Services complémentaires en Outaouais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Services complémentaires en Outaouais"

Transcription

1 Services complémentaires en Outaouais

2

3 La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne âgée, son entourage (aidants naturels), si nécessaire les réseaux public, parapublic, communautaire et privé. Voici donc un portrait des ressources du milieu pour les personnes âgées. Bien que les services et ressources peuvent varier d un territoire à l autre, les soins et services sont de qualité et sont dispensés d abord en fonc4on des besoins de la clientèle évaluée avec un ou4l commun (OEMC). Le main4en des personnes âgées est une responsabilité sociétale, la communauté est un acteur important, nous devons donc nous mobiliser et entretenir des liens avec les partenaires.

4 Services de sou4en à domicile (secteur public) Profil de la clientèle: Clientèle dont l état de santé physique ou psychosociale est instable, services de courte durée (Ex.:postopératoire, posthospitalisa4on); Clientèle vulnérable ayant des besoins complexes; Clientèle dont l état de santé physique ou psychosociale est stable, ayant besoin de services de longue durée; Clientèle en soins pallia4fs.

5 Soins et services professionnels Les soins et services professionnels comprennent les services suivants: Services psychosociaux; Soins infirmiers; Services de réadapta4on de base: ergothérapie, physiothérapie, orthophonie et audiologie; Inhalothérapie; Services de nutri4on; Services médicaux; Ac4vités de promo4on de la santé et de préven4on (programme PIED, IMP- SAD, vaccina4on).

6 Évalua4on Évalua4on des besoins fait avec: Ou4ls mul4clientèle Plan d interven4on

7 Selon la poli4que de sou4en à domicile, l aide à domicile comprend les soins et services: Assistance personnelle: soins personnels d hygiène et de confort, aide à l alimenta4on, mobilisa4on, transfert, aide à la médica4on. Assistance à l appren4ssage: ac4vités d entraînement et de s4mula4on, sou4en aux ac4vités occupa4onnelles et aux ac4vités de réadapta4on.

8 Services aux familles et aux proches aidants. Selon la poli4que de sou4en à domicile, les services aux proches aidants s ar4culent autour des ac4vités suivantes: Répit: Peut être offert à domicile, dans un établissement du réseau de la santé ou dans une installa4on communautaire ou en résidence privée. Services psychosociaux: Interven4on thérapeu4que aux personnes et aux proches aidants tels que: suivi individuel groupe d interven0on, orienta0ons vers d autres ressources. Services d organisa4on communautaire: groupe d entraide

9 Support technique 1. Équipements 2. Fournitures pour fonc4on d élimina4on 3. Aides techniques Différents programmes d aides techniques existant dont: Le programme d aide matérielle pour fonc4ons d élimina4on; Les équipements pour les AVQ- AVD; L oxygénothérapie; Évalua4on fait par un professionnel.

10 Hôpitaux de jour: Hull, Aylmer, Ga4neau (réseau parapublic) Le service d hôpitaux de jour s adresse aux personnes âgées dans la communauté qui présentent une ou plusieurs pathologies avec une combinaison d un ou plusieurs syndrômes géria4ques. À 4tre d exemple, les principaux syndrômes gériatriques sont: Décondi4onnement et immobilisa4on; Chutes et fractures; Incon4nence; Délirium, démence et comportements perturbateurs; Polymédica4on.

11 Hôpitaux de jour: Hull, Aylmer, Ga4neau Programmes offerts: 1. Programme d évalua4on gériatrique 2. Programme d évalua4on / réadapta4on fonc4onnelle 3. Programme préven4on des chutes 4. Programme de ges4on de douleurs chroniques 5. Programme de con4nence Coordonnées: Hull: poste 416 Aylmer: Ga4neau: poste 559

12 Centre de jour gériatrique (La Pièta) Mandat: Offrir des ac4vités thérapeu- 4ques. Favoriser le main4en à domicile en visant la s4mula4on et le main4en des capacités physiques, cogni4ves, psychologiques et sociales. Clientèle: personne présentant une perte d autonomie dûe au vieillisement. Référence: tout professionnel de la santé en u4lisant le formulaire de référence spécifique.

13 Société d alzheimer (Maison Fleur- Ange) Mandat: perme=re du répit aux proches aidants. S4muler avec des ac4vités thérapeu4ques. Services offerts: Sou4en aux familles / répit; Forma4on informa4on sur la maladie; Atelier de jour.

14 Unité de réadapta4on gériatrique (Foyer du Bonheur) Mandat: offrir des services de réadapta4on aux personnes âgées demeurant à domicile ou suite à une hospitalisa4on. Le séjour peut être d une durée de trois mois maximum. Équipe interdisciplinaire professionelle. Clientèle: personne présentant une perte d autonomie liée au vieillissement, nécessitant une réadapta4on plus longue.

15 Doit avoir un poten4el de réadapta4on et un pronos4c favorable de retour à domicile Références: Tout professionnel de la santé, en u4lisant le formulaire spécifique

16 Centre régional de réadapta4on La RessourSe Mandat: Offrir des services d adapta4on à de réadapta4on. Services d accompagnement support à l entourage Services de réadapta4on dans cinq domaines: Déficience motrice; Audi4ve; du language; Visuelle; de la parole.

17 Centre Hospitalier Pierre- Janet: programme personne âgée Mandat: Évaluer et traiter la personne âgée qui présente une probléma4que psychiatrique Équipe mul4disciplinaire Clinique externe Unité de soins Références: médecin de famille ou traitant ou psychiatre Coordonnées:

18 Organismes communautaires Les organismes communautaires et groupes bénévoles jouent un rôle primordial en donnant des services au domicile des personnes âgées de leur communauté. Le personnel et les bénévoles de ces organismes sont souvent les premiers à constater et à signaler la perte d autonomie à une dégrada4on de la condi4on de la personne. La presta4on des services ainsi que les démarches pour y avoir accès varient d un organisme à l autre.

19 Centre d ac4on bénévoles de Ga4neau et Associa4on des bénévoles de Buckingham Mandat: offrir différents services afin de répondre aux besoins des personnes âgées et améliorer la qualité de vie. Services offerts: Livraison popote roulante; Accompagnement transport médicaux Visite d ami4é Télé- bonjour; Service d épicerie; Café- rencontre; Clinique d impôts. Coordonnées: Ga4neau Hull: Aylmer: Buckingham:

20 Centre d entraide aux aînés, à Hull (cabane en bois rond) Mandat: offrir des services par des bénévoles afin d aider et de soutenir les personnes âgées en perte d autonomie légère vivant à domicile. Services offerts: Accompagnement transport Répit- convalescence Visite d ami4é Journée d ac4vité Groupe d entraide pour les aidants naturels Service d épicerie Coordonnées:

21 Centre des aînés de Ga4neau Mandat: Offrir des ac4vités perme=ant l améliora4on et le bien- être bio- psycho- social afin de prévenir l isolement et la solitude. Services offerts: Atelier de jour; Différents groupes d arts; Clinique soin de pied; Déjeuner causerie; Service d impôts; Télé- conversa4on; Transport; Visite d ami4é. Coordonnées:

22 Organismes offrant des services pour les personnes âgées dans différents champs d ac4on.

23 Bureau d aide juridique Mandat: Perme=re aux gens financièrement admissibles la possibilité de bénéficier du service juridique

24 Infos aînés Mandat: perme=re l accès à différentes informa4ons et ressources à disposi4on. Coordonnées:

25 Fédéra4on des clubs d âge d or du Québec (FADOQ Outaouais) Mandat: organisme oeuvrant dans la reconnaissance des droits et des besoins des personnes âgées. Services offerts: Logement support pour faire un choix éclairé; Défense des droits des personnes âgées vivant à domicile, en partenariat avec la SQ dans le programme: Vieillir en toute sécurité.

26 ALIMENTATION Popote roulante Services offerts: Repas livrés à domicile 5 fois par semaine. Coordonnées: Hull: Ga4neau: Aylmer: Buckingham:

27 Popote Soleil Services offerts: Repas livrés à domicile 3 fois par semaine Coordonnées:

28 Centre d aide 24/7 Mandat: intervenir dans des situa4ons de crise ou de détresse 24/7 Coordonnées:

29 Centre d interven4on et de préven4on en toxicomanie de l Outaouais (CIPTO) Mandat: Intervenir auprès des personnes ayant des problèmes liés à l alcool et aux drogues (réduc4on de la consomma4on, préven4on) Coordonnées:

30 Info Abus Service téléphonique d écoute et de références professionnelles en rela4on d aide. Orienta4on vers les ressources appropriées dans votre région. Coordonnées:

31 Service de télé- surveillance LifeLine Service de télésurveillance qui permet d obtenir de l aide 24 heures par jour, 365 jours par année. Coordonnées:

32 Transport- accompagnement Société de transport de l Outaouais (STO) Mandat: Offrir un service de transport adapté aux résidents de Ga4neau Évalua4on faite par le CLSC Coordonnées:

33 Centre d ac4on bénévole Mandat: Offrir un service transport pour rendez- vous médicaux, épicerie, etc. Coordonnées: Ga4neau: Hull: Aylmer:

34 Centre d entraide aux aînés Mandat: offrir un service de transport / accompagnement pour rendez- vous médicaux ou autres paramédicaux. Coordonnées: Les amis de St- François Mandat: Offrir du transport avec accompagnement Coordonnées:

35 Transport spécialisé ( Medirect Outaouais) Coordonnées: Transport spécialisé et médical de L Outaouais (TSMO) Coordonnées:

36 Services d entre4en ménager Remue- ménage de l Outaouais Entreprise d économie sociale Services offerts: Entre4en ménager; Prépara4on des repas; Accompagnement à l épicerie. Coordonnées:

37 Services d entre4en ménager Ne=oyage domes4que Aylmer Coordonnées: Pousse- poussière Coordonnées:

38 Le réseau privé est un partenaire important parmi la diversité des partenaires.

39 Pharmaciens Réseau privé Les pharmaciens communautaires qui préparent la médica4on selon différentes formules, favorisant le main4en à l autonomie. Ils offrent également des services de livraison à domicile.

40 Réseau privé Services privés à domicile. Certaines cliniques privées offrent des services à domicile, défrayés par le client. Tel que: SDO Marleen Tassé Servir Plus Services offerts: Soins infirmiers Service d auxiliaire / support AVQ Prépara4on des repas Entre4en ménager Répit / gardiennage Soins de pieds

41 Réseau privé Coiffure à domicile Claude=e Lépine au Livraison d épicerie IGA Laflamme au Metro Cité des Jeunes au Traiteur à domicile La Sandwicherie et plus

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle.

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle. Pharmacien HPST Territoire de santé Soins de premiers recours Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle Pharma-MaDi Un dispositif territorial innovant pour la contribution du

Plus en détail

Bottin des ressources pour les personnes aînées de la MRC de L Érable

Bottin des ressources pour les personnes aînées de la MRC de L Érable Bottin des ressources pour les personnes aînées de la MRC de L Érable Mise à jour 2015 Action bénévole Centre d action bénévole de L Érable inc. (CABÉ) Megantic English-speaking Community Development Corporation

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

Enquête 2015 SFA Pra3ques cliniques en Alcoologie Confronta3on des PEC validées et des PEC effec3ves

Enquête 2015 SFA Pra3ques cliniques en Alcoologie Confronta3on des PEC validées et des PEC effec3ves Enquête 2015 SFA Pra3ques cliniques en Alcoologie Confronta3on des PEC validées et des PEC effec3ves Dr Frédéric BROUZES Pr Maurice DEMATTEIS Jeudi 19 mars 2015 Les acteurs de terrain aux côtés du pa3ent

Plus en détail

FORMATION NATUROPATHE

FORMATION NATUROPATHE FORMATION NATUROPATHE Premier degré P 1 2015-2016 A qui s adresse la forma'on de Naturopathe? pour tout public : parculiers (hygiène de vie, hygiène alimentaire, connaissances personnelles) Praciens de

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX NUTRITION ET HYGIENE DE VIE COMMUNICATION PSYCHOLOGIE

PREVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX NUTRITION ET HYGIENE DE VIE COMMUNICATION PSYCHOLOGIE PROGRAMME FORMATION PREVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX NUTRITION ET HYGIENE DE VIE COMMUNICATION PSYCHOLOGIE Nutri&on parculiers (meilleure hygiène alimentaire) Praciens de santé Objec&f de la forma&on

Plus en détail

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL Votre référence téléphonique INDISPENSABLE! Photo : Comité 50+ Bouger+ ABUS / VIOLENCE Centre d aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS Laurentides)

Plus en détail

Guide juridique : La réforme en pra3que

Guide juridique : La réforme en pra3que Guide juridique : La réforme en pra3que Fiche pra3que 1 Le compte personnel de forma3on Le compte personnel de forma0on Principes fondamentaux C est un compte universel a7aché à la personne pendant les

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Répertoire téléphonique Table des matières

Répertoire téléphonique Table des matières Répertoire téléphonique Table des matières Urgence 1 Alimentation 1-2-6-7 Centre hospitalier Rouyn-Noranda (CHRN) 1 CSSSRN (ancien CLCS) 2 Droit et défense de droits 2-3 Éducation et loisir 3 Groupes de

Plus en détail

RESSOURCES pour les aînés

RESSOURCES pour les aînés 1 ère édition, Hiver/Printemps 2014 RESSOURCES pour les aînés Formations et services Conférences Activités Ateliers Belœil * McMasterville * Mont-Saint-Hilaire * Otterburn Park * Saint-Antoine-sur-Richelieu

Plus en détail

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté Le soutien à domicile est toujours la première option considérée lorsqu une personne âgée se retrouve en perte d autonomie et qu

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pra:ques du coaching», promo:on 2009-2010 Directeur de la Communica:on Financière ATOS Tout au long de ce>e forma:on, j ai

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école

Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école AM Bertrand, L Vincent, B Mignot, A Dahoui, A Briquez, S Schwendenmann, M

Plus en détail

Préven(on de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites)

Préven(on de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) 1 - Le renforcement de la préven4on La loi sur les retraites a généralisé l obliga(on de préven(on de la pénibilité: - En

Plus en détail

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION Perspec'ves d ac'ons au sein des asbl montoises d aide à l intégra'on des personnes d origine étrangère Désiré NKIZAMACUMU desire.nkizamacumu@condorcet.be

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES OUTAOUAIS (07)

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES OUTAOUAIS (07) RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES OUTAOUAIS (07) ASSOCIATIONS / REGROUPEMENTS... 1 CENTRES DE RÉADAPTATION ET CLINIQUES NEUROMUSCULAIRES... 2 DÉFENSE ET PROMOTION DES DROITS... 3 GARDIENNAGE, SERVICE

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Colloque Il faut partager plus que la route. L accompagnement-transport bénévole Pierre Riley directeur général Montébello 28 avril 2011

Colloque Il faut partager plus que la route. L accompagnement-transport bénévole Pierre Riley directeur général Montébello 28 avril 2011 Colloque Il faut partager plus que la route L accompagnement-transport bénévole Pierre Riley directeur général Montébello 28 avril 2011 Plan de la présentation Définition de l accompagnement-transport

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail BURN- OUT Ma+nale RPS 13 mars 2015 Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail SSIRCA SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL INTERENTREPRISES REGION CÔTE D'AZUR

Plus en détail

La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapel e Cons UL tants Amy Laliberté Laval Dominic Chaîné

La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapel e Cons UL tants Amy Laliberté Laval Dominic Chaîné La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapelle Amy Laliberté Dominic Chaîné ConsULtants Laval Mandat Vous présenter: Comment prioriser les ac5ons à

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique

Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique Légende : en continu : en cours mais à poursuivre et finaliser: à développer : Priorité : 1. Augmenter l accessibilité des services

Plus en détail

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors.

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. DOMITYS: L G 1 N, DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. Il s agit de résidences non médicalisées proposant des acvités d hôtellerie, des services à la personne, et

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Présentation HTAP. CSSS, Coop de services, organismes communautaires, etc. CSSS (CLSC) o Offrir du soutien à domicile à la personne et aux proches

Présentation HTAP. CSSS, Coop de services, organismes communautaires, etc. CSSS (CLSC) o Offrir du soutien à domicile à la personne et aux proches Présentation HTAP Rôle du service social Centre hospitalier o Offrir du soutien à la personne et aux proches lors des hospitalisations ou de visites à la clinique externe. o Faire une évaluation systémique

Plus en détail

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Présentation aux conseils centraux de l Université Paris-Sud, 15/9/2014 Nelly Bensimon, Directrice Contrat pluriannuel d Objec3fs

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier MERCIER-OUEST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission

Plus en détail

Carnet de ressources. Villes de Brossard, Saint-Lambert et Longueuil, arrondissements Greenfield Park, Saint-Hubert et Vieux-Longueuil secteur LeMoyne

Carnet de ressources. Villes de Brossard, Saint-Lambert et Longueuil, arrondissements Greenfield Park, Saint-Hubert et Vieux-Longueuil secteur LeMoyne Carnet de ressources Villes de Brossard, Saint-Lambert et Longueuil, arrondissements Greenfield Park, Saint-Hubert et Vieux-Longueuil secteur LeMoyne Mission : Soutenir les aidants qui prennent soin d

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

SIL Service Inser,on Logement

SIL Service Inser,on Logement SIL Service Inser,on Logement Disposi&f crée en 1992 Contact 16, rue Jean- Bap.ste David 42100 Saint- E.enne 04 77 49 69 13 L équipe COORDINATION Chef de service Chris.an DRIVON SUPPORT Secrétaire Joëlle

Plus en détail

Direction réseau personne perte d autonomie

Direction réseau personne perte d autonomie Mai 2012 Véronique Fortin, Arh CSSS du Suroît CLSC Salaberry-de-Valleyfield Direction réseau personne perte d autonomie Suivi préventif dans le cadre d une relocalisation en résidence privée pour personnes

Plus en détail

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Atouts du vélo en entreprise Pour l employeur Allégement de la pression sur le sta/onnement Meilleure produc/vité

Plus en détail

Projet clinique express

Projet clinique express d; CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE MONTMAGNY- L ISLET 4 juillet Vol 1, Numéro 1 Dans ce numéro : Un nouvel outil d information Le projet clinique 2 Les membres du comité 2 Perte d autonomie liée

Plus en détail

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Alimentation locale, participation et santé Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Marion Gassiot, Mission santé publique, Ville de Nantes Congrès «Paysage, urbanisme et santé»,

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

Choisir son prestataire de services en Outplacement

Choisir son prestataire de services en Outplacement Choisir son prestataire de services en Outplacement Pascal L Favre Eva von Rohr Jacques Bussy Salon RH Genève 30 septembre 2015 ACF Switzerland Fondée en 2004, Associa1on à but non lucra1f inscrite au

Plus en détail

Le projet clinique du RLS de Sherbrooke Programme-services

Le projet clinique du RLS de Sherbrooke Programme-services INTRODUCTION Le projet clinique du RLS de Sherbrooke Programme-services PERTE D AUTONOMIE LIÉE AU VIEILLIISSEMENT ( PALV) 2006-2009 DONNÉES POPULATIONNELLES DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET TROUBLE ENVAHISSANT

Plus en détail

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Metz 12 mai 2015 Jérôme Watelet - Animateur Le Pack Anima,on Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Table des ma,ères Contexte Objec,fs Le Pack anima,on Ø En pra,que Facteurs clés de

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE LA TRANSPLANTATION D ORGANES

ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE LA TRANSPLANTATION D ORGANES ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE LA TRANSPLANTATION D ORGANES Marie Achille, Ph.D. Professeur agrégé Département de psychologie Université de Montréal Chercheur associé Institut de recherche en santé publique

Plus en détail

Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients

Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients Dr Isabelle Hagon- Traub Mme Léonie Chinet Direc:on Programme cantonal Diabète Maladies chroniques: préoccupations partagées

Plus en détail

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Sainte-Marie

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Sainte-Marie Répertoire des services pour les aînés MRC de La Nouvelle-Beauce Sainte-Marie Présentation La MRC de La Nouvelle-Beauce se soucie du bien-être des aînés et prend à cœur leur qualité de vie. Dans cette

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

FORMATION NATUROPATHE

FORMATION NATUROPATHE FORMATION NATUROPATHE Premier degré P 1 2015-2016 A qui s adresse la forma'on de Naturopathe? pour tout public : parculiers (hygiène de vie, hygiène alimentaire, connaissances personnelles) Praciens de

Plus en détail

L orienta*on après la terminale

L orienta*on après la terminale L orienta*on après la terminale Présenta)on aux parents Isabelle Vézina, M.Ed., c.o., CCC 16 octobre 2014 Sommaire de la présenta*on Comparaison des systèmes scolaires Forma*ons et diplômes post- bac Forma*ons

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice Langues desservies: français et anglais MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Modèles de CV. Pour un CV à votre image

Modèles de CV. Pour un CV à votre image Pour un CV à votre image Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Modèle Chronologique 420, du Marché Saint-Jérôme (Québec), H9H 9H9 (450) 000-0000 OBJECTIF D EMPLOI Obtenir

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013

RAPPORT ANNUEL 2012-2013 RAPPORT ANNUEL 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES Conseil d administraon & équipe... 3 Mot de la présidente et de la direcon. 4 Mission.. 5 Profil de la clientèle 6 Stasques. 9 Accueil 11 Recherche d emploi.

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca Les grandes lignes du crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés revenuquebec.ca Quelques mots sur le crédit d impôt Si vous avez 70 ans ou plus à un moment de l année et que vous résidez au Québec

Plus en détail

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca Les grandes lignes du crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés revenuquebec.ca Quelques mots sur le crédit d impôt Si vous avez 70 ans ou plus et que vous résidez au Québec, vous avez droit au

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction

TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction Direction des services professionnels TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction OBJET : Continuum

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Comment op)miser le codage d un SAU

Comment op)miser le codage d un SAU Congrès COPACAMU 21 Mars 2013 Comment op)miser le codage d un SAU Dr Emmanuel DOS RAMOS PH Urgen)ste Médecin DIM Responsable de l applica)f Terminal Urgences Op#miser le codage au SAU Introduc#on Contexte

Plus en détail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015 L Ecole dans le Tarn rentrée 2015 Edito Etape déterminante pour poursuivre les objecfs fixés par la Loi de Refonda- on de l Ecole de la République, la rentrée 2015 sera marquée par ces nouveaux chaners

Plus en détail

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires.

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires. Cuisinier/ière G1602 - Personnel de cuisine 1 Cuisinier/ère en Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Les activités principales Le cuisinier élabore et confectionne les repas

Plus en détail

Le re d informa on janvier

Le re d informa on janvier Lere d informaon janvier Le bservatoire de l Habitat O #12013 Bilan du PLH 2011-2012 Edito Enjeu de solidarité et d inclusion, la polique d habitat que nous voulons conduire se doit d être équilibrée sur

Plus en détail

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer Dossier Partenaires 1. L L : Premier financeur privé de la recherche contre le cancer, la Ligue contre le cancer est une

Plus en détail

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous!

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Présentateur Joël Villeneuve Vice- président, Vente et Marke:ng Josée Boudreault Directrice stratégique L internet n a pas changé que les TIC,

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Fiche&pra3que&1& & Le&compte&personnel&de& forma3on&

Fiche&pra3que&1& & Le&compte&personnel&de& forma3on& Fichepra3que1 Lecomptepersonnelde forma3on Lecomptepersonneldeforma0on Documentnoncontractuel octobre2014q Fafiec Principesfondamentaux C estuncompteuniversela7achéàlapersonnependantles périodesdetravailoudechômage.

Plus en détail

Table des matières. o o o o

Table des matières. o o o o Table des matières o o o o oeuvre de ce joue un pour NOUS CROYONS On doit s occuper de tous les enfants, car, ensemble, ils forment la prochaine génération d adultes. Limiter l accès à ces choses

Plus en détail

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Frampton

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Frampton Répertoire des services pour les aînés MRC de La Nouvelle-Beauce Frampton Présentation La MRC de La Nouvelle-Beauce se soucie du bien-être des aînés et prend à cœur leur qualité de vie. Dans cette optique,

Plus en détail

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Belgische evoluties m.b.t. het medicatiebeleid in ouderenzorgstructuren Bertrand Dirié Ins.tut

Plus en détail

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 3/9/15 Durée : 1h30 ACCUEIL ET

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER DEFINITION Démarche dynamique permettant à la personne âgée de continuer à mener la vie qu elle souhaite grâce à des aides. Le soutien à domicile l analyse de

Plus en détail

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant Bien des personnes âgées désirent rester indépendantes et continuer de vivre dans leur communauté le plus longtemps possible. Comme leurs besoins et leurs capacités changent, elles ont parfois besoin d

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir?

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Atelier RH CCI Rennes 2 octobre 2014 (Présenta9on actualisée au 21/10/2014) Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Jean- Francois LANNURIEN jean- francois.lannurien@carsat- bretagne.fr Elisabeth

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir?

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Rencontres expertes de l Aract Bretagne Lundi 9 mars 2015 Elisabeth Dewanckel e.dewanckel@anact.fr Hélène Plassoux h.plassoux@anact.fr

Plus en détail

Guide parcours de soins Diabète de type 2 de l'adulte

Guide parcours de soins Diabète de type 2 de l'adulte PRATIQUES ET ORGANISATION DES SOINS Guide parcours de soins Diabète de type 2 de l'adulte Guide HAS Service maladies chroniques et disposi7fs d accompagnement des malades. Mars 2014 Introduc7on Parcours

Plus en détail