Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1"

Transcription

1 DEFINITION Diabète:généralités Recommandations OMS: -glycémie à jeun normale: <1,10 g/l -hyperglycémie modérée à jeun: 1,10<G <1,26 g/l -diabète sucré si: Glycémie à jeun 1,26 g/l, contrôlée 2 fois ou glycémie aléatoire 2 g/l, ou 2 g/l à la deuxième heure d une HGPO. ATCD familiaux TYPE 1 TYPE 2 souvent 0 souvent + Age de survenue avant 35 ans après 40 ans Début Rapide ou explosif Lent ou insidieux Symptomatologie Bruyante Pauvre ou absente Poids Normal ou maigre Surpoids ou obésité DIABETE DE TYPE 1 Glycémie au diag >3 g/l Svt <2g/l Cétose ++ à ++++ Le plus souvent 0 Complication dégénérative Cause principale de mortalité Absente Insuff rénale Oui dans 50% des cas au diag Cardiovasc PHYSIOPATHOLOGIE PREVALENCE Destruction auto-immune des cellules B du pancréas Le processus auto-immun débute de nombreuses années avant le début du diabète Symptômes quand 80 à 90 % des cellules sont détruites 15 % des diabétiques en France soit environ personnes en France A tout âge mais surtout adulte jeune: souvent avant 20 ans avec pic de fréquence vers 12 ans. => INSULINOPENIE 1

2 Clinique et biologie Début brutal: les signes cardinaux - Asthénie - Amaigrissement ( fonte musculaire et adipeuse) - Hyperphagie - Syndrome polyuro-polydypsique - Puis déshydratation, dyspnée, troubles neuro et digestifs Biologie: - Hyperglycémie - Glycosurie Cétonurie Acidose métabolique PHYSIOPATHOLOGIE DIABETE DE TYPE 2 C est la diabète du sujet plus agé, en surpoids et donc ayant une insulinorésistance. Parallèlement la fonction B pancréatique s altère mais de manière progressive, conduisant au bout de quelques années à l insulinorequérance. Avec l augmentation de prévalence du surpoids, ce diabète se voit maintenant chez des sujets de plus en plus jeunes, y compris chez l adolescent. La Physiopathologie du diabète de type 2 Trois mécanismes majeurs Déficit en Insuline Îlot Approche physiopathologique Histoire naturelle du diabète de type 2* 100 Fonction b cellulaire (%) Foie Excès de glucagon Diminution de l insuline Excés de production de glucose Pancréas Hyperglycémie Cellules α produisent du glucagon en excès Muscle et tissu adipeux Résistance à l insuline (diminution de la captation de glucose ) Adapted from Buse JB et al. In William s Text book of Endocr inology. 10th ed. Philadelphia, Saunders, 2003: ; Buchanan TA Clin Ther 2003;25(suppl B):B32 B46; Pow ers AC. In: Har r ison s Pr inciples of Int er nal Medicine. 16th ed. New York: McGraw -Hill, 2005: ; Rhodes CJ Science 2005;307: Cellules β produisent moins d insuline Diminution de l insuline Intolérance au glucose Hyperglycémie postprandiale Diabète de type 2 phase I Diabète de type 2 phase II Schéma d après 1 Diabète de type 2 phase III Années à partir du diagnostic *Evolution du diabète de type 2 en relation avec la fonction b cellulaire. La fonction b cellulaire de 0 à 6 ans du diagnostic représente des données de la population de l UKPDS (2) et a été déterminée par le modèle HOMA. Ces données sont extrapolées avant et après cette période de 6 ans. (1) Lebov itz H.E., Insulinsecretagogues : old and new, diabetes rev iews, 1999, Vol 7, n 3 : (2) UKPDS group 16: Ov erv iew of 6 y ears therapy of ty pe 2 diabetes : a progressiv e disease. Diabetes 44: ,

3 PREVALENCE Forme la plus fréquente du diabète sucré (70 à 80% des cas) 2 à 2,5 % de la population en France. Selon l OMS, en 2025 il y aura 300 millions de diabétiques dans le monde CLINIQUE Souvent longtemps ASYMPTOMATIQUE Découverte fortuite +++ ou devant une complication Facteurs prédisposants: - Age 40 ans - Surpoids androide - ATCD familiaux de DT2 - ATCD gynéco (macrosomie fœtale, diabète gestationnel) Autres types de diabète Maladies du pancréas exocrine Endocrinopathies: acromégalie, Cushing Diabète induit par les médicaments: corticoides +++ Origine infectieuse Diabète gestationnel TRAITEMENT TRAITEMENT Diabète type 1: suivi des RHD et insulinothérapie Diabète type 2: - Les règles hygiéno diététiques (1) - L exercice physique (2) - Les moyens pharmacologiques ou la thérapeutique anti-diabétique (3) pour : Diminuer l insulinorésistance Augmenter l insulinosensibilité Accroître la sécrétion d insuline endogène Associer de l insuline éxogène Pour surveiller le bon contrôle glycémique, un marqueur de choix : l HbA1c Définition : Témoin des glycémies patient des 3 derniers mois Un sujet sain a un taux compris entre 4 et 6 % Objectif : le but du traitement: obtenir une HbA1c < 6,5 ou 7% Pourquoi contrôler? Prévenir la survenue de complications Améliorer le confort de vie au quotidien Un point d HbA1c gagné réduit la mortalité liée au diabète de 21% (1) En France, plus d 1/3 des patients ont une HbA1c > 8 % (2) (1) Stratton I.M et al (UKPDS 35). BMJ 2000; 321 : (2) Nevanen et al. Entred BEH 2005; n :

4 Les règles hygiéno-diététiques Les molécules du traitement oral Réduction des graisses alimentaires, des sucres rapides et de l alcool ( poids de 5%) Activité physique ( sport d endurance) au min 3h par semaine Intervention d un diététicien et éducation thérapeutique du patient (groupe ou individuelle) Insulinosensibilisateurs ( pas d hypoglycémie par eux-mêmes) Diminution insulinorésistance Baisse HbA1C Rapport bénéfice / risque Biguanides: Glucophage hépatique 1 à 1,5% Excellent Glitazones Actos, Avandia Hépatique Musculaire Tissu adipeux 1% En cours d évaluation Les molécules du traitement oral Intensification de la prise en charge du diabète de type 2 Insulinosécréteurs: SH: Daonil, Diamicron, Amarel Glinides: Novonorm Baisse HbA1c Sulfamides hypoglycémiants 1 à1,5% Glinides 1% Inhibiteurs des α- glucosidases : Glucor - 0,5% à 1% d HbA1c Incrétines: nouvelle classe médicamenteuse, ce sont des molécules insulinosécrétrices glycémie dépendante Januvia PO, Byetta SC Recommandations de l ANAES. Sept Diabetes Metab 2000; 26, suppl. 5. Indications INSULINOTHERAPIE DT1 DT2 insulinonecéssitant Décompensation aigue d un DT2 Diabète gestationnel Projet de grossesse chez une diabétique de type 1 ou 2 4

5 Modalités d administration Mono-injections +/- associé aux ADO Pluri-injections intensification Pompe à insuline Adaptation au cas par cas 1 schéma donné pour 1 patient donné Facteurs à apprécier avant le choix du schéma (1) Âge adulte jeune, adolescent, sujet âgé Complications associées, niveau d HbA1c intensification Profil psychologique acceptation de la maladie compliance aux injections capacités de compréhension Facteurs à apprécier avant le choix du schéma (2) Mode de vie horaires variables, activité physique entourage Désir de grossesse Profil glycémique Glycémies pré et post-prandiales 1 schéma pour 1 patient donné à 1 moment donné Modification possible de schéma dans le temps Les différentes insulines Type d insuline Nom de marque Insulatard NPH Insuman Basal (intermédiaire) Umuline NPH Basale Monotard Zinc composée (lente) Umuline Zinc Composée Levemir Analogue lent LANTUS Actrapid Rapide traditionnelle Insuman Rapid Rapide Umuline Rapide Humalog, Novorapid Analogue rapide Apidra Insuman Comb (15,25,50) Mélange Mélanges Mixtard (10,20,30,40,50) avec Rapide traditionnelle (ex : Comb 25 = 25% Umuline Profil (20,30) de rapide et 75% de Humalog Mix (25,50) NPH) Mélanges avec Analogue rapide NovoMix 30 Les différentes insulines Les Analogues Rapides Tendance actuelle: privilégier les analogues rapides: + courtes, + incisives sur la post-prandiale - d hypoglycémies lents ou semi-lents: couverture basale - d hypoglycémies Approche plus fine de la physiologie Moindre variabilité intra-individuelle Humalog, Novorapid, Apidra Inversion ou substitution d AA Délai action 5 à 15 Pic d action entre 30 et 90 Durée action: 4 à 6 heures Cinétique dépendante de l individu Durée action + faible en intra-abdominal Plébiscitées pour l absence de délai à respecter entre injection et repas 5

6 Les Analogues Lents (1) Glargine = Lantus ( ph acide) précipitation après injection ss-cut affinité Rc insuline + faible action longue solution transparente: pas d agitation avant injection pas de mélange pas de pic 3-6 h/ NPH, durée action non modifiée/site inj réduction phénomène de l aube, variabilité, nb hypo durée action: 20 à 24 h Les Analogues Lents (2) La Détémir = Lévémir adjonction d 1 A gras + retrait d 1 AA liaison réversible à l albumine, pas de mélange solution transparente: pas d agitation avant injection résorption + faible/nph pharmacologie plate le plus souvent 2 injections car durée action de 12 à 20h liaison à l albumine non affectée par les médicaments moindre variabilité et prise de poids, - d hypoglycémies Aspects techniques (1) Conservation: - air ambiant pour produits entamés, utilisables 1 mois après ouverture: antiseptiques contenus dans l excipient - exposition température élevées: perte d activité biologique - réserves entre 2 et 8 degrés Aspects techniques (2) Technique d injection: - Sous-cutané profond - Aiguille de 5 à 12,7 mm: adaptation au morphotype ++ 8mm le + fréquent, 12,7 chez l obèse - Aiguille trop courte: reflux d insuline, lipodystrophies - Point d injection: modifié chaque jour mais zone constante pour un horaire donné - Pas d injection dans 1 membre avant effort physique Aspects techniques (3) Technique d injection: - Injection perpendiculaire au plan de la peau, au sommet d un pli, pas de désinfection locale - Aiguille changée à chaque injection - Ne pas masser le site d injection - Temps d attente fonction de la dose: de 10 à 20 secondes Les schémas modernes Basés sur la physiologie: sécrétion permanente et pics prandiaux La basale: Av dîner, matin ou au coucher, souplesse des horaires La prandiale: début ou en cours de repas pas d injection si saut repas Les mélanges à 3 injections compromis chez patients peu motivés 6

7 Principe de l insulinothérapie basale dans le DT2 Glycémies (g/l) Echec ADO Insuline basale ± ADO 4 Abaissement de l ensemble du cycle glycémique :00 12:00 16:00 20:00 24:00 04:00 08:00 Heures Insuline basale Cusi & Cunningham. Diabetes Care 1995;18: Analogue rapide Analogue rapide NPH Analogue lent 7

8 CONCLUSION Diabète = problème de santé publique Importance du dépistage Importance de l éducation pour la prévention des complications Nécessité d un suivi régulier et d une prise en charge multidisciplinaire. 8

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013 Prise en charge du diabète de type 2 Dr Morera Julia 04/04/2013 Un véritable enjeu de santé publique Augmentation de l incidence du DT2 obésité++ monde entier pays en voie de développement occidentalisation

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta Atelier PointSanté Les incrétines & l utilisation du Byetta Au programme News Physiologie et traitement à disposition L effet incrétine Aspect pratique Byetta Algorythme décisionnel Le PointSanté en 7

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Docteur R.POTIER DEFINITION DU DIABETE soit : Syndrome polyuro-polydipsique + amaigrissement + 1 glycémie > 2g/L 2 glycémies à jeun > 1,26g/l 1 glycémie

Plus en détail

Aucun conflit d intérêt

Aucun conflit d intérêt HISTOIRE THERAPEUTIQUE D UN PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 Dr HALTER Charles Praticien Hospitalier Endocrinologue 02/12/2011 Aucun conflit d intérêt Homme de 51 ans Antécédents familiaux : diabète type 2

Plus en détail

Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé. Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND

Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé. Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND Qu est-ce Qu un Sujet Âgé? Différencier : Le diabétique âgé monopathologique vivant à son domicile Le diabétique

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia L adaptation des doses d insuline M. Dubuisson Coordinateur Maredia L Insulinothérapie est indiquée: Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en

Plus en détail

DIABETE - ANTIDIABETIQUES

DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE Définition Glycémie > 1,26 g/l ( = 7mmol / L) À jeûn À 2 reprises Glycémie > 2 g/l À n'importe quel moment de la journée.!!!!! 1 g/l = 5,5 mmol/l!!!!! 2 DIABETE Le maintien

Plus en détail

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris Seuls l insuline et les médicaments insulinosécréteurs (non dépendant du glucose) tels que sulfamides

Plus en détail

Un diabète de type 2. Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec. Atelier animé par :

Un diabète de type 2. Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec. Atelier animé par : Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec Un diabète de type 2 Atelier animé par : Pr Martine Duclos CHU Montpied, Clermont-ferrand Dr Julien Aucouturier UFR STAPS, Lille Séminaire interactif

Plus en détail

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine Traitement médicamenteux du diabète de type 2 Tran Marie Christine de type 2 Tt du diabète: ADO +/- insuline +/- Statine en prévention primaire (selon le risque) et secondaire +/- aspirine faible dose

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1 Comment bien soigner les enfants diabétiques? Patrick Garandeau,, Hôpital d Enfantsd St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Soirée scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «L accompagnement pharmaceutique des patients diabétiques» (15 novembre 2012)

Soirée scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «L accompagnement pharmaceutique des patients diabétiques» (15 novembre 2012) Soirée scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «L accompagnement pharmaceutique des patients diabétiques» (15 novembre 2012) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon 1 Les enjeux

Plus en détail

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux Centre de santé et de services sociaux GMF Sud-Ouest N o de protocole : GMF-OCM-3 Nom du protocole : L ajustement d insuline lors du suivi conjoint des usagers diabétiques de type ll. PROTOCOLE MÉDICAL

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2 Docteur Magali ABRAM-WINER Diabète de type 2 = risque cardiovasculaire Dyslipidémie HTA Activation agrégation plaquettaire Tabagisme Diabète La stratégie de

Plus en détail

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle 39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle FORUM MEDICAL LYONNAIS Dr Bernard Colle Conflits d intérêts Pas de conflit d intérêts pour cette présentation Sur les 5 dernières années:

Plus en détail

Pharmacologie - Endocrinologie

Pharmacologie - Endocrinologie Pharmacologie - Endocrinologie Hélène Géniaux 4 décembre 2013 Service de Pharmacologie - Université Bordeaux 2 Cours de Pharmacologie Spécialisée Médicaments du diabète Cours de Pharmacologie Spécialisée

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2

Traitement du diabète de type 2 Traitement du diabète de type 2 Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours du temps Gènes de l'insulinorésistance

Plus en détail

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association Pharmacothérapie du diabète de type 2 Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association La médication Il y a deux types de médication 1. Les antihyperglycémiants oraux (pilules) 2. L insuline

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Bruno Vergès Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours

Plus en détail

Insulinothérapie et diabète de type 1

Insulinothérapie et diabète de type 1 Insulinothérapie et diabète de type 1 Introduction: la molécule d insuline L instauration de l insulinothérapie Dispositif d administration de l insuline Les propriétés de l insuline Insuline et schémas

Plus en détail

Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale. François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04.

Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale. François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04. Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04.2013 Définition du diabète Plan de l exposé Les nouvelles recommandations

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE Dr G SOST CHU RENNES Cas clinique Mme L 84 ans consulte pour altération de l état général (80 kg) et fuites urinaires d apparition récente Antécédents : HTA,

Plus en détail

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle Dr Bernard Colle Service d endocrinologie-diabétologiemédecine

Plus en détail

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS Dr Françoise LEVITTA-mars 2012 DÉFINITION DU DIABÈTE GLYCÉMIE A JEUN 1,26 g/l à 2 reprises OU 2 g/l: ü à n importe quel moment de la journée

Plus en détail

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN diabétologue Centre Hospitalier de Vienne s.beltran@ch-vienne.fr Quelques définitions et chiffres - Personne âgée définie

Plus en détail

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11 Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO Protocole : en lien avec l'oc-30 Protocole médical Nom de l ordonnance: Ajuster le dosage d insuline lors du suivi conjoint de la clientèle

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN 2007 Pourquoi et quand faut-il passer à l insuline dans le diabète type 2 Pourquoi Intérêt de l équilibre glycémique dans la prévention des complications dégénératives

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL - 6% des grossesses - Problème

Plus en détail

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Diabètes du sujet âgé Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Introduction Hospitalisations en urgence pour effets secondaires graves médicamenteux Anticoagulant/agrégant Hypoglycémiants oraux/insuline. Problématiques

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Pr. BLOUZA-CHABCHOUB Samira Service Diabétologie Nutrition et Maladies Métaboliques Institut National De Nutrition Tunis - «Il est aussi valable de tendre

Plus en détail

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations RECOMMANDATIONS Recommandations Cœur et pour diabète les troubles de du type métabolisme 2 glucidique M. GENEST Service de Cardiologie, Centre Hospitalier, PROVINS. Recommandations récentes françaises

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

7. L insulinothérapie. Il faut enseigner. L insulinothérapie. 1. L injection d insuline

7. L insulinothérapie. Il faut enseigner. L insulinothérapie. 1. L injection d insuline 7. L insulinothérapie L injection d insuline est obligatoirement enseignée La préparation d insuline si l état de la personne le permet (se fait dans la plupart des cas) Il faut enseigner 1. L injection

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Le diabète de type 2 Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Diabète de type 2 Diabète de type 2 Épidémiologie Physiopathologie Signes cliniques

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Hyper/hypoglycémie Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) 2 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) - Insuline

Plus en détail

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009 N 42 décembre 2009 EDITORIAL Nous clôturons 2009 avec un dernier trimestre très mouvementé. Après une réunion tuteur, nous avons poursuivi nos rencontres par la présentation du dossier qui a porté cette

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

THÉRAPEUTIQUES. Détémir et glargine : analogues lents de l'insuline

THÉRAPEUTIQUES. Détémir et glargine : analogues lents de l'insuline Deux analogues lents de l'insuline ont été successivement mis sur le marché : la glargine (Lantus ) en 2003 et la détémir (Levemir ) en 2005. Qu'apportent ces nouvelles insulines pour la prise en charge

Plus en détail

médecine de premier recours

médecine de premier recours ISC diabétologie Prise en charge du diabète en médecine de premier recrs Le patient Diabétologie F. Jornayvaz, équipe infirmière & diététicienne SMPR Avril 2013 A.Slama Chaudhry, O. Weber, M. Miguelez,

Plus en détail

Item 233 b : Diabète sucré de type 2

Item 233 b : Diabète sucré de type 2 Item 233 b : Diabète sucré de type 2 Collège des Enseignants d'endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques (CEEDMM) Date de création du document 2010-2011 Table des matières SPECIFIQUE :...3 I Épidémiologie...

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II. Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie

PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II. Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II Insensibilité du foie et des muscles à

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Janvier 2013 Recommandation de bonne pratique Service des bonnes pratiques professionnelles Service évaluation économique et santé publique

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles. Diabète et travail

Evaluation des pratiques professionnelles. Diabète et travail Evaluation des pratiques professionnelles Diabète et travail 1 Cas clinique Homme de 35 ans, diabète de type 1 diagnostiqué à l age de 18 ans. En 1990, il est cariste, pontier en cabine, travaille en 3X8.

Plus en détail

Dr Jean-Pierre Riveline

Dr Jean-Pierre Riveline Dr Jean-Pierre Riveline Diabétologue - Centre hospitalier Sud Francilien Corbeil Essonne Le Diabète de type 2 : Les nouveautés Compte rendu de la séance de formation du 17 octobre 2009 Bases physiopathologiques

Plus en détail

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 ACTUALITES EN DIABETOLOGIE Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 Diabète gestationnel Définition Trouble de la tolérance glucidique débutant ou du moins diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

Prescrire les incrétines. Module FMC à distance ANCRED N 3

Prescrire les incrétines. Module FMC à distance ANCRED N 3 Prescrire les incrétines Module FMC à distance ANCRED N 3 1 Qu est ce que l effet incrétine? Une sécrétion accrue d insuline après charge Glucose oral Glucose IV orale en glucose comparée à la charge Peptide

Plus en détail

DIABÈTE DE TYPE 1. Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques

DIABÈTE DE TYPE 1. Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques DIABÈTE DE TYPE 1 Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques Définition bio 2x GAJ > 7 mm = > 1,26 g/l 2x Gly > 2 g/l à tout moment 1x Gly > 2 g/l à tout

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 233 : DIABETE SUCRE DE TYPE 2 DE L ENFANT ET DE L ADULTE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont La place des incrétines dans le diabète de type 2 Dr Vanessa Preumont M.A. Nauck et al. J Clin Endocrinol Metab. 1986; 63: 492-498. L effet incrétine Glycémie plasmatique veineuse (mmol/l) 11 5.5 0 Temps

Plus en détail

CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1

CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1 CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1 Dr Ariane Sultan Service des Maladies Métaboliques Homme 55 ans Découverte glycémie à jeun à 1.80 g/l sur bilan de la Médecine du travail. A l examen clinique,

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Palais de le Culture 4 juin 2009 Traitement du diabète de type 2 Quoi de neuf?

Palais de le Culture 4 juin 2009 Traitement du diabète de type 2 Quoi de neuf? Palais de le Culture 4 juin 2009 Traitement du diabète de type 2 Quoi de neuf? R. Guermaz Service de médecine interne EPH d El Biar - Alger Le diabète explose 2004 Algérie 2005 Monde Steps OMS Algérie

Plus en détail

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy 17-18-19 mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Dossier. Question 1. Que répondez-vous à la question de ce patient? Question 2. Quelles complications éventuelles d un diabète recherchez-vous?

Dossier. Question 1. Que répondez-vous à la question de ce patient? Question 2. Quelles complications éventuelles d un diabète recherchez-vous? Dossier 1 M. R., 55 ans, fumeur, ne prenant aucun traitement jusqu à présent, vous consulte car le médecin du travail lui a découvert, ce matin même, une glycémie à jeun à 1,3 g/l (8 mmol/l). Il est inquiet

Plus en détail

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET MÉTABOLISME, DIABÈTE ET VIEILLISSEMENT Anne Lajoix Centre de Pharmacologie et Innovation dans le Diabète EA 7288 anne-dominique.lajoix@univ-montp1.fr LE DIABÈTE Maladie métabolique caractérisée par un

Plus en détail

ENDOCRINOLOGIE DIETETIQUE

ENDOCRINOLOGIE DIETETIQUE ENDOCRINOLOGIE DIETETIQUE I - L'OBESITE Régime hypocalorique 1) DEFINITION Régime dont le taux énergétique est inférieur au niveau normal pour un individu donné. On tient compte de la taille, du poids

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d hypoglycémies nocturnes. Il était très important de mettre les

Plus en détail

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial Diabète de type 2 Principes de la prise en charge Michel Varroud-Vial L épidémie de diabète: en France aussi USA 7,8% 8 7 6 5 4 3 2 1 0 en 2007 USA 3,9% en 1998 2,1 1998 n a / % 5 + 3,6 2,7 2001 2005 3,95

Plus en détail

Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs

Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs DIMENSION ÉCONOMIQUE Insulin therapy for diabetes mellitus : Treatment regimens and associated costs B. Chardonnel, et al. Diabetes Metab. 2012 Apr;38(2):156-63 Contexte et objectifs Contexte Augmentation

Plus en détail

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2.

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. La première question que je vais poser à Éric Renard est

Plus en détail

IV - DIABETE DE TYPE 2

IV - DIABETE DE TYPE 2 IV - DIABETE DE TYPE 2 1- EPIDEMIOLOGIE : 1-1- Prévalence : Le diabète de type 2, anciennement nommé diabète non insulino-dépendant (DNID), est de loin le type de diabète le plus fréquent (environ 90%

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 janvier 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 janvier 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 janvier 2009 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 8 juillet 2003 (JO du 26 juillet 2003) LANTUS 100 Unités/ml, solution

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Pour qui? Pourquoi? Comment? Une «révolution diététique» pour les patients et les soignants Actualités Thérapeutiques autour du diabète Journée du 9 mars Association Française

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés :

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés : 9 Cas cliniques Au terme de cet ouvrage sur l insulinothérapie dans le diabète de type 2, nous aimerions proposer quelques cas cliniques pratiques pour illustrer les données théoriques que nous avons développées

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel 2010 ANSFL Nicole MESNIL Sage-femme formateur 1 Le diabète: cause mondiale Découverte de l insuline? Combien de diabétiques dans le monde? 2 Le diabète: quelques données 1922 découverte

Plus en détail

Le diabète en pédiatrie

Le diabète en pédiatrie Le diabète en pédiatrie Dre Isabelle Bouchard Pédiatre Clinique de diabète pédiatrique du CHUL Janvier 2012 Objectifs 1) Connaître les différences physiopathologiques entre le diabète type 1 et type 2

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE

PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE I. Consultation d anesthésie A. Interrogatoire et examen clinique : Recherche d une neuropathie dysautonomique o Dysautonomie cardiaque : Malaises, vertiges en orthostatisme,

Plus en détail

Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant

Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant (DNID) (223b) Professeur Serge HALIMI Avril 2003 (Mise à jour Février 2005) Pré-requis : Physiologie de la régulation de la glycémie Actions de l insuline

Plus en détail

NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2

NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2 NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2 MARCELCAVE SOMMAIRE Pré test page 3 Cas clinique n 1 page 4 Cas clinique n 2 page 8 Cas clinique n 3 page 10 Actualités sue la stratégie thérapeutique page 12

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

L INSULINOTERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 : QUAND ET COMMENT? INTRODUCTION RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE

L INSULINOTERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 : QUAND ET COMMENT? INTRODUCTION RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE L INSULINOTERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 : QUAND ET COMMENT? Pr Néjib BEN ABDALLAH Service de Médecine Interne A Unité d Endocrinologie Hôpital Charles Nicolle- Tunis INTRODUCTION Le diabète de type

Plus en détail

Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013

Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013 Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013 5 patients avec cancers ORL 1 ere TEP à Jeun, 2 eme TEP après Glucose oral (50g) Compétition avec muscles? Injection cellules d hépatome vs S Aureus vs Térébenthine

Plus en détail