Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants"

Transcription

1 Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal en raison du diabète, l adolescent est souvent rendu responsable. C est généralement dû au fait que la plupart des gens ne comprennent pas à quel point le diabète peut être sournois. Ne rejetez pas la faute sur les personnes atteintes de diabète. Essayez de comprendre le diabète. Ces quelques pages ont pour objectif de vous expliquer ce qu est le diabète de type 1 et la façon dont il affecte les jeunes. Qu est ce que le diabète de type 1? Le diabète de type 1 est parfois appelé diabète «insulino-dépendant» parce que le pancréas des jeunes qui en souffrent ne produit plus ou pas assez d insuline. Il n existe pas encore de comprimés ou de médicaments contenant de l insuline. Ainsi, l insuline salvatrice doit être fournie par injection. Quelles sont les causes du diabète de type 1? Il n est pas causé par une consommation excessive de sucre, une prise de poids ou une quelconque action du patient ou de ses parents. Environ 2 adolescents sur 1000 souffrent du diabète de type 1. Le plus souvent, aucune autre personne de la famille n en est atteinte. La glande qui produit normalement l insuline (le pancréas) développe une maladie immunitaire et cesse de produire de l insuline. Personne ne sait quelle en est la cause. Lorsque nous mangeons des aliments contenant des glucides (pâtes, riz, pommes de terre, pain), ceux-ci sont digérés et décomposés en glucose (sucre) qui nous donne de l énergie. Le glucose présent dans la circulation sanguine est alors amené dans toutes les cellules de notre corps par l insuline, une hormone naturelle, pour nous apporter de l énergie. Dans le cas du diabète de type 1, l insuline est injectée pour permettre le passage du glucose sanguin à l intérieur des cellules. L insuline fait chuter la glycémie. Si la glycémie chute trop, cela peut également être mauvais. Ainsi, la quantité d insuline injectée doit être équilibrée par la consommation de sucres et d autres glucides.

2 Dans le cas du diabète de type 1, l insuline est injectée pour permettre le passage du glucose sanguin à l intérieur des cellules. L insuline fait chuter la glycémie. Si la glycémie chute trop, cela peut également être mauvais. Ainsi, la quantité d insuline injectée doit être équilibrée par la consommation de sucres et d autres glucides. Traitement du diabète de type 1 Différentes insulines Il existe différents types d insulines synthétiques, ainsi que différentes façons de faire des injections d insuline afin de contrôler la glycémie. Certaines insulines agissent très rapidement (insulines rapides). Certaines autres agissent lentement et ont un effet longue durée (insulines lentes ou à action prolongée). L insuline peut être injectée au moyen d une seringue ou d un stylo spécial. Certaines personnes utilisent une pompe pour s injecter de l insuline régulièrement à travers un petit tube placé immédiatement sous la peau. Les enfants, adolescents et adultes vivant avec le diabète de type 1 s injectent différents types d insuline, en quantités différentes, à des moments différents et par différentes méthodes. La meilleure approche doit être choisie en fonction de chaque individu. L équipe soignante (médecins, infirmiers, diététiciens) travaille avec chaque patient pour décider des meilleurs types d insuline et d injection pour lui. Glycémie La glycémie doit être mesurée plusieurs fois par jour La quantité de glucose présente dans le sang se mesure en se piquant le doigt et en plaçant une goutte de sang sur une languette en plastique qui est insérée dans un appareil électronique. Les jeunes diabétiques de type 1 doivent faire ces tests plusieurs fois par jour afin de vérifier leur glycémie. Chez les personnes qui n ont pas de diabète, la glycémie reste dans une norme de 4 à 7 mmol/l (72 à 126 mg/dl). L insuline injectée sous la peau ne fonctionne pas aussi bien que l insuline naturelle. Dans le cas du diabète de type 1, il est donc beaucoup plus difficile de garder la glycémie dans cette norme. Les personnes atteintes du diabète de type 1 doivent essayer de maintenir leur glycémie entre 5 et 7 mmol/l (90 à 126 mg/dl) avant les repas et en dessous de 10 ou 11 mmol/l (180 à 198 mg/dl) après les repas.

3 Il peut être difficile d avoir une glycémie aussi stable. En effet, nous mangeons différents aliments et nous avons différentes activités chaque jour. Cela signifie que nous devons prendre des quantités d insuline différentes chaque jour, ce qui peut être délicat à faire. Le stress, les émotions, les maladies et le processus de croissance peuvent également affecter la glycémie. Le diabète de type 1 est donc une maladie très difficile à gérer 365 jours et nuits par an. L hypoglycémie (hypo) signifie que la glycémie est trop basse (moins de 4 mmol/l ou 72 mg/dl). Le patient en hypoglycémie se sent mal et faible [lien hypertexte vers la liste des symptômes ci-dessous]. L hyperglycémie (hyper) signifie que la glycémie est trop élevée (au-dessus de 11 mmol/l ou 198 mg/dl). Le patient en hyperglycémie a fréquemment besoin d uriner et a soif. Équilibrer Équilibrer l insuline, la nourriture et l exercice est important Le corps digère les glucides (sucres, céréales, pain, riz, pâtes et pommes de terre par exemple) et les transforme en glucose sanguin. L insuline fait pénétrer le glucose dans les cellules pour nous donner de l énergie. Nous avons besoin de cette énergie cellulaire pour fonctionner, en particulier pendant les activités physiques, mais aussi au cours des exercices cérébraux (penser et ressentir des émotions). Le diabète signifie un équilibre délicat entre trois choses: L INSULINE - en quantité nécessaire pour avoir une glycémie stable; L ALIMENTATION - à savoir la quantité de nourriture consommée (glucides en particulier); L EXERCICE - à savoir la quantité et l intensité de l exercice pratiqué. L équipe soignante peut aider le patient à équilibrer ces trois éléments clés de la gestion du diabète: Insuline: conseils sur le nombre quotidien et la fréquence des injections d insuline. Par exemple, trois injections d insuline rapide avant les principaux repas et une injection d insuline lente avant le coucher. Alimentation: conseils sur la façon de calculer la quantité de nourriture dans l assiette, en particulier en ce qui concerne les glucides. Le calcul des glucides est une bonne manière de savoir combien de glucides sont absorbés et d équilibrer cette quantité en fonction de la

4 quantité d insuline prise. Exercice: conseils sur la quantité et le type de glucides nécessaires pour pratiquer au mieux différents exercices et activités. Par exemple, quels aliments sont les meilleurs pour un sprint ou un marathon, et avec quelle quantité d insuline. Parfois, la glycémie peut être instable. Cela peut se produire parce que l on mange trop ou pas assez de glucides. Peut-être l exercice a-t-il été plus important que prévu ou l injection d insuline n a-t-elle pas agi aussi rapidement que d habitude. Un rhume ou une autre infection, une contrariété ou d autres événements peuvent causer beaucoup de stress et provoquer une glycémie instable. Mais il est souvent impossible d expliquer pourquoi la glycémie est trop élevée ou trop basse. Hypoglycémie : en-dessous de 4 mmol/l (72 mg/dl) Trop peu de glucose : hypoglycémie Quand le niveau de glucose sanguin est trop bas (moins de 4 mmol/l ou 72 mg/dl), le cerveau est privé d énergie. Une crise d hypoglycémie est désagréable. Le patient se sent faible, mal, flageolant et confus. Les crises d hypoglycémie débutent parfois soudainement, pratiquement sans avertissement. Certaines personnes ont des signes avant-coureurs (tels que des tremblements) et peuvent traiter rapidement la crise sans avoir d autres problèmes. Il n est pas toujours facile d expliquer exactement pourquoi une crise d hypoglycémie se produit, même si elle est due à un déséquilibre entre trop d insuline, pas assez de nourriture et/ou trop d exercice. Personne ne doit être tenu pour responsable d une crise d hypoglycémie. Le patient doit essayer d en repérer les signes avant-coureurs et d apprendre à la traiter rapidement.

5 Symptômes L hypoglycémie peut avoir beaucoup de symptômes. Différents enfants peuvent présenter des combinaisons de symptômes différentes et celles-ci peuvent changer au fil du temps. Mais elles comprennent toutes : HYPOGLYCEMIE Transpiration excessive Étourdissements Maux de tête Tendance à pleurer Pâleur et regard vitreux Vision brouillée Picotements des lèvres HYPERGLYCEMIE Fatigue Irritabilité Soif Tremblements Palpitations cardiaques Anxiété Irritabilité et confusion Manque de concentration Troubles de l élocution Sentiment de malaise Fatigue et somnolence Besoin d uriner excessif Chaque fois qu un de ces symptômes est constaté, la glycémie doit être vérifiée. Il est essentiel de traiter immédiatement l hypoglycémie. Si vous soupçonnez qu une personne diabétique est en hypoglycémie car elle manifeste certains de ces symptômes, essayez de lui faire comprendre qu elle doit arrêter ce qu elle fait. Faites-la s asseoir et aidez-la à vérifier sa glycémie, même si les symptômes ne sont

6 qu une fausse alerte. Soyez un peu autoritaire si elle n est pas en mesure d agir de façon rationnelle. Une glycémie de 4 mmol/l ou 72 mg/dl et moins est considérée comme une crise d hypoglycémie et doit être traitée immédiatement. Si le diabétique reconnaît ces symptômes, il faut immédiatement l aider à y faire face. Si cela est possible, il doit prendre des glucides à action rapide tels que trois comprimés de glucose, un verre de boisson énergisante, un jus de fruits, une boisson gazeuse sucrée ou du gel de glucose. Il est important de ne pas lui donner trop de sucre, car sa glycémie augmenterait trop rapidement. La quantité exacte varie d un jeune à l autre et l équipe soignante vous conseillera sur la quantité nécessaire. Les glucides à action rapide doivent être suivis par des glucides lents tels que du pain, des crackers, une barre de céréales, des biscuits, etc. afin d empêcher la glycémie de chuter. Le patient doit vérifier sa glycémie avant et après les crises d hypoglycémie afin de s assurer que le traitement est adéquat et que sa glycémie est à un niveau sûr Si la glycémie chute trop vite pour que la personne diabétique puisse réagir par ses propres moyens, elle a besoin d aide. Si les symptômes ne sont pas reconnus par la personne diabétique, il est important que la famille, les amis et les enseignants soient capables de reconnaître une crise d hypoglycémie et d aider. Pour que le traitement soit sûr, le patient en hypoglycémie doit être capable d avaler une boisson sucrée, de mâcher un bonbon ou un comprimé de glucose ou d avaler du gel de glucose. Après avoir bu ou mangé une de ces choses, il doit attendre 5 à 10 minutes et répéter ce traitement au glucose s il n y a pas d amélioration. Une fois les symptômes apaisés, l adolescent sera capable de consommer des glucides supplémentaires et de mesurer sa glycémie pour vérifier que l amélioration est réelle. Si une crise d hypoglycémie n est pas traitée, elle peut devenir beaucoup plus grave et provoquer l évanouissement et même des tremblements semblables à une crise de convulsions. Une hypoglycémie sévère peut entraîner une perte de conscience. C est une situation d urgence. Si une glycémie trop basse provoque la perte de conscience, la personne diabétique ne sera pas capable d absorber des aliments ou des boissons sucrées. Les parents, partenaires et autres personnes ayant une personne diabétique à charge doivent savoir pratiquer un autre type d injection pour traiter une crise d hypoglycémie sévère. Cette injection est celle du glucagon, qui fait augmenter la glycémie. La personne diabétique doit sortir de la crise d hypoglycémie sévère en 15 à 20 minutes. Mesurez sa glycémie et

7 faites-lui manger et boire des glucides supplémentaires pour ramener sa glycémie à un niveau sûr. Si le glucagon n est pas disponible et que la personne diabétique est inconsciente, appelez immédiatement les services d urgence. Sorties scolaires avec nuitées Une crise d hypoglycémie peut se produire pendant la nuit. C est donc un facteur important à prendre en compte lors de voyages scolaires. Si une hypoglycémie survient pendant la nuit, l adolescent peut se réveiller avec des tremblements, des sueurs ou en faisant un cauchemar. Afin de minimiser les risques d hypoglycémie nocturne, la glycémie doit être supérieure à 6 ou 7 mmol/l avant le coucher. Peu de temps après diagnostic, il peut être utile de vérifier la glycémie tôt le matin. L équipe soignante conseillera sur la fréquence à laquelle il faut le faire. La crise d hypoglycémie doit être traitée normalement, comme indiqué ci-dessus. En cas de crise d hypoglycémie plus grave, la personne diabétique peut émettre des sons étranges dans son sommeil ou même tomber du lit. Le traitement doit alors être celui de la crise d hypoglycémie sévère tel qu indiqué ci-dessus. Hyperglycémie : au-dessus de 11 mmol/l (198 mg/dl) Trop de sucre : hyperglycémie Lorsque la glycémie est trop élevée, en particulier au-delà de 15 mmol/l pendant un certain temps, elle peut entraîner soif, fatigue, irritabilité et un besoin excessif d uriner. Cela est généralement dû à un déséquilibre entre insuline, alimentation et activité. Cela peut être dû à une dose d insuline manquée, à une prise d insuline insuffisante, à une consommation inhabituelle d aliments glucidiques (sucres et/ou féculents), à un traitement exagéré de l hypoglycémie, à moins d exercice que d habitude, au stress ou à une infection. Dans ces circonstances, il est habituellement conseillé de donner beaucoup de boissons non sucrées afin d éviter la déshydratation et de donner de l insuline supplémentaire pour diminuer la glycémie. Si ces mesures simples ne donnent pas de résultats, il faut demander l aide de l équipe soignante. Une glycémie trop élevée pendant de trop nombreuses années entraîne des risques de complications telles que l obstruction de vaisseaux sanguins dans les reins, les yeux, le cœur, etc. Si une glycémie élevée est accompagnée de vomissements, il faut avoir recours à une aide médicale d urgence. Dans sa forme extrême, l hyperglycémie et la déshydratation conduisent à un coma diabétique appelé acidocétose.

8 Glycémie plasmatique mmol/l mg/dl (Hanas R. Type 1 diabetes in children, adolescents and young adults. 4th Edition Class Publishing, London) Les produits essentiels de la personne diabétique Que ce soit à la maison, à l extérieur, à l école ou en voyage, et surtout lorsque la routine est perturbée, il y a quatre choses essentielles que la personne diabétique doit avoir à portée de main: Des glucides à action rapide (comprimés de glucose, morceaux de sucre, bonbons, aliments sucrés et/ou boisson sucrée ou boisson énergisante, jus de fruits, boisson gazeuse non allégée, boisson pour sportifs) Des glucides à action lente : crackers, pain, barres de céréales, biscuits Appareil de mesure de la glycémie, dispositif de piqûre du doigt et lancettes Insuline(s) Dans certains cas, les deux éléments suivants peuvent être nécessaires: En cas d urgence : injection de glucagon Boisson sans sucre, en cas de soif pendant le sport

9 À l école 1. Le directeur de l école doit toujours être informé de l identité de tous les élèves diabétiques. 2. Les enseignants doivent être informés de l identité des élèves diabétiques de leur classe. 3. L infirmier de l école doit être informé de l identité des élèves diabétiques. 4. Des dossiers d information doivent être mis à la disposition de toutes les écoles où sont inscrits des élèves diabétiques. Les professeurs principaux et autres membres du personnel doivent en avoir connaissance. 5. Les élèves doivent être encouragés à informer leurs amis et camarades sur le diabète et ses conséquences, savoir reconnaître et traiter une hypoglycémie par exemple. 6. Les élèves atteints de diabète doivent être encouragés à avoir leur carte d identité et leur carte de diabétique sur eux. 7. Les élèves doivent être autorisés à effectuer des tests de glycémie à tout moment, traiter les crises d hypoglycémie de manière appropriée, prendre des collations, aller aux toilettes lorsque leur glycémie est élevée et si besoin, s injecter de l insuline dans un environnement calme. 8. Une trousse de traitement de l hypoglycémie doit toujours être à portée de main. 9. Aucun élève ne doit être envoyé sans accompagnement pour traiter une crise d hypoglycémie possible. 10. Les élèves ne doivent pas être tenus de se joindre à une longue file d attente pour le déjeuner s ils ont déjà pris de l insuline. 11. Les élèves ne doivent pas utiliser le diabète comme excuse pour manquer des cours ou des cours d EPS, sauf dans des circonstances particulières. 12. Les élèves éprouvant des problèmes en raison du diabète pendant des examens peuvent voir leurs performances affectées. 13. Les élèves ne doivent pas être exclus des voyages ou vacances scolaires. 14. Il n y a aucune raison pour que les élèves diabétiques ne participent pas aux activités scolaires ou sociales de l école.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie?

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? La réponse est NON. Voilà pourquoi il est essentiel d'être toujours prêt à y remédier. Avant de vous installer derrière le volant, prenez soin de vérifier votre

Plus en détail

Pour de plus amples renseignements

Pour de plus amples renseignements Les enfants diabétiques ont besoin de vous! gestion Pour vous permettre d aider les enfants diabétiques à gérer la maladie Le présent guide donne des renseignements de base aux personnes qui s occupent

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants «Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école Pour les parents et les enseignants C est parti! Compréhensible et compacte: par le biais de cette brochure, parents

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants.

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. Guide pour comprendre et aborder sereinement l apparition du diabète de type 1. Sommaire Le contrôle glycémique 04 Qu est-ce que le taux d

Plus en détail

Le diabète de grossesse

Le diabète de grossesse Le diabète de grossesse Bonjour future maman, Vous venez d apprendre que vous avez un problème de diabète de grossesse, dit gestationnel. Nous avons préparé cette brochure afin de répondre à vos questions

Plus en détail

Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique. Brochure d information sur le diabète

Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique. Brochure d information sur le diabète Unité d Endocrinologie - Diabétologie pédiatrique Brochure d information sur le diabète SOMMAIRE Définition du diabète - p.02 Traitement - p.05 Analyses - p.08 Administration d insuline - p.11 Alimentation

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Informations destinées aux enseignantes et aux enseignants. l école

Informations destinées aux enseignantes et aux enseignants. l école Informations destinées aux enseignantes et aux enseignants L enfant diabétique et l école La version suisse du texte allemand a été remaniée par Beatrice Kuhlmann, docteur en médecine, spécialiste en endocrinologie

Plus en détail

Le diabète pédiatrique : Un guide pour la famille

Le diabète pédiatrique : Un guide pour la famille Montreal Children s Le diabète pédiatrique : Un guide pour la famille Ce guide est pour : Le but de ce guide est de vous aider, vous et votre famille, à mieux comprendre le diabète et à gérer les soins

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy 17-18-19 mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Surveillance de la glycémie à domicile

Surveillance de la glycémie à domicile Surveillance de la glycémie à domicile La surveillance de la glycémie à domicile vous donnera les renseignements nécessaires pour vous aider à maîtriser votre diabète. Cela vous aidera à déterminer comment

Plus en détail

Le jeune diabétique à l école

Le jeune diabétique à l école Le jeune diabétique à l école Défis et Solutions Prof. Marc Maes Equipe de diabétologie pédiatrique Centre de convention Cliniques Universitaires St Luc 1200 Bruxelles Marc.Maes@uclouvain.be Le jeune diabétique

Plus en détail

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 www.reperessante.mu Le guide qui préserve votre capital Bien-être Le diabète de type 1 Numéro proposé gratuitement par : avec le soutien de : Message d Abdullah Dustagheer Président de T1 Diams L association

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur MODE FACILE Blood Glucose Monitoring System ABT-Insulinx Mode facile FRA5 07.indd 1 20/03/12 15:00 Blood Glucose Monitoring System FreeStyle InsuLinx MODE FACILE

Plus en détail

Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be

Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be Hyperglycémies Acido-cétose = Insulinopénie * Au moment du diagnostic (dépistage) * Lors

Plus en détail

Mon carnet d autosurveillance

Mon carnet d autosurveillance Pour en savoir plus sur le diabète : Mon carnet d autosurveillance Prix : 2e TTC. Offert dans le cadre de l éducation. BD Medical Unité Diabète Parc d Affaires SILIC 2, Place Gustave Eiffel BP 70222 94528

Plus en détail

Diabète et exercice physique

Diabète et exercice physique excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 1 Diabète et exercice physique un service de excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 2 2 Diabète et exercice physique La présente brochure a pu être réalisée

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

Ma fille est diabétique de type 1

Ma fille est diabétique de type 1 Ma fille est diabétique de type 1 Anneli, fille de Martina Equilibrée grâce à sa pompe depuis 2011 A l annonce du diagnostic de diabète de type 1 de leur enfant, de nombreux parents se demandent : «Pourquoi

Plus en détail

Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle

Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle Recherche et textes Gilles Landry et Diane Labelle Collaboration Le comité de lecture des participants et participantes de Lettres en main. Hélène Ranger et Esther Filion de Lettres en main. Chantal Martin,

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans

Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans Fort de nos 30 ans d expertise dans le domaine de la diabétologie, nous vous proposons ce manuel destiné aux patients diabétiques de type 1 qui, sans pour autant être exhaustif, reprend la plupart des

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Guide d injection de l insuline

Guide d injection de l insuline Guide d injection de l insuline Table des matières Introduction........................2 Instruments d injection d insuline........3 Glycémie Hyperglycémie..........................15 Table des matières

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature Diabète de type 1 et haute montagne Revue de la littérature Contre-indications absolues Diabète mal équilibré : hypoglycémies sévères mal ressenties, acido-cétose. Présence de complications du diabète

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline?

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline? Qu est-ce que le diabète? Que vous veniez de recevoir un diagnostic de diabète ou que ce dernier remonte à un certain temps déjà, vous savez probablement que le diabète est une maladie difficile à comprendre.

Plus en détail

Fiche de synthèse. Learn. Les points essentiels pour l accompagnement d un patient diabétique. Parcours : Prise en charge du diabète à l officine

Fiche de synthèse. Learn. Les points essentiels pour l accompagnement d un patient diabétique. Parcours : Prise en charge du diabète à l officine Les points essentiels pour l accompagnement d un patient diabétique Dans toutes les situations Privilégiez la phase de découverte Savoir comment le patient et/ou l accompagnant perçoivent le diabète. Permettre

Plus en détail

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 Le traitement combiné insuline basale et hypoglycémiants oraux est un traitement éprouvé et efficace pour amorcer en douceur l insulinothérapie. Il est

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Le contrôle de la glycémie, dans le diabète, comporte deux. Traiter les urgences hypoglycémiques et hyperglycémiques COPYRIGHTED MATERIAL.

Le contrôle de la glycémie, dans le diabète, comporte deux. Traiter les urgences hypoglycémiques et hyperglycémiques COPYRIGHTED MATERIAL. Dans ce chapitre Chapitre 1 Traiter les urgences hypoglycémiques et hyperglycémiques Savoir quand les problèmes de glycémie deviennent une situation urgente Traiter l hypoglycémie en situation d urgence

Plus en détail

L ajustement de l insuline au quotidien

L ajustement de l insuline au quotidien LA MAJORITÉ DES COMPLICATIONS chroniques du diabète sont liées, de près ou de loin, à l hyperglycémie 1. L hyperglycémie chronique peut entraîner d importantes séquelles à long terme et causer des lésions,

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour!

Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour! Contrôler soi-même sa glycémie simple comme bonjour! Préface Que vous ayez le diabète depuis quelques mois ou quelques années, vous savez que cette affection influence votre vie quotidienne. Pour optimiser

Plus en détail

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Avec le soutien d'une subvention sans restriction de French Version 1 Lorsque le diagnostic est celui du diabète...........03

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Par D r Marco Gallant, interniste CSSS Drummond. Révisé par Sylvie Jacob, infirmière pharmacie communautaire, Patricia Trépanier, infirmière clinicienne CSSS de l Énergie, Annie Castonguay, nutritionniste

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier.

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Pour votre sécurité et la nôtre Savez vous qu il existe des règles de sécurité que vous devez respecter? Document produit à l intention des patients

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

p. 4 à 8 90 % des diabétiques ont un diabète de type 2

p. 4 à 8 90 % des diabétiques ont un diabète de type 2 mieux connaître le diabète de type 2 p. 2 ÉVALUEZ VOS FACTEURS DE RISQUE p. 3 ADOPTER DE SAINES HABITUDES DE VIE p. 4 à 8 CONTRÔLER le diabète p. 9 à 11 Le diabète de type 2 : j agis! Pour le prévenir

Plus en détail

Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Vivre le diabète. au quotidien. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Vivre le diabète au quotidien MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Sommaire 1. Ensemble face à la maladie 3 2. Le Passeport du diabète : pour un meilleur suivi 4 3. Qui prend en

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Comportements addictifs

Comportements addictifs Comportements addictifs Les cyberdépendances Addictions comportementales, Qu est-ce que c est? L addiction, au sens général, peut se définir par une envie incontrôlable et répétée, de consommer un produit

Plus en détail

Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour!

Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour! Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour! Table des matières CHAPITRE 1. Le sucre, on en a besoin... Mais point trop n en faut! p. 2-7 CHAPITRE 2. Les 2 types de diabète et leurs conséquences

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans Tout savoir sur le Le est une maladie chronique incurable qui se traduit par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Sans traitement approprié, cette maladie peut être à l origine de graves

Plus en détail

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN TABLE DES MATIÈRES Présentation 1 L alcool, différent des autres aliments 2 Différent au moment de l absorption 3 Différent au moment de l élimination 4 Différent dans les conséquences

Plus en détail

Le diabète de type 1 UNSPF. Ségolène Gurnot

Le diabète de type 1 UNSPF. Ségolène Gurnot Le diabète de type 1 UNSPF Ségolène Gurnot Juin 2013 Légende Entrée du glossaire Abréviation Référence Bibliographique Référence générale Table des matières Introduction 5 I - Introduction 7 A. Quelle

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

DIAMICRON MR (Gliclazide) Monographie de produit Page 1 de 5

DIAMICRON MR (Gliclazide) Monographie de produit Page 1 de 5 PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr DIAMICRON MR Gliclazide Comprimés à libération modifiée de 30 mg Comprimés sécables à libération modifiée de 60 mg Le présent dépliant constitue la troisième

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

COIN TECHNIPHARM FC. par Dorothy Pardalis, B.Sc. Phm., C.A.E.

COIN TECHNIPHARM FC. par Dorothy Pardalis, B.Sc. Phm., C.A.E. 1 UFC COIN TECHNIPHARM FC UN PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION CONTINUE DESTINÉ AUX ASSISTANTS TECHNIQUES EN PHARMACIE FC GRATUITE POUR ATP Coin Technipharm FC est le premier et seul programme national au

Plus en détail

Effets des hormones sur la glycémie du rat

Effets des hormones sur la glycémie du rat UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Effets des hormones sur la glycémie du rat . La glycémie est une

Plus en détail

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine CENTRE HOSPALIER UNIVERSAIRE VAUDOIS - 1011 Lausanne Service de médecine Centre des Maladies Cardio-vasculaires et métaboliques Service d endocrinologie, diabétologie et métabolisme Gestion de l insuline

Plus en détail

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence!

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence! Quand il fait CHAUD POUR MOURIR Prudence! Comment la chaleur affecte-t-elle la santé? L été, le soleil et le beau temps sont sources de nombreux plaisirs Par contre, lorsque la chaleur est trop intense,

Plus en détail

Education Thérapeutique (ETP)

Education Thérapeutique (ETP) Education Thérapeutique (ETP) Enfant diabétique type I Marie Caron Infirmière puéricultrice référente en éducation thérapeutique Maryse Tamburro Cadre puéricultrice Centre initiateur de pompes à insuline

Plus en détail

Le Diabète chez l enfant : les choses essentielles que tu dois savoir

Le Diabète chez l enfant : les choses essentielles que tu dois savoir Le Diabète chez l enfant : les choses essentielles que tu dois savoir Cours bref d instruction multilingues Introduction «La liberté est le plus grand bien dans ce monde» Mary Cassat (Peintre impressionniste

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Définition. Définition (2) Combattre ou fuir. Symptomes & Conséquences (1) Symptomes & Conséquences (2)

Définition. Définition (2) Combattre ou fuir. Symptomes & Conséquences (1) Symptomes & Conséquences (2) Séminaire 08 et 10 avril 2008 Chloé Verreydt, coach BAPP Buts du séminaire Qu est-ce que le stress? Les causes du stress Le Stress Conseils pour le jour de l examen Gérer et minimiser le stress Formule

Plus en détail

Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus.

Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus. Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus. (2) S O M M A I R E 1. Le diabète A Qu est-ce que le diabète? B Comment

Plus en détail

La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique?

La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique? La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique? Confrontations d Endocrinologie-Diabétologie Les Vaux de Cernay L Fouquet, S. Franc 25 Mars 2010 1 Observation n 2, Mme. S 42 ans,

Plus en détail

LECTEUR DE GLYCEMIE Manuel d utilisation standard

LECTEUR DE GLYCEMIE Manuel d utilisation standard 10:02 2 Fév 08 Mesure glycémie Conseil bolus Pompe Mes données Réglages LECTEUR DE GLYCEMIE Manuel d utilisation standard roche Diagnostics 2, Avenue du Vercors, B.P. 59 38242 Meylan Cedex, France Numéro

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée Stéphane Tardif Infirmier clinicien spécialisé en enseignement diabétique Avec la collaboration de l équipe

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

Le diabète. Module2. Introduction. Qu est-ce que le diabète? 1

Le diabète. Module2. Introduction. Qu est-ce que le diabète? 1 Introduction Le diabète Par D re Maryse Mercier, interniste CSSS d Arthabaska-et-de-l Érable Révisé par Sylvie Jacob, infirmière pharmacie communautaire, Patricia Trépanier, infirmière clinicienne CSSS

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Diabetes Service. Diabète et exercice physique

Diabetes Service. Diabète et exercice physique Diabetes Service Diabète et exercice physique Diabète et Exercice Physique La présente brochure a pu être réalisée grâce à l aimable collaboration du: Dr. B. Jandrain, Médecine Interne, Diabétologie, Consultant

Plus en détail

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation.

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation. Madame, Monsieur, La santé est un bien précieux que chacun doit absolument apprendre à gérer au mieux de ses intérêts. Elle doit être prise sous tous ses aspects, c est-à-dire, non seulement comme l absence

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail