La communication du RESEAU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La communication du RESEAU"

Transcription

1 La communication du RESEAU Annick ZAENKER _ alsacep LORSEP _METZ 5,11,2011

2 La communication C est l'action d'établir une relation avec autrui dont l objectif sera d'informer, de transmettre et de diffuser un message compréhensible de tous par différents moyens.

3 La communication patients professionnels Emetteur Récepteurs Grand public Autorités de santé

4 Lacommunication Se faire connaitre Etre reconnu

5 Créer une identité visuelle LE LOGO en associant le NOM du réseau à un SIGNE appel à des publicitaires et des designer graphiques

6 Alsacep : - est une association de vignerons? - est une association anti-alcoolique? -veut faire la promotion du vin d Alsace?

7 Alsacep AlsaSEP? Le nom prend alors une forme spécifique al S ac EP ou alsacep

8 premier élément de communication mis en place

9 La communication : Se présenter La plaquette d'information du réseau éditée en 2007, renseigne sur la philosophie et les modalités d'action du réseau. est largement diffusée et sert en quelque sorte de carte d identitédu réseau.

10 La communication : Se faire connaître Crééen 2008 Le Totem il nous accompagne lors des réunions et des manifestations auxquelles participe le réseau

11 La communication : Se faire connaître Le site internet Développe 2 axes de communication : -Une partie grand public accessible à tous -Un coté réservé aux professionnels adhérents du réseau 2 codes couleurs: BLEU pour l espace grand public VERT pour le coté pro

12 Le site internet Depuis sa mise en service en 2007, il y eu des évolutions. Fin 2008, nous avons fait installer un compteur de connexion. En projet: refonte du site

13

14

15 Le journal alsacep info : 2009 Nous nous sommes aperçus que les patients ne possédaient pas tous des ordinateurs pour s'informer via le portal internet. Nous avons donc décidé d'augmenter nos moyens de communication en éditant un journal papier. Le journal est distribué par les neurologues et est accessible sur le portail internet. 7 numéros sont parus On y trouve des points d actualité, les travaux des commissions, des informations sur l'activité du réseau

16

17 L'organisation d'une journée Patients annuelle Thèmes développés Point sur le réseau alsacep rééducation/réadaptation dans la SEP SEP et vie quotidienne Sclérose en Plaques et environnement Sclérose en Plaques et sport SEP fatigue et qualité de vie Les nouveautés thérapeutiques dans la SEP Questions/Réponses Ateliers de l après midi: SEP et travail, SEP et psychologie, SEP et sport, SEP et sexualité, SEP et voyage, SEP et informatique, SEP et permis de conduire

18 L'organisation d'une journée Patients annuelle : HERRLISHEIM (67) 240 participants : COLMAR : SOUFFLENHEIM : COLMAR : OFFENDORF 267

19 L'organisation d'une journée Patients annuelle Depuis 3 ans le fichier son de la journée est mis sur le site internet : Rubrique Actualités, Réunions patients Couverture par la presse locale de la journée patient 2010

20 Le classeur Patient

21 La communication en direction des professionnels FORMATION et INFORMATION sur la sclérose en plaques Invitations aux soirées à thème SEP et Hormones - SEP et cognition - SEP, Urologie et Rééducation Invitations aux journées ou soirées de formation Journée Médico-sociale - Réunions Psychologues, kinésithérapeutes, Infirmières Réunion Pharmacologues janvier 2011 Journées d échange alsacep LORSEP ; alsacep Franche Compté; alsacep Normandie ; alsacep GSEP Sollicitation du réseau dans le cadre de formations: IFSI, formation continue professionnels de santé, auxiliaires de vie

22 La communication en direction des professionnels Neuro-radiologues Référentiel commun dans la réalisation des IRM (plan de coupe, séquences, injection de gadolinium) Rééducateurs urologues classeur contenant les échelles d'évaluation du handicap validées par les médecins rééducateurs adhérents au réseau alsacep. Prise en charge des troubles sphinctériens Neurologues Mise en place de référentiels communs ( bolus Solumédrol ) Mise en place de fiches de coordination (Tysabri, Gilenya )

23 La communication en direction des professionnels du réseau Prestataires de service: FICHE DE LIAISON pour BOLUS de Solumédrol à domicile

24 La communication en direction des professionnels du réseau Un journal PRO

25 LA JOURNEE MONDIALE DE LA SEP : faire connaitre la maladie au grand public 26 mai 2010 place KLEBER à Strasbourg 25 mai 2011

26 2010

27 mai 2011

28

29

30 Les mini olympiades à Morsbronn 22 mai 2011

31 Les courses de STRASBOURG

32 LES MEDIAS EMISSION RADIO BLEUE ALSACE du mois d'octobre Fichier à télécharger sur le site internet LES RENDEZ-VOUS SANTE : Alsace 20 FR3 Alsace : Journée Mondiale de la SEP Presse locale : divers articles

33

34

35

36

37 L OR du Terroir RIBEAUVILLE : une cuvée alsacep un stand lors de la fête du vin de Rodern

38 Enquêtes réalisées Enquête de satisfaction auprès des professionnels Enquête de satisfaction auprès des patients 50,0% 48,90% SEP et travail SEP et sport 40,0% 30,0% 20,0% 29,30% En activité Au chomage A la retraite Autre (Invalidité, étude..) Non réponse 10,0% 6,50% 10,60% 4,70% 0,0% 1 nouvelle enquête de satisfaction a été distribuée

39 Ces outils de communication permettent au réseau alsacep de toucher un public très large. Mais n oublions pas...

40 Delphine Notre secrétaire coordinatrice téléphone ou mail Delphine répond à près de 2000 appels par an.

41 Les Infirmières L Assistante sociale joignables sur leur téléphone portable se déplacent au domicile des patients. Les infirmières viennent d élaborer 2 nouveaux documents qu elles distribuent aux patients après chaque éducation thérapeutique:

42 Gestion des réactions cutanées aux injections de traitements de fonds

43 Gestion des effets secondaires généraux des traitements de fond

44 La communication vers les Instances Financières Passe par la rédaction d un rapport annuel description de l activité du réseau La rédaction d un rapport d évaluation tous les 3 ans autoévaluation des objectifs Perspectives d avenir

45 En CONCLUSION Le réseau communique par l intermédiaire

46 Instances Financières Delphine Patients Professionnels Infirmières AS Patients Professionnels Paquette Patients Professionnels Internet Patients Professionnels Grand public Classeur Patients Professionnels 48,90% 29,30% En activité Au chomage A la retraite Autre (Invalidité, étude..) Non réponse Enquêtes Patients Professionnels Journal Patients 10,60% 6,50% 4,70% Journal PRO ² Formation Réunions Professionnels Médias Grand public Patients Professionnels JMSEP Grand public Patients Professionnels Journée patients aidants

47

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Quelle(s) affirmation(s) sont vraies? 1- Il n y a pas de traitement efficace de la SEP 2- On peut traiter les

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques Vivre avec une sclérose en plaques Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

Les nouveaux traitements de fond de la SEP

Les nouveaux traitements de fond de la SEP Sclérose en plaques : les nouveaux traitements Guillaume MATHEY, Hôpital de Metz-Mercy Les nouveaux traitements de fond de la SEP Le but des traitements de fond Forme par poussées 2 ième ligne TYSABRI

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité?

Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité? Fiche à destination des professionnels Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité? Le cancer est une maladie qui a, différents stades de son évolution, peut avoir des incidences sur la scolarité

Plus en détail

PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH)

PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH) PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH) à Lamalou-les-Bains (Hérault) Que soigne-t-on à Lamalou-les-Bains. Les eaux de Lamalou-les-Bains constituent un véritable petit bassin hydrologique. Leur

Plus en détail

Prise en charge coordonnée personne âgée à domicile

Prise en charge coordonnée personne âgée à domicile Quelques chiffres : 2010, création de la coordination pour le Maintien A Domicile (MAD) 2014, file active : 188patients Travail en coopération avec 35 cabinets MG, 27 cabinets IDEL, 15 kinés, 13 pharmacies.

Plus en détail

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS?

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? 1 Animateurs : Jean-Marc Dien : Secrétaire général et animateur du groupe de travail «communication» Bérengère Blaize : Chargée de communication et salariée

Plus en détail

Union pour la lutte contre la sclérose en plaques

Union pour la lutte contre la sclérose en plaques Union pour la lutte contre la sclérose en plaques UNISEP - 14 rue Jules Vanzuppe - 94 200 Ivry Sur Seine - Tel : 01 43 90 39 35 - Fax : 01 43 90 14 51 - www.unisep.org Pour fédérer recherche et aide aux

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

Dossier médico-social en ligne

Dossier médico-social en ligne Réseau d Aide au diagnostic, à la Prise en charge des Détériorations cognitives et de Maladies neurologiques chroniques en Franche-Comté et au niveau National Dossier médico-social en ligne Une équité

Plus en détail

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 1. Résumé De nombreuses incertitudes pèsent actuellement sur l activité

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive

RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive PREAMBULE Le réseau Diabète ville/hôpital du Cher a pour finalité d assurer une meilleure prise en charge des patients diabétiques. Pour ce

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE

PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE Baguer Morvan. 1er forum HSTV 11 octobre 2012 HISTORIQUE DU PROJET 2006 UN CONSTAT «Sur 12 millions

Plus en détail

Formation Professionnelle Continue

Formation Professionnelle Continue CENTRE HOSPITALIER DE FLERS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Numéro d Existence : 2561P600361 Numéro de Siret : 26610057700219 25 rue du Docteur Maubert BP 219 61104 FLERS Cedex Téléphone : 02

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile»

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile» Direction générale de la santé Sous-direction du système de santé et de la qualité des soins Bureau des pathologies, de l'organisation des soins et des urgences Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

TEST DE MOTIVATION. Imprimer le formulaire Document à conserver. I. Vos motivations et votre projet professionnel

TEST DE MOTIVATION. Imprimer le formulaire Document à conserver. I. Vos motivations et votre projet professionnel Imprimer le formulaire Document à conserver TEST DE MOTIVATION I. Vos motivations et votre projet professionnel Q La préparation avec le CNED et l obtention du titre devront vous permettre de : Q Des personnes

Plus en détail

PROJET DE / POUR LA PERSONNE

PROJET DE / POUR LA PERSONNE LOIS ET REGLEMENTS FAISANT REFERENCE A LA NOTION PROJET DE / POUR LA PERSONNE ACCOMPAGNEE PAR UN ETABLISSEMENT OU SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Contact : Maud Morel, chef de projet junior maud.morel@sante.gouv.fr

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans pour un malade, impossible de prédire lʼ évolution 25% de formes bénignes utilisation dʼ une canne: 15 ans dʼ évolution utilisation dʼ un fauteuil roulant: 30 ans dʼ évolution DSS 4 DSS 6 DSS 7 8.4 ans

Plus en détail

recommandation de relations publiques

recommandation de relations publiques recommandation de relations publiques Media Presse & Communication Vice Présidente du SYNAP 1 La problématique La Fondation hospitalière Sainte-Marie est reconnue d Utilité Publique depuis 2005. Elle souhaite

Plus en détail

Unité d éducation transversale : ressource pour le développement de l éducation thérapeutique à l hôpital et au-delà??

Unité d éducation transversale : ressource pour le développement de l éducation thérapeutique à l hôpital et au-delà?? Unité d éducation transversale : ressource pour le développement de l éducation thérapeutique à l hôpital et au-delà?? 05/02/10 Congrès Santé Education DELF 2,5 ETP 1 secrétaire 0,5 diététicienne

Plus en détail

MEDI +4000 pour les Médecins

MEDI +4000 pour les Médecins MEDI+4000 gère les évolutions de votre cabinet des plus simples aux plus complexes. Sur un matériel simple, en réseau local, ou en accès distant, la solution existe. Avec MEDI+4000, soyez serein, quel

Plus en détail

Convention de partenariat «communication»

Convention de partenariat «communication» Convention de partenariat «communication» Entre : Société ou organisme (dénommée le prestataire dans la convention) : Représenté par Mme/Mr :... Adresse :N Rue. Code postal.ville Téléphone..Fax.. E-mail

Plus en détail

SSIAD des deux cantons de VIENNE PLAN DE TRAVAIL

SSIAD des deux cantons de VIENNE PLAN DE TRAVAIL SSIAD des deux cantons de VIENNE PLAN DE TRAVAIL interne Phase 1 Phase 2 Définition du cadre évaluatif Recueil d informations Analyse des informations Phase 3 1- Appréciation réalisation objectifs 2 -

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice

Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE POUVOIR JUDICIAIRE Secrétariat général Exposé des nouveautés Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice

Plus en détail

Le L référen e t n du u par a cour u s s de sa s nt n é

Le L référen e t n du u par a cour u s s de sa s nt n é Le référent rent du parcours de santé LA MISSION AIDER AIDER LES MALADES ET LEURS FAMILLES DANS LEUR PARCOURS DE SANTE Conférence info Reuil Malmaison 6/12/13 2 Améliorer l espérance et la qualité de vie

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Le PRADO BPCO vu par le SML

Le PRADO BPCO vu par le SML Le PRADO BPCO vu par le SML LES CONSTATS du SML Actuellement, les patients hospitalisés pour décompensation de BPCO ne le sont pas en pneumologie faute de lit. Ils sont éparpillés dans les différents services

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Date de la demande : ae ae azze Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Accueil de jour Foyer de vie Foyer d accueil médicalisé Maison d accueil spécialisée Unité pour

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

MARKETING MOBILE. Présentation

MARKETING MOBILE. Présentation MARKETING MOBILE Présentation NOUVEAU RLC a mis en place une cellule de création et de développement de sites mobiles, accessibles par code-barre 2D, Web to mobile ou Numéro SMS + : Moovitag MARKETING

Plus en détail

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes La parole à une association : actions et accompagnement des enfants et de leur famille Intervenant : Olivier GROZEL, AFM

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES Monsieur GARCIA Auto école CER Blanquefort Moniteur spécialisé dans le handicap Mademoiselle TITE Centre Tour de Gassies (Bruges) Ergothérapeute Docteur FAUCHER

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT DE SANTE...

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

Projet de communication

Projet de communication PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 6 - Projet de communication 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication

Plus en détail

INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME

INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME Le Service de la formation continue et de la formation hors campus de l UQTR offre des activités de formation visant à répondre à des besoins

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

Les questions médicales de la SEP

Les questions médicales de la SEP Les Cahiers Pratisep Collection Les questions médicales de la SEP D r Marc Coustans clinique de la sep de rennes D r Jérôme de Seze service de neurologie, chu de lille P r Thibault Moreau service de neurologie,

Plus en détail

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication»

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Expérience du Gérontopôle de Toulouse Neda Tavassoli Equipe Régionale Vieillissement et Prévention de la Dépendance (ERVPD) Personnes

Plus en détail

LE CONTRAT QUALITE dans la formation par la voie de l apprentissage. L auto-évaluation des CFA. ( Contrat d initiatives d

LE CONTRAT QUALITE dans la formation par la voie de l apprentissage. L auto-évaluation des CFA. ( Contrat d initiatives d LE CONTRAT QUALITE dans la formation par la voie de l apprentissage L auto-évaluation des CFA La rédaction r du C.I.P du CFA ( Contrat d initiatives d et de progrès) La notion Qualité dans la formation

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

VALEUR DU POINT. Agent d amphithéâtre N1 Agent d amphithéâtre N2. Aide - soignant diplômé 351 11

VALEUR DU POINT. Agent d amphithéâtre N1 Agent d amphithéâtre N2. Aide - soignant diplômé 351 11 REGROUPEMENT AGENT DE SOINS POSTE-EMPLOI Préposé radio N1/N2 Garde-malade N1/N2 COEF DE COMPLMT VALEUR COMPLEMT COMPLMT DU REFERENCE ENMENT DIPLÔME METIER POINT 43 BRANCARDIER brancardier AGENT D AMPHITHEATRE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX ZAC Paul-Badré 100, rue de France 97430 Le Tampon Juin 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Logo HAD Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Dr. E. Reich-Pain, médecin coordonnateur HAD Dr. O. Duguey-Cachet, médecin coordonnateur 3C 29 novembre 2013 Contexte

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Note d intention : ce document est long mais en définitive ne fait pas mal

Note d intention : ce document est long mais en définitive ne fait pas mal PUBLIER DES ARTICLES SUR WWW.JETFM.ASSO.FR TUTORIEL Note d intention : ce document est long mais en définitive ne fait pas mal Il est demandé à TOUS les adhérents et ce pour chaque émission de créer un

Plus en détail

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Pascale Pradat-Diehl Frederique Poncet APHP- GH Pitié-Salpêtrière-

Plus en détail

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014.

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014. Page 1 sur 5 OBJET Le bilan annuel constitue une des actions de suivi et de pilotage du respect des engagements du référentiel Qualipref. En application du paragraphe VI du référentiel Qualipref sur les

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

l exemple du Monde.fr

l exemple du Monde.fr Bruno Patino CLEMI 21 novembre 2006 Médias en ligne : Médias en ligne : 1 2. Résultats et complémentarité 3. L organisation éditoriale 2 2. Résultats et complémentarité 3. L organisation éditoriale 3 19

Plus en détail

Guide pédagogique pour le BTS Communication

Guide pédagogique pour le BTS Communication L Guide pédagogique pour le BTS Communication a transversalité du diplôme (plusieurs apprentissages utilisés indifféremment dans plusieurs épreuves différentes) est sans doute pour vous inhabituelle. En

Plus en détail

EXTRANET ABONNES GUIDE DE L UTILISATEUR

EXTRANET ABONNES GUIDE DE L UTILISATEUR EXTRANET ABONNES GUIDE DE L UTILISATEUR 1 CHERS ABONNES Vous avez équipé votre véhicule d un Traqueur et nous vous en remercions! Vous avez reçu une lettre contenant votre carte d abonné ainsi que des

Plus en détail

Date de la demande : I I I I I I I I I I I

Date de la demande : I I I I I I I I I I I Date de la demande : I I I I I I I I I I I Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Accueil de jour / Foyer de vie / Foyer d accueil médicalisé / Maison d accueil spécialisée

Plus en détail

BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 36095 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST REGION DE BRUXELLES-CAPITALE F. 2010 1821 COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE [C 2010/31252] 10 DECEMBRE 2009. Arrêté 2009/724 du

Plus en détail

FMC GMBS -02 MARS 2010 PROJET D EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DE PROXIMITÉ DU PATIENT DIABÉTIQUE DIAPASON 36

FMC GMBS -02 MARS 2010 PROJET D EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DE PROXIMITÉ DU PATIENT DIABÉTIQUE DIAPASON 36 FMC GMBS -02 MARS 2010 PROJET D EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DE PROXIMITÉ DU PATIENT DIABÉTIQUE DIAPASON 36 PROJET RÉGIONAL «ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE ET MALADIES CHRONIQUES» DÉBUT EN 2007 DANS LE LOIRET, LE

Plus en détail

Le site emploi de référence des professionnels de santé

Le site emploi de référence des professionnels de santé Le site emploi de référence des professionnels de santé www.staffsante.fr www.staffsante.fr QUI SOMMES-NOUS? Le généraliste du recrutement santé sur Internet Staffsanté met en relation les recruteurs et

Plus en détail

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Parcours et après-cancer 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Les enjeux de l après-cancer Qualité de vie et une approche «parcours»

Plus en détail

Actualités sur la Sclérose en Plaques

Actualités sur la Sclérose en Plaques Journée Rhône-Alpine de la Sclérose en Plaques Lyon, le 26 septembre 2015 Actualités sur la Sclérose en Plaques Pr. Sandra VUKUSIC Service de Neurologie A et Fondation Eugène Devic EDMUS sur la Sclérose

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL Université de Bordeaux, UFR Médicale Université Paul Sabatier, Toulouse 3, Faculté de Médecine de Purpan Université de Limoges, Faculté

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre communication. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre communication. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre communication 1 2 Plan de communication globale 1. La stratégie de communication de l entreprise La mise en place d une communication globale, permet de rendre homogène et cohérente,

Plus en détail

ETUDES MARKETING. 22 ème salon des vins de Tramolé les 4 et 5 décembre 2010. 1 ère Bac Pro Vente

ETUDES MARKETING. 22 ème salon des vins de Tramolé les 4 et 5 décembre 2010. 1 ère Bac Pro Vente ETUDES MARKETING 22 ème salon des vins de Tramolé les 4 et 5 décembre 2010 1 ère Bac Pro Vente SOMMAIRE 1. Organisme demandeur de l étude QUI? 2. Cadre pour les études souhaitées OU? 3. Type d étude marketing

Plus en détail

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex IDENTIFICATION DE L ELEVE NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE :------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Santé. Communication. Les solutions de communication / marketing du secteur hospitalier et médico-social

Santé. Communication. Les solutions de communication / marketing du secteur hospitalier et médico-social Le partenaire de votre communication santé Bases de données - Publicité - Marketing Direct Détection de projets - e-marketing - Evénementiel - Communication online VotrePlan de Communication Santé Les

Plus en détail

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison www.centre-paul-strauss.fr Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison Barbara POIROT, Laïla WEISS IDE Service de Soins d Accompagnement Contexte Hôpital de jour de soins d accompagnement

Plus en détail

1 er au 07 Juin ENTRÉE GRATUITE TOURNOI DE TENNIS FÉMININ INTERNATIONAL I.T.F. 100.000$ openfeminindemarseille.com

1 er au 07 Juin ENTRÉE GRATUITE TOURNOI DE TENNIS FÉMININ INTERNATIONAL I.T.F. 100.000$ openfeminindemarseille.com EUROMEDITERRANEE - Bd de Dunkerque - Marseille! ENTRÉE GRATUITE 2015 1 er au 07 Juin conception graphique : CAMOPI 06 11 05 05 31 TOURNOI DE TENNIS FÉMININ INTERNATIONAL I.T.F. 100.000$ openfeminindemarseille.com

Plus en détail

Nouveau. Guide d utilisation du portail famille. Simplifiez vos démarches!

Nouveau. Guide d utilisation du portail famille. Simplifiez vos démarches! Simplifiez vos démarches! Le portail famille est un guichet de services en ligne, simple et gratuit, qui permet d effectuer directement vos démarches administratives via une connexion Internet, 24h/24,

Plus en détail

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Actes Journées Santé Travail du CISME Tome II 2012 Session 1 : Philosophie du travail en réseau Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Dr Lucette MIGNIEN Médecin du travail

Plus en détail

Enquête sur les situations d inaptitude

Enquête sur les situations d inaptitude Enquête sur les situations d inaptitude auprès des établissements de la Fonction Publique Hospitalière et du Secteur privé non lucratif de la région Rhône-Alpes Synthèse des principaux enseignements Janvier

Plus en détail