Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital"

Transcription

1 Sécuriser et enrichir les transactions financières URYX Capital

2 Confiden'aly Agreement This agreement is to acknowledge that the informa4on provided by URYX Capital in this business plan is unique to this business and confiden4al; therefore, anyone reading this plan agrees not to disclose any of the informa4on in this business plan without the express wriden permission of URYX Capital. It is also acknowledged by the reader of this business plan that the informa4on furnished in this business plan, other than informa4on that is in the public domain, may cause serious harm or damage to URYX Capital and will be kept in the strictest confidence. Upon request, this document is to be immediately returned to URYX Capital. Signature Name

3 Sommaire : la carte bancaire a presque 50 ans! 4 Introduction 5 Description 7 Problématique de sécurité 7 Solutions 8 Audiocard Wega 3DSA 9 Principe d utilisation 9 Avantages 9 Stratégie: commercial, marketing, et business model 11 Cartes prépayées Wega 3DSA 12 Cartes de débit/crédit 13 Organisation 14 Facteurs clés de succès et de risque 15 Annexes 1: technologie et production 16 Patrimoine technologique d URYX Capital 16 Processus de fabrication 17 Plan produit 18 Nouvelles technologies 18 Nouveaux produits 18 Nouvelles certifications 18

4 : La carte bancaire a presque 50 ans! En plus de 40 ans d existence, la carte bancaire s est imposée comme le moyen de paiement préféré des consommateurs. Embossée, à code barre, à piste magnétique ou à puce, initiée par le Groupement CB il y a plus de 20 ans déjà, la carte a traversé les époques sous de multiples formes. Bref retour sur les dates qui ont marqué son développement. De la naissance d un concept de carte de paiement 1967 :créaion de la première carte de paiement et des TPE fers à repasser composés de moleoes pour le chiffre du montant et de la date :premier distributeur de billets en France :appariion des cartes à piste magnéique :un certain Roland Moreno dépose le brevet de la carte à puce :les TPE électroniques apparaissent chez les commerçants. En constante évoluion, ils embarquent aujourd hui la technologie GPRS et uilisent les réseaux IP :créaion du GIE Cartes Bancaires CB :apposiion du symbole UV, permeoant l authenificaion de la carte chez un commerçant. ( 10 Milliards C est le nombre de cartes bancaires qui circulaient dans le monde en : la première carte à puce arrive entre les mains des consommateurs porteurs,dotée un an plus tard d un hologramme pour renforcer la sécurité :toutes les cartes CB sont équipées d une puce :émergence de foncions muliapplicaives comme le portemonnaie électronique, l intégraion de programmes de fidélité... à un concept d identification et d authentification forte 2000 :apposiion du cryptogramme visuel qui correspond aux trois derniers chiffres inscrits au dos de la carte. DisposiIf de sécurité important, il renforce l idenificaion du client, notamment pour les paiements à distance :adopion de la norme EMV qui internaionalise la puce uilisée par CB depuis près de 20 ans :opimisaions sécuritaires avec le Dynamic Data AuthenIcaIon, 3D Secure 2007 :début du cobranding dans le système CB :appariion des premières cartes sans contact ceoe année ne marque pas le point final de ceoe histoire. Avec le lancement en première mondiale de la première carte bancaire acousique Wega 3DSA dotée d un disposiif embarqué d authenificaion forte à mots de passe dynamique et code PIN, une suite est déjà en train de s écrire avec une carte bancaire qui va audelà du simple paiement et ouvre un nouveau monde de services.

5 Introduction. Des paiements électroniques sûrs, efficaces, compé44fs et novateurs sont essen4els si l on veut que les consommateurs, les commerçants, les banques et les entreprises puissent profiter pleinement des avantages du commerce, et ce, d autant plus qu il est en train de basculer du monde réel vers le monde virtuel. La manière d acheter des biens et services à travers le monde est en train de se transformer fondamentalement créant les condi4ons favorables à l émergence d une solu4on leader matérialisée par un nouvel instrument de paiement qui an4cipe l extension des usages du téléphone mobile au paiement, capitalise sur les capacités technologiques des smartphones et surfe sur la vague du crosscanal. En se fondant sur les progrès réalisés dans le domaine des paiements par cartes, URYX Capital, à la faveur du rachat intégral du portefeuille de brevets ini4alement détenu par DIGIPAY Group, entend se spécialiser sur le marché de l IAM (Iden4ty and Access Management) et et vise à être à la pointe du progrès pour gérer les évolu4ons futures de «l acte de payer», qu'il s'effectue par carte de paiement, sur internet ou à l aide d un téléphone portable. La cer'fica'on obtenue de MasterCard Interna'onal en mars 2011 pour la carte bancaire audio d URYX Capital embarquant une solu'on de tokénisa'on et un disposi'f d authen'fica'on forte, permet aujourd hui le lancement d un pilote en collabora'on avec de pres'gieux clients qui s apprêtent à tester ce nouvel instrument mis au point après 5 ans de R&D. Partant de là, et selon une stratégie compé44ve et novatrice, ce pilote devrait cons4tuer un tremplin pour la conquête par URYX Capital d un marché mondial des paiements par cartes en forte croissance. Evalué aujourd hui à 10 milliards d unités, le marché des cartes de paiements pourrait adeindre 13 milliards d unités d ici à 2018 selon les prévisions du Cabinet londonien RBR dans un document publié fin 2013 Global Payment Cards Report. Le premier angle d'interven'on d URYX Capital concerne la propor4on toujours croissante des paiements en ligne (e- paiements) et des paiements par téléphone mobile (mpaiements). Plus que tout, la généralisa4on des «smart phones» (téléphones intelligents) et tabledes connectées transforme le paysage des paiements et conduit à l appari4on de nouvelles applica4ons de paiement, comme par exemple les portemonnaie électroniques (ewallet), qui remplacent les portefeuilles et les cartes physiques, ou les 4tres de transport public virtuels chargés sur un téléphone portable.

6 Introduction - suite Sur ce point, et dès lors que les moyens de paiement tradi4onnels peinent à s adapter au nouveau commerce, les cartes intelligentes de paiement et de services (Smart Cards) proposées par URYX Capital, maillon final et essen4el de la transac4on d achat ambi4onnent de servir de base à la créa4on d un écosystème autosuffisant, avec des innova4ons plus intégrées et plus sûres dans le domaine des paiements par cartes et des services aussi bien en mobilité qu en proximité. Le second angle d interven'on d URYX Capital concerne les innova4ons suscep4bles d avoir un impact significa4f sur l expérience d achat des consommateurs. URYX Capital entend surfer sur l explosion des smartphones et tabledes pour doper l acquisi4on et l u4lisa4on de sa carte bancaire intelligente de paiement à travers une plateforme dématérialisée d hébergement de services opérant des offres de paiement, de fidélité, de couponing, de contrôle d accès, de billérque et de manière générale, de promo4on et de fidélisa4on per4nentes et personnalisées. La sécurisa4on accrue des transac4ons ouvre en corollaire la porte à la généralisa4on de nombreux services financiers associés tels notamment les transferts de carte à carte et devrait permedre une plus forte généralisa4on de l u4lisa4on des cartes de paiement de type prépayé en par4culier pour la popula4on des pays émergents. Le troisième et dernier angle d interven'on d URYX Capital, a trait aux normes et règles actuelles élaborées par le législateur et les banques centrales, plus par4culièrement aux EtatsUnis (NSTIC) et en Europe (SEPA) qui étendent aux instruments de paiement autres que la carte bancaire tradi4onnelle, l obliga4on d iden4fier et d authen4fier fortement les u4lisateurs de cet instrument de paiement lors d une transac4on. S y ajoute l obliga4on étendue de documenter numériquement cede dernière avec valeur probante (signature électronique universelle On Line). De ce point de vue, la solu4on d authen4fica4on forte proposée par URYX Capital, validée par MasterCard, par son approche «tout en un» est de nature à lui conférer une posi4on très confortable sur le marché de la sécurité des iden4tés et des signatures numériques à valeur probante évaluées à 25 Milliards d euros par an en Europe. La perspec4ve du succès d une adop4on large et rapide de son concept innovant de paiement et de sécurisa4on des transac4on conduit naturellement URYX Capital à renforcer dès aujourd hui ses fonds propres pour financer sa croissance. Elle recherche pour ce faire un ou plusieurs partenaires industriels et/ou financiers.

7 Description Problématique de sécurité L explosion du commerce en ligne et de la banque à distance engendre une recrudescence de la fraude (celleci s élève à 1,7 milliard d euros en 2012 pour le seul territoire français source Banque de France). La dématérialisa4on des échanges (ecommerce et m Commerce) génère en effet de nouveaux risques pour la confiden4alité des données personnelles (cf. la récente affaire «Target» vic4me d un piratage de quelques 40 millions de cartes de paiement) et la sécurisa4on des informa4ons liées à l acte de paiement (code confiden4el, n de carte ). Les cartes bancaires actuelles u4lisent des technologies (pistes magné4ques, puces) conçues il y a plus de 30 ans pour répondre à un besoin de paiement (ou de retrait) in situ (chez le commerçant ou au distributeur). A cede époque, l enjeu était simple : limiter les paiements en espèces pour faciliter le commerce (en réduisant la manipula4on d espèces pour diminuer les vols). Cet état de fait induit un besoin accru de sécurisa4on des paiements. Dans cede op4que, les organismes bancaires et les sites de ventes en ligne ont essayé d apporter quelques améliora4ons à l organisa4on existante sans pour autant remedre en cause le principe des paiements par cartes. Mais ces modifica4ons du processus d authen4fica4on s avèrent inadaptées du marché du fait notamment des contraintes qu elles imposent (rappels ou confirma4on par mail ) et, qui plus est, ne permedent pas d adeindre un niveau suffisant de sécurisa4on. L enjeu essen4el est le main4en et le développement de la confiance du consommateur dans les moyens de paiements et dans le ecommerce en général. Considérant que l on touche aux limites du système actuel deux ques4ons se posent naturellement : Comment renforcer l authen'fica'on en ligne ou en mobilité pour les achats et transac'ons financières sans pour autant augmenter les contraintes de procédure pour le client (simple comme un clic) et les coûts de ges'on? Comment y parvenir sans reme[re en ques'on mais en op'misant les systèmes de ges'on actuels de cartes bancaires? La réponse à la première ques4on passe nécessairement par une rupture technologique : par son offre innovante et son savoir faire (cf. annexe I), URYX Capital répond à cede double probléma4que.

8 Solutions URYX Capital a fait l acquisition d un produit se présentant sous la forme d une carte à puce acoustique, l AudioCard, qui accroit considérablement la sécurité des transactions bancaires. Cette carte à puce originale qui s appuie sur des supports standard EMV ou à bande magnétique, adresse aussi bien le marché des cartes prépayées que celui des cartes de débits ou de crédit traditionnelles (MasterCard, Visa, Amex, Diners Club, etc.). Avec le respect du format des cartes bancaires actuelles, la technologie présentée par URYX Capital permet en effet de sécuriser totalement un paiement tout en facilitant l acte d achat et ce, quel qu en soit la forme: terminal point de vente, en ligne sur le web, par téléphone, par mobile Le seul pré requis d u4lisa4on est la présence d un microphone sur le périphérique émedeur. Le principe général repose sur la technique d authen4fica4on forte à double facteur par OTP (One Time Password) : généra4on d un mot de passe encrypté à usage unique (l AudioCard d URYX Capital permet de générer plusieurs OTP, en l occurrence, dans la version actuelle elle en génère 2, cede op4on étant paramétrable). La cryptographie u4lisée, standard OATH* (Open Authen4ca4on), est compa4ble avec 90% des serveurs d authen4fica4on du marché. La carte, dotée d un microprocesseur acous4que, émet un signal sonore (crypté 128 bits) qui con4ent les informa4ons générales de la carte et du porteur ainsi que les 2 OTP et le numéro de série unique de l AudioCard. Ce signal est transmis au serveur distant du partenaire (banque, marchand, administra4on,.) pour iden4fica4on. Une demande du code PIN intervient dans tous les cas ou l authen4fica4on forte est requise. OATH* est un groupement d industriels dont la mission est d établir les nouvelles normes de sécurisa4on des transac4ons à forte authen4fica4on.

9 Principe d utilisation Avantages Sécurité : o L u4lisateur approche son AudioCard du microphone de l ordinateur ou du téléphone et presse un bouton situé sur une zone clairement iden4fiée de la carte ; o La carte envoie les «données» vers le serveur applica4f sous forme de signal sonore. o Le serveur applica4f procède à l authen4fica4on du signal reçu. La saisie du code PIN étant par ailleurs requise pour valider l iden4té du porteur. o Généra4on de 2 OTP consécu4fs (contrairement à certains disposi4fs) et d un numéro de série unique ; o Absence de saisie d informa4ons rendant l espionnage impossible ; o Garan4e que l u4lisateur dé4ent physiquement la carte (et non uniquement les informa4ons d iden4fica4on) : 90% de la fraude provient du vol des dites informa4ons ; o Authen4fica4on forte du porteur par le recours au code PIN. Simplicité d u4lisa4on : o Le client n a plus à saisir les informa4ons de sa carte (numéro, ccv2, ) ; o Le client n a pas à saisir l OTP (contrairement aux tokens ordinaires). Portabilité : la carte peut être u4lisée avec un téléphone aussi bien qu un ordinateur. Déploiement aisé : nul besoin de lecteur. Ergonomie : format carte bancaire. Compa4bilité : la carte reste une carte bancaire EMV u4lisable dans les TPE et les DAB : peu ou pas de changement des infrastructures pour la banque selon qu elle dispose déjà ou non d un serveur d authen4fica4on compa4ble. Personnalisa4on : le visuel de la carte est personnalisable suivant les adentes de son émedeur. Pour plus d informa4ons techniques sur l AudioCard se référer à l annexe I.

10 Le principe de la carte bancaire acoustique

11 Stratégies Marketing Commercial Business Model La solu4on proposée par URYX Capital, portée par les nouveaux usages du mobile, adresse un très large marché, à la mesure des avantages qu elle présente et dont les principaux sont listés cidessus. Audelà des transac4ons commerciales et bancaires, l AudioCard peut être u4lisée dans de nombreux domaines (échanges B2B, administra4ons, ). Néanmoins, dans un contexte en pleine muta4on où le commerce devient mobile, convergent et omnicanal, notre stratégie est de rendre en conséquence le paiement par cartes bancaires plus nomade, plus secure et plus convenient en exploitant tous les nouveaux canaux digitaux de promo4on et de diffusion d offres ciblées. La récente déclara4on d octobre 2013 des réseaux Visa/MasterCard et American Express allant dans le sens de la promo4on d un nouveau standard de paiement par cartes et en mobilité fondé sur la tokénaisa4on des données cartes et l authen4fica4on forte du porteur nous conduit naturellement pour l AudioCard à regarder de façon plus spécifique le secteur des transac4ons financières par cartes et en mobilité où l on dis4ngue 2 segments de marchés. Dans les deux cas de figure, le revenu est récurrent.

12 Carte prépayée Si le concept du prépayé n'est pas nouveau, ce marché des Prepaid Cards est en plein boom et son applica4on à des domaines toujours plus nombreux représente le challenge de demain, tant en termes marke4ng qu'opéra4onnels. Partout dans le monde, l'u4lisa4on de la carte prépayée est entrée dans les moeurs et réserve de nombreuses possibilités encore inexploitées. Bien sûr, dans chaque pays, les usages diffèrent en fonc4on des par4cularités locales (obliga4ons légales, culture, pra4ques...). Le «cadeau» et «la vie quo4dienne» restent les deux domaines d'applica4on majeurs du prépayé qui devrait pouvoir trouver des leviers de développement sur certains nouveaux usages tels que les cartes de dons, de transfert de fonds, d'indemnisa4on de sinistres, de défraiements professionnels et, surtout, les cartes de «centres commerciaux», couplées ou non à de la fidélisa4on. Ces offres innovantes, auxquelles s'ajoute le besoin croissant de convergence entre le paiement et la fidélisa4on, augurent d'un riche avenir pour le prépayé. Sous la marque commerciale WEGA, URYX Capital adresse deux segments de marché : La carte de paiement prépayée classique diffusée en B2C. La carte de fidélisa4on (cibles B2B tels que marchands, compagnies aériennes, ). Stratégiquement ce secteur est le plus rapide à medre en œuvre commercialement car la demande existe déjà. et la présence de nombreuses offres n est pas réellement inquiétante car aucune ne le domine réellement. Les avantages de l AudioCard, adossée à une applica4on mobile innovante orientée vers les services à valeur ajoutée et en mobilité sont de nature à nous permedre de prendre une place significa4ve sur ce marché. Les cartes de paiement intelligentes WEGA, alliant sécurité et pra4cité, disposent de tout le poten4el pour répondre aux nouvelles adentes aussi bien du côté consommateurs (coûts, simplicité, sécurité, services) que du côté commerçant (coûts, facilité d installa4on, services addi4onnels, impact CA). Elles peuvent être estampillées à la marque du partenaire (commerçant, banque ). Elles sont diffusées par un organisme émedeur agréé comme Bancorp/Transact Network Limited dans un premier temps.

13 Carte de crédit En plus de 40 ans d existence, la carte bancaire est devenue un des objets indispensables de la vie quo4dienne. Ces quelques grammes de plas4que recèlent un concentré d innova4ons bien plus important qu il n y paraît, tant elles se sont effacées derrière l offre croissante de services et d avantages, et, surtout, le confort d u4lisa4on. Pour autant, tout un monde de possibilités reste encore à medre en œuvre. Commencent à se déployer le sanscontact et son intégra4on dans la téléphonie mobile, joignant ainsi les des4ns de ces deux produits innovants. Et dans un avenir peutêtre pas si lointain que cela, la biométrie, les nanotechnologies embarquées, sans parler de toutes les innova4ons marke4ng en gesta4on... amélioreront inéluctablement l usage de la carte. Ce marché universel est encore plus promedeur pour la carte de paiement intelligente d URYX Capital du fait qu elle an4cipe les adentes des consommateurs en terme d universalité et de sécurité mais également que les évolu4ons qu elle apporte intègrent les dernières innova4ons technologiques et marke4ng, et du fait par ailleurs de l orienta4on des acteurs vers des solu4ons de tokénisa4on et d authen4fica4on forte qui confèrent à l AudioCard un avantage concurren4el important dès lors qu elle jus4fie de ses mul4ples atouts technologiques et de sa compa4bilité avec les cartes bancaires actuelles. Néanmoins, l approche des donneurs d ordres que sont les banques sera plus longue du fait même des cycles de décision et des enjeux pour la banque ellemême. Les banques sont toutefois conscientes qu audelà de la baisse probable du prix des transac4ons de base, l arrivée de nouveaux acteurs aura pour effet de développer la richesse des offres et d augmenter la qualité des services. CeDe exigence d excellence opéra4onnelle, combinée à la mise à plat et la refonte des modèles économiques et des offres, va sans doute entraîner l ouverture de chan4ers de transforma4on profonde et nécessiter des aménagements majeurs des processus de traitement des opéra4ons et des inves4ssements importants. Les inves4ssements porteront en par4culier sur les moyens de paiement pérennes, les paiements transfron4ères, les paiements à distance et mobiles et en général les services liés aux moyens de paiement. Nous es4mons être en mesure de convaincre les premières banques dans un délai de 6 à 12 mois. En effet, les banques ont l obliga4on d adopter rapidement des solu4ons de sécurisa4on pour se medre en conformité avec les nouvelles réglementa4ons qui régissent les paiements distants (internet et mobile) et les opéra4ons de banque en ligne.

14 Business model La stratégie d URYX Capital pour la promo4on de son concept technologique labellisé 3DSA s appuie sur le modèle du cobranding bancaire qui est un marché porteur. Le cobranding bancaire s inscrit dans une rela4on de partenariat avec une entreprise dont la banque accepte de partager certaines compétences, valeurs et services dans une stratégie gagnantgagnant. Pour se lancer avec succès sur ce marché, il convient de développer des programmes per4nents d offres dans lesquels chacun des intervenants (sans oublier le client final) doit trouver un intérêt égal à défaut d être commun s agissant du niveau élevé de sécurité transac4onnelle qu apporte la carte Wega. Dans ce contexte, URYX Capital perçoit : Un montant fixe à l achat de la carte avec une marge confortable. Un revenu fixe mensuel correspondant à la ges4on du compte de paiement et de services; Un pourcentage sur les services classiques et addi4onnels (transfert d argent carte à carte par exemple). Il en résulte rapidement une très forte rentabilité 4rée par la récurrence du modèle économique. A noter également qu en moyenne, les cartes de paiement sont renouvelées tout les deux ans par les banques.

15 Organisation URYX Capital s appuie sur des partenaires de référence ainsi qu une équipe solide alliant : Des compétences techniques pointues dans le domaine de la carte à mémoire ; Une force commerciale ayant un 4ssu rela4onnel puissant ; Une structure administra4ve adaptée à une produc4on de grands volumes ; Un management expérimenté.

16 Facteurs clés De succès Une situa4on de marché extrêmement propice ; Un produit réellement innovant comparé aux offres existantes ; Une technologie validée par l un des leaders des réseaux d accepta4on (MasterCard) ; De nombreux brevets déposés dans plusieurs pays européens ; Pas de concurrence directe connue à ce jour ; Une équipe humaine compétente et mo4vée (cf. annexe III). De risques Appari4on de concurrents Difficulté à maitriser une croissance rapide Subs4tu4on du mobile à la carte

17 Annexe I : Technologie et production Patrimoine technologique d URYX Capital La technologie acquise par URYX Capital est protégée par un certain nombre de brevets interna4onaux, tous reconnus et ne faisant l objet d aucune contesta4on. Par l implémenta4on en mode «encarté» des technologiques suivantes : Processeur acous4que ; Micro contrôleur ; Crypto processeur (SSL 128 bits) ; Capteur solaire ; Micro clavier tac4le ; Ecran LCD. URYX Capital jouit d une propriété intellectuelle sur les 3 produits «intelligents» suivants : Audio Card : cer4fiée MasterCard. Elle émet ellemême l OTP ; Display Card : clavier et écran embarqué. L écran permet d afficher l OTP et le clavier de saisir le code PIN ; Dual Output Token : disposi4f nomade d authen4fica4on forte combinant l acous4que, le sans contact (RFID) et le display.

18 Processus de fabrication et de diffusion URYX Capital a validé l ensemble de la chaine de transmission et les applica4ons clients/serveurs de contrôle de la transac4on. Pour arriver à ce résultat, URYX Capital s est posi4onné comme maitre d ouvrage et fait appel à plusieurs entreprises qui chacune ont apporté leurs compétences pour la réalisa4on de la solu4on complète. En s adressant aux meilleurs spécialistes, URYX Capital vise à op4miser ses frais de R&D de sorte à rapidement avancer sur le développement et la mise au point de sa technologie. Elle a bien entendu contractuellement l en4ère propriété des technologies développées. La produc4on des cartes avec ses différents composants a été confiée à la société NAGRA ID qui a un savoir faire industriel unique, connu sous le nom de RAMP (Reac4on Assisted Moulded Process). Ce procédé de fabrica4on est adapté à tout type de packaging et u4lise des techniques de moulage à faible température et faible pression d injec4on afin d assurer la bonne intégra4on des composants électroniques dans une carte plas4que (ou tout autre support : carte mémoire, porte clefs, appareils électroniques portables ). En résumé, URYX Capital garan4t à ses futurs inves4sseurs qu il n y a ni risque de propriété intellectuelle, ni risque de recherche et développement et de mise au point, ni enfin de risque industriel. Toutes ces étapes ont été passées avec succès comme en adeste la cer4fica4on de son produit par MasterCard.

19 Plan produit Nouvelles technologies Dans le cadre de son développement produit, au sens large, URYX Capital envisage la possibilité d implémenter sur l AudioCard la reconnaissance biométrique par empreinte digitale. La sécurité sera davantage renforcée, notamment en cas de vol de la carte. D autres techniques à base de biométrie sont également à l étude, l une d elle étant en rapport avec le rythme cardiaque. Nouveaux services URYX Capital entend développer ou généraliser un certain nombre de services autour de l AudioCard Solde et rechargement d une carte prépayée ; Transfert d argent de carte à carte ; Recharge de crédit téléphonique ; Galerie marchande et avantages cash front; Applica4on mobile dédiée ewallet Wega MasterPass Nouvelles certi8ications URYX entend obtenir la normalisa4on de 3DSA en recourant à la cer4fica4on de l AudioCard par les autres réseaux d accepta4on: American Express ; Visa CB Union Pay Diner s

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION " MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION 28 janvier - 15 février 2013 Professeurs : Annie Falan*n (annie.falan)n@reims- ms.fr) Diana Mangalagiu (diana.mangalagiu@reims- ms.fr) Dominique

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Les présentes condi&ons générales de vente régissent les achats réalisés par les internautes sur le site internet www.cteasy.com Ar#cle

Plus en détail

Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010?

Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010? 14 Octobre 2008 TICPME2010 Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010? Eric VALION Directeur de marché ERP Middle Market Cegid Group Table ronde éditeurs Cegid Group

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

Présentation de la solution

Présentation de la solution Présentation de la solution 28 Octobre 2014 La société Talk to Pay 2013: Création de Talk to Pay Issue de l activité Innovation de PW Consultants Talk to Pay conçoit et commercialise des solutions de simplification

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL LE MARKETING MOBILE AU CŒUR DE LA VALORISATION DE LA RELATION CLIENT Le mobile a chamboulé la nature des interacons que les consommateurs entreennent

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance»

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance» Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA Les enjeux du e-commerce mondial Dès 2006, la barre des 100 millions d acheteurs européens en ligne a été dépassée. Avec un montant moyen d achats de 1000

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant LE GUIDE POUR TOUT SAVOIR SUR LA COMMANDE EN LIGNE restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant 1 FAITES D INTERNET VOTRE MEILLEUR ALLIÉ POURQUOI OPTER POUR LA COMMANDE EN LIGNE? Vos

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Présenta1on des ou1ls régionaux de financement de la PI Présenta1on des ou1ls de financement na1onaux de la PI Q&A Réflexion collabora1ve

Plus en détail

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PARTENAIRES : E-COMMERCE USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PROGRAMME Comment améliorer le parcours des client en temps réel avec les données collectées

Plus en détail

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique TIME IS MONEYTIQUE SOMMAIRE Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique Statistiques monétiques Gestion Commune des Affiliés

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

La lettre des Cartes Bancaires CB N 3 Octobre 2007. Les innovations cartes et les tendances de consommation

La lettre des Cartes Bancaires CB N 3 Octobre 2007. Les innovations cartes et les tendances de consommation ( Expertise ) N 3 Octobre 2007 02 04 06 08 Cartes bancaires et innovation : des destins plus que jamais liés Les innovations cartes et les tendances de consommation La carte bancaire CB au cœur de projets

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité 01/06/15 KAPT Tous Droits Réservés 2 PRÉSENTATION Ce+e présenta3on va vous perme+re de prendre en main la plateforme de ges3on KAPTravel

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France

Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France Sécurité à l heure de la DME2: Le point de vue de la Banque de France Jerome FANOUILLERE Surveillance des moyens de paiement scripturaux Banque de France Conférence EIFR 28/02/2013 1 Plan Le Rôle de la

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

SIGIS SARL : déploiement de l authentification forte pour la dématérialisation des documents à valeur probante

SIGIS SARL : déploiement de l authentification forte pour la dématérialisation des documents à valeur probante SIGIS SARL : déploiement de l authentification forte pour la dématérialisation des documents à valeur probante Responsable du projet Nom Vacheyrout Raison sociale SIGIS Prénom Philippe Forme juridique

Plus en détail

Veille technologique. la finance solidaire Chapitre ou éthique 3. 1 La sécurité des terminaux de paiement

Veille technologique. la finance solidaire Chapitre ou éthique 3. 1 La sécurité des terminaux de paiement la finance solidaire Chapitre ou éthique 3 Veille technologique 1 La sécurité des terminaux de paiement Les terminaux de paiement évoluent régulièrement au gré des changements technologiques liés par exemple

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014 EESTEL Livre Blanc Le 29 octobre 2014 Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? Le 9 septembre 2014, Apple a lancé trois produits majeurs : l iphone 6, l Apple Watch et Apple Pay. Le 17 septembre 2014,

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne.

Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne. 1 Aujourd hui, nous allons parler de l op2on Catégorie T de Placements CI. Nous allons expliquer en quoi elle consiste et comment elle fonc2onne. À la fin de la présenta2on, vous en saurez davantage sur

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment certification et tests de bout en bout pour des dispositifs de paiement sans contact Conseil indépendant

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web.

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web. UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM Table des matières 1. Introduction 2. Les termes financiers 3. Les termes

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

Formation Monétique : approfondissement technique

Formation Monétique : approfondissement technique EESTEL vous propose une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs de paiement (DSP)

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE PROGRAMME Après le succès de la première édion en 2012, Criteo renouvelle son grand Quizz de la rentrée! A travers un système de votes interacfs sur le Markeng à la performance, nous aborderons les thèmes

Plus en détail

Une technologie de rupture

Une technologie de rupture Une technologie de rupture Conçue pour l utilisateur final À partir de son outil de communication préféré Pour de nouveaux usages Dans laquelle la sécurité est totale mais transparente Créée en 2010, genmsecure

Plus en détail

services de visioconférence professionnelle

services de visioconférence professionnelle services de visioconférence professionnelle Votre cloud de visioconférence pro INTRODUCTION w w w. w i s i o. f r www.wisio.fr Les solu3ons de visioconférence se basant sur des infrastructures réseau (

Plus en détail

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Rendez-vous sur www.batiscript.com Avant-propos 2 «Notre objec*f est de contribuer à l améliora*on de la produc*vité et des condi*ons de

Plus en détail

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS NOMENCLATURE PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS 0100 Equipements de production et de personnalisation 0101 Machines de fabrication, impression et finition de cartes 0102 Machines d emballage

Plus en détail

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch Ges%on documentaire Concept : La ges%on documentaire Numériser et indexer vos documents papiers Indéxer vos documents numériques (Word, excel, powerpoint...) Archivage de vos documents papiers Serveur

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

BC Finances ACTUALITÉ. Votre conseiller vous informe 4ème Trimestre 2015 N 15

BC Finances ACTUALITÉ. Votre conseiller vous informe 4ème Trimestre 2015 N 15 BC Finances 1 rue Général Debeney 01000 BOURG-EN-BRESSE 04 74 50 45 45 contact@bcfinances.fr Votre conseiller vous informe 4ème Trimestre 2015 N 15 ACTUALITÉ La loi Macron passée au crible... La loi Macron,

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES Octobre 2009 PRESENTATION Dispose de la connaissance des Dispose acteurs du du savoir marchés faire sur des les télécoms solutions

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Il suffit de quelques clics pour réaliser votre paiement en ligne. Votre paiement est sécurisé à chaque étape.

Il suffit de quelques clics pour réaliser votre paiement en ligne. Votre paiement est sécurisé à chaque étape. V.me by Visa Vous effectuez des achats en ligne depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre mobile? Passez à la vitesse supérieure pour vos paiements en ligne avec V.me by* Visa. EN BREF V.me by*

Plus en détail

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation Préparé par Guy- Vincent Jourdan et Marc- André Paris- Clou9er, avec l aide des notes de Bishop pour Introduc9on to

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

AE-SCM Newsletter - Octobre 2010. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model

AE-SCM Newsletter - Octobre 2010. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Newsletter La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Sommaire Edito En route vers la troisième conférence... p 2 Troisième conférence annuelle Programme... p 2 Retour d expérience

Plus en détail

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises?

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Midis de l Innova.on 6 octobre 2015 Annick Cas'aux Plan de la présenta'on Responsabilité sociétale, innova'on et performance

Plus en détail

Panorama sur les nouveaux modes de paiement

Panorama sur les nouveaux modes de paiement Panorama sur les nouveaux modes de paiement Présence sur 4 continents Europe Amériques Asie Afrique E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

CARTES INNOVANTES 2013

CARTES INNOVANTES 2013 ÉTUDE PUBLI-NEWS CARTES INNOVANTES 2013 8 e édition identifie pour vous les tendances majeures en matière de cartes bancaires innovantes n Une couverture mondiale : 500 cartes bancaires «pures», co-brandées

Plus en détail

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015 HUBinstitute.com LE MOBILE WORLD CONGRESS La mobilité : un objec1f stratégique pour les entreprises La deuxième journée du Mobile World Congress 2015 s est

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire!

Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro de carte bancaire! Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Service e-carte Bleue

Service e-carte Bleue Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées?

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Défini'on ini'ale du projet Extrait du scénario de mai 2013 : «Hupareel est le projet d'un jeu en réalités alternées entre

Plus en détail

PRESENTATION DES INTERVENANTS

PRESENTATION DES INTERVENANTS PROGRAMME Qui aurait prédit que la vague Twier se poursuivrait, et que les taux d ulisaon (nombre d ulisateurs, nombre de tweets et de re-tweets, nombre moyen de followers par abonné ) connueraient à progresser?

Plus en détail

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité.

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité. Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité Bien comprendre Objectifs Le contexte technique d une transaction

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 La monétique Les transactions bancaires Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 1 Introduction Lamonétique Transactionsbancaires Aspects Plan 1. Présentation générale de la monétique 1. Définition

Plus en détail

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -!

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -! Optimisation de la supervision by Somone - Présentation Générale -! Somone et le Service 27% 18% 18% 37% Consultants Juniors (0-2 ans) Confirmés (2-5 ans) Séniors (5-8 ans) Référents (>8 ans) 30% 10% 12%

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 1- Objet 1.1 Les présentes condi

Plus en détail

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE?

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PARTENAIRE ENJEUX DIGITAUX BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PROGRAMME «Vous faites plutôt du Branding ou de la Performance?» Une ques%on à laquelle le marketer aguerri répondra : «Ma

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

Programme «INVESTISSEUR»

Programme «INVESTISSEUR» La plateforme de missions photos Laissez la communauté prendre ou trouver des photos juste pour vous Programme «INVESTISSEUR» Offrez- vous une startup dès 100 Version : 10 février 2015 Dossier confiden,el,

Plus en détail

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on MIoIR Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on Philippe Larédo, Comite consulta9f ESRI de Bordeaux Métropole 23 octobre 2015 Préambule Les

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking.

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Face à la recrudescence des actes de malveillance et des opérations frauduleuses liés à l utilisation d Internet,

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail