Education Thérapeutique (ETP)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Education Thérapeutique (ETP)"

Transcription

1 Education Thérapeutique (ETP) Enfant diabétique type I Marie Caron Infirmière puéricultrice référente en éducation thérapeutique Maryse Tamburro Cadre puéricultrice Centre initiateur de pompes à insuline Centre Hospitalier Gabriel Martin SAINT-PAUL de la REUNION

2 D E F I N I T I O N Selon l OMS: L éducation thérapeutique du patient vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.. Exemples: primo-découverte mise sous pompe Suivi en consultation ou bilans annuels

3 APPROCHE SYSTÉMIQUE D UN PROGRAMME D ETP Réaliser un diagnostic éducatif Évaluer les compétences acquises Assurer le suivi éducatif Mettre en œuvre le programme d éducation Négocier un contrat d éducation

4 REALISER LE DIAGNOSTIC EDUCATIF RECUEIL ET ANALYSE DES DONNÉES Objectifs :-connaître l enfant et ses parents pour répondre à une PEC globale - identifier ses besoins, ses potentialités, ses attentes - positionner l enfant et ses parents en véritables acteurs de soins Comprendre qui est cet enfant Evaluer ses besoins - ses potentialités

5 REALISER LE DIAGNOSTIC EDUCATIF RECUEIL DE DONNEES DE L ENFANT sa dimension socio-familiale : qui il est? identifier ses conditions de vie son environnement familial son mode de garde sa vie scolaire ses habitudes de vie ses activités extra scolaires.. sa dimension médicale: ce qu il a? ses antécédents familiaux personnels - médicaux/ histoire de la maladie sa dimension cognitive de la maladie: ce qu il sait? connaissances et représentations pour l Enfant et son entourage

6 REALISER LE DIAGNOSTIC EDUCATIF sa dimension sensori - psycho- motrice: capacités gestuelles sensorielles ce qu il sait faire? ce qu il ressent? sa dimension psycho affective: comment il vit sa maladie? son traitement? annonce et lors de l entretien : enfant et entourage son projet : ce qu il souhaite?

7 REALISER LE DIAGNOSTIC EDUCATIF ANALYSE Identifier les conditions de vie de l enfant Comprendre ce que l enfant ( et sa famille) sait et croit Identifier ses peurs, sa perception de facteurs de vulnérabilité, de stress Evaluer son savoir faire Déterminer avec l enfant les facteurs limitant et facilitant l acquisition et le maintien d auto-soins Identifier les difficultés d apprentissage Identifier son projet de vie Négocier entre ses priorités et celles du professionnel de santé

8 Dossier d éducation - diabète - PATIENT MEDECIN PRESCRIPTEUR Date de naissance : /./., âge :.. Nom :. Nom : Prénom : Prénom :. Nom Père : Nom Mère : Adresse : CENTRE HOSPITALIER GABRIEL MARTIN Adresse :... Service de Pédiatrie.. 38,rue Labourdonnais Code postal : Ville : Saint-Paul cedex Tél : / GSM :. Tel : / GSM :.. DIAGNOSTIC ÉDUCATIF Dimension socio-familiale : Vie chez : Scolarisé en : Activités sportives : Fratrie : Dimension médicale : Date découverte du diabète / /.. type. Antécédents : familiaux personnel Facteurs de risques :..

9 Dossier d éducation - diabète - Dimension cognitive : Qu est ce que le diabète représente? pour l enfant : pour l entourage : Avez-vous une idée du traitement nécessaire? Dimension sensori-motrice : Capacités gestuelles à réaliser une glycémie capillaire : enfant / mère / père / autre Capacités gestuelles à réaliser une recherche de cétone : enfant / mère / père / autre Capacités gestuelles à réaliser une injection : enfant / mère / père / autre Capacités à ressentir ou détecter : Une hypoglycémie simple : enfant / mère / père / autre Une hypoglycémie sévère : mère / père / autre Une hyperglycémie : enfant / mère / père / autre Une hyperglycémie avec cétose : enfant / mère / père / autre Capacités à réaliser des calculs : enfant / mère / père / autre

10 Dossier d éducation - diabète - Dimension psycho-affective : Vécu par rapport à l annonce du diabète : pour l enfant : pour l entourage :.... Projet de vie : pour l enfant : pour l entourage : Synthèse pour l enfant : pour l entourage :.... SUIVI du DIAGNOSTIC EDUCATIF pour l enfant : pour l entourage :....

11 ELABORER LE CONTRAT D EDUCATION OBJECTIFS Formuler avec l enfant et ses parents les compétences à acquérir en fonction de son projet et de la stratégie thérapeutique Négocier un contrat personnalisé d éducation Communiquer ces compétences aux professionnels de santé impliqués dans leur mise en œuvre et le suivi du patient

12 METTRE EN ŒUVRE L EDUCATION Sélectionner les contenus des séquences pédagogiques: théorie = savoir pratique = savoir-faire Sélectionner les méthodes et les techniques d apprentissage participatives Réaliser l éducation : séances individuelles et /ou collectives

13 EXPERIENCE DU CENTRE INITIATEUR MISE SOUS POMPE A INSULINE ET INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE CENTRE HOSPITALIER GABRIEL MARTIN SAINT- PAUL de la REUNION

14 I. Avant l'hospitalisation. Préparation des patients et de l'équipe soignante. II. L'hospitalisation. Diagnostic éducatif et séquences éducatives. Acquisition des compétences et évaluation. III. Après l'hospitalisation. suivi des parents et de l'équipe.

15 I - Avant l'hospitalisation Préparation auprès des enfants et des parents. Proposition/discussions/réflexions: cons / hospit Avantages/inconvénients de la pompe. Temps nécessaire pour décision. Visite du prestataire à domicile / à l hôpital: préformation (présentation, manipulation de la pompe, choix couleur et port de la pompe). Hospitalisation avec objectifs : nombre de glycémies, CAT avec pompe + Insulinothérapie Fonctionnelle.

16 I - Avant l'hospitalisation Préparation auprès de l'équipe. Formation pompe à insuline par prestataire de service.( PIDE ) Formation à l'insulinothérapie fonctionnelle par la diététicienne.( APS) Cadrage organisationnel équipe soignante de la semaine : accueil et PEC des enfants/famille,organisation à mettre en place ( procédure) Outils à disposition : protocoles, documentations... Programme détaillé de la semaine (théorie/pratique).

17 Planning Prévisionnel de la Semaine Présence Acteurs Formation dans l Unité pour Encadrement Equipe Paramédical Lundi Mardi Mercredi Education sportive après goûter avec éducateur sportif Jeudi Repas self Saint - Paul Vendredi Equipe SEPPIA : Médecin IDE 8h00-19h00 8h00-19h 8h00-17h30 8h00 19h30 pour formation équipe de nuit 8h00-13h Pédiatre 7h30-18h 8h00-18h 8h00-19h 8h00 18h 8h00 Diététicienne 11h30-12h30 11h30-12h30 11h30-12h30 11h-12h30/19h Puéricultrice 7H 17h 7h45 17h 7h45-17h 7h45-17h 7h45 13h Puéricultrice 7h00-17h 8h30-19h 8h 30-19h 8h30-19h 8h30-13h Cadre puer 7h00 18h 7h30 19h 7h30 18h 7h30 18H 7h30 Prestataire de pompes par intermittence toute la semaine

18 LUNDI 12 OCTOBRE 2009 : 8 h h 30 ; 14 h h 30 Matinée 8 h h 00 : MISE EN PLACE DES POMPES A INSULINE Mise en situation auprès des patients : Réglages de base, Programmation des débits de base, Programmation de l aide au calcul des bolus, Mise en place des cathéters, Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le petit déjeuner. 10 h h 00 : ELABORATON D UN DIAGNOSTIC EDUCATIF Mise en situation auprès des patients : entretien avec chaque patient Evaluation initiale de ses connaissances et de ses potentialités. 11 h h 00 : REUNION DE SYNTHESE AVEC LES FORMATEURS Rappel sur les paramètres d insulinothérapie fonctionnelle à calculer et à programmer dans la pompe. 12 h h 30 : Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le déjeuner. Mise en situation auprès des patients

19 LUNDI Après-midi 14 h h 30 : REUNION DE SYNTHESE AVEC LES FORMATEURS Validation du programme de formation des patients. 14 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS Participation à l animation des exposés interactifs. 14 h h 00 ; Présentation des participants et du programme d éducation 15 h h 30 ; Je décris le principe de la pompe portable à insuline et de l insulinothérapie fonctionnelle. 15 h h 00 ; Je prépare ma pompe portable à insuline. 16 h h 30 : Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le goûter Mise en situation auprès des patients 16 h h 00 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS Participation à l animation des exposés interactifs. 16 h h 45 ; J arrête temporairement ma pompe et je la remets en marche. 16 h h 00 ; Je décris les possibilités de port de la pompe.

20 MARDI 13 OCTOBRE 2009 : 8 h h 30 ; 14 h h 30 Matinée 8 h 30-9 h 30 : REGLAGES DES PARAMETRES DES POMPES Mise en situation auprès des patients : Programmation des débits de base, Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le petit déjeuner 9 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS Participation à l animation des travaux pratiques : 9 h h 00 ; Je programme l aide aux calculs des bolus. 10 h h 30 ; Je pratique mes bolus d insuline. 10 h h 00 ; Je programme mon schéma standard de débits de base. 11 h h 30 ; Je programme un débit de base temporaire. 11 h h 30 : Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le déjeuner. Mise en situation auprès des patients Evaluation des patients

21 Après-midi 14 h h 30 : SYNTHESE AVEC LES FORMATEURS Réajustement des différents paramètres de l insulinothérapie fonctionnelle. 14 h h 00 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS Participation à l animation des exposés interactifs. 14 h h 00 ; Je tiens à jour mon carnet de traitement. 15 h h 45 ; Je réagis en cas de malaise hypoglycémique. 15 h h 00 ; Je forme une personne ressource à traiter un coma hypoglycémique. 16 h h 30 : Programmation des paramètres et pratique du bolus pour le goûter Mise en situation auprès des patients Evaluation des patients 16 h h 15 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS Participation à l animation des exposés interactifs. 16 h h 15 ; Je reconnais les aliments apportant des glucides.

22 MERCREDI 14 OCTOBRE 2009 : 8 h h 30 ; 14 h h 30 Matinée 8 h 30-9 h 00 : MISE EN SITUATION AUPRES DES PATIENTS : PETIT DEJEUNER Evaluation de la tenue du carnet, de la programmation des débits de base, et de la programmation des paramètres et pratique du bolus pour le petit déjeuner par le patient. 9 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATENTS Participation à l animation des séquences pédagogiques avec les patients. 9 h h 15 ; Je calcule les glucides de mes repas. 10 h h 30 ; Je décris les règles de remplacement du réservoir de la pompe et de mon micro-perfuseur. 10 h h 30 ; Je remplace le réservoir de ma pompe et mon micro-perfuseur. 11 h h 30 : MISE EN SITUATION AUPRES DES PATIENTS : DEJEUNER Evaluation de la tenue du carnet, de la programmation des débits de base, du calcul des glucides du déjeuner et de la programmation des paramètres et pratique du bolus pour le petit déjeuner par le patient. Après-midi 14 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATIENTS 14 h h 00 : Participation à l évaluation des patients à l atelier pratique : Je remplace le réservoir de ma pompe et mon micro-perfuseur. 16 h h 30 : Participation à l animation de l atelier pratique : Je pratique des activités physiques.

23 JEUDI 15 OCTOBRE 2008 : 8 h h 30 ; 14 h h 30 Matinée: 8 h 30-9 h 00 : MISE EN SITUATION AUPRES DES PATIENTS : PETIT DEJEUNER Evaluation de la tenue du carnet, de la programmation des débits de base, du calcul des glucides et de la programmation des paramètres et pratique du bolus pour le petit déjeuner par le patient. 9 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATENTS Participation à la situation d apprentissage avec les patients. 9 h h 15 ; J équilibre mes repas. 10 h h 00 ; Je calcule mes besoins en insuline selon les glucides de mes repas 11 h h 45 ; J explique comment je vis avec ma pompe à insuline. 11 h h 30 : MISE EN SITUATION AUPRES DES PATIENTS : DEJEUNER Evaluation de la tenue du carnet, du calcul des glucides du déjeuner et de la programmation des paramètres et pratique du bolus pour le déjeuner par le patient. Après-midi 14 h h 30 : SYNTHESE AVEC LES FORMATEURS Le réajustement des paramètres de l insulinothérapie fonctionnelle selon les résultats 14 h h 30 : PARTICIPATION AU PROGRAMME EDUCATIF DES PATENTS Participation à l animation des séquences pédagogiques. 14 h h 15 ; Je réagis en cas d hyperglycémie. 15 h h 45 ; Je réagis en cas de messages d alerte ou d alarme. 15 h h 00 ; Je décris le protocole de traitement en cas de panne de pompe. 16 h h 30 ; Je constitue ma trousse de secours.

24 VENDREDI 16 OCTOBRE 2009 : 8 h h 00 Matinée : 8 h 30-9 h 00 MISE EN SITUATION AUPRES DES PATIENTS : PETIT DEJEUNER Evaluation: de la tenue du carnet, de la programmation des débits de base, du calcul des glucides,de la programmation des paramètres et pratique bolus pour le petit déjeuner par le patient. 9h00-11h30 : PARTICIPATION A L ANIMATION DES SEQUENCES PEDAGOGIQUES Atelier pratique individuel sur : - le changement de réservoir et de micro-perfuseur, - la composition de la trousse de secours, la chek list du matériel. - évaluation des compétences du patient et mise en place du suivi. - la préparation à la sortie: matériel, ordonnances, RV consult.. 11 h h 00 : SYNTHESE AVEC LES FORMATEURS Evaluation du programme de formation par les participants. Evaluation des compétences acquises.

25 II - L'hospitalisation Accueil des participants. Pose des cathéters à l'arrivée = mise en situation auprès des patients. Présentation du groupe PEC spécifique Présentation du programme de la semaine.

26 Diagnostic éducatif de chaque enfant / famille. Évaluation initiale et continue de ses connaissances Evaluation de ses potentialités ( âge capacités cognitives et gestuelles motivation ). II - L'hospitalisation Séquences éducatives. Collectives et individuelles. Réajustement en fonction des besoins de chacun.

27 II - L'hospitalisation Séquences éducatives. Objectifs de la séquence. Lieu du déroulement. Durée de l'intervention. Intervenant. Méthode : Outils d'éducation. Évaluation : Outils d'évaluation.

28 II - L'hospitalisation Séquences éducatives : Apports théoriques, ateliers pratiques : exemples - manipulation de la pompe, pratiquer un bolus... - gérer les quantités de glucides au moment des repas. Groupe de parole, séance sportive, sortie au self. Chaque moment de la vie quotidienne fait école: repas, loisirs, sommeil, gestion des hypo-hyper,sport, sortie repas..

29 II - L'hospitalisation Principales compétences à acquérir : Appropriation des pompes à insuline : pratique bolus repas (IF)/correction, programmation débit de base, port de la pompe Changement réservoir, purge de la tubulure, pose cathéter. Réaction face à une hypo-hyper glycémie.

30 II - L'hospitalisation Principales compétences à acquérir : Composition d'une trousse de secours. Tenue du carnet de suivi. Reconnaissance et Calculs des glucides ( IF).

31 II - L'hospitalisation L'évaluation. Évaluation tout au long de la semaine et en fin de séjour (grille, questionnaire). Le contrat de sécurité doit être respecté avant d'autoriser la sortie.

32 II - L'hospitalisation Formation/accompagnement de l'équipe soignante. Par l'équipe d'éducation: pédiatre/ cadre/ référentes diabétologie/diététicienne action/formation tout au long de la semaine. Par le prestataire de service.

33 III - Après l'hospitalisation Pour la diade enfant / parents. Suivi en consultation (rapprochée au début). Pédiatre joignable au téléphone (24h/24). Dossier individuel de suivi dans le service (appel tél) Équipe : référents et soignants à l'hôpital Prestataires de service : suivi, matériel (renouvellement panne).

34 III - Après l'hospitalisation Équipe. Debriefing Réajustement en fonction des évaluations : points forts/points faibles. Formation continue de l'équipe et des nouveaux arrivants aux pompes/if (théorie et pratique).

35 EVALUER L ATTEINTE DES OBJECTIFS A tout moment du déroulement et en fin de chaque programme éducatif nécessaire à l évolution et à la PEC de la maladie diabétique: - faire le point sur les compétences acquises le vécu de la maladie les capacités d agir les adaptations sociales ( sportsexualité etc ) - actualiser le diagnostic éducatif

36 EVALUER L ATTEINTE DES OBJECTIFS - permettre à l enfant (et à sa famille) d exprimer son point de vue sur le processus éducatif et son organisation en tant qu acteur de soins - juger de la pertinence du diagnostic éducatif et de l acquisition des compétences - organiser la coordination avec les professionnels de santé - proposer au patient une nouvelle offre d éducation

37 «PRATIQUES AVANCEES» INFIRMIERE PARCOURS EXISTANTS Dans le cadre de la réforme L.M.D. Master Sciences Cliniques Infirmières Diplôme Universitaire Education Maladies Chroniques ( Saint-Denis de la Réunion)

38 Merci pour votre présence votre écoute votre participation Equipe Diabétologie Infantile Centre Hospitalier Gabriel Martin SAINT PAUL DE LA REUNION

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

Programme de formation infirmier (1/8)

Programme de formation infirmier (1/8) Programme de formation infirmier (1/8) Semaine 1 Objectifs : acquisition des bases du diabète => physiopathologie et traitement Lundi Mardi Ø Accueil par délégant/délégués Ø Présentation de l équipe des

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

L Éducation thérapeutique du patient (etp)

L Éducation thérapeutique du patient (etp) L Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) Préface La maladie chronique a un impact important sur la vie quotidienne du patient et de son entourage (changement du mode de vie, prise quotidienne d un traitement,

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN?

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 4, D.

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE Qu est ce que la santé? Définition OMS 1948: absence de maladie et bien être physique mental et social complet Définition refusée par le ministère de la santé 13 millions de malades

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

Décret n 2010-1229 du 19 octobre

Décret n 2010-1229 du 19 octobre Télémédecine et diabète : le plan d éducation personnalisé électronique para médical (epep) Lydie Canipel Colloque TIC Santé 2011, 8 et 9 février 2011, Paris Décret n 2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif

Plus en détail

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés?

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? Pilar Léger, psychologue au CRCM pédiatrique de Nantes 4èmes rencontres ETP, Lyon 14 Novembre 2014 Définition

Plus en détail

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: Sandrine Dias: CI IDE JFIC La Baule 15 et 16 sept 2011 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance Cycle réservé aux professionnels * travaillant en crèche, haltegarderie, multi-accueil... Salariés dont le niveau de diplôme est inférieur ou égal au niveau V (www.cncp.gouv.fr) Etre professionnel dans

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Travailler ensemble en éducation thérapeutique. Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C

Travailler ensemble en éducation thérapeutique. Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C , un outil de médiation pour faciliter l intégration de l enfant avec un diabète de type 1 en milieu scolaire Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C

Plus en détail

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers du C.H.R.U. de Montpellier Tableau ci-dessus rempli par le coordonnateur des stages Discipline IFSI : Etablissement : Mise à Jour LIVRET D'ACCUEIL Stage étudiants

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 RéSEAUX DE SANTé CANCéROLOGIE GéRONTOLOGIE SOINS PALLIATIFS DU VAL D OISE CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 N agrément formation continue : 119 504 04 595 N agrément OGDPC : 4330 https://www.ogdpc.fr/ Programme

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015 DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION Gestionnaire nouvellement nommé Année 2014-2015 Guide d utilisation : Ce dossier comprend : Une grille de positionnement Le plan de formation (PIF) dans lequel,

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement*

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* Diagnostic infirmier : risque de prise en charge inefficace du programme thérapeutique. Identification

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES

INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES PREPARATION AU CONCOURS D ENTREE DANS LES IFAP Tests de niveau Préparation longue au concours de Mars. Préparation accélérée au concours

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

Dossier d inscription pour l entrée à l école maternelle Petite section, école élémentaire CP ou pour tout nouvel arrivant sur la commune.

Dossier d inscription pour l entrée à l école maternelle Petite section, école élémentaire CP ou pour tout nouvel arrivant sur la commune. DOSSIER D INSCRIPTION SCOLAIRE Année scolaire 2016-2017 Dossier d inscription pour l entrée à l école Petite section, école élémentaire CP ou pour tout nouvel arrivant sur la commune. A partir de quel

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur Retour d expérience Education thérapeutique du patient Le contexte: la Fondation Bon Sauveur La Fondation Bon Sauveur est un établissement de soins en santé mentale situé dans les Côtes d Armor (Guingamp-

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

Définition 6.1 : Compétences (1/2)

Définition 6.1 : Compétences (1/2) Définition 6.1 : Compétences (1/2) «Caractéristique positive d'un individu témoignant de sa capacité à accomplir certaines tâches. Les compétences sont d'une très grande diversité. ( ) Certaines compétences

Plus en détail

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports.

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports. Bien dans le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps Livret des acteurs du dispositif Rennes Office des sports 1 Bien dans Livret des acteurs du dispositif Sommaire Préambule Pourquoi

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie Mylène Fillion Responsable de l'hôpital de jour des Peupliers

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION

PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION 1 RENFORCEMENT DES COMPETENCES POUR ACCEDER PAR LE BIAIS DE LA VAE A L OBTENTION DU DIPLOME D ETAT AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PUBLIC Professionnels des structures d accueil de la

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE

FORMATION INFIRMIERE FORMATION INFIRMIERE UN NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION Sources : documents de travail de la DHOS (de décembre 2008 à mars 2009) LE POURQUOI DE LA REINGENERIE DE LA FORMATION LMD ECTS Ministère de l enseignement

Plus en détail

Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J.

Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J. Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J.REGNIER, H.AMGHAR, S.GAMBINO E.BOUDROT, E.DANTOU-ROBIN, C.GILBERT

Plus en détail

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Responsable Pédagogique : - Chantal Eymard - MCF HDR AMU - Danielle Orsini, directrice des Instituts de Formation des Cadres de

Plus en détail

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées.

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Un nouveau programme de formation Quand? Pourquoi? Comment? Quels impacts?

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

Dossier d inscription English Club Année 2015-2016

Dossier d inscription English Club Année 2015-2016 Dossier d inscription English Club Année 2015-2016.. Photo de l enfant I. Information de l élève ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------/---------/-------

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Groupe scolaire Lucie AUBRAC

Groupe scolaire Lucie AUBRAC Demande d'inscription aux écoles et /ou aux activités périscolaires Groupe scolaire Lucie AUBRAC Année scolaire 2014-2015 L'inscription à l'école maternelle des enfants ayant atteint l'âge n'est pas toujours

Plus en détail

Le meilleur chemin pour nous contacter?

Le meilleur chemin pour nous contacter? Le meilleur chemin pour nous contacter? Vous avez des questions sur les soins à domicile? Vous avez besoin de services ou de soins particuliers? N hésitez pas à nous contacter pour trouver ensemble la

Plus en détail

PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX

PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX Favoriser la mise en œuvre de la bientraitance pour une meilleure qualité de vie des usagers Durée (1 jour) : LUNDI 7 DECEMBRE

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Un nouveau référentiel de formation pour les étudiants infirmiers (31 juillet 2009)

Un nouveau référentiel de formation pour les étudiants infirmiers (31 juillet 2009) Un nouveau référentiel de formation pour les étudiants infirmiers (31 juillet 2009) Quelles implications pour les IDE de santé au travail? Équipe pédagogique IFSI Versailles Février 2014 1 Plan Pourquoi

Plus en détail

L éducation thérapeutique en addictologie

L éducation thérapeutique en addictologie L éducation thérapeutique en addictologie Dr Philippe DUMAS Dr Bernard STEFANI Praticiens hospitaliers Addictologues CSAPA La caravelle Hôpital de Grasse Qu est ce que l ETP? Un processus continu dont

Plus en détail

15 F 13 F 04/20 07/20

15 F 13 F 04/20 07/20 04/2015 F 07/2013 F Notre mission... est de sauver des vies humaines et de préserver la santé de personnes en détresse, par le biais d hélicoptères de sauvetage et d avions sanitaires, 365j/an au Luxembourg,

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

Dans le cadre d une préparation au BPJEPS «Activités Physiques pour Tous» en contrat de professionnalisation

Dans le cadre d une préparation au BPJEPS «Activités Physiques pour Tous» en contrat de professionnalisation PRE-FORMATION AUX METIERS DU SPORT ET DE L ANIMATION & CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL (CQP) «Animateur de Loisir Sportif» en partenariat avec le Comité Régional EPMM Picardie Dans le cadre d

Plus en détail

Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac

Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac 1. Les bases du projet 2014-2016 : 5 priorités ont été définies dans le cadre du PLF du territoire Le Marsan Landes

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR UNE OFFRE DE STAGES QUALIFIANTS

RECOMMANDATIONS POUR UNE OFFRE DE STAGES QUALIFIANTS Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Ministère de la santé et des sports DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES CENTRE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 DOSSIER ADMINISTRATIF DU PATIENT A renvoyer à Christine ANDRIEUX 18, rue Roger Salengro 95580 MARGENCY Tél 01.34.27.42.09 Fax

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES MINISTERE CHARGE DE L EDUCATION NATIONALE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE DIPLÔME D'ETAT DE MONITEUR EDUCATEUR LIVRET DE PRÉSENTATION DES ACQUIS

Plus en détail

FORMATION Education Thérapeutique

FORMATION Education Thérapeutique FORMATION Education Thérapeutique La (MRSS) a pour objectif de porter, concevoir et accueillir les dispositifs permettant l amélioration des prises en charge des patients, par la coordination des acteurs

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

FICHE DE POSTE INFIRMIERE SANTE AU TRAVAIL

FICHE DE POSTE INFIRMIERE SANTE AU TRAVAIL FICHE DE POSTE Intitulé du poste INFIRMIERE SANTE AU TRAVAIL Identification du service Localisation : Le service de Santé au travail se situe au pavillon 6 dans le parc de la Fondation Sabatié. Le service

Plus en détail

Ecole Privée Année scolaire 2015-2016 Sainte Marguerite Nom et Prénom de l élève :. Né(e) le à... Département :... Nationalité Classe :

Ecole Privée Année scolaire 2015-2016 Sainte Marguerite Nom et Prénom de l élève :. Né(e) le à... Département :... Nationalité Classe : Nom et Prénom de l élève :. Né(e) le à..... Département :.... Nationalité Classe : Frères ou sœurs inscrits à l école privée : Frères ou sœurs : MERE Code postal :.. Ville :... Email : Tel travail :..

Plus en détail

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ!

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ! Animer ses réunions efficacemment (1 J) Prévenir les RPS (1 J) Mobiliser son intelligence émotionnelle (1 J) Conduire ses 2 entretiens (2 J) Développer son Leadership (1 J) Piloter efficacement une équipe

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

Plan de formation Diététicien(ne) Comprenant 70 h de tutorat + 70h de formation

Plan de formation Diététicien(ne) Comprenant 70 h de tutorat + 70h de formation Plan de formation Diététicien(ne) Comprenant 70 h de tutorat + 70h de formation Objectifs Semaine 1 «Immersion» (tutorat) Le franchisé découvre son salarié (implication, motivation ) Découverte pour le

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

Le jeune diabétique à l école

Le jeune diabétique à l école Le jeune diabétique à l école Défis et Solutions Prof. Marc Maes Equipe de diabétologie pédiatrique Centre de convention Cliniques Universitaires St Luc 1200 Bruxelles Marc.Maes@uclouvain.be Le jeune diabétique

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail 1 INTITULE Unité : EDF SA ERDF Sous-unité d affectation : Famille professionnelle : Médico-social Métier : Infirmier Intitulé de l emploi

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20 INSPECTION ACADÉMIQUE DE SAÔNE-ET-LOIRE MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES Renouvellement à l identique Modification PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLAIRE D

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I CI-JOINT A REMPLIR ET A RETOURNER AU SERVICE SCOLAIRE DE LA MAIRIE. Protocole d'accueil Individualisé. 1ère partie à remplir et signer par les parents. 2ème partie à remplir

Plus en détail

Formation Certifiante à l Ennéagramme

Formation Certifiante à l Ennéagramme Formation Certifiante à l Ennéagramme formation 2015 2016 Ressources Humaines Relation d Aide - Coaching - Management qui débouche sur un diplôme de coach, en fin de troisième cycle. Seul diplôme français

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail