DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1"

Transcription

1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI,

2 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre du programme de formation destiné aux superviseurs est sous la licence Creative Commons (Paternité Pas d utilisation commerciale Pas de modification 4.0 International). Pour une description de cette licence, visitez : Ce document peut être reproduit en tout ou en partie avec mention de la source. Citez : PARÉ Line et MAZIADE Jean. (2013). «Développer ses compétences pour superviser la collaboration interprofessionnelle Programme de formation destiné aux superviseurs» Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles en santé et en services sociaux et Centre de santé et services sociaux de la Vieille Capitale. Québec. RCPI,

3 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION AUTEURS Line PARÉ, T.S., M.S.S., Responsable de l enseignement de la collaboration interprofessionnelle et du soutien aux pratiques Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale Nationale Professeure titulaire de clinique, Faculté de médecine, Université Laval Partenaire du Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles en santé et services sociaux (RCPI) Tél : poste 3961 Jean MAZIADE, MD, FCMF, CCMF, M.SC Responsable du développement stratégique en milieux d enseignement, Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles en santé et services sociaux (RCPI) Professeur titulaire, Faculté de médecine, Université Laval UMF Haute Ville, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale Nationale Tél : poste COLLABORATRICES Louise ARSENAULT Conseillère pédagogique, spécialisée en évaluation Vice décanat à la pédagogie et au développement professionnel continu, Faculté de médecine, Université Laval Marie Julie BABIN Conseillère en formation Vice décanat à la pédagogie et au développement professionnel continu, Faculté de médecine, Université Laval RCPI,

4 COMITÉ SCIENTIFIQUE Gisèle BOURDEAU, pht., adjointe à la direction du programme de physiothérapie, Département de réadaptation, Faculté de médecine, Université Laval Céline BRUNELLE, B.pharm., M. Sc., co responsable de la coordination de l apprentissage en milieu professionnel (1 er et 2 ième cycles), Faculté de pharmacie, Université Laval Linda DROLET, kinésiologue, M. Sc., PEC SCPE, coordonnatrice des stages et responsable de formation pratique, Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval Martine DUPERRÉ, Ph.D., T.S., professeure titulaire, École de service social, Faculté des sciences sociales, Université Laval Kathleen LECHASSEUR, inf., Ph.D., directrice du programme de 1 er cycle, Faculté des sciences infirmières, Université Laval Jean MAZIADE, M.D., FCMF, CCMF, M. Sc., UMF Haute Ville, CIUSSS de la Capitale Nationale, coordonnateur de l approche par compétences, vice décanat aux études médicales postdoctorales, Faculté de médecine et responsable du développement stratégique en milieu d enseignement, RCPI, Université Laval Line PARÉ, T.S., M.S.S., responsable de l enseignement de la collaboration interprofessionnelle et du soutien aux pratiques, CIUSSS de la Capitale Nationale et professeure titulaire de clinique, Faculté de médecine, Université Laval Louise PICARD, Ph.D., T.S., directrice de la formation pratique, École de service social, Faculté des sciences sociales, Université Laval Ann PAYNE, Dt.P., M. A., coordonnatrice universitaire des stages en nutrition et responsable de formation pratique, École de nutrition, Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation, Université Laval Maximiliano WILSON, Ph.D., professeur adjoint, programme d orthophonie, Département de réadaptation, Faculté de médecine, Université Laval RCPI,

5 REMERCIEMENTS Les auteurs tiennent à remercier particulièrement les personnes qui ont accepté d apporter leur contribution au développement de ce programme de formation par leurs propositions de lectures, de documents pédagogiques, de vignettes cliniques, par leurs commentaires et questionnements judicieux permettant d enrichir le contenu et de rejoindre le mieux possible les professionnels et les superviseurs des différents établissements du Réseau de la santé et des services sociaux. Nous soulignons particulièrement le soutien de l équipe du RCPI ainsi que des membres de son comité de développement pédagogique provenant de dix programmes de formation universitaire, des professeurs de l Université Laval responsables du cours «La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne I, 2 et 3» et des membres du comité d enseignement pluridisciplinaire du CSSS de la Vieille Capitale. Nous remercions également Mesdames Louise Arsenault et Marie Julie Babin. Cette initiative du Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles en santé et services sociaux (RCPI) a été rendue possible grâce à l appui financier du Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec (MSSS) dans le cadre de sa stratégie sur le développement et le déploiement de la collaboration interprofessionnelle et du partenariat de soins avec le patient et ses proches ainsi que du CSSS de la Vieille Capitale. Ce programme de formation s inspire de celui développé et expérimenté auprès des Unités de médecine familiale du RUIS Laval lors du projet Le patient au cœur de nos actions : mieux se former pour mieux collaborer impliquant les Facultés de médecine, de sciences infirmières et l École de service social de l Université Laval ainsi que le CSSS de la Vieille Capitale. Ce projet était financé par Santé Canada dans le cadre du Programme formation interprofessionnelle pour une pratique en collaboration centrée sur le patient (FIPCCP) s inscrivant dans le Programme de contributions pour les stratégies et politiques en matière de santé. Les points de vue exprimés dans ce document ne reflètent pas nécessairement celles du MSSS et de Santé Canada. L usage du masculin a été privilégié dans ce document afin d alléger le texte. RCPI,

6 Table des matières PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION... 3 AUTEURS... 3 COLLABORATRICES... 3 COMITÉ SCIENTIFIQUE... 4 REMERCIEMENTS... 5 INTRODUCTION CONTEXTE DE DÉVELOPPEMENT ET DE RÉALISATION DU PROGRAMME DE FORMATION CLIENTÈLE VISÉE BUT ET OBJECTIFS DU PROGRAMME DE FORMATION DÉMARCHE ET MODALITÉS PÉDAGOGIQUES DU PROGRAMME DE FORMATION... 9 RCPI,

7 INTRODUCTION 1.1 CONTEXTE DE DÉVELOPPEMENT ET DE RÉALISATION DU PROGRAMME DE FORMATION Devant la complexité de plusieurs problématiques sociales et de santé ainsi que l émergence de nouveaux modèles de pratique, la Commission Clair, comme bien d autres instances du réseau de la santé et des services sociaux soutiennent, depuis l an 2000, la pertinence de réviser les cadres d exercice des pratiques professionnelles et de créer les conditions nécessaires au travail en collaboration. À cet effet, les projets de loi 90 et 21 concrétisent la modernisation de l organisation professionnelle en modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans les domaines de la santé, de la santé mentale et des relations humaines et amènent un nouveau partage des champs d exercice. De leur côté, les organismes d agrément nationaux des établissements ainsi que des programmes de formation professionnelle incluent maintenant les dimensions liées à la collaboration interprofessionnelle comme critère d évaluation. De plus, les différents ordres professionnels québécois considèrent également cette compétence dans leur cadre référentiel. En vue de préparer les futurs professionnels de la santé et des services sociaux aux nouvelles réalités du réseau et à la collaboration interprofessionnelle, les établissements d enseignement sont interpellés pour adapter leur programme de formation. C est dans cette perspective que l Université Laval (2005) a développé un cours de premier cycle sur le thème de la collaboration interprofessionnelle s adressant aux étudiants issus de plusieurs programmes. Ce cours rejoint annuellement plus de 1000 étudiants provenant respectivement de dix programmes différents. Cette formation initiale obligatoire est de trois crédits et dure 45 heures. Pour s assurer d un continuum d apprentissage, le projet Le patient au cœur de nos actions : mieux se former pour mieux collaborer a permis de développer en milieux de stage des activités de formation pratique à la collaboration interprofessionnelle dans les unités de médecine familiale du RUIS Laval auprès des résidents ainsi que des stagiaires en sciences infirmières et en travail social. Cette initiative pédagogique reçoit maintenant un appui national. En effet, l AFISS (Agrément de la formation interprofessionnelle en sciences de la santé), regroupant huit organismes d agrément nationaux de six disciplines, recommandait en 2010 que la formation à la collaboration repose sur le continuum de la formation interprofessionnelle allant de la formation universitaire jusqu aux milieux de pratique. Considérant que les étudiants passent de 40 à 50% du temps de formation professionnelle dans les milieux de pratique, il s avère essentiel d assurer un continuum homogène de formation. Développer ses compétences pour superviser la collaboration interprofessionnelles représente ainsi un programme de formation destiné aux superviseurs qui s inscrit dans ce continuum d apprentissage pour les étudiants en stage afin de soutenir le développement de la compétence Collaboration interprofessionnelle. RCPI,

8 1.2 CLIENTÈLE VISÉE Le programme de formation Développer ses compétences pour superviser la collaboration interprofessionnelle s adresse aux professionnels superviseurs de toutes les disciplines de la santé et des services sociaux répondant aux critères suivants : Avoir une expérience de supervision dans sa discipline; Reconnaître la collaboration interprofessionnelle comme étant une compétence à aborder dans la supervision; S engager à participer à l ensemble du programme de formation; Participer à la formation avec d autres superviseurs de disciplines différentes provenant du même secteur d activités ou d un secteur où des activités interprofessionnelles peuvent être réalisables (2 disciplines et plus). 1.3 BUT ET OBJECTIFS DU PROGRAMME DE FORMATION Considérant que le superviseur est un acteur clé dans le développement des compétences liées à la collaboration interprofessionnelle chez les étudiants, le programme de formation Développer ses compétences pour superviser la collaboration interprofessionnelle a pour buts de : Mettre en valeur l importance du rôle de superviseur dans la poursuite du développement des compétences liées à la collaboration interprofessionnelle; Habiliter les superviseurs à cibler explicitement la collaboration interprofessionnelle dans leurs activités de supervision dans les domaines de santé et des services sociaux en vue de poursuivre le développement des compétences s y rattachant, chez les stagiaires externes, internes et résidents. Les objectifs généraux et spécifiques de ce programme sont de : Comprendre le vocabulaire et les concepts de base liés à la collaboration interprofessionnelle; 1. Définir dans vos propres mots la collaboration interprofessionnelle et les six domaines de compétences 1 ; 2. Faire des liens entre les cadres référentiels des différentes professions 2 et celui du Consortium pancanadien sur l interprofessionnalisme en santé (CPIS); 3. Se familiariser avec le continuum des pratiques de collaboration interprofessionnelle du RCPI; 4. Se familiariser avec le curriculum de formation des étudiants concernant la collaboration interprofessionnelle; 1 Consortium pancanadien sur l interprofessionnalisme en santé 2 Liées à la santé et les services sociaux RCPI,

9 Poursuivre le développement des compétences liées à la collaboration interprofessionnelle chez les étudiants en tenant compte des pratiques réalisées en stage. 5. Partager les situations de collaboration interprofessionnelle dans votre milieu; 6. À partir de votre expérience, identifier des situations de collaboration interprofessionnelle pouvant impliquer les étudiants et qui auraient une valeur pédagogique pour le développement de leurs compétences; 7. Expérimenter la supervision de la collaboration interprofessionnelle dans un contexte disciplinaire (un superviseur un étudiant même discipline) et pluridisciplinaire (plusieurs superviseurs plusieurs étudiants différentes disciplines); 8. Suite à l analyse de l expérimentation, adapter ces pratiques de supervision à votre milieu; 9. Planifier des activités de supervision de la collaboration interprofessionnelle avec des superviseurs de différentes disciplines dans le cadre des stages actuels, tenant compte du contexte de pratique et des compétences à développer chez les étudiants. 1.4 DÉMARCHE ET MODALITÉS PÉDAGOGIQUES DU PROGRAMME DE FORMATION Le programme est constitué de quatre modules de formation. Il est encouragé que les professionnels de disciplines différentes prévoyant offrir ensemble des activités de supervision de la collaboration interprofessionnelle participent au même programme de formation. Module 1 : La collaboration interprofessionnelle : des mots pour le dire Module 2 : La collaboration interprofessionnelle : de la théorie à la pratique dans mon milieu Module 3 : La collaboration interprofessionnelle : l expérimentation de la supervision Module 4 : La collaboration interprofessionnelle : les aspects pratico pratique de la supervision dans mon milieu À partir de notions de base de la collaboration interprofessionnelle et de vignettes, les participants sont appelés à s approprier les concepts clé pour les reconnaître et les superviser. Ils auront l occasion de discuter des situations à privilégier dans leur milieu de pratique pour aborder la collaboration interprofessionnelle dans un contexte de supervision. Le partage des expériences déjà réalisées est encouragé. Des exercices variés permettent aux participants d aborder diverses stratégies pour soutenir le développement de la collaboration interprofessionnelle et en faciliter l intégration dans la supervision. La formation complète est disponible selon des horaires de 14 heures ou de 10 ¾ heures. Elle est aussi offerte pour aborder des volets ciblés des quatre modules totalisant alors 3 ¼ heures («Êtes vous prêts à superviser la collaboration interprofessionnelle?) ou 6 ½ heures («Reconnaître la collaboration interprofessionnelle dans sa supervision.) RCPI,

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin Nancy Côté, MSS, TS Conseillère clinicienne en travail social Une collaboration émergente dans la formation initiale et continue des travailleurs sociaux: ENJEUX ET DÉFIS Martine Duperré, Ph.D., TS. Professeure

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS

Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS Mois de la pédagogie universitaire S engager pour voir au futur 2013-04-10 Martine Morin Professeure agrégée, Département de médecine

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Marie-Claude Bouchard, inf., Ph.D. (c) Professeure Sc. Inf. Colloque de l Acfas 9

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Robin Dumais, MSI, coordonnateur des ressources documentaires et informationnelles

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER Production Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Normes «C» des normes générales des programmes de domaines de compétence ciblée (DCC)

Normes «C» des normes générales des programmes de domaines de compétence ciblée (DCC) Normes «C» des normes générales des programmes de domaines de compétence ciblée (DCC) NORME C1 : STRUCTURE ADMINISTRATIVE Une structure administrative appropriée doit être mise en place pour chaque programme

Plus en détail

Pour les stages en sciences infirmières

Pour les stages en sciences infirmières Pour les stages en sciences infirmières Présenté à Madame Francine Blackburn Coordonnatrice du développement de la mission universitaire Madame Nicole Montminy, Conseillère clinicienne en soins infirmiers,

Plus en détail

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS DANS LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ SOMMAIRE DE LA CONFÉRENCE INAUGURALE TENUE LES 8 ET 9 OCTOBRE 2009 À OTTAWA Discussions en panel plénier sur l interprofessionnalisme

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES INFIRMIERES DES CONTENUS A MAÎTRISER PAR L ENSEMBLE DES INFIRMIERES

L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES INFIRMIERES DES CONTENUS A MAÎTRISER PAR L ENSEMBLE DES INFIRMIERES L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES INFIRMIERES EN FRANCE : DES CONTENUS A MAÎTRISER PAR L ENSEMBLE DES INFIRMIERES Didier LECORDIER Inf. PhDc, Cadre de santé Ljiljana JOVIC Inf. PhD, Directrice des soins Anne-Marie

Plus en détail

RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT

RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT QUALITÉ ET PERFORMANCE ENSEIGNEMENT COLLABORATION À LA RECHERCHE P1 P4 Dans la perspective d assurer des services de qualité optimale, le CSSS contribue à la formation de la relève professionnelle et collabore

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

Le Réseau de recherche axé sur les pratiques en première ligne de l Université Laval- RRAPPL U Laval

Le Réseau de recherche axé sur les pratiques en première ligne de l Université Laval- RRAPPL U Laval Le Réseau de recherche axé sur les pratiques en première ligne de l Université Laval- RRAPPL U Laval Éva Ouédraogo, Responsable du RRAPPL Ghislaine Tré, Coordinatrice Présentation et bref historique du

Plus en détail

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental.

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental. Faculté de médecine et des sciences de la santé Programme des études médicales prédoctorales PROCÉDURE L admission au doctorat en médecine des candidates ou candidats avec un «déficit fonctionnel» La formation

Plus en détail

MNG 6511 Projet d intervention en gestion pharmaceutique (6 crédits)

MNG 6511 Projet d intervention en gestion pharmaceutique (6 crédits) Faculté des sciences de l administration Département de management Plan de cours Hiver 2012 MNG 6511 Projet d intervention en gestion pharmaceutique (6 crédits) Chargé de cours: Jacques Bernier, B.Pharm.,

Plus en détail

AVIS AU MINISTRE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS

AVIS AU MINISTRE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS AVIS AU MINISTRE DE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS du 16 novembre 2015 Date de transmission au ministre de la Santé et des

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux :

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux : Travaux de la Communauté de pratique-comité de pilotage interrégional pour pérenniser la pratique «Accompagner les équipes vers la collaboration interprofessionnelle» 1. Pratique innovante à transférer

Plus en détail

INNOVATION, ENRACINEMENT ET LES RETOMBÉES DANS LES COMMUNAUTÉS

INNOVATION, ENRACINEMENT ET LES RETOMBÉES DANS LES COMMUNAUTÉS INNOVATION, ENRACINEMENT ET LES RETOMBÉES DANS LES COMMUNAUTÉS Aurel Schofield Directeur-fondateur du CFMNB Doyen associé FMSS Université de Sherbrooke Doyen associé formation médicale Université de Moncton

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 2 1. CHAMPS D APPLICATION... 2 2. CADRE GÉNÉRAL... 2 3. RECONNAISSANCE D ACQUIS AUX FINS D ADMISSION

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921)

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Faculté des sciences de l administration École de comptabilité Plan de cours Hiver 2010 Le 1 er avril 2010 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION PLAN D ACTION Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

La compétence par conception. Notre idée du déroulement

La compétence par conception. Notre idée du déroulement Remarque. La ligne des participants est désactivée. Si vous avez une question, tapez-la dans la case qui se trouve à la droite de votre écran. Veuillez ne pas utiliser la fonction «lever la main». La compétence

Plus en détail

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses d'excellence MÉDITIS 28 novembre 2014 Ce document fournit des renseignements importants sur les règlements du concours d admission de

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement)

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Projet de MOOC* Titre : Médias sociaux en médecine et en sciences de la santé Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Co-responsables

Plus en détail

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc.

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc. Regards d infirmières sur le délirium : contribution de la recherche dans la mise en place du dépistage systématique du délirium en soins de courte durée Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf.,

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

Le développement des compétences dans une organisation apprenante

Le développement des compétences dans une organisation apprenante Le développement des compétences dans une organisation apprenante Le support des nouvelles technologies de l information et des communications (NTIC) Présenté à l Université rurale du Québec (URQ) le mardi

Plus en détail

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa 4e Colloque international des programmes locaux et régionaux de santé, Ottawa, Juin 2011 Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone

Plus en détail

POLITIQUE PROFESSEURS, CHERCHEURS OU ÉTUDIANTS INVITÉS À CONCORDIA

POLITIQUE PROFESSEURS, CHERCHEURS OU ÉTUDIANTS INVITÉS À CONCORDIA Date d entrée en vigueur : 19 avril 2011 Remplace/amende : S. O. Origine : Vice-rectorat à la recherche et aux études supérieures Numéro de référence : VPRGS-10 Remarque : Le masculin est utilisé pour

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 Le projet McGill bâtit l avenir sur de solides fondations McGill Project builds the future on solid foundations

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences Règlement 2012 Approuvé par le Conseil de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne le 13

Plus en détail

COURS CSS. Enseigner la collaboration interprofessionnelle i en sciences infirmières: spécificités éifiié du programme de l Université de Montréal

COURS CSS. Enseigner la collaboration interprofessionnelle i en sciences infirmières: spécificités éifiié du programme de l Université de Montréal Enseigner la collaboration interprofessionnelle i en sciences infirmières: spécificités éifiié du programme de l Université de Montréal COURS CSS Isabelle Brault, inf., PhD Professeure adjointe, Faculté

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Norme professionnelle Septembre 2011 Édition Coordination Suzanne Durand, inf., M. Sc. inf., D.E.S.S. en bioéthique Directrice, Direction,

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Avis de publication des annexes prévues à l arrêté du 23 novembre 2006 pris en application de l article 8 de l arrêté du 4 mars

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L ORDRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie (DCFCE)

Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie (DCFCE) Comité des coordonnateurs universitaires de la formation clinique de l Association canadienne des programmes universitaires en ergothérapie Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 Des compétences professionnelles partagées en santé mentale et en relations humaines: la personne au premier plan LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 LES

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Retombées des activités 2009-2014

Retombées des activités 2009-2014 Retombées des activités Retombées 2009-2014 2009-2014 de l action du RCPI Document de travail version non officielle La réalisation de la mission du RCPI repose sur un partenariat solide entre le CSSS

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Faisable et nécessaire!

Faisable et nécessaire! !! La faculté de médecine de l Université McGill délocalisée en Outaouais! Faisable et nécessaire! #$%&!%&!'()*(+),)#-! Laurence Barraud, M.D., M. Sc Adm Directrice régionale des affaires universitaires

Plus en détail

Mot de bienvenue. Participants. Milieux/visioconférence. Présentation des participants. Assemblée des superviseurs en orthophonie et en audiologie

Mot de bienvenue. Participants. Milieux/visioconférence. Présentation des participants. Assemblée des superviseurs en orthophonie et en audiologie Assemblée des superviseurs en orthophonie et en audiologie Mot de bienvenue 4 avril 2008 Participants Sites en visioconférence Présentation des participants Personnes de l ÉOA Milieux représentés Milieux/visioconférence.

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

Processus institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa

Processus institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa Processus institutionnel d assurance de la qualité Université d Ottawa le 28 juin 2011 Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 1.1 Autorités... 1 1.2 Personne-ressource... 1 1.3 Définitions... 1 1.4 Évaluation

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille

Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille Du domicile au centre d hébergement «Un programme de recherche sur la trajectoire des proches aidants des personnes âgées vulnérables» Francine Ducharme, Ph.D. Centre de recherche Institut universitaire

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS

CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS La convention est passée entre, - Le directeur général du centre hospitalier et universitaire de Tours, - Le doyen de la faculté de médecine

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ACTIVITÉ CLINIQUE : Soins invasifs et non invasifs d assistance aux activités de la vie quotidienne confiées aux non professionnels 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies (CAS) Prévention e ~ ------

Certificate of Advanced Studies (CAS) Prévention e ~ ------ Certificat de Formation Conti Certificate of Advanced Studies (CAS) : --- îs M. sfifhjkmm > àf i ;. r -m a r g a»_*_ a - /il g Prévention e ~ ------ Pour alléger la présentation, le genre masculin est

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN

LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN AVEC PROGRAMME ENRICHI : UNE MESURE PRÉVENTIVE ESSENTIELLE POUR REJOINDRE ET SOUTENIR EFFICACEMENT LES ENFANTS EN MILIEU DÉFAVORISÉ PROJET PILOTE ÉCOLE SAINT-ZOTIQUE,

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP)

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) SUBVENTION D ÉQUIPE POUR DES TRAVAUX DE RECHERCHE COOPÉRATIFS MULTICENTRIQUES (subvention d équipe) GUIDE SUR LE PROGRAMME Document révisé en

Plus en détail

Un scan environnemental des innovations en services et soins de santé intégrés de première ligne au Québec RAPPORT TECHNIQUE.

Un scan environnemental des innovations en services et soins de santé intégrés de première ligne au Québec RAPPORT TECHNIQUE. Un scan environnemental des innovations en services et soins de santé intégrés de première ligne au Québec RAPPORT TECHNIQUE Réseau 1-Québec Préparé par Louise Belzile Danielle Schirmer Mai 2015 Rapport

Plus en détail

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement La prévention des chutes: du domicile à l hébergement CSSS de la Vieille-Capitale 8 centres d hébergement (1315 lits) 5 cliniques réseaux 4 unités de médecine familiale Serv. gériatriques spécialisés (SGS):

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

QUATRIÈME CONFÉRENCE FRANCOPHONE SUR L APPRENTISSAGE PAR LA SIMULATION

QUATRIÈME CONFÉRENCE FRANCOPHONE SUR L APPRENTISSAGE PAR LA SIMULATION QUATRIÈME CONFÉRENCE FRANCOPHONE SUR L APPRENTISSAGE PAR LA SIMULATION 18 ET 19 MARS 2015 MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK PROGRAMME DES PRÉSENTATIONS ET ATELIERS (PROGRAMME PRÉLIMINAIRE) Le Consortium national

Plus en détail

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Mise en contexte Le préceptorat La définition Les buts La mise en œuvre L expérience clinique Les intervenants A. Les compétences

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

Regard sur l Entente Québec-France et ses Arrangements de reconnaissance mutuelle

Regard sur l Entente Québec-France et ses Arrangements de reconnaissance mutuelle Page1 Volume 7, numéro 1 Droit à l égalité, protection du public et accès pour les professionnels formés à l étranger. Regard sur l Entente Québec-France et ses Arrangements de reconnaissance mutuelle

Plus en détail