BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS"

Transcription

1 PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de plus en plus de temps à comparer les offres et les prix sur Internet. Parallèlement, apparaissent de nouvelles a/entes dans les modes d achat : après avoir découvert une offre sur Web, les consommateurs 3ennent à finaliser l achat en magasin. Les annonceurs doivent donc effectuer une veille tarifaire permanente... > Quelle typologie de clients compare le plus et pour quels types de produits/services? > Au-delà du prix, quels sont les éléments pris en considéraon dans l acte d achat (livraison, senment de sécurité, effet de marque, condions générales, labels )? > Quelle est la stratégie des e-commerçants face à l émergence des comparateurs de prix? > Comment me)re en place un système de benchmark permanent qui permet de comparer les condions des sites concurrents sur les principaux éléments qui condionnent l acte d achat? Intervenants : AIR FRANCE, Stéphane Ormand, Digital Sales & Promoon Director BOUYGUES TELECOM, Julie Roger-Carel, Responsable offres Internet SPY COMMERCE, Régis Gaidot, CTO Animatrice : NETBOOSTER, Isabelle Lemasson, Responsable UX & Etudes 1/7

2 I - STRATÉGIE PRIX ET OFFRES PROMOTIONNELLES Quelles stratégies de prix adoptez-vous chez Bouygues Telecom et Air France? Quelles sont les tac3ques commerciales qui vous perme/ent de rester compé33fs? Les stratégies de prix se basent avant tout sur les tendances de consommaon. Selon une récente étude menée par le Crédoc, 90% des Français considèrent que leur niveau de vie a baissé au cours des dix dernières années. Si on note une contrion du pouvoir d achat au niveau global, les produits de l électronique et du numérique semblent préservés. Au cours des dernières années, nous avons constaté une ne)e évoluon dans le rapport qu entreent un consommateur avec son opérateur téléphonique : est apparue une certaine forme de défiance sur la dimension prix. Le phénomène a été accentué par l arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile. S il existe une multude de combinaisons pour bâr une offre, il convient de répondre à deux a)entes : transparence et lisibilité. Sur le plan du benchmark concurrenel, nous ne faisons évidemment pas face à une seule et unique typologie de consommateurs : certains clients sont de véritables chasseurs de prix, prêts à changer d opérateur sans états d âme dès qu une offre à peine plus intéressante se présente... D autres se sasfont de leur forfait et ne sont pas pressés de bénéficier de la toute dernière promoon. Au delà du prix, la quan3té de datas qu offre le forfait cons3tue un véritable critère de comparaison entre opérateurs, tout comme la qualité de l accueil en bou3que. D autres noons plus irra3onnelles et liées à l image de la marque sont également prises en considéraon. Le marché des télécoms est marqué par une intense acvité promoonnelle (séries limitées, opéraons spéciales...) Cela répond à une tendance de transformaon des modes de consommaon : comme dans le secteur de la mode, il y a en téléphonie des offres promoonnelles toute l année! Ainsi, le fait de voir se mulplier les ventes privées dans la téléphonie crée de l urgence par rapport à l acte d achat. 2/7

3 Même si nous proposons une gamme de prix très étendue (avec des vols intérieurs dès 49 ), nous n adoptons pas la même stratégie que les compagnies dites low cost. Nous tenons à proposer des prix iden3ques sur l ensemble des canaux (Web, téléphone, bouques). Il n est pas queson de me)re en place un tarif exclusivement valable sur le digital, contrairement à ce que font les compagnies low cost. En revanche, pour rester compéf face à ces nouveaux acteurs, le groupe Air France déent des compagnies aériennes au business model différent (Transavia ou Hop). Cela permet d être présent sur l ensemble du spectre des a)entes clients. Il n y a évidemment pas que le prix qui entre en ligne de compte. Les voyageurs d affaires, qui représentent une part très importante du trafic, accordent ainsi une très grande importance à la qualité des services à bord. Selon le schéma historique, les voyageurs préparent leurs vols en foncon des offres commerciales. L arrivée du digital nécessite de faire preuve de plus d originalité dans la manière de pousser nos offres, via notamment les réseaux sociaux. Il convient donc de mener des opéraons plus ciblées et plus audacieuses. Par exemple, nous avons récemment proposé une offre sur Facebook : plus elle recueillait de clics J aime, plus le prix du billet d avion baissait... Au final, le digital a imposé un niveau de transparence inédit : il s agit de faire preuve de toujours plus de clarté, de simplicité dans l expression de nos offres. Qu a représenté pour vous l émergence des sites perme)ant de comparer les prix? Les comparateurs doivent être perçus comme de véritables partenaires. En effet, ils représentent une vitrine supplémentaire pour me)re en valeur nos offres ; il s agit d une véritable relaon d interdépendance. De plus, ces sites nous perme)ent d a)eindre une cible qui ne serait pas forcément venue insncvement chez nous. Dans le parcours que suit l acheteur, il va également consulter les sites qui comparent la qualité des réseaux, ou qui affichent les caractérisques détaillées des terminaux mobiles. Ces sites font pare de l'éco-système de sources d informaons. Leur présence illustre le fait que les consommateurs ont aujourd hui une meilleure visibilité de nos offres, par rapport à un besoin qu ils ont formé en amont. 3/7

4 Les comparateurs de prix ne représentent qu environ 5% de notre chiffre d affaires online. Les consommateurs qui rejoignent notre site de vente directe en passant par un comparateur sont des internautes que nous ne parvenons pas à a/eindre par du display ou d autres canaux d'acquisi3on online. Il est donc indispensable d être présent sur les comparateurs pour toucher ce)e frange d internautes. Au cours des prochaines années, un comparateur va acquérir une importance considérable pour notre secteur d acvité : Google Flight Search. Il s agit là, pour Air France, d être au rendez-vous afin d augmenter sa notoriété dans le monde. Aujourd hui, les comparateurs les plus avancés sont capables d afficher les horaires ou le nombre d escales... Toutefois, il convient de noter que le site d Air France reste le point final de la vente, car le voyageur 3ent à avoir le maximum d informa3ons sur des éléments plus sub3ls, comme le service à bord. INTERVENTION DE LA SALLE - AUCHAN DIRECT Même sur les produits alimentaires, nous constatons que depuis quelques années les consommateurs ont de plus en plus tendance à se tourner vers les comparateurs sur Internet. Mais comme pour le secteur du voyage, il convient de noter que le prix n entre pas seul en ligne de compte dans le choix d un distributeur. Ainsi, l enjeu principal pour les enseignes au cours des prochaines années sera de renforcer l offre de services. II - LA VEILLE TARIFAIRE RÉGIS GAIDOT, SPY COMMERCE Spy Commerce a élaboré un oul perme)ant à une enseigne de relever l ensemble des prix proposés par ses concurrents. Il s agit de récupérer les tarifs présents sur les fiches produits des sites Internet. Les acteurs sont ainsi déchargés de ce)e tâche fasdieuse qui consiste à effectuer un relevé manuel de tous les prix. A l aide d un tableau de bord clair, il est possible de repérer en un coup d œil les prix non compéfs par rapport à la concurrence pour les reme)re au bon tarif. Cet oul s adresse aussi bien aux grandes enseignes qu aux petes entreprises et concerne tous les secteurs d acvité. 4/7

5 Bouygues Telecom n a pas recours à ce type d ouls, car nous n avons heureusement pas autant de combinaisons d offres à relever qu un distributeur alimentaire ou une compagnie aérienne! Une équipe est chargée d effectuer les relevés des prix du marché par une veille sur Internet ou des visites-mystères dans les bouques de nos concurrents. Au-delà des prix, les services proposés sont égalements scrutés à la loupe. Ce/e veille nous permet de suivre les tendances, voire d an3ciper les mouvements du marché. La problémaque de benchmark de prix constuait un enjeu majeur bien avant l arrivée d Internet. Nos prix sont distribués dans de vastes systèmes internaonaux rassemblant les offres de toutes les compagnies aériennes. Ces disposifs nous perme)ent, depuis longtemps, de connaître en temps réel les prix de nos concurrents. Toutefois, l arrivée des compagnies low cost a changé la donne. Leurs offres étant, bien souvent, exclusivement distribuées sur Internet, il nous est impossible d effectuer un relevé complet grâce à nos ou3ls tradi3onnels. Avec l émergence de gros acteurs comme Ryanair ou Easy Jet, il a donc fallu nous équiper d ouls de veille Internet pour avoir une bonne visibilité. INTERVENTION DE LA SALLE - BWIN Le secteur des paris sporfs étant très strictement réglementé, le prix ne constue en aucun cas un critère de différenciaon pour le consommateur. Dès lors, c est la préférence de marque qui va jouer, notre capacité à retenir le client grâce au CRM. Pour Bwin, il s agit donc de développer l expérience de marque : faire en sorte que le parieur ne manque de rien sur notre site (avec un service «VIP Management»), afin qu il ne lui vienne même pas à l idée d aller voir ailleurs. L image de marque et l expérience client constuent également des critères importants de différenciaon dans le monde de la téléphonie. Il convient donc de porter une grande a)enon au capital humain, afin que le client soit sasfait de la relaon qu il entreent avec son opérateur sur l ensemble des canaux (téléphone, bouque, Internet). 5/7

6 QUESTION DE LA SALLE : Air France se base-t-il sur le comportement de l internaute pour faire évoluer les prix des billets? La fixaon des prix en foncon du tracking IP est une légende urbaine. Une compagnie doit opmiser son remplissage en foncon de la pression de la demande, d où une variaon parfois soudaine des prix des billets entre deux consultaons. Mais ce)e opéraon s effectue au regard de stasques, en aucun cas en foncon du comportement IP. QUESTION DE LA SALLE : Fort logiquement, Air France suit a/en3vement les prix proposés par les autres compagnies aériennes... Faites-vous également de la veille tarifaire sur les autres moyens de transport lorsque, sur un court trajet, ils peuvent représenter une concurrence? Le TGV est en effet une acvité ultra-concurrenelle pour nous sur les trajets domesques. Mais ce)e concurrence est très bien idenfiée et ne nécessite pas de système de suivi sophisqué. QUESTION DE LA SALLE : Avec l explosion du digital, quels types de services pourraient être proposés sur vos différents canaux? La digitalisaon de l ensemble du parcours client (de la recherche d informaons à l enregistrement du voyageur avant le vol, en passant par la prise d opons...) avance à grande vitesse chez Air France. Les budgets de développement du digital ont bondi en trois, quatre ans. Le mobile va bientôt représenter le premier axe de d invesssements, dépassant le desktop. Il faut avancer à la même vitesse que les clients! Le digital a bien évidemment une importance croissante pour Bouygues Telecom. Nos sites Internet accueillent, chaque mois, environ cinq millions de visiteurs uniques. Des conseillers sont désormais spécialisés pour apporter une réponse au client par un tweet, un ou un post Facebook... Les espaces clients en ligne perme)ent aux abonnés d être totalement autonomes dans la geson de leur contrat. 6/7

7 INTERVENTION DE LA SALLE - ALLOPNEUS.COM Le pneu étant le produit d appel de l après-vente automobile, nous nous situons sur un marché online/offline extrêmement concurrenel. Les élascités prix sont très différentes entre un client récurrent et un nouveau venu. Le digital offre des opportunités de ciblage. Il est, par exemple, possible de savoir si un visiteur s est rendu sur un site concurrent. Avec un certain succès, nous privilégions donc les scénarios d offres nous paraissant les plus pernents par rapport à la navigaon du visiteur. Avez-vous recours à ce)e technique? Sur le plan du ciblage, le groupe Air France en est à ses balbuements... Nous venons tout juste de nous intéresser aux techniques de géolocalisaon, pour proposer des offres de vols au départ de la ville de résidence de l internaute. Nous allons ensuite nous tourner vers le Real Time Bidding, pour ajuster assez sublement nos bannières, selon la typologie du cookie. 7/7

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE?

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PARTENAIRE ENJEUX DIGITAUX BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PROGRAMME «Vous faites plutôt du Branding ou de la Performance?» Une ques%on à laquelle le marketer aguerri répondra : «Ma

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL LE MARKETING MOBILE AU CŒUR DE LA VALORISATION DE LA RELATION CLIENT Le mobile a chamboulé la nature des interacons que les consommateurs entreennent

Plus en détail

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PARTENAIRES : E-COMMERCE USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PROGRAMME Comment améliorer le parcours des client en temps réel avec les données collectées

Plus en détail

AMENER LE CLIENT VERS SOI AVEC L INBOUND MARKETING

AMENER LE CLIENT VERS SOI AVEC L INBOUND MARKETING PROGRAMME Le Branding ROIste : u liser la marque pour générer du trafic et de la conversion L Inbound est une des grandes tendances du e-commerce, des sites médias et des marques ; il s agit d amener les

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant LE GUIDE POUR TOUT SAVOIR SUR LA COMMANDE EN LIGNE restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant 1 FAITES D INTERNET VOTRE MEILLEUR ALLIÉ POURQUOI OPTER POUR LA COMMANDE EN LIGNE? Vos

Plus en détail

SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK

SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK PROGRAMME > Que font les grandes marques et les e-marchands e de leur page

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise Jean Christophe Duflanc LA SIMULATIONS ET LES JEUX SÉRIEUX AU COEUR DES ENSEIGNEMENTS DE STMG 2 Extraits du programme de première STMG Sciences de gestion

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PARTENAIRE SEO - SEM OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PROGRAMME > Tirer par des fonconnalités d Adwords et de Bing pour mieux vendre en ligne et hors ligne > Structurer son compte /

Plus en détail

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PARTENAIRES MOBILITÉ SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PROGRAMME Selon le cabinet Gartner, seules 0,01 % des applicaons sont rentables... Ce constat nous amène à penser que pour la majorité

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

PRESENTATION DES INTERVENANTS

PRESENTATION DES INTERVENANTS PROGRAMME Qui aurait prédit que la vague Twier se poursuivrait, et que les taux d ulisaon (nombre d ulisateurs, nombre de tweets et de re-tweets, nombre moyen de followers par abonné ) connueraient à progresser?

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise?

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? 23 Octobre 2014 à 15h Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? Yannick MOREL Consultant Stratégie Web yannick-morel@web-alliance.fr Référencement Google AdWords Réseaux

Plus en détail

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT PARTENAIRES MOBILITÉ PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR PROGRAMME On ne peut aujourd'hui rester de marbre face aux bouleversements que provoque le mobile... Les annonceurs les

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE PROGRAMME Après le succès de la première édion en 2012, Criteo renouvelle son grand Quizz de la rentrée! A travers un système de votes interacfs sur le Markeng à la performance, nous aborderons les thèmes

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE

GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE PARTENAIRES MOBILITE GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE PROGRAMME Le mobile génère un trafic mondial considérable. Ce device représente presque 50 % du chiffre d affaires de Facebook.

Plus en détail

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME Guide utilisateur Connexion et profils Copyright 2008 CWT 2 Aux prochaines connexions, il vous suffira d entrer votre identifiant

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche 3 Principes d AdWords Les deux premiers chapitres de ce livre, plutôt généraux, ont présenté l univers d Internet et de la publicité en ligne. Vous devriez maintenant être convaincu de l intérêt d une

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

Qui sommes nous? Partie 1

Qui sommes nous? Partie 1 Qui sommes nous? Partie 1 A propos 10 collaborateurs Une exper)se à 360 Agence cer)fiée Google Partners Mul)lingues Présenta)on: Global Riviera est une agence webmarke/ng basée en région PACA. Fondée par

Plus en détail

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab, le site immobilier du monde Arabe - Mubawab.com une holding crée en 2011 et avec plusieurs sites immobilier

Plus en détail

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Equalto et Evalto deux familles d outils innovants pour la conduite de projets touristiques durables Bruno Carlier Président de la Cité de

Plus en détail

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES partenaires télécom et mobilité : DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES PROGRAMME Ce début d année 2014 marque notre rendez-vous annuel autour du très haut débit. La 4G est à la fois

Plus en détail

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Atouts du vélo en entreprise Pour l employeur Allégement de la pression sur le sta/onnement Meilleure produc/vité

Plus en détail

La formation des IOBSP

La formation des IOBSP Quelle formation pour quel IOBSP? Intervenant : Ravi CAUSSY, Président de la Commission Formation AFIB Convention du 31 mai 2012 - Paris Quelle formation pour quel IOBSP? Quelles catégories et activités

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Formation e-publicité

Formation e-publicité Formation e-publicité OT de Thonon-les-Bains - Juillet 2012 Page 1 2 façons d envisager l e-publicité DISPLAY CRÉER LA DEMANDE - Bannière publicitaire - Publicité vidéo (web tv) - Publi-reportage - Affichage

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

There are no translations available.

There are no translations available. There are no translations available. Semetis avait déjà publié en 2012 un article sur les outils de ciblage du Google Display Network (GDN). Ceux-ci ayant beaucoup évolué depuis lors, nous proposons une

Plus en détail

Affiliate marketing. Mobile. igital. to store. Lead generation. Blogs SALES. Email. Email DATA. CPL Social media DATA CPC CPA DISPLAY

Affiliate marketing. Mobile. igital. to store. Lead generation. Blogs SALES. Email. Email DATA. CPL Social media DATA CPC CPA DISPLAY igital store SALES KPI Monetization hic CPL ign Social media Email DATA Traffic Lead generation Real Time Bidding CPC Blogs Af Email ma DATA Mobile TRACKING Optimization CALL TRACKING Network Digital to

Plus en détail

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA FACEBOOK ATELIER 1 CREATION DE VOTRE PROFIL ATELIER 1 EN GUISE D INTRODUCTION Pourquoi u(liser les réseaux sociaux dans

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place En partenariat avec : Tout savoir sur le marketing à la performance Intervenants Hugo Loriot Directeur media technologie, Fifty Five Yann Gabay - Directeur général, Netbooster Fabien Magalon Directeur

Plus en détail

www.b-ecommerce.fr 3 JOURS D AFFAIRES ET D EXPÉRIENCES POUR DOPER VOTRE BUSINESS!

www.b-ecommerce.fr 3 JOURS D AFFAIRES ET D EXPÉRIENCES POUR DOPER VOTRE BUSINESS! TECHNOLOGIE E-COMMERCE SERVICES E-COMMERCE MARKETING & COMMUNICATION LOGISTIQUE & TRANSPORT MOBILE COMMERCE 3 ème édition 16, 17 & 18 avril 2013 Paris Porte de Versaillles Pavillon 2 3 JOURS D AFFAIRES

Plus en détail

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client MOBILE FIRST MARKETING La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client Le Mobile : un enjeu vital pour le secteur du Travel Bookings Mobile en 2014 En 2013, 11% des ventes digitales

Plus en détail

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS?

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS? UN FACTEUR DE RÉUSSITE Témoignage préparé par Salvatore Spatafora - Directeur Marke3ng Mul3canal France et Interna3onal 1 210 ans d histoire, et une nouvelle page de son histoire qui s écrit du VPCiste.

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Créateur de consommateurs Générateur de leads Offre & Ou@ls Azimut Inbound & Outbound Marke@ng. Méthodologie.

Plus en détail

Facebook ADS Du ciblage à la conversion

Facebook ADS Du ciblage à la conversion Facebook ADS Du ciblage à la conversion Mardi 18 Juin 2013 FACEBOOK ADS «LES PUBLICITES FACEBOOK : OPPORTUNITÉS DE TRAFIC ET DE CONVERSION» OBJECTIFS Pourquoi utiliser Facebook ADS? # 1 Recruter des fans

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet

Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet Yves Vandeuren Services : Conseils en Marke-ng // Digital Ges-on de projets Web Forma-on, organisa-on de conférences

Plus en détail

Comment développer votre eboutique et votre. activité ecommerce?

Comment développer votre eboutique et votre. activité ecommerce? Comment développer votre eboutique et votre activité ecommerce? Création de sites e-commerce 15 ans d expérience e-business 60 spécialistes à votre service 5500 clients professionnels Des clients sur toute

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux Enjeux de la commande publique durable le cas des logements sociaux Achat public durable : Défini

Plus en détail

Xtra Power Système Énergé3que

Xtra Power Système Énergé3que Xtra Power Système Énergé3que Présenté à Pradeep Du:a Renée Durocher Kyriam Lachapelle Amy Laliberté Dominic Chaîné ConsULtants Laval Xtra Power Système Énergé3que MANDAT: Évaluer le besoin de réaménager

Plus en détail

Carole Tawema Karethic Benin- France. L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin

Carole Tawema Karethic Benin- France. L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin Carole Tawema Karethic Benin- France L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin Le karité(1) L arbre de karité (le karité) mesure en moyenne 25 mètres.

Plus en détail

Présentation des activités

Présentation des activités Présentation des activités 17/02/2015 Remy.gras@acit-conseil.com Généralités Alhena apporte son expertise en Digital Marketing à ses clients au travers plusieurs offres Community management Formation (Prise

Plus en détail

Réaliser un site Internet a.rac0f

Réaliser un site Internet a.rac0f Réaliser un site Internet a.rac0f Un site attractif Un site attractif pour qui? Ø Les moteurs de recherche Ø Clients, nouveaux visiteurs, prospects Un outil de communication, pour faire savoir! LES 7 RÈGLES

Plus en détail

La révolution du programmatic buying

La révolution du programmatic buying La révolution du programmatic buying Yohann DELAHAYE Directeur Opérationnel Depuis 1999 Rennes Nantes Paris Stratégie Digitale Web analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Active Asset Allocation

Active Asset Allocation Active Asset Allocation Designer de Solu.ons d Inves.ssement We protect, You perform www.active-asset-allocation.com Qui sommes- nous? Ac.ve Asset Alloca.on est un concepteur de solu.ons d inves.ssement

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

Du CRM à la mesure du ROI des campagnes par Google Analytics en passant par le SEO Swiss Marketing Group

Du CRM à la mesure du ROI des campagnes par Google Analytics en passant par le SEO Swiss Marketing Group Du CRM à la mesure du ROI des campagnes par Google Analytics en passant par le SEO Swiss Marketing Group Thierry Gros, Consultant senior Lausanne, 10 mars 2015 AGENDA 1. Introduction 2. Etude de cas 3.

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015

Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015 Avis d expert, par Anne BARADAT pour le Cercle Marketing Direct Mars 2015 Leboncoin.fr : succès commercial et phénomène de société «Achetez, vendez, près de chez vous» Tout le monde connaît Leboncoin,

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA PARTENAIRES BIG DATA PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA Le Livre Blanc de l EBG a pour ambion d'entrer dans le concret du Big Data. Finis les concepts flous et les formules vagues : nous

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Veille et E- réputa.on

Veille et E- réputa.on Conven5on Medialibs Veille et E- réputa.on Mickaël Réault - CEO Qu est- ce que l e- réputa.on? E- réputa.on Image que les internautes se font d une marque ou d une personne en fonc5on de traces la concernant

Plus en détail

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital Sécuriser et enrichir les transactions financières URYX Capital Confiden'aly Agreement This agreement is to acknowledge that the informa4on provided by URYX Capital in this business plan is unique to this

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement le Marketing Digital, développer

Plus en détail

Comparateur de prix et Guide de voyages

Comparateur de prix et Guide de voyages Comparateur de prix et Guide de voyages Dossier de Presse Septembre 2009 CONTACT PRESSE Agence Valeur D image Solenn PETITJEAN 04.76.70.93.54-06.24.75.20.82 s.petitjean@valeurdimage.com 3 Historique de

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Perspectives et enjeux du m-tourisme. M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011

Perspectives et enjeux du m-tourisme. M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011 Perspectives et enjeux du m-tourisme M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011 La DGCIS et le m-tourisme Réalisation d une étude «Prospective du m-tourisme», réalisée par IDATE (V. Bonneau) et Horwath-Kanopée

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Béatrice GUYNAMANT Ma1nale Recherche de l'eifr 23 novembre 2012 1 Sommaire Probléma+que et ques+ons

Plus en détail

Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants

Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants Référencement Prioritaire sur nos Comparateurs et Guides Shopping pour les e-commerçants La solution Leader en France et en Europe com Leader européen des Guides Shopping Un réseau de 5 sites shopping

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PROGRAMME Pinterest, Instagram et Vine connaissent une croissance régulière, qui les posi$onne

Plus en détail