Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs"

Transcription

1 Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value

2 Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon na0onal représenta0f de 1013 Internautes Français âgés de 15 ans et plus a été interrogé. La représenta5vité de l échan5llon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégories socio- professionnelles, région, catégorie de Mode de recueil L étude a été réalisée online. Dates du terrain Les interviews se sont déroulées du 14 au 20 décembre Connection creates value 2

3 SOMMAIRE RESULTATS DETAILLES a.qui sont les cyberconsommateurs? b.les achats sur Internet c. Les comparateurs de prix d.le choix d une assurance Connection creates value 3

4 8 internautes sur 10 sont des cyberconsommateurs Q1. Au cours des 12 derniers mois, avez- vous déjà acheté un produit ou un service sur Internet? - Base : ensemble = % 20% Rarement voire jamais Oui, plusieurs fois 77% 80% è Comme observé en lors des 2 précédentes vagues, les cyberconsommateurs ayant réalisé plusieurs fois des achats sur Internet sont plus nombreux au sein de la popula5on CSP+. Ce(e tendance est confirmée par les résultats de la dernière vague du baromètre Médiamétrie/Fevad de l audience du e- commerce en France. Connection creates value 4

5 2/3 des cyberconsommateurs passent en moyenne 2 heures ou plus par jour sur Internet Q2. En dehors de la consulta5on de vos mails et de votre usage professionnel, combien de temps environ passez- vous par jour sur Internet, quel que soit l endroit de connexion (domicile ou autre lieu)? 5 heures et plus 17% Entre 2 et 5 heures 47% 42% è Total 2 heures et plus : 59% è 66% Entre 1 et 2 heures Moins d'une heure 36% 5% æ 29% Connection creates value 5 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

6 Près d 1 cyberconsommateur sur 5 possède un smartphone et a déjà acheté un produit avec Q3. Et avez- vous déjà acheté un produit ou service via votre smartphone? Q4. Avez- vous téléchargé des applica5ons sur votre smartphone? Q5. Quel(s) type(s) d applica5on avez- vous téléchargé? Nouvelles ques0ons Q3B. Et avez- vous déjà acheté un produit ou service via votre table(e numérique? Q4B. Avez- vous téléchargé des applica5ons sur votre table(e numérique? Q5B. Quel(s) type(s) d applica5on avez- vous téléchargé? Dont une applica0on Possède un smartphone...et a déjà acheté un produit avec...et a déjà téléchargé des applica5ons «réseaux sociaux» «banque» «bourse» «assurance» 5% 2% 18% 27% 21% Þ 17% 43% Þ 36% 57% Þ 48% Dont une applica0on Possède une table(e...et a déjà acheté un produit avec...et a déjà téléchargé des applica5ons «réseaux sociaux» «banque» «bourse» «assurance» 2% 1% 11% 21% 17% 11% 8% è L étude TNS Sofres / Orange Advertising 2012 confirme ce taux : plus d 1 utilisateur sur 2 de tablettes numériques a utilisé ce support pour effectuer un achat au cours des 6 derniers mois autre applica5on (Jeux, immobilier, information, géolocalisation, tourisme ) 28% autre applica5on (Jeux, immobilier, information, géolocalisation, tourisme ) 11% Connection creates value 6 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

7 L applica0on permewant d être en contact direct avec l assureur est légèrement plus plébiscitée que celle permewant une ges0on de sinistres Nouvelle ques0on Q6. Si des assureurs proposaient les applica5ons suivantes, seriez- vous très intéressé, assez intéressé, peu intéressé ou pas du tout intéressé par chacune d entre- elles? Une application vous permettant d être en relation directe avec votre assureur Une application de gestion de sinistres TOTAL INTERESSE 51% 44% Très intéressé 17% 15% Assez intéressé 34% 29% TOTAL PAS INTERESSE 49% 56% Peu intéressé 31% 35% Pas du tout intéressé 18% 21% Connection creates value 7

8 SOMMAIRE RESULTATS DETAILLES a.qui sont les cyberconsommateurs? b.les achats sur Internet c. Les comparateurs de prix d.le choix d une assurance Connection creates value 8

9 Comme observé dans les vagues précédentes, un peu plus d 1 cyberconsommateur sur 2 est un acheteur régulier (1) Q7. A quelle fréquence avez- vous fait des achats sur Internet au cours des 12 derniers mois? 10% 4% 6% è 9% 34% 43% Soit 56% d acheteurs au moins une fois par mois En termes de profil, ils sont davantage : + Détenteurs de tablette (71%) + CSP+ (67%) + Détenteurs de smartphone (64%) ans (64%) 2 fois par semaine et plus 1 fois par semaine 1 à 3 fois par mois 4 à 6 fois par an 3 fois par an et moins (1) une fois par mois ou plus Connection creates value æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90% 9

10 Achats sur Internet : des résultats globalement stables, en dépit de baisses sur certaines catégories des produits (1/2) Q8. Parlons plus précisément de vos achats sur Internet au cours des 12 derniers mois. Pour chacun des produits ou services suivants, pouvez- vous indiquer laquelle des proposi5ons correspond le mieux à vos habitudes d achats? Vous achetez ce produit/service sur Internet Jamais / Pas encore sur Internet Mixtes (majoritairement sur un autre canal de vente mais aussi sur internet Acquis internet (achètent exclusivement ou majoritairement sur Internet) TOTAL ACHETENT SUR INTERNET Billets de train 30% 18% 52% 70% Séjours à l hôtel ou loca5on de vacances d été 32% 20% 48% 68% Séjours à l hôtel ou loca5on de vacances d hiver 39% 17% 44% 61% Places de spectacles - hors cinéma 39% 27% 34% 61% è 65% Billets d avion 41% 15% 44% 59% Téléphone portable/ smartphone 46% 22% 32% 54% Micro ordinateur/table(e 51% 19% 30% 49% Développement photos 51% 15% 34% 49% è 55% Places de cinéma 62% 24% 14% 38% è 42% è Globalement, quel que soit le produit, les habitants de la région parisienne, les CSP+ et les détenteurs de Smartphone ou de tablette achètent davantage sur Internet que la moyenne des cyberconsommateurs. Connection creates value 10 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

11 Achats sur Internet : des résultats globalement stables, en dépit de baisses sur certaines catégories des produits (2/2) Q8. Parlons plus précisément de vos achats sur Internet au cours des 12 derniers mois. Pour chacun des produits ou services suivants, pouvez- vous indiquer laquelle des proposi5ons correspond le mieux à vos habitudes d achats? Vous achetez ce produit/service sur Internet Jamais / Pas encore sur Internet Mixtes (majoritairement sur un autre canal de vente mais aussi sur internet Acquis internet (achètent exclusivement ou majoritairement sur Internet) TOTAL ACHETENT SUR INTERNET Loca5on de voiture 65% 10% 25% 35% è 43% Assurance automobile 79% 11% 10% 21% Assurance habita5on 80% 12% 8% 20% Assurance santé, mutuelle 80% 11% 9% 20% Voitures d'occasions 80% 11% 9% 20% Produits d épargne 81% 11% 8% 19% Crédit à la consomma5on 85% 8% 7% 15% Voitures Neuves 86% 9% 5% 14% Prêt immobilier 89% 7% 4% 11% è 15% è Globalement, quel que soit le produit, les habitants de la région parisienne, les CSP+ et les détenteurs de Smartphone ou de tablette achètent davantage sur Internet que la moyenne des cyberconsommateurs. Connection creates value 11 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

12 Des achats sur Internet qui se font en grande majorité en semaine Q9. Parlons de vos habitudes d achat sur Internet. Faites- vous vos achats sur Internet? Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Total "Achètent plutôt en semaine" 82% Plutôt le soir, en semaine 36% Plutôt en journée, en semaine 46% Achètent plutôt le week end 18% Connection creates value 12 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90%

13 Des achats de produits financiers sur Internet stables depuis 2010, à l excep0on des prêts immobiliers qui connaissent un léger recul cewe année Q10. Parlons plus précisément de vos achats sur Internet au cours des 12 derniers mois. Pour chacun des produits ou services suivants, pouvez- vous indiquer laquelle des proposi5ons correspond le mieux à vos habitudes d achats? TOTAL ACHETENT SUR INTERNET Résultats 2011 Résultats 2010 Assurance automobile (n=641) 40% 33% 14% 8% 5% 27% 26% 26% Assurance santé, mutuelle (n=638) 42% 32% 14% 9% 3% 26% 27% 24% Assurance habita5on (n=645) 42% 32% 15% 8% 3% 26% 24% 25% Produits d épargne (n=624) 49% 27% 14% 7% 3% 24% 27% 25% Crédit à la consomma5on (n=524) 51% 27% 12% 6% 4% 22% 25% 25% Prêt immobilier (n=569) 57% 28% 9% 4% 2% è 4% 15% è 20% 18% Jamais sur internet Mais vous pourriez envisager de le faire Majoritairement sur un autre canal de vente mais aussi sur internet Majoritairement sur internet Exclusivement Connection creates value 13 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

14 Malgré un léger retrait, le prix reste le principal atout recherché pour les achats sur Internet Q11. Acheter des produits ou services sur Internet présentent différents avantages. Parmi la liste suivante, quels sont pour vous les 3 avantages les plus importants? Pour cela, vous donnerez une note de 1 à 3, la note 1 signifiant l avantage le plus important pour vous Total les En premier 3 plus importants Résultats Résultats i i +65% : CSP % : 25-34ans Total prix : Trouver le prix le plus bas 31% 57% -49%: CSP+ 80% à -44% : 65ans et + 61% ❶ 60% ❶ 84% 81% +85% : CSP- Disposer du meilleur rapport qualité/prix Gagner du temps Pouvoir acheter au moment qui vous convient le mieux 14% à 18% 17% Þ 12% 10% 39% 44% +51%: 49-24ans / Nord-Est +50% : Foyer de 4 pers. et + 50% Þ -29%: 15-24ans 45% ❷ 43% à ❸ 39% 44% ❸ 49% ❷ 37% Pouvoir acheter des produits que vous ne trouveriez pas près de chez vous 11% 36% +45% : CC1-31%: 35-49ans -30% : CC4 35% 32% Disposer d un choix élargi 6% 31% +39%: 15-24ans 30% 30% Pouvoir tranquillement vous informer sur des produits ou services Pouvoir acheter des produits très spécifiques (technologiques, rares,...) 7% 3% 1% Privilégier un mode d achat plus écologique 3% à 10% Connection creates value 14 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90% 29% +16% : CSP+ +13%: Homme -1%: 35-49ans / CC3 +42% : 65ans et + -24% : Foyer sans enfant 27% à 13% 5% 32% 11% 3%

15 Raisons d achat sur le net - Le Top 3 par cible Q11. Acheter des produits ou services sur Internet présentent différents avantages. Parmi la liste suivante, quels sont pour vous les 3 avantages les plus importants? Pour cela, vous donnerez une note de 1 à 3, la note 1 signifiant l avantage le plus important pour vous % de la cible ayant déclaré cet avantage parmi les 3 plus importants Femmes ans 58% 53% 60% 50% 40% 40% Trouver le prix le plus bas Gain de temps Meilleur rapport qual/prix Trouver le prix le plus bas Gain de temps Acheter des prod. difficiles à trouver CSP+ Détenteurs de Smartphone 49% 49% 40% 58% 51% 43% Trouver le prix le plus bas Gain de temps Meilleur rapport qual/prix Trouver le prix le plus bas Gain de temps Meilleur rapport qual/prix Connection creates value 15

16 Comme l an dernier, une prudence qui s accroît, globalement, à l égard des sources d'informa0on issue d Internet Q12. Voici différentes sources d informa5on sur internet que vous pouvez être amené à consulter avant d effectuer un achat Quelle note de 1 à 10 donneriez- vous à chacune des sources suivantes selon le niveau de confiance que vous y accordez? La note 10 signifie que vous avez tout à fait confiance en ce(e source et la note 1 que vous n avez pas du tout confiance, les notes intermédiaires vous perme(ent de nuancer votre jugement Ont un faible niveau de confiance Ont un bon niveau de confiance Moyenne Résultats 2011 Résultats 2010 Rela5ons personnelles 40% 1% 13% 27% 41% 18% 59% 6,7 6,7 6,7 Avis de consommateurs / commentaires clients Ar5cles d experts 49% 51% 1% 16% Þ 12% 1% 17% 33% 34% 41% 38% 9% 10% 50% 48% 6,2à 6,0 6,4à 6,1à 6,7 6,3 Comparateurs de prix (leguide.com, shopzilla.com, Kelkoo.com ; acheter- moins- cher.com...) 54% 1% 20% Þ 15% 34% 37% 8% 45% 5,9à 6,2à 6,5 Comparateurs d assurances, mutuelles, banques 73% 1% 37% Þ 5% 36% 22% 5% 26% 4,8à 5,0 5,2 Sites ou publicités des marques 73% 1% 32% 41% 21% 4% à 7% 26% 5,1à 5,3Þ 5,1 Réseaux sociaux (facebook, youtube, myspace,...) 78% 1% 50% Þ 45% 28% 16% 5% à 20% 21% 4,2à 4,5à 4,7 Blogs 78% 1% 40% 37% 17% 4% à 21% 21% à 24% 4,5à 4,8 4,7 NSP Notes 1-4 Notes 5-6 Notes 7-8 Notes 9-10 Connection creates value 16 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

17 SOMMAIRE RESULTATS DETAILLES a.qui sont les cyberconsommateurs? b.les achats sur Internet c. Les comparateurs de prix d.le choix d une assurance Connection creates value 17

18 Une tendance stable de l u0lisa0on des comparateurs de prix, malgré quelques évolu0ons observées pour certains produits Q13a. Plus précisément, pour chacune des catégories d achat suivantes, avez- vous u5lisé un site de comparateurs de prix au cours des 12 derniers mois? (oui systéma5quement, oui de temps en temps ou non jamais) Q13b. Et pour chacune de ces catégories d achat suivantes, avez- vous u5lisé un site de comparateurs de prix au cours des 12 derniers mois? (ques5on posée en oui/non, plusieurs réponses possibles) Produits High Tech* Billets d'avion* Tours opérateurs, agences de voyage* 68% 66% è 72% è 71% 78% Abonnement téléphone mobile 42% æ 36% Abonnement ADSL Assurances Voiture Prêt immobilier 24% 20% 29% 33% è 36% * % oui systéma5quement + % oui de temps en temps Rappel vague 2011 Banques 19% Connection creates value 18 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

19 Comparateurs de prix : résultats par cible Q13a. Plus précisément, pour chacune des catégories d achat suivantes, avez- vous u5lisé un site de comparateurs de prix au cours des 12 derniers mois? Q13b. Et pour chacune de ces catégories d achat suivantes, avez- vous u5lisé un site de comparateurs de prix au cours des 12 derniers mois? Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Produits High Tech* Billets d'avion* Tours opérateurs, agences de voyage* Abonnement téléphone mobile Abonnement ADSL Assurances Voiture 78% 68% 66% 42% 33% 29% 24% * % oui systéma5quement + % oui de temps en temps Prêt immobilier Banques 20% 19% Connection creates value 19 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90%

20 Une cri0que un peu plus prononcée concernant l indépendance des comparateurs et leur prise en compte de l ensemble du marché Q14. En tant qu u5lisateur de comparateurs de prix, diriez- vous que vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord ou pas du tout d accord avec chacune des proposi5ons suivantes? Total D accord Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Les comparateurs de prix sont très u5les pour vous aider à faire votre choix entre plusieurs produits ou services 3% 9% 66% Þ 61% 22% 88% Les comparateurs de prix 5ennent compte d un nombre suffisant d informa5ons 5% 25% Þ 3% 58% 12% 70% Les comparateurs de prix sont très exhaus5fs des offres du marché 4% 28% 58% 10% 68% à 62% à 73% Acheter via un comparateur de prix me revient toujours moins cher que de passer directement par le site de la marque 5% 29% 53% 13% 66% Les comparateurs de prix sont des ou5ls neutres, indépendants des marques 10% 33% 45% 7% à 52% 12% 57% à 64% Rappel vague 2011 Pas du tout d accord Plutôt pas d accord Plutôt d accord Tout à fait d accord Connection creates value 20 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

21 Une percep0on des comparateurs de prix et des comparateurs de tarifs d assurance rela0vement proche Q14. En tant qu u5lisateur de comparateurs de prix, diriez- vous que vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord ou pas du tout d accord avec chacune des proposi5ons suivantes? Q14b.En tant qu u5lisateur de comparateurs de tarifs d assurance, diriez- vous que vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord ou pas du tout d accord avec chacune des proposi5ons suivantes? Les comparateurs de prix/tarifs d'assurance sont très utiles pour vous aider à faire votre choix entre plusieurs produits ou services Les comparateurs de prix/tarifs d'assurance tiennent compte d un nombre suffisant d informations Comparateur de prix base=683 Comparateur de tarifs d'assurance base=247 % TOTAL ACCORD 88% 85% % Tout à fait 22% 27% % TOTAL ACCORD 70% 70% % Tout à fait 12% 19% Les comparateurs de prix/tarifs d'assurance sont très exhaustifs des offres du marché Acheter via un comparateur de prix/tarifs d'assurance me revient toujours moins cher que de passer directement par le site de la marque Les comparateurs de prix/tarifs d'assurance sont des outils neutres, indépendants des marques % TOTAL ACCORD 68% 73% % Tout à fait 10% 15% % TOTAL ACCORD 66% 62% % Tout à fait 13% 20% % TOTAL ACCORD 57% 64% % Tout à fait 12% 19% Connection creates value 21 Différences significa8vement supérieures ou inférieures à 90% entre les deux cibles

22 Pour la plupart des u0lisateurs, les comparateurs de tarifs d assurance sont u0les pour choisir un produit/service Q14b. En tant qu u5lisateur de comparateurs de tarifs d assurance, diriez- vous que vous êtes tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord ou pas du tout d accord avec chacune des proposi5ons suivantes? Détenteurs Femmes CSP+ d'un Smartphone Total D accord Les comparateurs de tarifs d assurance sont très u5les pour vous aider à faire votre choix entre plusieurs produits ou services 13% 2% 58% 27% 85% Les comparateurs de tarifs d assurance sont très exhaus5fs des offres du marché 6% 21% 58% 15% 73% Les comparateurs de tarifs d assurance 5ennent compte d un nombre suffisant d informa5on 5% Þ 2% 25% 51% 19% 70% Les comparateurs de tarifs d assurance sont des ou5ls neutres, indépendants des marques 7% 29% 45% 19% 64% Souscrire via un comparateur de tarifs d assurance me revient toujours moins cher que de passer directement par le site de l assureur 5% 33% 42% 20% 62% Rappel vague 2011 Pas du tout d accord Plutôt pas d accord Plutôt d accord Tout à fait d accord Les résultats des ans ne sont pas présentés faute de base suffisante Connection creates value æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90% 22

23 Dans des propor0ons iden0ques à 2011, les comparateurs de produits d assurance sont par0culièrement sollicités pour l automobile Q14c. Vous avez dit avoir u5lisé un site de comparateur en ligne de produits d assurance. Etait- ce pour? Femmes CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Une assurance auto 73% Une assurance habita5on 44% Þ 36% Une assurance santé 41% Rappel vague 2011 Les résultats des ans ne sont pas présentés faute de base suffisante Connection creates value 23 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90%

24 1 cyberconsommateur sur 2 a consulté le site d un assureur direct à l occasion de sa comparaison en ligne de prix de voitures Q13d. Vous avez dit avoir u5lisé un site de comparateur en ligne pour l automobile. Etait- ce pour comparer? Q13e. A l occasion de votre comparaison en ligne des prix de voitures, avez- vous été amené à consulter également? Type de voiture comparé en ligne : Femmes Détenteurs d'un Smartphone Voitures neuves 62% Voitures d occasion 59% Þ 49% Autres sources consultées à cette occasion : La suppression de l item «Comparateur en ligne d assurance» empêche toutes comparaisons avec les résultats obtenus l an dernier Le site d une mutuelle en assurance 69% Le site d un assureur tradi5onnel 53% Le site d un assureur direct 49% Les résultats des ans et des CSP+ ne sont pas présentés faute de base suffisante Connection creates value Rappel vague 2011 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90% 24 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

25 SOMMAIRE RESULTATS DETAILLES a.qui sont les cyberconsommateurs? b.les achats sur Internet c. Les comparateurs de prix d.le choix d une assurance Connection creates value 25

26 Une assurance directe qui est globalement en retrait par rapports aux autres assurances, à excep0on de l autonomie de la ges0on de son contrat Nouvelle ques0on Q15. Êtes- vous tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord ou pas du tout d accord avec chacune des affirma5ons suivantes. Une assurance qui Une assurance traditionnelle TOTAL D ACCORD Une assurance directe TOTAL D ACCORD Une mutuelle TOTAL D ACCORD Répond aux besoins de chacun 3% 13% 56% 28% 84% 5% 17% 57% 21% 78% 3% 14% 56% 27% 83% Facilite et simplifie la rela5on entre assureur et assuré 3% 14% 57% 26% 83% 6% 20% 51% 23% 74% 4% 15% 58% 23% 81% Permet de choisir les op5ons qui sont vraiment u5les 4% 16% 54% 26% 80% 6% 16% 55% 23% 78% 4% 14% 54% 28% 82% Donne facilement accès aux informa5ons nécessaires pour faire le bon choix 3% 18% 55% 24% 79% 6% 19% 55% 20% 75% 5% 14% 58% 23% 81% Permet à l assuré de choisir le produit qui correspond parfaitement à ses besoins, sans superflu 4% 18% 54% 24% 78% 5% 18% 55% 22% 77% 5% 15% 55% 25% 80% Permet de gérer son contrat de façon autonome 5% 23% 52% 20% 72% 5% 16% 56% 23% 79% 5% 20% 55% 20% 75% Pas du tout d accord Plutôt pas d accord Plutôt d accord Tout à fait d accord Connection creates value 26

27 Confirmant les observa0ons de l an dernier, pour s informer sur les assureurs automobiles, les cyberconsommateurs privilégient leurs rela0ons et Internet, principalement via des comparateurs Q16. Si demain, vous deviez choisir un assureur auto ou en changer, quelles sont les sources d informa5on que vous consulteriez en priorité? Et ensuite? Q16B. Et plus précisément, pour le web, vous consulteriez avant tout (une seule réponse)? Et ensuite? En priorité i AU TOTAL i En priorité i AU TOTAL i Vos rela5ons 30% 60% Des comparateurs d assurances 46% 73% Le web 32% 57% Les sites des assureurs 22% 57% Un cour5er ou agent en assurance 22% 45% Des avis de consommateurs / commentaires clients/ forum 21% 54% Des ar5cles spécialisés 6% 31% Une banque 10% 30% Des blogs 2% 9% Autres (presse, associa5ons de consommateurs, etc) 6% à 9% 24% Des réseaux sociaux (facebook, youtube, myspace,...) Connection creates value 27 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90% 3% 8%

28 et avant tout pour s informer sur le prix des offres ainsi que sur leur contenu Q16. Si demain, vous deviez choisir un assureur auto ou en changer, quelles sont les sources d informa5on que vous consulteriez en priorité? Et ensuite? Q16C. Et quel type d informa5ons chercheriez- vous avant tout sur le web? Des informa5ons sur En priorité i AU TOTAL i Vos rela5ons 30% 60% Le prix des offres 44% Le web 32% 57% Le contenu des offres proposées 37% Un cour5er ou agent en assurance 22% 45% L avis des internautes sur les assureurs 13% Une banque 10% 30% Autres (presse, associa5ons de consommateurs, etc) 6% à 9% 24% Le nom des différents assureurs présents sur le marché Connection creates value 28 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90% 6%

29 1 cyberconsommateurs sur 5 consulterait en priorité un assureur direct pour choisir son assurance auto Q17. Si vous deviez demain choisir une assurance auto ou en changer, consulteriez- vous en priorité? Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Le site d une mutuelle 49% Le site d un assureur tradi5onnel 30% Le site d un assureur direct, assurance sans agence où tous les contacts se font par internet ou téléphone 21% Connection creates value 29 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90%

30 Dans le cadre d une assurance auto, le choix de consulta0on d un assureur direct est avant tout guidé par la rentabilité Q17. Si vous deviez demain choisir une assurance auto ou en changer, consulteriez- vous en priorité? Q18. Pour quelle raison principale consulteriez- vous en priorité? Et ensuite? Choisirait Pour le prix le site d assureur direct le site d assureur tradi0onnel le site d une mutuelle En priorité i 34% (n=169) (n=237) (n=405) AU TOTAL i 57% En priorité i 9% AU TOTAL i 21% En priorité i 19% AU TOTAL i 34% Pour le bon rapport qualité/prix Nouvel item 29% 53% 9% 23% 23% 47% Pour la simplicité des démarches 15% 36% 7% 21% 3% 10% Pour la rapidité à s assurer 8% 23% 3% 13% 2% 9% Pour être plus autonome dans votre rela5on avec l assurance Nouvel item Pour avoir un bon niveau de garan5e 6% 2% 21% 18% 1% 9% 12% 19% 3% 7% 10% 27% Pour avoir un interlocuteur dédié 3% 9% 10% 32% 5% 18% Pour la confiance que vous avez dans ce type d assureurs Pour avoir été conseillé par vos proches Pour le fait de pouvoir vous rendre dans une agence 2% 8% 1% 5% Item non proposé Connection creates value 30 18% 6% 28% 15% 32% 46% 6% 20% 12% 15% 35% 33%

31 2/3 des cyberconsommateurs pensent que les assureurs directs et les assureurs tradi0onnelles/mutuelles offrent des garan0es similaires Q19. Pensez- vous que les assureurs directs, assureurs sans agence où tous les contacts se font par internet ou téléphone (ID Macif, Amaguiz, Direct Assurance, ) offrent des garan5es meilleures/ équivalentes/ moins bonnes à celles des assureurs tradi5onnels ou des mutuelles? Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone Meilleures 8% à 11% Équivalentes 65% Moins bonnes 27% Rappel vague 2011 Connection creates value Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90% 31 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

32 Bien qu en retrait, le prix et le fait d être certain de conserver son niveau de garan0e restent des éléments clefs pour jus0fier le recours à un assureur direct Q20. Si demain vous deviez changer d assureur, quelle est la principale raison qui pourrait vous inciter à consulter un site d assureurs directs, où tous les contacts se font par internet ou téléphone ( ID Macif, Direct Assurance, Amaguiz, )? Et ensuite? Détenteurs Femmes ans CSP+ d'un Smartphone En priorité i AU TOTAL i Le prix 43% 62% à 72% Etre certain de garder le même niveau de couverture 16% 44% à 59% Leur engagement sur les garan5es et les services 10% 33% Le fait que sa plateforme soit ouverte en permanence 9% 27% Avoir un interlocuteur dédié 11% 26% à 32% Une formula5on simplifiée du contrat d assurance 5% 19% Le fait qu il prenne en charge les démarches liées au changement Rappel vague % 19% à 23% Connection creates value Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90% 32 æ è Différences significa8vement supérieures ou inférieures par rapport aux résultats de la vague 2011, au seuil de confiance de 90%

33 Un cyberconsommateur sur deux pourrait envisager de devenir client d une assurance directe Q21. A l avenir, seriez- vous prêt à souscrire une assurance directe où tous les contacts se font par internet ou téléphone mais n ayant pas d agence? Femmes ans CSP+ Détenteurs d'un Smartphone PRÊT A SOUSCRIRE UNE ASSURANCE DIRECTE 50% Oui, tout à fait 11% Oui probablement 39% PAS PRÊT A SOUSCRIRE UNE ASSURANCE DIRECTE 50% Non probablement pas 36% Non certainement pas 14% Taux de souscription pondéré : 17% 14% 11% 20% 18% 80% de «oui, tout à fait» + 20% de «oui, probablement» Connection creates value 33 Différences significa8vement supérieures ou inférieures entre la cible indiquée et l ensemble, au seuil de confiance de 90%

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices.

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices Juin 2012 DIRECT ASSURANCE Les femmes et la cyberconsommation Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Février 2011 Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

E-assurance : quelles stratégies gagnantes sur Internet?

E-assurance : quelles stratégies gagnantes sur Internet? 20 Octobre 2011 Conférence E-assurance L Argus de l Assurance E-assurance : quelles stratégies gagnantes sur Internet? Intervention de Yves MASSON PDG de Direct Assurance Connection creates value Baromètre

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Comment font les Français pour vendre ou acheter un bien immobilier? Que pensent les Français du marché de l immobilier en 2012? Janvier

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE 1ère par(e : percep(on & usages du courrier 1 CATÉGORIE : ETUDE CIBLE FAMILLE : PERCEPTION & USAGES DU COURRIER ETUDE DIGITAL INFLUENCERS

Plus en détail

Les Français et la Loi Hamon

Les Français et la Loi Hamon Les Français et la Loi Hamon Etude réalisée par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échan6llon de Français interrogés par Internet du 20 au 26 octobre 2015 Echan9llon Echan6llon de 1

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne. Enquête quantitative par téléphone. Auprès de 1005 adultes âgés de 18 ans et plus

Le profil des acheteurs à distance et en ligne. Enquête quantitative par téléphone. Auprès de 1005 adultes âgés de 18 ans et plus Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition Octobre 2010 Présentation de l'enquête Enquête quantitative par téléphone Auprès

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Sondage réalisé par pour Publié le lundi 1 er juin 2015 par Méthodologie Recueil Double enquête : Echan?llon d ac:fs interrogés par Internet du 26 au

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et. pratiques et perceptions des internautes français.

Hadopi, biens culturels et. pratiques et perceptions des internautes français. Hadopi, biens culturels et pratiques et perceptions des internautes français. BU2 Octobre 2012 synthèse et chiffres clés JANVIER 2013 I. Chiffres clés Taux de consommation licite / illicite 78% des utilisateurs

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Observatoire 2014 de l image des banques

Observatoire 2014 de l image des banques Observatoire 2014 de l image des banques Contacts BVA Marie-Laurence GUENA Marion LAMBOLEY Contacts FBF Colette COVA Céline MESLIER Méthodologie Méthodologie Cette étude a été menée dans le cadre de l

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Rapport d étude Février 2015 Sommaire 2. 1 Le dispositif 3 2 Principaux enseignements 7 3 Résultats détaillés 11 2 Le dispositif 3 Une étude pour mieux cerner

Plus en détail

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective L ASSURANCE EN LIGNE Etat des lieux et prospective www.audirep.fr Restitution des résultats d une étude menée par Internet sur un échantillon de 908 ménages représentatifs de la population française AUDIREP

Plus en détail

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011 FBF PRESENTATION DES RESULTATS N 23938 Marie Laurence GUENA Elodie VAN CUYCK Marion LAMBOLEY Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Observatoire 2011 de

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) 3 e vague du Baromètre Usage IFOP-HADOPI Note de présentation Dans le cadre de sa mission générale d'observation, l'hadopi conduit une à deux fois

Plus en détail

Observatoire e-commerce Présentation du 27 mars 2012

Observatoire e-commerce Présentation du 27 mars 2012 Observatoire e-commerce Présentation du 27 mars 2012 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33)

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Depuis 2008, 3 années de baisse du pouvoir d achat

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

- AACC - Le Relationship Score 2009. Synthèse des résultats

- AACC - Le Relationship Score 2009. Synthèse des résultats - AACC - Le Relationship Score 2009 Synthèse des résultats Introduc)on Contexte 1994 : création du concept CAPITAL CLIENT 1995-1996 : 2 vagues d études auprès de 200 entreprises 1997 à 2001 : Enquêtes

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013 Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances Janvier 2013 Fiche technique Sondage effectué pour : La Fédéra;on Française des Sociétés

Plus en détail

Troisième édition 2 e trimestre 2012

Troisième édition 2 e trimestre 2012 Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Troisième édition 2 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université Paris-Dauphine, sous la direction

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL

Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL Baromètre FEVAD / DIRECTPANEL 3ème édition (2005) Les achats en ligne de fin d année Présentation Conférence de presse PROJET Version 4.0 Méthodologie de l étude Contexte : La FEVAD a demandé à l institut

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Avril 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre OpinionWay

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet 2013 synthèse et chiffres clés

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet 2013 synthèse et chiffres clés Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet synthèse et chiffres clés ! I. Chiffres clés Taux de consommation licite / illicite 76% des

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 43 Les Français et leur budget transports Vague 4

Baromètre SOFINCO N 43 Les Français et leur budget transports Vague 4 Baromètre SOFINCO N 43 Les Français et leur budget transports Vague 4 Septembre 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : Avril 2012, le tram a un an.

DOSSIER DE PRESSE : Avril 2012, le tram a un an. DOSSIER DE PRESSE : Avril 2012, le tram a un an. AVRIL 2012 : LE TRAM A UN AN 42 500 voyageurs FréquentaAon esamée du tram un jour de semaine Enquête montées/descentes : février 2012 115 000 CARTES GRAND

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Les Français et la négociation

Les Français et la négociation Les Français et la négociation Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90 19 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 32 Les Français et leur budget transports Vague 3

Baromètre SOFINCO N 32 Les Français et leur budget transports Vague 3 Baromètre SOFINCO N 32 Les Français et leur budget transports Vague 3 Septembre 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne.

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. www.audirep.fr Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. Restitution des résultats d une étude menée par internet sur un échantillon de 1 001 personnes représentatives de la population

Plus en détail

Se connecter à sa banque à l'heure du digital

Se connecter à sa banque à l'heure du digital Se connecter à sa banque à l'heure du digital 26 février 2013 Café ING Direct Opéra 2 études ING Direct TNS Sofres La population française Notre cœur de cible Échantillon national représentatif des gestionnaires

Plus en détail

Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes

Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes Étude barométrique sur la communication multicanal auprès des décideurs et des consommateurs Vague 2 Mars 2009 TNS Sofres 138, Avenue Marx Dormoy 92129 Montrouge

Plus en détail

Vague 3. Février 2013

Vague 3. Février 2013 Vague 3 Février 2013 Ce baromètre semestriel, réalisé pour les auteurs et éditeurs associés au sein de la SOFIA, a pour objectif d'observer les évolutions des usages du livre numérique Méthodologie La

Plus en détail

Depuis 1998 : deux fois par an

Depuis 1998 : deux fois par an Depuis 1998 : deux fois par an Une base de données complète sur les internautes Pour identifier le profil des visiteurs d environ 200 sites, plus de 100 chaînes ou rubriques de portails, 1 couplage et

Plus en détail

Média Numérique. Les Français et le Téléchargement Illégal. Rapport d étude - Juillet 2010

Média Numérique. Les Français et le Téléchargement Illégal. Rapport d étude - Juillet 2010 Les Français et le Téléchargement Illégal Rapport d étude - Juillet 2010 Contexte et Méthodologie Après une mise en place difficile et des critiques fondamentales sur sa démarche, HADOPI, autorité chargée

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les Français et leur budget technologies Vague 3

Baromètre SOFINCO Les Français et leur budget technologies Vague 3 Baromètre SOFINCO Les Français et leur budget technologies Vague 3 Novembre 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Vague 6. L impact de la campagne électorale sur la consommation des Français

Vague 6. L impact de la campagne électorale sur la consommation des Français Vague 6 L impact de la campagne électorale sur la consommation des Français Mars 2012 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope -

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA 3 ème édition du Baromètre Web to store octobre 2015 CODE WIFI : Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva INTERVENANTS : Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA Mardi 13 octobre 2015 Dispositif méthodologique

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Sondage - IG magazine auprès des joueurs

Sondage - IG magazine auprès des joueurs Sondage - IG magazine auprès des joueurs «La dématérialisation» 29/10/2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Méthodologie Dispositif général Méthodologie

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2

Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2 Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2 Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France)

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France) Page 1 of 6 France : Le marché du tourisme en ligne (26/10/2009) Tous les chiffres-clés Tourisme : l'e-mailing enregistre un taux d'ouverture de 22 % Commentaire Les acteurs du tourisme se tournent de

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Espacemax.com. Les Français, le luxe et la mode sur Internet

Espacemax.com. Les Français, le luxe et la mode sur Internet Espacemax.com Les Français, le luxe et la mode sur Internet OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Contact : Philippe Le Magueresse Méthodologie et échantillon - Baromètre

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Jeu concours bloggueur itechforever.com vous offre votre iphone 6 Plus

Jeu concours bloggueur itechforever.com vous offre votre iphone 6 Plus Clara Moreno - 06 12 56 70 07 clara@morenoconseil.com Le dossier de presse d itechforever.com est téléchargeable en cliquant sur le lien au dessus du mail Jeu concours bloggueur itechforever.com vous offre

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Les Français et leur «chère voiture»

Les Français et leur «chère voiture» Les Français et leur «chère voiture» Novembre 2012 Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet*

Plus en détail

Le Baromètre du CtoC en ligne

Le Baromètre du CtoC en ligne Le Baromètre du CtoC en ligne Conférence de presse du 15 octobre 2014 9 ème vague OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Philippe Le Magueresse, Thomas Stokic BJ 10599 MÉTHODOLOGIE page 2 Méthodologie

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Deuxième édition - 1 er trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Avril 20 CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail