Mesure du débit et volume sanguins. Cause des décès au Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesure du débit et volume sanguins. Cause des décès au Canada"

Transcription

1 Mesure du débit et volume sanguins Damien Garcia Laboratoire de génie biomédical IRCM, Montréal Cause des décès au Canada Autres ( 16% ) Respiratoire ( 9% ) Diabète ( 3% ) Cancer ( 29% ) Cardiovasculaire ( 36% ) Accidents/Poison/Violence ( 6% ) Infection ( 1% ) Statistique Canada,

2 Pourquoi mesurer le débit sanguin? Il est souvent nécessaire de connaître l état cardiovasculaire de certains patients Chez les patients en soin intensif, des mesures simultanées de pressions et de débits sont souvent requises afin de connaître la réponse de diverses interventions thérapeutiques (transfusion, infusion d agents inotropes ou vasoactifs, ) Le diagnostic de certaines maladies nécessite systématiquement la mesure du débit sanguin local ou global (sténose aortique, sténose artérielle ) Introduction : sténoses Sténose aortique Sténose coronarienne Sténose périphériques 2

3 Introduction Artères rénales Anévrisme de l'aorte abdominale Artères iliaques Anévrisme abdominal cérébral Désordre microcirculatoire Plan du cours I. Physiologie II. Méthodes de dilution III. Pléthysmographie IV. Profils de vitesses V. Débitmètre électromagnétique VI. Débitmètre ultrasonore VII. Ultrasonographie Doppler VIII. Écho-Doppler, exemple clinique 3

4 Mesure du débit et volume sanguins I. Physiologie Rappel de physiologie Le sang transporte l O 2 et les nutriments (glucose, lipides, vitamines ) vers les tissus, et les délivre de leurs déchets métaboliques (urée, CO 2 ) Ce transport est assuré par un système de vaisseaux sanguins pressurisé : artères, artérioles, capillaires, veinules, veines = 100,000 km au total L écoulement sanguin est fourni par une pompe mécanique : le coeur 4

5 Circulation sanguine Cellules sanguines Globules rouges ou érythrocytes : / ml Plaquettes : / ml 5

6 Hématocrite Plasma : 55 % du volume sanguin Plaquettes et Leucocytes Hématocrite = fraction volumique des érythrocytes Érythrocytes : 45 % du volume sanguin Débit cardiaque Débit cardiaque (cardiac output, ml/min) = Volume d éjection (ml) Fréquence cardiaque (battements/min) Chez les mammifères, le volume d éjection SV au repos est proportionnel à la masse : SV M Fréquence cardiaque : HR M -1/4 Débit cardiaque : CO M 3/4 6

7 Volume sanguin Chez les mammifères, le volume total sanguin total est proportionnel à la masse : M masse = 72 kg volume sanguin 5 L Mesure du débit et volume sanguins II. Méthodes de dilution 7

8 Méthode de dilution : principe Détermine le débit moyen Injection en amont d un marqueur qui ne diffuse pas (ou peu) à travers la paroi vasculaire Mesure de la courbe temps/concentration du marqueur en aval (courbe de dilution) Déduction du débit moyen Méthode de dilution : principe Masse du bolus injecté : m = C Ф bolus Débit : Q = Ф bolus / T Débit : Q = m / (C T) Q = m / aire courbe de dilution 8

9 Méthode de dilution de colorant Injection du colorant dans l artère pulmonaire Cathéter veineux Mesure de C(t) au niveau de l artère brachiale Méthode de dilution de colorant Exemple de colorant : le Cardiogreen (non toxique), injecté dans l artère pulmonaire (5 à 10 mg) Concentration mesurée par densitométrie sur des échantillons de sang prélevés par l artère brachiale Désormais peu utilisée en clinique (disparition assez lente du traceur, allergie ) Recirculation du bolus Courbe extrapolée 9

10 Méthode de dilution de colorant Exemple : 5 Q = m / aire courbe de dilution mg / L m = 5 mg 0 (s) 40 A = 62.5 mg.l -1.s Q = 4.8 L/min Thermodilution Méthode de référence en clinique Un bolus froid (5 o C) ou à T o de la pièce est injecté (5 à 10 ml) dans l oreillette droite au moyen d un cathéter Une thermistance positionnée dans l artère pulmonaire mesure la courbe d évolution de la température Déduction du débit moyen Plusieurs mesures sont effectuées puis la valeur moyenne est calculée 10

11 Thermodilution Thermodilution CO = cardiac output (ml/min) T b = blood T o (37 o C) T i = indicator T o V = injected volume (ml) A = dilution curve area ( o C.s) 11

12 Thermodilution Exemple : T b = 37 o C T i = 5 o C V = 5 ml A = 1.66 o C.s CO = 5200 ml/min = 5.2 L/min A Thermodilution Méthode simple, automatique et fiable qui donne des résultats équivalents à la dilution de colorant Sensible aux erreurs de mesure à faible débit Ne peut être efficacement appliquée en présence de certaines pathologies (défaut septal, insuffisance pulmonaire ou tricuspide ) 12

13 Méthode de Fick Principe : la quantité d O 2 circulatoire entrant dans les poumons + la quantité d O 2 inhalée = la quantité d O 2 circulatoire quittant les poumons Q C V O 2 + VO 2 = Q C A O 2 Déduction du débit moyenné sur une période de mesure de 3 à 5 minutes VO 2 est déterminée au moyen d un spiromètre Échantillons de sang prélevés au niveau de l artère pulmonaire (mesure de C V O 2 ) et au niveau de l artère brachiale (mesure de C A O 2 ) Méthode de Fick Exemple : VO 2 = 250 ml/min C A O 2 C V O 2 = = 50 ml/l Q = 5 L/min 13

14 Méthodes de dilution Méthode Utilisation Précision Simplicité Coût Remarque Thermodilution Soin intensif + la plus utilisée Fick Soin intensif pulmonaire + + précise Colorant Recherche + rarement utilisée Mesure du débit et volume sanguins III. Pléthysmographie par bioimpédance 14

15 Pléthysmographie La pléthysmographie est la mesure de variations de volume (poumons, coeur, artères périphériques ) La pléthysmographie peut être effectuée en mesurant les changements d impédance bioélectrique des tissus C est une méthode non intrusive Permet (entre autres) de déterminer le débit artériel moyen dans les membres inférieurs et de détecter la présence d une thrombose veineuse Bioimpédance : principe V = variation de volume (ml) L = longueur du cylindre (cm) A = aire transversale du cylindre (cm 2 ) ρ b = résistivité du sang ( 150 Ω.cm) Z b = impédance artérielle (Ω) Z b ρb L ΔA ΔV = L ΔA = ρb L Z b 2 15

16 Bioimpédance : principe b Z () t = Z Z 0 Zb + Z 0 () t () t b Z b Z 0 << Z b Z () t = ( t) () t Z0 Zb Z0 + ΔZ() t Z Z + Z 0 b b Z0 ΔZ 2 Bioimpédance : principe Z b Z0 ΔZ 2 et ΔV = ρb L Z b 2 b Z b 2 ρb L ΔZ ΔV = Z

17 Bioimpédance Bioimpédance En 1 ère approximation, la variation de l impédance est proportionnelle à la variation du volume artériel. La pente fournit donc le débit artériel Si une thrombose veineuse existe, le retour à la normale après le dégonflement du ballon est plus lente (courbe B) 17

18 Bioimpédance Ne permet pas de mesurer le débit dans une artère choisie mais à travers tout le membre L impédance électrique est influencée par les changements de volume d air (mesures délicates au niveau du thorax), la sueur, les électrodes, les facteurs sanguins (hématocrite, orintation des GR) Facile d utilisation, peu coûteuse, non intrusive, mais sujette à de nombreuses erreurs de mesure Surtout utilisée pour la détection de thrombose veineuse Mesure du débit et volume sanguins IV. Profils de vitesses 18

19 Vélocimétrie Les méthodes de dilution et de pléthysmographie par bioimpédance mesurent un débit moyen Les méthodes électromagnétique et ultrasonore qui vont être présentées permettent de mesurer des vitesses instantanées Les débits instantanés sont déduits en intégrant le champ de vitesse sur la section étudiée (Q = A V moy ) Les profils de vitesses varient d une artère à l autre Nombre de Womersley Le nombre de Womersley est un nombre adimensionné qui caractérise la comparaison entre les forces d inertie (pulsées) et les forces de viscosité Wo = (forces d inertie) / (forces visqueuses) Dans la circulation humaine, au repos, il varie de ~10-3 (capillaires) à ~20 (aorte) Wo = R ρω μ R = diamètre artériel ρ = densité sanguine ( 1.08 g/ml) μ = viscosité sanguine ( 3.5 cp) ω = pulsation (= 2π / f ) (radians/s) 19

20 Profils de vitesses Wo < 1 forces d inertie << forces visqueuses profils de vitesses paraboliques (V moy = 0.5 V max ) Wo > 15 forces d inertie >> forces visqueuses profils de vitesses quasi plats (V moy 0.9 V max ) Profils de vitesses J Theor Biol 1998;191:

21 Nombre de Womersley Wo = R ρω μ Exemple #1 : Aorte ρ = 1.08 g/ml μ = 3.5 cp (3.5e -3 kg.m -1 s -1 ) ω = 2π/(60/70) = 7.3 rad/s R = 1.5 cm Wo 22 Exemple #2 : Artère fémorale ρ = 1.08 g/ml μ = 3.5 cp (3.5e -3 kg.m -1 s -1 ) ω = 2π/(60/70) = 7.3 rad/s R = 0.27 cm Wo 4 Profils de vitesses Profils de vitesses dans une artère fémorale normale, au repos R = 0.27 cm HR = 70 bpm Wo = 4.0 Annu Rev Fluid Mech 1997:

22 Profils de vitesses : artère fémorale Mesure du débit et volume sanguins V. Débitmètre électromagnétique 22

23 Débitmètre électromagnétique Contrairement aux méthodes présentées précédemment, les débitmètres électromagnétiques peuvent mesurer un débit instantané Le sang étant un liquide conducteur, l application d un champ magnétique dans l écoulement permet de déterminer la vitesse débitante instantanée (loi d induction de Faraday) Utilisation en recherche animale et in vitro. Utilisation en clinique (circulation extra-corporelle) Loi de Faraday : principe La loi d'induction de Faraday établit que le déplacement d'un conducteur dans un champ électromagnétique génère une tension. Dans le cas du débitmètre électromagnétique c'est le fluide en mouvement qui représente le déplacement du conducteur 23

24 Loi de Faraday : principe r ds C = V l dt l = distance séparant les électrodes Ф = flux magnétique V = vitesse moyenne du fluide e = tension induite dφ = r e = B B ds C dφ e = dt r r ( V l ) e = BV.. l Principe e = BV.. D Q = AV Q e 24

25 Erreurs dus aux vitesses Le champ magnétique (B) n est pas uniforme à l intérieur du vaisseau La tension mesurée (e) et le débit dépendent donc du profil des vitesses Chez l humain, les profils de vitesses sont quasi paraboliques (coronaires), quasi plats (aorte), ou les deux (fémorales) erreurs de mesure Débitmètres et sondes Carolina Medical 25

26 Mesure du débit et volume sanguins VI. Débitmètre ultrasonore Débitmètres ultrasonores Les débitmètres ultrasonores mesurent le débit instantané Principe: le temps de propagation dans un fluide dans le sens de l écoulement est plus court qu à contre-courant Détermination des temps de propagation des ondes ultrasonores à travers le fluide en mouvement déduction de la vitesse moyenne de l écoulement 26

27 Principe : théorie L = distance séparant les transducteurs c = célérité de l onde ultrasonore (1570 m/s) V = vitesse moyenne de l écoulement avec X = L cosθ V << c Principe : théorie 27

28 Débitmètres ultrasonores Mode d excitation pulsée La vitesse du fluide (de l ordre de 10-1 à10 0 m/s) est très petite par rapport à c (de l ordre de 10 3 m/s). t est donc de l ordre de 10-9 à10-8 s bonne sensibilité du système de détection, bon rapport signal sur bruit Les ondes ultrasonores ne se propagent pas dans l air. Le contact entre la sonde et le vaisseau doit donc être parfaitement maintenu Sondes Transonic Systems 28

29 Mesure du débit et volume sanguins VII. Ultrasonographie Doppler Échographie Doppler L échographie Doppler, par réflexion et rétrodiffusion d ondes ultrasonores, permet de faire de l imagerie et de la vélocimétrie non intrusives 29

30 Modalités ultrasonores Mode B Doppler couleur Doppler pulsé Mode B : imagerie Doppler pulsé : vélocimétrie dans un volume donné Doppler couleur : cartographie 2D des vitesses Propagation des ultrasons 30

31 Modes continu et pulsé Deux modes principaux de propagation sont utilisés : Mode continu (CW) : Doppler continu Mode pulsé (PW) : Doppler pulsé, Doppler couleur, mode B Propagation des ultrasons 31

32 Imagerie par ultrasons : principe La réflexion et la transmission des ondes dépendent de la différence Z d impédance acoustique (Z = ρ c) des 2 matériaux Réflexion (ex : parois artérielles) : A, B, C et E Rétrodiffusion (ex : sang) : D Imagerie par ultrasons : principe interface réflexion eau / air 99 % eau / os 29 % 32

33 Imagerie ultrasonore, exemple Imagerie en mode-b du coeur gauche en vue parasternale (#1) Ao = aorte ascendante, VG = ventricule gauche, OG = oreillette gauche Effet Doppler 33

34 Effet Doppler Fréquence Doppler 34

35 Machine écho-doppler Annu Rev Biomed Eng 1999: Modes continu et pulsé 35

36 Doppler spectral : principe FFT Effet de l angle sur les mesures 36

37 Erreurs dus à l angle Doppler Doppler couleur Le Doppler spectral permet de quantifier l écoulement sanguin à un endroit spécifique Le mode Doppler de couleur permet de visualiser la distribution 2D des vitesses dans une région donnée. Ce mode est superposé au mode d imagerie 2D (mode B) Contrairement aux Doppler pulsé et continu, les vitesses en mode Doppler couleur ne sont pas déduites en faisant une FFT du signal rétrodiffusé (car réduirait considérablement la rapidité des mesures). Ce sont les décalages de phase entre les signaux qui sont déterminés 37

38 Doppler couleur Mesure du débit et volume sanguins VIII. Écho-Doppler Un exemple clinique 38

39 Sténose aortique EOA - Effective orifice area vena contracta La vena contracta correspond à l'endroit où la section du jet est minimale. L'aire de cette section est nommée aire efficace ou EOA (effective orifice area) Pour une valvule aortique normale, EOA = 3-4 cm 2 Une sténose est modéré si EOA < 1 cm 2 et sévère si < 0.5 cm 2. L EOA peut être mesurée par échographie Doppler 39

40 Équation de continuité Imagerie ultrasonore (B mode) Vue parasternale (#1) EOA = A LVOT V LVOT / V VC Mesure du diamètre de la chambre de chasse ventriculaire A LVOT 40

41 Mesure des vitesses Vue apicale (#2) Vitesse dans la LVOT EOA = A LVOT V LVOT / V VC 41

42 Vitesse dans la vena contracta EOA = A LVOT V LVOT / V VC Calcul de l EOA EOA = A LVOT V LVOT / V VC EOA < cm 2 42

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Généralités sur la. circulation sanguine

Généralités sur la. circulation sanguine Généralités sur la circulation sanguine Le système circulatoire ACTEURS DU SYSTEME CIRCULATOIRE Pompe Cœur Fluide Sang Conduits Vaisseaux 1- Schéma général Plan 1-1 Circulations systémique et pulmonaire

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Doppler spectral : profils normaux

Doppler spectral : profils normaux Doppler spectral : profils normaux Principes physiques et bases théoriques Mesure de la vitesse et du sens du flux àpartir du décalage de fréquence liéau déplacement d un élément mobile (globules rouges)

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

Doppler : principes de base. Dr Thierry Puttemans Imagerie Médicale

Doppler : principes de base. Dr Thierry Puttemans Imagerie Médicale Doppler : principes de base Dr Thierry Puttemans Imagerie Médicale Si l émetteur et le récepteur sont immobiles, le fréquence Fr perçue par le récepteur est égale à la fréquence d émission Fe Si l émetteur

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

L2 UE13 Physiologie 1. La Circulation. Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER

L2 UE13 Physiologie 1. La Circulation. Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER Faculté de Médecine M Paris Diderot Année e 2011 2012 L2 UE13 Physiologie 1 La Circulation Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER 1. Fonction de la circulation Transport des gaz et des nutriments Respiration

Plus en détail

Le système cardiaque

Le système cardiaque Le système cardiaque Plan Chap 1: Généralités Chap 2: Anatomie cardiaque Chap 3: L activité mécanique cardiaque Chap 4: Régulation de l activité cardiaque Chap 1: Généralité I.Organisation du système cardiovasculaire

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire P.1

Le système cardio-vasculaire P.1 Le système cardio-vasculaire P.1 Date : 21/10/04 M. Bugnazet 1. Le cœur : A) Position du cœur : Le Cœur possède environ la taille et la forme d un point serré. Il occupe une position centrale dans la cage

Plus en détail

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes Dissection du cœur de bœuf Démarche et principes Introduction (1) : Matériel requis Un grand couteau de cuisine bien aiguisé (un scalpel peut également être utile) Un bac à dissection, à défaut, une planche

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Elisabeth Le Rumeur 2011-12 Introduction Mécanique ventilatoire Échanges gazeux respiratoires Transport des gaz respiratoires (oxygène et CO2) par le sang Régulation de la

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015

TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015 TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015 Concours PACES 2012-2013 Séance préparée par les tuteurs stagiaires QCM n 1 : L'amphétamine (masse molaire égale à 135 g.mol -1

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43.

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43. Avant-propos....................................................................................................... ix Chapitre 1 Hydrostatique.........................................................................

Plus en détail

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION II. La fonction vasculaire. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION II. La fonction vasculaire. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION II. La fonction vasculaire Sam BAYAT MCU-PH Plan Introduction Rappel: organisation du système vasculaire La fonction vasculaire La fonction vasculaire Relations structure-fonction

Plus en détail

U 1 Université Montpellier 1

U 1 Université Montpellier 1 U 1 Université Montpellier 1 Le contrôle systémique de l appareil cardiovasculaire Antonia Pérez-Martin Michel Dauzat Service d Exploration et Médecine Vasculaire Hôpital Carémeau - CHU de Nîmes Département

Plus en détail

Physiologie de la circulation coronaire

Physiologie de la circulation coronaire Physiologie de la circulation coronaire Dr. KERMICHE 1 Les objectifs du cours A la fin du cours l étudiant doit: Expliquer la raison d être de la circulation coronaire et de nommer les principales ramifications

Plus en détail

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors :

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors : Ch. 5 ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Objectifs : Connaître la définition et la distinction d une onde sonore et d une onde électromagnétique (domaines de fréquence ) Connaître les vitesses de propagation de

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite animation coeur Système circulatoire But: * système de transport qui transporte le sang partout dans notre corps * échanges gazeux: - permet à l O 2 et aux nutriments de se rendre aux cellules de nos organes

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

LA CIRCULATION SANGUINE

LA CIRCULATION SANGUINE LA CIRCULATION SANGUINE Le sang Le volume sanguin : 4,5 L chez l homme et 3,6 L chez la femme Globules rouges Lymphocyte Plaquettes Polynucléaire Monocyte Les fonctions : Transport de nombreuses substances

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Thème 2 : Corps humain, sport et santé Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Lors d'un effort physique, le fonctionnement de l'organisme est modifié. Essoufflements, palpitations,

Plus en détail

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD)

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) Phuong Thao NGHIEM, Ramiro MORENO, Marylou PARA, Minh Hoang TRAN, Hervé ROUSSEAU Institut des Maladies Métaboliques

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang Transport des gaz dans le sang A Introduction : La fonction respiratoire du sang représente le transport des gaz respiratoires: du poumon aux tissus pour l oxygène, en sens inverse pour le dioxyde de carbone.

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE»

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» ANNEXE A.1 CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» Inscrire les termes suivants dans les espaces appropriés : Contrôle nerveux : sympathique Fréquence cardiaque et/ou parasympathique

Plus en détail

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments.

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments. Structure et fonctionnement du Système Cardio-Vasculaire (SCV) ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT Adaptations cardiovasculaires Le SCV comporte 3 éléments Une pompe le coeur Un

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

Travaux pratiques : Variations de la pression artérielle en fonction de la position. Nicolas Rambier M1 S7 SPAPAS. N.Tordi

Travaux pratiques : Variations de la pression artérielle en fonction de la position. Nicolas Rambier M1 S7 SPAPAS. N.Tordi Nicolas Rambier M1 S7 SPAPAS Travaux pratiques : Variations de la pression artérielle en fonction de la position N.Tordi année 2011/2012 UFR STAPS Besançon Introduction : Au cours de se TP nous avons cherché

Plus en détail

Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies

Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies Informations techniques Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies Canal de mesure calibrée pour la mesure du débit dans des tuyaux et canalisations d eaux usées et d eaux pluviales.

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES»

GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES» GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES» (DOPPLER CONTINU, DOPPLER PULSÉ, ÉCHO-DOPPLER COULEUR) Les deux principales modalités d'exploitation

Plus en détail

Utilisation médicale des ultrasons 2008-09

Utilisation médicale des ultrasons 2008-09 Utilisation médicale des ultrasons 2008-09 Les bases de l échographie Définition des ultrasons Notion d échostructure Pertes d énergie du faisceau Incidence sur le choix de la fréquence : résolution latérale,

Plus en détail

LA CIRCULATION SANGUINE

LA CIRCULATION SANGUINE LA CIRCULATION SANGUINE Le corps d un adulte continent environ 5L de sang, celui d un enfant 3L. Ce liquide circule sous pression dans les artères. En plaçant les doigts sur une artère, on ressent les

Plus en détail

SOMMAIRE : SCIENCES CM

SOMMAIRE : SCIENCES CM SOMMAIRE : SCIENCES CM LE COEUR DOCUMENTS ET TRACES ÉCRITES 1. L organe et son activité 2. Transporteur de sang 3. Organe vital 4. Le Cœur : l organe et son activité (document élève) 5. Le Cœur : l organe,

Plus en détail

Professeur Jean-Louis PEPIN

Professeur Jean-Louis PEPIN Physiologie cardiovasculaire Chapitre 2 : Réseau vasculaire et écoulement du sang La pression artérielle Professeur Jean-Louis PEPIN MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME Les acquis du collège : les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang ; ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

BIOPHYSIQUE DE LA CIRCULATION Pressions sanguines Hémodynamique. Biophysique cardiaque

BIOPHYSIQUE DE LA CIRCULATION Pressions sanguines Hémodynamique. Biophysique cardiaque BIOPHYSIQUE DE LA CIRCULATION Pressions sanguines Hémodynamique Biophysique cardiaque I - HEMODYNAMIQUE INTRA-CARDIAQUE 1 - Principe de fonctionnement 2 - Courbes pression-temps et volume-temps 3 - Courbe

Plus en détail

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

INTRODUCTION DOPPLER PRINCIPES GÉNÉRAUX

INTRODUCTION DOPPLER PRINCIPES GÉNÉRAUX Recommendations pour la Quantification en Echocardiographie Doppler: un rapport du Groupe de Travail pour la Quantification Doppler du Comité des Standards et de la Nomenclature de la Societé Américaine

Plus en détail

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique.

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Capacités : utiliser un logiciel d ExAO, de traitement de texte.

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI Exercice 1 On maintient un organe dans des conditions de survie artificielle grâce à un circuit de perfusion actionné par une pompe. Le tuyau reliant la pompe à l organe à une longueur totale de mètres

Plus en détail

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique.

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. La principale variable cardiovasculaire régulée est la pression artérielle moyenne (PAM), dans la circulation systémique. Cette pression est

Plus en détail

Bases de la cardiologie

Bases de la cardiologie Bases de la cardiologie Date de création du document : 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie du coeur... 1 1. 1 Introduction... 1 1. 2 Anatomie externe...1 1. 3 Anatomie interne... 1 1. 3. 1 Circulation

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE ANNOTATION D UNE COUPE SCHEMATIQUE DU CŒUR Schéma à connaitre pour l exam : surtout veine cave supérieure, aorte, artère pulmonaire, veine cave inférieure, les valves (ou valvules),

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

TP, 2 nde : Le cœur et son activité

TP, 2 nde : Le cœur et son activité TP, 2 nde : Le cœur et son activité En vert : des éléments de correction. Autre remarque : un schéma bilan est construit au fur et à mesure. Idée biblio : il existe un dossier hors série «Pour la science»

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. 1) LA PAROI VASCULAIRE. Les capillaires qui sont les vaisseaux les plus petits présentent une paroi simple qui est appelée endothélium. La paroi

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique.

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. I) Organisation générale de l appareil circulatoire. 1) La fonction circulatoire (de distribution) 2) Les grandeurs de la circulation a) Le débit

Plus en détail

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques.

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques. GENERALITES I/ Le coeur 1. Le myocarde muscle cardiaque muscle strié qui se contracte spontanément c'est un muscle à commande automatique il se contracte automatiquement, de façon rythmique, indépendamment

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 PRESSION ARTERIELLE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 I. GENERALITES 1. Définition Lorsque, dans le langage courant, on parle de «tension artérielle»,

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Bases de la cardiologie (Evaluations)

Bases de la cardiologie (Evaluations) Bases de la cardiologie (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/9 : Le sillon auriculo-ventriculaire est : A - Parallèle au grand axe du coeur B - Un prolongement du sillon

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS...

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... I. INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... 2 A. ROLES DES GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES... 2 B. GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES ET SITUATION D EXERCICE PHYSIQUE... 2 C. SYSTEMES DE COMMUNICATION

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster, Gudrun Böge, Jean-Pierre Laroche Service d Exploration & Médecine Vasculaire - CHU de Nîmes

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables H. Lefebvre Objectifs Comprendre l organisation de la circulation Définir les variables cardiovasculaires Connaître leur intérêt

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes)

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) INTRODUCTION Les souffles cardiaques sont extrêmement fréquents chez l enfant (présents chez 80 % des nouveau-nés ou prématurés et chez

Plus en détail

Activité mécanique du cœur

Activité mécanique du cœur Activité mécanique du cœur 1 L échocardiographie transthoracique de repos L'échocardiographie est une échographie du cœur. Il s'agit d'une technique d'imagerie médicale employant les ultrasons. Le sujet

Plus en détail

Mesures de très faibles vitesses instantanées par échographie Doppler

Mesures de très faibles vitesses instantanées par échographie Doppler N 798 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIEN 1925 Mesures de très faibles vitesses instantanées par échographie Doppler par André DEIBER Lycée Fustel de Coulanges - 67000 Strasbourg et Olivier KEMPF IUFM d

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique Consommation en O 2 (en L) Thème 1 : Corps humain et santé, l exercice physique Chapitre 1 : L effort physique et le fonctionnement de l organisme Introduction : Le corps de l énergie tout au long de la

Plus en détail

Echographie. Principes et techniques. Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie

Echographie. Principes et techniques. Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie Echographie Principes et techniques Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie Onde mécanique Source: Tom Henderson, The Physics Classroom www.glenbrook.k12.il.us/gbssci/phys/class/sound/soundtoc.html

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 : Equations aux dimensions 1. Equation aux dimensions a) Dimension

Plus en détail

L appareil cardio-vasculaire

L appareil cardio-vasculaire L appareil cardio-vasculaire Le but de l appareil cardio-vasculaire est d assurer un flux constant de sang dans l organisme. Car les cellules ont besoin pour fonctionner d énergie et d O2 amenés par le

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA UE3-1 : Physique Chapitre 4 : Les ondes Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. IV- Les ondes Finalité du chapitre Pour

Plus en détail

UPMC / 2008-2009 LV340

UPMC / 2008-2009 LV340 UPMC / Licence des sciences et technologie mention «sciences de la vie», année universitaire 2008-2009 LV340 Physiologie Cardiovasculaire: Régulations de la pression artérielle Introduction : présentation

Plus en détail

DM : L ATHÉROSCLÉROSE

DM : L ATHÉROSCLÉROSE PARTIE II : Cœur et circulation Chapitre 1 : Vaisseaux sanguins et circulation sanguine DM : L ATHÉROSCLÉROSE Objectifs : Définir l athérosclérose Définir les facteurs de pathogénicité en lien avec la

Plus en détail