Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants."

Transcription

1 Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants. P. Fajadet, L. Carfagna, O. Loustau, J. Vial, J. Moscovici, J.J. Railhac, N. Sans. Radiologie Interventionnelle Hôpital Purpan- Toulouse Chirurgie Pédiatrique Hôpital des Enfants Toulouse

2 OBJECTIFS Cette étude présente les résultats du traitement de la varicocèle chez l adolescent par une technique d embolisation utilisant coils et sclérosant, à l aide d une voie d abord brachiale droite.

3 MATERIEL ET METHODES : 41 patients Age Grade varicocèle : 2 et

4 TECHNIQUE ( 1 ) Anésthesie locale par Emla Ponction veine basilique droite sonde JB2- guide Terumo courbe Cathéterisme veine rénale G (ou de la spermatique d emblée) + phlébographie Visualisation d un éventuel reflux, classification de la varicocèle

5 Cathéterisme veine rénale gauche Visualisation d un reflux

6 Cathéterisme de la spermatique d emblée Phlébographie: type I

7 classification de Bahren type I : une veine spermatique unique, type II : plusieurs ostia sur la veine rénale gauche, type III présence de collatérales proximales sur la veine spermatique, type IV, collatérales entre des veines rétropéritonéales ou des branches segmentaires rénales et la veine spermatique avec ostium principal de la spermatique incompétent (a) ou compétent (b), type V, veine spermatique associée à une double veine rénale gauche.

8 type III: présence de collatérales proximales sur la veine spermatique

9 TECHNIQUE ( 2 ) Cathéterisme de la veine spermatique gauche jusqu au pied de la sacro-iliaque gauche, si possible. Mise en place de coils de 5 à 8 mm de diamètre. Retrait de la sonde en regard de la partie haute de la sacro-iliaque gauche, table en «anti- Trendelenbourg», injection d une à deux ampoules d'aetoxysclérol à 3 %. Au bout de 10 minutes, dernier retrait de la sonde, mise en place de coils au niveau de la partie proximale de la veine, à environ 5 à 8 cm de l'abouchement dans la veine rénale Durée de l'intervention : 30 à 50 minutes

10 Mise en place de coils en regard du pied de la sacro-iliaque gauche

11 Contrôle satisfaisant après injection de sclérosant et mise en place de coils en proximal

12 Traitement d une varicocèle de type II

13 Traitement d une varicocèle de type II

14 Résultats Succès: 93% (38 / 41) 1 cas de brèche vasculaire :vaso-occlusion à l'aide de coils. Ne pas utiliser de sclérosants cas de récidive tardive: Nouvelle injection de sclérosant.

15 RESULTATS: Complications En post-opératoire immédiat deux cas: douleur inguinale rapidement résolutive un cas une hydrocèle à J1 disparue spontanément La brèche vasculaire n a entraîné ni un arrêt, ni un échec de la procédure

16 Brèche vasculaire :vaso-occlusion à l'aide de coils. Ne pas utiliser de sclérosants +++

17 DISCUSSION La constatation d'une varicocèle dans l'enfance ou l'adolescence impose une prise en compte attentive en raison de son possible retentissement sur le développement testiculaire et sur la spermatogenèse.

18 DISCUSSION fréquence de la varicocèle avant la puberté: sans doute sous-estimé (souvent négligée). en principe, pas avant huit-neuf ans, chez l'adolescent, environ 15 %. Seulement % des adolescents présentant une varicocèle auront des problèmes d'infertilité, une varicocèle est découverte chez environ 35 % des patients présentant une infertilité primaire et chez 81 % des patients avec une infertilité secondaire.

19 DISCUSSION Dans une série toulousaine, la dilatation variqueuse des veines du cordon spermatique survient dans la quasi-totalité des cas du côté gauche, de manière bilatérale dans 6 cas sur 159, uniquement du côté droit dans un cas sur 159.

20 DISCUSSION Le plus souvent, varicocèle avec reflux par incompétence ostiale ou valvulaire Parfois varicocèle sans reflux La surcharge veineuse provient d'une collatérale ou du pédicule cremastérique situé en position postérieure à l'origine du cordon et qui se draine vers le système épigastrique A contrario, possible reflux réno-testiculaire sans varicocèle

21 DISCUSSION: Aspects cliniques chez l enfant et l'adolescent, le motif de découverte est le plus souvent fortuit, plus rarement, sensation de pesanteur scrotale particulièrement lors de la station debout prolongée et /ou l'effort physique Examen clinique: confirme la varicocèle, la grade en trois stades par ordre croissant de volume, recherche une asymétrie testiculaire. Echo Doppler: apprécie le reflux, quantifie l'asymétrie testiculaire éventuelle. L obtention d'un spermogramme reste toujours difficile en période pubertaire.

22 DISCUSSION : la voie d'abord voie brachiale vs voie fémorale Discret désavantage: cathéter limite en longueur si adolescent de grande taille Avantages : une seule sonde vs changement de sonde ou technique co-axiale avec Tracker 18 (économie, diminution du risque de spasmes au niveau de l'ostium, possible meilleur franchissement d'un ostium valvulé, notamment dans le cadre d'une varicocèle de type IV b), procédure rapide et bien acceptée par la jeune population adolescente, tout à fait réalisable en hospitalisation de jour. A noter qu'il n'a pas été individualisé dans notre série de varicocèle de type V, sur double veine rénale gauche

23 DISCUSSION : la technique d'embolisation cette technique mixte a le double avantage d'assurer: une occlusion du tronc principal à l'aide des coils, une sclérose des petites collatérales, source de récidive chirurgicale, à l'aide de l Aetoxysclérol

24 DISCUSSION: les résultats Résultat des autres techniques : Sclérothérapie :86-91 % Coelioscopie :82-91 % Chirurgie classique :85-87 % Nos résultats : 93 %

25 DISCUSSION: les complications post-opératoires pas de réaction allergique aux produits de contraste, pas d'hématome significatif au niveau du point de ponction. les deux cas de douleurs inguinales, possiblement par thrombose du plexus pampiniforme, ont été rapidement résolutives avec l'aide d'un traitement anti-inflammatoire standard.

26 CONCLUSION technique de réalisation simple, parfaitement acceptée par cette jeune population adolescente, excellent taux de réussite, moindre coût par rapport aux techniques chirurgicales, possiblement utilisable lors de varicocèles complexes ou lors de récidive post-chirurgicale, irradiation pratiquement négligeable (0,001 msv )

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

Varicocèle et Infertilité Masculine. Nicolas THIOUNN Hôpital Necker, Université Paris V

Varicocèle et Infertilité Masculine. Nicolas THIOUNN Hôpital Necker, Université Paris V Varicocèle et Infertilité Masculine Nicolas THIOUNN Hôpital Necker, Université Paris V introduction varicocèle = dilatation du plexus pampiniforme antérieur du testicule questions : varicocèle = infertilité?

Plus en détail

L insuffisance Veineuse et les Varices

L insuffisance Veineuse et les Varices L insuffisance Veineuse et les Varices Jean-Pierre Laroche CHU de Montpellier 3 ème Partie CH Traitement : pourquoi? 1. Éviter les complications cutanés des varices 2. Éviter troubles trophiques 3. Éviter

Plus en détail

Chirurgie des Varices par LASER ENDOVEINEUX versus STRIPPING CONVENTIONEL. Pierre SARRADON. Polyclinique Les Fleurs Clinique Saint-Jean Toulon FRANCE

Chirurgie des Varices par LASER ENDOVEINEUX versus STRIPPING CONVENTIONEL. Pierre SARRADON. Polyclinique Les Fleurs Clinique Saint-Jean Toulon FRANCE Chirurgie des Varices par LASER ENDOVEINEUX versus STRIPPING CONVENTIONEL Polyclinique Les Fleurs Clinique Saint-Jean Toulon FRANCE Insuffisance veineuse - Varices Forte prévalence répercussion sociale

Plus en détail

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France + PICC line Dr Khalil Jabbour Département d Anesthésie Réanimation Hôtel-Dieu de France + + Introduction PICC line : Peripherally Inserted Central Catheter Depuis le début des années 90, largement utilises

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie Définitions II. Diagnostic d une hernie inguinale III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Imagerie pré-opératoire : Phlébographie àl iode et au CO2

Imagerie pré-opératoire : Phlébographie àl iode et au CO2 Imagerie pré-opératoire : Phlébographie àl iode et au CO2 but Création d un abord natif le plus distal possible BILAN ADAPTE AU PATIENT : selon sa pathologie, son âge et ses ATCDS pourquoi un bilan pré-op?

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Cas clinique IIU et infertilité masculine

Cas clinique IIU et infertilité masculine Cas clinique IIU et infertilité masculine DR Ludovic Ferretti - Dr A. Papaxanthos Service d urologie Service biologie de la reproduction CECOS Centre d AMP du CHU de Bordeaux 24 mai 2013 Madame L., 29

Plus en détail

LES URGENCES CHIRURGICALES

LES URGENCES CHIRURGICALES LES URGENCES CHIRURGICALES INTRODUCTION Pathologies rares Essentiellement liées à des malformations congénitales Deux pics de fréquence pour la présentation clinique à la période néo-natale à la puberté

Plus en détail

Embolisation portale avant résection hépatique pour cholangiocarcinome

Embolisation portale avant résection hépatique pour cholangiocarcinome Embolisation portale avant résection hépatique pour cholangiocarcinome Etude rétrospective de 15 cas T. Sanzalone (1), M. Adham (2), C. Lombard Bohas(3), F. Pilleul (1) (1) Service de radiologie pavillon

Plus en détail

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat.

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. Introduction Le nodule du sein chez l enfant et l adolescente est une situation

Plus en détail

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Peripheric Inserted Central Catheter PICC-line Cathéter veineux inséré dans une veine périphérique profonde du bras, PICC-line dont

Plus en détail

la création de l abord vasculaire : explorations «invasives»préopératoires

la création de l abord vasculaire : explorations «invasives»préopératoires le la création de l abord vasculaire : explorations «invasives»préopératoires but Création d un abord natif le plus distal possible BILAN ADAPTE AU PATIENT : selon sa pathologie, son âge et ses ATCDS pourquoi

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

Sémiologie des veines

Sémiologie des veines Sémiologie des veines Pr D. STEPHAN Service Hypertension Maladies Vasculaires Hôpital Civil Opposition veine / artère Artère Réseau unique Anatomie reproductible Suppléances limitées Gravité de l occlusion

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

Traitement endovasculaire des varicocèles

Traitement endovasculaire des varicocèles Encyclopédie Médico-Chirurgicale 34-450-D-10 Traitement endovasculaire des varicocèles JM Bigot M Tassart A Le Blanche F Kirsch Noir Résumé. Le traitement endovasculaire des varicocèles est la méthode

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL La stérilisation féminine volontaire ou contraception définitive? H. Marret Pole de gynécologie obstétrique médecine de la reproduction et génétique Hôpital Bretonneau 37044 Tours Cedex1 France Un mode

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE

ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE SEMINAIRES DE LA SOCIETE FRANCOPHONE DE MEDECINE D URGENCE ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE Francis JOFFRE, Chef de Service Philippe OTAL, Praticien Hospitalier Sandrine MUSSO, Médecin Attaché

Plus en détail

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie IX ème Journée Régionale de Prévention des Infections Liées aux Soins 14 avril 2011 Cathéter central inséré par voie périphérique Ch. Gorge, Ch. Gray, S. Leroy CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre

Plus en détail

Thrombectomie veineuse avec stent

Thrombectomie veineuse avec stent Prise en charge des TVP fémoro-iliaques Thrombectomie veineuse avec stent O HARTUNG Sce de Chirurgie Vasculaire, CHU Nord, Marseille Complications des TVP Aigue Extension Embolie pulmonaire Récidive Syndrome

Plus en détail

varicocèle Que faire? Docteur Eric HUYGHE CHU Toulouse

varicocèle Que faire? Docteur Eric HUYGHE CHU Toulouse varicocèle Que faire? Docteur Eric HUYGHE CHU Toulouse Hippocrates (460-377 B.C.) Ambroise Paré (1510-1590 «sacs de vers» 1 ère description 1 er traitement 00 Quelques chiffres Retrouvée chez 15% des hommes

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

MTEV Stratégie Diagnostique

MTEV Stratégie Diagnostique MTEV Stratégie Diagnostique Pr Anne LONG, Médecine Vasculaire Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud Charles Mérieux Hôpital Edouard Herriot Mars 2015 MTEV TVP et EP : les 2 manifestations aiguës

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les La lithiase vésiculaire peut être asymptomatique (ASP, échographie) aucune investigation complémentaire douloureuse (colique hépatique) compliquée (surinfection aiguë ou chronique, migration cholédocienne,

Plus en détail

VARICOCELE M.TASSART (1), M. GREINER(1), F. BOUDGHENE(1) JM BIGOT(1) MF CARETTE(1) (1)Tenon APHP (2)Pitié Salpétrière APHP

VARICOCELE M.TASSART (1), M. GREINER(1), F. BOUDGHENE(1) JM BIGOT(1) MF CARETTE(1) (1)Tenon APHP (2)Pitié Salpétrière APHP VARICOCELE M.TASSART (1), M. GREINER(1), F. BOUDGHENE(1) JM BIGOT(1) MF CARETTE(1) (1)Tenon APHP (2)Pitié Salpétrière APHP VARICOCELE Diagnostic: Dilatation variqueuse des veines du plexus pampiniforme

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

CPRE: principe duodénoscope

CPRE: principe duodénoscope CPRE: indications Le cathétérisme endoscopique bilio-pancréatique peut être utile pour déterminer l origine de troubles hépatiques comme l'apparition d'un ictère (jaunisse), de douleurs abdominales, de

Plus en détail

Malformations Capillaires. Malformations Capillaires 2/3

Malformations Capillaires. Malformations Capillaires 2/3 Malformations Vasculaires Classification Hémodynamique IMAGERIE DES TUMEURS VASCULAIRES ET DES MALFORMATIONS VASCULAIRES Écho Doppler Laroche JP : Médecine Vasculaire, Hôpital Saint Éloi, CHU Montpellier

Plus en détail

Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale

Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet

Plus en détail

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 FISTULA CARE Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 EngenderHealth, 440 Ninth Avenue, New York, NY 10001, USA Téléphone: 212-561-8000; Fax: 212-561-8067;

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Abords vasculaires pour hémodialyse EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Albert Mouton Clinique de l Archette AIX 12,13? 14 Juin,Juin 2014 Introduction

Plus en détail

IMAGERIE DE L INFERTILITE MASCULINE. Hôpital Necker, Service de Radiologie Adulte.

IMAGERIE DE L INFERTILITE MASCULINE. Hôpital Necker, Service de Radiologie Adulte. IMAGERIE DE L INFERTILITE L MASCULINE D. Eiss,, M. Ghouadni. Hôpital Necker, Service de Radiologie Adulte. INTRODUCTION Infertilité du couple: 2 ans de rapports non protégés sans conception => 15 % des

Plus en détail

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE Objectifs de ce document : Vous expliquer l intervention Vous informer sur les risques de cette chirurgie Répondre aux principales questions que vous pouvez vous poser.

Plus en détail

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement

Plus en détail

Management de l abord vasculaire pour hémodialyse par radiologie interventionnelle chez les malades en pré-dialyse : notre expérience.

Management de l abord vasculaire pour hémodialyse par radiologie interventionnelle chez les malades en pré-dialyse : notre expérience. Management de l abord vasculaire pour hémodialyse par radiologie interventionnelle chez les malades en pré-dialyse : notre expérience. García-Medina J, Martínez Molina N, Muray Cases S, Cabezuelo J. Hôpital

Plus en détail

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT)

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) Ce sont des anomalies congénitales qui se développent entre la 4ème et la 8ème semaine de vie intra-utérine.

Plus en détail

Traitement radiologique endovasculaire des varicocèles

Traitement radiologique endovasculaire des varicocèles 34-450-D-10 Traitement radiologique endovasculaire des varicocèles M. Tassart,. Khalil, F. oudghène près une revue des étiologies possibles à la survenue d une varicocèle, un rappel de la physiopathologie

Plus en détail

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET Prévalence prolapsus > 45 ans Classification POP-Q (pelvic organ prolapse quantification) Etude WHI POUR LA CHIRURGIE POUR LA CHIRURGIE Echec de la contention Âge

Plus en détail

Vous accueille et vous informe

Vous accueille et vous informe L équipe de soins Vous accueille et vous informe Endocrinologie, Maladies Osseuses, Génétique et Gynécologie Médicale Professeur Jean-Pierre Salles, Responsable d Equipe Médicale Professeur Maïthé Tauber

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites. Fiche : D3 Vous allez avoir un drainage des voies biliaires Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

place de la radiologie interventionnelle dans le traitement des endofuites

place de la radiologie interventionnelle dans le traitement des endofuites Prothèses couvertes de l aorte l abdominale: place de la radiologie interventionnelle dans le traitement des endofuites R. Loffroy (1), E. Steinmetz (2), B. Kretz (2), B. Guiu (1), R. Brenot (2), F. Ricolfi

Plus en détail

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Zaghouani.H, Braham.R Service d imagerie médicale CHU Fattouma Bourguiba Monastir-Tunisie Pr. Hulusi Behçet en 1937 INTRODUCTION *La myélite

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS Le Drainage Pleural Biltereyst M., Ruiz Patino M., Sokolow Y., Rondelet B., Cappello. M. Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme Drainage thoracique Introduction et rappel anatomique Indications

Plus en détail

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Réunion DESC-SCVO Tours P. de Wailly CHU POITIERS Professeur Carretier Généralités 20 % des hémorragies digestives Au-delà de l angle de Treitz 90%

Plus en détail

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie - Définitions... 1 2 Diagnostique d'une hernie inguinale... 2 3 Argumenter l'attitude

Plus en détail

DISPOSITIF MEDICAL D ACCES VASCULAIRE

DISPOSITIF MEDICAL D ACCES VASCULAIRE DISPOSITIF MEDICAL D ACCES VASCULAIRE Choix de la voie d abord 1) Artère fémorale droite dans la majorité des cas 4 2) Artère fémorale gauche moins d aisance pour le praticien (tube de RX) 1 2 3 3) Artère

Plus en détail

Traitement chirurgical et radiothérapique. du cancer du sein en un jour. Véronique Vaini-Cowen et Didier Cowen

Traitement chirurgical et radiothérapique. du cancer du sein en un jour. Véronique Vaini-Cowen et Didier Cowen Traitement chirurgical et radiothérapique du cancer du sein en un jour Véronique Vaini-Cowen et Didier Cowen Place de la radiothérapie dans le cancer du sein - Après chirurgie conservatrice pour un cancer

Plus en détail

couple : conduite de la première consultation

couple : conduite de la première consultation Item 29 - Stérilité du couple : conduite de la première consultation 4 I. DÉFINITION II. CAUSES DE STÉRILITÉ III. BUTS DE LA PREMIÈRE CONSULTATION IV. DÉROULEMENT DE LA PREMIÈRE CONSULTATION POUR STÉRILITÉ

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE

INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE Introduction Autrefois considérées comme rares, les infections candidosiques urinaires ont connu un regain d intd intérêt du fait de la recrudescence

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours

Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours . Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours Echographie Un geste Substratum anatomique Une technicité anatomie in vivo et dynamique Echographie Principe Emission

Plus en détail

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de La fertilisation in vitro Une méthode de plus en plus utilisée Camille Sylvestre, MD L infertilité touche environ 10 % des couples, et cette incidence a tendance à augmenter, car les femmes retardent l

Plus en détail

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE?

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Actualités sur les explorations diagnostiques de l utérus Hôpital André Mignot, 5 mars 2009 L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Arnaud LE TOHIC Praticien Hospitalier Service de Gynécologie

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Artères nourricières. Hémorroides internes. Ligne pectinée. Hémorroides externes

Artères nourricières. Hémorroides internes. Ligne pectinée. Hémorroides externes 1 Traitement chirurgical des Hémorroïdes Les hémorroïdes Définition: les hémorroïdes sont des réservoirs vasculaires (ou plexus), existant à létat l état normal. Ces coussinets sont utiles, car ils participent

Plus en détail

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans Etiologie des traumatismes du rein Les signes cliniques Signes

Plus en détail

Traitement endovasculaire des anévrismes intracrâniens

Traitement endovasculaire des anévrismes intracrâniens Traitement endovasculaire des anévrismes intracrâniens R Anxionnat, AL Derelle, S Bracard Service de Neuroradiologie diagnostique et thérapeutique CHU de Nancy Anévrismes artériels intracrâniens Dilatation

Plus en détail

DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF

DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF A.Khelifi, H. Hentati, M. Khrifech, I. Mnif, R. Aouini, I. B.Yaacoub, R.Bennaceur, F.B.Amara, N.Mnif Service d imagerie médicale hôpital

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats t Kheira Hireche, Ludovic Canaud, Charles Marty Ané, Pierre Alric Historique Charles T. Dotter Technique de recanalisation

Plus en détail

Techniques de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance

Techniques de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance. Rythme de surveillance RADIOLOGIE DES CANCERS CHEZ LE SUJET AGE Méthodes d Imagerie Diagnostiques et Thérapeutiques Frank Boudghene Hopital Tenon Université Paris 6 Techniques de surveillance Modalités Radiologie Echographie

Plus en détail

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé :

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé : Indications des examens d imageried en pathologie thoracique Partie 1 M El Hajjam et P Lacombe La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal

Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal Neurologie.com 2009 ; 1 (8) : 1-5 Docteur qu est-ce que? Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal.... Jean Chazal Service de neurochirurgie A, CHU de Clermont-Ferrand, Université d Auvergne

Plus en détail

URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT. F.Varlet

URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT. F.Varlet URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT F.Varlet Introduction Motif très fréquent de consultation Dominépar Hernies compliquées Torsions du pédicule spermatique URGENCES Ischémie Pronostic vital intestinal

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

LAVARICOCÈLE CHEZ L ENFANT (A propos de 02 cas et revue de la littérature)

LAVARICOCÈLE CHEZ L ENFANT (A propos de 02 cas et revue de la littérature) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 012/ 10 LAVARICOCÈLE CHEZ L ENFANT (A propos de 02 cas et revue

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET BILAN D EXTENSION DU CANCER DU TESTICULE A. TOUIMER M. BOUBRIT IMAGERIE MEDICALE CHU BENI MESSOUS

DIAGNOSTIC ET BILAN D EXTENSION DU CANCER DU TESTICULE A. TOUIMER M. BOUBRIT IMAGERIE MEDICALE CHU BENI MESSOUS DIAGNOSTIC ET BILAN D EXTENSION DU CANCER DU TESTICULE A. TOUIMER M. BOUBRIT IMAGERIE MEDICALE CHU BENI MESSOUS INTRODUCTION Rare Tumeurs germinales (95%) -TG séminomateuse (35-45ans) -TG non séminomateuse

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées

Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées Françaises de Radiologie Paris, 10-15 Octobre 2005 L objectif

Plus en détail

UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3

UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3 DC2 UE11.3 HEM 10 nov 2015 1 UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3 DC2 CG/ TB 10 nov 2015 DC2 révision Chez une femme de 59 ans, une échographie abdominale a été réalisée devant des douleurs abdominales intermittentes

Plus en détail

CAT DEVANT UNE GROSSE BOURSE CHRONIQUE. Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V- Rabat

CAT DEVANT UNE GROSSE BOURSE CHRONIQUE. Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V- Rabat CAT DEVANT UNE GROSSE BOURSE CHRONIQUE S. Akjouj,, S. Semlali,, A. El Kharras,, T. Amil,, A. Hanine,, M. Benameur,, M. Mahi S. Chaouir. Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V- Rabat INTRODUCTION Les

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Maladie de Rendu-Osler

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Maladie de Rendu-Osler LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Maladie de Rendu-Osler Octobre 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de France - F

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN Sylvie BESCH Hôpital National de Saint Maurice Service de Rééducation Fonctionnelle et Traumatologie FRACTURE DES MÉTATARSIENS GÉNÉRALITÉS Fréquence +++ Différents

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Pourquoi faut-il un KTC? Capital veineux périphérique pauvre Durée de perfusion longue : réanimation, antibiothérapie,

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

DRAINAGE PERCUTANE DES VOIES BILIAIRES

DRAINAGE PERCUTANE DES VOIES BILIAIRES Formulaire d information au patient DRAINAGE PERCUTANE DES VOIES BILIAIRES Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en

Plus en détail

Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un

Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un 1 2 Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un circuit sanguin extra-corporel, le plus souvent

Plus en détail

LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT!

LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT! LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT! Douleur induite Douleur induite Douleur de courte durée, causée par le soignant ou une thérapeutique dans des circonstances de survenue prévisibles et susceptibles

Plus en détail

Chirurgie des angiomes Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie des angiomes Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Angiodysplasie immature Angiodysplasie mature Capillaire Veineuse Capillaro-veineuse

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail