SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE"

Transcription

1 PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir identifier le meilleur profil pour un poste donné, que ce soit dans le cadre d'un recrutement ou d'une mobilité interne. > Pourquoi évaluer les candidats? - A quoi cela sert-il? - Qu est-il intéressant d évaluer? - Dans quels contextes est-ce par%culièrement important? > Grâce à quels ouls? - Quelles sont les principales méthodes d évalua%on? Ques%onnaires de personnalité, tests de raisonnement, entre%ens structurés, assessment centers, Ces méthodes sont-elles pleinement sa%sfaisantes? Comment les améliorer? - Quelles méthodes pour quels contextes (recrutement, mobilité interne, iden%fica%on de hauts poten%els...)? > Quelles sont les nouvelles tendances dans le domaine de l évaluaon? - Evalua%ons en ligne (quels avantages? quelle fiabilité?) - U%lisa%ons dans un contexte mul%na%onal - Accent mis sur l'adéqua%on entre la personnalité du candidat et la culture de l'entreprise - Ques%onnaires de jugement situa%onnel (applica%on des serious games au recrutement) Intervenants : APEC, Arnaud Gien-Pawlicki, Direcon des Relaons Humaines ARC INTERNATIONAL, Jose-Maria Auloe, Directeur des Ressources Humaines du Groupe FIGARO CLASSIFIEDS, Sylvie Chauvin, Directrice des Ressources Humaines IBM, Ben Hawkes, Global Director, Assessment Research & Development IBM, Olivier Goulay, Senior Consultant Workforce Science 1/5

2 I - PRÉSENTATION DES OUTILS D ÉVALUATION PAR BEN HAWKES, IBM La troisième généraon des tests d évaluaon est fondée autour de la vidéo et de l interacvité. Ces nouveaux usages mul*médias perme/ent au candidat d'être bien mieux informé sur les spécificités du poste. La première organisaon qui a pleinement exploité cee nouvelle généraon de tests a été l armée britannique. Un contenu mulmédia riche a contribué à décrire, de la manière la plus réaliste possible, les méers proposés. Les tests de jugement en situaon sont couramment ulisés dans les pays anglo-saxons. Un problème est présenté au candidat, il doit y apporter la réponse la plus appropriée et désigner quel serait le plus mauvais choix pour ce cas. Alors que les tests plus classiques sont basés sur les compétences et la personnalité, ces évalua*ons s intéressent au comportement du candidat lors de situa*ons auxquelles il se trouvera forcément confronté sur le terrain. Cependant, le coût de producon de telles vidéos reste conséquent pour une entreprise... La soluon peut être de recourir aux animaons 3D, qui présentent le mérite d être très facilement adaptables aux différentes langues. A l avenir, les recruteurs accorderont de plus en plus d aenon aux profils des réseaux sociaux. Un profil Facebook semble refléter une personnalité non-idéalisée. Enfin, les serious games permeent, bien souvent, d a:rer les jeunes candidats. Il s agit d être immergé en situaon, de recueillir des informaons dans un environnement professionnel et de prendre des décisions. ARNAUD GIEN-PAWLICKI, APEC Nous avons à l APEC recours aux différents ouls d évaluaon présentés ici. En délaissant les séries de mises en situaon sur papier, ces technologies offrent un beau terrain de jeu. 2/5

3 Cadremploi rassemble seulement 400 collaborateurs, ce n est pas assez pour se lancer dans la concepon de serious games. Je reste, pour ma part, assez scepque face à ces nouveaux ouls, car rien ne remplacera jamais l entre*en en face à face avec le candidat. Un recrutement, cela implique également qu un employeur soit choisi par un candidat. De plus, je ne pense pas que la consultaon du profil sur les réseaux sociaux permee de prédire le comportement futur au sein de l entreprise. Cela me semble tout juste pernent pour le recrutement d un community manager! JOSE-MARIA AULOTTE, ARC INTERNATIONAL Je ne suis guère convaincu par ces ouls de serious games. Je crains que l on «parodie» ainsi la réalité professionnelle. Même si ces ouls permeent d a:rer de jeunes candidats, la vie en entreprise n est en rien comparable à un jeu. Il convient à cet égard de rester prudents. II - COMMENT UTILISER L ASSESSMENT CENTER? ARNAUD GIEN-PAWLICKI, APEC Nous avons recours à l assessment uniquement pour la mobilité interne : le passage au statut cadre ou l accès au poste de manager. Il convient de garder à l esprit que l humain reste primordial. Ces techniques ne me semblent véritablement ules que pour les phases de pré-sélec*ons. Cependant, ces ouls ont le mérite de générer de la data et de s*muler les candidatures internes. Au-delà de l évaluaon, les serious games sont des ouls formidables au service de la forma*on des collaborateurs. Ce sont les managers qui élaborent, main dans la main avec les RH, ces nouveaux ouls d évaluaon. Ainsi, ils présentent des situaons très concrètes et réalistes, parfois même à travers des exercices filmés. 3/5

4 Sur le plan juridique, il ne faut pas que l ulisaon des serious games implique une certaine discriminaon à l embauche. Un candidat ne doit pas être exclu s il n a pas l habileté nécessaire face à ce qui n est, finalement, qu un jeu vidéo. Au final, je crains que ces ouls ne correspondent qu à un «effet de mode». Un candidat n est plus prêt à endurer une longue série de tests. OLIVIER GOULAY, IBM Il faut reconnaître que l entreen a également ses propres biais. Il est certain qu un candidat extraver aura tendance à mieux réussir ce type de rendez-vous. Bien évidemment, nous ne proposons pas de recruter quelqu un uniquement en foncon de son test de personnalité. En revanche, débriefer ce test en compagnie du candidat peut considérablement améliorer la qualité de la discussion. La parole a tendance à se libérer lorsque le candidat revient sur son test et peut rendre compte des éventuelles difficultés qu il a rencontrées à cee occasion. Le test est en quelque sorte un «filet de sécurité». En amont, il peut s agir d un prérequis lors des phases de pré-sélec*ons. En aval, le test peut perme/re de dis*nguer des candidats à compétences égales. JOSE-MARIA AULOTTE, ARC INTERNATIONAL C est une série d échecs qui nous a conduit à recourir à ces techniques d évaluaon. Les erreurs se situaient toujours au même niveau. Il fallait donc parvenir à mieux expliquer notre identé. Afin de bien faire comprendre aux candidats quelles sont les parcularités de nos différents méers, nous avons développé un certain nombre de business cases. Le candidat doit présenter ses solu*ons à un jury. Cee noon d interacon avec l équipe de direcon, et ce dès l étape de recrutement, est capitale. Certes, ce n est pas aussi ludique qu un serious game, mais de nombreux candidats apprécient grandement cee opportunité de montrer ce qu ils savent faire, au-delà d une simple présentaon de CV. 4/5

5 III - LES ENJEUX Il me semble primordial de décrire nos postes de manière beaucoup plus précise. Le candidat doit pouvoir se représenter de la manière la plus réaliste possible les parcularités du méer proposé. L employeur a tendance à négliger cee phase de descripon et d explicaon. OLIVIER GOULAY, IBM Les concepteurs d ouls font désormais de véritables efforts afin que ces tests puissent être facilement adaptés aux différents pays. Il convient, selon cet objecf, de faire aenon aux normes propres à une unique région du monde. L EBG vous donne rendez-vous le 18 décembre 2013 pour une nouvelle conférence du cycle Ressources Humaines «Comment garder l engagement l au coeur des préoccupa&ons du Leadership?» 5/5

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

PRESENTATION DES INTERVENANTS

PRESENTATION DES INTERVENANTS PROGRAMME Qui aurait prédit que la vague Twier se poursuivrait, et que les taux d ulisaon (nombre d ulisateurs, nombre de tweets et de re-tweets, nombre moyen de followers par abonné ) connueraient à progresser?

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Offre de formation Marie Edery

Offre de formation Marie Edery Offre de formation Marie Edery Ecrire et communiquer à l ère du digital Expression écrite & orale Marketing & Communication Print & Nouveaux médias Inter & Intra A propos de Marie Edery Professionnelle

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET PERFORMANCE PROFESSIONNELLE QUELS OUTILS POUR QUELS RÉSULTATS?

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET PERFORMANCE PROFESSIONNELLE QUELS OUTILS POUR QUELS RÉSULTATS? DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET PERFORMANCE PROFESSIONNELLE QUELS OUTILS POUR QUELS RÉSULTATS? Pour commencer Quelques mots sur l IUIL «Soutenons l économie, enrichissons vos compétences» NOS ACTIVITES Formations

Plus en détail

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football Forma&ons réalisées à l étranger sur un site forma&on CAF Sélec&ons Na&onales Licence

Plus en détail

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 Un rapide CV Professeur en informa4que - Université Nancy 2 (hnp://www.univ- nancy2.fr) Responsable

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques 6 nouvelles manières d enseigner les GMP Le Contexte Former et évaluer les personnels de ZAC est complexe. Les sujets à traiter sont souvent

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014.

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Pour faire une demande de formation, vous pouvez vous adresser à votre conseiller

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

Interface Homme- Machine. Interface pour le web

Interface Homme- Machine. Interface pour le web Interface Homme- Machine Interface pour le web Ergonomie du web : Importance Web U7lisateurs novices et nomades (accès libre) Ergonomie des interfaces Web 62% des acheteurs en ligne abandonnent au moins

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

Choisir son prestataire de services en Outplacement

Choisir son prestataire de services en Outplacement Choisir son prestataire de services en Outplacement Pascal L Favre Eva von Rohr Jacques Bussy Salon RH Genève 30 septembre 2015 ACF Switzerland Fondée en 2004, Associa1on à but non lucra1f inscrite au

Plus en détail

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Metz 12 mai 2015 Jérôme Watelet - Animateur Le Pack Anima,on Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Table des ma,ères Contexte Objec,fs Le Pack anima,on Ø En pra,que Facteurs clés de

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 3 ème salon de l emploi transfrontalier 20 et 21 septembre 2012 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche?

Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche? Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche? SOMMAIRE 1. Qu est ce que le référencement? 2. Comment fonctionnent les moteurs de recherches? 3. Comment améliorer le référencement de votre

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Execu.ve coach Patrick AMAR Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par.cipants

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO

TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO PRÉSENTATION PRÉSENTATION TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO Patrick Gros, Inria. Images et Vidéos : quelles sont les difficultés? La représenta.on des images et vidéos Elle est de très bas niveau séman.que

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL LE MARKETING MOBILE AU CŒUR DE LA VALORISATION DE LA RELATION CLIENT Le mobile a chamboulé la nature des interacons que les consommateurs entreennent

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407 GUIDE POUR L IDENTIFICATION, LA SELECTION, L ANALYSE ET LA GESTION DES ZONES CALMES EN MILIEU URBAIN Le projet européen QUADMAP (Quiet Areas Definition and Management in Action Plans) QUADMAP LIFE10 ENV/IT/

Plus en détail

Mon Restaurant et L Internet

Mon Restaurant et L Internet Service Attitude Mon Restaurant et L Internet Programme de forma4on, de mise en place et de suivi pour 4rer profit de la communica4on digitale des4né spécifiquement à vous, restaurateurs Septembre 2012

Plus en détail

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors.

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. DOMITYS: L G 1 N, DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. Il s agit de résidences non médicalisées proposant des acvités d hôtellerie, des services à la personne, et

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

INFOCENTRE GUIDE UTILISATEUR IN «SAISIE AGREGEE» CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE».

INFOCENTRE GUIDE UTILISATEUR IN «SAISIE AGREGEE» CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE». GUIDE UTILISATEUR IN INFOCENTRE «SAISIE AGREGEE» RÉALISEZ VOTRE BILAN SOCIAL VIA LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE» COLLECTE DES DONNÉES DE 2013 CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Un cliché de vos stratégies de comportements (individuellement et en équipe)

Un cliché de vos stratégies de comportements (individuellement et en équipe) Un cliché de vos stratégies de comportements (individuellement et en équipe) Bernard TOLLEC Email : btollec@involve consul3ng.com Managing Director Mob : +33 6 18 45 67 13 Objectif de la présentation :

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

LI-RH. Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines

LI-RH. Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines LI-RH Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines Le Laboratoire d Innovaon et de prospecve en maère de poliques de Ressources Humaines (LI-RH) est une communauté de travail rassemblant

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise Ressources & Business Innova0on Au service des talents de l entreprise Notre mé0er Ressources & Business Innova0on est un cabinet de conseil en management pour la performance durable et le développement

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PROGRAMME Pinterest, Instagram et Vine connaissent une croissance régulière, qui les posi$onne

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN

LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN partenaires télécom et mobilité : LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN PROGRAMME Les villes de demain seront des organismes vivants qui doivent relier l espace urbain, les savoirs,

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Version 1.0 du 28 février 2011 Terre & Ciel 2011 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 2 rue Robert le Ricolais

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles de tous les passionnés! née d un constat Actuellement,

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Sondage réalisé par pour Publié le lundi 1 er juin 2015 par Méthodologie Recueil Double enquête : Echan?llon d ac:fs interrogés par Internet du 26 au

Plus en détail

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT PARTENAIRES MOBILITÉ PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR PROGRAMME On ne peut aujourd'hui rester de marbre face aux bouleversements que provoque le mobile... Les annonceurs les

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on»

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Monica Sarni et Evelyne Allegro Team pédagogique écoles de commerce Valais romand David Valterio Secrétaire patronal 1 Présentation CIFC! 2 Rôles de

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Diane Reinhard, Femmes PME Suisse, 5 décembre 2014, AGC Suisse, Bienne La VAE et Femmes PME Suisse Objec2f général

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r 6 décembre 2013 Richard Ratelle Déclara)on des conflits d intérêts poten)els Membre du comité aviseur MIS Canada Ethicon endosurgery 2009-2013 Objec)fs

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA PARTENAIRES BIG DATA PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA Le Livre Blanc de l EBG a pour ambion d'entrer dans le concret du Big Data. Finis les concepts flous et les formules vagues : nous

Plus en détail

Agriculteurs : Temps mieux

Agriculteurs : Temps mieux RESSOURCES HUMAINES Agriculteurs : Temps mieux Gérer son temps au service de ses priorités professionnelles et personnelles. 4Prendre conscience de sa rela!on au temps et au travail. 4Poser un diagnos!c

Plus en détail

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir?

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Atelier RH CCI Rennes 2 octobre 2014 (Présenta9on actualisée au 21/10/2014) Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Jean- Francois LANNURIEN jean- francois.lannurien@carsat- bretagne.fr Elisabeth

Plus en détail

«De la simula+on à l op+misa+on et à la réalité virtuelle» Club Automa+on 25 novembre 2010

«De la simula+on à l op+misa+on et à la réalité virtuelle» Club Automa+on 25 novembre 2010 «De la simula+on à l op+misa+on et à la réalité virtuelle» Club Automa+on 25 novembre 2010 Centre Technique Dédié à l Ingénierie Numérique / Conception Collaborative / Simulation MICADO/DINCCS A.F.Micado

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pra:ques du coaching», promo:on 2009-2010 Directeur de la Communica:on Financière ATOS Tout au long de ce>e forma:on, j ai

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Recherche mul*média et indexa*on séman*que

Recherche mul*média et indexa*on séman*que Recherche mul*média et indexa*on séman*que Stephane Ayache ESIL MIRA 3 ème année Objec*fs du cours Mise en œuvre d un moteur de recherche MM Stockage Organisa*on des indexes en BD Métadonnées Algorithmes

Plus en détail

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE?

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PARTENAIRE ENJEUX DIGITAUX BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PROGRAMME «Vous faites plutôt du Branding ou de la Performance?» Une ques%on à laquelle le marketer aguerri répondra : «Ma

Plus en détail

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com

Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Etude Université Paris Dauphine / IFOP pour MeilleursAgents.com Comment font les Français pour vendre ou acheter un bien immobilier? Que pensent les Français du marché de l immobilier en 2012? Janvier

Plus en détail

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014(

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014( LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(formaon(2014( Qui sommes nous? Cadre Technique Fédéral ou entraîneur de Haut Niveau, le sport en général et le basketballenpar=culierontéténoschamps d expression privilégiés,

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référen'el compétences Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référentiel des compétences ENSCBP: BA-CP techniques Obtenir ou modifier des propriétés fonc.onnelles d un produit en réponse à un cahier des charges

Plus en détail

Édition partagée de documents

Édition partagée de documents Édition partagée de documents ì 1 Brigi&e Denis b.denis@ulg.ac.be Perrine Fontaine pfontaine@ulg.ac.be 2 Introduction théorique Mar:n, S. (2011) h&p://tel.archives- ouvertes.fr/tel- 00684778/ Les éditeurs

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Equalto et Evalto deux familles d outils innovants pour la conduite de projets touristiques durables Bruno Carlier Président de la Cité de

Plus en détail

AE-SCM. Ae-SCM Newsletter. Sommaire. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model

AE-SCM. Ae-SCM Newsletter. Sommaire. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Ae-SCM Newsletter La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Sommaire Edito Pourquoi l association Ae-SCM... p 2 Dires d experts Pourquoi escm?... p 3 Retour d expérience escm

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objec-fs de l enquête.p. 3 Méthodologie p. 4 Résultats Mobilité professionnelle Une

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

La Valida(on des Acquis de l Expérience

La Valida(on des Acquis de l Expérience La Valida(on des Acquis de l Expérience Informa(ons BPJEPS Spécialité «Ac(vités pugilis(ques» men(on «Sports de Contacts: full Contact, kick boxing et muaythaï» I - Informa*on concernant la prochaine session

Plus en détail

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e II Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e II Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e II Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Maxime St-Onge, PhD Les étapes Par?e I Par?e II 1) SANTÉ & CONSENTEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE DESJEPS directeur de structure et de projets IFP 236 rue du Faubourg de Roubaix - 59041 Lille Tel : 03 20 21 97 88 Fax : 03 20 36 61 65 formanim@ifp-npdc.fr D ossier d inscripon

Plus en détail

Management des Risques dans les Projets Innovants

Management des Risques dans les Projets Innovants Nicolas VERVLIET Arts et Me(ers ParisTech, LCPI Management des Risques dans les Projets Innovants Nicolas VERVLIET, Ingénieur Qualité Chercheur LCPI Conférence Société des Ingénieurs Arts et Métiers Paris

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats?

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? 150 540 209700 Clients Utilisateurs Enquêtes complétées h y b Chaque

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail