STREAMING VIDÉO SUR INTERNET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STREAMING VIDÉO SUR INTERNET"

Transcription

1 Ecole d hiver sur les application de l informatique industrielle, réseaux et génie logiciel STREAMING VIDÉO SUR INTERNET ARCHITECTURES, PROTOCOLES ET SERVICES Yassine HADJADJ AOUL Maître de conférences à l Université de Rennes 1 Laboratoire IRISA, Equipe- projet Dionysos (INRIA) Décembre 4, 2013

2 Streaming sur Internet 2 Plan Généralités Contextes Place de la vidéo dans l internet Défini]ons Architectures tradi]onnelles Difficultés du streaming sur Internet Améliora]on du streaming sur Internet Améliora]on structurelle (vidéo) Améliora]on protocolaire (DASH) Architecturale (CDN + Caching) Tendances

3 CONTEXTES Streaming sur Internet 3

4 Streaming sur Internet 4 Contexte économique Nombre gigantesque de clients IP (marché poten]el très important et à moindre coût) Déploiement généralisé et con]nue de l IPTV Dispari]on imminente de la télé analogique «Digital switchover», depuis 2011 en France Croissance importante du nombre de disposi]fs HD Appari]on soudaine de plateformes de partage de contenus (e.g. Youtube, Dailymo]on) et la croissance du partage de fichiers en Pair- à- pair (i.e. P2P)

5 Streaming sur Internet 5 Contexte technologique Plusieurs évolu]ons technologiques ont rendu possible le transport de la vidéo sur IP: Transi]on vers la vidéo digitale La transmission en numérique possible par voie terrestre, satellitaire et par câble Avancées dans la compression vidéo Evolu]on du premier standard (MPEG- 1, 1991) au standard de compression avancé H.264 La vidéo peut être transportée dans un réseau à capacité limité Croissance de la capacité des réseaux IP Démocra]sa]on des accès large bande

6 Streaming sur Internet 6 CES DÉVELOPPEMENTS ONT RENDU TECHNIQUEMENT ET ÉCONOMIQUEMENT POSSIBLE LE TRANSPORT DE LA VIDÉO HAUTE- QUALITÉ AUX NOMBREUX CLIENTS IP En résumé

7 Streaming sur Internet 7 PLACE DE LA VIDÉO DANS L INTERNET

8 Streaming sur Internet 8 Etat des lieux (année 2012) Les consommateurs de vidéos représentent 57% du nombre total de consommateurs de trafic internet 69% en 2017! La Vidéo internet sur TV représente 9% 14% en 2017! probablement plus Le trafic VoD triplera en 2017! La somme de toutes les formes de vidéo (TV, VoD, Internet et P2P) sera de l'ordre de 80 à 90% du trafic mondial d'ici 2017! Cisco forcast

9 Streaming sur Internet 9 Etat des lieux (année 2012) (suite) 60 Prédic]ons 52,7 Trafic en PB (10 15 ) ,8 8,8 19,8 11,6 25,8 14,6 32,9 17,6 41,9 20,4 22,9 Vidéo sur Internet Croissance 29% annuel Vidéo sur réseaux managés Croissance 21% annuel

10 DÉFINITIONS Streaming sur Internet 10

11 Streaming sur Internet 11 L IPTV C EST LA TV PAR INTERNET Idée reçue

12 Streaming sur Internet 12 IPTV IPTV est simplement le moyen de transporter la télé tradi]onnelle dans un réseau IP Caractéris]ques Flux con]nus de contenu produit par des professionnels Contenus uniformes (tous les canaux partagent une même technique de compression, résolu]on, débit) Transport sur un réseau privé (opéré de bout- en- bout) xdsl Transport en mode non connecté RTP/UDP (mul]cast) Visualiser sur une télévision par le biais d une set- top box

13 Streaming sur Internet 13 VoD: Vidéo à la demande Technique de diffusion de contenus vidéo numérique bidirec]onnelle (interac]ve) offerts (catch- up TV) ou vendus Caractéris]ques Contenus discrets Contenus uniformes Transport sur un réseau privé (opéré de bout- en- bout) Transport en mode non connecté RTP/UDP ou TCP Visualiser sur une télévision par le biais d une set- top box Généralement les contenus de la catch- up TV sont accessible durant une période limité

14 Streaming sur Internet 14 Vidéo par Internet La vidéo par Internet se base sur une livraison de contenus en u]lisant un réseau public Caractéris]ques Contenus discrets Millions de contenus vidéo Format des contenus très variable Livraison sur le réseau Internet Transport en mode connecté: TCP Visualiser par des lecteurs sur PCs, Tablexes, smart phones, et la TV (smart TV)

15 Streaming sur Internet 15 Avantages et inconvénients du streaming sur Internet Avantages Disponibilité et ubiquité Low cost par rapport à une solu]on se basant sur un réseau opéré Inconvénients Performance imprédic]ble (i.e. réseau best effort) Coût réduit en infrastructure pas toujours vrai

16 Streaming sur Internet 16 Part de la vidéo par internet en 2015 USA VoD sur TV (e.g. Apple TV) 17% UGC (e.g. Youtube) 15% Vidéo mobile 10% VoD sur PC (e.g. Netflix) 39% Vidéo conférence 4% TV live sur PCs 10% Caméra de sécurité 6%

17 Streaming sur Internet 17 ARCHITECTURES TRADITIONNELLES Evolu]on de la technique avec l évolu]on de la capacité du réseau

18 Streaming sur Internet 18 Download Click and wait, le download implique le téléchargement de tout le fichier avant visualisa]on

19 Streaming sur Internet 19 Download (suite) Avantages Le moyen le plus simple pas de contraintes en BW accès modem 56K Pas de problème de synchronisa]on intra/inter- média Une fois téléchargé, la répé]]on de visionnage ne consomme pas de BW Inconvénients La lecture n est possible qu à la fin du téléchargement du fichier Après téléchargement le fichier peut ne pas être lu (codec, player, ) Contenu peut ne pas correspondre aux axentes Popularité des premières secondes (e.g. Youtube) Fichier portable, partageable, conver]ble dans un autre format,

20 Streaming sur Internet 20 Progressive download Dans le téléchargement progressif, le lecteur mul]média est configuré pour pointer à l URL de la vidéo à lire (e.g. Youtube) (1) HTTP request for Meta file (2) Meta file (3) Video file requested and sent over HTTP

21 Streaming sur Internet 21 Progressive download (suite) Avantages Pas d axente du téléchargement complet avant le démarrage de la lecture Supporté par tous les lecteurs les plus populaires Pas d installa]on de logiciel supplémentaire Le téléchargement peut être interrompu si pas d intérêt pour le contenu Répé]]on possible de la lecture en local (pas de coût en Bande passante) Fonc]onne parfaitement avec les CDNs Inconvénients Interrup]on possible de la lecture (i.e. playout interrup]ons) Le déplacement dans la vidéo n est pas possible

22 Streaming sur Internet 22 Streaming Signifie que le flux vidéo est reçu par et présenté à un u]lisateur final, tout en étant délivré par une diffusion en con]nu du fournisseur. (1) HTTP request for presentation description Live ou VoD (2) Presentation description (3) Video file requested and sent

23 Streaming sur Internet 23 Streaming (suite) Avantages Visualisa]on quasi instantané Où presque, buffer de quelques secondes Déplacement possible à n importe quel endroit de la vidéo Inconvénients Interrup]on possible de la lecture (i.e. playout interrup]ons) Nécessite d avoir des serveurs de streaming La bande passante u]lisée est celle nécessaire à la visualisa]on Seul moyen pour faire du live pas complètement vrai Fichier non portable (sécurité)

24 Streaming sur Internet 24 DANS LE STREAMING PAR INTERNET, ON A PAS FORCÉMENT UN SERVEUR DE STREAMING Serveur web pour le streaming vidéo

25 Streaming sur Internet 25 DIFFICULTÉS LIÉES AU STREAMING SUR INTERNET

26 Streaming sur Internet 26 COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DE L INTERNET POUR COMPRENDRE LES PROBLÈMES DU STREAMING SUR INTERNET

27 Streaming sur Internet 27 Structure de l Internet Internet exchange Point Réseau d accès Lien de peering Réseau d accès ISP A Réseau d accès POP ISP B Réseau d accès NAP IXP Réseau d accès ISP C POP: Point Of Presence (ISP-ISP) NAP: Network Access Point (ISP-Autres) Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès

28 Streaming sur Internet 28 Structure de l Internet: plus en détail Réseau d accès Réseau d accès ISP A Réseau d accès Réseau d accès ISP régionaux ISP C Fournisseur de contenus IXP ISP B Réseau d accès ISP régionaux Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès

29 Streaming sur Internet 29 Structure de l Internet: plus en détail Tier 1 - ISP Tier 1 - ISP Google IXP IXP IXP Tier 2 - ISP ISP régional ISP régional Achat par]el de leurs trafic Tier 3 - ISP Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Réseau d accès Achat de tout leurs trafic " Les ISPs ]er- 1 commerciaux (e.g., Level 3, Sprint, AT&T, NTT), présentent une étendue na]onal et interna]onal " Les fournisseurs de contenus (e.g, Google) bypass généralement les Tiers 1 et ISPs régionaux

30 Streaming sur Internet 30 TCP et le streaming sur Internet Protocole assurant une transmission fiable Pas de dégrada]on de la qualité de l image Adapter aux services de vidéos à la demande (e.g. User Generated Contents «UGC») Retransmission des paquets perdus même lorsque la retransmission n est pas u]le Permet de bypasser les firewall et NAT Transport sur HTTP/TCP Serveur assez simple (e.g. download ou progressive download)

31 Streaming sur Internet 31 TCP et le streaming sur Internet (suite) Adapta]on du débit de transmission (ges]on de la conges]on) Chute du débit après une perte de paquet même si cela peut causer une famine au niveau du client Overhead Three- way handshake, entête TCP de 20 octets dans chaque paquet trop pour l envoie de données audio Envoie d acquitement pour tous les paquets bien plus que nécessaire Non compa]ble avec le mul]cast (e.g. IPTV) Mul]cast applica]f?

32 Streaming sur Internet 32 Difficultés du streaming sur Internet Réseau Best effort Pas de garan]s en ressources (pire encore: ressources variables) Délais variables, pertes Limites de l ingénierie de trafic (MPLS, ) Pas de qualité en inter- domaine Pas de QoS de bout- en- bout (i.e. Enthrone, ) Problème de conges]on Principalement au niveau des liens de peering Pas de mul]cast en TCP redondance non exploitée

33 Streaming sur Internet 33 Impacte du streaming sur l écosystème Les ISP et les réseaux de transit sont submergés de trafic de distribu]on de contenus Déséquilibre des liens de peering (bande passante entrante/sortante) Le service de peering ne peut plus être gratuit Réseaux de transit : mise à jour con]nue des liens de transmission Passage par les réseaux de transit/payement suivant le débit Coût des IXPs reste non négligeable Mise à jour de la capacité de transport, des équipements et la loca]on de l endroit Achat du service de distribu]on d un ou de plusieurs opérateurs de CDNs Qui doit payer?

34 Streaming sur Internet 34 AMÉLIORATION DU STREAMING SUR INTERNET

35 Streaming sur Internet 35 Axes d améliora]ons Structure de la vidéo Protocole de streaming Infrastructure Stockage Base sur des fragments Popularité/fragment Adaptatif Débit suivant l état du réseau CDN Au plus près des clients Caching dynamique Popularité/ Plusieurs qualité pour un même contenu Prefetching Popularité potentiel Qualité optimal

36 Streaming sur Internet 36 DASH: UNE STRUCTURATION ET UN PROTOCOLE

37 Streaming sur Internet 37 Streaming de vidéo à base de fragments La vidéo de streaming est divisée en segments (i.e. chunks) contenant une certaine durée de vidéo (typiquement: 2 à 10s) Caractéris]ques Streaming plus efficace Moins d impact en cas de perte U]lisa]on plus efficace de la bande passante Caching plus efficace Un cache à fragments offre une meilleure efficacité qu un cache à contenu complet (i.e. Caching des chunks populaires) Pas d interdépendance entre chunk

38 38 Structure d une vidéo Groupe d images (GoP) = k images Une séquence vidéo = i groupes d images Groupe d images (GoP) = k images bandes = p macroblocs q pixels r pixels 1 bloc = q x r pixels q = r = {4, 8, 16} 1 image = m bandes (slices) 1 macrobloc = 4 blocs

39 39 Structure d un GoP Le GOP (Group Of Picture) définit l enchaînement des images I, P et B dans le flux vidéo. Le GOP commence toujours par une image I. Un chunk et GoP(3,16) un ensemble de GOPs I Intracoded frame P Forward/predicted frame B Bi-directional/interpolated frame

40 Streaming sur Internet 40 DASH: Dynamic Adap]ve Streaming over HTTP Le standard DASH est une technique de streaming basée sur des segments, disponible en différentes qualité et transportés en u]lisant HTTP 1.1

41 Streaming sur Internet 41 DASH: Dynamic Adap]ve Streaming over HTTP Avantages S adapte automa]quement à la bande passante disponible Choix du débit par le client, en fonc]on des capacités Passage transparent d une qualité à une autre Encapsula]on sur HTTP Court- circuite les NAT et les firewall Déploiement facile sur les CDNs Nul besoin d un serveur de streaming Serveur web Déplace l intelligence du réseau vers les clients

42 Streaming sur Internet 42 Challenges Instabilité et iniquité du streaming en DASH Résultat du contrôle distribué Lien congestionné commun J. Jiang, V. Sekar, and H. Zhang Improving fairness, efficiency, and stability in HTTP- based adap]ve video streaming with FESTIVE. In Proc. Of ACM CoNEXT '12. New York, NY, USA,

43 Streaming sur Internet 43 Challenges (suite) Performance: Détermina]on de la taille des chunks Détermina]on de la stratégie de téléchargement op]male Nombre de chunk pour éviter la famine tout en minimisant la bufferisa]on Caching des flux DASH Choix de la qualité dans un réseaux de distribu]on de contenus (e.g. topologie diverses) Sécurité: Stratégie de téléchargement agressive

44 Streaming sur Internet 44 RÉVOLUTION DU STREAMING SUR INTERNET GRÂCE AUX CDNs

45 Streaming sur Internet 45 Les intermédiaires Origin Server Serveurs centralisés Mise à l échelle Efficacité (BW) Ferme de serveurs Serveurs miroir Coût Mutualisation Surrogate (cache) Surrogate (cache) Surrogate (cache) Surrogate (cache) CDNs

46 Streaming sur Internet 46 CDN: Content delivery Network Réseau en overlay chargé de distribuer le contenu de l endroit le plus op]mal* Principe Rapproche les contenus des u]lisateurs (économie en bande passante «coût» et pe]ts délais) Mise à l échelle et mutualisa]on des ressources: traitement, mémoire, stockage Favorise les contenus les plus populaires Contenus distribués en fonc]on des besoins et de leurs u]lisa]ons * Ne signifie pas forcément le plus proche géographiquement

47 Streaming sur Internet 47 Exemple de CDNs The Akamai EdgePlatform: 85,000+ Servers POPs 950+ Networks 660+ Cities 72+ Countries Resulting in traffic of: 5.4 petabytes / day 790+ billion hits / day 436+ million unique clients IPs / day

48 Streaming sur Internet 48 Evolu]on du trafic des CDNs Trafic en PB (10 15 ) Prédic]ons 47,1 Croissance 34% annuel 35,8 26,8 19,9 14,6 10, Le CDN est la méthode dominante pour livrer le contenu de streaming. 51% du trafic Internet va traverser des CDNs en 2017, contre 34% en % du trafic vidéo sur Internet va traverser des CDNs en 2017, en hausse de 53% en 2012

49 Streaming sur Internet 49 L exemple: Architecture type du streaming sur Internet Cloud Amazon (EC2, S3 ) Réseau Neˆlix Serveur Neˆlix Serveur Neˆlix Copie de contenus CDNs Level- 3 LimeLight 2 Redirec]ons: movies.neˆlix.com (logged) Signup.neˆlix.com 3 Authen]fica]on MàJ périodique du Manifest Akamai 1 Enregistrement 4 Demandes chunks Problématique de la sélection de cache/serveur Client MS Silverlight (DASH) 5 chunks V. K. Adhikari, Y. Guo, F. Hao, M. Varvello, V. Hilt, M. Steiner, and Z.- L. Zhang. INFOCOM, page IEEE, (2012)

50 Streaming sur Internet 50 RÉVOLUTION DU STREAMING SUR INTERNET PAR LE CACHING

51 Streaming sur Internet 51 Pourquoi le caching? Changement de rapports entre opérateurs de CDNs et ISPs Augmenta]on importante de la quan]té de trafic, principalement le téléchargement vidéos D équilibre entre le trafic entrant et sortant (> 2.5 fois) Impacte du streaming sur les performances du réseau Satura]on des liens de peering Dégrada]on de la qualité des autres applica]ons (e.g. Web) Le caching semble être une bonne solu]on

52 Streaming sur Internet 52 Per]nence du caching pour la VoD Nombre d u]lisateurs ac]fs > nombre de vidéos ac]ves Taille limitée de la vidéothèque Popularité/Loi Zipf (α = 1.2)* Décroissance rapide de la popularité Le caching des contenus VoD populaires est efficace * C. Fricker, P. Robert, and J. Roberts: «A versa]le and accurate approxima]on for LRU cache performance». In Journal Corr, Vol. abs/ (2012)

53 Streaming sur Internet 53 Per]nence du caching pour le contenu UGC ANR ViPeer Partenaires: INRIA, TB, Orange, Etude: Per]nence du caching Type de trafic: Youtube (vidéothèque quasi illimité) Mesures: 3 zones ADSL (villes: Lyon, Bordeaux, et Paris) Hypothèse: Les fichiers visualisés 1 et 2 fois sont considéré comme du bruit pour le caching Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers GB > (24,3%) 638,1 GB (60,2%) 1182,0 GB 1 semaine Fichiers ,0 GB > (39,7%) 2598,9 GB (45,4%) 2249,7 GB 2 semaines Fichiers ,2 GB > (54,9%) GB (32,9%) 3315,5 GB

54 Streaming sur Internet 54 Per]nence du caching pour le contenu UGC Résultats (Bordeaux) Trafic des fichiers visualisés 1 fois très important L élargissement de la fenêtre d étude permet d augmenter le nombre de fichiers visualisés + 2 fois ( 55%) Le caching des fichiers visualisé + 2 fois permexrait de réduire significa]vement la bande passante La taille du cache (4,7 TB) à besoin d être aussi importante Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers GB > (24,3%) 638,1 GB (60,2%) 1182,0 GB 1 semaine Fichiers ,0 GB > (39,7%) 2598,9 GB (45,4%) 2249,7 GB 2 semaines Fichiers ,2 GB > (54,9%) GB (32,9%) 3315,5 GB

55 Streaming sur Internet 55 Per]nence du caching pour le contenu UGC Résultats (sur les 3 zones) Le poten]el de réduc]on est très important La taille du cache (12 TB) à besoin d être de plus en plus importante Les contenus visualisés changeant de jour en jour et de semaine en semaine Renouvellement du caching pour maintenir l efficacité : stratégie de caching Jour 7 Fichiers dis]ncts Nombre de téléchargement Volume total Fichiers ,1 GB > (51,7%) 2757,9 GB (36,8%) 2634,6 GB 1 semaine Fichiers ,6 GB > (58,9%) 6124,7 GB (29,9%) 4463,6 GB 2 semaines Fichiers ,5 GB > (70,2%) 11916,9 GB (20,9%) 7483,1 GB

56 Streaming sur Internet 56 Stratégies de caching Caching réac]f Mise en cache de contenus populaires dynamiquement Mise à jour des caches à la demande et dynamiquement Techniques: LRU, LFU, LRFU, Op]mal*, Employé par: Google cache (technique basée sur LRU) Caching proac]f (Prefetching) Mise en cache de contenus dont la popularité à un poten]el de croître Mise à jour des caches en dehors des heures de pointes Techniques: basées sur la prédic]on Employé par: Facebook (u]lisa]on des liens sociaux), * L. Zhe, M.K. Sbai, Y. Hadjadj- Aoul, A. Gravey, et al: «Network friendly video distribu]on». NoF 2012, Tunis, Tunisia (November 2012)

57 Streaming sur Internet 57 Impacte du caching sur l écosystème Déséquilibre des liens de peering Importance du rôle des CDNs dans la chaine de distribu]on de contenus Développement de solu]ons de CDNs par les «Content Provider» Google peut maintenant avoir un lien directe avec les ISPs ou les ISPs de transit (e.g. Orange) Les fournisseurs de contenus développent des solu]ons empêchant/ gênant le caching puisque il entraîne des pertes de revenus (i.e. publicité) Youtube privilégie le streaming en HTTPs et un streaming dans un ordre non conven]onnelle Améliora]on de la QoE consomma]on d un contenus d une meilleure qualité (e.g. HD) problème de conges]on Développement de nouvelles solu]ons

58 TENDANCES Streaming sur Internet 58

59 Streaming sur Internet 59 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs Une coopéra]on entre CP et ISP est une solu]on gagnant- gagnant Les ISPs économisent de la bande passante Les CPs ne perdent pas de revenus et décharge leurs serveurs/cdns Objec]f du projet ANR ViPeer De nouvelles évolu]ons confirme l intui]on * L. Zhe, M.K. Sbai, Y. Hadjadj- Aoul, A. Gravey, et al: «Network friendly video distribu]on». NoF 2012, Tunis, Tunisia (November 2012)

60 Streaming sur Internet 60 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs (suite) Portal Regional CDN Server dtracker Caching (Peers) Customer La solu]on Vipeer recommande le déploiement d un système de caching opéré par l opérateur réseau dans son propre réseau 1 Upload Manifest 2 OK 3 4 Request «Matrix» URL Manifest 5 6 Get URL Manifest Redirect dtracker 8 7 Get URL Manifest Send modified Manifest ChunkRequest(Ch x,peer y ) ChunkRequest(Ch z,peer r ) 9

61 Streaming sur Internet 61 Vers une coopéra]on entre CPs et ISPs (suite) Neˆlix: Neˆlix Open Connect Network Permet aux ISPs d avoir, en intra- domaine, un serveur de caching local (i.e. open connect) Con]nuer le travaille avec les CDNs commerciaux à terme ça ne sera probablement plus le cas Serveur gratuit pour les ISPs Neˆlix CDN (Storage: 100 TB, If: 2x10 Gb/s) Coopera]on between Neˆlix and ISPs Permet aux opérateurs d avoir du contrôle sur l acheminement de la vidéo Pre- remplissage des caches pendant les heures creuses Caching proac]f et réac]f hxp://blog.neˆlix.com/2012/06/announcing- neˆlix- open- connect- network.html (June 2012)

62 Streaming sur Internet 62 Streaming en P2P Le P2P est scalable, pas cher et axrac]f mais pas de garan]s en ressources non viable comme solu]on commerciale P4P permet aux ISPs d op]miser leurs ges]on de ressources Réduire la charge des liens de peering en favorisant des communica]ons intra- domaine (itracker) Architecture hybride CDN/P2P Certains CDNs commenceraient déjà à avoir des composantes P2P Créa]on d un nouveau WG à l IETF: PPSP (P2P streaming protocol) Tout reste encore à faire * RFC 6972 (July 2013)

63 Streaming sur Internet 63 CCN: Content centric networking Chercher le contenus ou il se trouve plus de lien avec un par]culière Routage sur les noms Portal Meilleures stratégies? Stratégies de réplica]on et de caching Quelle qualité pour le caching? Plus de transport end2end CDN surrogate En overlay ou from the scratch?

64 De la centralisa]on à la distribu]on et de la distribu]on à la centralisa]on SDN: So ware Defined Networking? Streaming sur Internet 64

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Serveur Mul)media. Streaming

Serveur Mul)media. Streaming Serveur Mul)media Streaming Objec)fs Pourquoi du streaming? Diffusion live, à la demande Quelques protocoles de streaming (hcp), udp (unicast, mul)cast), rtp, rtsp Formats vidéo streamable Codecs et Encapsuleurs

Plus en détail

services de visioconférence professionnelle

services de visioconférence professionnelle services de visioconférence professionnelle Votre cloud de visioconférence pro INTRODUCTION w w w. w i s i o. f r www.wisio.fr Les solu3ons de visioconférence se basant sur des infrastructures réseau (

Plus en détail

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Approche Hybride de la Diffusion OTT Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Challenges OTT Audience 2015 : 3 Milliards d internautes 2020 : 5 Milliards Contenu Streaming 4K par Netflix (11

Plus en détail

Les Content Delivery Network (CDN)

Les Content Delivery Network (CDN) Les Content Delivery Network (CDN) Paris Californie : + 45 ms Paris Sidney : + 85 ms Amazon : 100 ms de temps de chargement supplémentaires 1% de ventes en moins Poids moyen des pages d'accueil : 2000

Plus en détail

www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas

www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas www.streamroot.io Pierre-Louis Théron Nikolay Rodionov Axel Delmas 1 Les limites du streaming 8 Millions de vues simultanées Enorme pic de trafic géré par Google et Akamai Problèmes de qualité de service

Plus en détail

Le Dynamique Adaptative Streaming. Gabriel Melki - INA-EXPERT

Le Dynamique Adaptative Streaming. Gabriel Melki - INA-EXPERT Le Dynamique Adaptative Streaming Gabriel Melki - INA-EXPERT Contexte et définitions Les protocoles utilisés Le pseudo streaming Le streaming adaptatif Vers le MPEG DASH Etat des lieux Selon Laurent Blanchard

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Proxies,, Caches & CDNs

Proxies,, Caches & CDNs Proxies,, Caches & CDNs Anthony Busson Plan Exemple de page web simple Anatomie du téléchargement d une page web Problématique Définition : Proxy, Reverse Proxy Interception, Redirection Système de cache

Plus en détail

Approche hybride de la QoS

Approche hybride de la QoS Approche hybride de la QoS Eric Chauvet - Nicolas Lucet 15 mai 2014 Comment mesurer la qualité? Le téléviseur, la première sonde de mesure de qualité de la diffusion broadcast 2 Comment mesurer la qualité?

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet

Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet Nassima Bouzakaria, Majd Ghareeb, Benoît Parrein LUNAM Université, Université de Nantes, IRCCyN UMR CNRS 6597,

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

RTSP - Introduction (1/2)

RTSP - Introduction (1/2) RTSP - Introduction (1/2) Protocol suite: TCP/IP. Type: Application layer protocol. Working group: mmusic, Multiparty Multimedia, Session Control RFC 2326: «RTSP is an application-level protocol for control

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

Ce document a été élaboré dans le cadre des travaux de veille de la plate-forme THD OTT, IPTV et VoD

Ce document a été élaboré dans le cadre des travaux de veille de la plate-forme THD OTT, IPTV et VoD 1 Ce document a été élaboré dans le cadre des travaux de veille de la plate-forme THD Auteur : Alain Chaptal (MSH Paris Nord) Dernière mise à jour : février 2010 Document Tout Public OTT, IPTV et VoD Les

Plus en détail

Serveurs de streaming vidéo

Serveurs de streaming vidéo Serveurs de streaming vidéo Rappels théoriques Eric Briantais 1 Pourquoi un serveur de streaming? Diffusion des vidéos en «Streaming» Parfois traduit «transmission du flux de donnée en continu» Sur le

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Alex Corenthin Département Génie Informatique Laboratoire de traitement de l Information Ecole Supérieure Polytechnique Université Cheikh Anta Diop

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2)

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Chapitre 1 Introduction aux applications multimédia 1 1. Introduction Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Multi Multimédia Média Multi : indique plusieurs Média : moyen/support de diffusion,

Plus en détail

Programme ANR VERSO. Projet VIPEER. Deliverable 0.2 Rapport final sur la dissémination et la valorisation

Programme ANR VERSO. Projet VIPEER. Deliverable 0.2 Rapport final sur la dissémination et la valorisation Programme ANR VERSO Projet VIPEER Ingénierie du trafic vidéo en intradomaine basée sur les paradigmes du Pair à Pair Dcision n o 2009 VERSO 014 01 06 du 22 dcembre 2009 T0 administratif = 15 Novembre 2009

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Diffusion Audiovisuelle Numérique MPEG-2 TS IP Cable, Satellite (DVB-C, DVB-S) IPTV ADSL Terrestre (DVB-T, ATSC, ISDB) Mobile 3G/EDGE Broadcast Mobile

Plus en détail

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE ipercast international -- http://www.ipercast.com -- info@ipercast.net -- Tel. +33 (0)1 72

Plus en détail

Streaming multimedia I

Streaming multimedia I Streaming multimedia I Protection contre les erreurs, resilience et récupération Alain Mérigot Université Paris sud A. Mérigot (alain.merigot@u-psud.fr) Streaming multimedia I 1 / 40 Applications Multimedia

Plus en détail

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data 16/05/2014 Une approche interdisciplinaire des grandes masses de données (Défi Mastodons) Mokrane Bouzeghoub DAS INS2I / MI 1 Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data Accès à plusieurs BD scientifiques

Plus en détail

L utilisation des réseaux haut débit en France

L utilisation des réseaux haut débit en France L utilisation des réseaux haut débit en France Juin 2012 Cette étude a été réalisée par : BP 4167 34092 Montpellier Cedex 5 Tél : 04.67.14.44.44 Fax : 04.67.14.44.00 www.idate.org Samuel Ropert, Vincent

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC.

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC. Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. Réseau 1 Architecture générale Couche : IP et le routage Couche : TCP et

Plus en détail

Système de vidéosurveillance Guide de configuration

Système de vidéosurveillance Guide de configuration Guide de configuration Introduction Les technologies de vidéosurveillance ne sont plus considérées comme «nouvelles» de nos jours, puisque l on enregistre et archive des vidéos depuis maintenant de nombreuses

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

empreinte.com WebTV WEBTV solution solution EMPREINTE.COM WebTV depuis 1997 Diffusion vidéo universelle EMPREINTE.COM

empreinte.com WebTV WEBTV solution solution EMPREINTE.COM WebTV depuis 1997 Diffusion vidéo universelle EMPREINTE.COM EMPREINTE.COM WebTV depuis 1997 WebTV WEBTV solution solution Qualité vidéo HD MP4 compatible Web & Mobile Responsive Design WebTV Live - VoD Mobile, Tab, PC Logiciel de gestion et hébergements Clé en

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

Dominique ASTIER. Président AXIONE

Dominique ASTIER. Président AXIONE Dominique ASTIER Président Tes Journée d étude Ecoter Emergence des réseaux à très haut-débit 4 Novembre 2003 130 Boulevard Camélinat 92240 Malakoff dominique.astier@axione.fr 2 Axione : un opérateur neutre

Plus en détail

Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN

Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN Agenda Pe$t glossaire du cloud : termes qui seront u$lisés lors de ce5e école Virtualisa$on CMP Environnement Bioinforma$que Linux Comment les machines

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Nighthawk X4 - Routeur Wi-Fi AC2350 Double Bande & Gigabit

Nighthawk X4 - Routeur Wi-Fi AC2350 Double Bande & Gigabit Performance et usage 1.4 GHz Processeur Dual Core Network Storage Ready Twin USB 3.0 + esata Wi-Fi AC2350 - Jusqu à 2.33 Gbps (600 + 1733 Mbps ) Wifi nouvelle génération Quad stream Wave 2 Processeur le

Plus en détail

Le monde de l'informatique et celui des images animées Le cloud comme point de connexion

Le monde de l'informatique et celui des images animées Le cloud comme point de connexion Le monde de l'informatique et celui des images animées Le cloud comme point de connexion Manifestation ITG à Bienne, 18. Juin 2014 Andreas Herren, Leiter Managed Services Michael Solan, Leiter Business

Plus en détail

testgratuit@empreinte.com

testgratuit@empreinte.com LIVE TV RIA MOBILE Avant propos page 2 Composantes de l offre page 3 Web TV page 4 Visualisation page 5 Live enrichi page 6 Hébergement page 7 Compatibilité page 8 Offre budgétaire page 9 Conditions Générales

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Sommaire 1 Configuration matérielle minimale...3 2 Configuration logicielle minimale...3

Plus en détail

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Pierre De Dobbeleer Contact: 11 rue Rogier, 5000 Namur 3éme étage Tel: +32 471 37 64 82 Age: 46 ans Divorcé, 2 enfants Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Domaines

Plus en détail

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités Réseaux M2 CCI SIRR Introduction / Généralités Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Objectifs Connaissances générales sur les réseaux

Plus en détail

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk Voix sur IP Généralités Paramètres IPv4 H323 / SIP Matériel constructeur Asterisk 38 Généralités Voix sur IP, ou VoIP : technologie(s) de transport de la voix, en mode paquet, par le protocole IP. Téléphonie

Plus en détail

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE LA NOUVELLE EXPÉRIENCE ÉDITO Le Groupe propose depuis toujours des contenus exceptionnels basés sur un savoir-faire éditorial unique. Dans un paysage élargi où une infinité de programmes se dilue dans

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014

Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux. Philippe Robert. Le 8 avril 2014 Recherche et Diffusion de l Information dans les Réseaux Philippe Robert Le 8 avril 2014 Présentation Présentation Directeur de recherche à l INRIA Responsable de l équipe de recherche Réseaux, Algorithmes

Plus en détail

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Répondre aux exigences de vidéosurveillance actuelles Le marché de la vidéosurveillance explose, poussé en cela par les

Plus en détail

Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID

Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID CamTrace 1U Photos Camtrace tous droits réservés Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID Chassis Supermicro Carte mère X9SCLF Dimensions : Largeur 16.8" (426 mm) Profondeur 22.6" (574

Plus en détail

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn Expérience VoIP de Tunisie TélécomT Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services r.cherif@ttnet.tn Regional Seminar on IP Communications Hammamet-Tunisia, 24-25 November

Plus en détail

Le socle de sécurité nouvelle génération Consolider, virtualiser et simplifier les architectures sécurisées

Le socle de sécurité nouvelle génération Consolider, virtualiser et simplifier les architectures sécurisées Le socle de sécurité nouvelle génération Consolider, virtualiser et simplifier les architectures sécurisées sans compromis. Florent Fortuné ffortune@crossbeam.com 21 Mai 2008 Evolution des architectures

Plus en détail

.Réinventons l innovation. www.gosis.com

.Réinventons l innovation. www.gosis.com .Réinventons l innovation Définitions Définition: Environnement de stockage et d exécution élastique de ressources informatiques impliquant plusieurs acteurs, connectés par Internet. Cet environnement

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-5220 Désignation Caméra réseau sans fil panoramique et inclinable Clientèle cible Garantie 2 ans Particuliers Petites et moyennes entreprises Accroche marketing La

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

Facturation à l usage : quelle équité?

Facturation à l usage : quelle équité? Facturation à l usage : quelle équité? J-Ch. Grégoire 17 mars 2010 1 Introduction En décembre 2009, nous avons été contacté par l émission JE de TVA pour répondre à une question simple : les mesures de

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Diffusez vos événements en direct sur Internet

Diffusez vos événements en direct sur Internet Diffusez vos événements en direct sur Internet A l heure des réseaux sociaux et où la communication sur internet devient un vecteur fort de promotion des évènements, certaines conférences font face à un

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data 1 CNRS - Misionpour l'interdisciplinarité Mokrane Bouzeghoub 1 Une approche interdisciplinaire des grandes masses de données (Défi Mastodons) Mokrane Bouzeghoub DAS INS2I / MI Ecole de L Innova.on Thérapeu.

Plus en détail

Nom : Prénom : Gr. : N ét. :

Nom : Prénom : Gr. : N ét. : 1 1 Quelles sont les tables de routage de la machine M1 (troisième hôte de LAN 2 hostid = 3), des routeurs R1, R2 et R3 (sachant que la liaison vers l internet connecte à la gateway 88.1.77.200 à travers

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Laboratoire LaTICE Univ. de Tunis INRIA LYON Avalon Team Laboratoire d Informatique de Paris Nord (LIPN) BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Heithem Abbes Heithem Abbes Rencontres

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

Introduction aux Technologies de l Internet

Introduction aux Technologies de l Internet Introduction aux Technologies de l Internet Antoine Vernois Université Blaise Pascal Cours 2006/2007 Introduction aux Technologies de l Internet 1 Au programme... Généralités & Histoire Derrière Internet

Plus en détail

Concepon et réalisaon

Concepon et réalisaon Concepon et réalisaon Vendée Etudes & Réalisaons de Soluons Informaques 10 rue des Sables 85540 Mouers les Mauxfaits h%p://sarl-versi.fr contact@sarl-versi.fr Mainate 2 une logiciel d aide à la communicaon

Plus en détail

Algorithmique et langages du Web

Algorithmique et langages du Web Cours de Algorithmique et langages du Web Jean-Yves Ramel Licence 1 Peip Biologie Groupe 7 & 8 Durée totale de l enseignement = 46h ramel@univ-tours.fr Bureau 206 DI PolytechTours Organisation de la partie

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Le problème de la neutralité du Net est-il réglé?

Le problème de la neutralité du Net est-il réglé? Le problème de la neutralité du Net est-il réglé? P. Maillé et B. Tuffin 22 mai 2014 Résumé Le 3 Avril 2014, le Parlement européen a apporté une définition «claire et sans ambiguïté» de la neutralité du

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction générale

Chapitre 1: Introduction générale Chapitre 1: Introduction générale Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Table des matières Définitions et examples Architecture

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Smart grid: enjeux et challenges en recherche et forma6on

Smart grid: enjeux et challenges en recherche et forma6on Smart grid: enjeux et challenges en recherche et forma6on Olivier Sentieys IRISA/ENSSAT Université de Rennes 1 sen6eys@irisa.fr Smart Grid Généra6on pilote la demande Technologies de réduc6on et d op6misa6on

Plus en détail

Fiche Technique Windows Azure

Fiche Technique Windows Azure Le 25/03/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche Technique Objectif 25/03/2013 27/03/2013 Windows

Plus en détail

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH, solution d accès par faisceaux hertziens dédiés, est une offre de connectivité Haut et Très-Haut Débit permettant de connecter

Plus en détail

Jean-Philippe Paquette Jean-philippe.paquette@videotron.ca

Jean-Philippe Paquette Jean-philippe.paquette@videotron.ca Jean-Philippe Paquette Jean-philippe.paquette@videotron.ca 6 novembre 2013 Ordre du jour Histoire du mobile a RDS Les alertes SMS Application RDS hockey Push notifications Différence avec le site mobile

Plus en détail

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Marc Riner - INSA Lyon - DEA DISIC Introduction Cet article [1] présente une technique innovante de placement de réplicats et de

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le

L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le L I V R E B L A N C I D C L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le d a t acenter de n o uvelle g é nératio n Décembre 2012 Adapté de «Worldwide WAN Application Delivery 2011 2016

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Comment améliorer les performances avec l'usage mixé d'hébergeurs, CDN et Clouds? Paris Web 2011

Comment améliorer les performances avec l'usage mixé d'hébergeurs, CDN et Clouds? Paris Web 2011 Comment améliorer les performances avec l'usage mixé d'hébergeurs, et Clouds? Paris Web 2011 Julien Coulon Co-Founder & General Manager @juliencoulon julien@cedexis.com + 33 6 07 13 68 56 Stephane Enten

Plus en détail

VOIP : Un exemple en Afrique

VOIP : Un exemple en Afrique VOIP : Un exemple en Afrique JRES 2003 Lille - FRANCE Division Informatique. École Supérieure Multinationale des Télécommunications BP 10.000 Dakar SENEGAL Plan de l exposé: 1- Présentation du réseau VOIP

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

Media Streaming avec Windows 7

Media Streaming avec Windows 7 Media Streaming avec Windows 7 Après avoir parlé des nouvelles possibilités réseaux de Windows, notamment des «Homegroups», pardon, des «groupes résidentiels, voyons comment ont été intégrées les possibilités

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Gestion et Surveillance de Réseau NetFlow These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/) Sommaire

Plus en détail

LES 10 PLUS GRANDS MYTHES sur la Vidéo Hébergée

LES 10 PLUS GRANDS MYTHES sur la Vidéo Hébergée L 10 PLU GRAD MYTH L 10 PLU GRAD MYTH Au début des années 2000, la vidéo sur IP représentait une réelle nouveauté en matière de vidéosurveillance. Bien que la première caméra réseau ait été créée en 1996,

Plus en détail

Teste et mesure vos réseaux et vos applicatifs en toute indépendance

Teste et mesure vos réseaux et vos applicatifs en toute indépendance Teste et mesure vos réseaux et vos applicatifs en toute indépendance 2013 J3TEL en quelques minutes Groupe HBG en bref : Siège social à Paris 1100 employés dans 6 pays 150 M d de CA en 2012 Des activités

Plus en détail

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants:

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Tassadit BOUADI 22 Juin 2010, Saint Jacut 1 Plan Introduc

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Caches web. Olivier Aubert 1/35

Caches web. Olivier Aubert 1/35 Caches web Olivier Aubert 1/35 Liens http://mqdoc.lasat.com/online/courses/caching/ (prise en compte des caches dans la conception de sites) http://mqdoc.lasat.com/online/courses/proxyserver http://www.web-caching.com/mnot_tutorial/

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail