vidéo = i groupes d images Groupe d images (GoP) = k images bandes = p macroblocs q pixels r pixels 1 bloc = q x r pixels q = r = {4, 8, 16} 1 image = m bandes (slices) 1 macrobloc = 4 blocs

39 39 Structure d un GoP Le GOP (Group Of Picture) définit l enchaînement des images I, P et B dans le flux vidéo. Le GOP commence toujours par une image I. Un chunk et GoP(3,16) un ensemble de GOPs I Intracoded frame P Forward/predicted frame B Bi-directional/interpolated frame

40 Streaming sur Internet 40 DASH: Dynamic Adap]ve Streaming over HTTP Le standard DASH est une technique de streaming basée sur des segments, disponible en différentes qualité et transportés en u]lisant HTTP 1.1

41 Streaming sur Internet 41 DASH: Dynamic Adap]ve Streaming over HTTP Avantages S adapte automa]quement à la bande passante disponible Choix du débit par le client, en fonc]on des capacités Passage transparent d une qualité à une autre Encapsula]on sur HTTP Court- circuite les NAT et les firewall Déploiement facile sur les CDNs Nul besoin d un serveur de streaming Serveur web Déplace l intelligence du réseau vers les clients

42 Streaming sur Internet 42 Challenges Instabilité et iniquité du streaming en DASH Résultat du contrôle distribué Lien congestionné commun J. Jiang, V. Sekar, and H. Zhang Improving fairness, efficiency, and stability in HTTP- based adap]ve video streaming with FESTIVE. In Proc. Of ACM CoNEXT '12. New York, NY, USA,

43 Streaming sur Internet 43 Challenges (suite) Performance: Détermina]on de la taille des chunks Détermina]on de la stratégie de téléchargement op]male Nombre de chunk pour éviter la famine tout en minimisant la bufferisa]on Caching des flux DASH Choix de la qualité dans un réseaux de distribu]on de contenus (e.g. topologie diverses) Sécurité: Stratégie de téléchargement agressive

44 Streaming sur Internet 44 RÉVOLUTION DU STREAMING SUR INTERNET GRÂCE AUX CDNs

45 Streaming sur Internet 45 Les intermédiaires Origin Server Serveurs centralisés Mise à l échelle Efficacité (BW) Ferme de serveurs Serveurs miroir Coût Mutualisation Surrogate (cache) Surrogate (cache) Surrogate (cache) Surrogate (cache) CDNs

46 Streaming sur Internet 46 CDN: Content delivery Network Réseau en overlay chargé de distribuer le contenu de l endroit le plus op]mal* Principe Rapproche les contenus des u]lisateurs (économie en bande passante «coût» et pe]ts délais) Mise à l échelle et mutualisa]on des ressources: traitement, mémoire, stockage Favorise les contenus les plus populaires Contenus distribués en fonc]on des besoins et de leurs u]lisa]ons * Ne signifie pas forcément le plus proche géographiquement

47 Streaming sur Internet 47 Exemple de CDNs The Akamai EdgePlatform: 85,000+ Servers POPs 950+ Networks 660+ Cities 72+ Countries Resulting in traffic of: 5.4 petabytes / day 790+ billion hits / day 436+ million unique clients IPs / day

48 Streaming sur Internet 48 Evolu]on du trafic des CDNs Trafic en PB (10 15 ) Prédic]ons 47,1 Croissance 34% annuel 35,8 26,8 19,9 14,6 10, Le CDN est la méthode dominante pour livrer le contenu de streaming. 51% du trafic Internet va traverser des CDNs en 2017, contre 34% en % du trafic vidéo sur Internet va traverser des CDNs en 2017, en hausse de 53% en 2012

49 Streaming sur Internet 49 L exemple: Architecture type du streaming sur Internet Cloud Amazon (EC2, S3 ) Réseau Neˆlix Serveur Neˆlix Serveur Neˆlix Copie de contenus CDNs Level- 3 LimeLight 2 Redirec]ons: movies.neˆlix.com (logged) Signup.neˆlix.com 3 Authen]fica]on MàJ périodique du Manifest Akamai 1 Enregistrement 4 Demandes chunks Problématique de la sélection de cache/serveur Client MS Silverlight (DASH) 5 chunks V. K. Adhikari, Y. Guo, F. Hao, M. Varvello, V. Hilt, M. Steiner, and Z.- L. Zhang. INFOCOM, page IEEE, (2012)

50 Streaming sur Internet 50 RÉVOLUTION DU STREAMING SUR INTERNET PAR LE CACHING

51 Streaming sur Internet 51 Pourquoi le caching? Changement de rapports entre opérateurs de CDNs et ISPs Augmenta]on importante de la quan]té de trafic, principalement le téléchargement vidéos D équilibre entre le trafic entrant et sortant (> 2.5 fois) Impacte du streaming sur les performances du réseau Satura]on des liens de peering Dégrada]on de la qualité des autres applica]ons (e.g. Web) Le caching semble être une bonne solu]on

52 Streaming sur Internet 52 Per]nence du caching pour la VoD Nombre d u]lisateurs ac]fs > nombre de vidéos ac]ves Taille limitée de la vidéothèque Popularité/Loi Zipf (α = 1.2)* Décroissance rapide de la popularité Le caching des contenus VoD populaires est efficace * C. Fricker, P. Robert, and J. Roberts: «A versa]le and accurate approxima]on for LRU cache performance». In Journal Corr, Vol. abs/ (2012)

53 Streaming sur Internet 53 Per]nence du caching pour le contenu UGC ANR ViPeer Partenaires: INRIA, TB, Orange, Etude: Per]nence du caching Type de trafic: Youtube (vidéothèque quasi illimité) Mesures: 3 zones ADSL (villes: Lyon, Bordeaux, et Paris) Hypothèse: Les fichiers visualisés 1 et 2 fois sont considéré comme du bruit pour le caching Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers GB > (24,3%) 638,1 GB (60,2%) 1182,0 GB 1 semaine Fichiers ,0 GB > (39,7%) 2598,9 GB (45,4%) 2249,7 GB 2 semaines Fichiers ,2 GB > (54,9%) GB (32,9%) 3315,5 GB

54 Streaming sur Internet 54 Per]nence du caching pour le contenu UGC Résultats (Bordeaux) Trafic des fichiers visualisés 1 fois très important L élargissement de la fenêtre d étude permet d augmenter le nombre de fichiers visualisés + 2 fois ( 55%) Le caching des fichiers visualisé + 2 fois permexrait de réduire significa]vement la bande passante La taille du cache (4,7 TB) à besoin d être aussi importante Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers GB > (24,3%) 638,1 GB (60,2%) 1182,0 GB 1 semaine Fichiers ,0 GB > (39,7%) 2598,9 GB (45,4%) 2249,7 GB 2 semaines Fichiers ,2 GB > (54,9%) GB (32,9%) 3315,5 GB

55 Streaming sur Internet 55 Per]nence du caching pour le contenu UGC Résultats (sur les 3 zones) Le poten]el de réduc]on est très important La taille du cache (12 TB) à besoin d être de plus en plus importante Les contenus visualisés changeant de jour en jour et de semaine en semaine Renouvellement du caching pour maintenir l efficacité : stratégie de caching Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers ,1 GB > (51,7%) 2757,9 GB (36,8%) 2634,6 GB 1 semaine Fichiers ,6 GB > (58,9%) 6124,7 GB (29,9%) 4463,6 GB 2 semaines Fichiers ,5 GB > (70,2%) 11916,9 GB (20,9%) 7483,1 GB

56 Streaming sur Internet 56 Stratégies de caching Caching réac]f Mise en cache de contenus populaires dynamiquement Mise à jour des caches à la demande et dynamiquement Techniques: LRU, LFU, LRFU, Op]mal*, Employé par: Google cache (technique basée sur LRU) Caching proac]f (Prefetching) Mise en cache de contenus dont la popularité à un poten]el de croître Mise à jour des caches en dehors des heures de pointes Techniques: basées sur la prédic]on Employé par: Facebook (u]lisa]on des liens sociaux), * L. Zhe, M.K. Sbai, Y. Hadjadj- Aoul, A. Gravey, et al: «Network friendly video distribu]on». NoF 2012, Tunis, Tunisia (November 2012)

57 Streaming sur Internet 57 Impacte du caching sur l écosystème Déséquilibre des liens de peering Importance du rôle des CDNs dans la chaine de distribu]on de contenus Développement de solu]ons de CDNs par les «Content Provider» Google peut maintenant avoir un lien directe avec les ISPs ou les ISPs de transit (e.g. Orange) Les fournisseurs de contenus développent des solu]ons empêchant/ gênant le caching puisque il entraîne des pertes de revenus (i.e. publicité) Youtube privilégie le streaming en HTTPs et un streaming dans un ordre non conven]onnelle Améliora]on de la QoE consomma]on d un contenus d une meilleure qualité (e.g. HD) problème de conges]on Développement de nouvelles solu]ons

58 TENDANCES Streaming sur Internet 58

59 Streaming sur Internet 59 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs Une coopéra]on entre CP et ISP est une solu]on gagnant- gagnant Les ISPs économisent de la bande passante Les CPs ne perdent pas de revenus et décharge leurs serveurs/cdns Objec]f du projet ANR ViPeer De nouvelles évolu]ons confirme l intui]on * L. Zhe, M.K. Sbai, Y. Hadjadj- Aoul, A. Gravey, et al: «Network friendly video distribu]on». NoF 2012, Tunis, Tunisia (November 2012)

60 Streaming sur Internet 60 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs (suite) Portal Regional CDN Server dtracker Caching (Peers) Customer La solu]on Vipeer recommande le déploiement d un système de caching opéré par l opérateur réseau dans son propre réseau 1 Upload Manifest 2 OK 3 4 Request «Matrix» URL Manifest 5 6 Get URL Manifest Redirect dtracker 8 7 Get URL Manifest Send modified Manifest ChunkRequest(Ch x,peer y ) ChunkRequest(Ch z,peer r ) 9

61 Streaming sur Internet 61 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs (suite) Neˆlix: Neˆlix Open Connect Network Permet aux ISPs d avoir, en intra- domaine, un serveur de caching local (i.e. open connect) Con]nuer le travaille avec les CDNs commerciaux à terme ça ne sera probablement plus le cas Serveur gratuit pour les ISPs Neˆlix CDN (Storage: 100 TB, If: 2x10 Gb/s) Coopera]on between Neˆlix and ISPs Permet aux opérateurs d avoir du contrôle sur l acheminement de la vidéo Pre- remplissage des caches pendant les heures creuses Caching proac]f et réac]f hxp://blog.neˆlix.com/2012/06/announcing- neˆlix- open- connect- network.html (June 2012)

62 Streaming sur Internet 62 Streaming en P2P Le P2P est scalable, pas cher et axrac]f mais pas de garan]s en ressources non viable comme solu]on commerciale P4P permet aux ISPs d op]miser leurs ges]on de ressources Réduire la charge des liens de peering en favorisant des communica]ons intra- domaine (itracker) Architecture hybride CDN/P2P Certains CDNs commenceraient déjà à avoir des composantes P2P Créa]on d un nouveau WG à l IETF: PPSP (P2P streaming protocol) Tout reste encore à faire * RFC 6972 (July 2013)

63 Streaming sur Internet 63 CCN: Content centric networking Chercher le contenus ou il se trouve plus de lien avec un par]culière Routage sur les noms Portal Meilleures stratégies? Stratégies de réplica]on et de caching Quelle qualité pour le caching? Plus de transport end2end CDN surrogate En overlay ou from the scratch?

64 De la centralisa]on à la distribu]on et de la distribu]on à la centralisa]on SDN: So ware Defined Networking? Streaming sur Internet 64

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Serveur Mul)media. Streaming

Serveur Mul)media. Streaming Serveur Mul)media Streaming Objec)fs Pourquoi du streaming? Diffusion live, à la demande Quelques protocoles de streaming (hcp), udp (unicast, mul)cast), rtp, rtsp Formats vidéo streamable Codecs et Encapsuleurs

Plus en détail

Historique. Streaming et VOD. Client / Serveur ou P2P? Optimisations. Conclusion. TONGUET / GONZALEZ 20/11/2009 La Vidéo à la demande

Historique. Streaming et VOD. Client / Serveur ou P2P? Optimisations. Conclusion. TONGUET / GONZALEZ 20/11/2009 La Vidéo à la demande Historique Streaming et VOD Client / Serveur ou P2P? Optimisations Conclusion En septembre 1994 : Cambridge Interactive TV trial Service VOD sur le Cambridge Cable Network Accessible pour 250 foyers et

Plus en détail

Services de vidéo en ligne

Services de vidéo en ligne Services de vidéo en ligne Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des services diversifiés Télévision numérique : s appuie sur des standards de format (standards ETSI) utilise plusieurs

Plus en détail

www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas

www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas 1 Les limites du streaming 8 Millions de vues simultanées Enorme pic de trafic géré par Google et Akamai Problèmes de qualité de service

Plus en détail

Programme ANR VERSO. Projet VIPEER

Programme ANR VERSO. Projet VIPEER Programme ANR VERSO Projet VIPEER Ingénierie du trafic vidéo en intra domaine basée sur les paradigmes du Pair à Pair Décision n 2009 VERSO 014 01 à 06 du 22 décembre 2009 T0 administratif = 15 Novembre

Plus en détail

Les Content Delivery Network (CDN)

Les Content Delivery Network (CDN) Les Content Delivery Network (CDN) Paris Californie : + 45 ms Paris Sidney : + 85 ms Amazon : 100 ms de temps de chargement supplémentaires 1% de ventes en moins Poids moyen des pages d'accueil : 2000

Plus en détail

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Approche Hybride de la Diffusion OTT Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Challenges OTT Audience 2015 : 3 Milliards d internautes 2020 : 5 Milliards Contenu Streaming 4K par Netflix (11

Plus en détail

services de visioconférence professionnelle

services de visioconférence professionnelle services de visioconférence professionnelle Votre cloud de visioconférence pro INTRODUCTION w w w. w i s i o. f r www.wisio.fr Les solu3ons de visioconférence se basant sur des infrastructures réseau (

Plus en détail

Bap$ste Morin Etude d approfondissement RICM 5

Bap$ste Morin Etude d approfondissement RICM 5 Bap$ste Morin Etude d approfondissement RICM 5 Déroulement Présenta)on Principaux services Principe Providers Evolu)on 2 Déroulement Présenta)on Principaux services Principe Providers Evolu)on 3 Présenta$on

Plus en détail

Localisation de ressources dans les réseaux CDN

Localisation de ressources dans les réseaux CDN Cas de la VoD LIP6 DESIR - FT R&D Octobre 2008 Plan Introduction 1 Introduction 2 3 4 Introduction DESIR : DÉcision, Systèmes Intelligents et Recherche opérationnelle La recherche opérationnelle : (boite

Plus en détail

Internet et la vidéo numérique

Internet et la vidéo numérique Internet et la vidéo numérique Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée Flux asynchrones, synchrones et isochrones Un flux est l ensemble des trames échangées entre 2 applications Un flux est asynchrone

Plus en détail

Approche hybride de la QoS

Approche hybride de la QoS Approche hybride de la QoS Eric Chauvet - Nicolas Lucet 15 mai 2014 Comment mesurer la qualité? Le téléviseur, la première sonde de mesure de qualité de la diffusion broadcast 2 Comment mesurer la qualité?

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

M. BOUGUERRA A. CHEF DEPARTEMENT FTTx Algérie Telecom

M. BOUGUERRA A. CHEF DEPARTEMENT FTTx Algérie Telecom M. BOUGUERRA A. CHEF DEPARTEMENT FTTx Algérie Telecom 1 2 Définition : IPTV = (IP) + (TV) IPTV est un acronyme pour le protocole Internet Protocole TV. Il est essentiellement une technologie qui offre

Plus en détail

Quand l évasion ne tient qu à une fibre! FTTH Forum Château de Coppet 29 avril 2015

Quand l évasion ne tient qu à une fibre! FTTH Forum Château de Coppet 29 avril 2015 Quand l évasion ne tient qu à une fibre! FTTH Forum Château de Coppet 29 avril 2015 Agenda Introduc)on Présenta)on de netplus Services triple- play Contraintes sur les réseaux Choix importants Conclusion

Plus en détail

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014 Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux Philippe Robert Le 8 avril 2014 Présentation Présentation Directeur de recherche à l INRIA Responsable de l équipe de recherche Réseaux, Algorithmes

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Caches web. Olivier Aubert 1/35

Caches web. Olivier Aubert 1/35 Caches web Olivier Aubert 1/35 Liens http://mqdoc.lasat.com/online/courses/caching/ (prise en compte des caches dans la conception de sites) http://mqdoc.lasat.com/online/courses/proxyserver http://www.web-caching.com/mnot_tutorial/

Plus en détail

INTERCONNECTION CHALLENGES

INTERCONNECTION CHALLENGES INTERCONNECTION CHALLENGES PLAN Interconnexion: évolution Interaction entre développement de l Internet et interconnexion Marché Internet au Maroc et dans la région INTERCONNEXION TELECOMS: ÉVOLUTION Avant

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Distribution de contenus audiovisuels légaux sur une architecture de réseau P2P contrôlée et sécurisée

Distribution de contenus audiovisuels légaux sur une architecture de réseau P2P contrôlée et sécurisée Colloque Peer-to-Peer Atena : 30 Octobre 2008 Distribution de contenus audiovisuels légaux sur une architecture de réseau P2P contrôlée et sécurisée Bertrand Mathieu - Orange Labs bertrand2.mathieu@orange-ftgroup.com

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV.

Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV. Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV. Définitions EDGE Enhanced Data for GSM Environnement. Technique de modulation conçue pour augmenter la capacité de réseau et de données

Plus en détail

Transport de contenu multimédia

Transport de contenu multimédia Transport de contenu multimédia Jean Le Feuvre Cyril Concolato lefeuvre, concolato @telecom-paristech.fr Plan Définitions et problèmes généraux Étude détaillée de certains modes de transport Streaming

Plus en détail

Fiche d identité produit produit

Fiche d identité produit produit Fiche d identité produit produit Référence DSM-510 Désignation Lecteur multimédia haute définition Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Le lecteur multimédia haute définition MediaLounge DSM-510

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Les télécommunications contemporaines, systèmes complexes? Philippe Picard, le 14 mai 2011. Page 1

Les télécommunications contemporaines, systèmes complexes? Philippe Picard, le 14 mai 2011. Page 1 Les télécommunications contemporaines, systèmes complexes? Philippe Picard, le 14 mai 2011. Page 1 Une accélération de l histoire 120 ans Révolution numérique Télégraphe Téléphone radio Télévision Internet

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Quelques mots sur La Technologie du STREAMING

Quelques mots sur La Technologie du STREAMING ENSG, mardi 16 mai 2006 Quelques mots sur La Technologie du STREAMING Nicolas MENECEUR Nicolas.Meneceur@rap.prd.fr 1 Programme Définition Chaîne de Production Principe et Modes de diffusion Les Protocoles

Plus en détail

Votre réseau multimédia

Votre réseau multimédia Votre réseau multimédia Partie 2 Votre réseau multimédia Un réseau multimédia est constitué d appareils utilisés comme serveur ordinateurs équipés de logiciels serveurs, serveur sous Windows Home Server,

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

Réseaux fédérateurs de l'internet. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

Réseaux fédérateurs de l'internet. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Réseaux fédérateurs de l'internet Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources Analyse structurée des réseaux, James Kurose, Keith Ross (Ed. Pearson Éducation) Wikipedia 2 Introduction Les différents

Plus en détail

Système de Stockage Sécurisé et Distribué

Système de Stockage Sécurisé et Distribué Système de Stockage Sécurisé et Distribué Philippe Boyon philippe.boyon@active-circle.com ACTIVE CIRCLE QUI SOMMES NOUS? Editeur français, spécialiste du stockage de fichiers et de la gestion de données

Plus en détail

Dominique ASTIER. Président AXIONE

Dominique ASTIER. Président AXIONE Dominique ASTIER Président Tes Journée d étude Ecoter Emergence des réseaux à très haut-débit 4 Novembre 2003 130 Boulevard Camélinat 92240 Malakoff dominique.astier@axione.fr 2 Axione : un opérateur neutre

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Sommaire 1 Configuration matérielle minimale...3 2 Configuration logicielle minimale...3

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi Support de la qualité de service et contrôle de topologie dans les réseaux mobiles ad hoc Rabah Meraihi GET / Télécom Paris rabah.meraihi@enst.fr Rabah Meraihi 1 Plan 1. Introduction et contexte 2. Qualité

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux 1 Les réseaux 1.1 Qu est-ce qu un réseau? Un réseau est un ensemble d ordinateurs pouvant communiquer entre eux. 1.1.1 Types de réseaux Il y a deux types de réseaux

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Marc NAHMIASH CODAGE

Marc NAHMIASH CODAGE Marc NAHMIASH CODAGE 4G LTE la nouvelle génération d internet mobile Index Les évolutions du marché LTE les fondamentaux L expérience utilisateur LTE Advanced Index Les évolutions du marché LTE les fondamentaux

Plus en détail

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé?

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé? Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Groupe de travail étendu Quelle couche du

Plus en détail

Recherche mul*média et indexa*on séman*que

Recherche mul*média et indexa*on séman*que Recherche mul*média et indexa*on séman*que Stephane Ayache ESIL MIRA 3 ème année Objec*fs du cours Mise en œuvre d un moteur de recherche MM Stockage Organisa*on des indexes en BD Métadonnées Algorithmes

Plus en détail

L histoire de la visioconférence commence en 1958 à l exposi=on universelle de Bruxelles. La visiotéléphonie permet de voir son interlocuteur par

L histoire de la visioconférence commence en 1958 à l exposi=on universelle de Bruxelles. La visiotéléphonie permet de voir son interlocuteur par 1 2 3 L histoire de la visioconférence commence en 1958 à l exposi=on universelle de Bruxelles. La visiotéléphonie permet de voir son interlocuteur par téléphone. Elle reste rare car le débit est faible

Plus en détail

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson Exercice 1 : Une entreprise veut installer un petit réseau. Elle dispose d un routeur sur Linux. Il doit servir à interconnecter deux réseaux locaux

Plus en détail

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC.

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC. Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. Réseau 1 Architecture générale Couche : IP et le routage Couche : TCP et

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-5220 Désignation Caméra réseau sans fil panoramique et inclinable Clientèle cible Garantie 2 ans Particuliers Petites et moyennes entreprises Accroche marketing La

Plus en détail

SERVEUR IP ORIOS INFORMATIONS PRODUIT. Description. Ind 1 SDV062011

SERVEUR IP ORIOS INFORMATIONS PRODUIT. Description. Ind 1 SDV062011 INFORMATIONS PRODUIT Description Le serveur ORIOS est un système simple et performant qui permet de diffuser en IP jusqu à 100 programmes en qualité SD (Définition Standard) et/ou HD (Haute Définition)

Plus en détail

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr ASAP Team INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Backup en pair-à-pair Rennes 2008 1 / 21 Plan

Plus en détail

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet ENS de Lyon Cours réseaux 2004 Techniques de diffusion vidéo sur l Internet Streaming avec RTP/RTSP Timothy BURK (uni@tburk.com) Table des matières 1. Introduction... 3 2. Streaming Diffusion en temps

Plus en détail

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Réseaux grande distance Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources «High Performance Communication Networks», Jean Walrand, Pravin Varaiya, 2 nd édition, MK. Cours de Pr. Cong-Duc Pham (Université de

Plus en détail

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Laboratoire LaTICE Univ. de Tunis INRIA LYON Avalon Team Laboratoire d Informatique de Paris Nord (LIPN) BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Heithem Abbes Heithem Abbes Rencontres

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Zied Hammami Directeur Principal- Spécialiste centre de données 14 novembre 2013 Ordre du jour Les centres de données de Bell Centre

Plus en détail

Nom : Prénom : Gr. : N ét. :

Nom : Prénom : Gr. : N ét. : 1 1 Quelles sont les tables de routage de la machine M1 (troisième hôte de LAN 2 hostid = 3), des routeurs R1, R2 et R3 (sachant que la liaison vers l internet connecte à la gateway 88.1.77.200 à travers

Plus en détail

Diusion VoD sur réseaux pair-à-pair: à propos de la taille du catalogue

Diusion VoD sur réseaux pair-à-pair: à propos de la taille du catalogue : à propos de la taille du catalogue Diusion VoD sur réseaux pair-à-pair: à propos de la taille du catalogue Yacine Boufkhad 1, Fabien Mathieu 2, Fabien de Montgoler 1, Diego Perino 2, Laurent Viennot

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon

Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon Hervé Gilquin 1 octobre 2012 Sommaire de la présenta/on Historique. Personnels Infrastructures. Fonc/onnement. Exemples.

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC 1. caractéristiques : ARGUS 145 - Fonctions à l'interface ADSL Simulation ATU-R ADSL, ADSL2, ADSL2+, & ReADSL Mesure automatique et affichage

Plus en détail

testgratuit@empreinte.com

testgratuit@empreinte.com LIVE TV RIA MOBILE Avant propos page 2 Composantes de l offre page 3 Web TV page 4 Visualisation page 5 Live enrichi page 6 Hébergement page 7 Compatibilité page 8 Offre budgétaire page 9 Conditions Générales

Plus en détail

Proxies,, Caches & CDNs

Proxies,, Caches & CDNs Proxies,, Caches & CDNs Anthony Busson Plan Exemple de page web simple Anatomie du téléchargement d une page web Problématique Définition : Proxy, Reverse Proxy Interception, Redirection Système de cache

Plus en détail

La terminologie informatique: autoévaluation

La terminologie informatique: autoévaluation La terminologie informatique: autoévaluation Document: f0947test.fm 01/07/2015 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION Ce test est une auto-évaluation

Plus en détail

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet Cahier des clauses techniques Livraison de contenus pour Internet 1 Sommaire Article 1 - Objet du marché... 3 Article 2 Besoins du pouvoir adjudicateur... 3 Article 3 - Composition des lots... 4 Article

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Vue d'ensemble de NetFlow. Gestion et Supervision de Réseau

Vue d'ensemble de NetFlow. Gestion et Supervision de Réseau Vue d'ensemble de NetFlow Gestion et Supervision de Réseau Sommaire Netflow Qu est-ce que Netflow et comment fonctionne-t-il? Utilisations et applications Configurations et mise en œuvre fournisseur Cisco

Plus en détail

Exigences techniques relatives à la distribution de services "wholesale" de TV de rattrapage

Exigences techniques relatives à la distribution de services wholesale de TV de rattrapage E Exigences techniques relatives à la distribution de services "wholesale" de TV de rattrapage Copyright CANAL+ Groupe 2012 Propriété intellectuelle Ce document est la propriété intellectuelle de CANAL+

Plus en détail

Louis Naugès 2013. Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol

Louis Naugès 2013. Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol 1 2013 = aube de la R2I : Révolution Industrielle Informatique 1 Google I/O 2013 2 - louis.nauges@revevol.eu - IAE de Paris - 17 juin 2013

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

Système de vidéosurveillance Guide de configuration

Système de vidéosurveillance Guide de configuration Guide de configuration Introduction Les technologies de vidéosurveillance ne sont plus considérées comme «nouvelles» de nos jours, puisque l on enregistre et archive des vidéos depuis maintenant de nombreuses

Plus en détail

RTSP - Introduction (1/2)

RTSP - Introduction (1/2) RTSP - Introduction (1/2) Protocol suite: TCP/IP. Type: Application layer protocol. Working group: mmusic, Multiparty Multimedia, Session Control RFC 2326: «RTSP is an application-level protocol for control

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

Sélectionner le meilleur pair. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. 29 novembre 2010

Sélectionner le meilleur pair. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. 29 novembre 2010 1 Sélectionner le meilleur pair / Sélectionner le meilleur pair Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr 29 novembre 2010 2 Sélectionner le meilleur pair / Le problème Je veux récupérer un gros fichier

Plus en détail

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE ipercast international -- http://www.ipercast.com -- info@ipercast.net -- Tel. +33 (0)1 72

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

SYR - Réseau Licence 3 Info-MIAGE. Introduction. Adlen Ksentini adlen.ksentini@univ-rennes1.fr

SYR - Réseau Licence 3 Info-MIAGE. Introduction. Adlen Ksentini adlen.ksentini@univ-rennes1.fr SYR - Réseau Licence 3 Info-MIAGE Introduction adlen.ksentini@univ-rennes1.fr 1 Bibliographie Computer Networking «a Top-Down Approach», James F. Kurose et Keith W. Ross. 2 1 Introduction But : Apprendre

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique x CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Sélectionner le meilleur pair

Sélectionner le meilleur pair Sélectionner le meilleur pair Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr 29 novembre 2010 1 Sélectionner le meilleur pair / Le problème Je veux récupérer un gros fichier (mettons une image d installation

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement COREYE CACHE Solution d absorption de charge pour une disponibilité et une performance optimales des applications Web En bref Architecture technique La plateforme Coreye Cache délivre la majeure partie

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

Algoba Systems valoriser et partager leur patrimoine numérique Orphea Studio

Algoba Systems valoriser et partager leur patrimoine numérique Orphea Studio Depuis plus de 15 ans, Algoba Systems aide ses clients à valoriser et partager leur patrimoine numérique grâce à Orphea Studio, sa solution de Digital Asset Management. Présents auprès de plus de 120 clients

Plus en détail

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels Le catalogue TIC Solutions pour les Professionnels L@GOON ENTREPRISES PRéSENTaTION Des offres adaptées aux besoins des professionnels de la PME aux Grands Comptes. Des solutions pérennes et évolutives,

Plus en détail

La compression vidéo avec le standard H.264/AVC

La compression vidéo avec le standard H.264/AVC Nicolas Sertier Emmanuel André Pierre Fritsch Supélec électif Audiovisuel numérique 24 janvier 2005 Plan Présentation générale 1 Présentation générale Origines et historique Caractéristiques 2 50 % de

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail