Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée"

Transcription

1 Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée 11 février 2015

2 Stage de longue durée: 12 semaines, 15 ECTS Informa;ons et documents sur: h>p://www.ulb.be/facs/bioing/stages.html

3 Formules de stage possibles En entreprise (ONG, ministères, agences régionales ou fédérales, organismes interna;onaux, entreprises,...) En centre de recherche hors entreprise Pour chacune des formules, possibilité de coupler le stage au MFE

4 Master en Sciences agronomiques BING- F533 Stage de recherche en sciences agronomiques Titulaire: Nicolas Vereecken BING- F534 Stage en entreprise en sciences agronomiques Titulaire: Charles de Cannière Master en Sciences et technologies de l'environnement BING- F536 Stage de recherche en sciences et technologies de l'environnement Titulaire: Pierre Servais BING- F537 Stage en entreprise en sciences et technologies de l'environnement Titulaire: Frédéric Debaste Master en Chimie et bio- industries BING- Hxxx Stage de recherche en chimie et bio- industries Titulaire: Philippe Bogaerts BING- F538 Stage en entreprise en chimie et bio- industries Titulaire: Sigrid Flahaut

5 Durée et période 12 semaines minimum, 38h / semaine Entre le bloc 1 et le bloc 2 du MA: entre la proclama;on de 1 ère session et la semaine 7 (retour au maximum le 2 novembre 2015) => À placer entre juillet et novembre 2015 Les 6 premières semaines du 1 er quadrimestre seront libérées des cours (sauf cours à op;on issus d'autres programmes...)

6 Durée et période Cas des étudiants ayant une 2 de session de plus de 15 ECTS Le jury a la possibilité d'annuler la conven;on de stage si l'étudiant a une 2 de session de plus de 15 ECTS: éviter de se retrouver dans une situa;on ingérable Stage postposé sur la période fin janvier avril du bloc 2 du MA (25 janvier avril 2016) => À placer entre fin janvier et avril 2016

7 Encadrement des stages en Le responsable de stage: o Bioingénieur, intégré au Bureau d'appui Pédagogique de Polytech o Aide à la construc;on du projet de stage o Vérifie les condi;ons d'éligibilité o Contrôle la procédure administra;ve Jusqu'au 1 er octobre 2015 responsable de stage = ;tulaire des stages MA Agro: Charles De Cannière et Nicolas Vereecken MA Envi: Pierre Servais et Frédéric Debaste MA Chimie&Bio- industries: Philippe Bogaerts et Sigrid Flahaut

8 Encadrement des stages en Le maître de stage: encadre le stagiaire sur son lieu de stage Le supeviseur: o Membre du corps académique de l'eib o Est choisi par l'étudiant o Supervise à distance le stagiaire et valide la conven;on de stage

9 Calendrier de la procédure en Dès maintenant Recherche d'un stage: par l'étudiant, personne ressource = responsable de stage Choix d'un superviseur, qui aidera à la mise en place de la conven;on de stage (lorsqu'un lieu de stage aura été iden;fié) 29 juin 2015 Remise de la conven;on de stage signée par le maître de stage

10 Calendrier de la procédure en Période juillet - novembre Réalisa;on du stage Fin novembre - décembre Evalua;on des stages

11 Condi7ons d'éligibilité d'un stage Théma;que liée à la bioingénierie Lieu où le stagiaire est accueilli et équipé ; pas de télétravail Pas de lieu où travaille un membre de la famille Tâches confiées à l'étudiant: o Bien décrites o En rapport avec ce qu'on peut a>endre d'un bioingénieur Objec;fs et tâches définis dans la conven;on de stage, approuvés par le superviseur.

12 Objec7fs Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs A l'issue du stage, l'étudiant: a sa;sfait aux a>entes décrites dans le cahier des charges (a compris ce qui était a>endu et a fourni les livrables demandés) a démontré une exper;se scien;fique et technique suffisante a démontré sa fiabilité, son autonomie et sa prise d'ini;a;ves

13 Objec7fs Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs A l'issue du stage, l'étudiant: a démontré qu'il était capable de développer des ap;tudes rela;onnelles nécessaires dans un cadre professionnel a u;lisé des ou;ls d'organisa;on adapté à son lieu de stage porte un regard réflexif sur son expérience de stage, fait un bilan cri;que et objec;f lui perme>ant de ;rer les enseignements nécessaires à la poursuite de son parcours

14 Evalua7on du stage Les divers points décrits dans les objec;fs seront évalués De quelle manière seront- ils évalués?

15 Evalua7on du stage Par;e technique et scien;fique: évaluée par le maître de stage. Le maître de stage évalue également l'ensemble des compétences a>endues. Mise en place d'un porpolio durant le stage: dossier personnel qui répertorie les documents reflétant l'évolu;on du stagiaire, la réalisa;on des tâches, l'organisa;on du stagiaire, son posi;onnement au sein de l'équipe,... ainsi que leur analyse. Montre l'évolu;on de l'étudiant vis- à- vis des objec;fs du stage Exemples disponibles au BAPP

16 Evalua7on du stage Texte intégrateur: résume la structure dans laquelle le stage s'est déroulé, les livrables demandés, le parcours professionnel, les acquis du stagiaire, l'évolu;on du stagiaire et son analyse à propos de tout cela Entre;en oral. Jury: responsable de stage, le ;tulaire des stages, un professeur de l'eib et un bioingénieur en fonc;on hors de l'ulb.

17 Evalua7on du stage Remarque Les objec;fs des stages en entreprise et en centre de recherche sont iden;ques. Le mode d'évalua;on de ces stages l'est donc aussi. L'évalua;on d'un MFE et d'un stage en centre de recherche se fait différemment. Dans le cas d'un stage couplé au MFE, l'évalua;on du stage se fait indépendamment de celle du MFE.

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football Forma&ons réalisées à l étranger sur un site forma&on CAF Sélec&ons Na&onales Licence

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

Programme 2015-2016 CATALOGUE DE FORMATION CONTINUE. Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation.

Programme 2015-2016 CATALOGUE DE FORMATION CONTINUE. Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation. Institut de Formation des Professionnels de Santé Quimper-Cornouaille Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation. Nous analysons vos demandes et élaborons un cahier des charges. Nous

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on»

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Monica Sarni et Evelyne Allegro Team pédagogique écoles de commerce Valais romand David Valterio Secrétaire patronal 1 Présentation CIFC! 2 Rôles de

Plus en détail

Actualisation du Baro Métropole

Actualisation du Baro Métropole Actualisation du Baro Métropole Jeudi 4 avril 2013 www.rennes- metropole.fr 1 Pourquoi un Baro Métropole? Disposer d un ou0l transversal de suivi et de pilotage de la stratégie de développement durable

Plus en détail

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Présentation aux conseils centraux de l Université Paris-Sud, 15/9/2014 Nelly Bensimon, Directrice Contrat pluriannuel d Objec3fs

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION Perspec'ves d ac'ons au sein des asbl montoises d aide à l intégra'on des personnes d origine étrangère Désiré NKIZAMACUMU desire.nkizamacumu@condorcet.be

Plus en détail

INFOCENTRE GUIDE UTILISATEUR IN «SAISIE AGREGEE» CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE».

INFOCENTRE GUIDE UTILISATEUR IN «SAISIE AGREGEE» CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE». GUIDE UTILISATEUR IN INFOCENTRE «SAISIE AGREGEE» RÉALISEZ VOTRE BILAN SOCIAL VIA LA SAISIE DITE «AGRÉGÉE» COLLECTE DES DONNÉES DE 2013 CE GUIDE EST DESTINÉ AUX COLLECTIVITÉS DE PLUS DE 50 AGENTS QUI EFFECTUENT

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Durée du stage Le stage se déroule en laboratoire ou en entreprise sur une période minimale de 5 mois (début févriermi juillet).

Durée du stage Le stage se déroule en laboratoire ou en entreprise sur une période minimale de 5 mois (début févriermi juillet). Université Pierre et Marie Curie. Master Science de l Ingénieur. Spécialité Mécanique des fluides. Page 1 Université Pierre et Marie Curie. Master Science de l Ingénieur. Spécialité Mécanique des fluides.

Plus en détail

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Version 1.0 du 28 février 2011 Terre & Ciel 2011 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 2 rue Robert le Ricolais

Plus en détail

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1 Master MEEF second degré général Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun Stage en M1 Rappel des modalités du stage : Quatre semaines de stage dans l'année en établissement scolaire dont quatre

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Les stages en entreprise

Les stages en entreprise Licence Histoire 1 ère année 2015-2016 Les activités confiées par l'entreprise d'accueil sont des taches simples de manutention, d'accueil, bureautique, classement, permettant à l'étudiant d'observer et

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Voici les condions d'inscripon au concours interne de l'agrégaon

Voici les condions d'inscripon au concours interne de l'agrégaon 1 sur 5 26/05/2014 16:53 Bonjour, Pour informaon Suite à différentes demandes de futurs candidats aux agrégaons internes, la Division des Exmens et Concours - DEC gesonnaire : anne-marie.foraison@ac-grenoble.fr

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Le superviseur engagerait-il l étudiant après l obtention de son diplôme?

Le superviseur engagerait-il l étudiant après l obtention de son diplôme? BIO3020 STAGE EN MILIEU DE TRAVAIL Professeur responsable : Thérèse Cabana E-142 Pavillon Marie-Victorin, Tél : 514 343-7564 (pour rendez-vous) therese.cabana@umontreal.ca BUT Le stage en milieu de travail

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, PARIS 8 INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, PARIS 8 Patrick AMAR Execu0ve coach Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par0cipants l intérêt des approches

Plus en détail

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C INSTITUT SUPÉRIEUR DE FORMATION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE JACQUES SEVIN 2, rue Edouard Branly 51500 TAISSY Tel: 03.26.85.14.10 Fax : 03.26.85.22.73 F E-mail : acfpec51.taissy@wanadoo.fr 22, rue Charles

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

Édition partagée de documents

Édition partagée de documents Édition partagée de documents ì 1 Brigi&e Denis b.denis@ulg.ac.be Perrine Fontaine pfontaine@ulg.ac.be 2 Introduction théorique Mar:n, S. (2011) h&p://tel.archives- ouvertes.fr/tel- 00684778/ Les éditeurs

Plus en détail

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Présenta1on des ou1ls régionaux de financement de la PI Présenta1on des ou1ls de financement na1onaux de la PI Q&A Réflexion collabora1ve

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Execu.ve coach Patrick AMAR Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par.cipants

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Accompagner les généra/ons futures par le coaching Accompagner les généra/ons futures par le coaching Elèves, étudiants, jeunes diplômés : les aider à s orienter, se mo/ver, trouver du sens à ce qu ils font. Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Plus en détail

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référen'el compétences Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référentiel des compétences ENSCBP: BA-CP techniques Obtenir ou modifier des propriétés fonc.onnelles d un produit en réponse à un cahier des charges

Plus en détail

Projet d expérimentation d usages TICE en Economie & Gestion. Ecriture collaborative avec Framapad

Projet d expérimentation d usages TICE en Economie & Gestion. Ecriture collaborative avec Framapad Projet d expérimentation d usages TICE en Economie & Gestion 2013-2014 Ecriture collaborative avec Framapad Ou#l Niveau(x) d enseignement Spécialité(s) Framapad, service en ligne et gratuit d'écriture

Plus en détail

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014(

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014( LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(formaon(2014( Qui sommes nous? Cadre Technique Fédéral ou entraîneur de Haut Niveau, le sport en général et le basketballenpar=culierontéténoschamps d expression privilégiés,

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 3

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 3 Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des projets Les étapes de mise en œuvre La méthodologie Etapes en amont E. Définition des étapes Faire un découpage du projet en étapes De manière appropriée Trop simple

Plus en détail

Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE

Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE Règlement d études 1. Préambule L'Université de Genève, l'université catholique de Louvain et les Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix organisent conjointement

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises Les Programmes européens 2014-2020 Le contenu des programmes Les axes d interven-on Les chiffres Les nouveautés La méthode de sélec-on Les mesures Une

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

TITRE I : Organisation générale

TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE ET DE MASTER ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 VU - le code de l éducation, - le décret

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique OBJET Art. B 18 Maîtrise universitaire en biologie chimique 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève (ci-après la Faculté des sciences)

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Réforme du collège Concevoir et me4re en œuvre un disposi8f d accompagnement personnalisé

Réforme du collège Concevoir et me4re en œuvre un disposi8f d accompagnement personnalisé Réforme du collège Concevoir et me4re en œuvre un disposi8f d accompagnement personnalisé Universités d automne 19 et 20 octobre 2015 Anglet, Bergerac, Talence Bref rappel des textes réglementaires Accompagnement

Plus en détail

Les avantages de la réforme du recrutement et de la formation des maîtres Actuellement la formation des enseignants n est pas compatible avec le

Les avantages de la réforme du recrutement et de la formation des maîtres Actuellement la formation des enseignants n est pas compatible avec le Les avantages de la réforme du recrutement et de la formation des maîtres Actuellement la formation des enseignants n est pas compatible avec le cadre européen. Grâce à la réforme, la formation des maîtres

Plus en détail

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining Introduc9on à la fouille de textes Dominic Forest, Ph.D. École de bibliothéconomie et des sciences de l informa9on Université de Montréal SCI6060 Méthodes de recherche en sciences de l'informa>on 4 avril

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE DESJEPS directeur de structure et de projets IFP 236 rue du Faubourg de Roubaix - 59041 Lille Tel : 03 20 21 97 88 Fax : 03 20 36 61 65 formanim@ifp-npdc.fr D ossier d inscripon

Plus en détail

Guide juridique : La réforme en pra3que

Guide juridique : La réforme en pra3que Guide juridique : La réforme en pra3que Fiche pra3que 1 Le compte personnel de forma3on Le compte personnel de forma0on Principes fondamentaux C est un compte universel a7aché à la personne pendant les

Plus en détail

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE CURRICULUM 204-205 MASTER PROFESSIONNEL (M2) Domaine : Sciences Technologie Santé Mention : Sciences de la Vie et de la santé Spécialité : «Produits de Santé : Développement et Distribution» Parcours :

Plus en détail

Bachelier en Publicité Option Médias contemporains

Bachelier en Publicité Option Médias contemporains Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Arts appliqués Bachelier en Publicité Option Médias contemporains HELHa Mons - Campus 159 Chaussée de Binche 7000 MONS Tél

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Convention de Stage d Observation et de Pratique Accompagnée (SOPA) pour les étudiants inscrits en première année de master MEEF (premier degré)

Convention de Stage d Observation et de Pratique Accompagnée (SOPA) pour les étudiants inscrits en première année de master MEEF (premier degré) Convention de Stage d Observation de Pratique Accompagnée (SOPA) pour les étudiants inscrits en première année de master MEEF (premier degré) La présente convention régit les rapports entre les différentes

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

Bachelier en gestion des ressources humaines

Bachelier en gestion des ressources humaines Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en gestion des ressources humaines HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax : +32 (0)

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT

REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT Année Universitaire 2015-2016 REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT Approuvé par le Conseil de Faculté du 03 septembre 2015 I - DISPOSITIONS GENERALES I.1. Inscription en Master

Plus en détail

Description de la formation :

Description de la formation : 1 Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce» Spécialité «Négociateur Trilingue en Commerce International des Services» Description de la formation : Le NTCIS se compose cette année d un

Plus en détail

La Valida(on des Acquis de l Expérience

La Valida(on des Acquis de l Expérience La Valida(on des Acquis de l Expérience Informa(ons BPJEPS Spécialité «Ac(vités pugilis(ques» men(on «Sports de Contacts: full Contact, kick boxing et muaythaï» I - Informa*on concernant la prochaine session

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS - BRUXELLES

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS - BRUXELLES RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES À LA FACULTÉ DE DROIT 1. DISPOSITIONS D EXÉCUTION DU RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ÉTUDES ET DES EXAMENS I. Objet Article 1. 1. Les dispositions ci-après reprises complètent et exécutent,

Plus en détail

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation Préparé par Guy- Vincent Jourdan et Marc- André Paris- Clou9er, avec l aide des notes de Bishop pour Introduc9on to

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse Université Paul Université Paul Sabatier - - Toulouse 3 3 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 L évalua&on diagnos&que : genèse

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

FACULTE DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE Ecole liégeoise de Criminologie J. Constant Département de droit

FACULTE DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE Ecole liégeoise de Criminologie J. Constant Département de droit FACULTE DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE Ecole liégeoise de Criminologie J. Constant Département de droit REGLEMENT DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES MASTERS EN DROIT (TFE) Années académiques 2013-2014 Le travail

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Rendez-vous sur www.batiscript.com Avant-propos 2 «Notre objec*f est de contribuer à l améliora*on de la produc*vité et des condi*ons de

Plus en détail

Carole Tawema Karethic Benin- France. L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin

Carole Tawema Karethic Benin- France. L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin Carole Tawema Karethic Benin- France L IG: Quelle stratégie pour un développement durable de l industrie du karité L exemple du Bénin Le karité(1) L arbre de karité (le karité) mesure en moyenne 25 mètres.

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) GUIDE DE STAGE

Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) GUIDE DE STAGE PROGRAMMES DE CYCLES SUPÉRIEURS EN INGÉNIERIE Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) Projet d intervention en entreprise (6MIG890) GUIDE DE STAGE Version février 2015 DÉPARTEMENT DES SCIENCES

Plus en détail

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques 6 nouvelles manières d enseigner les GMP Le Contexte Former et évaluer les personnels de ZAC est complexe. Les sujets à traiter sont souvent

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Objec&f Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Mais d abord il faut comprendre.. 1 2 Qu est- ce que la LACC? La Loi sur

Plus en détail

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois.

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois. 1. REGLEMENT DU STAGE OFFICINAL 1.1. Du stage et des stagiaires 1.1.1. Le stage est accompli dans une officine ouverte au public ou dans une officine hospitalière, dirigée par un pharmacien comptant au

Plus en détail

Les politiques de soutien à l innovation MENESR

Les politiques de soutien à l innovation MENESR Les politiques de soutien à l innovation MENESR 2014 : Système de recherche et innovation POLITIQUE parlement gouvernement autres ministères MENESR régions conseil stratégique de la recherche comité de

Plus en détail

Pint- Avocats - CGU IKIMO9-24 septembre 2014 1

Pint- Avocats - CGU IKIMO9-24 septembre 2014 1 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE WWW.IKIMO9.COM IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION. Elles définissent les condi/ons d u/lisa/on du site internet www.ikimo9.com,

Plus en détail

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance»

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015 2016 Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» I Dispositions générales I.1.

Plus en détail

Traitement local du cancer et sciences de l ingénieur

Traitement local du cancer et sciences de l ingénieur de posi4on d images Fluoroscopie, de contraste Sciences I Caractériser pour II Cibler et guider III Détruire plus Radiofréquences / μ- ondes V r et évaluer, IRM, 1 de contraste I - Caractériser pour Couplage

Plus en détail

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur La mise en stage dans d autres cursus Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur Séminaire Léonardo 26-29 novembre 2012 Institut P UPR CNRS 3346 CNRS Université de Poitiers

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE 2011 / 2012 MASTER 2 ème année MENTION : DROIT DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Spécialité professionnelle Responsables : Pr Marc PENA, Président de l

Plus en détail

LI-RH. Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines

LI-RH. Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines LI-RH Laboratoire d Innovation et de prospective Ressources Humaines Le Laboratoire d Innovaon et de prospecve en maère de poliques de Ressources Humaines (LI-RH) est une communauté de travail rassemblant

Plus en détail

Projet d expérimentation d usages numériques en Economie & Gestion. Travail collaboratif avec l'ent

Projet d expérimentation d usages numériques en Economie & Gestion. Travail collaboratif avec l'ent Projet d expérimentation d usages numériques en Economie & Gestion 2013-2014 Travail collaboratif avec l'ent Outil Niveau(x) d enseignement Spécialité(s) Espace Numérique de Travail entmip.fr Académie

Plus en détail

COMMENT FAIRE DE L IMMOBILIER UN LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR?

COMMENT FAIRE DE L IMMOBILIER UN LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR? PARTENAIRES IMMOBILIER COMMENT FAIRE DE L IMMOBILIER UN LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR? PROGRAMME La valeur des acfs immobiliers est essenelle au bilan, mais la bonne geson du patrimoine est aussi essenelle

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015 Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal 6 janvier 2015 Pourquoi un Vice- décanat à l interna4onal à l ESG? L international est un enjeu stratégique - compenser la démographie québécoise

Plus en détail

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE Remarque : L utilisation du masculin pour désigner les personnes ne vise

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé Admission Admission en 1ère année de licence (L1) - candidats titulaires du bac série S ou du DAEU option B : Vœux d orientation

Plus en détail

GUIDE DU STAGE MASTER EN SCIENCES ET GESTION DE L ENVIRONNEMENT STAGE ET RAPPORT DE STAGE : INFORMATIONS ET PROCEDURES

GUIDE DU STAGE MASTER EN SCIENCES ET GESTION DE L ENVIRONNEMENT STAGE ET RAPPORT DE STAGE : INFORMATIONS ET PROCEDURES Université Libre de Bruxelles Institut de Gestion de l Environnement et d Aménagement du Territoire (Faculté des Sciences) 50, avenue FD Roosevelt B- 1050 Bruxelles Bureaux : 13, av. Depage Campus Solbosch

Plus en détail

Convention de stage dans le cadre du Master of Science in Management

Convention de stage dans le cadre du Master of Science in Management Convention de stage dans le cadre du Master of Science in Management entre L'entreprise Nom: Adresse: Téléphone: E-mail/Website: Représentée par (coordonnées du Tuteur) Nom: Prénom: Téléphone: E-mail:

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail