La fonction respiratoire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La fonction respiratoire"

Transcription

1 La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur / extérieur, met en jeu les conduits aériens. Hématose : échange gazeux entre O 2 et CO 2 au niveau des poumons Echanges gazeux tissulaires : respiration cutanée I. Les voies aériennes 1) Les fosses nasales C est la première voie par où passe l air. Rôle : Fonction olfactive Faire passer l air : conduit aérien Filtrer et humidifier l air. Recouverts de muqueuses très vascularisées avec une tâche vasculaire (amène saignement de nez)! muqueuse pituaire. En arrière : rhinopharynx Sinus : cavité pneumatique qui contient de l air pour alléger le corps et garder la température constante! sinusite. 2) Le pharynx " Carrefour aéro-digestif " L air y circule librement sauf lors de la déglutition où l on arrête de respirer : fermer en haut et en bas par le larynx " Avec deux voies : pulmonaires et digestives! risque de fausses routes " A la jonction avec les fausses nasales, ouverture de la trompe d Eustache! amène dans l oreille pour l aérer. " Amène l air au larynx " 3 étages. 3) Le larynx " Entre le pharynx et le larynx, on a l épiglotte : carrefour pour la voie digestive. " Fonction :

2 Parler : phonation Conduit aérien " Conduit musculo-cartilagineux " Une corde vocale de chaque coté " Il est innervé par un nerf récurrent du nerf IX (pneumogastrique et vague) + nerf crânien! laryngite, cancer du larynx " L excitation de la muqueuse = la toux. 4) La trachée " Conduit musculo-cartilagineux " Se termine dans le thorax au niveau de la 4 e vertèbre dorsale " Se divise en 2 branches = bronches souches " En arrière, il y a l'œsophage " Se situe près de la glande thyroïde et de la crosse de l aorte " Mesure 12 cm et à la forme d un cylindre avec 16 anneaux cartilagineux " A l avant : l anneau A l arrière : tunique fibro-musculaire = muscle trachéale " Tapissée par une muqueuse = mucus + cils vibratiles (qui bougent)! arrive aux poumons : particule 5 microns. + chaîne de ganglions lymphatiques 5) Les bronches " C est un arbre bronchique : bronche souche # b. lobère # b. segmentaire # b. sous segmentaire # bronchioles. " A gauche 2 lobes alors que 3 lobes à droite. Bronches / bronchioles # sac alvéolaires dans les poumons. Tissu fonctionnel : parenchyme " Même constitution que la trachée : anneaux cartilagineux. Plus le cartilage disparaît, plus on arrive au petit. : tunique musculaire au bronchiole. " Muqueuse interne : mucus + cils (du bas vers le haut)! c est le filtre bronchique. Le but est de filtrer l air et de remonter toutes les poussières vers le pharynx pour être recrachées ou dégluti. " Broncho-motricité : les bronches peuvent changer de diamètre : Rétrécissement : bronchocontriction (PE) Augmentation du diamètre : bronchodilatation (E) Pas de muscles lisses Les +++ = bronchioles : plus de cartilage, moins de muscles II. Les poumons " 2 poumons intra-thoracique : 3 lobes à droite et 2 lobes à gauche " C est le siège de l hématose

3 " Le volume est variable # élasticité " Sa couleur est gris-rosé. La face externe est en contact avec les côtes, la cage thoracique " Médiastin : la cavité qui se situe entre les poumons. Le sommet des poumons remonte au-dessus de la clavicule = apex. " La base est sur le diaphragme = séparer le thorax de l abdomen " Poumons # lobe # lobule # alvéole # sac alvéolaire. 200 m² : surface de contact des 2 poumons. " Les bronches entre par les hiles " L artère pulmonaire, artère bronchique sort : veines pulmonaires. Il est richement vascularisé au niveau lymphatique. La veine azygos draine la circulation lymphatique. " La circulation nourricière vient de la grande circulation comme pour le cœur. III. Le mécanisme de la ventilation 1) La cage thoracique 12 pairs de côtes reliées en arrière au rachis (colonne vertébrale) et en avant par le sternum (seulement les 10 1 ères ). L avantage : elle peut se modeler, se déformer de haut en bas et de gauche à droite : permet de varier son volume Les 2 dernières vertèbres sont libres, dites flottantes, ce qui permet une plus grand possibilité de déformation. 2) Les muscles respiratoires Inspiration = respiration active / expiration = respiration passive! Lors de l inspiration, tout un tas de muscles font entrer l air dans les poumons : Les élévateurs de côtes : 5 différents = sur le rachis ou dur les côtés Quand on force l inspiration, utilisation d autres muscles, plus fatiguant : pectoraux, grand dentelé, sterno cleido-mastéroïdien (sternum et machoire) = soulève la cage thoracique Le diaphragme : fondamental. Lame musculaire qui mont et qui descend. S attache sur le rachis en arrière et sur les côtes en avant. Innervé par le nerf phrénique (donne le hoquet). Quand il se contracte, il descend et augmente ainsi le volume de la cage thoracique.! Lors de l expiration : normalement pas de muscle ni d effort. C est un relâchement Seulement dans les expirations forcée : petit dentelé post-inférieur, muscles de la paroi abdominale, le carré des lombes. La toux : amène à cela, met en jeu les muscles de l expiration forcée.

4 3) Les plèvres Ce sont 2 feuillets qui se replit l un dans l autre : les séreuses. Entre les deux, il y a un liquide lubrifiant qui les colle l un à l autre. Elles entourent chaque poumon et elles débordent pour aller tapisser le diaphragme : 1 feuillet viscéral (accoler au poumon) et un feuillet pariétal (tapisser cage thoracique et diaphragme). Le poumon, grâce à elle, suit les mouvements du diaphragme et de la cage thoracique # expansion pulmonaire). 4) Les caractéristiques de la ventilation " La fréquence : F = 1/T # nombre d inspiration par min Adulte :15 à 18/min (au repos) Bébé :45/min Enfant de 5 ans : 25/min Le temps d inspiration est plus court que celui d expiration " La régularité, le rythme : espacer des mêmes espaces, qq secondes. R = 60/18 " Le volume et la capacité pulmonaire Volume courant : 0,5 L Volume de réserve inspiratoire et expiratoire : 1,5 à 2 L Capacité vitale : VC + VRI + VRE (tout l air mobilisé : 3,5 à 4 L Il reste tt le temps de l air dans les poumons : volume résiduel Capacité totale : 5 à 5,5 L (capacité vitale + air qui reste). " Le débit : D = V T Ventilatoire : volume courant F Volume expiratoire maximum par seconde (VEMS) = 75% en une seconde soit 3 L de la capacité vitale. Reflète la liberté des voies aériennes : des bronches = rapport de tiffeneau! but : composition de l air alvéolaire constant IV. L hématose " Air : 80% d azote (gaz neutre), 20% d oxygène et des traces de CO2, vapeur d eau. " Air alvéolaire : les gaz exercent une pression = pression partielle (PA) PA O 2 : 10mm Hg PA CO 2 : 40mm Hg " Hématose : c est la régénération du sang veineux en sang artériel. S effectue dans le poumon au niveau des alvéoles pulmonaires grâce aux échanges gazeux entre le sang et l air des alvéoles. Ils se font par diffusion :du milieu est la plus forte vers là où elles est la plus faible. " Gradient descendant :

5 En arrivant, le sang n est pas hématosé (riche en oxygène). En partant, il est hématosé. Il y a des variations physiologiques : # l altitude : modification de pression. Il y a une adaptation sanguine : ils ont une polyglobulie compensatoire = plus d hématies qui circulent et qui captent l oxygène sachant qu il y en a moins à l extérieur. Adaptation ventilatoire : hyperventilation car moins d air à l extérieur (augmentation de la fréquence) # l effort : augmentation de besoins avec adaptation vasculaire (locale : alvéoles pulmonaires) : vasodilatation des poumons pour capter plus d oxygène. + hyperventilation. V. Le transport des gaz dans le sang 1) L oxygène Elles est transportée sous deux formes : Dissoute, diluée dans le plasma (1 à 1,5%) : immédiatement disponible pour les cellules. Combinée à l hémoglobine : oxyhémoglobine, transport par un atome de fer (98,5%). Très facilement réversible pour être utilisée. La saturation : capacité de l hémoglobine à transporter l oxygène dans le sang = Sa O2 sur le sang artériel. 97% = gaz du sang. 2) Le gaz carbonique Il est transporté sous 4 formes : Dissout dans le plasma Combiné : Dans les globules rouges : dans l eau = hydratation CO 2 + H 2 O # CO 3 H 2 (acide carbonique) Dans le plasma mais en faible quantité. Dans GR et plasma : avec hémoglobine. Composé carbominé : CO 2 + hb (-NH 2 ) : facilite dans tissu par dissociation de l oxygène = effet bohr Bicarbonate de potassium) dans le cellule : CO 3 H 2 + ClK CO 3 HK + CO 3 H - + ClNa (plasma) # Cl- + CO3 HNa Bicarbonate de sodium qui détient la réserve alcaline. Equilibre électrolyte VI. Les échanges tissulaires

6 Même chose que pour les poumons. La cellule qui est pauvre en oxygène devient riche en oxygène. Alors que le sang qui était riche en oxygène en arrivant se retrouve appauvris, il est maintenant riche en CO 2! réoxygénation de la cellule. VII. L équilibre acido-basique Métabolisme # déchet (H + et CO 2 ) dans liquide biologique (le sang) ph : pression PA en ions H² dans le sang. H+ : très acidifiant ph : 7,38 à 7,42 (sang plutôt alcalin >7 = basique) nb : acide <7 (HCl = 1) Ce ph doit être régulier, constant : <7,32 : acidose (origine respiratoire, métabolique, ++ diabète) >7,46 : alcalose Régulation : Le rein : élimination de l ion H + Le poumon : élimination du CO2 (le plus rapide par la ventilation) Les tampons : acide carbonique pour l acidose par les poumons (hyperventilation) et le bicarbonate de sodium pour l alcalose par les poumons (hypoventilation) Hyperventilation : augmentation du débit = augmentation de l évacuation du CO 2 Hypoventilation : baisse du débit = baisse de l évacuation du CO 2

7 VIII. La régulation centrale " Les centre de la régulation : # Régulation de base : centre bulbaire (centre pneumothorax # apeustique # respiratoire, expiratoire et inspiratoire) = les centres se contrôlent entre eux. Siège de l autonomie respiratoire. Fonctionnent par eux-mêmes et envoient des influx nerveux qui stimulent les mouvements respiratoires : +++ inspirations " Maintien de la survie # régulation sanguine : Hypercapnie : excès de CO 2 Hypoxémie : baisse d oxygène dans le sang Hypoxie : baisse d oxygène dans les cellules. Adrénaline modifie la ventilation, stimule, hyperventile, ph, P O 2, P CO 2 Par le cortex, on donne : apnée. Il peut jouer sur les centres Apnée volontaire Attention Travail intellectuel Emotion

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE I) INTRODUCTION. PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE Le système respiratoire et le système cardiaque vont de pair. La respiration a un rôle essentiel. Sa fonction principale est de : apporter de l'oxygène : 0 2 aux

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

L APPAREIL VENTILATOIRE

L APPAREIL VENTILATOIRE L APPAREIL VENTILATOIRE SOMMAIRE I) Les voies aériennes a supérieures II) III) IV) V) La m Les voies aériennes a inférieures Les alvéoles pulmonaires Les poumons La mécanique ventilatoire L appareil ventilatoire

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Elisabeth Le Rumeur 2011-12 Introduction Mécanique ventilatoire Échanges gazeux respiratoires Transport des gaz respiratoires (oxygène et CO2) par le sang Échanges gazeux

Plus en détail

HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE

HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE INDEX (Cliquez sur un sujet) 1) Introduction 2) Voies aériennes supérieures 3) Voies aériennes inférieures 4) Poumons 5) Plèvre Pressez «Page Down» pour afficher les

Plus en détail

LES TRANSPORTS GAZEUX

LES TRANSPORTS GAZEUX LES TRANSPORTS GAZEUX I - TRANSPORT DE L OXYGENE 1.1 GENERALITES + Composition de l atmosphère L atmosphère est composée d azote (79%), d oxygène (21%) et de traces de gaz carbonique. Chacun de ces gaz

Plus en détail

A. Transport du dioxygène B. Transport du dioxyde de carbone

A. Transport du dioxygène B. Transport du dioxyde de carbone A. Transport du dioxygène B. Transport du dioxyde de carbone Dissolution de l O2 dans les liquides est faible : 1.5 % dans le sang 98.5 % fixé à une protéine de transport : hém 100 ml de sang transporte

Plus en détail

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux Mécanismes des maladies Les échanges gazeux Pourquoi les patients sont-ils hypoxémiques? Le shunt Les malades atteints d œdème pulmonaire (OAP, SDRA) sont hypoxémiques du fait d un shunt intrapulmonaire.

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang Transport des gaz dans le sang A Introduction : La fonction respiratoire du sang représente le transport des gaz respiratoires: du poumon aux tissus pour l oxygène, en sens inverse pour le dioxyde de carbone.

Plus en détail

DIFFUSION ET TRANSPORT DES GAZ

DIFFUSION ET TRANSPORT DES GAZ DIFFUSION ET TRANSPORT DES GAZ 40 mmhg d O 2 = réserve 40 mmhg CO 2 = participe à la régulation du ph; stimulus ventilatoire Le sang revenant des tissus vers le poumon contient encore de l'o 2 (PO 2v =

Plus en détail

Détresse respiratoire aiguë

Détresse respiratoire aiguë Détresse respiratoire aiguë 1 I. PHYSIOPATHOLOGIE DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË II. DIAGNOSTIC, BILAN ET RECHERCHE D UNE ÉTIOLOGIE III. CONDUITE À TENIR INITIALE DEVANT UNE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

Fonctions non ventilatoires

Fonctions non ventilatoires UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 11 : Fonctions non ventilatoires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes :

La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes : PRESSION ATMOSPHERIQUE ET PIO 2 La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes : altitude Arcachon (0 m)

Plus en détail

Sport et altitude. Altitude Température ( C) 0 15 1000 8,5 2000 5 3000-4,5 4000-10,9 9000-43,4

Sport et altitude. Altitude Température ( C) 0 15 1000 8,5 2000 5 3000-4,5 4000-10,9 9000-43,4 Sport et altitude Effet de l altitude sur l environnement Everest: 8848 m La pression atmosphérique au niveau de la mer est de 760 mm/hg Les valeurs de pression atmosphérique varient selon les conditions

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY UE MPSfO - Physiologie Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique Professeur Patrick LEVY Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Généralités (I) L équilibre

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Le système respiratoire fonction principale et fonctions annexes

Le système respiratoire fonction principale et fonctions annexes Sciences La respiration Objectifs : Le système respiratoire fonction principale et fonctions annexes Supports : Démarche : Documents-élève, logiciel "Pulmo", maquette de poumon, vidéo cordes vocales (

Plus en détail

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L EQUILIBRE ACIDE-BASE Question 1 :l état acido-basique A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L C) La

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE Transport de l'oxygène de l'ambiance à la cellule et causes d'hypoxie

APPAREIL RESPIRATOIRE Transport de l'oxygène de l'ambiance à la cellule et causes d'hypoxie 01/10/14 GIORGI Lorène L3 CR : MACIOW Benjamin Appareil respiratoire Pr. Yves JAMMES 10 pages Transport de l oxygène de l ambiance à la cellule et causes d hypoxie Plan : A. Oxygène et hypoxie I. La «cascade»

Plus en détail

NOTIONS DE PHYSIOLOGIE

NOTIONS DE PHYSIOLOGIE NOTIONS DE PHYSIOLOGIE TABLE DES MATIÈRES 1 L OREILLE ET LE SYSTÈME O.R.L. (OTO-RHINO-LARYNGO-LOGIQUE)...2 1.1 DESCRIPTION...2 1.2 FONCTIONNEMENT...4 2 LA RESPIRATION...5 2.1 L APPAREIL VENTILATOIRE...6

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

Asthme induit par l'exercice.

Asthme induit par l'exercice. Asthme induit par l'exercice. (1 ère partie) A. Introduction Le terme "asthme" présent dans le titre prête à confusion. Il introduit une ambiguïté dans le mécanisme d'installation de l'oppression respiratoire

Plus en détail

Évaluation de la fonction respiratoire

Évaluation de la fonction respiratoire AFM - L. Audinet AFM / R. Bourguet AFM - L. Audinet Évaluation de la fonction respiratoire dans les maladies neuromusculaires FÉVRIER 2009 Les maladies neuromusculaires se caractérisent par le développement

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS ALLER PLUS HAUT POUR ÊTRE PLUS FORT? 1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS Pour introduire le chapitre, voici 3 extraits d articles abordant les entrainements sportifs. Lis-les attentivement et réponds aux questions

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital.

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Fiche 1 A QUOI SERT LA RESPIRATION? Objectif Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Vocabulaire : respirer / inspirer / expirer / souffler / air / poumons. Notions

Plus en détail

Mécanique ventilatoire 2

Mécanique ventilatoire 2 Mécanique ventilatoire 2 "Comment le poumon est maintenu et déformé dans la cage thoracique pour assurer la ventilation alvéolaire" L2 - UE Respiratoire Sam Bayat Plan Pressions dans la cavité thoracique

Plus en détail

Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010. Population cible Etudiants en 1ère année Médecine

Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010. Population cible Etudiants en 1ère année Médecine Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010 Population cible Etudiants en 1ère année Médecine Pré-requis Notions de ph, acides, bases, ampholytes Mesure du ph, Physiologie des échanges gazeux respiratoire,

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Banque Agro-Veto session 2006 Filière A TB Epreuve écrite de SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Résultats pour les deux concours : Concours Moyenne Ecart type Note la plus Basse/20 ENSA-ENITA 10,03 2,38

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015

TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015 TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Séance d annales Semaine du 30/03/2015 Concours PACES 2012-2013 Séance préparée par les tuteurs stagiaires QCM n 1 : L'amphétamine (masse molaire égale à 135 g.mol -1

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE Ceci est un outil pour réviser mais surtout pour voir quel est le TYPE DE QUESTIONS que je pourrais vous poser à l examen Dans le vrai examen, il y aura une plus grande

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

Thermorégulation et exercice physique

Thermorégulation et exercice physique Thermorégulation et exercice physique Généralités L activité physique en ambiance chaude ou froide augmente les charges pour l organisme Dans des conditions extrêmes, l organisme doit s adapter Mécanismes

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Les barotraumatismes («baro» = pression) sont des accidents liés à la loi de Mariotte. Ce sont des accidents fréquents. Ils surviennent surtout dans les 10 premiers mètres. Les effets

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph

EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph Pr Dominique Prié Université itéparis Descartes, Faculté ltéde Médecine PCEM1 Cours 2011 Email: dominique.prie@inserm.fr DÉFINITION DU ph ph= log 10 (H + ) Le ph d une solution

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires. Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel

M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires. Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel M3554 Les examens biologiques-radiologiques et complémentaires Mercredi 3 décembre 2014 F.Nowak /K.Lambiel Références Hennessey Iain A M. Japp Alan G. (2010). Gaz du sang facile. Elvesier http://www.infirmiers.com/etudiants-enifsi/cours/cours-pneumologie-aide-a-lalecture-dune-radiographie-de-thorax.html

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

RESPIRATION PLAN : CHAPITRE II : METHODES D EXPLORATION ET PATHOLOGIES DE L APPAREIL RESPIRATOIRE

RESPIRATION PLAN : CHAPITRE II : METHODES D EXPLORATION ET PATHOLOGIES DE L APPAREIL RESPIRATOIRE PLAN : RESPIRATION CHAPITRE I ORGANISATION DE L APPAREIL RESPIRATOIRE CHAPITRE II METHODES D EXPLORATION ET PATHOLOGIES DE L APPAREIL RESPIRATOIRE CHAPITRE III PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE CHAPITRE

Plus en détail

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Système urinaire Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Le système excréteur (SE) Excréter action de séparer (excrétion) Action par laquelle les déchets de l organismes sont rejetés dehors.

Plus en détail

LES ECHANGES GAZEUX. 2) Comprendre les mécanismes de certains accidents :

LES ECHANGES GAZEUX. 2) Comprendre les mécanismes de certains accidents : LES ECHANGES GAZEUX 1) Un troc indispensable : 2) Comprendre les mécanismes de certains accidents : 3) Principes des échanges gazeux : a) Etape alvéolaire b) Etape tissulaire 4) Mode de transport des gaz

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments :

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments : 1. La digestion 1.1. La nutrition : La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. 1.2. Les aliments

Plus en détail

Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique

Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique Juin 2010 P. GOSSELIN Normes des gaz du sang SIGNE VARIATIONS NORMALES INTERPRÉTATION phsanguin 7,35 7,45 < 7,35 (acidose) > 7, 45 (alcalose) phurinaire

Plus en détail

Prévention des risques

Prévention des risques Prévention des risques INTRODUCTION 1 Les barotraumatismes 2 La toxicité de l oxygène 3 La narcose 4 L essoufflement 5 Le froid CONCLUSION INTRODUCTION Ce cours n a pas pour objectif de vous effrayer sur

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Biophysique P1. Pr. Eric Vicaut

INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Biophysique P1. Pr. Eric Vicaut INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE Biophysique P1 Pr. Eric Vicaut L'état acido basique de l'organisme est défini par la concentration en ions hydrogène (H+) des cellules. La concentration en ions H+

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire (Ce qui est écrit en rouge correspond à des éléments du cours expliqués à l'oral). Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire : définition Étude des phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement

Plus en détail

Inspiration mathématique :

Inspiration mathématique : Inspiration mathématique : la modélisation du poumon Céline Grandmont, directrice de recherche à Inria La complexité de notre système respiratoire en fait un joli sujet d application des mathématiques.

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés)

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) 1 Plan : 1 ère PARTIE : Membres Cliché 4 (suite) : rappels anatomiques Cliché

Plus en détail

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Parties concernées : Respiration et occupation des milieux de

Plus en détail

ENTRAINEMENT ET PREPARATION PHYSIQUE. Thierry GUITOT

ENTRAINEMENT ET PREPARATION PHYSIQUE. Thierry GUITOT ENTRAINEMENT ET PREPARATION PHYSIQUE Thierry GUITOT Qu est ce que l ATP? A dénosine T ri P hosphate Pour qu un muscle se contracte, il faut un composé à haut potentiel énergétique. ATP ADP +P (énergie)

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre 1 2 Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre (transcription de notre programme audio, téléchargeable sur le blog) Bonjour, Je suis Emmanuelle LABAT du blog formationquantique, qui

Plus en détail

Biologie et physiopathologie humaine

Biologie et physiopathologie humaine Biologie et physiopathologie humaine Session Juin 2011 - Corrigé Un sujet étonnant (une bonne partie du sujet porte sur la partie 5 «Respiration» comme en 2009) mais qui ne présente finalement pas de difficultés

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

12/12/2012. Insuffisance Respiratoire Chronique. Définitions et Physiopathologie. Définition de l insuffisance respiratoire chronique (IRC)

12/12/2012. Insuffisance Respiratoire Chronique. Définitions et Physiopathologie. Définition de l insuffisance respiratoire chronique (IRC) Définition de l insuffisance respiratoire chronique (IRC) Insuffisance Respiratoire Chronique Définitions et Physiopathologie IRC = faillite des mécanismes assurant l hématose Hypoxémie avec ou sans hypercapnie

Plus en détail

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE»

CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» ANNEXE A.1 CORRIGÉ DE LA GRILLE «CONTRÔLE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE» Inscrire les termes suivants dans les espaces appropriés : Contrôle nerveux : sympathique Fréquence cardiaque et/ou parasympathique

Plus en détail

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS 19 QCMs DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 HEURE LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISÉES Le sujet comprend 8 pages, veuillez

Plus en détail

ANATOMOPHYSIOLOGIE DU DIAPHRAGME

ANATOMOPHYSIOLOGIE DU DIAPHRAGME ANATOMOPHYSIOLOGIE DU DIAPHRAGME Approche des principaux dysfonctionnements Dominique DELPLANQUE Situation Muscle plat et rayonné Cloison musculoaponévrotique séparant le thorax de l abdomen S implante

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires. www.ffaair.org 66 Boulevard Saint-Michel - 75006 PARIS Tél. :

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée)

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) 1 1. Introduction 2. Surveillance de la respiration 2.1. Définition 2.2. Observation 2.2.1. Quand? 2.2.2. Quoi? 2.3. Modifications

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

LES SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS INTUBES / VENTILES

LES SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS INTUBES / VENTILES LES SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS INTUBES / VENTILES Surveillance technique du respirateur Surveillance clinique et biologique du patient Surveillance de la jonction machine / patient Autres éléments de

Plus en détail

Dossier Progressif. 201. Hémoptysie 203- Opacités et masses intra thoraciques chez l'enfant et l'adulte

Dossier Progressif. 201. Hémoptysie 203- Opacités et masses intra thoraciques chez l'enfant et l'adulte Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Thème 2 : Corps humain, sport et santé Chapitre 5 : Les réponses de l organisme à un effort physique. Lors d'un effort physique, le fonctionnement de l'organisme est modifié. Essoufflements, palpitations,

Plus en détail

Technique d'auscultation pulmonaire Dernière mise à jour : 2010-4-14 - Dernière personnalisation : 2014-3-20. Cadre de référence.

Technique d'auscultation pulmonaire Dernière mise à jour : 2010-4-14 - Dernière personnalisation : 2014-3-20. Cadre de référence. Technique d'auscultation pulmonaire Dernière mise à jour : 2010-4-14 - Dernière personnalisation : 2014-3-20 Personnalisée par Centre hospitalier de l'université de Montréal (CHUM) Dans notre établissement,

Plus en détail

CANCER DES VOIES AÉRO-DIGESTIVES SUPÉRIEURES (VADS)

CANCER DES VOIES AÉRO-DIGESTIVES SUPÉRIEURES (VADS) CANCER DES VOIES AÉRO-DIGESTIVES SUPÉRIEURES (VADS) Description et fonctions des VADS : C est l ensemble formé de la bouche, du pharynx et du larynx Elles permettent le passage de l air et des aliments

Plus en détail