Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre Pause réseautage et visite des exposants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants"

Transcription

1 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président de la Conférence des CHU du Québec Président d honneur du Forum Santé International Ministre de la santé et des services sociaux du Québec Session plénière : SP 1 : La transformation du système de santé québécois : une vision de réseau intégrant les soins et les services sociaux 10 : 00 am 10 : 30 am 10 : 30 am 12 : 00 pm 12 : 00pm 13 : 30 pm 10 : 30 - Table ronde : TR 1 Étude comparative des systèmes de santé : y a-t-il un modèle? 11 : 15 - Table ronde : TR 2 Apport de la recherche et de l innovation sur la performance des systèmes de santé A1 : Comment développer la recherche de première ligne :Le rôle des CSSS universitaires dans le développement de la première ligne intégrée A2 : Le rôle des Réseaux Universitaires Intégrés de Santé (RUIS) dans l organisation du système de santé : l émergence de l innovation par le biais de dialogues fédérateurs Déjeuner symposium : ES 1 Un système de santé québécois performant! Pause réseautage et visite des exposants A3 : L évolution des systèmes de santé vers les modèles réseaux : pourquoi et vers quoi? A4 : Une gestion performante à dimension humaine A5 : La responsabilité populationnelle : un levier pour la santé et le bien-être de la population A6 : La médecine traditionnelle des premières nations P1 : Une structure de soutien à l innovation mise en place par les Centres Hospitaliers Universitaires du Québec P2 : Incidence des cultures sur la prise en charge pédiatrique néonatale : l expérience du Cameroun P3 : Le portrait des activités académiques : exemples de retombées intéressantes sur le système de santé P4 : Le système de transport aérien dans une approche réseau P5 : Le modèle d organisation en soins infirmiers : opportunités ou menaces? P6 : Une démarche collective des cinq Centre Hospitaliers Universitaires pour des pratiques cliniques exemplaires : Est-ce possible? 13 : 30 pm 14 : 30 pm Session plénière : SP 2 : «New Health Care Strategies in a Modernizing System»

2 14 : 30 pm 15 : 00 pm 15 : 00 pm 16 : 30 pm 15h00 - Table ronde : TR 3 Évaluation des technologies innovantes : pertinence et impacts A 7: Comment la recherche, seule ou en partenariat avec l industrie, peut aider à la transformation du système de santé? A 8: L Implantation de l innovation au niveau d un établissement : surmonter les barrières A 9 : Les principes de construction des établissements de santé «evidence-based design» A 10 : Les organisations agiles : un levier à la transformation A 11 : Le rôle du patient dans la réalisation des soins A 12 : La coordination de l action des Organisations Non Gouvernementales au sein d un système de santé public : défis et enjeux P 7 : Les questions émergentes en médecine personnalisée P 8 : La génétique au service du diagnostic et de la thérapeutique personnalisée P 9 : Le partenariat pour la médecine personnalisée en cancer P 10 : Développement des réseaux de génétique pour une approche de médecine personnalisée P 11 : L effet de l innovation sur la santé des populations P12 : Informatique et neurochirurgie 15h45 Table ronde : TR 4 Financement de l innovation et de la recherche 16 : 30 pm 17 : 00 pm Grande conférence : GC 1 : Le rôle des politiques dans la transformation des systèmes de santé 17 : 00 pm Fin

3 8 : 00 am 9 : 00 am Jour 2 : Les méthodes La santé, moteur de développement économique Partenariats d affaires 23 octobre 2013 Petit-déjeuner conférence : ES 2 Une approche de services partagés en soutien à la mission Petit-déjeuner conférence : ES 3 des établissements de santé 9 : 00 am 10 : 00 am Session plénière : SP 3 : Highlights the Quality Journey of the Department of Veteran Affairs 10 : 00 am 10 : 30 am 10 : 30 am 12 : 00 pm 10 : 30 - Table ronde : TR 5 Les réseaux intégrés en santé : comment les gérer? A 13 : La télémédecine : outil de transfert de connaissances? A 15 : Comment mesurer la performance des systèmes de santé? A 17 : La mesure de la performance : tableau de bord balancé? P 13 : L apport de la simulation dans l implantation d une culture de qualité P 16 : Implantation d un dossier clinique informatisé : surmonter les défis 11 : 15 - Table ronde : TR 6 La télémédecine : élément structurant des réseaux? A 14 : Le financement à l activité est-il adapté au modèle public? A 16 : La gestion des stocks : automatisation et impacts A 18 : La gestion globale de la performance : comment l utiliser? P 14 : Les aspects légaux et contractuels des partenariats P 15 : L informatisation du dossier de santé : à qui appartient-il? P17 : Le programme de gestion thérapeutique des médicaments des cinq Centres Hospitaliers Universitaires du Québec P18 : Unité de pharmacologie clinique (UPC) 12 : 00pm 13 : 30 pm Déjeuner symposium : ES 4 : Partenariats industrie-institution pour favoriser le changement et améliorer la performance 13 : 30 pm 14 : 30 pm Session plénière : SP 4 : «Challenges in a Changing Health Care System»

4 14 : 30 pm 15 : 00 pm 15 : 00 pm 16 : 30 pm 15 : 00 - Table ronde : TR 7 Les soins de santé personnalisés : quels impacts sur le système de santé? 15 : 45 - Table ronde : TR 8 Le rôle des consortiums dans l implantation de l innovation : un modèle ou une contrainte? A 19 : Comment intégrer la recherche et les soins : le modèle du département hospitalo-universitaire A 20 : L adoption des innovations par les acteurs: l approche d économie expérimentale A 21 : La mesure de la pertinence et des impacts de l innovation : le modèle de l unité d évaluation des technologies et des modes d intervention en santé A 22 : L apprentissage par la simulation : un moyen pour améliorer la performance d équipe A 23 : Évaluation de l expérience patient : un modèle pour améliorer les services A 24 : Les réseaux de transfert de connaissances internationaux : améliorent-ils la performance? Présentations orales (20 min.) : P 19 : Un modèle de gestion intégré de gestion de connaissances par l innovation technologique: la salle de chirurgie orthopédique personnalisée de la scoliose P 20 : Le réseau coordonné de prise en charge des greffes d organes : le modèle du portail des greffés P21 : Espace transition : l art au service de la santé Présentations orales (20 min.) : P22 : Triangulation dans l évaluation de la performance P23 : Centre de Coordination des Activités Réseau : une structure pour coordonné dans un réseau des services intégrés P24 : La gérance des antimicrobiens 16 : 30 pm 17 : 00 pm Grande conférence : GC 2 : Le dialogue politique-pratique pour soutenir la qualité des soins : l Institut d analyse stratégique et d innovation du Centre universitaire de santé McGill 17 : 00 pm Fin 18 : 30 pm Soirée gala

5 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 3 : Les acteurs Les métiers du système de santé Nouvelles compétences 24 octobre 2013 Petit-déjeuner conférence; ES 5 Home Healthcare Technology & Innovation Petit-déjeuner conférence; ES 6 L innovation en soutien à l optimisation des processus cliniques : le succès d une vision commune publique/privée. Session plénière : SP 5 : Une innovation au cœur du système de santé québécois, le rôle d infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne 10 : 00 am 10 : 30 am 10 : 30 am 12 : 00 pm 10 : 30 - Table ronde : TR 9 La pratique collaborative multiprofessionelle : un modèle efficient? 11 : 15 - Table ronde : TR 10 Les patients : acteurs essentiels d une révolution du système de santé? A 25 : Le rôle des professionnels dans l équipe: compétences et performance? A 26 : MELEPI A 27 : La gestion du changement au niveau des équipes : stratégies et leçons A 28 : Patient partenaire : une expérience en éthique (à l Assistance publique Hôpitaux de Paris) depuis 1997 A29 : Le vieillissement et la transition des soins A 30 : La gestion des infrastructures : entre modernisation et maintien P 25 : L École de Gestion Sainte- Justine : un enseignement de la gestion contextualisé P 26 : Le e-learning, une solution de transformation organisationnelle? P 27 : La place du patient dans une équipe pluridisciplinaire P 28 : Le rôle du dirigeant dans le processus de décision et de financement de l innovation P 29 : Le rôle de la communication sur la motivation des équipes P 30 : Médicalisation et déculturalisation : le cas de la pratique de la mise en terre du placenta par les femmes polynésiennes accouchées en Europe 12 : 00pm 13 : 30 pm Déjeuner symposium : ES 7 : Enjeux dans la conception et la construction des établissements de santé du futur SNC-Lavalin

6 13 : 30 pm 14 : 30 pm Session plénière: SP 6 «Design and Implementation of a Universal Health Care System in Brazil» 14 : 30 pm 15 : 00 pm 15 : 00 pm 16 : 30 pm Table ronde : TR 11 La transformation et ses acteurs Table ronde : TR 12 Mondialisation des systèmes de santé : impacts sur les programmes de formation A 31 : Le développement du leadership médical A 32 : Gérer en mode réseau : la formation au leadership transversal A 33 : Gestion de projets internationaux A 34 : Le rôle du conseiller génétique en médecine personnalisée A 35 : Les experts dans la qualité : compétence et évolution A 36 : Gestion de la performance Présentations : P 31 : Communication and Relationships: Key Elements of Success in a Changing Industry P 32 : Les nouveaux métiers de santé et créativité P 33 : Un programme de développement du leadership dans la santé Présentations : P 34 : Partenariat entre patients et professionnels pour la transformation des soins P35 : Les métiers de la transformation P36 : Communication organisationnelle et performance de l organisation 16 : 30 pm 17 : 00 pm Grande conférence : La transformation du système de santé chinois : enjeux et perspectives. 17 : 00 pm Cocktail de clôture du FSI 2013

7

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique 11 juin 2010 Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique DOLORÈS LEPAGE-SAVARY Directrice de l évaluation, de la qualité,

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Un événement annuel de la Technopole de La Réunion

Un événement annuel de la Technopole de La Réunion en partenariat avec Communiqué de presse A Saint-Denis, le 26 mars 2015 Innov Réunion 2015 La Technopole de La Réunion réunit 200 acteurs «économie et santé» sur la thématique des soins numériques Près

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Le CvSSS: le coffre à outils du clinicien Johanne Desrochers,directrice associée-télésanté Madeleine St-Gelais, conseillère-cadre,

Plus en détail

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique.

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Jean Lachaine, professeur agrégé, Faculté de pharmacie, Université de Montréal Pourquoi avoir des critères économiques

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières

Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières Conférence de l IUFRS Université de Lausanne 18 décembre 2012 Introduire les pratiques avancées en France: contribution du master en sciences cliniques infirmières C.Debout,, Inf, PhD Département des Sciences

Plus en détail

Le DSQ : Où en sommes-nous

Le DSQ : Où en sommes-nous Le DSQ : Où en sommes-nous 1 1. Dossier de santé : Pourquoi? RUIS CHU Réseau Pharmacie RUIS Réseau Soins à domicile Santé publique Clinique affiliée Services sociaux Continuité Qualité et sécurité Réseau

Plus en détail

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis Le DOSSIER MEDICAL PARTAGE au c œur des SYSTEMES d INFORMATION et des RESEAUX de SANTE: MYTHE ou REALITE 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 INTRODUCTION

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Télémédecine, télésanté :

Télémédecine, télésanté : Télémédecine, télésanté : vision prospective Table ronde du Collège des Economistes de la Santé, 15 mai 2014. «État des lieux et perspectives de latélémédecine»? Robert PICARD Référent Santé, CGEiet Plan

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Défis d implantation des technologies en santé au Canada

Défis d implantation des technologies en santé au Canada Défis d implantation des technologies en santé au Canada 14 juin 2012 Luc Valiquette, MD, FRCSC, chirurgien urologue Professeur titulaire et Directeur, département de chirurgie de l'université de Montréal

Plus en détail

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre L Aurar, acteur précurseur de la télémédecine à La Réunion Du 14 au 18 septembre, l Aurar a organisé une semaine consacrée à la télémédecine pour ses équipes médicales et paramédicales. Dans ce cadre,

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. 10 juin 2010 Objectifs d apprentissage Sensibiliser les participants à l importance d une approche systémique du BCM

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Programme québécois d assurance qualité en anatomopathologie

Programme québécois d assurance qualité en anatomopathologie Direction de la lutte contre le cancer Plan d action ministériel Programme québécois d assurance qualité en anatomopathologie Cepland actionaétéréaliséparladirectiondelaluttecontrelecancerencollaboration

Plus en détail

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention 1 re PARTIE Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention Table ronde N 1 Les réponses de l état : quelles politiques publiques pour la recherche? Ont pris part aux débats : Pr Mathieu

Plus en détail

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D.

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D. Connaissez-vous vos données? Forer plus loin : les possibilités et les risques AQESSS Montréal (Québec) Le 11 novembre 2011 Jason Sutherland, Ph. D. Centre for Health Services and Policy Research Données

Plus en détail

L évaluation des technologies innovantes: Pour la pérennité d un système de santé ouvert aux changements

L évaluation des technologies innovantes: Pour la pérennité d un système de santé ouvert aux changements Montréal, le 5 juin 2014 Sommet sur les soins de santé personnalisés Reiner Banken M.D. M.Sc. Conseiller du PDG alliances et réseaux INESSS reiner.banken@inesss.qc.ca L évaluation des technologies innovantes:

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique la newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION #6 Juin - La e-santé en marche - édito a marqué une étape importante de la e-santé en Martinique. Un nouveau projet, innovant par sa technologie, par son

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Formation continue en URGENTOLOGIE

Formation continue en URGENTOLOGIE Université Hassan 1 er Institut Supérieur des sciences de la Santé Campus Universitaire, Route de Casablanca, B.P. 539, Settat www.uh1.ac.ma Haute Ecole de Namur- Liège-Luxembourg Catégorie paramédicale

Plus en détail

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Le 19 mars 2013 1 Cette rencontre se veut interactive donc une opportunité d échanges employés-direction sur les

Plus en détail

Réflexions sur l organisation des soins

Réflexions sur l organisation des soins Réflexions sur l organisation des soins Rencontres inter-régionales de l ASIP lasip Dr Y Bourgueil Directeur de recherches h IRDES Responsable équipe PROSPERE Réflexions sur l organisation des soins L

Plus en détail

Le développement des compétences dans une organisation apprenante

Le développement des compétences dans une organisation apprenante Le développement des compétences dans une organisation apprenante Le support des nouvelles technologies de l information et des communications (NTIC) Présenté à l Université rurale du Québec (URQ) le mardi

Plus en détail

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Sciences Po (Paris, 27, rue St-Guillaume) 6 mai 2010 1961-2010 50 ans d évolution du système de santé du Québec vus par le prisme de ses réformes Jean

Plus en détail

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Édition Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux Direction de l organisation des services,

Plus en détail

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Mise en contexte Le préceptorat La définition Les buts La mise en œuvre L expérience clinique Les intervenants A. Les compétences

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

MISSION POSSIBLE: COLLABORATION PROVINCIALE POUR LES SOINS COMPLEXES À DOMICILE PÉDIATRIQUES

MISSION POSSIBLE: COLLABORATION PROVINCIALE POUR LES SOINS COMPLEXES À DOMICILE PÉDIATRIQUES SIDIIEF, Montréal 2 juin 2015 MISSION POSSIBLE: COLLABORATION PROVINCIALE POUR LES SOINS COMPLEXES À DOMICILE PÉDIATRIQUES Ensembles pour soutenir les familles une journée à la fois! PRÉSENTATEUR : Nancy

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014 FICHE DE POSTE CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING GCS TESIS Novembre 2014 CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING PROJET PLEXUS OI Dossier de candidature Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer

Plus en détail

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui?

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Catherine Noguès, Sandrine Baffert Journée «Conception innovante des politiques publiques» 28 mars

Plus en détail

A la Recherche de la Sécurité Perdue des Patients

A la Recherche de la Sécurité Perdue des Patients A la Recherche de la Sécurité Perdue des Patients Patrick Triadou, Hôpital Necker, Université Paris Descartes patrick.triadou@nck.aphp.fr P Triadou 1ères Rencontres Internationales : Gouvernance des Risques

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GROUPE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE CAREMEAU Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES cedex 9 CENTRE MULTIDISCIPLINAIRE DE DIAGNOSTIC PRENATAL Tél. secrétariat : 04.66.68.43.67

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Hôpitaux Universitaires de Genève Pharmacie hospitalière: défis actuels et futurs Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Etre les premiers pour Séminaire MAS vous Sion, 6 octobre 2014 Missions GSASA Fournir

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Résumé des prestations

Résumé des prestations Résumé des prestations Un tableau simple pour vous aider à choisir le niveau de couverture qui correspond à vos besoins Plan Santé International healthcare Choisissez le niveau de couverture qui vous convient:

Plus en détail

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Andrée Desmarais Conseillère clinicienne en soins infirmiers 17 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers

Plus en détail

ehealth with Benefits

ehealth with Benefits Co Congrès & Exposition 2 4 AVRIL 2014 NICE, FRANCE ehealth with Benefits BROCHURE EXPOSANTS Comité d organisation WoHIT ehealth with Benefits: Pour de meilleures performances cliniques et financières

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

spécialités infirmières en France»

spécialités infirmières en France» «les nouveaux défis de santé : nécessité de l évolution des spécialités infirmières en France» Florence Ambrosino - Infirmière de pratique avancée en coordination de parcours complexe de soins Séminaire

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques

myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques Hôpitaux universitaires de Genève Service de cybersanté et télémédecine Juillet 2015 Le portail d échange sécurisé de données cliniques myhug

Plus en détail

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours C3S www.plateforme-c3s.org Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours Gérontologie, douleurs et soins palliatifs, Alzheimer et maladies apparentées lla plateforme C3S a pour

Plus en détail

Une gestion efficace en mode réseau

Une gestion efficace en mode réseau Le Centre d éd études en transformation des organisations Une gestion efficace en mode réseau Alain RONDEAU, Ph.D. Professeur titulaire et directeur Centre d études en transformation des organisations

Plus en détail

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Décor... Centre Hospitalier Universitaire de TIVOLI Situé à La Louvière / Région du Centre 518 lits agréés

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème identito-vigilance. Il est prévu que les différents

Plus en détail

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil.

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil. LES CONFÉRENCES Le pré-programme VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN 28-30 MAI 2013 Paris - Porte de Versailles - Pavillon 1 inscription en ligne sur www.sphconseil.fr inscription en ligne sur www.sphconseil.fr Une

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

Recherche en santé dans le

Recherche en santé dans le Recherche en santé dans le MÈRE-ENFANT Améliorer la santé de la mère et de son enfant : de la conception à l adolescence Comprendre la santé maternofoetale, l inflammation périnatale, et les maladies rares

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies présentent LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies www.agorize.com Le challenge E-pocrate, qu est-ce que c est?

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... Page 9 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 11 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...11 Le PIB...11 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...11 Les finances publiques...12 La fiscalité Charges sociales...12

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients

Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients Programme cantonal Diabète une réponse de santé publique au service des patients Dr Isabelle Hagon- Traub Mme Léonie Chinet Direc:on Programme cantonal Diabète Maladies chroniques: préoccupations partagées

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13 Table des matières Remerciements... 11 Introduction... 13 Chapitre 1. L émergence de l information médicale face aux enjeux de l éthique personnelle et sociétale... 35 1.1. Une société consumériste d informations...

Plus en détail

Soins partagés : un modèle de collaboration

Soins partagés : un modèle de collaboration Soins partagés : un modèle de collaboration Quatrième colloque interétablissements en psychiatrie et en santé mentale. 5 octobre 2007 Soins partagés : un modèle de collaboration Plan de présentation Le

Plus en détail

Fédération Nationale des Infirmiers

Fédération Nationale des Infirmiers Fédération Nationale des Infirmiers 56 ème CONGRES F.N.I. 1 er 2 et 3 décembre 2009 A L ATRIA PARIS CHARENTON 3-5, rue des Marseillais 94220 CHARENTON PROGRAMME T H E M E «L expertise infirmière au service

Plus en détail

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9 PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ Résultats de l enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2012 Le Commissaire à la santé

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Évolution du secteur de la santé et défis de gestion

Évolution du secteur de la santé et défis de gestion Évolution du secteur de la santé et défis de gestion Léonard Aucoin,, M.Ps Ps,, M.P.H. Président Ltée Plan de la présentation Commission Clair: mandat et processus Évolution des services de santé: demande

Plus en détail

SEMAINE DE L INNOVATION EN SANTÉ

SEMAINE DE L INNOVATION EN SANTÉ La plateforme collaborative Reacts en télésanté Dr Yanick Beaulieu Cardiologue - Intensiviste Fondateur et Créateur de Reacts 20 octobre 2015 19 au 23 octobre 2015 SEMAINE DE L INNOVATION EN SANTÉ QUESTION

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc

Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc L'objectif principal du Forum Arabe II est de poursuivre et approfondir la collaboration sur la question

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX ZAC Paul-Badré 100, rue de France 97430 Le Tampon Juin 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail