Le périnée féminin de la superficie à la profondeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le périnée féminin de la superficie à la profondeur"

Transcription

1 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MAITRISE EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES M.S.B.M MEMOIRE POUR LE CERTIFICAT D ANATOMIE, D IMAGERIE ET DE MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Le périnée féminin de la superficie à la profondeur Par RITEAU Anne-Sophie LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Vice-Président : Pr. J. LEBORGNE Pr. J.M. ROGEZ Enseignants : Pr. O. ARMSTRONG Pr. P. COSTIOU Pr. D. CROCHET Pr. A. DE KERSAINT-GILLY Pr. B. DUPAS Pr. Y. HELOURY Pr. J.P. MOISAN Pr. N. PASSUTI Pr. R. ROBERT Pr. O. RODAT Ceran : Laboratoire : M lle M. GARCON Assistant Ingénieur S. LAGIER et Y. BLIN - Collaboration Technique

2 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MAITRISE EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES M.S.B.M MEMOIRE POUR LE CERTIFICAT D ANATOMIE, D IMAGERIE ET DE MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Le périnée féminin de la superficie à la profondeur Par RITEAU Anne-Sophie LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Vice-Président : Pr. J. LEBORGNE Pr. J.M. ROGEZ Enseignants : Pr. O. ARMSTRONG Pr. P. COSTIOU Pr. D. CROCHET Pr. A. DE KERSAINT-GILLY Pr. B. DUPAS Pr. Y. HELOURY Pr. J.P. MOISAN Pr. N. PASSUTI Pr. R. ROBERT Pr. O. RODAT Ceran : Laboratoire : M lle M. GARCON Assistant Ingénieur S. LAGIER et Y. BLIN - Collaboration Technique

3 SOMMAIRE INTRODUCTION ORGANOGENESE RAPPELS ANATOMIQUES A- Le plan cutané et les organes génitaux externes B- Le plan superficiel du périnée 1-L aponévrose périnéale superficielle 2- Le muscle ischio-caverneux 3- le muscle bulbo-caverneux 4- Le muscle transverse superficiel 5- Le muscle constricteur de la vulve 6- Le muscle sphincter externe de l anus C- Le plan moyen du périnée C-1- Les muscles du plan moyen du périnée 1- Le muscle transverse profond 2- Le sphincter externe de l urètre C-2- Les organes érectiles C-3- Les éléments glandulaires D- Le plan profond du périnée E- Vascularisation du périnée 1- Vascularisation artérielle 2- Vascularisation veineuse 3- Vascularisation lymphatique F- Innervation DISSECTIONS : MATERIEL ET METHODE A- Matériel 1- Pièces anatomiques 2- Matériel de dissection 3- Injection B- Méthode

4 RESULTATS DES DISSECTIONS A-Le périnée superficiel B-Le plan moyen du périnée 1- Aponévrose périnéale moyenne 2- Les organes érectiles 3-Les muscles C-Le plan profond du périnée D-Vascularisation et innervation du périnée 1- Vaisseaux et nerfs rectaux inférieurs 2- Canal d Alcock 3- Branches de division du nerf pudendal 4- Innervation et vascularisation du périnée antérieur PERINEE ET ACCOUCHEMENT A- Les différentes étapes de l accouchement B- Modifications anatomiques du périnée au cours de l accouchement 1- Pendant la grossesse 2- Pendant l accouchement C- Les conséquences périnéales de l accouchement 1- L épisiotomie 2- Les conséquences au niveau vésico-urétral 3- Les lésions neurologiques 4- Les déchirures obstétricales 5- Autres conséquences à court ou à long terme a- Les dyspareunies b- Les douleurs périnéales c- Les prolapsus CONCLUSION REMERCIEMENTS BIBLIOGRAPHIE

5 INTRODUCTION Le périnée est l ensemble des parties molles qui ferment en bas l excavation pelvienne. Il est formé de trois grands plans que nous nous sommes attachés à mettre en évidence au cours des dissections. Un évènement important va venir perturber cet équilibre et détendre ces structures : l accouchement. Il est d ailleurs surprenant que dans la majorité des cas celui-ci soit suivi d un rétablissement parfait des éléments du périnée. Cependant, lors du passage de cet ultime obstacle par l enfant, un certain nombre de traumatismes vont être responsables de problèmes du post-partum, c est ce que nous décrirons dans notre dernière partie. Ainsi ce mémoire sera articulé autour de trois points : tout d abord, nous ferons quelques rappels d organogenèse et d anatomie ; puis nous nous attacherons à décrire les dissections réalisées au cours de l année et leurs résultats ; enfin nous expliquerons les conséquences de l accouchement sur le périnée féminin.

6 ORGANOGENESE Le périnée est de forme complexe, car il est formé d éléments variés. Dans un premier temps, le mésenchyme péricloacal se différencie en sphincter cloacal primitif. 1- tubercule génital 2- sphincter cloacal 3- cloaque 4- nerf pudendal Embryon de 2 mois (d après Kamina P.) Puis, au troisième mois de développement intra-utérin, l éperon périnéal, en divisant le cloaque, va scinder son sphincter en un sphincter anal et un sphincter uro-génital, entraînant du même coup la division du nerf pudendal. 4- nerf pudendal 5- sphincter du sinus uro-génital 6- sphincter externe anal 7- nerf dorsal du clitoris Embryon de 3 mois (d après Kamina P.) Le sphincter uro-génital donne au cinquième mois : - autour du canal vaginal, les muscles bulbo-spongieux et constricteur de la vulve, - autour de l urètre un anneau, l origine du sphincter externe de l urètre. 4- nerf pudendal 5- sphincter du sinus urogénital 6- sphincter externe anal 7- nerf dorsal du clitoris 8- muscle ischio-caverneux Embryon de plus de 4 mois (d après Kamina P.) Quant aux bulbes vestibulaires, ils dériveraient d ébauches mésenchymateuses denses pénétrées par des bourgeons vasculaires alors que les corps caverneux ou clitoris se développent à partir du tubercule génital.

7 Le périnée est l ensemble des parties molles qui ferment en bas l excavation pelvienne. Ses limites sont constituées par un cadre ostéofibreux, losangique avec en avant le bord inférieur de la symphyse pubienne et les branches ischio-pubiennes ; et en arrière le sommet du coccyx et les ligaments sacro-tubéraux. La ligne transversale passant par les deux tubérosités ischiatiques sépare le périnée en deux segments triangulaires : le périnée antérieur ou région uro-génitale et le périnée postérieur ou région anale. Chacune de ces deux régions est située dans un plan différent. Ces plans forment un angle dièdre ouvert en haut. Le périnée en position gynécologique 1- Symphyse pubienne 2- Tubérosité ischiatique 3- Coccyx A- périnée antérieur B- périnée postérieur RAPPELS ANATOMIQUES A - Le plan cutané les organes génitaux externes La vulve est une saillie ovalaire très allongée dans le sens sagittal, bordée de deux épais replis cutanés : les grandes lèvres entre lesquelles s ouvrent la fente vulvaire. En dedans des grandes lèvres se trouvent deux autres replis antéro-postérieurs minces et de coloration rosée : les petites lèvres qui se rejoignent en arrière au niveau de la fourchette vulvaire et en avant pour former un capuchon au clitoris. Au fond du canal vulvaire s ouvrent en avant l urètre, en arrière le vagin dont l orifice inférieur est partiellement obturé chez la vierge par l hymen. Schéma des organes génitaux externe (d après Kamina P.) A- vestibule de l urètre B- vestibule du vagin 1- prépuce = capuchon du clitoris 2- gland du clitoris 3- petite lèvre 4- méat urétral 7- hymen 8- grande lèvre 9- fourchette vulvaire

8 B-Le plan superficiel du périnée Il comprend 5 muscles : - Le sphincter externe de l anus, situé dans le triangle rectal du périnée - Les muscles transverse superficiel, ischio-caverneux, bulbo-caverneux et constricteur de la vulve occupant le triangle uro-génital. Chacun des plans musculaires du périnée possède un revêtement aponévrotique particulier. 1- L aponévrose périnéale superficielle Elle est sous cutanée et s étend seulement dans le périnée antérieur et recouvre les muscles superficiels du triangle uro-génital. Elle s attache sur les côtés aux branches ischio-pubiennes. En arrière l aponévrose se confond sur la ligne médiane avec le noyau fibreux central alors que de part et d autre, elle contourne le bord postérieur du transverse superficiel et s unit au dessus de ce muscle au feuillet inférieur de l aponévrose moyenne. Elle se perd en dedans dans le tissu conjonctif de la base des petites lèvres. En avant, elle se continue avec le fascia clitoridien. Elle recouvre directement les muscles du plan superficiel. Les muscles du périnée (d après Kamina.P) 1- aponévrose superficielle 3- aponévrose moyenne 4- muscle gluteus maximus 6- clitoris 7- muscle ischio-caverneux 8- muscle bulbo-caverneux 9- bulbe vestibulaire 10- glande vestibulaire majeure 11- muscle transverse superficiel 12- centre tendineux 13- sphincter externe de l anus 14- muscle levator ani 15- coccyx

9 2- Le muscle ischio-caverneux a- Insertion- description C est un muscle pair et symétrique. Il s incère : - au dessus et au dessous de la racine du corps caverneux sur la branche ischiopubienne - sur la face interne de l ischion en arrière du corps caverneux et en avant de tubérosité ischiatique. Ces deux faisceaux se regroupent, ils se portent en avant et en dedans, enveloppant les faces internes, inférieures et externes du corps caverneux. b- Innervation Il est innervé par un rameau périnéal du nerf pudendal. c- Action Il abaisse le clitoris et pendant le coït en applique le gland contre la face dorsale du pénis. Par ailleurs, il comprime le corps caverneux 3-Le muscle bulbo-caverneux a- Insertion- description C est un muscle aplati, pair et symétrique. Il recouvre la face externe du bulbe et de la glande vestibulaire majeure. Il s incère en arrière par une extrémité large et mince sur le centre tendineux du périnée. Il se dirige en haut et en avant, en devenant plus étroit. Les fibres les plus profondes se terminent sur l albuginée du bulbe. Les fibres superficielles passent en avant du clitoris et se continuent avec celles du côté opposé en s attachant au passage sur les corps caverneux clitoridiens. Ils forment ainsi une sangle musculaire au clitoris : le muscle de Houston. b- Innervation Elle est assurée par un rameau périnéal du nerf pudendal. c- Action Elle est complexe : - Il joue un rôle dans l érection : d une part en comprimant le bulbe et en chassant le sang vers le clitoris, d autre part, par le muscle de Houston, en comprimant la veine dorsale du clitoris. - Sa contraction comprime la glande de Bartholin et en favorise l évacuation. - Sa contraction rétrécit l orifice inférieur du vagin. - Comme l ischio-caverneux, il abaisse le clitoris et en applique le gland contre la face dorsale du pénis au cours du coït.

10 4-Le muscle transverse superficiel du périnée a- Insertion-Description C est un muscle très variable et inconstant, souvent confondu avec le transverse profond. Il est cependant bien développé quand le transverse profond fait défaut. Il naît de la face interne de la branche ischio-pubienne, se porte transversalement pour se terminer sur le centre tendineux du périnée, parfois dans le sphincter de l anus ou dans le muscle bulbo-caverneux. b- Innervation Il est innervé par un rameau périnéal du nerf pudendal c- Action Puisqu il est inconstant, son rôle doit être de faible importance. Il aurait une fonction de compression sur la partie antérieure du canal anal et concourirait ainsi à la défécation. D autre part en tirant sur le centre tendineux du périnée, ils immobiliseraient l attache postérieure du muscle bulbo-caverneux. 5-Le muscle constricteur de la vulve Classiquement, c est une mince lame musculaire située en dedans du bulbo-caverneux et de la glande vestibulaire majeure. Il naît en arrière du centre tendineux du périnée et se termine dans l espace urétro-vaginal. Il a pour action de resserrer le vagin. En fait, ce serait une dépendance de la musculeuse du vagin. Il n a donc pas d individualité propre.

11 6-Le muscle sphincter externe de l anus a- Insertion - Description Il est situé autour du canal anal et forme deux arcs qui circonscrivent le canal anal et se réunissent en avant et en arrière de ce conduit. On reconnaît à ce sphincter externe deux faisceaux : - Un faisceau profond, le plus haut situé, indissociable du faisceau pubo-rectal du releveur. - Un faisceau sous-cutané situé au-dessous du précédent, à la partie la plus inférieure du canal-anal. Les fibres s incèrent en arrière sur la pointe du coccyx, sur le ligament ano-coccygien et sur la face profonde de la peau, en avant sur le centre tendineux du périnée et sur la face profonde de la peau. Il répond par sa face externe au tissu adipeux de la fosse ischio-rectale. b- Action Son action est d assurer la continence ano-rectale. Il joue un rôle essentiel dans les mécanismes de la défécation. c- Innervation Il est innervé par les nerfs rectaux inférieurs branches du nerf pudendal.

12 C- Le plan moyen du périnée Il est séparé du précédent par l aponévrose périnéale moyenne. Celle-ci comprend deux feuillets : Le feuillet inférieur s étend transversalement de la branche ischio-pubienne au bulbe du vestibule. Le feuillet supérieur ou profond recouvre la face supérieur des muscles transverse profond et sphincter strié de l urètre. En arrière, il se perd dans le noyau fibreux central et de chaque coté de ce corps tendineux, il s unit au feuillet superficiel de l aponévrose. Il se termine en dedans sur la paroi latérale de l urètre et du vagin Le plan moyen du périnée ( d après Kamina P.) 1- feuillet inférieur de l aponévrose périnéale moyenne 2- muscle transverse superficiel 3- muscle transverse profond 4- centre tendineux du périnée 5- glande vestibulaire majeure 6- bulbe vestibulaire 7- piliers du clitoris 8- sphincter externe de l urètre 9- feuillet profond de l aponévrose périnéale moyenne

13 C-1-Les muscles du plan moyen du périnée. Il s agit du muscle transverse profond et du sphincter externe de l urètre. 1- Le muscle transverse profond du périnée a -Insertion - Description Il s incère en dehors sur la face interne de l ischion et à la branche ischio-pubienne, au-dessus de l ischio-caverneux et du transverse superficiel. Il s attache en dedans au centre tendineux du périnée en envoyant quelques fibres au canal anal. b- Innervation Elle est assurée par le nerf dorsal du clitoris, branche du nerf pudendal. c- Action Par sa contraction, il va immobiliser le centre tendineux du périnée, permettant une action plus efficace des muscles bulbo-spongieux. D autre part il contribue pour une grande part à former le plancher uro-génital. 2-Le sphincter externe de l urètre a- Insertion Description C est un manchon musculaire de 2 à 2.5 cm de haut, constitué de deux couches : - une couche circulaire interne, - une couche externe arciforme dont les fibres concaves en arrière entourent la partie inférieure de l urètre et vont rejoindre en arrière le noyau fibreux central du périnée. b- Innervation Elle est assurée par le nerf dorsal du clitoris, branche du nerf pudendal. c- Action Le sphincter strié de l urètre joue un rôle essentiel dans la continence urinaire.

14 C-2- Les organes érectiles Ils sont situés à la face inférieure de l aponévrose périnéale moyenne qui leur sert de lame fixatrice. Ils sont contenus dans une véritable loge fibreuse limitée : - en haut par l aponévrose périnéale moyenne - en bas par l aponévrose périnéale superficielle. 1- Les corps caverneux ou piliers du clitoris Le clitoris est constitué de deux piliers fixés aux branches ischio-pubiennes qui convergent ensuite en avant en haut et en dedans et se réunissent en avant de l urètre pour former le corps du clitoris. Celui-ci se coude brusquement un peu en avant de la symphyse à laquelle il se trouve rattaché par son ligament suspenseur. 2- Les bulbes vestibulaires Ils sont au nombre de deux, situés de chaque coté de l orifice vulvaire et réunis en avant. Ils forment ainsi «une sorte de fer à cheval dont l ouverture regarde en arrière». C-3- Les éléments glandulaires 1- Les glandes de Skene Ce sont deux petites glandes situées au contact même de la paroi de l urètre ; homologues de la prostate masculine elles s ouvrent de part et d autre de l orifice urétral par deux petits canaux excréteurs. 2- Les glandes de Bartholin ou glandes vestibulaires majeures Ce sont deux volumineuses glandes situées entre la base des petites lèvres et la face interne de l extrémité postérieure du bulbe qu elles débordent en arrière. Leur canal excréteur s ouvre sur la paroi vaginale dans la gouttière qui sépare l hymen des petites lèvres (sillon labio-hyménéal).

15 D Le plan profond Le muscle élévateur de l anus a- Insertion - Description On lui décrit classiquement deux parties : - une partie externe - une partie interne LA PARTIE EXTERNE Elle s incère selon une longue ligne allant du pubis à l épine ischiatique et on différencie trois faisceaux : - pubo-coccygien - ilio-cocygien - et le muscle coccygien Les insertions d origine Le faisceau pubo-coccygien s incère sur la face postérieure de la surface angulaire du pubis. Le faisceau ilio-coccygien se fixe en avant sur le bord libre de la membrane obturatrice, et en arrière sur le fascia de l obturateur interne, présentant parfois à ce niveau un épaississement : l arc du muscle élévateur. Le muscle coccygien s implante sur la face interne de l épine ischiatique et souvent sur la partie attenante du ligament sacro-épineux. La terminaison Elle se fait : - sur le ligament ano-coccygien, qui est formé par l intrication des fibres des deux releveurs et qui est tendu du bord postérieur du canal anal à l apex du coccyx. - sur les bords latéraux des deux dernières vertèbres sacrales et sur le coccyx. Les faisceaux placés immédiatement en arrière du rectum semblent se continuer directement avec ceux du coté opposé réalisant une sorte de sangle. LA PARTIE INTERNE Elle comporte les faisceaux pubo-rectal et pubo-vaginal. Les insertions d origine Elles se détachent : - de la face postérieure de la surface angulaire du pubis, au-dessus et en dedans de la surface d insertion de la partie externe du muscle - de la partie voisine des ligaments pubo-vésicaux. La terminaison Le faisceau pubo-vaginal, formé des fibres internes, s unit avec le faisceau controlatéral pour cravater la face postérieure du vagin. Le faisceau pubo-rectal gagne les faces latérales du rectum.

16 b- Innervation Elle est assurée par des rameaux issus du troisième nerf sacral grossi de fibres du deuxième ou quatrième sacral. Ce nerf longe la face supérieure du bord externe du muscle. Par ailleurs le nerf pudendal donne des rameaux au faisceau pubo-vaginal. c- Action Les faisceaux de la partie externe dite portion sphinctérienne compriment le rectum de dehors en dedans, ils sont donc constricteurs du rectum. La portion interne ou élévatrice attire le canal anal en haut et en avant. Elle tend également à dilater ce canal par la traction qu elle exerce sur ses parois antérieure et latérales. E- La vascularisation du périnée Vascularisation et innervation du périnée ( d après Kamina P.) A- région sous-cutanée 9- m. ischio-caverneux B- plan superficiel du périnée 10- nerf bulbo-urétral 1- clitoris 11- m. bulbo-caverneux 2- méat urinaire 12- glande vestibulaire majeure 3- vagin 13- n. rectal inférieur 4- a, v, n périnéaux superficiels 14- m. élévateur de l anus 8- anus 15- m. sphincter externe de l anus

17 1- Vascularisation artérielle Elle est assurée essentiellement par l artère pudendale. En général, c est la branche de division antérieure de l artère iliaque interne. Elle née dans l espace pelvi-rectal supérieur, elle quitte le bassin par la grande échancrure sciatique au dessous du pyramidal, contourne l épine sciatique et pénètre par la petite échancrure sciatique dans la fosse ischio-rectale. Elle gagne le périnée antérieur en parcourant le prolongement antérieur du creux ischio-rectal dans le canal d Alcock, contre la branche ischio-pubienne, accompagnée en dedans par sa veine et par le nerf pudendal. Elle chemine à la face supérieure de l aponévrose périnéale moyenne, au-dessus du muscle transverse profond. Elle fournit plusieurs collatérales pour le périnée : - l artère rectale inférieure Elle naît dans le canal de Alcock, elle est destinée au canal anal. - l artère périnéale superficielle Elle naît au bord postérieur du muscle transverse profond contourne celui-ci et va passer à la face inférieure du muscle transverse superficiel. Elle donne des rameaux labiaux postérieurs. - l artère du bulbe vestibulaire Elle naît un peu plus loin, traverse l aponévrose périnéale moyenne pour se ramifier au niveau des bulbes vestibulaires. - l artère urétrale Plus grêle, elle naît un peu plus en avant traverse également l aponévrose périnéale moyenne et se divise en deux branches destinées à l urètre et au bulbe vestibulaire. Ses branches terminales sont : - l artère profonde du clitoris Elle pénètre obliquement le corps caverneux au niveau de sa racine et parcourt le corps caverneux dans son centre. - l artère dorsale du clitoris Elle passe sous le transverse profond du périnée, puis elle traverse le ligament suspenseur du clitoris pour parcourir le dos du clitoris. Elle donne les rameaux : - vésical antérieur - rétro-symphysaire - présymphysaire - cutanés

18 2- Vascularisation veineuse Les veines ont une disposition schématiquement calquée sur celle des artères. Elles tirent leur origine du plexus veineux de Santorini. L ensemble de ce plexus se draine en arrière par les veines pudendales qui suivent le trajet de l artère pudendale et reçoivent des collatérales caverneuses, bulbaires et périnéales homologues des branches artérielles. Les veines pudendales se jettent dans la veine iliaque interne. 3- Vascularisation lymphatique Les lymphatiques profonds du périnée antérieur suivent le trajet des veines et vont se jeter dans les ganglions iliaques internes et les ganglions de la bifurcation iliaque. F- Innervation L innervation de tout le périnée provient du plexus pudendal. Celui-ci innerve essentiellement les organes génitaux externes et le périnée. Il est formé par des fractions des branches antérieures de S2, S3 et S4. Le plexus donne des collatérales : - le nerf élévateur de l anus, - le nerf du muscle coccygien, - le nerf rectal inférieur, - le nerf accessoire de Morestin qui se distribue au sphincter externe de l anus. - un rameau perforant cutané pour les téguments de la partie inféro-interne de la fesse, - des branches viscérales ou nerfs érecteurs d Eckardt Il se termine par le nerf pudendal, nerf mixte, moteur et sensitif. Ce dernier accompagne l artère du même nom dans son trajet autour de l épine sciatique et dans la fosse ischio-rectale où il se divise en deux branches terminales : - Le nerf dorsal du clitoris Il se dirige en avant en longeant les vaisseaux pudendaux. Il donne des rameaux : - au bulbe vestibulaire, - au corps caverneux, - à la muqueuse du gland clitoridien, - au capuchon et à la partie supérieure des petites lèvres. - Le nerf périnéal Il naît en un point variable dans le creux ischio-rectal situé le plus souvent à 1 cm en arrière du bord postérieur du transverse profond du périnée. Puis il se divise en deux rameaux : l un superficiel, l autre profond. Le rameau superficiel innerve les grandes lèvres et les téguments de la partie inféro-interne de la fesse. Le rameau profond donne l innervation aux muscles du périnée antérieur. Il assure également l innervation sensitive de la vulve, du vagin périnéal et de l urètre.

19 DISSECTIONS : MATERIEL ET METHODE A- Matériel 1- Pièces anatomiques Nous avons réalisé 3 dissections : * dissection n 1 : sujet féminin âgé de 84 ans, frais * dissection n 2 : sujet féminin âgé de 92 ans, frais * dissection n 3 : sujet féminin âgé de 80 ans, frais. 2- Matériel de dissection - bistouri n 3 et lame n 15 - bistouri n 4 et lame n 23 - ciseaux courbes à pointe mousse et pointue - une pince à disséquer sans griffes - pinces à champ - une curette - une loupe binoculaire - une scie pour les coupes osseuses au niveau du bassin 3- Injection Lors de la troisième dissection, nous avons essayé d injecter les artères et les veines iliaques internes avec du latex néoprène 671, mais malheureusement cela n a pas fonctionné. B- Méthode Les trois dissections ont toutes été réalisées à partir de sujets frais et selon le même procédé. 1ere étape : Isolement du bassin Dans un premier temps, il a été nécessaire d isoler le bassin du reste de l économie pour faciliter la manipulation et la conservation en cuve de formol de la pièce anatomique.

20 2eme étape : Incision du plan cutané Nous réalisons une première incision longitudinale médiane allant de la commissure antérieure des grandes lèvres à la pointe du coccyx. Cette incision suit les petites lèvres et se réunit à celle du côté opposé au niveau de la commissure postérieure, puis s écarte à nouveau de la ligne médiane pour contourner l orifice anal. Puis nous effectuons trois incisions transversales perpendiculaires à la première : - l une passant par la commissure antérieure des grandes lèvres - l autre au niveau de la pointe du coccyx - la troisième, passant en avant de l orifice anal, réunit les deux ischions. 3eme étape : le périnée postérieur En relevant de chaque côté les lambeaux cutanés postérieurs, nous découvrons la masse graisseuse qui remplit la fosse ischio-rectale. Cette fosse contient les vaisseaux et les nerfs rectaux inférieurs, que nous isolons grâce à une dissection minutieuse de cette masse graisseuse. Nous nettoyons le sphincter externe de l anus et mettons à nu les parois de la fosse ischiorectale, formées par le muscle élévateur de l anus en haut et en dedans et par l aponévrose de l obturateur interne en dehors. Pour faciliter cette partie de la dissection, nous réclinons le muscle glutéus maximus et exposons ainsi le ligament sacro-tubéral que nous réclinerons aussi par la suite. En disséquant l aponévrose de l obturateur interne nous mettons en évidence les vaisseaux et le nerf pudendal. 4eme étape : le périnée antérieur A partir des incisions cutanées, les lambeaux sont relevés et réclinés aussi finement que possible. Lors de la première dissection, nous avons réalisé des incisions trop profondes lésant les muscles du plan superficiel qui n ont ainsi pas pu être mis en évidence. En disséquant la graisse sous-cutanée, nous découvrons les vaisseaux et nerfs périnéaux superficiels situés juste au-dessus de l aponévrose superficielle. En incisant l aponévrose superficielle, nous arrivons au niveau du plan superficiel du périnée et nous pouvons observer les muscles du triangle ischio-bulbaire. Dans la deuxième dissection, le muscle transverse superficiel était absent, ce qui a en partie motivé la réalisation d une troisième dissection. Après résection des muscles transverse superficiel, bulbo et ischio-caverneux nous nous attachons à mettre en évidence et à nettoyer les corps caverneux et le bulbe vestibulaire. Puis nous ôtons les bulbes vestibulaires pour exposer l aponévrose profonde et le muscle transverse profond et dégager le sphincter externe de l urètre.

21 RESULTATS DES DISSECTIONS A- Le périnée superficiel Il est recouvert de l aponévrose périnéale superficielle, sur laquelle courent les vaisseaux et nerf périnéaux superficiels. Photo n 1 : L aponévrose périnéale superficielle Muscle gracilis Muscle grand adducteur Grande lèvre Aponévrose périnéale superficielle Vaisseaux et nerf périnéaux superficiels

22 Après section de l aponévrose superficielle, nous découvrons les muscles du périnée antérieur et superficiel étroitement liés au sphincter externe de l anus. Photo n 2 : Le triangle ischio-caverneux Gland du clitoris Pilier droit du clitoris Méat urinaire Muscle bulbocaverneux Muscle ischiocaverneux Muscle transverse superficiel Emplacement du vagin Départ du ligament sacrococcygien Anus Sphincter externe de l anus Fosse ischio-rectale Rq : Nous n avons pas réussi à individualiser le muscle constricteur de la vulve lors des dissections.

23 Photo n 3 : Vue d ensemble du périnée superficiel ( position gynécologique) Muscle gracilis Muscle grand adducteur Ligament sacro-tubéral Muscle glutéus maximus qui a été récliné Nerfs rectaux inférieurs Ligament ano-coccygien Résection des muscles bulbo et ischio-caverneux laissant apparaître bulbe et pilier du clitoris Muscles du périnée antérieur et superficiel Sphincter externe de l anus Fosse ischiorectale Muscle glutéus maximus

24 B- Le plan moyen du périnée 1- l aponévrose périnéale moyenne Après avoir réséqué les muscle ischio et bulbo-caverneux, ainsi que le transverse superficiel, nous voyons apparaître les bulbes vestibulaires, les piliers du clitoris et l aponévrose moyenne du périnée classiquement décrite avec deux feuillets très difficilement individualisables lors des dissections. Photo n 4 : Aponévrose périnéale moyenne Muscle long adducteur Muscle gracilis Pilier droit du clitoris Méat urinaire Vestibule vaginal Muscle grand adducteur Muscle pectiné Corps du clitoris Muscle ischiocaverneux Muscle bulbocaverneux Bulbe vestibulaire Aponévrose périnéale moyenne

25 2-Les organes érectiles Ils comprennent d une part les bulbes vestibulaires qui entourent l orifice inférieur du vagin et d autre part les corps caverneux ou piliers du clitoris, fixés aux branches ischio-pubiennes et qui se réunissent pour former le clitoris. Photo n 5 : Les organes érectiles Muscle pectiné Muscle long adducteur Muscle gracilis Muscle grand adducteur Nerf dorsal du clitoris Gland du clitoris Pilier gauche du clitoris Bulbe vestibulaire gauche Orifice inférieur du vagin

26 3- Les muscles Les muscles du plan moyen sont le transverse profond et le sphincter externe de l urètre. Le transverse profond va fermé le périnée antérieur en rejoignant les ischions et le centre tendineux du périnée. Il envoie d ailleurs à ce niveau quelques fibres pour le sphincter externe de l anus. Avt Bas Photo n 6 : Le plan moyen du périnée Muscle pectiné Muscle long adducteur Muscle gracilis Muscle grand adducteur Muscle transverse profond Orifice anal Corps du clitoris Sphincter externe de l urètre Orifice inférieur du vagin Centre tendineux du périnée Fibres du transverse profond à destinée du sphincter externe de

27 C- Le plan profond du périnée Il est constitué par le muscle élévateur de l anus et le muscle coccygien qui n est parfois considéré que comme un faisceau de l élévateur de l anus pourtant, lors des dissections, ce muscle est bien individualisable. Bas Arr Photo n 7 : L élévateur de l anus Aponévrose de l obturateur interne Ligament anococcygien formé par la réunion des faisceaux controlatéraux Faisceau ilio-coccygien Orifice anal Partie interne avec faisceaux puborectal et pubovaginal non individualisables Faisceau pubococcygien Coccyx Muscle coccygien Muscle glutéus maximus

Muscles et fascias du petit bassin

Muscles et fascias du petit bassin Muscles et fascias du petit bassin Le petit bassin est ouvert au dessus et communique largement avec l'abdomen, dont il est séparé par la limite virtuelle de la ligne terminale, appelée en obstétrique

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme

Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme Rappels anatomo-cliniques élémentaires* Dr Didier CORBERON Gynécologie médicale, Dijon Soirée café-réseau de l Association Réseau Rééducation Périnéale

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

Rééducation périnéo-sphinctérienne

Rééducation périnéo-sphinctérienne Haute Ecole Francisco Ferrer Rééducation périnéo-sphinctérienne Vera Borraccetti Année académique 2008-2009 Plan du cours I. Cadre légal II. Rappel anatomique (schémas tirés de «Périnée féminin et l accouchement»

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE «Une description anatomique doit être complète, précise, simple, mais en même temps suggestive.» Henry ROUVIÈRE, Préface à l Anatomie humaine, descriptive et topographique,

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi Dossier de presse Périnée, mode d emploi Service de presse et de communication : MHC Communication Véronique Simon/ Marie-Hélène Coste 38 avenue Jean Jaurès - 94110 Arcueil Tél. : 01 49 12 03 43 - Fax

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

GUIDE pour la pratique

GUIDE pour la pratique GUIDE pour la pratique DEs sages-femmes En réeducation pelvi périnéale Commission périnée du CnsF - Dossier 2014 Coordonné par Chantal Fabre-Clergue sous la direction de sophie Guillaume présidente du

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

FAIRE. LE PERINEE, Place du chirurgien et du plasticien: Que faire ou ne pas faire? 7 lésions élémentaires. Evaluer les troubles fonctionnels

FAIRE. LE PERINEE, Place du chirurgien et du plasticien: Que faire ou ne pas faire? 7 lésions élémentaires. Evaluer les troubles fonctionnels LE PERINEE, Place du chirurgien et du plasticien: Que faire ou ne pas faire? J. MOUCHEL Groupement Européen de Périnéologie www.perineology.com France 7 lésions élémentaires ( NFC ) Rupture du Noyau fibreux

Plus en détail

La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences

La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences La kinésithérapie dans le traitement des douleurs pelvi-périnéales : Supervision et partage d expériences Intervenant : Michel GUERINEAU, kinésithérapeute référent, Nantes RAPPEL DES OBJECTIFS : - Proposer

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Incidence Les conséquences directes et indirectes de l accouchement par voie vaginale sont nombreuses : Tels les troubles de la statique pelvienne. L

Plus en détail

Prolapsus génitaux. Introduction 290-A-10

Prolapsus génitaux. Introduction 290-A-10 290-A-10 Encyclopédie Médico-Chirurgicale 290-A-10 Prolapsus génitaux M Cosson F Narducci E Lambaudie B Occelli D Querleu G Crépin Résumé. Le prolapsus pelvigénital est une entité anatomoclinique correspondant

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Prolapsus génital Qu est-ce que c est? Le prolapsus génital est une affection féminine. Il se définit par une saillie des organes pelviens (vessie, utérus, rectum) à travers

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Fonctions du plancher pelvien :

Fonctions du plancher pelvien : le point sur Fonctions du plancher pelvien : de la phase expulsive à la consultation du post-partum Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 2078-83 S. Meyer C. Achtari Pr Sylvain Meyer Département de gynécologie et

Plus en détail

Explorations fonctionnelles

Explorations fonctionnelles FMC PROCTO 03/98 12/05/04 17:48 Page 71 Anatomie fonctionnelle du canal anal et du périnée postérieur P.A. Lehur* étage postérieur L du pelvis et du périnée représente la structure anatomique dans laquelle

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes 1. INTRODUCTION D après une enquête réalisée en 1989 par P.MINAIRE (1) auprès de 3000 femmes, 37% d entre elles déclarent présenter des troubles mictionnels, avec un taux à peu près équivalent entre les

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Service gynécologique

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme Mise au point sur l IRM l et les troubles de la statique pelvienne chez la femme V.FAUTH P.MESTDAGH M.COSSON J.P.LUCOT E.PONCELET Service d imagerie d médicalem Hôpital Jeanne de Flandres - CHRU Lille

Plus en détail

CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DANS LE SERVICE D UROLOGIE DU CHU GABRIEL TOURE

CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DANS LE SERVICE D UROLOGIE DU CHU GABRIEL TOURE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi *************** UNIVERSITE DE BAMAKO FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES

Plus en détail

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE Vincent de PARADES PARIS INTRODUCTION L incontinence anale du post-partum partum relève de deux mécanismes : la déchirure de l

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

RAKOTONDRAIBE Bruno Njarasoa

RAKOTONDRAIBE Bruno Njarasoa RAKOTONDRAIBE Bruno Njarasoa «ASPECT EPIDEMIOLOGIQUE DE LA DECHIRURE PERINEALE VUE AU CSB II D ANKIRIHIRY TAMATAVE I DURANT L ANNEE 2003.» Thèse de Doctorat en Médecine 1 UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Anatomie et physiologie de la continence urinaire. Traitement de l incontinence urinaire

Anatomie et physiologie de la continence urinaire. Traitement de l incontinence urinaire Anatomie et physiologie de la continence urinaire Traitement de l incontinence urinaire Professeur René Yiou Service d'urologie CHU Henri Mondor 51, av. du Mal de Lattre de Tassigny 94010 Créteil, France

Plus en détail

PROLAPSUS. Prolapsus génitaux COURS DES 05/05/06

PROLAPSUS. Prolapsus génitaux COURS DES 05/05/06 PROLAPSUS COURS DES 05/05/06 Prolapsus génitaux Toute saillie, permanente ou à l effort, dans la lumière vaginale, de tout ou partie des parois vaginales. 1. Partie interne et élévatrice de l'élévateur

Plus en détail

Vaginisme et toxine botulique : une évidence?

Vaginisme et toxine botulique : une évidence? Brochure AFME JUILLET 2013:Mise en page 1 12/11/13 14:18 Page18 Dr Bertrand DURANTET Lyon Vaginisme et toxine botulique : une évidence? Le vaginisme est une entité nosographique méconnue, décrite la première

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques LES CONSÉQUENCES Médicales, Gynécologiques et Obstétricales tricales Juridiques Les complications Complications médicales m immédiates Hémorragie (section art clitoridienne) : cataclysmique ou secondaire

Plus en détail

Observations infirmières et incontinence fécale

Observations infirmières et incontinence fécale Observations infirmières et incontinence fécale Novembre 2012 Françoise FIEVET Infirmière Stomathérapeute CHU Brugmann Incontinence Fécale: selles uniquement Anale: gaz + selles La continence nécessite

Plus en détail

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire Chapitre Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire J.-F. Gaudy, T. Gorce PLAN DU CHAPITRE Situation-rapports Morphologie générale Sinus maxillaire 7 00009.INDD 9//0 0::9 AM I. Maxillaire L 'os maxillaire

Plus en détail

Syndromes Canalaires du Bassin

Syndromes Canalaires du Bassin Syndromes Canalaires du Bassin Philippe MEYER Pascal Huot Maryse Moinard- Marie-Hélène Moreau-Durieux Gérald Paris Eric Pelé - Lionel Pesquer Alain Silvestre CAFCIM 29 septembre 2012 Syndrome du Piriforme

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Imagerie des troubles de la statique pelvienne

Imagerie des troubles de la statique pelvienne ABDOMINALE_53.fm Page 1 Mercredi, 28. juillet 2010 9:14 09 Chapitre 53 Imagerie des troubles de la statique pelvienne V. LAURENT Les troubles de la statique pelvienne sont un problème clinique de plus

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

IRM pelvienne dynamique

IRM pelvienne dynamique IRM pelvienne dynamique Valérie Laurent, Laurent Bresler Service de Radiologie Adultes Hôpital de Brabois CHU - NANCY Introduction Gde fréquence des troubles de la statique pelvienne Diagnostic et traitement

Plus en détail

Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique

Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique Thèse préparée sous la direction du Professeur Olivier Irion SANTE DES

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

La statique pelvienne, le corps, le mouvement, la statique globale

La statique pelvienne, le corps, le mouvement, la statique globale Les sujets du mois # 3 La statique pelvienne, le corps, le mouvement, la statique globale PLACE DE LA SAGE-FEMME AU COURS DE LA RÉÉDUCATION PÉRINÉALE En tant que sages-femmes, nous parlons communément

Plus en détail

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 PLACE de l IMAGERIE TROUBLES IRRITATIFS du VIEILLISSEMENT Ø Distinguer vieillissement physiologique

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude BERNARD

Plus en détail

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie B Parratte C Boulay J Bévalot - R Ramanah Service de Médecine Physique et de Réadaptation Laboratoire d Anatomie CHU Université Franche Comté 25000 Besançon Incontinence Urinaire d Effort réel problème

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

Présentation d un cas clinique :

Présentation d un cas clinique : Présentation d un cas clinique : Neuropathie du nerf pudendal postcicatriciel et syndrome myofascial du plancher pelvien associé María Vila Ramiro et Beatriz Cosgrove Vélez 30/06/2012 D.U. Statique Pelvienne

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 75270 PARIS CEDEX

SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 75270 PARIS CEDEX SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06 Séance du Vendredi 29 mai 2015 amphithéâtre Giroud (3 ème étage) 17h Les communications sont de 10 minutes suivies de 10 minutes

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

Examen clinique d un trouble de la statique pelvienne

Examen clinique d un trouble de la statique pelvienne Examen clinique d un trouble de la statique pelvienne B. Blanc, A. Agostini et P. Coulom L interrogatoire insistera sur l étude des antécédents obstétricaux et chirurgicaux, la recherches de tares, les

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

IRM du Cancer du Rectum

IRM du Cancer du Rectum IRM du Cancer du Rectum quels CHOIX TECHNIQUES pour quels OBJECTIFS THERAPEUTIQUES? Frank Boudghène, T. Andre, A. Stivalet, I. Frey, L. Paslaru, V. Ganthier, M. Tassart Hopital Tenon - Université Paris

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

La femme ménopausée. Les étapes de la ménopause

La femme ménopausée. Les étapes de la ménopause La femme ménopausée La ménopause est l arrêt définitif des règles. Une femme peut estimer qu elle est ménopausée, si elle reste un an sans avoir ses règles. Le phénomène se produit avec l épuisement du

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht La rééducation périnéale en physiothérapie Johanne Parisien pht Contenu de la présentation Fonctions du périnée et lésions Divers troubles liés au contrôle musculaire du plancher pelvien et traitement

Plus en détail