Insulinothérapie et diabète de type 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Insulinothérapie et diabète de type 1"

Transcription

1 Insulinothérapie et diabète de type 1 Introduction: la molécule d insuline L instauration de l insulinothérapie Dispositif d administration de l insuline Les propriétés de l insuline Insuline et schémas posologiques Les courbes d action de l insuline disponibles dans pharmacothérapie du diabète de type 2 diapositives manquantes seront disponibles sur le site RIISIQ

2 Introduction de l insuline Produite par la technique de l ADN recombinant Chimiquement identique à l insuline humaine ou Modifiée par rapport à l insuline humaine

3 L insuline: protéine du 20 ème siècle Découverte de Frédéric Sanger en 1955 Biochimiste britannique

4 Pour tout biologiste Une protéine est une séquence d acides aminés Les acides aminés forment une chaîne Méthode de séquençage de l ADN Prix Nobel en 1980

5 Protéines de 51 acides aminés Ces acides aminés forment deux chaînes A et B Chaîne A: 21 CYS CYS Chaîne B: 30 CYS La chaîne A possède 21 acides aminés La Chaîne B possède 30 acides aminés

6 Nom spécifique pour chacun des 51 acides aminés GLY ILE Chaîne A: 21 acides aminés Val GLU CYS CYS Reliées par deux ponts disulfures CYS CYS Chaîne B: 30 acides aminés Par exemple: sur la chaîne A l acide aminé #3 VAL pour valine l acide aminé # 6 CYS pour Cystéine

7 Les insulines rapides: R ou Toronto Solution injectables Processus lent Pic entre 90 et 150 minutes pendant 3 à 5 heures Auto-agglutination des molécules d insuline dès l injection Hexamères Dimères Monomères Processus physiologique normale pic 30 à 60 minutes pendant 1à 2 heures

8 Analogue de l insuline humaine Humalog md et NovoRapid md CYS Chaîne B: 30 acides aminés Humalog md ( lispro) Inversion de deux acides aminés Lysine # 28 et Proline # 29 LYS PRO Moindre tendance à l auto-agglutination Mimétisme de l insuline physiologique Hexamères Dimères Monomères

9 Analogues de l insuline humaine NovoRapid md CYS Chaîne B: 30 acides aminés NovoRapid md ( aspart) Remplacement d un acide aminé # 28 Proline par l acide aspartique ACIDE ASPARTATIQUE PRO Moindre tendance à l auto-agglutination Mimétisme de l insuline physiologique Hexamères Dimères Monomères

10 L insuline N ou NPH Pas de courbes réellement plates Absorption erratique d une variabilité intra et interindividuelle importante Basée sur le principe retard des cristaux d insuline zinc ou protamine d aspect trouble Effet maximal après 4 à 6 heures et agissent pendant 16 à 20 heures

11 Analogues d insuline à action prolongée Insuline detemir: Levemir md Insuline glargine: Lantus md Modifiés par manipulation de l extrémité des chaîne A et B de l insuline GLU Chaîne A CYS Chaîne B CYS

12 Insuline Lantus md Addition de deux arginines à l extrémité C- terminal de la chaîne B en position B 31 et B 32 Remplacement d un résidu asparagine par un résidu glycine en position 21 de la chaîne A Conservée à ph4 précipite en micro-cristaux glycine GLU CYS CYS Argines

13 Insuline Levemir md Acide aminé Lysine en position 29 de la chaîne B est attaché à un acide gras C 14 S associe dans le tissu sous-cutané comme dans le pasma à l albumine Chaîne B CYS Acide Gras C 14

14 L instauration de l insulinothérapie Rangement et emploi de l insuline Symptômes et traitement de l hypoglycémie La prise en charge des jours de maladie L ajustement en fonction de l alimentation et l activité physique L auto-surveillance de la glycémie

15 Les propriétés de l insuline Les variétés L aspect L action

16 Les variétés d insuline

17 Les variétés d insuline Lilly N (intermédiaire ou normal) R (rapide) H (Lispro ou Humalog md ou très rapide) Mélange M25, 20/80 ou 30/70 Sanofi aventis Lantus md (glargine) Apidra md (glulisine) insuline très rapide NovoNordisk NPH (intermédiaire ou normal) Toronto (rapide) A ( Aspart ou NovoRapid md, très rapide) Mélange: 10/90, 20/80, 30/70, 40/60, 50/50 Levemir md (detemir)

18 L aspect de l'insuline

19 L aspect de l insuline Les insulines claires: *Rapides ou très rapides: Humulin md R ou Toronto md et Humalog md ou NovoRapid md Donner de 15 à 30 minutes avant les repas *Les insulines basales sans pic d action: Lantus md et Levemir md Aucun mélange nécessaire Les insulines troubles: *insulines intermédiaires: Humulin md N ou Novolin md NPH ou prémélangées Mélange obligatoire

20 L action de l insuline

21 L insuline et le diabète de type 1

22 Insuline basale/prandiale N ou NPH au coucher H : Début d action: moins de 15 minutes Pic d action: 1 à 2 heures Durée d action: 3 à 4 heures N : Début d action: 1 à 3 heures après injection Pic d action: 6 à 8 heures Durée d action: 18 à 24 heures

23 Insuline basale/prandiale NovoRapid md ou Humalog md et Lantus md ou Levemir md Insuline très rapide: Humalog md ou NovoRapid md est le reflet de la glycémie postprandial Insuline basale: Lantus md ou Levemir md est le reflet de la glycémie pré-prandiale et à tout autre moment de la journée 7h 12h 18h 22h 7h

24 Considérations lors de traitement à l insuline glargine (Lantus md ) Il faut se rappeler que l insuline glargine agit 24 heures, L insuline glargine est couverte par la RAMQ et devons compléter formulaire de médicament d exception Coût autour de $65 par mois Disponible en fiole et en cartouche

25 Régie de l assurance maladie Insuline glargine: Pour le traitement du diabète lorsqu un essai préalable avec une insuline à action intermédiaire ou prolongée n a pas permis de contrôler de façon adéquate le profil glycémique sans causer un épisode d hypoglycémie grave ou de fréquents épisodes d hypoglycémie;

26 Considérations lors de l utilisation de l insuline detemir (Levemir md) Durée d action entre 12 et 20 heures N est actuellement pas couverte par la RAMQ Coût autour de $135 pour 5 cartouches Disponible en cartouches seulement Compagnie s engage à fournir la clientèle jusqu à la décision positive de RAMQ

27 L'utilisation de l'insuline glargine Dure 24 heures donc ne pas retarder l'injection une fois ouverte jeter après 30 jours claire et limpide jeter si apparence change une fois dans la seringue administrer immédiatement ne se mélange à aucune autre insuline

28 Considérations cliniques Les besoins en insuline pré-prandiales peuvent changer donc glycémies ac et 2 heures pc souvent nécessaires pour optimiser le traitement Tenir compte de l'activité physique car en cas de sport extrême la prise de glucides de façon régulière peut être nécessaire la collation de soirée peut être nécessaire lors d activités physiques intenses 7h 12h 18h 22h 7h

29 Notre pratique au Centre de soins de jour Initiation à l insuline selon recommandations (Treat to Target) Augmentation de 10% deux fois semaine Glycémies ac et deux heures pc afin d identifier les besoins en insuline basale et préprandiales La valeur de la glycémie 2 heures pc devrait être égale ou 1 à 2 mmol/l supérieure à la glycémie préprandiale Ordonnances collectives seront disponibles sous peu Consensus nécessaire entre les intervenants

30 7 conditions nécessaires au succès 1. Connaissance de la maladie et de son traitement 2. Rencontre avec nutritionniste pour le calcul des glucides ou revoir le plan alimentaire 3. Connaissance de l effet de l exercice sur les glycémies (léger, modéré et extrême) 4. Type de collation selon activités physiques 5. Lecture de glycémie fréquente (ac et pc) et parfois la nuit 6. Tenue rigoureuse du journal de glycémie 7. Respect des règles de suivi proposé Si échec il faut envisager la pompe à l insuline mais ces mêmes conditions seront nécessaires pour envisager ce traitement

31 L injection d insuline Bien conseiller les personnes diabétiques sur les outils d administration et les techniques d injection

32 L injection complètement indolore

33 L enseignement de la technique Du plus simple au plus compliqué Commencer par l injection La pratique et l explication des gestes posés

34 Le choix de l aiguille La longueur d aiguille 8 mm convient à la plupart de la population adulte Si IMC supérieur à 27 8 mm ou 12,7 mm Si quantité d insuline supérieure à 40 unités et qu il y a peu de changement lors d augmentation des doses d insuline, tenter une aiguille plus longue Un saignement lors du retrait de l aiguille peut indiquer que l aiguille a pénétré le muscle Une zone blanchâtre lors du retrait de l aiguille peut indiquer que l insuline n a pas été injectée assez profondément

35 L injection d insuline Injection perpendiculaire obligatoirement lorsqu enseigné au patient d où l importance d utiliser la bonne longueur d aiguille Les infirmières peuvent injecter à 45 selon la longueur d aiguilles utilisée

36 La pincée lors d injection Certains patients préfèrent sans la pincée d où l importance de faire essayer les deux façons Pas nécessaire mais plus confortable car peau plus stable lors de l insertion de l aiguille La pincée devrait être relâchée lors de l injection car permet à l insuline de mieux s étendre dans le tissu sous-cutané Faire attention de ne pas prendre le muscle lors de la pincée Certaines régions du corps peuvent nécessiter différentes longueur d aiguilles

37 La longueur de l aiguille Lors de grande quantité d insuline l aiguille plus longue est moins à risque de perdre de l insuline au moment du retrait de l aiguille

38 Le choix des sites Dépend de la surface corporelle du nombre d injections et de la quantité à donner L abdomen est la région où l absorption (A) est la plus rapide ensuite viennent les bras (B) et les cuisses (C) et la région dorsale (D) Il faut changer de région une fois par semaine Il faut éviter un site d injection qui est sollicité par un effort physique dans la journée La femme enceinte ne doit jamais s injecter de l insuline dans l abdomen

39 Les sites d injection La région dorsale souvent peu utilisée peut permettre de vérifier l efficacité de l insuline et l induration

40 Les réactions cutanées à l insuline Souvent causées par des injections répétées dans le même site Trop grande quantité d insuline de façon répétée dans une même site Réaction inflammatoire Allergie à la préparation d'insuline zinc Allergie à l insuline

41 Piste de solutions Enseigner l importance de la rotation des sites Si plus de 30 à 40 unités, séparer la dose en deux et donner dans deux sites différents Tenter d'autres sortes d'insuline Tenter la pompe à insuline

42 Dispositifs d administration de l insuline Seringues Stylo-injecteurs Pompe à insuline

43 Les pompes à insuline Forme d insulinothérapie intensive efficace et sécuritaire

44 Seringues Les seringues offrent deux formats de longueur d aiguilles 8 mm et 12,7 mm Les seringues sont disponibles en format de 30 unités, 50 unités et 100 unités Les seringues de 100 unités sont graduées à 2 unités par barre

45 Les stylo-injecteurs Les nouveautés Lilly: Luxura md Novo-Nordisk: Novolinpen md 4 Sanofi aventis: Autopen md 24

7. L insulinothérapie. Il faut enseigner. L insulinothérapie. 1. L injection d insuline

7. L insulinothérapie. Il faut enseigner. L insulinothérapie. 1. L injection d insuline 7. L insulinothérapie L injection d insuline est obligatoirement enseignée La préparation d insuline si l état de la personne le permet (se fait dans la plupart des cas) Il faut enseigner 1. L injection

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1 Comment bien soigner les enfants diabétiques? Patrick Garandeau,, Hôpital d Enfantsd St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux Centre de santé et de services sociaux GMF Sud-Ouest N o de protocole : GMF-OCM-3 Nom du protocole : L ajustement d insuline lors du suivi conjoint des usagers diabétiques de type ll. PROTOCOLE MÉDICAL

Plus en détail

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 Le traitement combiné insuline basale et hypoglycémiants oraux est un traitement éprouvé et efficace pour amorcer en douceur l insulinothérapie. Il est

Plus en détail

23-Insulines & préparations galéniques d insulines

23-Insulines & préparations galéniques d insulines 23-Insulines & préparations galéniques d insulines Traitement du diabète de type 1 ou Insulino-dépendant Le traitement du diabète insulino-dépendant repose sur l insulinothérapie. Il est maintenant bien

Plus en détail

L insuline. Module4. Introduction. Effets de l insuline sur votre organisme

L insuline. Module4. Introduction. Effets de l insuline sur votre organisme Introduction L insuline Par D r Ibrahim Sultanem, interniste et Lucie Lefebvre, gestionnaire d épisodes de soins CSSS de l Énergie Révisé par Ghisline Pellerin, infirmière clinicienne CHRTR, Lucie Lefebvre,

Plus en détail

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11 Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO Protocole : en lien avec l'oc-30 Protocole médical Nom de l ordonnance: Ajuster le dosage d insuline lors du suivi conjoint de la clientèle

Plus en détail

Site web de la Pharmacie des HUG http://pharmacie.hug-ge.ch/ Informations sur les médicaments - Recommandations d'utilisation LES INSULINES

Site web de la Pharmacie des HUG http://pharmacie.hug-ge.ch/ Informations sur les médicaments - Recommandations d'utilisation LES INSULINES 1. Généralités LES INSULINES L insuline humaine est un polypeptide de 6 000 Daltons composé de 2 chaînes reliées entre elles par deux ponts disulfures: - Chaine A : 21 acides aminés - Chaine B : 30 acides

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Pour qui? Pourquoi? Comment? Une «révolution diététique» pour les patients et les soignants Actualités Thérapeutiques autour du diabète Journée du 9 mars Association Française

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 Sommaire : Ajustement des doses d insuline au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies sont à l extérieur

Plus en détail

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Insuline Situations particulières

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Insuline Situations particulières Programme d enseignement pour la clientèle diabétique 3 Insuline Situations particulières Version révisée par les membres de l équipe du Centre de jour du diabète de l Estrie soit : Josée Arbour, nutritionniste

Plus en détail

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association Pharmacothérapie du diabète de type 2 Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association La médication Il y a deux types de médication 1. Les antihyperglycémiants oraux (pilules) 2. L insuline

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia L adaptation des doses d insuline M. Dubuisson Coordinateur Maredia L Insulinothérapie est indiquée: Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

1 L insuline pour traiter le diabète durant la grossesse

1 L insuline pour traiter le diabète durant la grossesse L insuline pour traiter le diabète durant la grossesse Votre médecin vous a prescrit de l insuline pour traiter un diabète de grossesse. Voici des renseignements pour vous aider à mieu comprendre votre

Plus en détail

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d hypoglycémies nocturnes. Il était très important de mettre les

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés

Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Chantal Martineau, nutritionniste Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Cet événement est rendu possible

Plus en détail

Le diabète en pédiatrie

Le diabète en pédiatrie Le diabète en pédiatrie Dre Isabelle Bouchard Pédiatre Clinique de diabète pédiatrique du CHUL Janvier 2012 Objectifs 1) Connaître les différences physiopathologiques entre le diabète type 1 et type 2

Plus en détail

DIABÈTE DE TYPE 2 ET LE TRAITEMENT À L INSULINE. L autogestion l insulinothérapie en mode basal et prandial avec votre lecteur de glycémie

DIABÈTE DE TYPE 2 ET LE TRAITEMENT À L INSULINE. L autogestion l insulinothérapie en mode basal et prandial avec votre lecteur de glycémie L autogestion l insulinothérapie en mode basal et prandial avec votre lecteur de glycémie Vous êtes diabétique et êtes déjà traités avec de l insuline. Vous faites des efforts et pourtant lorsque vous

Plus en détail

Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs

Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs DIMENSION ÉCONOMIQUE Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs B. Chardonnel, et al. Diabetes Metab. 2012 Apr;38(2):156-63 Contexte et objectifs Contexte Augmentation

Plus en détail

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle Dr Bernard Colle Service d endocrinologie-diabétologiemédecine

Plus en détail

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes présentée par Hélène Gagné, infirmière clinicienne Responsable du programme diabète CJD 2008 Cette présentation vise à 1. Savoir vulgariser la maladie

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

Diabète sucré de type 1 nouveaux développements dans l insulinothérapie intensifiée

Diabète sucré de type 1 nouveaux développements dans l insulinothérapie intensifiée Diabète sucré de type 1 nouveaux développements dans l insulinothérapie intensifiée Philipp A. Gerber a, Daniel Zimmermann b, Giatgen A. Spinas a a UniversitätsSpital Zürich, Endokrinologie, Diabetologie

Plus en détail

Les signes principaux

Les signes principaux Le soignant face à l hypoglycémie Symposium Lifescan/Hospilux Mai 2011 L.Devisy/A.Schmidt Définition L'hypoglycémie est la diminution de la quantité de glucose (sucre de façon générale) contenue dans le

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT 23 octobre 2013 Présentation de la conférencière invitée Sylvie Gaudreau

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude

Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude Q1 - Parmi la liste des acides aminés cités ci-dessous, précisez ceux dont la chaîne latérale peut participer dans une structure peptidique, et à ph

Plus en détail

une insulinothérapie. dans le diabète de type 2 LA PRÉVALENCE du diabète de type 2 est en hausse. Édith St-Jean

une insulinothérapie. dans le diabète de type 2 LA PRÉVALENCE du diabète de type 2 est en hausse. Édith St-Jean Le diabète de type 2 L insulinothérapie dans le diabète de type 2 Édith St-Jean 1 M. Jean Veupa revient vous voir. Il est diabétique depuis huit ans et prend 10 mg de glyburide par voie orale, 2 f.p.j.,

Plus en détail

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy 17-18-19 mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY

Plus en détail

L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2

L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2 L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2 Table des matières Table des matières 3 I - Historique 9 II - Structure

Plus en détail

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013 Prise en charge du diabète de type 2 Dr Morera Julia 04/04/2013 Un véritable enjeu de santé publique Augmentation de l incidence du DT2 obésité++ monde entier pays en voie de développement occidentalisation

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

THÉRAPEUTIQUES. Détémir et glargine : analogues lents de l'insuline

THÉRAPEUTIQUES. Détémir et glargine : analogues lents de l'insuline Deux analogues lents de l'insuline ont été successivement mis sur le marché : la glargine (Lantus ) en 2003 et la détémir (Levemir ) en 2005. Qu'apportent ces nouvelles insulines pour la prise en charge

Plus en détail

Diabetes Service. Injecter l insuline avec un stylo

Diabetes Service. Injecter l insuline avec un stylo Diabetes Service Injecter l insuline avec un stylo Cette brochure a été réalisée grâce à la collaboration du Docteur A. Bodson, Service de diabétologie, Endocrinologie et Maladies Métaboliques, Hôpital

Plus en détail

L hypoglycémie chez la personne diabétique

L hypoglycémie chez la personne diabétique L hypoglycémie chez la personne diabétique L hypoglycémie partie de la vie des personnes diabétiques. Elle est généralement liée au traitement prescrit. Il est même normal d avoir des épisodes hypoglycémiques

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT NovoMix 30 Penfill 100 unités/ml, suspension injectable en cartouche 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1 ml de suspension

Plus en détail

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement*

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* Diagnostic infirmier : risque de prise en charge inefficace du programme thérapeutique. Identification

Plus en détail

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Interprétation des rapports 1 Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Hélène Gagné, Infirmière clinicienne Chantal Martineau,

Plus en détail

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée Stéphane Tardif Infirmier clinicien spécialisé en enseignement diabétique Avec la collaboration de l équipe

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta Atelier PointSanté Les incrétines & l utilisation du Byetta Au programme News Physiologie et traitement à disposition L effet incrétine Aspect pratique Byetta Algorythme décisionnel Le PointSanté en 7

Plus en détail

Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2

Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2 Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2 Classe* et Inhibiteur des alpha-glucosidases: inhibe l bêta-amylase pancréatique et les bêta -glucosidases intestinales Acarbose (Glucobay

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés :

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés : 9 Cas cliniques Au terme de cet ouvrage sur l insulinothérapie dans le diabète de type 2, nous aimerions proposer quelques cas cliniques pratiques pour illustrer les données théoriques que nous avons développées

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN 2007 Pourquoi et quand faut-il passer à l insuline dans le diabète type 2 Pourquoi Intérêt de l équilibre glycémique dans la prévention des complications dégénératives

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance. Effectuer le suivi infirmier

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

*Humalog est une marque déposée de Eli Lilly & Company; les cartouches pré-remplies d Humalog 3,0 ml sont fabriquées par Eli Lilly & Company.

*Humalog est une marque déposée de Eli Lilly & Company; les cartouches pré-remplies d Humalog 3,0 ml sont fabriquées par Eli Lilly & Company. Bien plus pour votre bien-être. Une pompe à insuline pratique qui utilise des cartouches pré-remplies. simple et sûr avec cartouches pré-remplies d Humalog de 3,0 ml* touches tactiles simples d emploi

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

Guide d injection de l insuline

Guide d injection de l insuline Guide d injection de l insuline Table des matières Introduction........................2 Instruments d injection d insuline........3 Glycémie Hyperglycémie..........................15 Table des matières

Plus en détail

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Pr. BLOUZA-CHABCHOUB Samira Service Diabétologie Nutrition et Maladies Métaboliques Institut National De Nutrition Tunis - «Il est aussi valable de tendre

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

Université de Montréal. par Katherine Desjardins. Département de Nutrition Faculté de Médecine

Université de Montréal. par Katherine Desjardins. Département de Nutrition Faculté de Médecine Université de Montréal HYPOGLYCÉMIE NOCTURNE ET HABITUDES ALIMENTAIRES EN SOIRÉE CHEZ L ADULTE ATTEINT DE DIABÈTE DE TYPE 1 par Katherine Desjardins Département de Nutrition Faculté de Médecine Mémoire

Plus en détail

Tous les CAPP-Info sur Internet : CAPP-INFO N 58 octobre 2010 http://pharmacie.hug-ge.ch/infomedic/cappinfo.html et http://www.pharmacoclin.

Tous les CAPP-Info sur Internet : CAPP-INFO N 58 octobre 2010 http://pharmacie.hug-ge.ch/infomedic/cappinfo.html et http://www.pharmacoclin. CAPP-INFO Bulletin d information du CAPP (Contact Avis Pharmacologique et Pharmaceutique) N 58, octobre 2010 Bips : Pharmacie : 79 59 358 Gérontopharmacologie : 75 56 560 LES INSULINES ET LECTEURS DE GLYCEMIE

Plus en détail

ANNEXE I RESUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT NovoRapid 100 U/ml, solution injectable en flacon. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Substance active : Insuline

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. Annexe D. NovoRapid. Insuline asparte. Solution injectable. 100 unités/ml. Norme reconnue. Agent antidiabétique

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. Annexe D. NovoRapid. Insuline asparte. Solution injectable. 100 unités/ml. Norme reconnue. Agent antidiabétique MONOGRAPHIE DE PRODUIT Annexe D NovoRapid Insuline asparte Solution injectable 100 unités/ml Norme reconnue Agent antidiabétique Novo Nordisk Canada Inc. 300-2680, avenue Skymark Mississauga (Ontario)

Plus en détail

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009 N 42 décembre 2009 EDITORIAL Nous clôturons 2009 avec un dernier trimestre très mouvementé. Après une réunion tuteur, nous avons poursuivi nos rencontres par la présentation du dossier qui a porté cette

Plus en détail

Apprivoiser son diabète 3 e édition

Apprivoiser son diabète 3 e édition Apprivoiser son diabète 3 e édition Guide d enseignement pour la personne diabétique LE DIABÈTE La maladie et son traitement font vivre des émotions Le confort émotif La maladie et son traitement vous

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Janvier 2013 Recommandation de bonne pratique Service des bonnes pratiques professionnelles Service évaluation économique et santé publique

Plus en détail

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine Traitement médicamenteux du diabète de type 2 Tran Marie Christine de type 2 Tt du diabète: ADO +/- insuline +/- Statine en prévention primaire (selon le risque) et secondaire +/- aspirine faible dose

Plus en détail

III- Traitement du diabète de type 1

III- Traitement du diabète de type 1 III- Traitement du diabète de type 1 Les bases du traitement Le traitement du diabète de type 1 est actuellement assez bien codifié et des arguments physiopathologiques, scientifiques et pragmatiques ont

Plus en détail

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Diabète et Aptitude au poste de travail Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Postes de sécurité contre indiqués en cas de malaises hypoglycémiques: Travail

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Comment bien soigner un jeune diabétique en 2013?

Comment bien soigner un jeune diabétique en 2013? Comment bien soigner un jeune diabétique en 2013? Patrick Garandeau, Hôpital d Enfants St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 janvier 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 janvier 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 janvier 2009 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 8 juillet 2003 (JO du 26 juillet 2003) LANTUS 100 Unités/ml, solution

Plus en détail

Insuline dans la pratique infirmière

Insuline dans la pratique infirmière 1/5 1 ) OBJECTIF(S) : Modalités pratiques d utilisation de l insuline. 2 ) DOMAINE D APPLICATION : Fédération inter hospitalière de cardiologie Réseau CardioRance 3 ) LES PERSONNELS CONCERNES : IDE 4 )

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Correction de l hypoglycémie chez l usager diabétique PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques NUMÉRO

Plus en détail

Apprivoiser son diabète 4 e édition

Apprivoiser son diabète 4 e édition Apprivoiser son diabète 4 e édition Guide d enseignement pour la personne diabétique LE DIABÈTE La maladie et son traitement font vivre des émotions Le confort émotif La maladie et son traitement vous

Plus en détail

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité Stewart B. Harris M.D. MPH FCFP FACPM Professeur de médecine familiale Chaire pour le contrôle du diabète de l'association

Plus en détail

Normes de soins. à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école. Objectifs : But : Définitions clés :

Normes de soins. à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école. Objectifs : But : Définitions clés : Normes de soins à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école But : Reconnaître et clarifier les partenariats essentiels parmi les parents ou les soignants, les élèves et le personnel

Plus en détail

Auto-surveillance glycémique directives pour la Suisse Recommandations de la Société Suisse d Endocrinologie et de Diabétologie (SSED)

Auto-surveillance glycémique directives pour la Suisse Recommandations de la Société Suisse d Endocrinologie et de Diabétologie (SSED) Auto-surveillance glycémique directives pour la Suisse Recommandations de la Société Suisse d Endocrinologie et de Diabétologie (SSED) L auto-surveillance glycémique (ASG) joue un rôle essentiel dans le

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE ACCESSIBILITÉ CONTINUITÉ QUALITÉ POUR LA PRISE EN CHARGE ET LE SUIVI DU PATIENT DIABÉTIQUE EN ESTRIE JANVIER 2009

CADRE DE RÉFÉRENCE ACCESSIBILITÉ CONTINUITÉ QUALITÉ POUR LA PRISE EN CHARGE ET LE SUIVI DU PATIENT DIABÉTIQUE EN ESTRIE JANVIER 2009 Centre de santé de la MRC de Coaticook Centre de santé de la MRC d Asbestos Carrefour de la santé et des Services Sociaux du Val St-François CSSS-IUGS Centre de santé Memphrémagog Centre de santé du Granit

Plus en détail

Diabètes. chez les enfants et les adolescents. 1. Les diabètes sucrés. Diabètes des enfants et des adolescents

Diabètes. chez les enfants et les adolescents. 1. Les diabètes sucrés. Diabètes des enfants et des adolescents Diabètes 1. Les diabètes sucrés 1.1 Définitions Les diabètes sucrés sont des troubles d origines diverses, caractérisés par une hyperglycémie (excès dans le sang du sucre appelé glucose) chronique due

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7 ORDONNANCE COLLECTIVE TITRE : OC- 0015 Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Remplace : Référence à un protocole : Oui Non de révision : mai 2012 à une technique : Oui Non d entrée

Plus en détail

Avis 1 er octobre 2014

Avis 1 er octobre 2014 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er octobre 2014 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 23 avril 2014 a fait l objet d une audition le 1 er octobre 2014. INSUMAN IMPLANTABLE

Plus en détail

Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1

Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1 DEFINITION Diabète:généralités Recommandations OMS: -glycémie à jeun normale:

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Service pédiatrie Tel 02.35.10.92.01. Guide du patient, porteur d un diabète de type 1

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Service pédiatrie Tel 02.35.10.92.01. Guide du patient, porteur d un diabète de type 1 Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Service pédiatrie Tel 02.35.10.92.01 Guide du patient, porteur d un diabète de type 1 1 Madame, Monsieur, Votre enfant vient d être hospitalisé dans

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR CARTOUCHES BASAGLAR MC Insuline glargine (source ADNr) Solution pour injection à 100 unités/ml BASAGLAR MC KWIKPEN

Plus en détail

Administration orale d insuline par double encapsulation : développement du système nanoparticulaire par coacervation complexe insuline / chitosane

Administration orale d insuline par double encapsulation : développement du système nanoparticulaire par coacervation complexe insuline / chitosane Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l Université de Strasbourg Discipline : Chimie Physique Soutenue publiquement le 30 Septembre 2010 Par Adeline CALLET Administration orale d insuline

Plus en détail

Diabète Instable: Comment le comprendre et l Améliorer?

Diabète Instable: Comment le comprendre et l Améliorer? Qu est-ce qu un Diabète Instable? Absence de définition consensuelle établie. Diabète Instable: Comment le Comprendre et l Améliorer? Professeur Eric Renard Département d Endocrinologie, Diabète, Nutrition

Plus en détail

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE UE1 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 1 Les acides aminés : Structures Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants.

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. Guide pour comprendre et aborder sereinement l apparition du diabète de type 1. Sommaire Le contrôle glycémique 04 Qu est-ce que le taux d

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Détenu diabétique à la prison centrale à Fribourg - Suisse

Détenu diabétique à la prison centrale à Fribourg - Suisse Détenu diabétique à la prison centrale à Fribourg - Suisse L occasion de se soigner? Manuela VENTURA, Infirmière Clinicienne en 1 Selon l OMS 450 400 350 300 250 200 150 Prévalence mondiale du diabète

Plus en détail

Adocia. Fair value à 19,5 EUR par action, obtenue par l intermédiaire d une approche par la somme des parties.

Adocia. Fair value à 19,5 EUR par action, obtenue par l intermédiaire d une approche par la somme des parties. CORPORATE RESEARCH Adocia 8 mars 2013 Un Allié de choix dans le diabète Santé Fair Value 19.5EUR (price 12,80EUR) CORPORATE coverage iniriated Bloomberg ADOC FP Reuters ADOC FR +Haut /+Bas 12 mois (EUR)

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Le diabète pédiatrique

Le diabète pédiatrique Le diabète pédiatrique Ce guide est pour : Ce guide est un outil d aide dans la gestion des soins de votre enfant pour vous, votre école ou la garderie. Hôpital de Montréal pour enfants Montreal Children

Plus en détail