La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies"

Transcription

1 U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY Diabétologie CH Louis Pasteur DOLE (Jura)

2 Introduction L activité physique (AP) n est pas un traitement direct du diabète de type 1 comme dans le DT2 : au contraire possibilité de déséquilibre avec hypoglycémies le plus souvent en augmentant l effet de l insuline. Savoir adapter son traitement Les «nouvelles technologies» La Pompe à insuline existe depuis > de 20 ans et est prise en charge sous conditions par la sécurité sociale depuis 2000 L enregistrement en continu de la glycémie est disponible depuis 1999 mais pas de prise en charge sécu jusqu à présent Notre expérience acquise sur le terrain: stages «Sports et Diabète» adultes et «Diabet allo»pour ados

3 Le diabète de type 1 Maladie auto-immune responsable de la destruction des cellules β des îlots de Langerhans du pancréas entraînant une perte de la sécrétion d insuline L insuline, seule hormone hypoglycémiante, sert à réguler la glycémie sanguine pour la maintenir à un taux normal Avant les repas 0,70 à 1,10g/l Après les repas < 1,40 g/l Le traitement vise à reproduire le mieux possible la sécrétion physiologique d insuline

4 Sécrétion d insuline au cours d une journée Watkins et al. Diabetes and its Management, Ed. 6. Blackwell Publishing, 2003; Pickup & Williams. Slide Atlas of Diabetes. Blackwell Publishing, 2004 sécrétion permanente : basale assure une glycémie normale à jeun pic au moment du repas : bolus métabolise glucides alimentaires

5 Le diabète de type 1 Multi-injections d insulines / jour Insulines basales : durée d action 12 à 24H, en 1 ou 2 injections (Lantus, Levemir ) une fois injectées, impossibilité de modifier leur durée d action Insulines bolus rapides : à injecter avant ou début repas, action rapide (#10min) et durée courte (#3H) (Apidra, Humalog, Novorapid ) La Pompe à insuline permet elle de moduler en temps réel les doses d insuline?

6 Le diabète de type 1 Auto surveillance glycémique Réalisation de glycémies capillaires grâce à un lecteur de glycémie Plusieurs fois/j Info limitée car discontinue Faisabilité variable selon les sports, les conditions météo La lecture des glycémies en continue est elle plus informative?

7 Action de l Activité Physique (AP) L AP fait baisser les glycémies et diminuer les besoins en insuline pendant et dans les heures qui suivent l effort d autant plus que l effort est long, intense et répété sur plusieurs jours consécutifs La gestion du diabète doit être adaptée pour les AP >1heure sur un ou plusieurs paramètres doses d insuline alimentation fréquence des glycémies capillaires

8 Pompes à Insuline

9 Fonctionnement de la pompe(1) C est un système qui délivre en permanence de l insuline rapide par voie sous cutanée avec des débits et quantités réglables Débit de Base (DB): 1 ou plusieurs DB/24H Ex : de 8H à 20H DB=2u/h et 20 à 8H DB=1.5u/h Débit temporaire (DBT): réduction du DB pendant une durée déterminée Ex : marche active pendant 2H; DBT à 50% pendant 3H (1H avant de débuter la marche et pdt) Les Bolus sont injectés lors des repas ou en rattrapage

10 Lors d un effort (2) Ex: ski de fond le matin de 9 à 12h Avec Pompe : utilisation du DBT* de 8 à 12h pour prévenir hypo puis reprise DB habituel Sans pompe : gestion plus difficile car risque d hypo d effort si pas diminution de la basale risque d hyperglycémie après midi et nuit si diminution, * le DB ne doit pas être interrompu plus d une heure pour limiter le risque de cétose

11 Avantages et inconvénients de la pompe Bonne flexibilité : permet des modifications en temps réel de l administration de l insuline Moins d hypoglycémies et donc de resucrage «Un fil à la patte» avec risque de décollement-arrachage cathé nécessitant d avoir avec soi du matériel de rechange et des stylos à insuline + aiguilles SC pour prendre le relais éventuel Peu pratique pour certains sports ( aquatiques, combat, altitude)

12 LA MESURE EN CONTINU DE LA GLYCÉMIE (MCG) Avoir un film de la glycémie qui se déroule en temps réel et/ou en rétrospectif

13 Avec la MCG, «Vous savez d où vous venez et vous prévoyez où vous aller!» Auto surveillance glycémique (ASG) traditionnelle = mesures ponctuelles Fluctuations réelles de la glycémie sur 24H

14 Fonctionnement (1) Mesure le glucose dans le liquide interstitiel entre les cellules et pas directement dans le sang avec un délai entre les deux de 5 à 10 minutes La glycémie instantanée est donc estimée à partir d un algorithme moins fiable dans les zones basses de la glycémie Calibration indispensable pour étalonner le système à l aide d auto mesures de la glycémie capillaire Transmission par radiofréquences (toutes les 1 à 5 min selon les modèles) à un récepteur porté par le patient Systèmes d alarmes et indicateurs de tendances (flèches) pour détecter évolution vers hypo ou hyper glycémie

15 Capteurs disponibles Medtronic Paradigm véo (6 jours) 1 mesure/10 sec et affichage moyenne/5 min 2 calibrations/24 H Dexcom Seven + (7 jours) 2 calibrations/24 H Conditions utilisation Θ entre 10 à 41 1 mesure annoncée /5 min Couplé pompe Animas Vibe ABBOTT : Navigator I et II (5 jours) 6 calibrations sur 5 jours 1 affichage/min Lecteur de glycémie incorporé Transmetteur résistant à l eau (max 1m de profondeur pendant 45 minutes) 15

16 En pratique, sur l écran Courbe des dernières glycémies sur 24H, 3H.. et possibilité de voir les taux des glycémies flèche de Tendance / / Glycémie actuelle

17 Gestion des indicateurs de tendance lors d une AP Pas de flèche sur l écran : glycémie stable, pas de changement de dose Éventuellement collation si AP intense et de longue durée Flèche : Collation et/ou diminuer DB si pompe Flèche : Savoir être patient et attendre 5-10 minutes, soit 1 ou 2 points supplémentaires sur la courbe, pour voir comment évolue la tendance avant de faire un rattrapage Si sensation hypo et glycémie normale sur l écran, faire une glycémie capillaire

18 Avantages et inconvénients de la MCG Avantages Mieux connaître les glycémies passées y compris nocturnes pour prévoir le traitement Visualiser la tendance en cours pour prévenir et/ou diminuer le temps en hypo et hyper Diminuer l Auto surveillance glycémique intermittente Inconvénients Défaillance technique: perte du capteur (transpiration, arraché..) Possibilité de discordance entre glycémie affichée et réelle invitant à un contrôle par bandelette avant modification du traitement Cout actuel élevé non remboursé (mise à disposition temporaire via certains services de diabéto)

19 Exemple: stage Sports et Diabète, Journée VTT Montées raide raides 10 min après début activité 1 madeleine 10 min plus tard 1 briquette de jus de fruit 1 barre de céréales 30 min après reprise, 1 briquette de jus de fruit 1 barre de céréales 1H40 après, glycémie 0.73g/l 1 briquette de jus de fruit Analyse détaillée des effets de suppléments alimentaires sur la glycémie

20 Utilisations lors des stages Sports et Diabète Encadrement médical expérimenté Pose de capteurs aux volontaires Interprétation en continu durant le stage avec discussion patient et soignant(s) Patients: conseils et apprentissage en direct à la différence du différé des consultations Soignants : Formation technique au fonctionnement continu du capteur Interprétation et conseils en situation réelle, avec retours d expérience Mieux connaître les besoins et le vécu des patients

21 Apport des nouvelles technologies: conclusions 1 La pompe : permettre l adaptation de la dose d insuline aux effets glycémiques de l effort en temps réel La MCG : observer en continu les effets de l effort et du traitement sur la glycémie de l ensemble de la journée analyser le présent et anticiper l avenir Moins d hypo et d hyper Moins de resucrage Gain de temps Meilleure performance sportive Meilleure qualité de vie

22 Apport des nouvelles technologies: conclusions 2 technique A la condition d un double apprentissage: d interprétation des résultats pour adapter correctement les doses d insuline et l alimentation aux informations Prendre du temps pour interpréter les résultats et se forger une expérience

23 Dr Etienne Mollet L équipe du 5B CH Dole, Diabet allo et à tous les diabétiques qui ont «souffert» avec moi et m ont tant appris sur le diabète

Comment gérer son diabète pendant une activité physique

Comment gérer son diabète pendant une activité physique U S Union D Sports & Diabète Comment gérer son diabète pendant une activité physique Le Diabète de type 1 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY Service de Diabétologie CH Louis Pasteur Réseau Gentiane (réseau diabète

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN?

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 4, D.

Plus en détail

Vous avez dit Insulinothérapie fonctionnelle?

Vous avez dit Insulinothérapie fonctionnelle? Vous avez dit Insulinothérapie fonctionnelle? Dans les locaux rénovés de la Clinique Médicale B, à l Hôpital Civil de Strasbourg, une nouvelle méthode d apprentissage du traitement par insuline appelée

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

Date d élaboration : Date de reconduction :

Date d élaboration : Date de reconduction : PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ DIABÈTE INSULINO-DÉPENDANT Date d élaboration : Date de reconduction : Nom : Prénom : Né(e): Poids : Classe : Fréquente : garderie cantine activités périscolaires transports

Plus en détail

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine CENTRE HOSPALIER UNIVERSAIRE VAUDOIS - 1011 Lausanne Service de médecine Centre des Maladies Cardio-vasculaires et métaboliques Service d endocrinologie, diabétologie et métabolisme Gestion de l insuline

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Le glucose présent dans le sang provient: des aliments contenant des glucides ingérés au moment des repas du foie: Le foie produit

Plus en détail

LO G I C IE L D E PR IS E E N C H A R G E D U D IA B È TE

LO G I C IE L D E PR IS E E N C H A R G E D U D IA B È TE LO G I C IE L D E PR IS E E N C H A R G E D U D IA B È TE Guide d'interprétation des rapports Report Interpretation Guide Guide d'interprétation des rapports CareLink Pro 2007 Medtronic MiniMed. Tous droits

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE Années 1970-1980 : l avènement de la microélectronique et de l informatique. Avec le développement de partenariats entre firmes d électronique et industriels du DM, les

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

REPONSES. Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline.

REPONSES. Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline. REPONSES Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline. Veuillez entourer les bonnes réponses. (Il peut y avoir plusieurs bonnes réponses pour certaines questions.) Endocrinologie,

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Le jeune diabétique à l école

Le jeune diabétique à l école Le jeune diabétique à l école Défis et Solutions Prof. Marc Maes Equipe de diabétologie pédiatrique Centre de convention Cliniques Universitaires St Luc 1200 Bruxelles Marc.Maes@uclouvain.be Le jeune diabétique

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES FAUSSES CERTITUDES Quelques exemples - Le chocolat est plus hyperglycémiant que

Plus en détail

Le diabète au quotidien

Le diabète au quotidien Le diabète au quotidien La fièvre et les maladies intercurrentes L alimentation Les activités s sportives Les fêtes et les sorties Le tabac, l alcool, l la contraception Maurice nov 2010 1 La fièvre et

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

Réanimation Médicale. place un protocole?

Réanimation Médicale. place un protocole? Insulinothérapie intensive e en Réanimation Médicale Comment élaborer et mettre en place un protocole? L expérience nancéienne Sarah Tincelin - Isabelle Robinet Martine Lesny - Claire Méjean Service de

Plus en détail

Maniement des insulines

Maniement des insulines Journées d Actualités Thérapeutiques Metz, 18 Octobre 2003 Maniement des insulines Michèle FLORIOT Hôpital Jeanne d Arc, CHU de Nancy Les insulines (cf listing) Humalog Moment de l injection S.C. 1 2 3

Plus en détail

Insuline dans la pratique infirmière

Insuline dans la pratique infirmière 1/5 1 ) OBJECTIF(S) : Modalités pratiques d utilisation de l insuline. 2 ) DOMAINE D APPLICATION : Fédération inter hospitalière de cardiologie Réseau CardioRance 3 ) LES PERSONNELS CONCERNES : IDE 4 )

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Guide d insuline basale.

Guide d insuline basale. Guide basale. Déterminez votre optimale. Ligne d'appel à votre service Nom:......... :... Si vous avez des questions, vous pouvez téléphoner 24h/24 et 7j/7 au numéro vert B-GLA 09 12 01 Bien vivre avec

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir!

Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir! Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir! faisons le point Alexis Sabourin, MD Présenté dans le cadre de la conférence : L endocrinologie, Fédération des médecins omnipraticiens du Québec,

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

Diabète Sucré. Généralités 1. Problème de santé publique: Deux maladies différentes :

Diabète Sucré. Généralités 1. Problème de santé publique: Deux maladies différentes : Diabète Sucré Généralités 1 Problème de santé publique: Mal. en expansion : augmente parallèlement au vieillissement à la sédentarité et à l obésité 3% de la population en France(2 500 000) + les non diagnostiqués

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

Les hypoglycémies du diabétique. Pr Régis Coutant, Angers

Les hypoglycémies du diabétique. Pr Régis Coutant, Angers Les hypoglycémies du diabétique Pr Régis Coutant, Angers Définitions (1) Glycémie inférieure à une valeur entraînant : une réponse détectable des hormones contre régulatrices (#70 mg/dl chez le sujet normal)(épinéphrine,

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Evaluation des connaissances

Evaluation des connaissances Evaluation des connaissances Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline. Veuillez entourer les bonnes réponses. (Il peut y avoir plusieurs bonnes réponses pour certaines

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005)

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) Mots-clés : Insulinothérapie. Références : L insulinothérapie fonctionnelle J.J.Grimm, Masson Ed., 1999

Plus en détail

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature Diabète de type 1 et haute montagne Revue de la littérature Contre-indications absolues Diabète mal équilibré : hypoglycémies sévères mal ressenties, acido-cétose. Présence de complications du diabète

Plus en détail

mon Carnet de Liaison et d autosurveillance

mon Carnet de Liaison et d autosurveillance mon Carnet de Liaison et d autosurveillance DIABèTE GESTATIONNEL mon Carnet de Liaison et d autosurveillance diabète gestationnel Mes rendez-vous Gynécologue-obstétricien Nom :... Dates Horaires Lieu Prénom

Plus en détail

DIABETE ET INSULINE MODE D EMPLOI...

DIABETE ET INSULINE MODE D EMPLOI... DIABETE ET INSULINE MODE D EMPLOI... Les indications du traitement par insuline INDICATIONS DU TRT PAR INSULINE 1. Diabète de type 1 2. Diabète de type 2 Contre-indications du Trt ADO Si hyperglycémie

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

- L entourage, notamment un proche vivant avec le patient, est associé à la démarche éducative chaque fois que possible ou nécessaire.

- L entourage, notamment un proche vivant avec le patient, est associé à la démarche éducative chaque fois que possible ou nécessaire. Comité Scientifique du Réseau DIAMIP Groupe «Education thérapeutique du patient» Recommandations pour les sites participant à la prise en charge diabétologique I PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT I - 1 Objectifs

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

Les insulines. Dr N.Sales Ausias

Les insulines. Dr N.Sales Ausias Les insulines Dr N.Sales Ausias Plan Généralités I / Produits d action rapide a/ Insuline d action rapide b/ Analogue d action rapide II / Produits d action intermédiaire a/ Insuline b/ Mélanges Insulines

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

Terminaux d atelier Suivi de production - F4 -

Terminaux d atelier Suivi de production - F4 - Terminaux d atelier Suivi de production - F4 - Ce module permet la mise en œuvre de terminaux en atelier avec possibilité de lecture de code à barres. Comprend également le suivi de l état d avancement

Plus en détail

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2.

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. La première question que je vais poser à Éric Renard est

Plus en détail

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions Introduction Se nourrir de façon équilibrée, boire en assez grande quantité et bouger suffisamment: telles sont les pièces maîtresses d une

Plus en détail

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.medecinedusport.fr Médecine du Sport Nutrition du Sportif INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL

Plus en détail

Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2

Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2 Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2 Séverine VINCENT http://www.fmc-tourcoing.org http://www.formunof.org http://www.rdo-lille.org L ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Avertissement Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Si vous fouillez un peu dans votre appareil photo, vous êtes surement déjà tombé sur un graphique un peu

Plus en détail

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence.

Partir en voyage. Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Partir en voyage Comme tout bon voyageur, les personnes diabétiques doivent prévoir d avance leurs déplacements et se préparer en conséquence. Tout voyageur diabétique devrait s identifier comme étant

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Dosage de l HbA 1c Comme vous le savez, il est essentiel de bien maintenir votre glycémie près des valeurs normales pour

Plus en détail

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Aide et Soins à Domicile, c est Un réseau de professionnels de l aide et des soins qui ont pour objectif de proposer

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

GUIDE DE NUTRITION AVANCÉ POUR UN TRIATHLON PLUS RAPIDE

GUIDE DE NUTRITION AVANCÉ POUR UN TRIATHLON PLUS RAPIDE GUIDE DE NUTRITION AVANCÉ POUR UN TRIATHLON PLUS RAPIDE Guide gratuit! 2015/2016 For beginner to pro Guides pour autres sports : www.highfive.co.uk POURQUOI UTILISER LA NUTRITION SPORTIVE? La nutrition

Plus en détail

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage Manuel d utilisation Introduction Ce logiciel, à télécharger sur le site www.photosphere.fr, a été réalisé

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

Erreur d administration d insuline analysée avec la méthode REMED EPSMR Septembre 2009 Anne-céline Ballet Présentation d un cas suivant la méthode REMED Une REMED c est quoi? Revue d une Erreur MEDicamenteuse

Plus en détail

Oui à la diète! Non au diabète!

Oui à la diète! Non au diabète! Oui à la diète! Non au diabète! Introduction Le diabète sucré est une maladie définie par la tendance à avoir trop de sucre dans le sang. La mesure de ce taux de sucre s'appelle la glycémie. Le diabète

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

INSULINE IV DID OU DNID avec glycémies > 2 g

INSULINE IV DID OU DNID avec glycémies > 2 g 1/5 1 ) OBJECTIF(S) : Modalités pratiques d utilisation de l insuline en intra-veineux. 2 ) DOMAINE D APPLICATION : Fédération inter hospitalière de cardiologie Réseau Cardio Rance 3 ) LES PERSONNELS CONCERNES

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Cours théorique PP1 BBTB Sophie Mieszkin Introduction aux tables de plongée Lors de la plongée l azote n est pas éliminé par l organisme Pour l éliminer

Plus en détail

Programme de formation infirmier (1/8)

Programme de formation infirmier (1/8) Programme de formation infirmier (1/8) Semaine 1 Objectifs : acquisition des bases du diabète => physiopathologie et traitement Lundi Mardi Ø Accueil par délégant/délégués Ø Présentation de l équipe des

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Version 2012-09 1 800 567-6353 1 Table des matières 4....3 Avant de vous connecter à un réseau sans fil...3 4.1 Connexion à un réseau sans fil sur Windows XP...5

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? Guide pour mieux comprendre votre diabète de type 2 foie pancréas COMMENT FONCTIONNE LE CORPS Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du

Plus en détail

Préparation physique www.foot-entrainements.fr

Préparation physique www.foot-entrainements.fr 1 Table des matières Introduction - Présentation... 4-5 Séance 1... 6 Exercice 1 - Appel de balle et passe... 7 Exercice 2 - Course et finition... 8 Exercice 3 - Trouver la profondeur... 9 Séance 2...

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

La scolarisation de l enfant patient :

La scolarisation de l enfant patient : La scolarisation de l enfant patient : place du PAI dans le parcours éducatif Dr Anne SPITERI (pédiatre endocrinologue - CHU de Grenoble) Le Projet d Accueil Individualisé (Mise à jour le 09.04.2013 Service

Plus en détail

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk Ma vie avec le diabète de type 2 Fransk 1 Qu est ce que c est, le diabète de type 2? Le diabète est une maladie où vous avez un contenu élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie chronique). Avez-vous

Plus en détail

GUIDE DU REMPLACEMENT DE COURTE DUREE 2010-2011

GUIDE DU REMPLACEMENT DE COURTE DUREE 2010-2011 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DEPR GUIDE DU REMPLACEMENT DE COURTE DUREE 2010-2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE

Plus en détail

Vers le management de la santé et de la sécurité au travail

Vers le management de la santé et de la sécurité au travail Vers le management de la santé et de la sécurité au travail Ce à quoi vous devez faire Des méthodes de travail de plus en plus complexes (sous-traitance, maintenance, coactivité, flux tendus, juste-à-temps

Plus en détail

Modules de formation

Modules de formation Modules de formation Nos modules de formation sont conçus de façon à être interactifs et ludiques (nombreuses mises en situations, jeux de rôles, exemples tirés du vécu des étudiants et de l expérience

Plus en détail

Restaurer des données

Restaurer des données Restaurer des données Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il est également nécessaire

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia En quoi consiste l épreuve de glycémie? Le glucose est une sorte de sucre que l on trouve dans le sang. L épreuve de

Plus en détail

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure Échauffement à sec Pourquoi s échauffer à sec avant l effort? - Pour augmenter la température corporelle Les performances du sportif sont meilleures quand sa température corporelle est élevée. Il y aura

Plus en détail

Les différentes insulines

Les différentes insulines Les différentes insulines Les schémas possibles en pédiatrie 1 Les différentes insulines Analogues rapides rapides intermédiaires Analogues lents 8h 12h 19h 2 Les insulines actuelles Rapides : agissent

Plus en détail

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Comité régional Sports pour Tous, chemin kerbel, LES AVIRONS Tel :. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Sommaire I - Contexte... II- Le programme...

Plus en détail

Les nouvelles insulines

Les nouvelles insulines Les nouvelles insulines Leur utilisation en pratique SOFOMEC 13-Décembre 2007 Luc Marty Carcassonne Plus de 80 années d innovation dans le développement d insulines basales Shéma «basal-bolus» à la

Plus en détail

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Introduction Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail et notamment dans le travail à horaires

Plus en détail

Comment développer Ecoville : le cahier des charges

Comment développer Ecoville : le cahier des charges Comment développer Ecoville : le cahier des charges Les élus d Ecoville ont besoin de vous pour décider du futur de la commune. Ce document vous explique les objectifs principaux et les phases de développement

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

Présentation INTUITIF. CIBLÉ. SIMPLIFIÉ. Il contribue à éliminer les incertitudes associées à la prise en charge des tendances de la glycémie.

Présentation INTUITIF. CIBLÉ. SIMPLIFIÉ. Il contribue à éliminer les incertitudes associées à la prise en charge des tendances de la glycémie. Présentation du logiciel de surveillance du glucose en continu DEXCOM STUDIO MC INTUITIF. CIBLÉ. SIMPLIFIÉ. Il contribue à éliminer les incertitudes associées à la prise en charge des tendances de la glycémie.

Plus en détail

Logger de données de pression et de débit avec GPRS

Logger de données de pression et de débit avec GPRS Logger de données de pression et de débit avec GPRS Sebalog Dx Surveillance du réseau par GSM/GPRS Communication sans fil Transmission automatique des données et des alarmes 5 ans d autonomie de fonctionnement

Plus en détail

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée L opération du kératocône Technique du cross linking pour traiter la cornée Introduction Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération du kératocône par

Plus en détail

HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU. Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME

HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU. Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME HYDRATATION ET SPORT DE HAUT NIVEAU Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Équipes de France ATHLÉTISME COMPOSITION DU CORPS 70% d EAU Pour un athlète de 70kg cela représente 49 litres 33 bouteilles d 1,5 litres

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail