THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE"

Transcription

1 THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration et la circulation, l excrétion. Toutes ces fonctions se déroulent simultanément dans un organisme : pour un bon fonctionnement du corps humain, il faut que ces fonctions soient coordonnées. Prenons l exemple d un organisme effectuant un exercice physique : les cellules musculaires doivent être correctement approvisionnées en O2 et nutriments afin que celles-ci produisent de l énergie nécessaire au mouvement. Dans cet exemple sont mises en jeu la respiration et la circulation et la contraction. Or, pour pouvoir bien pratiquer un exercice physique, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de son corps. Comment est assuré le couplage de l activité cardio-respiratoire et de l apport adapté d O2 aux muscles, pour le bon fonctionnement de l organisme? CHAPITRE 1 DES MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EFFORT Lors d un exercice physique, comment l organisme s adapte-il pour répondre aux besoins des muscles? I. Les besoins des cellules musculaires 1. Rappels :approvisionnement des cellules en nutriments et en O2 Activité1 : mobiliser des acquis sous forme d un schéma 2. La variation des besoins des cellules musculaires lors d un exercice physique a) Les besoins en nutriments Activité2 : réaliser un graphique (représentant l évolution de la consommation de glucose par les cellules musculaire selon l intensité de l exercice) à l aide d un tableur Feuille Excel dans lecteur Q 2nde SVT act2 excel rea un graphique Voici un tableau récapitulant les prélèvements de glucose sanguin par les muscles des membres inférieurs au cours d exercices de puissance variable. Temps Prélèvementglucose 0 min 10 min 20 min 30 min Exercice faible Exercice modéré 0.2 mmol/min 0.2 mmol/min 0.75 mmol/min 0.80 mmol/min 1 mmol/min 1.25 mmol/min 1.5 mmol/min 1.8 mmol/min Exercice intense 0.2 mmol/min 3.6 mmol/min 40 min 1.2 mmol/min 2 mmol/min Remarque : imprimer deux graphiques sur une feuille 3.75 mmol/min 3.95 mmol/min 4.2 mmol/min Lors d un effort physique, les cellules musculaires ont un besoin énergétique plus important. Il y a donc augmentation de l utilisation des réserves et une consommation accrue des nutriments par les muscles.

2 b) Les besoins en dioxygène Pb : Comment varie la consommation en dioxygène selon la puissance de l effort? Hyp : plus l effort est intense, plus la consommation augmente! Activité 3 : mettre en évidence et comprendre la relation entre l intensité de l effort et la consommation de dioxygène. Objectifs méthodologiques : - Concevoir et mettre en œuvre un protocole expérimental - Utiliser l ExAO (fiche méthode) - Utiliser le tableur excel (fiche méthode) : réaliser des calculs et réaliser un graphique 1) Expliquez par un schéma ou/un texte l expérience que vous feriez pour tester l hypothèse 2) Réaliser l expérience à l aide de la fiche méthode ExAO 3) Ouvrir la feuille Excel dans lecteur Q 2nde SVT - activité 3. Calculer avec le Tableur Excel la puissance des exercices fournis, puis compléter le tableau et réaliser un graphique (avec Excel) représentant la consommation d O2 en fonction de la puissance de l effort fourni. 4) Analyser le graphique afin de valider ou réfuter votre hypothèse et répondre à la problématique Diaporama graphique VO2 max Evolution de la consommation de dioxygène en fonction de la puissance de l'exercice et de l'entraînement 6000 VO2 consommé (ml/min) puissance de l'exercice VO2 consom m é février 1994 VO2 consom m é en février Temps (min) 30 Lors d un effort physique, il y a augmentation du prélèvement d O2 par unité de temps et par unité de masse (Intensité Respiratoire), qui peut atteindre une valeur maximale : le VO2 max. Ce dernier varie d une personne à l autre en fonction de l entraînement (qui l augmente), âge, sexe, et de facteurs génétiques Plus un exercice est intense, plus le prélèvement d O2 et de glucose augmentent, ce qui permet de fournir plus d énergie par unité de temps aux muscles par la respiration.

3 3. L exercice physique un moyen de lutter contre l obésité Activité maison Quelles sont les réponses physiques de l organisme permettant de répondre à ces besoins lors d un exercice? II. L activité cardiorespiratoire au cours de l effort 1- Les variations de l activité ventilatoire Activité 4 : On mesure différents paramètres : - la fréquence respiratoire (Fr) exprimée en mouvements respiratoires par minute. - le volume ventilé (volume courant Vt) soit le volume d air inspiré et expiré à chaque mouvement. - Le débit ventilatoire, défini par le volume d air circulant dans les poumons en 1 min, soit D = Fr*Vt. Ces paramètres respiratoires augmentent avec l intensité de l exercice physique. Comment l activité cardio-respiratoire assure-t-elle l approvisionnement des muscles en dioxygène? 2- Les variations de l activité cardiaque Activité 5 : La fréquence cardiaque augmente avec l intensité de l exercice jusqu à un maximum : la FC max=220-âge. Qd cette FC max est atteinte, on atteint également le VO2 max. Bilan : Au cours de l effort un certain nombre de paramètres physiologiques sont modifiés : on observe une augmentation de : - la fréquence cardiaque et du volume d éjection systolique (et donc du débit cardiaque) : le sang est mis en circulation plus vite et passe donc plus souvent par les muscles - ainsi qu une augmentation de la fréquence ventilatoire et du volume courant (et donc du débit ventilatoire) : à chaque passage par les poumons le sang peut donc être réoxygéner. Ces modifications physiologiques permettent un meilleur approvisionnement des muscles en dioxygène et en nutriments par unité de temps. Quelles sont les conséquences de cette augmentation de débit cardiaque au niveau des vaisseaux sanguins? Hyp : On suppose que cela fait varier la pression au niveau des vaisseaux

4 3- Les variations de la pression artérielle Activité 6 : On mesure la tension (pression) artérielle de deux personnes PROTOCOLE : - mettre le bandeau autour du bras, en positionnant le stéthoscope sur les artères au niveau de la pliure du bras - fermer la petite vis du gonfleur - mettre le stéthoscope ds les oreilles - gonfler le brassard avec la pompe jusqu à environ 180mm Hg - puis écouter : lors du premier bruit entendu (le sang passe) : noter la valeur de pression : elle correspond à la pression systolique - puis lorsque le bruit disparaît, la valeur indique la pression minimale (diastolique) Faire la mesure au repos puis après l effort (30 flexions) p208 Hachette 2010 On observe que la pression artérielle systolique augmente lors d un effort (car plus de sang est éjecté par le cœur) mais que la pression diastolique reste constante Quelles sont les modifications circulatoires qui vont permettre que les muscles reçoivent plus d O2 lors d un effort?

5 III- Les modifications circulatoires au cours d un effort 1- Rappels sur l organisation du système circulatoire Activité 7 : Mobiliser des acquis Partir des acquis des élèves, afin de construire au tableau : le schéma de double circulation : (le cœur et ses deux parties / relation cœur poumon cœur cerveau cœur foie / noms des vaisseaux / trajet du sang / grande et petite circulation ) Les élèves reprennent le schéma sur leur cahier

6 2- L intérêt de cette organisation Activité 8 : 1- «Le cœur et les poumons sont en série» : justifier cette affirmation et expliquer l intérêt de cette disposition Disposition en série car poumon et cœur sont branchés l un à la suite de l autre en circuit fermé : cela permet que la totalité du sg passant par le cœur soit réoxygéné au niveau des poumons. 2- a- Le cœur et les organes (cerveau, foie, muscles ) sont-ils en série? Le cœur et les autres organes sont branchés en dérivation. b- D après l étude du graphique p210 HACHETTE, expliquer comment varie le débit sanguin total et le débit sanguin de chaque organe quand on fait un effort. Le dédit varie en fonction de l activité de l organe : à l effort, les muscles ont un débit sanguin plus élevé au détriment des reins et de l intestin. c- En déduire, quel est l intérêt que les circulation générale et pulmonaire soient en parallèles? Tous les organes bénéficient de même qualité de sang mais pas de la même quantité (variable selon les besoins de l organe! 3- Quelles sont les adaptations qui permettent ces variations de débit sanguin? Ouverture et fermeture des sphincters au niveau des capillaires sanguins Augmentation par vasodilatation et diminution par vasoconstriction du diamètre des vaisseaux. Ex : à l effort : au niveau des muscles : ouverture des sphincters pré-capillaires et vasodilatation des artérioles ; ( c est l inverse au niveau de l intestin pdt l effort physique).

7 P 210 hachette 2010 Bordas 2010 p203

8 Comment le cœur permet d envoyer plus de sang par unité de temps? - Force de contraction à chaque battement plus élevé o Ouverture fermeture valvule plus rapide o Plus de sang éjecté IV- Un bon état cardio vasculaire : indispensable pour sport!

9 L organisation anatomique (double circulation en série et circulation générale en parallèle) facilite cet apport privilégié. Un bon état cardiovasculaire et ventilatoire est indispensable à la pratique d un exercice physique.

10

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort un certain nombre

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Chapitre 1 : Des modifications Introduction physiologiques à l'effort Au cours d'un effort physique, on observe des manifestations de cet effort chez

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique.

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Capacités : utiliser un logiciel d ExAO, de traitement de texte.

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Parties concernées : Respiration et occupation des milieux de

Plus en détail

Séquence 1. Quantifier l effort et ses effets. Sommaire. 1. Les besoins d un muscle au cours d un effort physique

Séquence 1. Quantifier l effort et ses effets. Sommaire. 1. Les besoins d un muscle au cours d un effort physique Séquence 1 Quantifier l effort et ses effets Sommaire 1. Les besoins d un muscle au cours d un effort physique 2. Les modifications physiologiques permettant de répondre aux besoins des muscles 3. Synthèse

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Thème 2 : Corps humain, sport et santé Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Lors d'un effort physique, le fonctionnement de l'organisme est modifié. Essoufflements, palpitations,

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP [Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP Approche quantitative de l énergétique biologique : adaptation des fonctions respiratoire et cardiaque au cours d un exercice physique

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER EAI SVT 1 Repère à reporter sur la copie SESSION 2010 AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER Section : SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS COMPOSITION À PARTIR D UN DOSSIER Durée : 5

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Banque Agro-Veto session 2006 Filière A TB Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Résultats pour les deux concours : Concours Moyenne Ecart type Note la plus Basse/20 ENSA-ENITA 10,03 2,38

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Présentation de l'activité

Présentation de l'activité Présentation de l'activité 1) Vous avez dit Endurance? L'activité de course d'endurance est souvent appelée "endurance" Définitions de l'endurance: (On trouve différentes définitions suivant les sources

Plus en détail

Le corps face à l effort : «Je cours donc je sue!»

Le corps face à l effort : «Je cours donc je sue!» Le corps face à l effort : «Je cours donc je sue!» Etablissement : Collège Paul Machy Dunkerque. Disciplines impliquées : SVT et EPS. Nombre d élèves concernés : 25 (classe de cinquième). Créneaux horaire

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir La circulation Séquence 14 À quoi sert mon cœur? D ans Ce qu il faut savoir les fonctions vitales, le rôle du sang et de l appareil circulatoire reste prépondérant. Tous les êtres vivants «baignent» dans

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES: Les adaptations CARDIAQUE: Qc = V.E.S. x F.C. VASCULAIRE: Qc = T.A.moyenne / Résistances

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION NOM PRÉNOM CLASSE Projet Choisi LES DIFFERENTS TYPES DE FORCES QUE NOUS UTILISERONS TYPES DE FORCE VITESSE ou EXPLOSIVE % de la charge maximale en 10 répétitions 70%

Plus en détail

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06 Ed. resp. C. PISANI - rue Vautier 29-1000 Bruxelles Coup de Cœur Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.be Coup

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

SOMMAIRE : SCIENCES CM

SOMMAIRE : SCIENCES CM SOMMAIRE : SCIENCES CM LE COEUR DOCUMENTS ET TRACES ÉCRITES 1. L organe et son activité 2. Transporteur de sang 3. Organe vital 4. Le Cœur : l organe et son activité (document élève) 5. Le Cœur : l organe,

Plus en détail

Séquence : La circulation sanguine

Séquence : La circulation sanguine Séquence : La circulation sanguine Objectifs généraux : Amener l élève à Comprendre le rôle du cœur dans la circulation sanguine. Connaître le rôle du sang et ses composants. Connaître l anatomie du cœur.

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. 4.3. Les effets de l entraînement dans la filière aérobie : 9

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. 4.3. Les effets de l entraînement dans la filière aérobie : 9 STEP Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. Table des matières I. Rappels concernant le développement des ressources énergétiques : 2 1. La production d énergie : 2 2. Les

Plus en détail

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Partie 2 Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Y Cette partie doit permettre à l élève d appréhender quelques aspects généraux concernant le fonctionnement du corps humain. Il s agit principalement

Plus en détail

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels Connaissances principales (Ce qu on enseigne à une personne) A. Les principes du conditionnement physique et les concepts de santé et bien-être Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS)

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) Contenu global : Partie 1 - La théorie du conditionnement physique et son application Partie 2 - Bilan et évaluation Partie 3 -

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Le système cardiaque

Le système cardiaque Le système cardiaque Plan Chap 1: Généralités Chap 2: Anatomie cardiaque Chap 3: L activité mécanique cardiaque Chap 4: Régulation de l activité cardiaque Chap 1: Généralité I.Organisation du système cardiovasculaire

Plus en détail

L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt avec cette présentation

L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt avec cette présentation Atelier VO2 Alain COHEN SOLAL «Biomarkersand HeartFailure»INSERM U942 Research Unit Lariboisière Hospital, Cardiology Department Paris Diderot University L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt

Plus en détail

La consommation maximale d oxygène

La consommation maximale d oxygène La consommation maximale d oxygène Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Physiologie du sport. Bases physiologiques

Plus en détail

Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort

Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort EXTRAIT DU PROGRAMME La consommation de nutriments dépend de l effort fourni.

Plus en détail

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE»

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» ANNEXE A.1 CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» Inscrire les termes suivants dans les espaces appropriés : Contrôle nerveux : sympathique Fréquence cardiaque et/ou parasympathique

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Caractéristiques des systèmes énergétiques de l organisme.

Caractéristiques des systèmes énergétiques de l organisme. Tableau 3.1 Caractéristiques des systèmes énergétiques de l organisme. Système ATP-CP : source immédiate d énergie Systèmes énergétiques* Système glycolyse anaérobie lactique : source d énergie à court

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente.

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente. Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la descente. Voici les résultats d une étude dont l objectif était de comparer les

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Sport et altitude. Altitude Température ( C) 0 15 1000 8,5 2000 5 3000-4,5 4000-10,9 9000-43,4

Sport et altitude. Altitude Température ( C) 0 15 1000 8,5 2000 5 3000-4,5 4000-10,9 9000-43,4 Sport et altitude Effet de l altitude sur l environnement Everest: 8848 m La pression atmosphérique au niveau de la mer est de 760 mm/hg Les valeurs de pression atmosphérique varient selon les conditions

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

ENSEIGNER AUX CYCLES 2 ET 3

ENSEIGNER AUX CYCLES 2 ET 3 ENSEIGNER AUX CYCLES 2 ET 3 LIAISON CM2 / 6 ème G. MAITROT CPD IA 94 SOMMAIRE Préambule :... 5 Introduction : UNE LOGIQUE DE L EPS... 6 L ENFANT AU CENTRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF :... 8 COMPÉTENCES et COURSE

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Suivre et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

De l âge et Des Variables

De l âge et Des Variables Spécificités Cardiovasculaires du Senior à l exercice lexercice Mise à jour février 2011 J.C. VERDIER F. CARRE C.C.S. De l âge et Des Variables Le vieillissement est un processus Physiologique La variabilité

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE I)Généralités II)Le pouls A)Définition B)Valeurs physiologiques C)Localisation D)Indications E)Objectifs F)Pré

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE

COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE FEDERATION FRANCAISE D'ETUDES ET DE SPORTS SOUS MARINS COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD COMMISSION TECHNIQUE INTER-REGIONALE PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE

Plus en détail

Etude d un phénomène périodique

Etude d un phénomène périodique Seconde Thème santé Activité n (expérimentale) Etude d un phénomène périodique Connaissances Compétences - Savoir identifier un signal périodique, en repérant l'un de ses motifs - Savoir déterminer la

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

QUEL PROTOCOLE DE REENTRAINEMENT PROPOSER AUX PATIENTS INSUFFISANTS CARDIAQUES?

QUEL PROTOCOLE DE REENTRAINEMENT PROPOSER AUX PATIENTS INSUFFISANTS CARDIAQUES? QUEL PROTOCOLE DE REENTRAINEMENT PROPOSER AUX PATIENTS INSUFFISANTS CARDIAQUES? Cliquez pour modifier le style des sous titres du masque MARIE CHRISTINE MERSCH MASSEUR KINESITHERAPEUTE Service de Réadaptation

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes Dissection du cœur de bœuf Démarche et principes Introduction (1) : Matériel requis Un grand couteau de cuisine bien aiguisé (un scalpel peut également être utile) Un bac à dissection, à défaut, une planche

Plus en détail

Chapitre 3 : la digestion

Chapitre 3 : la digestion Chapitre 3 : la digestion INTRODUCTION : Les organes prélèvent en permanence du glucose et du dioxygène dans le sang pour leur fonctionnement. Le dioxygène est apporté (dans le sang) par la respiration.

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Elisabeth Le Rumeur 2011-12 Introduction Mécanique ventilatoire Échanges gazeux respiratoires Transport des gaz respiratoires (oxygène et CO2) par le sang Échanges gazeux

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

BIOLOGIE CAHIER N 5 BOXE FRANCAISE CANNE DE COMBAT ET BATON SAVATE BÂTON DEFENSE SAVATE FORME. www.ffsavate.com

BIOLOGIE CAHIER N 5 BOXE FRANCAISE CANNE DE COMBAT ET BATON SAVATE BÂTON DEFENSE SAVATE FORME. www.ffsavate.com CAHIER N 5 BOXE FRANCAISE BIOLOGIE SAVATE BÂTON DEFENSE CANNE DE COMBAT ET BATON SAVATE FORME Fédération Francaise de SAVATE boxe française et Disciplines Associées 49 rue du faubourg Poissonnière 75009

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

Cardio-vasculaire et aviron

Cardio-vasculaire et aviron 1 Cardio-vasculaire et aviron 1/ Malaise après l effort (syncope) Pour ceux qui ont déjà assistés à des compétitions d aviron, on constate fréquemment des syncopes (surtout chez les jeunes) dès la ligne

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Physiopathologie de l activité physique et épreuve d effort

Physiopathologie de l activité physique et épreuve d effort 18/01/0718/01/07 Physiopathologie de l activité physique et épreuve d effort Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation respiratoire, Clinique de Médecine Physique Les Rosiers 45, Bd Henri Bazin,

Plus en détail

Les paramètres vitaux

Les paramètres vitaux 1 Les paramètres vitaux TENSION ARTERIELLE (TA) POULS RESPIRATION OXYMETRIE POIDS -TAILLE TEMPERATURE (T ) GLYCEMIE CAPILLAIRE (DEXTRO) DIURESE BANDELETTE URINAIRE (en vert: sonttraitésàpart) 3 Définition

Plus en détail

Mesure directe Prédiction indirecte

Mesure directe Prédiction indirecte Débit maximal de prélèvement d oxygène (VO 2 max, L.min -1, ml.min -1.kg -1 PC, kg MM Puissance maximale aérobie (PMA, Watts, et VMA, km.h -1 ) Mesure directe Prédiction indirecte G Pérès physiologie et

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement.

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. Quelques rappels Le muscle est l effecteur Son combustible est l ATP Les stocks d ATP sont

Plus en détail

Manuel des Entraîneurs FITA

Manuel des Entraîneurs FITA Manuel des Entraîneurs FITA BASE PHYSIOLOGIQUE pour le TIR A L ARC Module Niveau Intermédiaire Manuel des Entraîneurs FITA Niveau Intermédiaire Module BASE PHYSIOLOGIQUE pour le TIR A L ARC Table des matières

Plus en détail

Préparation spécifique et évaluation de la condition physique

Préparation spécifique et évaluation de la condition physique Préparation spécifique et évaluation de la condition physique 1 Contenu de la présentation 1. 1. Entraînement nement sur «home-trainer» :: oui oui ou ou non? 2. 2. Évaluation de de la la condition physique

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

Thème : Fonctionnement du corps humain

Thème : Fonctionnement du corps humain Thème : Fonctionnement du corps humain Séquence : La circulation sanguine. «Comment le sang circule-t-il dans notre corps? Quel est le rôle de la circulation de la circulation sanguine?» A partir de :

Plus en détail

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle Hypertension artérielle Mesurer et surveiller sa tension artérielle : l Auto Mesure Tensionnelle PEA: Programme d Éducation à l Automesure, coordonné par le réseau HTA-GWAD 1 Qu est-ce que la tension artérielle?

Plus en détail

ufrstaps Biomécanique et Analyse du mouvement Master 1 Sc2 Pierre MORETTO TOULOUSE moretto@cict.fr UFR STAPS - Pôle Sport - Bureau 302

ufrstaps Biomécanique et Analyse du mouvement Master 1 Sc2 Pierre MORETTO TOULOUSE moretto@cict.fr UFR STAPS - Pôle Sport - Bureau 302 ufrstaps TOULOUSE Biomécanique et Analyse du mouvement Master 1 Sc2 Pierre MORETTO moretto@cict.fr UFR STAPS - Pôle Sport - Bureau 302 ufrstaps TOULOUSE Biomécanique et Analyse du mouvement Master 1 Sc2

Plus en détail