Programmation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4"

Transcription

1

2 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant des conférences gratuites sur des sujets d actualité et d intérêt, les professionnels du Centre souhaitent partager et diffuser leur savoir et leur expertise, des outils novateurs ainsi que des projets en développement et des résultats de recherche en cours en réadaptation. À travers ces rencontres, le Centre témoigne son dynamisme et sa volonté constante de maximiser l intégration sociale des personnes ayant des limitations physiques tout en tenant compte des besoins spécifiques de la clientèle.

3 Le modèle patient partenaire : une voie actuelle et d avenir pour le continuum de services de la clientèle ayant une lésion à la moelle épinière 2013 de 12 h à 13 h 15 22octobre Dans le cadre des rapprochements cliniques en cours entre le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB) et l Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM), les deux établissements ont uni leurs efforts pour améliorer leurs services offerts en continuité à la clientèle ayant subi une lésion à la moelle épinière sur le territoire de l Ouest du Québec Dès le début de leurs travaux, et en collaboration avec le Bureau facultaire de l expertise patient partenaire de la Faculté de médecine de l Université de Montréal, ils ont intégré des patients à tous les niveaux de leur réflexion. Force est de constater que les cibles d amélioration visées touchent directement l expérience du patient et s éloignent parfois de ce que les administrateurs et les cliniciens pensaient à l origine. L approche patient partenaire est donc une voie actuelle et d avenir, où le patient devient un membre à part entière du partenariat clinique et administratif. Cette conférence vise à partager les différentes étapes du processus de rapprochement ainsi que les apprentissages découlant de l utilisation de l approche patient partenaire. De l amélioration du transfert de la clientèle de l IRGLM au CRLB à l implication des patients dans les projets d amélioration de la qualité, les acteurs impliqués dans la démarche ont aussi abordé l uniformisation des pratiques et des approches, de même que la mise en place de dossiers cliniques uniques. Conférenciers Nicolina Gesualdi Directrice des programmes clientèles, CRLB Nathalie Charbonneau Directrice des programmes clientèles, IRGLM Vincent Dumez Directeur, Bureau facultaire de l expertise patientpartenaire, UdM Michel Themens Patient

4 Donner un sens à l inacceptable : le processus d adaptation à la sclérose en plaques et autres conditions chroniques h à 13 h 15 10décembre L adaptation est souvent comprise selon une perspective linéaire : différentes étapes doivent être franchies pour retrouver un équilibre psychologique après qu un événement perturbateur soit venu ébranler la conception courante de la vie. Ce modèle convient toutefois mal à une condition chronique ou évolutive qui demande une adaptation récurrente. Le sens donné à l expérience de vivre avec des limites fonctionnelles permanentes s inscrit dans une démarche au long cours qui inclut les multiples dimensions de la personne et de son environnement. Une des grandes difficultés de s adapter aux changements majeurs est la conciliation entre les besoins, désirs ou demandes contradictoires. Ces tensions créatrices doivent être identifiées pour cibler les lignes de force du travail d adaptation. L analyse phénoménologique de l expérience d usagers participant à une recherche qualitative a permis de mettre à jour le processus de construction de sens qui rend leur adaptation possible. Comment, par exemple, être à la fois déterminé pour faire face à la maladie, et capable de lâcher-prise devant l inéluctable? Comment vivre le moment présent, mais devoir planifier pour gérer ses énergies? Comment avoir besoin d aide sans se sentir un fardeau, et au contraire, se rendre utile? Un modèle d adaptation, le cherche-équilibre, découlant des conclusions de la présente recherche peut constituer un outil de dialogue entre les intervenants et les personnes atteintes (forme modérée à sévère de sclérose en plaques) et leurs proches. Des liens sont à faire avec d autres clientèles présentant des conditions chroniques. Conférencière Christiane Couture D.Ps., psychologue/neuropsychologue Programme des maladies évolutives et Clinique d adaptation à la douleur chronique, CRLB

5 La bientraitance perçue par les résidents et le personnel en ressource non institutionnelle : quand éthique et bonne pratique se conjuguent au quotidien Que faisons-nous pour que les usagers développent leur bien-être, dans le respect de leur projet de vie, en tenant compte de leur motivation et de leur potentiel? Agir ainsi, c est pratiquer la bientraitance (Jutras, 2009). Pour savoir comment la bientraitance s actualise dans le quotidien des personnes ayant des incapacités et qui vivent en ressource non institutionnelle, les conférenciers (clinicienne et chercheurs) ont rencontré une trentaine de résidents et une vingtaine de préposés, infirmières auxiliaires et éducateurs travaillant dans cinq ressources du Centre de réadaptation Lucie- Bruneau. Leurs propos apportent un éclairage inédit sur : le bien-être des résidents; les pratiques jugées bientraitantes et leurs effets bénéfiques; la contribution du cadre physique de la résidence au bien-être h à 13 h 15 18février Exposant comment les forces des résidents et celles du personnel interviennent dans le bien-être et la réalisation des projets personnels des usagers, cette conférence a pour but de discuter d une philosophie et d une pratique de la bientraitance dans un cadre où vivent des personnes ayant besoin de services; de présenter des outils conçus pour soutenir la bientraitance ; et enfin d échanger, avec l auditoire, sur une définition et une approche de la bientraitance applicables à d autres clientèles et d autres missions, fondées sur une démarche ancrée dans le respect d autrui. Conférenciers Sylvie Jutras Professeure au Département de psychologie, Université du Québec à Montréal et chercheuse au CRIR-CRLB Simon Coulombe Doctorant au Département de psychologie, Université du Québec à Montréal et CRIR Kathleen Taupier Adjointe clinico-administrative Programme des ressources sociorésidentielles, CRLB

6 Réservez votre place dès maintenant! Pour assister gratuitement à l une ou l autre des conférences présentées dans le cadre des Rendez-vous de la réadaptation, inscrivez-vous dès maintenant en choisissant le mode de participation qui vous convient. SUR PLace. Au gymnase du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (2275, avenue Laurier Est, Montréal (Québec) H2H 2N8). Une boîte à lunch sera servie sur réservation (14 $). Stationnement disponible (6 $). Accéder au formulaire pour s inscrire sur place EN VISIOCONFÉRENCE. Les professionnels du réseau de la santé et des services sociaux à l extérieur de Montréal peuvent aussi profiter des présentations en mode visioconférence. Douze connexions sont disponibles pour accommoder, en priorité, les établissements situés à l extérieur de la région métropolitaine. Ceux-ci ont jusqu à deux semaines avant l événement pour se prévaloir du service. Au-delà de cette date, le service de visioconférence sera offert à tous les établissements qui en feront la demande. Pour réserver une connexion en visioconférence LECTURE continue SUR LE WEB (webinaire-streaming). Vous pouvez également assiter à la conférence de votre choix, en temps réel à partir d un ordinateur, en vous connectant le jour même au site : ustream.tv. Afin de garantir une qualité optimale de diffusion et de vous assurer que ce site est accessible, nous vous invitons à vérifier cette option auprès du Service des ressources informationnelles de votre établissement. Accéder à la lecture continue sur le web Pour plus de renseignements : Ginette Proulx, agente d information , poste 2653

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants Isabelle Forget, ergothérapeute au CIUSSS Centre Sud de l Île

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

Le 19 novembre 2014 au Windsor

Le 19 novembre 2014 au Windsor Le 19 novembre 2014 au Windsor E N L U M I È R E S 13 e soirée-bénéfice de la Fondation E N L U M I È R E S Déroulement de la soirée 18H Accueil Service de valet Tapis rouge Cocktail de bienvenue Animation

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ LA PLEINE RÉALISATION DES HABITUDES DE VIE POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ POUR LES ÉQUIPES CLINIQUES EN RÉADAPTATION Gilles Trudel, coordonnateur clinique Denis Hallé, éducateur spécialisé

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 2015-2016 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale s est donné comme mandat de

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

CAS EN PSYCHIATRIE CLINIQUE - LA RENCONTRE EN ACTE AVEC LE PATIENT

CAS EN PSYCHIATRIE CLINIQUE - LA RENCONTRE EN ACTE AVEC LE PATIENT CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO CAS EN PSYCHIATRIE CLINIQUE - LA RENCONTRE EN ACTE AVEC LE PATIENT OCTOBRE 2013 JUILLET 2014 En partenariat avec : 03 03 03 04 04 04 04 05 05 06 06 07 08 09 09 10

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins POLITIQUE Code : DSP-029 Instance responsable : Direction des services professionnels Approuvée par : Dr Michel Piraux Approuvée (ou adoptée) au comité de direction le : 5 juin 2013 Adoptée par le conseil

Plus en détail

2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS. 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere.

2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS. 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere. 2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere.com Ce rapport a été rendu possible grâce au travail des personnes

Plus en détail

Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS

Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS Santé mondiale/internationale Vers un continuum de formation à la FMSS Mois de la pédagogie universitaire S engager pour voir au futur 2013-04-10 Martine Morin Professeure agrégée, Département de médecine

Plus en détail

Vers de nouveaux sommets, ensemble

Vers de nouveaux sommets, ensemble Vers de nouveaux sommets, ensemble 1904 Le Département de médecine dentaire de McGill ouvre ses portes, d abord sous l égide de la Faculté de médecine. 1908 La formation clinique déménage à l Hôpital général

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc

Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc Claire Perez, Pht, MSc Clinicienne en pratique avancée Présenté par et Autres auteurs Gevorg Chilingaryan, MPH Biostaticien, Étudiant

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Robin Dumais, MSI, coordonnateur des ressources documentaires et informationnelles

Plus en détail

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion...

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion... Adopté par le conseil d administration le 31 mars 2009 CADRE DE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE D ÉTHIQUE Sommaire Introduction...3 1. Les principes d action de l effort éthique...4 2. Les valeurs................................

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

Rapport d Echanges Professionnels

Rapport d Echanges Professionnels Rapport d Echanges Professionnels Nom du stagiaire : BOURDON Etablissement d Origine : Association Le Parc Fougères Etablissement d accueil : CENTRE de Réadaptation Marie Enfant Sainte Justine Montréal

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Le laboratoire d expérimentation des technologies du CRDITED de Montréal: Un lieu de co-construction et de soutien à l innovation

Le laboratoire d expérimentation des technologies du CRDITED de Montréal: Un lieu de co-construction et de soutien à l innovation Le laboratoire d expérimentation des technologies du CRDITED de Montréal: Un lieu de co-construction et de soutien à l innovation Plan de la présentation Contexte de création du laboratoire et structure

Plus en détail

GUIDE DE PORTFOLIO APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES DIRECTION DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES

GUIDE DE PORTFOLIO APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES DIRECTION DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES GUIDE DE PORTFOLIO APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES DIRECTION DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES FÉVRIER 2014 DÉFINITION Le portfolio professionnel est un outil permettant de documenter l évolution des

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Rapport d agrément Centre de réadaptation Lucie-Bruneau

Rapport d agrément Centre de réadaptation Lucie-Bruneau Rapport d agrément Centre de réadaptation Lucie-Bruneau 26 juin 2013 révisé le 28 août 2013 Note : Le masculin est utilisé pour alléger la présentation et désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Plus en détail

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Édition Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux Direction de l organisation des services,

Plus en détail

Avec la collaboration de

Avec la collaboration de Avec la collaboration de Soqibs Colloque 2008 Colloque 2008 Les acteurs terrains face à l informatisation des suivis systématiques : finalité clinique, conditions d utilisations et accompagnement du changement

Plus en détail

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010 Présentation Stratégie de prévention des chutes CSSS Antoine Labelle Juin 2010 1 L équipe de la présentation : Nathalie Maurais, directrice des soins infirmiers Mireille Beaulieu, conseillère cadre à la

Plus en détail

AU FAIT DES TENDANCES

AU FAIT DES TENDANCES Secteur développement professionnel continu AU FAIT DES TENDANCES Pour faire évoluer sa pratique 28 mai 2010 Grand Salon, Pavillon Alphonse-Desjardins 2325, rue de l Université Université Laval Québec

Plus en détail

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement)

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Projet de MOOC* Titre : Médias sociaux en médecine et en sciences de la santé Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Co-responsables

Plus en détail

Impacts de l ptimisation. sur notre pratique professionnelle. 12 e édition Colloque des conseils multidisciplinaires du Québec. 10 et 11 novembre 2014

Impacts de l ptimisation. sur notre pratique professionnelle. 12 e édition Colloque des conseils multidisciplinaires du Québec. 10 et 11 novembre 2014 10 et 11 novembre 2014 Impacts de l ptimisation sur notre pratique professionnelle Conseil multidisciplinaire CSSS Alphonse-Desjardins www.csssalphonsedesjardins.ca/ evenements/colloque-cm/ 12 e édition

Plus en détail

Catalogue d offre de services de télésanté

Catalogue d offre de services de télésanté Catalogue d offre de services de télésanté Document révisé 2014 12 08 Ce document est basé sur le gabarit ITIL utilisé dans la région 05 - Estrie. Table des matières DEFINITIONS... III GLOSSAIRE ET ACRONYMES...

Plus en détail

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE Suivez-nous sur www.constance-lethbridge.com Siège social 7005, boulevard de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Point de services 16777, boulevard

Plus en détail

Section 3.5.5 Interventions informatiques

Section 3.5.5 Interventions informatiques Section 3.5.5 Interventions informatiques Samir Gupta, M.D., M.Sc., FRCPC Ann McKibbon, B.Sc., M. Bibl., Ph. D Thème principal : Sélectionner, adapter et mettre en place les interventions Introduction

Plus en détail

GUIDE. de la visioconférence. à l intention des utilisateurs. Personnels administratifs

GUIDE. de la visioconférence. à l intention des utilisateurs. Personnels administratifs GUIDE à l intention des utilisateurs de la visioconférence Dernière mise à jour : août 2011 Service de soutien pédagogique et technologique/sspt Service de la formation continue et de la formation hors

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Cette partie du rapport d activités vous permettra de survoler le réalisations des différents services qu offre Moelle épinière et motricité Québec.

Cette partie du rapport d activités vous permettra de survoler le réalisations des différents services qu offre Moelle épinière et motricité Québec. Moelle épinière et motricité Québec P A RT I E 2 - N O S S E RV I C E S Cette partie du rapport d activités vous permettra de survoler le réalisations des différents services qu offre Moelle épinière et

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

L éthique dans les soins aux personnes âgées. par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada.

L éthique dans les soins aux personnes âgées. par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada. L éthique dans les soins aux personnes âgées par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada. Vieillissement de la population Soins aux personnes âgées Déontologie

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Financement d un projet de recherche sur le suivi médical à domicile à Bordeaux-Cartierville

Financement d un projet de recherche sur le suivi médical à domicile à Bordeaux-Cartierville Cliquez ici si ce courriel ne s'affiche pas correctement Bulletin InterActions, vol. 3, No 2 Mai 2015 Financement d un projet de recherche sur le suivi médical à domicile à Bordeaux-Cartierville À la suite

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Inspirer audace et engagement» PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE N O AGRÉMENT FORMATION CONTINUE : 11 75 34 103 75 Organisée en collaboration avec : LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE HORAIRE ET LIEU Le mardi 29 avril 2014 - de 8 h 30 à 16 h 15

Plus en détail

Club Aquatique du Sud-Ouest Offre d emploi

Club Aquatique du Sud-Ouest Offre d emploi Club Aquatique du Sud-Ouest Offre d emploi Entraîneur de natation Saison 2015-2016 Le Club Aquatique du Sud-Ouest est à la recherche d entraîneur de natation pour la saison 2015-2016. Le candidat retenu

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

ORDRE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC

ORDRE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC deformation continue del Ordre des ergothérapeutes du Québec L Ordre est heureux de vous présenter son 9 e programme de formation continue qui s enrichit de deux nouvelles activités : Dépistage et effets

Plus en détail

«DOULEURS ET DÉMENCES»

«DOULEURS ET DÉMENCES» 4 e COLLOQUE NATIONAL Vendredi 7 Juin 2013 de 8h30 à 17h30 Avec le soutien de la Croix Rouge Française, de la Fondation Médéric Alzheimer, et de l Équipe de l Unité fonctionnelle Douleurs Chroniques et

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Hugo Cyr pour le Décanat Faculté de science politique et de droit UQAM

Hugo Cyr pour le Décanat Faculté de science politique et de droit UQAM Hugo Cyr pour le Décanat Faculté de science politique et de droit UQAM Programme pour un décanat rassembleur au service de toutes et tous : 2. Rapprochements entre la Faculté et les autres institutions

Plus en détail

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental.

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental. Faculté de médecine et des sciences de la santé Programme des études médicales prédoctorales PROCÉDURE L admission au doctorat en médecine des candidates ou candidats avec un «déficit fonctionnel» La formation

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction

TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction Direction des services professionnels TITRE : Procédure d transfert d un(e) client(e) au programme de réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) du Centre de réadaptation L interaction OBJET : Continuum

Plus en détail

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires. Guide des services À conserver pour votre prochaine visite Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Volet I et II Fiche synthèse de l avis produit par l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Juin 2015 Le contenu

Plus en détail

Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements de l éducation

Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements de l éducation Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements de l éducation Influence du caractère collaboratif et négocié d un projet de formation continue de directions d établissement

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE Description sommaire Article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers «L exercice infirmier consiste à évaluer l état de santé d une personne,

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB

Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB Nouvelles échelles salariales Incluant le PIB Convention collective Mars 2011 Mars 2015 Note : Ce document regroupe les échelles salariales applicables aux différents titres d emploi représentés à la FIQ.

Plus en détail

Dr Agnès CAILLETTE BEAUDOIN Médecin Directeur CALYDIAL

Dr Agnès CAILLETTE BEAUDOIN Médecin Directeur CALYDIAL UN FONCTIONNEMENT ORIGINAL POUR LA CRUQ DE CALYDIAL Dr Agnès CAILLETTE BEAUDOIN Médecin Directeur CALYDIAL Journée régionale 2012 «Qualité et Sécurité des soins en Rhône Alpes»- Lyon PLAN o Contexte et

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

Date du colloque : 24 et 25 novembre 2015

Date du colloque : 24 et 25 novembre 2015 Programme du colloque organisé par l EHESP, l ESPUM et l IRSPUM, en collaboration avec la Faculté de médecine de l Université de Montréal et le CRCHUM Regards croisés France/Québec : co-construction en

Plus en détail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail Ce document s'adresse à tout le personnel La Direction des ressources humaines est responsable de son application

Plus en détail

Politique sur la reconnaissance des groupes étudiants universitaires d'envergure

Politique sur la reconnaissance des groupes étudiants universitaires d'envergure Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État Avis présenté dans le cadre des consultations de la Commission de révision permanente des programmes Par la Fédération de la santé du

Plus en détail

DE LA MAISON À L HÉBERGEMENT :

DE LA MAISON À L HÉBERGEMENT : CSSS 044M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous DE LA MAISON À L HÉBERGEMENT : ENTOURER LA PERSONNE ÂGÉE ET LES PROCHES AIDANTS, ADAPTER LES PRATIQUES Mémoire présenté à la Commission de la santé et des

Plus en détail

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine Guide sur les VALEURS Angélike et Delphine Ce guide sur les valeurs s adresse autant à notre clientèle qu au personnel du Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP) et constitue le code d éthique

Plus en détail

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention!

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention! L Infolettre Bulletin externe du CRDITED de Montréal Février 2014 Nous revoilà! Nous voici déjà au deuxième numéro de L Infolettre du CRDITED de Montréal, et ce, avec grand plaisir! Dans cette parution,

Plus en détail

CONGRÈS Services DEPremière Ligne DES. en action. 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS DE L ÉVÉNEMENT

CONGRÈS Services DEPremière Ligne DES. en action. 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS DE L ÉVÉNEMENT CONGRÈS 2016 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS L ÉVÉNEMENT BIENVENUE AU TOUT PREMIER CONGRÈS SERVICES PREMIÈRE LIGNE L ACMQ! L Association des cliniques médicales du Québec est heureuse

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

Nouvelles échelles salariales Équité salariale

Nouvelles échelles salariales Équité salariale Nouvelles échelles salariales Équité salariale Convention collective MARS 2011 MARS 2015 Note : Ce document regroupe les échelles salariales applicables x différents titres d emploi représentés à la FIQ,

Plus en détail

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006 Jeudi 17 h Accueil et inscription 19 h Mot d ouverture par M. Denis Lalumière, directeur général du CSSS-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke 19 h 05 Bilan et perspectives : Le point de vue

Plus en détail

PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Position de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Position de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Adoptée par le Conseil d administration le 13 décembre 2012 LE CONTEXTE Lors de la dernière Assemblée générale annuelle de l Ordre des infirmières

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Un milieu de. Ensemble, faire d un espoir une réalité!

Un milieu de. Ensemble, faire d un espoir une réalité! Un milieu de travail vie et de Ensemble, faire d un espoir une réalité! Émilie-Limage Couture Physiothérapeute AFFILIÉ À 2011 Qui sommes-nous? Réadaptation physique Le Centre de réadaptation Estrie est

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte

Car la santé LGBTQ, ça compte Smoking rates within LGBT communities are two to three times higher than the general population. It s time to clear the air. For more information, visit clear-the-air.ca Car la santé LGBTQ, ça compte Appel

Plus en détail

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité.

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité. Code d éthique Transparence Initiative Respect et humanité Initiative Reconnaissance Respect et hum Professionnalisme Transparence Professionnalisme Reconnaissance Cohére Professionnalisme Respect et humanit

Plus en détail

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 I2 - Les ateliers santé citoyenneté, une expérience innovante de promotion de la santé

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge

Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge Patrick BESSON, Cadre supérieur de santé & Référent Ethique Rencontre régionale des professionnels AMP-AP-AS - 6 juin 2013 à Blois

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail