Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients"

Transcription

1 Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients Dr Isabelle Hagon- Traub Mme Léonie Chinet Direc:on Programme cantonal Diabète

2 Maladies chroniques: préoccupations partagées Patients soignants PcD Réseaux Qualité des soins Prévention des complications Collaboration Coordination Proximité Autorités sanitaires IDF,, OMS, ONU Organisation du système de santé Efficience des prestations Maîtrise des coûts de santé Impact populationnel Promotion de la santé Contrôle de l épidémie

3 IDF, OMS, ONU IDF, OMS, ONU Impact popula:onnel Promo:on de la santé Contrôle de l épidémie

4 Les maladies chroniques

5 B. Epidémie mondiale de diabète dans le canton de Vaud «l épidémie» de diabète touche 1/15 adulte dans le canton de Vaud

6 Autorités sanitaires AUTORITES SANITAIRES Organisa:on du système de santé Efficience des presta:ons Maîtrise des coûts

7 Autorités sanitaires vaudoises l Efficience des prestations, organisation du système de santé, maîtrise des coûts l «épidémie» de diabète et d autres maladies chroniques l pénurie de soignants l augmentation des coûts de santé (chiffres VD ) l coûts directs du diabète mio/ an l coûts indirects du diabète 290 mio/ an

8 Une politique volontariste pour faire face aux nouveaux défis u Poli&que sanitaire du Conseil d Etat, avec notamment deux objec&fs u Adapter le système de soins à la prédominance des maladies chroniques (logique de con&nuité des soins) avec un modèle centré sur le pa:ent u Renforcer les ac&ons de préven:on des maladies et de promo&on de la santé

9 PcD Réseaux PROGRAMME CANTONAL DIABETE (PCD) Collabora:on Coordina:on Proximité

10 PcD : Mettre en œuvre l approche stratégique Leadership politique 1 vision l Diminuer l impact du diabète sur la population vaudoise 2 missions l Ralentir la progression de l incidence l Améliorer la prise en charge des patients

11 PcD: Favoriser l innovation émergente dans les réseaux Expérimentation par les soignants Partir de l existant Etat des lieux des besoins (patients et soignants) Autonomie des prestataires Objectifs communs autour de projets fédérateurs

12 PcD: Combiner approche stratégique et innovation émergente Orientation stratégique Leadership politique vision stratégie Outils Incitatifs autonomie changement Expérimentation par les soignants Innovation émergente

13 PcD: interface entre le politique et le terrain Leadership politique PcD Expérimentation par les soignants Outils de pilotage et de soutien modèle d impact, documents projets Accès aux prestations répertoire Diabète Communication dossier patient informatisé Soutien à la formation forums interprofessionnels, recommandations de pratique clinique DocDiab Incitatifs soutien financier pour la coordination

14 Un programme reposant sur des chiffres l amputations l patients dialysés l Coûts directs mio 1 l Coûts indirects mio 2 l Les coûts directs et indirects sont le reflet des complications 1 Jeanrenaud C. & Dreyer G (2012) Les coûts directs médicaux du diabète. Une es&ma&on pour le canton de Vaud 2 Jeanrenaud C. & Gay M. Coût indirect et perte de qualité de vie auribuable au diabète. Une es&ma&on pour le canton de Vaud

15 1 Lauvergeon S, MeUler D, Peytremann- Bridevaux I. Explora&on des expériences et des besoins des pa&ents diabé&ques et des professionnels de la santé du canton de Vaud. Lausanne: IUMSP, 2010 (Raisons de santé, 174) 2 Peytremann- Bridevaux I, Bordet J, Burnand B. Caractéris&ques des pa&ents diabé&ques résidant dans le canton de Vaud et évalua&on de leur prise en charge: rapport final. Lausanne IUMSP 2013.( Raisons de santé, 211) Un programme basé sur des évaluations l Besoins des patients dans les 4 régions sanitaires 1 l Besoins des soignants dans les 4 régions sanitaires 1 l Prise en charge des patients diabétiques 2 l Coûts directs du diabète dans le canton de Vaud l Coûts indirects du diabète dans le canton de Vaud l Baromètre

16 Un programme visant à consolider les partenariats l Avec les patients l Autonomisation, réponses aux besoins l Avec l association de patients (AVD) l Proximité, collaboration, légitimité l Entre soignants l Interprofessionalisme, coordination l Entre prestataires et institutions l Travail en filières au sein des réseaux l Avec les autorités sanitaires l Légitimité cantonale, institutionnelle

17 Un Programme basé sur le Chronic Care Model COMMUNAUTE Ressources Structures de décision Processus SYSTEME DE SANTE Organisa&on du système de soins Sou&en à l autoges&on Organisa&on des presta&ons Système d informa&on clinique Sou&en à la décision PATIENT Informé Actif Interac&ons produc&ves EQUIPE DE SOINS Formée Pro-active AMELIORATION DES RESULTATS

18 Le patient acteur de sa santé Projets «patients»

19 Evolution du statut de patient

20 Besoins du pa:ent diabé:que

21 Problèmes relevés par Dawn2 3 Fardeau du diabète en terme de bien être physique et psychique Fardeau pour la famille et soutien nécessaire pour l entourage Implication des patients diabétiques Education thérapeutique et soutien aux patients Accès à des soins de qualité comprenant un soutien psychosocial Discrimination et problèmes au sein de la société 3 Nicolucci A, et al. Diabetes A_tudes, Wishes and Needs second study (Dawn2): cross- na&onal benchmarking of diabetes- related psychosocial outcomes for people with diabetes. Diabet Med 2013 Jul;30(7)

22 ation sique rniers ois : ui s Recommandations diététiques par le médecin Connaissance du passeport diabète Besoins des patients Besoins des patients 1 mois : Autonomisation patient 2 le Connaissance de l HbA1c Participation à des cours sur la Groupe de pairs, gestion du diabète atient lle-t-il émie icile? ui n 51.4 % Soutien 48.7 % Association de patients, Information Recommandation diététiques durant les 12 derniers Oui Non/ne sait pas 42 % 57.9 % 22.7 % 67.7 % Innovation Nouvelles prestations Dossier patient informatisé Interdisciplinarité Equipe à proximité Le patient a-t-il déjà entendu parler de l HbA1c? Oui Non/ne sait pas 81.9 % 2.8 % 6.8 % 18.1 % Le patient connaît-il le passeport diabète? Oui Non/ne sait pas Participation à des cours sur la gestion du diabète il y a : > 2 ans 1-2 ans < 1 an Jamais/ne sait pas 1 Lauvergeon S, MeUler D, Peytremann- Bridevaux I. Explora&on des expériences et des besoins des pa&ents diabé&ques et eur d HbA1C des professionnels (n=145) de la santé du Tension canton de Vaud. artérielle Lausanne: IUMSP, moyenne 2010 (Raisons en mmhg de santé, 174) (IC à 95%) 2 Peytremann- Bridevaux I, Bordet J, Burnand B. Caractéris&ques des pa&ents diabé&ques résidant dans le canton de Vaud et évalua&on de leur prise en charge: rapport final. Lausanne IUMSP 2013.( Raisons de santé, 211)

23 Projets «Patients» Soutien permettant l autonomisation Soutien association de patient (AVD) Evivo (suivant méthode de Standford) Transition adolescence-jeune adulte Passeport diabète Ateliers culinaires enfants Adaptation de recommandations de pratique clinique Docs Diab (harmonisation des documents à l attention des patients

24 Projets «Patients» Innovations Diafit (sport pour adulte diabétique type 2) Sport pour enfants avec un diabète de type 1 Sport pour femmes avec un diabète gestationnel Dépistage universel et suivi diabète gestationnel Interdisciplinarité Répertoire des prestataires et des prestations Dispositifs régionaux Filières spécialisées par problème

25 Répertoire des prestataires et des prestations Ø Site du Programme cantonal Diabète Ø Pour les patients Ø Pour les professionnels Ø Pour la population

26 Projets «Système de santé»

27 Complexité et fragmenta:on des soins Pédicure podologue Appareilleur orthopédiste Psychiatre Rhumatologue Médecin diabétologue orthopédie Cardiologue Pharmaciens Infirmière diabétologie Service chirurgie Chirurgie vasculaire Ophtalmologue diététicienne Diabétologie pédiatrique hôpital Service médecine Centre de laser Néphrologue Médecin traitant Soins à domicile Services pour adolescents Service urgences Obstétricien Prestataires Premier recours Spécialistes diabétologie Services spécialisés

28 Traitement éclaté

29 Organisation système de santé l Dispositifs régionaux (DR) l 1 DR par région l Prestations d intérêt général l Filières spécialisées l Diabète et rein l Pied diabétique l Diabète et grossesse l Œil et diabète

30 Dispositifs régionaux l Charte de collaboration l l l ediab RPC docdiab

31 3 axes d intervention Diagnostic précoce Actions cantonales relayées dans la région Aide à l autonomisation Séances d information tout public Cours d éducation thérapeutique, DIAfit, EVIVO Suivi coordonné du diabète

32 Filières spécialisées Complexité Ressources l Mise en réseau des partenaires l Collaboration multi / interdisciplinaire l Orientation des soins après stratification de la situation du patient

33 Quel pourrait être l avenir? Centrer son attention sur le patient Entourage Soignants Association patients Système santé Employeur communauté Autorités sanitaires

34 Etat des lieux Entre rêve et réalité

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud 2 ème rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud Charles Bonsack SFr. 4'500'000.00 SFr. 4'000'000.00 SFr. 3'500'000.00

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

1. Mettre en place des coordinateurs régionaux pour chaque région sanitaire

1. Mettre en place des coordinateurs régionaux pour chaque région sanitaire Rapport d activités 2011 Introduction Le se déploie suivant 5 axes : évaluation (caractéristiques des patients diabétiques et évaluation de leur prise en charge, coûts directs du diabète dans le canton

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique

Insuffisance rénale chronique Programme GDR en Picardie Insuffisance rénale chronique Dr Matthieu Derancourt Référent médical IRC ARS Picardie ELEMENTS DE CONTEXTE 2 Contexte Instruction validée par le CNP le 17 décembre 2010 Visa

Plus en détail

information en santé publique Baromètre diabète Vaudois Situation de base et pistes d amélioration

information en santé publique Baromètre diabète Vaudois Situation de base et pistes d amélioration information en santé publique Baromètre diabète Vaudois Situation de base et pistes d amélioration Baromètre diabète Vaudois Situation de base et pistes d amélioration Le baromètre fournit des informations

Plus en détail

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle.

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle. Pharmacien HPST Territoire de santé Soins de premiers recours Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle Pharma-MaDi Un dispositif territorial innovant pour la contribution du

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Né du souhait de mieux répondre aux grands défis de notre système de santé, Cité générations est un nouveau

Plus en détail

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg Pour une approche globale de la santé au sein des territoires Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg SIGNORINI Elodie Chargée

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie INFORMATION EN SANTE PUBLIQUE Cours et ateliers DIABEST 2015 Le Dispositif Diabest est composé d un ensemble de professionnels reconnus dans leurs domaines respectifs de spécialisation et proposant différentes

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol.

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. Hegel Vol. 1 N 2 2011 77 LETTRE À LA RÉDACTION Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. I n 1 Pour faire suite

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali)

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) Diabète Au Mali présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) La situation du diabète au Mali - épidémiologie Le diabète est déjà un problème de santé publique au Mali Prévalence

Plus en détail

IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive. Unité d évaluation des soins - UES

IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive. Unité d évaluation des soins - UES IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive Unité d évaluation des soins - UES CARACTERISTIQUES DES PATIENTS DIABETIQUES VAUDOIS ET EVALUATION DE LEUR PRISE EN CHARGE Programme cantonal

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Bruxelles 26 novembre 2010 Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Dr Stéphane Morandi Organisation des soins en santé mentale dans le Canton de Vaud Le Canton de Vaud

Plus en détail

Réflexions sur l organisation des soins

Réflexions sur l organisation des soins Réflexions sur l organisation des soins Rencontres inter-régionales de l ASIP lasip Dr Y Bourgueil Directeur de recherches h IRDES Responsable équipe PROSPERE Réflexions sur l organisation des soins L

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 READOM Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 REAGER-READOM Constat àfin 2011 Manque chronique de lit B (30 lits en moyenne) Durée moyenne d attente : 10 jours Risque de déconditionnement en soins

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

PAPRICA Petite enfance

PAPRICA Petite enfance PAPRICA PETITE ENFANCE PHYSICAL ACTIVITY PROMOTION IN PRIMARY CARE PAPRICA Petite enfance Concept de formation La sédentarité du jeune enfant augmente de manière inquiétante. Or, la promotion du mouvement

Plus en détail

DROITS ET RESPONSABILITÉS

DROITS ET RESPONSABILITÉS CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE - 1 Introduction Le diabète

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières Conférence de l IUFRS Université de Lausanne 18 décembre 2012 Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières C.Debout,, Inf, PhD Département des Sciences

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

PROGRAMME CANTONAL DIABETE : bilan de la première phase du programme (2010-2011) et construction d une théorie d action

PROGRAMME CANTONAL DIABETE : bilan de la première phase du programme (2010-2011) et construction d une théorie d action IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive Unité d évaluation de programmes de prévention - UEPP PROGRAMME CANTONAL DIABETE : bilan de la première phase du programme (2010-2011) et

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch CHARTE DES CMS www.avasad.ch ÉDITORIAL Vous avez entre les mains la nouvelle charte des Centres médico-sociaux (CMS). Ce document de référence, validé par le Conseil d Etat le 13 avril 2011, fonde la relation

Plus en détail

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais Dr Laurent MORASZ Dr Frédéric LEFEBVRE Clinique du Virval Calais (62) Réseau

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Dr Hélène Thibault, pédiatre coordinatrice du RéPOP Caroline Resplandy, coordinatrice administrative Réseau de Prévention et de Prise en charge de l obésité

Plus en détail

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE Equipe du Service de Néphrologie Dialyse Centre Hospitalier Métropole Savoie Chambéry Stéphane BALLY, praticien hospitalier

Plus en détail

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée PREAMBULE. La prévalence des maladies chroniques est en progression constante. 15 millions de personnes présenteraient une affection

Plus en détail

La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012

La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012 La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012 Anne Fagot-Campagna (endocrinologue, épidémiologiste), Pierre Denis, Christelle

Plus en détail

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée CPG Clarens Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée Filière : Santé Carte d'identité Nom de l'institution : Fondation de Nant Nom du service : Hôpital de jour du Centre de Psychiatrie

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Professeur GUILLAUME Service Environnement-Nutrition et Santé Ecole de Santé publique de l Université de Liège «EDUcation thérapeutique et préventive face au Diabète et à l Obésité

Plus en détail

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale Nouvelle orientation stratégique La volonté du Département est inscrite dans le programme de législature 2007-2012

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv Généralités Le Diplôme d Etudes Avancées (DAS) en soins palliatifs est offert

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

Rapport sur le test de laboratoire d ENP à l hôpital cantonal de Saint- Gall

Rapport sur le test de laboratoire d ENP à l hôpital cantonal de Saint- Gall Rapport sur le test de laboratoire d ENP à l hôpital cantonal de Saint- Gall 1 Situation de départ 1.1 European Nursing care Pathways (ENP ) Depuis plusieurs années on travaille, à différents niveaux,

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran La prise en charge du diabète au Mali David Beran Le diabète dans les pays en voie de développement Le nombres de cas du diabète est estimé à 150 millions Pour 1 personne diagnostiquée il y a 8 non-diagnostiquées.

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015 www.esante-lr.fr 1 Pourquoi un GCS? Missions générales : Réponse technique aux adhérents du GCS e-santé Apporte sa compétence

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités SOMMAIRE Quelques définitions Contexte de l événement Objectifs de l événement Parlait + Santé 2014 Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile?

L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile? L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile? Dr Geneviève Nicolet-Chatelain*, Maya Ryser**, Dr François Heinzer*** Ligue Pulmonaire Vaudoise, Lausanne, Suisse Poster 1894-11-2006 (Session PO07,

Plus en détail

Fondation de La Côte pour l aide et les soins à domicile et la prévention. Centre médico-social de Terre-Sainte

Fondation de La Côte pour l aide et les soins à domicile et la prévention. Centre médico-social de Terre-Sainte pour l aide et les soins à domicile et la prévention Centre médico-social de Terre-Sainte Mardi 25 septembre 2012 Séminaire de l AAFI-AFICS «Bien vieillir chez soi» 1 Mission Aider les personnes dépendantes

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale Politique vaudoise Vieillissement et Santé Colloque V&S 11.06.13-1- Une politique cantonale Politique cantonale Vieillissement et Santé DÉROULEMENT DE LA MATINÉE 9h30 : Mot de bienvenue M. Patrick Beetschen

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement Mise en œuvre dans l établissement Une obligation légale La loi n 99-477 du 9 juin 1999 garantit, dans son premier article, le droit d accès aux soins palliatifs «Toute personne malade, dont l état le

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement Antoine Audry Coordonnateur, Philippe Maugendre, Faiez Zannad

Plus en détail

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Le diabète :une maladie générale qui implique la plupart des Professionnels

Plus en détail

Médecin scolaire dans l enseignement post-obligatoire Cahier des charges

Médecin scolaire dans l enseignement post-obligatoire Cahier des charges DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS Catherine Hoenger, Cheffe de projet COLLABORATION SOINS A DOMICILE ET EQUIPE MOBILE DE SOINS PALLIATIFS CONGRÈS SPITEX BIENNE 9 SEPTEMBRE

Plus en détail

Regards croisés sur la prise en charge de la santé en Europe et dans le monde

Regards croisés sur la prise en charge de la santé en Europe et dans le monde Regards croisés sur la prise en charge de la santé en Europe et dans le monde Perception des systèmes de soins Retours d expérience sur les programmes de santé d Europ Assistance dans le monde 1 er décembre

Plus en détail

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux 1 04.06.2015 Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux C Barlet-Ghaleb 1, D Grolimund Berset 1, P Krief 1, F Schneeberger 2, Ch Besse 2, S Quarroz 3, R Studer 3,

Plus en détail

de la BELGIQ du 1 ANNONCE

de la BELGIQ du 1 ANNONCE UN IV et ER en SI PR TÉS O e M ns OT AN IO TÉ N P de UB la SA LIQ NT UE É UE BELGIQ 6 1 0 2 B ru x elles i a m 0 2 u a 7 du 1 me I T É de Q u at r i è ANNONCE S R E V I UN S P M E T P R I Nfrancophone

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire Luc Fornerod 1, Dr Georges Dupuis 2, Dr Arnaud Chiolero 1,3 1)Observatoire Valaisan de la santé; 2) Service de la santé

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail