LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes"

Transcription

1 LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes supérieures (supra-glottiques) et inférieures (infra-glottiques). Le larynx possède plusieurs cartilages élastiques, il se situe dans la partie antérieure du cou. Son bord supérieur se projette en C4 au niveau de l os hyoïde (repère anatomique important). Puis, il descend le long de la trachée jusqu en C6. Le larynx a des rapports avec l œsophage cervical en arrière et la thyroïde en avant. VUE ANTERIEURE DU LARYNX : 1

2 Description de la vue antérieure : 2. les cartilages : Le cartilage thyroïde a deux lames cartilagineuses avec une saillie antérieure(pomme Adam chez le garçon) ainsi que deux cornes supérieures hautes qui se projettent au niveau des grandes cornes de l os hyoïde. Les cornes inférieures du cartilage thyroïde sont une zone articulaire. Au niveau du bord supérieur du larynx, se trouve l incisure thyroïdienne. Il y a également 2 saillies avec insertion musculaire sur les bords latéraux : ce sont les lignes obliques. Le cartilage thyroïde, au niveau de son bord inférieur s articule avec le cartilage cricoïde qui est lui aussi un cartilage élastique.il a la forme d une chevalière. Sa partie antérieure correspond à l arc cricoïdien et sa partie post à la lame cricoïdienne. Puis, en-dessous, se trouve le 1er cartilage trachéal. Note : l os hyoïde présente 4 cornes latérales, 2 petites et 2 grandes alors que le cartilage thyroïde présente 2 cornes sup et 2 cornes inf. 3. les ligaments : Ces cartilages sont unis entre eux par des ligaments. Le ligament crico-thyroïdien est tendu entre le bord inférieur du cartilage thyroïde et le bord supérieur du cartilage cricoïde. Le ligament crico-trachéal est tendu entre le bord inf du cartilage cricoïde et le bord sup du 1er cartilage trachéal. La membrane thyro-hyoïdienne est tendue entre le bord inférieur de l os hyoïde et le bord sup du cartilage thyroïde. Au niveau de cette membrane, se trouvent 2 ligaments thyro-hyoïdiens latéraux et un médian. Ces 3 ligaments jouent un rôle de suspension du larynx. Au niveau de l articulation crico-thyroïdienne, il y a des ligaments latéraux entre la corne inf du cartilage thyroïde et le bord sup du cricoïde. 4. les muscles : Le muscle cricothyroïdien se situe à la face antérieure du larynx, il est tendu entre la face antérieure de l arc du cartilage thyroïde et le bord inf du cricoïde. Il a des fibres verticales et latérales obliques. C est le muscle tenseur des cordes vocales. Il est innervé par le nerf laryngé sup. Les muscles extrinsèques servent à faire descendre le larynx lors de la déglutition et la phonation. Les muscles omo-hyoïdien et streno-hyoïdien en font partie. Ils s insèrent sur l os hyoïde puis se terminent sur la scapula pour l omo hyoïdien et le sternum pour le sterno-hyoïdien.ces 2 muscles abaissent le larynx en abaissant l os hyoïde. Le muscle sterno-thyroïdien va du sternum à la ligne oblique du cartilage thyroïde, c est aussi un muscle abaisseur. Le muscle thyro-hyoïdien s insère sur la ligne oblique du cartilage thyroïde et monte vers l os hyoïde, c est un muscle élévateur du larynx. Un autre muscle élévateur est le stylo-hyoïdien qui s insère sur le processus styloïde et va sur la petite corne de l os hyoïde. 2

3 5. la vascularisation : La membrane thyro-hyoïdienne a deux orifices qui forment le pédicule laryngé supérieur : un pour l artère laryngée sup (branche de l artère thyroïdienne sup) et un pour le nerf laryngé sup (branche du X). La membrane crico-thyroïdienne est aussi traversée par une artère : l artère laryngée inf ( aussi branche de l artère thyroïdienne sup) Il existe aussi l artère laryngée profonde qui est une branche de l artère thyroïdienne inf. Le larynx est donc vascularisé par 3 artères. 6. l innervation : Le nerf laryngé sup innerve un seul muscle : le m. crico-thyroïdien (m. tenseur du larynx). Ce nerf a un rôle sensitif pour la muqueuse du larynx et moteur uniquement pour ce muscle. Le nerf laryngé inf est moteur pour tous les autres muscles. (voir plus loin avec la thyroïde) VUE POSTERIEURE DU LARYNX : 3

4 8. les cartilages : Le cartilage thyroïde possède un angle rentrant (angle aïgu) entre ces 2 lames. Le cartilage cricoïde a une lame qui rentre au niveau du larynx. Il s articule avec l arythénoïde qui est un cartilage à forme pyramidale formé d une base et d un sommet (ou apex). Au niveau de sa base, il a 2 processi : le processus vocal avec insertion des ligaments vocaux et le processus musculaire (= processus latéral).l arythénoïde s articule avec la cricoïde, c est l articulation crico-arythénoïdienne. Il est surmonté par le cartilage corniculée avec qui il forme une articulation fibreuse(=amphyarthrose). Le cartilage épiglottique a un apex inf et une base sup qui dépasse l os hyoïde. Il est uni au cartilage thyroïde avec le ligament thyro-épiglottique. La membrane thyro-hyoïdienne est toujours visible avec les ligaments thyro-hyoïdiens latéraux, l artère laryngée sup et le nerf laryngé sup qui assure la sensibilité. Il permet d éviter l étouffement dans des situations de «fausse route» dans le larynx. 9. les muscles : Dans les muscles intrinsèques, on trouve le muscle crico-arythénoïdien post qui se termine sur le processus latéral du processus arythénoïde. Il y a aussi le muscle crico-arythénoïdien latéral. Les muscles arythénoïdiens sont au nombre de 2 : le transverse et l oblique. Les fibres obliques se poursuivent en direction du cartilage épiglottique et vont contribuer à la formation du repli ary-épiglottique qui délimite l orifice sup d entrée du larynx (=additus du larynx). Ces muscles sont innervés par le nerf laryngé sup. 4

5 III VUE LATERALE DU LARYNX : Sur cette vue, l os hyoïde est sectionné. On peut voir le cartilage arythénoïde qui s articule avec le cartilage cricoïde (processus vocal antérieur et apex), l articulation crico-arythénoïde, l articulation crico-thyroïdienne, le cartilage épiglottique avec sa concavité antérieure et le ligament thyro-épiglottique, le ligament thyro-hyoïdien latéral et le médian, la membrane thyro-hyoïdienne, les ligaments crico-thyroïdien et crico-trachéal, aussi le ligament hyo-épiglottique jusqu à la face ant et inf du cartilage épiglottique, le muscle arythénoïdien qui s étend du cartilage épiglottique au cartilage corniculée. 5

6 La membrane élastique s insère sur le bord latéral du cartilage épiglottique, elle est tendue entre les différentes pièces cartilagineuses du larynx. Elle se trouve donc à l intérieur du larynx. Elle a un renforcement à son bord inf qui est le ligament vestibulaire de la face ant du cartilage arythénoïde, il est situé au niveau de l angle rentrant du cartilage thyroïde. Puis, cette membrane s invagine et donne le ligament vocal qui s étend du processus vocal de l arythénoïde à l angle rentrant du cartilage thyroïdien. Enfin, la membrane se termine sur le bord sup du cartilage cricoïde. Le passage de l air dans le larynx est limité par la face postérieure de l épiglotte, latéralement par les replis aryépiglottiques et les espaces inter-arythénoïdiens (où on trouve les muscles arythénoïdes transverse et oblique) IV VUE SUPERIEURE : 6

7 10. les muscles : Le muscle crico-arythénoïdien postérieur s insère de la lame du cartilage cricoïde et se termine au niveau du processus latéral de l arythénoïde. Les muscles crico-arythénoïdiens latéraux s étendent du cartilage cricoïde aux processi latéraux de l arythénoïde. On peut également voir les muscles crico-thyroïdiens et les muscles arythénoïdiens transverses. 11. les ligaments : Les 2 ligaments vestibulaires s étendent de la face antérieure du cartilage arythénoïde jusqu à l angle rentrant du cartilage thyroïde (où ils se rejoignent). Les 2 ligaments vocaux s étendent des processi vocaux à l angle rentrant du cartilage thyroïde. Ces cartilages sont décalés, les vocaux sont à l intérieur des vestibulaires. La membrane élastique recouvre les ligaments vestibulaires et elle se récline (en formant un ventricule) sous le ligament vocal jusqu au bord sup du cartilage cricoïde. 7

8 LA THYROIDE Remarque : «thyros» en grec veut dire «bouclier» I VUE DE FACE : A sa face post, la thyroïde est en rapport intime avec les glandes parathyroïde. Le nerf laryngé est aussi en rapport avec la face post de la thyroïde (si il y a une lésion de ce nerf, on aura une dysphonie chez le patient). La forme générale de la thyroïde correspond à deux lobes séparés par une zone rétrécie au milieu : l isthme. Au niveau de son apex, on trouve le lobe pyramidal qui est un résidu du tractus thyréo-glosse. Sa base est triangulaire, sa face post est concave, sa face latérale convexe et sa face médiale concave. Elle se projette au niveau du 5ème et 6ème anneau trachéal. Elle pèse 20 à 30g. 8

9 II VUE LATERALE La thyroïde est contenue dans une capsule conjonctive, elle est entourée par une travée conjonctive formant des septa qui délimitent les lobules thyroïdiens. Le parenchyme thyroïdien contient des cellules claires qui sécrètent la calcitonine. L isthme est en rapport avec les anneaux trachéaux. La thyroïde est solidaire de la trachée avec les ligaments thyro-trachéaux. III VUE ANTERIEURE : 9

10 La vascularisation artérielle provient de l artère thyroïdienne sup et inf (elle est représentée à droite du schéma). La vascularisation veineuse n est pas parallèle à l artérielle. ( à gauche sur le schéma) Vascularisation artérielle : Le tronc brachio céphalique artériel (=le TBCA) donne l artère carotide commune qui se divise en 2 : artère carotide externe et interne. Le TBCA donne aussi l artère subclavière. L artère thyroïdienne sup a un trajet descendant vers l apex de la thyroïde puis descend en puits pour donner 3 artères principales : L artère isthmique, l artère antérieure et postérieure (selon la face de la thyroïde). Elle donne 3 collatérales : l artère hyoïdienne, l artère laryngée sup et laryngée inf. Au niveau de l isthme, il y a l anastomose,supra-isthmique. L artère thyroïdienne inf naît du tronc commun thyro-cervical. Elle a un trajet descendant puis forme une boucle au niveau de C6, puis elle pase en arrière de la glande thyroïde. Elle donne une branche isthmique, une branche post qui s anastomose avec la branche post de l artère thyroïdienne sup et pour finir une branche parenchymateuse. De l arc aortique, naît l artère thyroïdienne «imma» ou «neubeuer» au niveau de l arc trachéal. Vascularisation veineuse La veine jugulaire interne est + latérale que l aorte. La veine subclavière la rejoint pour former le tronc veineux brachio céphalique qui se jettera dans la veine cave sup. La veine thyroïdienne sup se jette dans un tronc commun avec d autres veines (veines faciales, linguales). Ces 3 veines forment le tronc veino-thyro-linguo-facial. Ce tronc va se jeter dans la veine jugulaire interne. Le drainage veineux vers la jugulaire interne se fait par l intermédiaire de la veine thyroïdienne moyenne. Le réseau veineux de draine soit dans la veine jugulaire interne, soit dans le Tronc Veineux Brachio céphalique. Vascularisation lymphatique Le drainage lymphatique se fait par le vaisseau lymphatique jugulo-carotidien. 10

11 IV VUE POSTERIEURE : L œsophage cervical est décalé vers la gauche. On trouve les glandes parathyroïdes (x4) : 2 inf qui sont constantes dans leur existence et leur position et 2 sup qui sont parfois absentes et parfois plus basses (position variable). Elles sont vascularisées par l artère thyroïdienne inf. 12. Vascularisation artérielle : L artère carotide commune est en rapport avec la face post de la glande. L artère thyroïdienne inf passe à la face inf de l artère carotide commune, elle va donner une branche post ascendante et une branche qui rente dans le parenchyme. 13. Innervation : Le nerf laryngé inf (branche du X) naît au niveau de l arc aortique entre l œsophage et la trachée, elle a un trajet rectiligne. Il innerve tous les muscles du larynx sauf le cricothyroïdien qui est innervé par le nerf laryngé sup. 11

12 14. Rapports : (De la superficie à la profondeur : ) La peau Le muscle platisma (muscle peaucier) Le fascia cervical sup La couche musculaire superficiel : muscle latéral le sterno-cléido-mastoïdien qui est entouré par une gaine névrotique. La couche musculaire intermédiaire : Muscle omo-hyoïdien inséré sur le bord sup de l os hyoïde qui se termine au bord sup de la scapula. On y trouve aussi le tendon intermédiaire qui recouvre la veine jugulaire interne et le muscle sterno-hyoïdien qui est un muscle abaisseur du larynx. La couche musculaire profonde : Muscle thyro-hyoïdien et muscle sterno-thyroïdien (qui se termine à la face post du sternum et de la 1ère côte) Une zone losangique allongée sans muscles sur la ligne médiane (par cette voie que se fait un trachéotomie ou cricotomie) Pour finir, revoir la coupe en C6 dans le cours de P1 de Captier. (surtout pour représenter les rapports de la thyroïde) 12

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca.

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. La radioanatomie du larynx NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. Maroc Plan I- Introduction II- Rappel anatomique du larynx 1- Limites

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 PACES UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 Ce livret comporte 8 pages, 20 questions. Vous disposez de 30 minutes pour y répondre. Chaque question comprend entre une et cinq réponses exactes La lettre

Plus en détail

Le système vasculaire

Le système vasculaire 1 I LES VAISSEAUX DU COEUR ARTERES CORONAIRES : elles sillonnent dans le sillon coronaire, elles donnent naissance à des branches qui pénètrent dans le cœur et chacune des artères irrigue un territoire

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire Chapitre Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire J.-F. Gaudy, T. Gorce PLAN DU CHAPITRE Situation-rapports Morphologie générale Sinus maxillaire 7 00009.INDD 9//0 0::9 AM I. Maxillaire L 'os maxillaire

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE 15 Anatomie crânio-faciale M0-A ANATOMIE DU SQUELETTE FACIAL 1. Le 1/3 supérieur de la face L os frontal vient s articuler

Plus en détail

Le X dans la région cervicale gauche Quels abords chirurgicaux pour les stimulations vagales?

Le X dans la région cervicale gauche Quels abords chirurgicaux pour les stimulations vagales? UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE «Une description anatomique doit être complète, précise, simple, mais en même temps suggestive.» Henry ROUVIÈRE, Préface à l Anatomie humaine, descriptive et topographique,

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

L APPAREIL VENTILATOIRE

L APPAREIL VENTILATOIRE L APPAREIL VENTILATOIRE SOMMAIRE I) Les voies aériennes a supérieures II) III) IV) V) La m Les voies aériennes a inférieures Les alvéoles pulmonaires Les poumons La mécanique ventilatoire L appareil ventilatoire

Plus en détail

Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage

Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage Validation des Aptitudes du Candidat par ses Maîtres de Stage!!! Document à faire remplir et conserver durant toute la durée de votre formation, qu il faudra rendre au SPF lors de votre demande d agrément!!!

Plus en détail

HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE

HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE HISTOLOGIE DE L APPAREIL RESPIRATOIRE INDEX (Cliquez sur un sujet) 1) Introduction 2) Voies aériennes supérieures 3) Voies aériennes inférieures 4) Poumons 5) Plèvre Pressez «Page Down» pour afficher les

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix Organes des Sens UE12 Pr. P. Caix L olfaction opn cornets lpe vomer Cg quad Vue ventrale Vue de 3/4 Charpente ostéo-cartilagineuse du nez Os nasal Cartilage latéral Cartilage alaire Cartilage latéral Cartilage

Plus en détail

Le ganglion cervical moyen

Le ganglion cervical moyen UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS ANATOMIE DE L AVANT-BRAS Marc Revol, Jean-Marie Servant Compris entre le coude et le poignet, l'avant-bras (forearm) possède 2 os reliés entre eux par une membrane interosseuse. Il présente donc 2 loges

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Dr Cyril PAGE (CHU AMIENS) & Pr Christian FONTAINE (CHU LILLE) 2010. Avertissement : il s agit d un cours complet sur l anatomie des fosses nasales.

Dr Cyril PAGE (CHU AMIENS) & Pr Christian FONTAINE (CHU LILLE) 2010. Avertissement : il s agit d un cours complet sur l anatomie des fosses nasales. 1 ANATOMIE DES CAVITES NASALES Dr Cyril PAGE (CHU AMIENS) & Pr Christian FONTAINE (CHU LILLE) 2010 Avertissement : il s agit d un cours complet sur l anatomie des fosses nasales. Il s agit d un texte original

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Mobilité analytique des doigts

Mobilité analytique des doigts Au niveau de l IPP la flexion est d environ 100 Au niveau de l IPD la flexion est un peu inférieure à l angle droit, environ 85 pour Desgeorges et Oberlin 85 Glissement distal Ce sont les structures situées

Plus en détail

LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas)

LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2011 Thèse N 006/ 11 LE CANCER DU LARYNX (Apropos de 34 cas) THESE PRESENTEE

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE pharyx, larynx, cancer IFSI Croix Rouge Dr Coulet Olivier Service ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital Laveran Cavité buccale / oropharynx Rappel anatomique rhinopharynx oropharynx

Plus en détail

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation 1. a) Observation statique a) Debout, plans frontal, sagittal et horizontal Attitude antalgique une douleur dans la région du genou induit

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Diagnostic et traitement du syndrome obstructif des voies respiratoires supérieures chez le chien brachycéphale, avec support audiovisuel.

Diagnostic et traitement du syndrome obstructif des voies respiratoires supérieures chez le chien brachycéphale, avec support audiovisuel. ÉCOLE NATIONALE VETERINAIRE D ALFORT Année 2004 Diagnostic et traitement du syndrome obstructif des voies respiratoires supérieures chez le chien brachycéphale, avec support audiovisuel. THESE Pour le

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Service de radiodiagnostic Unité d échographie. Echographie des glandes thyroïde et parathyroïdes

Service de radiodiagnostic Unité d échographie. Echographie des glandes thyroïde et parathyroïdes Service de radiodiagnostic Unité d échographie Echographie des glandes thyroïde et parathyroïdes GULLO Giuseppe, TRM, Octobre 2005 Table des matières Introduction... p. 2 Embryologie Embryologie de la

Plus en détail

Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires

Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires Diagnostics nombreux +++ Nécessité d un examen ORL complet à la recherche d une porte d entée ORL Chirurgien ORL et cervicofacial Examen

Plus en détail

Le cancer du larynx. Informations à l intention des patients

Le cancer du larynx. Informations à l intention des patients Si vous avez un cancer du larynx, il y a sans doute beaucoup de questions qui vous viennent à l esprit, comme : Qu est-ce qui arrive maintenant? Quels traitements sont offerts? En quoi votre vie changera-t-elle

Plus en détail

LES veines du cerveau.

LES veines du cerveau. LES veines du cerveau. DR AMR ANE CHAFIKA YASMINA Cours destiné aux étudiants de deuxième année de médecine ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 I- Introduction Le drainage veineux du cerveau converge dans la

Plus en détail

Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005) Cancers du larynx : diagnostic, principes de traitement (145a) Professeur Emile REYT Novembre 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Anatomie du larynx Physiologie de la phonation et de la déglutition

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER - GRENOBLE I THÈSE. pour obtenir le grade Docteur de l université Joseph Fourier - Grenoble I

UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER - GRENOBLE I THÈSE. pour obtenir le grade Docteur de l université Joseph Fourier - Grenoble I UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER - GRENOBLE I N o attribué par la bibliothèque THÈSE pour obtenir le grade Docteur de l université Joseph Fourier - Grenoble I Spécialité : Modèles, méthodes et algorithmes en

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA DEGLUTITION EN NEUROLOGIE

LES TROUBLES DE LA DEGLUTITION EN NEUROLOGIE Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : Moyens thérapeutiques LES TROUBLES DE LA DEGLUTITION EN NEUROLOGIE Frédérique LARDY - GAILLOT Orthophoniste

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

Le Placement des Omoplates

Le Placement des Omoplates N 6 OMOPLATES_FFTA 04/11/10 10:23 Page1 Collection Enseigner le Tir à l Arc N 6 268/270 rue de Brément - 93 561 Rosny sous Bois Cedex Tél. : 01 48 12 12 20 - Fax : 01 48 94 23 48 e-mail : ffta@ffta.fr

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION VP PLANNING 1.0 Application mobile Android Visible Patient SAS RCS Strasbourg TI 794 458 125 1 place de l'ho pital 67000 Strasbourg, FRANCE Capital social : 58330 Tél.: 33 (0)3 88

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Dysfonctions ostéopathiques du caecum et du côlon sigmoïde : répercussion de leur traitement sur le complexe articulaire occiput-atlas.

Dysfonctions ostéopathiques du caecum et du côlon sigmoïde : répercussion de leur traitement sur le complexe articulaire occiput-atlas. Collège Ostéopathique Sutherland Dysfonctions ostéopathiques du caecum et du côlon sigmoïde : répercussion de leur traitement sur le complexe articulaire occiput-atlas. Mémoire en vue de l obtention du

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Muscles de l'avant-bras et de la main

Muscles de l'avant-bras et de la main Muscles de l'avant-bras et de la main CHAPITRE PLAN DU CHAPITRE Vue d'ensemble des actions : muscles de l'articulation du coude et des articulations radio-ulnaires, 182 Vue d'ensemble des actions : muscles

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives

Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives Cancers de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (145) M. Zanaret, J.L. Blanc, R. Giudicelli, T. Pignon et M.A. Chrestian Mai 2005 Objectifs : Diagnostiquer une tumeur de la cavité

Plus en détail

Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES

Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES PRINCIPE DE BASE POUR LE COU On travaille sur environ 6 pouces qui retient la boîte crânienne et son contenu De

Plus en détail

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche.

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche. Colectomie gauche Avant l'intervention: Pour certains chirurgiens, la préparation a l'intervention débute 5 à 7 jours avant l'hospitalisation par un régime pauvre en résidu (restreint en fibres). La veille

Plus en détail

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute)

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) L ensemble de cette séance d étirements doit se faire après une journée d entraînement dans un esprit

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Chapitre 1 : Des modifications Introduction physiologiques à l'effort Au cours d'un effort physique, on observe des manifestations de cet effort chez

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

L'ENDOSCOPIE AU SERVICE D'OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE ET DE CHIRURGIE CERVICO-FACIALE DU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUEDRAOGO

L'ENDOSCOPIE AU SERVICE D'OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE ET DE CHIRURGIE CERVICO-FACIALE DU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUEDRAOGO MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERII=UR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE BURKINA FASO UNITE - PROGRES - JUSTICE UNIVERSITE DE OUAGADOUGOU UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN SCIENCES DE: LA

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr Lecture critique de l OPT Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr 1 «Le chant des sirènes» L image ne saurait remplacer la démarche clinique, essence même

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Anatomie des voies aériennes supérieures et trauma smes d intuba on. S.Nadeau, ORL, FRCSC, Cours résidents Anesthésie, 21/11/2013

Anatomie des voies aériennes supérieures et trauma smes d intuba on. S.Nadeau, ORL, FRCSC, Cours résidents Anesthésie, 21/11/2013 Anatomie des voies aériennes supérieures et trauma smes d intuba on S.Nadeau, ORL, FRCSC, Cours résidents Anesthésie, 21/11/2013 Plan Fosses nasales Cavité orale Pharynx Larynx Trauma smes liés à l intuba

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Entraînement de compensation

Entraînement de compensation Entraînement de compensation Exercices pour le renforcement musculaire et la mobilité de la ceinture scapulaire Sport suisse en fauteuil roulant ÉDITION TABLE DES MATIÈRES 2e édition 2014 Introduction

Plus en détail

ANGIOGRAPHIE INTERVENTIONNELLE BRONCHO SYSTEMIQUE ET PULMONAIRE. Partie 1

ANGIOGRAPHIE INTERVENTIONNELLE BRONCHO SYSTEMIQUE ET PULMONAIRE. Partie 1 ANGIOGRAPHIE INTERVENTIONNELLE BRONCHO SYSTEMIQUE ET PULMONAIRE Pascal Lacombe, Mostafa El Hajjam, Stephen Binsse, Jean-Pierre Pelage Partie 1 EMBRYOLOGIE Deux territoires vasculaires intriqués : - Pulmonaire

Plus en détail

Anatomie et Exploration des VAS

Anatomie et Exploration des VAS Stanford Anatomie et Exploration des VAS M. Blumen Foch Centre Médical Veille Sommeil Concepts généraux : Pharynx 3 étages Nasopharynx Oropharynx haut Oropharynx bas Hypopharynx Concepts généraux : les

Plus en détail

Les troubles de la déglutition postintubation et trachéotomie Swallowing disorders following endotracheal intubation and tracheostomy

Les troubles de la déglutition postintubation et trachéotomie Swallowing disorders following endotracheal intubation and tracheostomy Réanimation 13 (2004) 417 430 www.elsevier.com/locate/reaurg Mise au point Les troubles de la déglutition postintubation et trachéotomie Swallowing disorders following endotracheal intubation and tracheostomy

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Les principales pathologies du cycliste

Les principales pathologies du cycliste Les principales pathologies du cycliste Très peu de personnes qui pratiquent le cyclisme ont de véritables pathologies liées à un problème physique Les douleurs ressenties par le cycliste sont souvent

Plus en détail

Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières

Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières 2014 Introduction 0 1. LA CIRCULATION EMBRYONNAIRE (4ème semaine du développement) 0 1.1. Formation des vaisseaux extra-embryonnaires

Plus en détail

Mode d emploi pour l application du produit

Mode d emploi pour l application du produit CONÇU POUR LE MOUVEMENT Mode d emploi pour l application du produit Facile à utiliser S applique en quelques secondes Dure jusqu à 5 jours Tous les produits SpiderTech sont fabriqués au Canada avec la

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Les cancers des voies aérodigestives supérieures

Les cancers des voies aérodigestives supérieures INFORMATION & PRÉVENTION Les cancers des voies aérodigestives supérieures G R A N D P U B L I C Cancers des Voies Aérodigestives Supérieures (VADS) Généralités Sommaire > Localisation des cancers des VADS.....

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

Muscles et fascias du petit bassin

Muscles et fascias du petit bassin Muscles et fascias du petit bassin Le petit bassin est ouvert au dessus et communique largement avec l'abdomen, dont il est séparé par la limite virtuelle de la ligne terminale, appelée en obstétrique

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Robillard Nicolas 19/01 2010 Monsieur Y, 38 ans, a consulté pour une douleur à la face postéro-médiale de son genou droit. La douleur

Plus en détail