Comment évaluer. la fonction contractile?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment évaluer. la fonction contractile?"

Transcription

1 Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris

2 Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems

3 CAP PiCCO Echocardiographie Doppler oesophagien Quelle technique en 2010?

4 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie L échographie est l outil de référence pour évaluer la contractilité cardiaque en pratique L échographie permet d évaluer la fonction contractile au moyen de plusieurs mesures FEVG

5 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG FEVG = volume téléd volume télés volume téléd VTD VTS Quelle méthode pour mesurer la FEVG en? échographie mesure du VG en diastole et en systole

6 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des diamètres VG en diastole VG en systole

7 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des diamètres D S

8 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des diamètres Problème des troubles de cinétique segmentaire

9 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des surfaces en petit axe

10 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des surfaces en petit axe D S

11 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des surfaces en grand axe

12 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des surfaces en grand axe D S

13 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des volumes Méthode de Simpson VG en diastole VG en systole

14 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Méthode de la réduction des volumes Méthode de Simpson D S

15 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG 1 L échographie est la méthode de référence pour estimer la fonction contractile en pratique quotidienne Facile à réaliser?

16 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Estimation visuelle

17 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Am Heart J studies Simpson vs. visual evaluation

18 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG Am Heart J studies Simpson vs. visual evaluation biais visuel vs. Simpson 0.6 ± 10.1 %

19 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG 83 examinations, 30 septic shock pts qualitative vs. quantitative evaluation

20 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG

21 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG 1 L échographie est la méthode de référence pour estimer la fonction contractile en pratique quotidienne 2 L estimation visuelle est suffisante dans la majorité des cas 3 La FEVG est un indice dépendant des conditions de charge

22 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie pression VG droite d'élastance Emax remplissage volume VG

23 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG FEVG (%) FE = 1 (PTSVG VTDVG) Emax PTSVG = 30 mmhg PTSVG = 80 mmhg PTSVG = 130 mmhg VTDG (ml) d après Robotham et al., Anesthesiology 1991

24 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG FEVG (%) FE = 1 (PTSVG VTDVG) Emax PTSVG = 30 mmhg PTSVG = 80 mmhg PTSVG = 130 mmhg VTDG (ml) d après Robotham et al., Anesthesiology 1991

25 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie FEVG 1 L échographie est la méthode de référence pour estimer la fonction contractile en pratique quotidienne 2 L estimation visuelle est suffisante dans la majorité des cas 3 La FEVG est un indice dépendant des conditions de charge Autres indices échographiques?

26 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie dp/dt max sur l IM PVG dp/dt max dp/dt

27 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie dp/dt max sur l IM coupe «4 cavités»

28 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie dp/dt max sur l IM 30 dogs simultaneous Doppler of the mitral reg. and LV pressure measurement

29 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie onde S du DTI mitral

30 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie onde S du DTI mitral S anneau mitral vitesse tissulaire

31 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie onde S du DTI mitral anneau mitral vitesse tissulaire

32 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie onde S du DTI mitral Retrospective analysis 50 pts with CHF and 50 pts with CS and LV pressure measurement

33 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie 1 L échographie est la méthode de référence pour estimer la fonction contractile en pratique quotidienne 2 L estimation visuelle est suffisante dans la majorité des cas 3 La FEVG est un indice dépendant des conditions de charge 4 L échographie ne permet pas un monitoring continu de la contractilité

34 Comment évaluer la fonction contractile échocardiographie Choc cardiogénique Infarctus du myocarde 1 er jour Des techniques de monitoring continu?

35 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien

36 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien

37 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien 1 Volume d éjection aortique débit cardiaque 2 Temps d éjection aortique précharge cardiaque 3 Vitesse maximale Accélération fonction systolique VG

38 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien 3

39 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien 3 Peu de preuves cliniques

40 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien Doppler oesophagien : évaluation de l accélération du flux sanguin aortique comme indice de fonction systolique ventriculaire gauche Monnet X, Robert JM, Rabot M, Richard C, Teboul JL SRLF 2010 Groupe Expansion volémique 24 patients 500mL NaCl 0,9% en 20min Vmax Acc FEVG Vmax Acc FEVG Groupe Dobutamine 11 patients Dobutamine (7,2 ± 2,3 µg/kg/min) Vmax Acc FEVG Vmax Acc FEVG

41 Expansion volémique Dobutamine FEVG % avant RV après RV changement % FEVG % avant DOBU * après DOBU changement % Vmax cm/s avant RV après RV changement % Vmax cm/s avant DOBU * après DOBU changement % Acc cm/s avant RV après RV changement % Acc et Vmax se comportent comme Acc cm/s 2 * changement % 15 des indices de fonction systolique avant DOBU après DOBU 0

42 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien Doppler oesophagien : évaluation de l accélération du flux sanguin aortique comme indice de fonction systolique ventriculaire gauche Monnet X, Robert JM, Rabot M, Richard C, Teboul JL SRLF 2010 * % changements Vmax r = 0,62 p<0,05 % changements Acc r = 0,46 p<0, % changements FEVG -20 % changements FEVG

43 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien Débit cardiaque Vmax, Acc

44 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien 1 Le Doppler œsophagien permet d estimer la fonction systolique VG par la mesure de la Vmax et de l Acc du flux aortique 2 Nécessite une validation plus importante 3 Le Doppler œsophagien est une technique qui convient plus au bloc opératoire qu à la réanimation Une technique de monitoring continu alternative?

45 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien PiCCO Débit cardiaque Vmax, Acc

46 Comment évaluer la fonction contractile PiCCO Indice de fonction cardiaque FEVG IFC = Volume Débit d éjection cardiaque systolique Volume télédiastolique global VG Bolus froid PiCCO

47 Comment évaluer la fonction contractile PiCCO 33 ICU patients CFI with PiCCO vs LVEF with echo

48 Comment évaluer la fonction contractile PiCCO % change in LVEF dobutamine administrations and 24 volume expansions CFI with PiCCO vs LVEF with echo Changements induits par - expansion volémique - dobutamine permet de suivre les effets d un traitement inotrope % change in CFI

49 Comment évaluer la fonction contractile PiCCO LVEF (%) n = 80 r = 0,65 (p<0,05) 24 dobutamine administrations and 24 volume expansions CFI with PiCCO vs LVEF with echo CFI (min -1 )

50 Comment évaluer la fonction contractile PiCCO Sensitivity min -1 Monitoring continu de la fonction systolique Alerte le clinicien quand la FEVG est basse CFI for detecting LVEF 35% 24 dobutamine administrations and 24 volume expansions CFI with PiCCO vs LVEF with echo specificity

51 Comment évaluer la fonction contractile Doppler œsophagien PiCCO Débit cardiaque Débit cardiaque Vmax, Acc IFC ScvO 2

52 Comment évaluer la fonction contractile du VG VD FEVD échocardiographique Limite essentielle difficulté à modéliser la forme du VD FEVD par le cathétérisme artériel pulmonaire Limite essentielle faussée par la fuite tricuspide Tricuspid annular plane systolic excursion TAPSE

53 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE Tricuspid annular plane systolic excursion TAPSE

54 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE

55 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE TAPSE

56 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE 140 patients with chronic CHF TAPSE vs. RVEF at echo

57 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE La contractilité VD est liée à la contractilité VG Le TAPSE ne peut être indépendant de la FEVG

58 Comment évaluer la fonction contractile VD TAPSE 40 ICU patients dobutamine or volume expansion or PLR TAPSE vs. LVEF at echo Le TAPSE reflète aussi la FEVG

59 1 L échographie est la méthode de référence pour estimer la fonction contractile en pratique quotidienne 2 L estimation visuelle est suffisante dans la majorité des cas 3 La FEVG est un indice dépendant des conditions de charge 4 Le Doppler œsophagien permet une surveillance plus continue de la contractilité mais convient peu à la réanimation 5 Le système PiCCO permet d alerter de la survenue d une altération de la fonction contractile et de suivre les effets d un traitement inotrope

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

Doppler spectral : profils normaux

Doppler spectral : profils normaux Doppler spectral : profils normaux Principes physiques et bases théoriques Mesure de la vitesse et du sens du flux àpartir du décalage de fréquence liéau déplacement d un élément mobile (globules rouges)

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires Olivier Axler Service de Cardiologie Centre Hospitalier Territorial Gaston Bourret Nouméa Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

Société Française de Cardiologie

Société Française de Cardiologie Observatoire «Recherche de facteurs pronostiques de l hypertension pulmonaire post-capillaire dans l insuffisance cardiaque». PH-HF STUDY Guide pratique pour la saisie des données INTRODUCTION A l inclusion

Plus en détail

Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou.

Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou. Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou. Désynchronisation ventriculaire: facteur d aggravation (causal?) de l insuffisance cardiaque Patients avec VG dilaté/dysfonction VG ont souvent des tr de

Plus en détail

EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO

EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO Hémodynamique et monitorage en réanimation 347 EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO F. Michard, C. Richard, J-L. Teboul. Réanimation Médicale, CHU de Bicêtre, 78 rue du Général Leclerc, 94275

Plus en détail

Échographie cardiaque et remplissage vasculaire

Échographie cardiaque et remplissage vasculaire Échographie cardiaque et remplissage vasculaire II Laurent Muller - Jean-Yves Lefrant L absence d influence sur la mortalité du cathéter artériel pulmonaire (CAP) après 30 ans d utilisation (1) et la mauvaise

Plus en détail

Modalités d'utilisation des

Modalités d'utilisation des Modalités d'utilisation des inotropes et des drogues vasoactives. Dr Daniel Pic. Urgences Médicochirurgicales Adultes. Pr J. Schmidt. CHRU Clermont-Fd. Le traitement du choc : Principaux axes thérapeutiques

Plus en détail

PICCO2. PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012. Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale

PICCO2. PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012. Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale PICCO2 PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012 1 PROTOCOLE PICCO2 DAR BICETRE DEPARTEMENT D ANESTHESIE REANIMATION

Plus en détail

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte Influence des paramètres de non compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte C. Defrance, K. Warin-Fresse, G. Fau, P. Guérin, B. Delasalle, P.D. Crochet La non compaction

Plus en détail

Atelier Echocardiographie

Atelier Echocardiographie Atelier Echocardiographie Eric Kipnis / Christophe Decoene Réanimation Chirurgicale, Pôle d Anesthésie-Réanimation, CHRU Lille Faculté de Médecine - Université Lille 2 - Université Lille Nord de France

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

Sémiologie cardio-vasculaire

Sémiologie cardio-vasculaire Sémiologie cardio-vasculaire Q-1 A quoi sert la classification NYHA? Décrivez la. Q-2 Décrire la douleur d angor d effort. Citez les principaux éléments sémiologiques recueillis à l interrogatoire qui

Plus en détail

Sessions posters flash

Sessions posters flash Réanimation (2010) 19S, S208 S216 ABSTRACT Sessions posters flash SPF001 Prédiction de la réponse à l expansion volémique par une mesure non invasive de la pression artérielle lors du choc septique. Comparaison

Plus en détail

L échocardiographie transœsophagienne en réanimation : pour une vision et un apprentissage pratique et simple

L échocardiographie transœsophagienne en réanimation : pour une vision et un apprentissage pratique et simple Réanimation (2009) 18, 207 214 MISE AU POINT L échocardiographie transœsophagienne en réanimation : pour une vision et un apprentissage pratique et simple Transoesophageal echocardiography in intensive

Plus en détail

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations)

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Vous voyez en consultation un patient de 71 ans en bon état général qui se plaint de dyspnée

Plus en détail

Les Inotropes. Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker

Les Inotropes. Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker Les Inotropes Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker Inotropes un des piliers du traitement de l insuffisance cardiaque Quand mettre un patient avec CMD sous inotropes? Bonne perfusion

Plus en détail

Tronc Artériel Commun

Tronc Artériel Commun Tronc Artériel Commun Cardiopathie congénitale conotroncale. 1.4% des cardiopathie congénitales. (1/10000) CIV Diagnostic anténatal Souvent associé à un 22q11. Anomalies associées Définition EMBRYOLOGIE

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Déterminants et Techniques de Mesure du Débit Cardiaque

Déterminants et Techniques de Mesure du Débit Cardiaque Déterminants et Techniques de Mesure du Débit Cardiaque Alain Combes Service de Réanimation Institut de Cardiologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 www.reamedpitie.com

Plus en détail

De l âge et Des Variables

De l âge et Des Variables Spécificités Cardiovasculaires du Senior à l exercice lexercice Mise à jour février 2011 J.C. VERDIER F. CARRE C.C.S. De l âge et Des Variables Le vieillissement est un processus Physiologique La variabilité

Plus en détail

PiCCO Accademy CHR Citadelle

PiCCO Accademy CHR Citadelle PiCCO Accademy CHR Citadelle PiCCO : Pratiques infirmières Graulich B. S30 - Rentmeister S. S39 Sommaire! Matériel! Mise en place! Surveillances! Actions! Cas typiques et particularités! Questions! Pratique

Plus en détail

UN PATIENT QUI REVIENT DE LOIN. Abdelmalek AZZOUZ GRCI 29/11/2012 Service de Cardiologie A2 CHU Mustapha. Alger Centre. Algérie

UN PATIENT QUI REVIENT DE LOIN. Abdelmalek AZZOUZ GRCI 29/11/2012 Service de Cardiologie A2 CHU Mustapha. Alger Centre. Algérie Abdelmalek AZZOUZ GRCI 29/11/2012 Service de Cardiologie A2 CHU Mustapha. Alger Centre. Algérie Mr A.A. âgé de 55ans. Facteurs de risque: Diabétique depuis 5ans. Antécédents: aucun. Fumeur 15paquets/année.

Plus en détail

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions?

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Laurent ARGAUD Réanimation Médicale Groupement Hospitalier Edouard Herriot laurent.argaud@chu-lyon.fr Incidents lors des relais de seringues

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE. DIU Echocardiograhie Toulouse Mars 2009

FIBRILLATION AURICULAIRE. DIU Echocardiograhie Toulouse Mars 2009 FIBRILLATION AURICULAIRE DIU Echocardiograhie Toulouse Mars 2009 Fibrillation auriculaire prévalence: 0,4% population générale adulte mortalité: x 2 < 60 ans : 1% 75 ans : 10% risque thrombo embolique:

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

Présentée et soutenue publiquement le 03 Octobre 2011 à l Hôpital BICHAT, Paris 18 ème Par Julien DREYFUS Né le 25 octobre 1984 à Paris 17 ème

Présentée et soutenue publiquement le 03 Octobre 2011 à l Hôpital BICHAT, Paris 18 ème Par Julien DREYFUS Né le 25 octobre 1984 à Paris 17 ème UNIVERSITE PARIS 12 VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ***************** ANNEE : 2011 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE : Discipline : CARDIOLOGIE et MEDECINE VASCULAIRE Présentée

Plus en détail

III Les examens complémentaires

III Les examens complémentaires L INSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE Dr Dassier HEGP I La définition L'insuffisance cardiaque gauche est l'incapacité du ventricule gauche d'assurer un débit circulatoire aux besoins périphériques. Sur le plan

Plus en détail

Le système cardiaque

Le système cardiaque Le système cardiaque Plan Chap 1: Généralités Chap 2: Anatomie cardiaque Chap 3: L activité mécanique cardiaque Chap 4: Régulation de l activité cardiaque Chap 1: Généralité I.Organisation du système cardiovasculaire

Plus en détail

L Infarctus du Myocarde

L Infarctus du Myocarde ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France L Infarctus du Myocarde

Plus en détail

Le texte d origine : Guidelines on the management of valvular heart disease (version 2012) European Heart Journal (2012) 33, 2451 2496

Le texte d origine : Guidelines on the management of valvular heart disease (version 2012) European Heart Journal (2012) 33, 2451 2496 Le texte d origine : Guidelines on the management of valvular heart disease (version 2012) European Heart Journal (2012) 33, 2451 2496 Introduction par François Boustani : les recommandations de l ESC

Plus en détail

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE Muret Elise Ranson Charlotte Lambinet Denis Jung Emmanuelle Gangloff Sébastien DEFINITIONS LA SERINGUE AUTO-POUSSEUSE est un appareil électrique permettant d administrer

Plus en détail

Un rétrécissement aortique (RA)

Un rétrécissement aortique (RA) Revues Générales Echocardiographie Les erreurs de mesure du caractère serré d un rétrécissement aortique Résumé : Une discordance entre les valeurs du gradient moyen et de la surface valvulaire aortique

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV Directeur: Pr. J. Schwitter Protocole Titre : RMC de stress pharmacologique Définition Examen fonctionnel

Plus en détail

Cas clinique: Mr A.M. 1940 A.M. 1940. A.M. 1940;Resynchro avant-après. Resynchronisation avant et après 12 mois: RX thorax.

Cas clinique: Mr A.M. 1940 A.M. 1940. A.M. 1940;Resynchro avant-après. Resynchronisation avant et après 12 mois: RX thorax. Cas clinique: Mr A.M. 1940 A.M,1940, 2 ans près son infarctus malaise lors d une marche, syncope et choc électrique Infarctus antérieur : FEVG 30% Coro:Recanalisation / l IVA ECG: sinusal QRS 0.10, inf.

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Dr Christophe Faisy, Dr Brice Lortat-Jacob (Paris) Dr Christophe Lenclud (Mantes-La-Jolie) Dr Vincent Hubert (Amiens) Plan 1. Introduction

Plus en détail

Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque

Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque Jérôme Caudron¹,, Hend Belhiba¹,, Jeannette Fares²,, David Bertrand¹, Fabrice Bauer² et Jean-Nicolas Dacher¹ 1- Service de Radiologie

Plus en détail

Indications opératoires et interventionnelles RECOMMANDATIONS

Indications opératoires et interventionnelles RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS Recommandations de la Société française de cardiologie concernant la prise en charge des valvulopathies acquises et des dysfonctions de prothèse valvulaire Indications opératoires et interventionnelles

Plus en détail

Patient avec insuffisance cardiaque

Patient avec insuffisance cardiaque Patient avec insuffisance cardiaque Cas clinique Discussion et interactions avec les participants Serge Lepage, cardiologue, CHUS Viviane Nguyen, cardiologue, CUSM Suivi longitudinal d un patient avec

Plus en détail

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010 Objectifs thérapeutiques de l évaluation hémodynamique h dans le sepsis Surviving Sepsis Campaign 2008 Initial resuscitation (First 6 hours) Recommandations

Plus en détail

INTRODUCTION DOPPLER PRINCIPES GÉNÉRAUX

INTRODUCTION DOPPLER PRINCIPES GÉNÉRAUX Recommendations pour la Quantification en Echocardiographie Doppler: un rapport du Groupe de Travail pour la Quantification Doppler du Comité des Standards et de la Nomenclature de la Societé Américaine

Plus en détail

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes Dissection du cœur de bœuf Démarche et principes Introduction (1) : Matériel requis Un grand couteau de cuisine bien aiguisé (un scalpel peut également être utile) Un bac à dissection, à défaut, une planche

Plus en détail

Doppler fondamental et pra.que

Doppler fondamental et pra.que Doppler fondamental et pra.que Dr Damien Coisne www.coeurplus.fr 1877 The Theory of Sound Chris.an Doppler 1803-53 Effet Doppler 1842 : ondes acous.ques HypolyCe Fizeau 1819-1896 Effet Doppler Fizeau 1948:

Plus en détail

Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien

Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien Folia veterinaria Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien Les principaux traitements à instaurer chez le chien insuffisant cardiaque sont passés en revue en insistant sur les critères de

Plus en détail

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences.

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Définition La Bradycardie est définie par une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute. La bradycardie est dite absolue si la fréquence cardiaque

Plus en détail

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris ALTITUDE Conseils à nos Cardiaques Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris Préparation indispensable Consultation médicale à distance Emporter son dossier médical Connaître son traitement (DCI)

Plus en détail

I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS)

I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS) I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS) A. ANATOMIE L'obstacle peut siéger en un point quelconque de la voie d'éjection (Figure 1): a - Valvulaire : fixe, acquis (RAA,

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

IMPACT THERAPEUTIQUE. Prat Gwénaël Réanimation médicale gwenael.prat@chu-brest.fr

IMPACT THERAPEUTIQUE. Prat Gwénaël Réanimation médicale gwenael.prat@chu-brest.fr IMPACT THERAPEUTIQUE Prat Gwénaël Réanimation médicale gwenael.prat@chu-brest.fr Discuter la courbe d apprentissage Limites de compétence qu offre le DIU Situations ou l appel du cardiologue est indispensable

Plus en détail

Place des catécholamines en réanimation JY Lefrant

Place des catécholamines en réanimation JY Lefrant Place des catécholamines en réanimation JY Lefrant Les défaillances respiratoire et cardio-vasculaire sont les deux plus fréquentes chez les patients de réanimation. Dans une étude portant sur 66 services

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle pulmonaire Pr. Abid Abdelfatteh XXIème Journée Nationale de Médecine Interne 30 Octobre 2010- Monastir Introduction L HTAP est caractérisée par anormale

Plus en détail

Nous n avons pas de conflit d intérêt en relation avec cette présentation www.etablissement-francais-du-sang.fr

Nous n avons pas de conflit d intérêt en relation avec cette présentation www.etablissement-francais-du-sang.fr Un accident grave évitable, la surcharge TACO (Transfusion-Associated Circulatory Overload) Nous n avons pas de conflit d intérêt en relation avec cette présentation Chronologie des faits Le 4 septembre

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

Cas cliniques. Dr Barnabas GELLEN. GHU Henri Mondor Service de réadaptation cardio-respiratoire Hôpital Albert Chenevier CRETEIL

Cas cliniques. Dr Barnabas GELLEN. GHU Henri Mondor Service de réadaptation cardio-respiratoire Hôpital Albert Chenevier CRETEIL Quel programme de réentraînement pour quel patient? Cas cliniques Dr Barnabas GELLEN GHU Henri Mondor Service de réadaptation cardio-respiratoire Hôpital Albert Chenevier CRETEIL GERS - 12 septembre 2014

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Monitoring non invasif dans l état de choc

Monitoring non invasif dans l état de choc Monitoring non invasif dans l état de choc Congrès AER - Lyon 2013 Pr Carole SCHWEBEL Réanimation Médicale - CHU Grenoble Inserm 1039 Radiopharmaceutiques Biocliniques mon intervention ne présente aucun

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE

SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE D. GAILLARD Fondation Hopital Saint-Joseph, Paris La surveillance hémodynamique en chirurgie cardiaque nécessite une réflexion

Plus en détail

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D.

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Conduite automobile et maladie cardiaque Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Maladie coronarienne Recommandation générales Patients avec maladie coronarienne athérosclérotique Recommandation spécifiques

Plus en détail

VALVULOPATHIES DU CŒUR DROIT DIU D ECHO-DOPPLER CARDIAQUE 2008-2009

VALVULOPATHIES DU CŒUR DROIT DIU D ECHO-DOPPLER CARDIAQUE 2008-2009 VALVULOPATHIES DU CŒUR DROIT DIU D ECHO-DOPPLER CARDIAQUE 2008-2009 Dr DARODES LIMOGES VALVULOPATHIES TRICUSPIDES RAPPEL ANATOMIQUE Anneau : fibreux en septal lâche en antéro-postérieur 3 feuillets : septal

Plus en détail

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster, Gudrun Böge, Jean-Pierre Laroche Service d Exploration & Médecine Vasculaire - CHU de Nîmes

Plus en détail

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Résumé PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Critères de gravité des PAC : Âge Type de bactérie Résistance aux ATB Immunodépression Co-morbidités PAC sévères : 10% PAC Mortalité

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES: Les adaptations CARDIAQUE: Qc = V.E.S. x F.C. VASCULAIRE: Qc = T.A.moyenne / Résistances

Plus en détail

Le cathéter artériel pulmonaire

Le cathéter artériel pulmonaire Le cathéter artériel pulmonaire PLAN : Ø Paramètres mesurés Ø Pressions Ø Débit Ø SvO2 Ø Avantages Ø Inconvénients Ø Indica=ons Thierry Boulain Réanimation Médicale CHR Orléans L auteur n a pas déclarer

Plus en détail

TEPZZ 6845_5A_T EP 2 684 515 A1 (19) (11) EP 2 684 515 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61B 5/02 (2006.01) A61B 5/024 (2006.

TEPZZ 6845_5A_T EP 2 684 515 A1 (19) (11) EP 2 684 515 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61B 5/02 (2006.01) A61B 5/024 (2006. (19) TEPZZ 6845_5A_T (11) EP 2 684 515 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 15.01.2014 Bulletin 2014/03 (51) Int Cl.: A61B 5/02 (2006.01) A61B 5/024 (2006.01) (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition?

Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition? Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition? Réunion du CCSMB Chamonix 25 novembre 2013 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 - INSERM U 1099 Définitions Compétition : Participation

Plus en détail

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable Pr PAGANELLI, Service de cardiologie CHU NORD 1 I) Angor Angor =

Plus en détail

La Gestion du Patient non Répondeur. Frédéric Anselme CHU de Rouen

La Gestion du Patient non Répondeur. Frédéric Anselme CHU de Rouen La Gestion du Patient non Répondeur Frédéric Anselme CHU de Rouen Definition du Non Répondeur (???) Follow-up: 6 mois, 1 an ou plus Clinique: NYHA, QoL, 6 MNW, VO2 Morbi-mortalité Echocardiographique:

Plus en détail

Coarctation de l aorte

Coarctation de l aorte Coarctation de l aorte Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes Hôpital

Plus en détail

Le congrès de l American College se transforme et fait

Le congrès de l American College se transforme et fait CONGRES American College of Cardiology P. JOURDAIN Unité Thérapeutique d Insuffisance Cardiaque, CH R. Dubos, PONTOISE. Insuffisance cardiaque Le congrès de l American College se transforme et fait de

Plus en détail

Myocardiopathies Hypertrophiques

Myocardiopathies Hypertrophiques ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Myocardiopathies Hypertrophiques

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : PATHOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE ADC - Acte de chirurgie Tarif d'autorité Tarif conventionnel DEKA001 1 0 Changement d'un générateur

Plus en détail

L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt avec cette présentation

L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt avec cette présentation Atelier VO2 Alain COHEN SOLAL «Biomarkersand HeartFailure»INSERM U942 Research Unit Lariboisière Hospital, Cardiology Department Paris Diderot University L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt

Plus en détail

Question clinique CAS CLINIQUE. DEFIBRILLATEURS IMPLANTABLES EN INSUFFISANCE CARDIAQUE?!... Quel pronostic?

Question clinique CAS CLINIQUE. DEFIBRILLATEURS IMPLANTABLES EN INSUFFISANCE CARDIAQUE?!... Quel pronostic? DEFIBRILLATEURS IMPLANTABLES EN INSUFFISANCE CARDIAQUE?!... Quel pronostic? Ileana Iliescu 17.09.2008 CAS CLINIQUE M CR 83 ans: : 10 hospitalisations en 12 mois!!!... pour malaise et chocs appropri ropriés

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

Savoir positiver toutes ces actions

Savoir positiver toutes ces actions Réadaptation post infarctus du sportif J.C. Verdier Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour le 11 /07/2010 OBJECTIFS DE LA READAPTATION Objectifs médicaux Objectifs psychologiques Capacité physique

Plus en détail

La saturation veineuse centrale ou comment extraire. Diane Poirier MD, MSc 22 mai 2009

La saturation veineuse centrale ou comment extraire. Diane Poirier MD, MSc 22 mai 2009 La saturation veineuse centrale ou comment extraire Diane Poirier MD, MSc 22 mai 2009 Conflits d intérêt Aucun sauf de connaître certains membres du comité organisateur du RISIIQ Objectifs. Reconnaître

Plus en détail

Sémiologie Cardiologique

Sémiologie Cardiologique Sémiologie Cardiologique C. Almange (Rennes), X. André-Fouët (Lyon), M.-C. Aumont (Paris), P. Beaufils (Paris), G. Dérumeaux (Rouen), J.-M. Fauvel (Toulouse), H. Milon (Lyon), J.-C. Quiret (Amiens), G.

Plus en détail

du 28 mai 2013 : 7 avril 2015 cardiaque. Demandeur Les modèles Indications retenues : (chirurgie ou angioplastie) ; échoué ; cardiaque, - 1 -

du 28 mai 2013 : 7 avril 2015 cardiaque. Demandeur Les modèles Indications retenues : (chirurgie ou angioplastie) ; échoué ; cardiaque, - 1 - COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DEE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 7 avril 2015 complétant l avis du 28 mai 20133 CONCLUSIONS HOME MONITORING, système de télésurveillance

Plus en détail

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...4

Plus en détail

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice Comité pédagogique : Pr C Ichai, Dr JC Orban,

Plus en détail

Activité électrique cardiaque

Activité électrique cardiaque ECG ED 28/02/2011 Activité électrique cardiaque Onde P= dépolarisation auriculaire Intervalle PR =temps de conduction auriculo-ventriculaire QRS= dépolarisation ventriculaire Segment ST= repolarisation

Plus en détail

SCANNER DES CORONAIRES PLACE DU MANIPULATEUR

SCANNER DES CORONAIRES PLACE DU MANIPULATEUR SCANNER DES CORONAIRES PLACE DU MANIPULATEUR A CORRE MANIPULATRICE Scanner Chu Rouen A JARDEL MANIPULATEUR Scanner Chu Rouen JN DACHER RADIOLOGUE radiologie CHU ROUEN J THIEBOT RADIOLOGUE Chef de service

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE TRANSPARENCE 9 mai 2001 METALYSE 10 000 unités, poudre et solvant pour solution injectable Flacon

Plus en détail

Arrêt Cardiaque au Bloc Opératoire

Arrêt Cardiaque au Bloc Opératoire Arrêt Cardiaque au Bloc Opératoire Pr. Benoît VIVIEN SAMU de Paris, Service d Anesthésie-Réanimation CHU Necker - Enfants Malades, Université Paris V Conflits d Intérêt! Astra-Zeneca! Elsevier! LFB! Lilly!

Plus en détail

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire 1 de 5 Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire Si vous préférez obtenir cet article en version pdf, cliquez ici,.s il vous plaît. Le sevrage de la ventilation mécanique est un moment important

Plus en détail

Prise en charge de l embolie pulmonaire

Prise en charge de l embolie pulmonaire Prise en charge de l embolie pulmonaire Dr Serge Motte Liège 06.12.14 - Laack TA et Goyal DG, Emerg Med Clin N Am 2004; 961-983 2 PLAN Diagnostic Prise en charge: Phase aiguë: analyse de gravité Choix

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP I Définition L'insuffisance cardiaque droite (IVD) se traduit par une augmentation des pressions de remplissage télédiastolique du ventricule droit (VD). Le

Plus en détail

Catécholamines en réanimation

Catécholamines en réanimation Catécholamines en réanimation Dahbia REGAD Arnaud MALATRAY Réanimation Médicale Groupement Hospitalier Edouard Herriot LYON Perfusion des organes Pour éteindre un incendie, le pompier va avoir besoin :

Plus en détail

Sportives de haut niveau en sports collectifs

Sportives de haut niveau en sports collectifs Imagerie Sportives de haut niveau en sports collectifs Des adaptations cardiaques particulières? La pratique sportive féminine de masse est un phénomène relativement récent. Le marathon, par exemple, n'est

Plus en détail

Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation. Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct.

Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation. Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct. Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct. 2012 L hôpital de PAU Environ 700 lits Diverses spécialités : médecine différentes

Plus en détail